mercredi, mars 18, 2009

Revue de presse du mercredi 18 mars 2009


Motivés !

Comme chacun le sait, jeudi est une journée de mobilisation interprofessionnelle. Les enseignants feront partie des grévistes et des manifestants. Libération considère que les enseignants sont motivés mais en ordre dispersé ”. Parmi les enseignants, beaucoup se disent exaspérés par ces réformes qui leur tombent dessus sans avoir été vraiment débattues. «Il y a aussi de la lassitude, à protester et à ne pas être entendus», confie un prof des écoles qui a signé une lettre de «désobéissance» - refusant de mettre en place les réformes - et qui risque des sanctions. Pour LibérationDans le secondaire, c’est différent. Le principal syndicat, le Snes-FSU, était hostile à la réforme du lycée - il critiquait la baisse du nombre d’heures de cours. Avec la suspension, il est satisfait. De plus, son Congrès, où les débats s’annoncent animés, s’ouvre le 23 mars. Ce qui n’est guère propice à prendre des positions en flèche.”.
Rappelons quand même au quotidien de la rue Béranger qu’il y a bien d’autres motifs de mécontentement où tout le monde se retrouve. C’est d’abord et surtout la question des suppressions de postes. C’est là dessus que s’est faite l’unité syndicale à travers la grande manifestation du 19 octobre et les grèves qui ont suivi.
Et dans le supérieur ? Les annonces de M. Darcos et Mme Pécresse n’ont pas calmé les revendications. C’est aujourd’hui le dossier de la formation des maîtres qui bloque. Dans Le Monde, une tribune signée conjointement par deux universitaires (l’un au SNESup et l’autre au SGEN-CFDT) appelle à la suspension de la réforme et demande une vraie négociation.
Les signataires insistent notamment sur le maintien en 2010 des concours actuels, pour laisser place à la concertation sur les nouveaux concours à mettre en place en 2011, et sur une véritable année d'alternance théorique/pratique pour les futurs enseignants ayant réussi les concours. "Le maintien pour 2010 des actuels concours du Capes et du professorat des écoles, comme cela est acté pour l'agrégation, est un préalable de nature intellectuelle à la réflexion partagée de fond", écrivent-ils. Ils ajoutent également qu’"une année entière de stage en alternance (le mot implique une répartition en gros égale du temps) après la réussite au concours est indispensable".

Dans Le Figaro, un article s’intéresse au redoublement. Le journal détaille les dispositifs mis en place par le ministère qui devraient limiter le recours à cette pratique coûteuse. Philippe Meirieu le chiffrait l'an dernier à 1 milliard d'euros, soit l'équivalent de 25 000 postes d'enseignants. Car la France est encore championne de cette pratique. En moyenne, 38 % des élèves de 15 ans ont déjà redoublé une fois, contre 13 % pour la moyenne des pays de l'OCDE. Le journal rappelle que le redoublement n'existe pas au Japon, ni en Norvège ou en Islande. Et il est de 3 % en Finlande. Pour les seuls élèves français de seconde, après un pic en 1996, le taux a décru pour se situer en 2007 à 13,3 %. L'objectif, qui était notamment inscrit dans la réforme reportée du lycée, était de continuer à faire baisser ce taux.

Dans Le Monde, Xavier Darcos signe une tribune où il demande “Esprit français, es-tu là ?”. Il s’y étonne de l’agressivité et de l’irrationalité du débat public. Il reproche à ses opposants de préférer "a rumeur, l'outrance, la théorie du complot ou le déni de vérité". Si on peut éventuellement souscrire à ce souhait de retrouver de la sérénité et de la rationalité dans le débat, il faut s’interroger sur les raisons qui conduisent à ces excès. C’est bien parce que les enseignants ont le sentiment de ne pas être écoutés ni consultés et d’être méprisés, qu’on en arrive à ces “interprétations hyperboliques (selon l’expression de Roger François Gauthier).

J’en connais qui vont dire que je suis obsédé par cette question mais…Ils ne dorment pas assez !. Ce n’est pas moi qui le dit mais un article de La Croix. Lui même se fait l’écho d’un programme d’action mis en place dans l’académie de Paris. Un DVD interactif, Sommeil de l’enfant et de l’adolescent, élaboré à l’initiative de l’académie de Paris, du Réseau Morphée et de l’Union nationale des associations familiales (Unaf) , est distribué gratuitement aux familles : il contient une mine d’informations et de conseils très pratiques, pour les parents et les adolescents.
Les adolescents – et à un âge de plus en plus précoce – ont tendance à dormir de moins en moins (ils auraient perdu deux heures de sommeil par nuit en dix ans), et à se décaler de plus en plus dans le temps… Soit l’équivalent d’un Paris-New York le week-end ! Et la situation se serait aggravée ces cinq dernières années. En effet, si les adolescents ont spontanément un rythme de sommeil différent (un endormissement et un lever plus tardifs), lié aux hormones de la puberté ; ils ont toujours aimé vivre la nuit et se démarquer des adultes. Mais le développement des nouvelles technologies aurait accentué cette tendance : on voit en effet de plus en plus de jeunes (parfois dès 10-12 ans) passer leur soirée dans leur chambre à téléphoner, écouter de la musique, «chatter» sur MSN, ou jouer en réseau avec leurs copains. C’est pourquoi il est important de sensibiliser les élèves sur les méfaits de ces désordres sur leur santé, leurs performances physiques et intellectuelles, leur comportement . Et expliquer aux uns et aux autres que le temps passé à dormir n’est pas du temps perdu… !







Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 18/03/09


Enseignants motivés mais en ordre dispersé
Les motifs d’inquiétude touchent toutes les catégories.
Lire la suite de l’article


Manifestations animées des IUT en prélude à la journée du 19
Des étudiants en IUT ont manifesté mercredi de façon colorée et bruyante à Rennes et Lannion (Côtes d'Armor) pour mobiliser la population en vue de la manifestation interprofessionnelle de jeudi.
Lire la suite de l’article


Prévenir le sida par la langue
Sidaction. Un lieu d’éducation sexuelle sans tabous pour les jeunes.
Lire la suite de l’article


Les présidents d’université exigent le report de la «mastérisation»
Coup dur pour Valérie Pécresse et Xavier Darcos : la CPU - Conférence des présidents d’université - leur lance un ultimatum. Les deux ministres ont «deux semaines» pour statuer sur les concours 2010 de recrutement des enseignants du secondaire et du primaire. Et la CPU demande que la décision soit le report de la réforme, puisqu'il lui semble que cette dernière «ne peut aujourd’hui être mise en place qu’à partir de la rentrée 2010-2011 et les concours en 2011.»
Lire la suite de l’article


IUT bloqué : même la performance ne paye pas
95% des étudiants embauchés dès leur arrivée sur le marché du travail, deux ans d'études professionnalisantes organisées en liaison avec les entreprises, et même un représentant du Medef local à la tête de leur conseil d'administration. Les IUT devraient avoir tout pour plaire au gouvernement, amateur de performance. D'ailleurs, les instituts universitaires technologiques ne sont pas du genre gréviste, d'habitude. Et là, depuis une semaine, les enseignants-chercheurs, rejoints par leurs étudiants, bloquent les portes de leur IUT à Lille-1, mais aussi dans toute la France. L'explication tient en un tas de chaises, installé dans le hall de l'établissement.
Lire la suite de l’article


Zep: le collège Marie Curie se rebiffe (Blog V. Soulé)
L'an dernier, déjà, les profs de Marie Curie s'étaient plantés devant le Rectorat avec banderoles et percussions. Et ils avaient obtenu des heures de cours en plus pour leur collège. Hier, ils y sont retournés avec leurs percussions. En vain. Ils n'ont même pas été reçus.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 18/03/09


Jeudi, les écoles seront plus touchées que les transports
Selon les premiers pointages, la France ne sera pas paralysée.
Lire la suite de l’article


À Paris, l'accueil des enfants toujours problématique
Devant l'ampleur de la grève du 19 mars, Bertrand Delanoë estime qu'il aura du mal à appliquer la loi.
Lire la suite de l’article


Xavier Darcos souhaite limiter les redoublements
Le redoublement des élèves n'a plus la cote. Le ministère met en place des dispositifs qui devraient limiter le recours à cette pratique coûteuse.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 18/03/09



Esprit français, es-tu là ?, par Xavier Darcos
[…] Comme ministre, mais aussi comme professeur, je crois que nous devons sortir le débat d'idées de ce registre polémique, sophistiqué et agressif, dans lequel il est actuellement tenté de s'enfermer. Les politiques ne sont pas les ennemis du savoir - surtout pas ceux de cette majorité qui a fait de l'université et de la recherche une priorité.
Dans un monde où les valeurs matérielles et vénales basculent sous leur propre échec, les intellectuels vont, une fois encore, se trouver aux avant-postes pour inventer une autre utopie sociale. Nous avons soif de leurs clartés, d'autant que nous n'avons d'autre moteur du progrès que la connaissance. L'affaire ne se clive pas entre les bons (la gauche) et les méchants (la droite).
Cette supputation est inféconde. Elle donne un exemple désastreux à notre jeunesse, en privilégiant la querelle ou le préjugé plutôt que la controverse argumentée. De quelque côté que nous nous trouvions, nous pouvons disputer et penser des convergences utiles.
Bref, et si on retrouvait cette forme de l'excellence de l'esprit français, "l'art de conférer" ?
Lire la suite de l’article


Les professeurs, "Le Loup et Le Chien", par Philippe d'Iribarne
Ceux qui vivent dans d'autres univers sont étonné par la révolte des professeurs d'université. Pourquoi une telle réaction face à une tentative de réforme qui n'a pour objet que de répandre dans le monde universitaire des manières de faire - l'appel à la concurrence, l'évaluation systématique, la récompense du mérite - dont la vertu est largement reconnue ailleurs ?
Pourquoi quelques propos du chef de l'Etat, certes malheureux mais qui ne vont pas au-delà des excès de langage dont il est coutumier, ont-ils suscité un rejet aussi passionné ? La fable Le Loup et Le Chien nous éclaire. Le loup mène une vie misérable. Mais il est libre. "Flatter ceux du logis, à son maître complaire" ne font pas partie de ses obligations. Nulle trace de collier sur sa nuque. Le chien est prospère, mais soumis. Le loup envie le chien à bien des égards, mais n'est pas prêt à payer le prix qu'exige l'accès à sa condition. Les professeurs lui ressemblent.
Lire la suite de l’article


Formation des maîtres : il faut suspendre et négocier, par Patrick Fridenson et Michel Kaplan
La crise universitaire s'éternise et se durcit. La seule solution pour en sortir, c'est de négocier avec les universitaires. Même si les syndicats et autres organisations, voire les signataires de ce texte, ont des avis différents sur les négociations menées sur le statut des enseignants-chercheurs, le devenir du Conseil national des universités (CNU), ainsi que sur le contrat doctoral, et peut-être demain la recherche, la négociation existe.
Le seul point "oublié", c'est la formation des maîtres.
Lire la suite de l’article


Après la "nuit des universités", quatre personnes gardées à vue à Paris
Quatre personnes ont été placées en garde à vue après avoir été interpellées à Paris dans la nuit de mardi à mercredi, lors d'une manifestation d'étudiants qui a donné lieu à des heurts avec la police et des dégradations, a-t-on appris auprès de la préfecture de police de Paris. La préfecture de police a fait état de dégradations sur des commerces le long du parcours de la manifestation, entre Gobelins et Barbès (Paris 18e). Selon la préfecture, il n'y a pas eu "confrontation directe" avec la police qui a toutefois essuyé des jets de projectiles et qui a interpellé ces quatre personnes, sans qu'il soit précisé s'il s'agit d'étudiants.
Lire la suite de l’article


Formation des enseignants : les présidents d'université "inquiets" sur les délais proposés par le gouvernement
La réforme de la formation des enseignants ne pourra se faire qu'à partir de la rentrée 2010-2011 et les concours en 2011, juge, mardi 17 mars, la Conférence des présidents d'université (CPU) dans un communiqué. Cette décision se justifie car les "désaccords" et "contradictions entre acteurs" sont "trop nombreux" pour faire l'économie d'une réflexion, estiment les présidents d'université, qui néanmoins "approuvent l'installation rapide" de la commission nationale de concertation annoncée par le gouvernement.

Lire la suite de l’article


Marwan Mohammed, sociologue
Bandes organisées : "les méthodes de calcul sont totalement floues"

Marwan Mohammed, sociologue et coauteur des Bandes de jeunes, réagit après l'intervention du chef de l'Etat, mercredi 18 mars à Gagny (Seine-Saint-Denis), qui a proposé de punir de trois ans d'emprisonnement l'appartenance "en connaissance de cause" à une bande ayant des visées agressives sur les biens et les personnes.
Lire la suite de l’article


A Gagny, Nicolas Sarkozy annonce des mesures contre les "bandes organisées"
En déplacement à Gagny (Seine-Saint-Denis), Nicolas Sarkozy a annoncé une série de mesures pour lutter contre les bandes violentes qui existent dans certains quartier en difficulté. Du commissariat de la ville, le chef de l'Etat a énuméré seize mesures d'ordre policier et judiciaire en ce sens.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 18/03/09 (un jour de retard)



« Xavier Darcos a menti ! »
Il avait promis que la fin de la carte scolaire n’entraînerait pas de diminution de moyens. La preuve du contraire au collège Robert-Doisneau à Paris.
Lire la suite de l’article


Le 19, les facs font leur « printemps »
Réunie hier à Dijon, la 6e Coordination nationale des universités appelle à grossir les cortèges de la journée interprofessionnelle de jeudi prochain.
Lire la suite de l’article


Pour Dati, enfermer, c’est éduquer
Justice . Malgré quelques reculs, notamment sur l’incarcération dès l’âge douze ans, la réforme de la justice pénale des mineurs, détaillée hier par la ministre, suscite un tollé.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 18/03/09



Allez les ados, au dodo !
En trente ans, nos adolescents ont perdu deux heures de sommeil par nuit. C’est ce que révèlent des spécialistes, réunis aujourd’hui à Paris, pour la Journée du sommeil.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 18/03/09



Ils ne dorment pas assez !
Les jeunes enfants empêchent leurs parents de dormir. Les adolescents sont de plus en plus décalés… Le point en texte et en vidéo sur cette activité essentielle qui occupe le tiers de notre temps mais empoisonne parfois la vie des familles : le sommeil
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 18/03/09



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 18/03/09



Les établissements scolaires doivent être «sanctuarisés» contre la violence
Lors d'une visite au lycée Jean-Baptiste Clément à Gagny le (Seine-Saint-Denis), où une bande avait mené le 10 mars une expédition punitive, le Président a déclaré ce mercredi que les établissements scolaires doivent être «sanctuarisés» contre la violence.
Lire la suite de l’article


Le service minimum d'accueil dans les écoles prend de l'ampleur
La plupart des grandes villes ont décidé de le mettre en oeuvre...
Lire la suite de l’article


Trois ans de prison pour les membres de «bandes violentes»
Après s'être rendu au lycée Jean-Baptiste Clément, le Président s'est rendu au commissariat de Gagny pour annoncer seize mesures policières et judiciaires...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 18/03/09



Sciences-Po occupé : caricature de la "fabrique des élites"
C'était mardi. Alors que Sciences Po s'y préparait depuis plusieurs jours, « l'invasion » a finalement eu lieu. Pourtant, des contrôles stricts à l'entrée de l'établissement avaient été instaurés sur injonction du directeur Richard Descoings, qui en avait profité pour engager des vigiles d'une société privée.
Lire la suite de l’article


Enseignants-chercheurs: le gouvernement joue avec le feu
Par Nicolas Guillet | Universitaire

Après avoir fait croire que la communauté universitaire était satisfaite par le « nouveau » projet de statut des enseignants-chercheurs, après avoir joué la carte de l'expérimentation de la réforme de la formation des maîtres, le gouvernement manie désormais le bâton et cherche à mâter, par la sanction financière, le mouvement universitaire qui dure depuis plus de deux mois. Comment s'y prend-il ?
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 18/03/09



Nous dormons moins longtemps et moins bien
Stress, horaires décalés, ordinateur, portable et télé dans la chambre : la durée quotidienne de sommeilse réduit à moins de sept heures. Pas assez pour la plupart d'entre nous.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 18/03/09



Etudiants: La lutte continue
Des échauffourées ont éclaté à Paris, dans le XVIIIe arrondissement, durant la nuit de mardi à mercredi entre des étudiants et les forces de l'ordre, en marge de la "nuit des universités" organisée par la faculté Paris VII. La mobilisation contre les réformes gouvernementales ne semble pas faiblir, bien au contraire. Les blocages de plusieurs universités ont été reconduits.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 18/03/09



Bandes violentes : Sarkozy veut renforcer la répression

Le chef de l'Etat a aussi déclaré que les établissements scolaires devaient être "sanctuarisés" contre la violence, parce que "ce qui s'est passé à Gagny doit nous servir de leçon".
Lire la suite de l’article


Universités : nouvelle mobilisation prévue le 24 mars
La Coordination nationale des Instituts universitaires de technologie (IUT) appelé notamment à manifester pour défendre la dotation budgétaire nationale des IUT.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 18/03/09


Sarkozy annonce des mesures contre les bandes violentes
Le président annonce 16 mesures pour combattre le phénomène des bandes violentes. Parmi ces mesures, l'appartenance à une bande avec visées agressives sur les personnes sera punie de 3 ans de prison.
Lire la suite de l’article


"La sécurité des écoles passera par le dialogue"
Après les violences au lycée de Gagny (Seine-Saint-Denis), Nicolas Sarkozy a demandé à Michèle Alliot-Marie de lui présenter un plan d'action pour renforcer la lutte contre les "bandes violentes". Avec Xavier Darcos, elle devra également réflechir aux moyens de renforcer "la sécurisation des établissements scolaires". Michel Fize, chercheur au CNRS, réagi à cette annonce et propose des mesures.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 18/03/09


Rased : Où en est-on ?
Où en est le mouvement en faveur des Rased ? Après une mobilisation exceptionnelle (plus de 250 000 signatures en quelques semaines), il semble que la suppression de postes soit actée. La semaine dernière encore, une délégation s'est rendue au ministère. En pure perte ? Anne Jauffret, Coordination 78, répond à nos questions.
Lire la suite de l’article


Pas d'Ecole, pas d'avenir !
L’éducation pour tous n’est toujours pas un droit assuré en 2009. De nombreux enfants dans le monde n’ont pas accès à l’école aujourd’hui. Dans ces temps compliqués où l’éducation est malmenée, dans les pays développés comme dans les pays en développement, la solidarité ne doit pas faire défaut.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 18/03/09


Manoeuvres autour du CAPES et de l'agrégation
Blog de claude lelièvre


Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 18/03/09



Bandes violentes: Sarkozy annonce seize mesures policières et judiciaires
Nicolas Sarkozy a annoncé mercredi au commissariat de Gagny devant la presse 16 mesures policières et judiciaires pour combattre le phénomène des bandes violentes, dont les membres s'exposeront à une peine de trois ans d'emprisonnement.
Lire la suite de l’article


Formation des enseignants: deux professeurs appellent Darcos à négocier
Deux professeurs d'université, l'un du syndicat Sgen-CFDT, l'autre du Snesup-FSU, ont appelé le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos à négocier sur la réforme controversée de la formation des enseignants, dans une tribune au Monde daté de jeudi.
Lire la suite de l’article


Xavier Darcos appelle les intellectuels à un "dialogue sérieux"
Le ministre de l'Education Xavier Darcos réclame un "dialogue sérieux" et "rationnel" de la part des intellectuels qui s'opposent à ses réformes, leur reprochant de préférer "la rumeur, l'outrance, la théorie du complot ou le déni de vérité", dans une tribune publiée dans Le Monde daté de jeudi.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------


Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.