mardi, mars 24, 2009

Revue de presse du mardi 24 mars 2009


Darcos nous fait sa semaine de la presse ; la marchandisation à l’ordre du jour (?) et un établissement pour raccrocher les “décrocheurs” au menu de cette revue de presse du mardi 24 mars 2009

Xavier Darcos fait aussi sa semaine de la presse…
En effet, le ministre multiplie les déclarations dans la presse pour tenter de convaincre l’opinion et les syndicats. Hier, il a donné une interview au journal La Tribune où il aborde tous les sujets relatifs à son ministère : orientation, autonomie des établissements, réforme des lycées, formation des enseignants.
A la question de l’avenir des IUFM, il affirme “s sont intégrés dans les universités depuis la loi de 2005. Il faut donc aller jusqu’au bout de la logique et donner une réalité à cette loi en faisant des universités des acteurs pleins et entiers de la formation initiale - y compris la préparation aux concours - mais aussi de la formation continue.”Il a aussi indiqué mardi sur France Inter (voir la vidéo) qu'il souhaitait que les concours d'admissibilité de recrutement des enseignants se fassent "le plus tôt possible dans l'année" scolaire, dans le
cadre de la réforme de la formation A la question de savoir comment les étudiants allaient pouvoir préparer la même année des concours et leur diplôme de master, le ministre a répondu: "nous allons faire passer les concours le plus tôt possible dans l'année, sans doute en octobre, de sorte qu'ils soient débarrassés des épreuves pratiques (...) et que ceux qui veulent faire des master de recherche puissent le faire tranquillement".Le ministère a précisé que les concours 2010, qui eux restent inchangés, se dérouleraient en février comme actuellement (pour l'admissibilité). En revanche, pour les nouveaux concours, prévus à partir de la session 2011, des discussions sont en cours sur la date à laquelle pourront se tenir des épreuves d'admissibilité. Les épreuves d'admission resteront quant à elles, en avril-mai, a dit le ministère
Des concours en Octobre, des IUFM toujours niés dans leur existence d’institution spécifiquement dédiée à la formation, toujours aucune avancée sur l’année de stage,… Décidemment les motifs de conflit demeurent…

Marchandisation
C’est un mot qui revient souvent pour désigner ce qui selon certains est une des dérives possibles de l’éducation nationale. L’actualité récente donne deux prétextes à relancer le débat. Alors que Xavier Darcos lance ce mardi un jeu sponsorisé par Google, (Le Monde) deux enseignantes protestent sur Rue89 contre le projet d'« école innovante » par lequel le rectorat sponsoriserait leur établissement aux couleurs de Microsoft. Elles écrivent “ Nous, enseignantes du service public français, sommes choquées d'avoir à innover par la « méthode des 6 i » (« introspection, investigation, inclusion, innovation, implémentation, insight ») mise au point -et brevetée !- par le groupe Microsoft pour pouvoir formater de façon homogène l'innovation pédagogique de pays différents, et faire émerger l'école du XXI siècle, comme on peut le lire sur le site de Microsoft. “ Et elles ajoutent “Ce qui nous choque, c'est que le service public lui-même se soit déchargé sur une entreprise privée de l'une de ses missions fondamentales, celle consistant à encourager et à encadrer le changement, l'invention, « l'innovation » pédagogique, si l'on veut.”.
Même s’il s’agit plus d ‘un parrainage que d’une réelle marchandisation, il faut bien constater que ce type de réaction risque de se multiplier dans un tel contexte de crispation et de radicalisation.

CLEPT : Collège et Lycée Elitaire pour Tous.
La Croix consacre un reportage à cet établissement de Grenoble qui accueille une centaine de jeunes “décrocheurs” âgés de 15 à 22 ans qui, après six mois au moins de déscolarisation, expriment la volonté de reprendre des études. La construction d’une solide relation entre adulte et jeune, puis, dans un deuxième temps, entre professeur et élève, constitue l’un des enjeux essentiels des modules de « raccrochage » réservés aux nouveaux arrivants. Mais en étant exigeant, et même « élitaire », comme le dit le nom de l’établissement, dans une allusion au «théâtre élitaire pour tous» d’Antoine Vitez. « L’exigence est une preuve du respect que l’on porte au jeune et à ses capacités d’apprentissage », affirme Marie-Cécile Bloch, une des fondatrices. Le CLEPT s’appuie aussi sur une réflexion importante sur l’évaluation au service de la réussite « Ici, surtout, l’erreur, dédramatisée, acquiert un statut et fait partie intégrante du processus d’apprentissage », renchérit Bernard Gerde, l’autre fondateur du Clept. Le reportage de La Croix insiste aussi sur la reconquête de l’estime de soi si importante dans le travail avec les décrocheurs… et au final avec tous les élèves…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 24/03/09


Enseignants-chercheurs: «Tourner en rond, ça a une vraie force»
Des universitaires et des étudiants font une «ronde des obstinés» contre les réformes de l'enseignement supérieur depuis lundi.
Lire la suite de l’article


L'impossible recensement des universitaires grévistes
La ministre Valérie Pécresse a envoyé une note aux présidents de fac pour opérer des retenues sur les salaires des enseignants en grève. Sauf qu'en pratique, c'est impossible.
Lire la suite de l’article


Un collégien poignardé dans l'Essonne
Un élève d'un collège à Chilly-Mazarin a été frappé de trois coups de couteau à la sortie de son établissement hier. Les motifs de l'agression demeurent flous.
Lire la suite de l’article


Le rappel à la loi de Valérie Pécresse
La ministre a adressé un courrier le 16 mars aux présidents des 85 universités françaises pour leur demander de comptabiliser les enseignants-chercheurs grévistes, et ainsi opérer à des retenues de salaire.
Lire la suite de l’article


La ronde des actions continue à l’université
Ce mardi 24 mars doit voir de nouvelles initiatives des universitaires pour faire pression sur Valérie Pécresse. Une manifestation est prévue cette après-midi à Paris (14h Port Royal), d’autres sont prévues en province. Le Comité technique paritaire de l’enseignement supérieur...
Lire la suite de l’article


Des profs boycottent Descoings
Richard Descoings, le directeur de Sciences-Po chargé d’une mission sur le lycée, a lancé hier une plateforme Internet (www.lyceepourtous.fr) afin de recueillir des contributions de lycéens, d’enseignants, de parents, etc.[…] Dans le cadre de ses consultations à travers la France, il a été reçu fraîchement hier au lycée Jean-Renoir de Bondy (Seine-Saint-Denis). Les syndicats enseignants - le Snes, FO, SUD - de l’établissement et les parents d’élèves de la fédération FCPE ont refusé d’assister à la réunion et lui ont remis une lettre ouverte. Ils dénoncent une réforme «qui ne vise qu’à faire des économies» et un «simulacre de consultation», alors que le gouvernement a déjà annoncé qu’il allait mener des «expérimentations» dans 100 lycées dès la rentrée
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 24/03/09


Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 24/03/09



Laurent Mucchielli : "Il faut revenir à l'analyse des causes de la délinquance"
Commentant les déclarations de Nicolas Sarkozy sur les bandes, le sociologue explique qu'ajouter des lignes dans le code pénal ne répond pas aux problèmes de la criminalité des jeunes.
Lire la suite de l’article


Une "ronde des obstinés" contre la réforme de l'université
Quelques dizaines d'enseignants-chercheurs et d'étudiants font la ronde depuis le 23 mars, place de l'Hôtel de Ville à Paris. Ils ne s'arrêteront qu'après le retrait de la réforme de l'université.
Lire la suite de l’article


A la Maison de la Radio, les écoliers interviewent Xavier Darcos
Qui vous a donné l'envie de devenir ministre de l'Education nationale?": assis à une table ronde au premier étage de la Maison de la Radio, le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos répond aux questions que lui posent, casque sur la tête, quatre jeunes écoliers.
Lire la suite de l’article


Prévenir la violence par le jeu de rôle
Comment prévenir le recours à la violence dès le plus jeune âge ? Par la mise en place de jeux de rôle en classe de maternelle, affirme Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste, après avoir mené une expérience dans trois écoles durant l'année scolaire 2007-2008.
"Le jeu de rôle favorise l'adoption d'une posture d'évitement de l'affrontement, assure-t-il, statistiques à l'appui. Et il contribue à un abandon des postures d'agresseur et de victime chez les enfants qui s'y étaient d'abord identifiés.".
Deux classes par école à Paris, Gonesse et Argenteuil (Val-d'Oise), étaient impliquées dans l'expérience financée par la Fondation de France. L'une des classes ne participait pas au jeu de rôle, mais faisait figure de témoin pour comparer les changements éventuels de comportement des enfants.
Lire la suite de l’article


Xavier Darcos lance un jeu sponsorisé par Google
Le ministre de l'éducation nationale, Xavier Darcos, lancera mardi 24 mars un jeu-concours d'énigmes sur le Web destiné aux collégiens français. Visant à leur apprendre une pratique "responsable et citoyenne" d'Internet, il est sponsorisé par Google France.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 24/03/09 (un jour de retard)



« La bande, une réponse à un risque de mort sociale »
Entretien avec Marwan Mohammed, sociologue et coauteur du livre les Bandes de jeunes (La Découverte).
Lire la suite de l’article


« Entre policiers et jeunes, le dialogue est rompu »
Banlieue . Deux fonctionnaires et un éducateur reviennent sur les violents affrontements du week-end dernier, aux Mureaux.
Lire la suite de l’article


Quand l’éducation nationale recrute à l’ANPE
Confrontés à une pénurie de postes de remplaçants titulaires, établissements et rectorats recourent de plus en plus souvent à des emplois précaires pour pallier les absences.
Lire la suite de l’article


La délivrance des diplômes en danger
Face au mépris gouvernemental, le mouvement se durcit. La coordination nationale des universités réclame la démission des ministres.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 24/03/09



Essonne : un élève poignardé à la sortie du collège
Un collégien de 16 ans a été grièvement blessé par un coup de couteau lundi en fin de journée à la sortie de son établissement à Chilly-Mazarin (Essonne). Touché au coeur et à un poumon, il a été admis et opéré à l'hôpital Lannelongue au Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine).
Lire la suite de l’article


Seine et Marne : Huit plaintes déposées contre un enseignant
Accusé d’avoir giflé plusieurs élèves, un enseignant a fait l’objet d’une enquête de police. Finalement, il ne sera pas poursuivi pénalement, mais il a été muté.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 24/03/09



Une école pour retrouver le goût d’apprendre
Adossée à un lycée public grenoblois, une structure expérimentale accueille, depuis 2000, des «décrochés» désireux de reprendre leurs études
Lire la suite de l’article


Le Clept tente aussi de prévenir le décrochage
Recrutés sur la base du volontariat, les professeurs du Clept (14 postes en équivalent temps plein) agissent de façon « curative », en essayant de conforter, chez leurs élèves, le désir d’apprendre. Une partie d’entre eux tentent aussi de prévenir le décrochage, qui concerne chaque année des dizaines de milliers d’enfants. Ils publient ainsi des travaux sur ce thème et forment des enseignants, des formateurs, des cadres de l’éducation nationale.
Lire la suite de l’article


Université, un blocage qui n’en finit pas
L’université Rennes 2 tente de reprendre les cours mais le semestre de formation est perdu
Lire la suite de l’article


Simone Bonnafous « Il faut préparer les étudiants aux concours de 2010 »
Simone Bonnafous, porte-parole de la Conférence des présidents d’université (CPU), suggère de continuer à former les enseignants en IUFM pendant un an
Lire la suite de l’article


Les exigences de la Coordination nationale des universités
La Coordination nationale des universités, réunie lundi 23 mars à Strasbourg, a averti «très solennellement» le gouvernement d’abandonner toutes ses réformes «avant qu’il ne soit trop tard». Elle réclame le départ de Valérie Pécresse et Xavier Darcos, « qui se sont déjà disqualifiés comme interlocuteurs par le mépris qu’ils ont manifesté à notre communauté ». Pour sortir de la crise, la CNU rappelle aussi les « conditions incontournables » qu’elle exige : le retrait du décret statutaire, le retrait du décret sur la mastérisation, le retrait du contrat doctoral unique, l’arrêt du démantèlement des organismes de recherche ainsi que des engagements clairs en matière d’emploi statutaire.
Lire la suite de l’article


Les concessions du gouvernement n’ont pas calmé la contestation
Réécriture du décret sur les enseignants-chercheurs, moratoire sur les effectifs en 2010 et 2011, concours du professorat inchangés l’an prochain… Les universitaires ont déjà marqué plusieurs points
Lire la suite de l’article


Gilles Moindrot : « Il faut renforcer la formation pédagogique »
« Pour sortir de la crise, il faut avant tout se mettre d’accord sur une organisation renforçant la formation pédagogique et professionnelle des futurs professeurs des écoles. Car ce qui prime, c’est l’intérêt des élèves. Certes, il y a progrès dès lors qu’on allonge la durée de la formation à bac + 5. Mais nous tenons à l’alternance cours théoriques et stages pratiques. Par ailleurs, cette année, 7 000 jeunes ont été recrutés par concours et 3 000 admis sur liste complémentaire en cours d’année : il faut revenir aux 13 000 de l’année 2008. En attendant, nous appelons de nouveau à manifester jeudi prochain. »
Lire la suite de l’article


Un rapprochement réel entre entreprises, universités et chercheurs
La réforme universitaire britannique, qui a plus de deux décennies, a porté des fruits
Lire la suite de l’article


Deux mois de mobilisation dans les universités
Chronologie
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 24/03/09



Darcos opère un nouveau recul
Le ministre de l'Education nationale a reporté d'un an les nouveaux concours de recrutement des professeurs censés entrer en vigueur dès 2010 et a ouvert des discussions avec les syndicats.
Lire la suite de l’article


Recrutement des enseignants: épreuves "le plus tôt possible"
Le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos a indiqué mardi sur France Inter qu'il souhaitait que les concours d'admissibilité de recrutement des enseignants se fassent "le plus tôt possible dans l'année" scolaire, dans le cadre de la réforme de la formation.[…]A la question de savoir comment les étudiants allaient pouvoir préparer la même année des concours et leur diplôme de master, le ministre a répondu: "nous allons faire passer les concours le plus tôt possible dans l'année, sans doute en octobre, de sorte qu'ils soient débarrassés des épreuves pratiques (...) et que ceux qui veulent faire des master de recherche puissent le faire tranquillement".Le ministère a précisé à l'AFP que les concours 2010, qui eux restent inchangés, se dérouleraient en février comme actuellement (pour l'admissibilité). En revanche, pour les nouveaux concours, prévus à partir de la session 2011, des discussions sont en cours sur la date à laquelle pourront se tenir des épreuves d'admissibilité. Les épreuves d'admission resteront quant à elles, en avril-mai, a dit le ministère
Lire la suite de l’article


Sabeg: créer 7.500 places d'internat et des "cycles homogènes" au collège
Yazid Sabeg, commissaire à la diversité et à l'égalité des chances, a annoncé lundi qu'il va proposer au président Nicolas Sarkozy la création de 7.500 places d'internat sur 5 ans et l'accueil, dans les collèges, de "cycles homogènes" pour assurer le brassage scolaire.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 24/03/09



Isabelle Adjani, preneuse d'otages dans «La journée de la jupe»
Carton annoncé pour le film avec Isabelle Adjani, «La Journée de la jupe». Une fois n’est pas coutume, ce long-métrage de Jean-Paul Lilienfeld a été diffusé à la télé avant de sortir dans les salles de cinéma, le mercredi 25 mars. Déjà 2.245.000 spectateurs (9,6% de parts de marché) se sont agglutinés devant Arte vendredi soir, lors de la première diffusion du film. Un record pour la chaîne, qui a d'abord été la seule à croire au projet, avant les producteurs et distributeurs du 7e art. Pourquoi une telle réussite? 20minutes.fr liste les ingrédients clés.
Lire la suite de l’article


Le mouvement des facs se radicalise
Le calendrier des manifestations prévues dégorge. Qu'elle use de modes d'action classiques - rassemblements devant le rectorat de Besançon, distribution de tracts à Lille-I ou à l'IUFM de Paris - ou originaux - comme « la ronde des obstinés », qui marchent tous les jours en silence place de l'Hôtel-de-Ville, à Paris -, la communauté universitaire continue à exercer une forte pression sur le gouvernement. Sept semaines de conflit, de cours non assurés, de défilés, et toujours pas de compromis en vue.
Lire la suite de l’article


Les examens pourraient être bousculés
Et les partiels alors ? Près de deux mois après le début du mouvement de protestation qui bloque une trentaine des 86 universités françaises, se pose la question de la tenue des examens. La ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a demandé hier que des « rattrapages » de cours soient organisés « pour que les étudiants ne soient pas des victimes ».
Lire la suite de l’article


Shakespeare en V.O. au collège
Shakespeare sans sous-titres dans un collège de ZEP. L'idée, audacieuse, n'a pas fait peur à Céline Kreutz et Emilie Brionne, profs d'anglais au collège Pablo-Picasso de Montfermeil (Seine-Saint-Denis). Elles participent depuis janvier, comme leurs collègues de six autres établissements de l'académie de Créteil, au « projet Shakespeare ». L'idée : mettre en scène Roméo et Juliette pendant les deux heures hebdomadaires d'accompagnement pédagogique et donner une représentation en fin d'année. En anglais, of course. Mais dans une version un poil allégée tout de même.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 24/03/09



"Madame, pourquoi y a pas de rubrique people sur Rue89 ?"
Par Christelle Membrey, Enseignante

Rue89 a choisi de consacrer la traditionnelle semaine de la presse à l'école aux rapports entre la presse web et l'école, en liaison avec un groupe de collégiens du
collège Louis Aragon de Chalon-sur-Saône, et leur enseignante, Christelle Membrey. Aujourd'hui, les élèves décryptent avec leur regard d'ado les sites d'info en ligne.
Lire la suite de l’article


Réponse à Darcos qui minimise la désobéissance des profs
Par caro, délinquante avérée

Mardi 24 mars, Xavier Darcos, interviewé à la matinale de France Inter, a voulu minimiser l'impact de ceux qu'on appelle depuis quelques mois « les professeurs désobéissants ». D'un revers de la manche, le ministre de l'Education a rétorqué : « Je trouve qu'on en parle beaucoup. Ils sont 2000, j'aimerais bien qu'on parle des 358 000 professeurs qui au quotidien font leur métier. » (Voir la vidéo, aux environs d'1 minute 50)
Lire la suite de l’article


Pour ses "innovations", l'Education nationale s'en remet à Microsoft
Par Angélique Del rey et Véronique Piron, enseignantes

Alors que Xavier Darcos lance ce mardi un jeu sponsorisé par Google, deux enseignantes ont voulu protester sur Rue89 contre le projet d'« école innovante » par lequel le rectorat sponsoriserait leur établissement aux couleurs de Microsoft. Attention toutefois : la multinationale ne fournira pas les ordinateurs.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 24/03/09


Universités : Brest vote contre le blocage, Nantes vote pour
Brest Sur les 3 427 étudiants de la faculté des lettres et sciences humaines, 732 ont voté à bulletins secrets. Au total, 437 (61,55%) se sont prononcés contre le blocus, et 273 (38,45%) pour.
Lire la suite de l’article


Le tour de France de « Monsieur lycées »
Chargé de mission par Nicolas Sarkozy, Richard Descoings va d'établissement en établissement pour mener, au mieux, la réforme des lycées. Hier, il faisait étape à Nantes.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 24/03/09



Le lycée en débat sur YouTube
La reforme du lycée revient en version web 2.0. Après un violent conflit avec les lycéens et enseignants en décembre, cette réforme a été repoussée d'un an. Chargé de réfléchir à de nouvelles pistes, Richard Descoings, nommé médiateur sur le dossier par Nicolas Sarkozy, ouvre la consultation aux citoyens via un site Internet hébergé par YouTube.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 24/03/09


L'Italie veut établir un quota d'immigrés à l'école
Le gouvernement de droite souhaite instaurer un plafond de 30% d'étrangers par classe, en estimant que cela aidera les enfants d'immigrés à s'intégrer parmi les petits Italiens.
Lire la suite de l’article


Universités : plusieurs milliers de manifestants à Paris
C'est la huitième grande journée de manifestations depuis le 2 février, date du début du mouvement de protestation dans les universités.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 24/03/09


La colère persiste dans l'Education nationale
Enseignants et étudiants ont défilé ce mardi à l'appel de la coordination nationale des universités. C'est la huitième grande journée de manifestation depuis le début du mouvement en février.
Lire la suite de l’article


Un e-débat pour réformer les lycées
Lyceespourtous.fr, un site sur lequel les lycéens donnent leurs idées pour réformer le secondaire, est lancé ce lundi. Une initiative qui n'est pas du goût de l'Union nationale lycéenne.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 24/03/09


Statistiques ethniques : que nous apprennent les enquêtes internationales ?
"Sans statistiques, la thèse de la discrimination négative qui sévit à l’encontre de ces populations ne peut être étayée". Spécialiste de l'éducation comparée, Nathalie Mons montre l'intérêt de maintenir et développer des appareils statistiques prenant en compte la dimension ethnique. "C’est comme si on refusait de concevoir des statistiques sur l’origine socio-professionnelle des élèves au motif que l’on catégorise les individus socialement. Sans ces statistiques, la sociologie de l’éducation n’aurait jamais existé, et les politiques éducatives qui en ont découlé non plus. La conception des politiques publiques se trouve toujours améliorée par la description statistique des situations". Son intervention montre les apports concrets pour l'Ecole de ces travaux. Un texte important qui invite au débat.
Lire la suite de l’article


Déminage ?
Xavier Darcos vient d’annoncer que dès la rentrée 2010, une « revalorisation » pour les jeunes enseignants recrutés à compter de la session 2010, mais aussi des « mesures » couvrant l'ensemble des catégories d'enseignant. Sur le terrain de la formation, il annonce « le maintien des concours de recrutement en l’état pour 2010, en même temps qu’il poursuit la « masterisation » et réclame aux universités la remontée des maquettes bloquées, sous peine de ne pouvoir inscrire les étudiants dans les cursus de formation.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 24/03/09


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 24/03/09



Lancement de ChercheNet, un jeu-concours pour apprendre à maîtriser internet
Un jeu-concours baptisé ChercheNet, destiné à apprendre aux jeunes collégiens de 6e et 5e à maîtriser internet, a été lancé mardi à Vincennes (Val-de-Marne), en présence du ministre de l'Education Xavier Darcos.
Lire la suite de l’article


La mobilisation universitaire marque le pas
La mobilisation universitaire, en cours depuis bientôt deux mois, a marqué le pas mardi, avec des cortèges particulièrement minces en province, alors que les ministres Valérie Pécresse et Xavier Darcos multiplient les annonces pour essouffler le mouvement.
Lire la suite de l’article


Manifestations des universitaires: 10.000 à 23.000 personnes en France
Entre 10.000 et 23.000 personnes selon la police ou les organisateurs ont manifesté partout en France mardi contre les réformes dans l'enseignement, selon les remontées des bureaux de l'AFP portant sur 14 villes, à 18H00.
Lire la suite de l’article


Perpignan: 15 jours ferme pour un lycéen qui a agressé un proviseur-adjoint
Un lycéen a été condamné lundi à 6 mois de prison, dont 15 jours ferme, par le tribunal correctionnel de Perpignan pour avoir agressé un des proviseurs-adjoints du lycée Mayol de Perpignan, a-t-on appris mardi de source judiciaire.
Lire la suite de l’article


Essonne: un collégien gravement blessé, ses jours ne seraient plus en danger
Un collégien de 16 ans a été grièvement blessé à coups de couteau lundi à la sortie de son établissement à Chilly-Mazarin (Essonne), mais ses jours "ne seraient plus en danger", a affirmé mardi Jean-Xavier Moreau, chef de cabinet du recteur de l'académie de Versailles.
Lire la suite de l’article


Réformes des lycées: les Régions demandent à Darcos un "moratoire"
Les Régions ont demandé mardi au ministre de l'Education Xavier Darcos un moratoire de la réforme des lycées, estimant que "la précipitation, le mépris, les défauts d'anticipation dans la mise en oeuvre ne peuvent produire qu'inquiétude et rejet massif".
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.