vendredi, mars 06, 2009

Revue de presse du vendredi 6 mars 2009

Formation des maîtres: la patate chaude...
C'est le titre d'un article assez complet de L'Express.fr
Rappel des faits.
Lorsque le projet a été lancé par Nicolas Sarkozy au printemps dernier, l'idée de “masterisation” était même plutôt bien acceptée par les syndicats. La question de la formation des enseignants ne passionnait pas les masses et il faut bien le dire peu d'enseignants étaient prêts (le sont-ils aujourd'hui d'ailleurs ? ) à aller manifester pour les IUFM. Le début de mobilisation en septembre octobre n'a pas eu d'effet. Mais la bombe à retardement a explosé plus tard.
Très vite cependant les vraies raisons budgétaires de la réforme sont apparues : supprimer l'année de stage rémunérée à temps plein pour se former la moitié du temps permettait d'économiser plusieurs milliers de postes. Même si dans le même temps, le président de la République promettait une meilleure rémunération des jeunes enseignants.
On commence à se rendre compte que cela entrainerait une dégradation de la formation. Mais, devant les délais très courts, deux autres questions se posent : Quel sera le contenu des nouvelles préparations aux concours? Comment tenir les délais et proposer les nouveaux masters dès la rentrée 2009? Su ces deux points, les deux ministères donnent des réponses tardives et imprécises. Obligés de collaborer, Xavier Darcos, chargé d'élaborer les concours, et Valérie Pécresse, responsable de la formation en elle-même, se repassent la patate chaude. "Ils ne cessent de se tirer dans les pattes, raconte un observateur. Pécresse est furieuse que Darcos ait posé une bombe dans son champ et Darcos lui en veut de ne pas avoir su gérer son histoire de décret au moment où il abordait la mastérisation." raconte un observateur dans cet article de L'Express.fr. Le dossier de la mastérisation est de fait passé entre les mains du Premier ministre, qui a annoncé, le 25 février, l'introduction d'un temps de formation complémentaire la première année. Mais les délais, au fur et à mesure, deviennent de plus en plus courts, voire impossibles à tenir. "Des voix s'élèvent pour en demander le retrait pur et simple", affirme Patrick Baranger, le président de la conférence des directeurs d'IUFM.

C'est d'aileurs ce que l'on réclame dans la Sorbonne occupée...
C'est du moins ce qui se passait Vendredi après midi. Alors que Valérie Pécresse recevait une nouvelle fois les organisations syndicales ce vendredi, notamment pour aborder la question des promotions des enseignants-chercheurs, la plupart des cours étaient suspendus à l'université de Paris IV Sorbonne. Les étudiants grévistes ont fait interrompre les rares cours et l'établissement était cerné par un important cordon de policiers. Les étudiants se mobilisent Des assemblées générales sont organisées. Elles ont pour but «d'expliquer le danger de la réforme actuelle, notamment la baisse du niveau de formation professionnelle pour les futurs enseignants et la suppression de l'année de stage rémunérée 1.300 euros par mois pour les élèves-professeurs» a précisé le porte-parole des étudiants.
Pour résumer la situation ce vendredi soir, on peut donc dire que si le dossier du statut des enseignants-chercheurs avance (signature d'un compromis ?), c'est aujourd'hui le dossier de la formation qui bloque notamment à cause de la mauvaise volonté de Xavier Darcos.
Plutôt que de parler de “patate chaude”, on peut dire que Pécresse et surtout Darcos pataugent dans la purée...

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 06/03/09


Université: manif avant négociations
Enseignants-chercheurs et étudiants ont manifesté jeudi, à la veille d'une nouvelle séance de négociations avec la ministre de l'Enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 06/03/09


Facs : malgré le compromis, 
la contestation se poursuit
Un compromis sur la réécriture du décret controversé sur le statut des enseignants-chercheurs a été trouvé vendredi. Les syndicats des universités veulent maintenant obtenir le report de la réforme de la formation des enseignants.
Lire la suite de l’article


Universités : la mobilisation ne faiblit pas
Les avancées dans les négociations avec le ministère, pourtant jugées satisfaisantes par les syndicats et les présidents d'universités, n'ont pas suffi à convaincre plusieurs milliers d'enseignants et d'étudiants.
Lire la suite de l’article


Un site qui fait les devoirs
à la place des élèves
A partir de jeudi, le site internet Faismesdevoirs.com propose aux élèves de faire leur boulot à partir de 5 euros. Un «bon coup de pub» pour son fondateur. Un «scandale» rétorquent les syndicats de parents d'élèves.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 06/03/09



Universités : rebond de la mobilisation et recherche de la "sortie de crise"
A la veille d'une nouvelle rencontre, vendredi 6 mars, entre la ministre de l'enseignement supérieur, Valérie Pécresse, et les syndicats, la manifestation parisienne des universitaires contre les réformes du gouvernement a été un succès : elle a rassemblé jeudi entre 9 000 (selon la police) et 20 000 personnes (selon les organisateurs). Au niveau national, les manifestants ont été plus nombreux que lors de la journée du 26 février. La Conférence des présidents d'université (CPU) a évoqué jeudi une possible "sortie de crise" mais présente désormais la réforme de la formation des enseignants comme le "principal point d'achoppement". La CPU, qui attend de nouvelles rencontres à ce sujet, préférerait que l'organisation de nouveaux concours d'enseignement soit reportée d'un an. S'ils sont maintenus, elle considère qu'ils ne peuvent être "que transitoires".
Lire la suite de l’article


Nouvelle journée de mobilisation contre les réformes de l'éducation
diaporama
Lire la suite de l’article


Enseignants-chercheurs à l'étranger : une diversité de situations
Article interactif
Lire la suite de l’article


Yazid Sabeg ouvre la voie aux statistiques ethniques
En proposant de doter la France d'outils de mesure de la diversité, Yazid Sabeg relance le débat très sensible sur les "statistiques ethniques".
Lire la suite de l’article


Yazid Sabeg : "Mesurer l'ampleur des discriminations et des politiques publiques"
Entretien
Lire la suite de l’article


Nanterre dément les rumeurs d'échec de Nicolas Sarkozy au DEA
En pleine mobilisation des enseignants-chercheurs, un texte du professeur de sciences politiques Alain Garrigou, titré "Sarkozy et l'université – la revanche personnelle d'un cancre", s'est taillé un certain succès sur la blogosphère. Publié par le site de la Fondation Copernic et Mediapart, il y explique la "petite guerre" livrée par le chef de l'Etat aux scientifiques et aux universitaires par ses études "assez médiocres". Il rappelle ainsi que Nicolas Sarkozy a étudié à l'IEP de Paris mais n'en a pas obtenu le diplôme, exhume un document montrant qu'il a obtenu de justesse son certificat d'aptitude à la profession d'avocat, et, principale nouveauté, jette le doute sur l'obtention de son DEA de sciences politiques, suivi à Paris X-Nanterre durant l'année scolaire 1978-1979, alors que la biographie présidentielle, sur le site de l'Elysée, précise, sans toutefois le dater, que le diplôme a été obtenu "avec mention".
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 06/03/09 (un jour de retard)




Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 06/03/09



Sorbonne cernée par la police : un étudiant témoigne
La Sorbonne renoue avec la grève et les cordons de police. Les cours étaient suspendus vendredi à l'université de Paris IV où les étudiants grévistes tentent de faire arrêter les rares cours du Capes et de l'agrégation dispensés. La célèbre faculté est cernée par un important dispositif de police.
Lire la suite de l’article


Etudiants et enseignants nombreux dans la rue
La mobilisation des enseignants-chercheurs et des étudiants ne faiblit pas. Ils étaient entre 24.000 et 43.000* enseignants-chercheurs et étudiant à manifester jeudi à Paris et en province contre les réformes gouvernementales dans l'enseignement. Lors des deux précédentes journées d'action, les jeudis 19 et 26 février, on avait dénombré entre 15.
Lire la suite de l’article


Les présidents d'université : «Vers une sortie de crise»
Les présidents d'université sont plutôt optimistes. Réunis en assemblée plénière jeudi, ils parlent d'«avancées sérieuses» dans un communiqué titré «vers une sortie de crise». 

Lire la suite de l’article


La Sorbonne cernée par la police
La Sorbonne renoue avec la grève et les cordons de police. La plupart des cours étaient suspendus vendredi à l'université de Paris IV où les étudiants grévistes tentent de faire arrêter les rares cours dispensés. La célèbre faculté est cernée par un important dispositif de police. «Seuls les cours du Capes et de l'agrégation sont maintenus.
Lire la suite de l’article


Le diplôme d'Einstein aux enchères
Le diplôme de doctorat qu'Albert Einstein a obtenu en 1906 à l'Université de Zurich sera vendu aux enchères en juin prochain à Lucerne (centre de la Suisse), a annoncé vendredi la Galerie Fischer qui procédera à la vente. 

Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 06/03/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos du 06/03/09



Universités : la colère persiste, les présidents optimistes
La mobilisation des enseignants-chercheurs, en baisse la semaine dernière, vacances obligent, n'a pas marqué le pas hier. Entre 24.000 (selon la police) et 43.000 universitaires (selon les organisateurs) ont battu le pavé en France contre les réformes Pécresse à l'appel de leurs organisations. C'est plus que le 26 février (entre 17.000 et 33.000 manifestants,) mais moins que le 19 (entre 32.000 et 53.000 manifestants). Si les protestataires ne désarment pas, le camp réformiste se prépare, lui, à un nouveau marathon de négociations aujourd'hui pour achever la réécriture du décret sur les enseignants-chercheurs. Optimistes, les présidents d'universités croient à une « sortie de crise » possible grâce aux « avancées sérieuses » consenties par le gouvernement sur le statut des enseignants-chercheurs et les postes (pas de suppressions en 2010 et 2011). Toutefois, « il reste à traiter la formation des enseignants, qui est devenue le principal sujet de crispation dans les universités », fait valoir la CPU, désireuse de rencontrer les ministères pour obtenir des « précisions ». Mercredi, François Fillon a concédé une commission de suivi et un « temps de formation complémentaire » pour les jeunes professeurs. La CPU aimerait en savoir plus et laisse entendre que 2010 doit rester une année « transitoire » à la suite de laquelle la réforme doit être revue.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 06/03/09


Enseignants-chercheurs: le décret réécrit mais pas de sortie de crise selon les syndicats
Les syndicats réclament maintenant des avancées dans le dossier de la formation des enseignants...
Lire la suite de l’article

Des étudiants en grève à la Sorbonne, un cordon de policiers à l'extérieur
La Coordination nationale des universités devait se réunir par ailleurs à Paris XII pour décider de la suite à donner à la mobilisation...
Lire la suite de l’article


Bientôt un projet de loi sur les statistiques ethniques?
Sans utiliser ce terme, Yazid Sabeg veut relancer le débat sur une mesure de la diversité...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 06/03/09



A la Sorbonne, entrée interdite pour les profs grévistes
A la Sorbonne, deux assemblées générales réunissant d'un côté les personnels, de l'autre les étudiants, ont voté jeudi 5 mars le blocage de l'université jusqu'à mardi. Sur le coup de 8 heures, ce vendredi matin, Fabrice Bensimon, gréviste et professeur des universités qui enseigne en anglais dans cette fac parisienne, a voulu pénétrer dans l'enceinte. Impossible. Contacté par Rue89 au téléphone, il raconte…
Lire la suite de l’article


Uckange : l'enfant victime de l'emballement médiatique
Par Bernard Girard, Enseignant blogueur

Un enfant de 5 ans poignardant sa grande sœur qui refusait de lui prêter son jeu vidéo. Du pain béni pour des médias qui ont pris prétexte de ce fait divers pour se laisser aller à une sidérante campagne de désinformation dont ils sont malheureusement coutumiers lorsque les enfants sont en cause.
Lire la suite de l’article


Réforme des universités: allo Latour, ici la terre
Par Guillaume Lachenal, Université Paris 14

Après Doc Gynéco, David Ginola et Didier Barbelivien, le régime Sarkozy vient de recevoir le soutien d’une autre vieille gloire. Bruno Latour, philosophe à succès, star des écoles de management outre-atlantique, devenu sur le tard directeur scientifique de Sciences Po, chante les louanges de la réforme des universités et de la recherche dans une tribune au journal Le Monde du 25 février. L’idylle entre le sarkozysme et les people sur le retour se poursuit.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 06/03/09



Université: les syndicats évoquent un « compromis acceptable »
Valérie Pécresse, ministre de l'enseignement supérieur, a annoncé qu'une troisième séance de négociation, consacrée au statut des enseignants-chercheurs, avait permis d'obtenir « un projet de décret réécrit et équilibré ». La ministre a ajouté que celui-ci contient « l'ensemble des positions ».
Lire la suite de l’article


Université: pas de sortie de crise selon trois syndicats qui négocient
Trois syndicats (Sgen-CFDT, Sup-recherche'Unsa et Autonomesup) ayant négocié avec Valérie Pécresse une réécriture du statut des enseignants-chercheurs, ont affirmé vendredi à la presse qu'il n'y aurait pas de sortie de crise possible sans avancée dans le dossier de la formation des enseignants.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 06/03/09



Facs et hôpitaux grognent
Etudiants, enseignants chercheurs, médecins et personnels hospitaliers sont descendus, jeudi, dans les rues de plusieurs grandes villes du pays. Bordeaux, Grenoble, Lyon et Paris ont ainsi été le théâtre de protestations rassemblant plusieurs milliers de personnes. Dans le collimateur des manifestants: les réformes du gouvernement, dans les domaines de la Santé et de l'Education.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 06/03/09


Université : 24.000 à 43.000 personnes ont défilé
Entre 24.000 et 43.000 enseignants-chercheurs et étudiants ont manifesté en France contre les réformes gouvernementales dans l'enseignement. A Paris ils étaient entre 9.000 et 20.000 à avoir défilé.
Lire la suite de l’article


Enseignants-chercheurs : sortie de crise repoussée
Valérie Pécresse annonce que les négociations ont permis d'obtenir "un projet de décret réécrit et équilibré" intégrant "l'ensemble des positions". Trois syndicats réfutent cette sortie de crise, estimant qu'il n'y a pas d'avancée dans le dossier de la formation.
Lire la suite de l’article


Une centaine d'étudiants évacués de la Sorbonne
Une centaine de personnes ont occupé l'université mercredi soir. Une nouvelle journée de mobilisation est prévue ce jeudi contre la réforme du statut des enseignants-chercheurs.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 06/03/09


Formation des maîtres: la patate chaude
Recruter les enseignants à bac + 5 pour mieux les payer, l'idée semblait simple. Cafouillages, retards et ministres sous pression: un an après, rien ne va plus. Récit d'un engrenage.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 06/03/09


Le vrai problème : A quoi servent les devoirs ?
"Le site qui fait scandale aujourd’hui nous impose d’aller plus loin que la protestation. Il renforce la fossilisation du passé. Plutôt que de se focaliser sur la conservation du passé, il nous faut préparer un autre avenir pour l’école". Pierre Frackowiak, IEN honoraire, revient sur l'affaire Faismesdevoirs.com et ses enjeux sur l'Ecole. "Le vrai scandale est de crier, de revendiquer des interdits de faire faire ses devoirs, de copier sur son voisin, de faire des copier/coller… et d’en rester là".
Lire la suite de l’article


L'Ecole et la commission Balladur
La commission Balladur n'a pas perçu les besoins de l'Ecole. "Il est vrai que le partage entre les communes pour les écoles, les départements pour les collèges et les régions pour les lycées peut sembler artificiel et il a d’ailleurs souvent été soutenu devant le Comité que d’importantes économies d’échelle pourraient résulter de l’unification de ces compétences, qui concernent souvent les mêmes personnels et les mêmes bâtiments. Mais il est apparu au Comité que ces fonctions étaient actuellement assurées de manière satisfaisante et qu’aucune solution alternative ne s’imposait avec la force de l’évidence." Réduite à ces quelques lignes, la contribution de la Commission Balladur au débat sur la décentralisation et l'autonomie des établissements scolaires est nettement insuffisante.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 06/03/09


Education à la parité et féminisation des noms (Blog de Claude Lelièvre)
Il y a tout juste dix ans, Ségolène Royal estimait que «l’éducation peut faire beaucoup pour accélérer la parité» et affirmait que «la féminisation des noms de métiers et de titres n’est nullement anecdotique».
Lire la suite de l’article


Comment Valérie Pécresse s'est mis à dos les universités
«Je suis quelqu'un de souple dans mes charentaises», plaisante Valérie Pécresse sur France Culture en février 2009, en contrepoint du fameux «droit dans mes bottes» d'Alain Juppé en pleine crise de la réforme des retraites en 1995.
Cette souplesse en chaussons s'accompagne-t-elle de pressions exercées à l'encontre de ses adversaires? C'est l'accusation que porte le président de la Sorbonne (Paris IV), Georges Molinié. Il dénonce un «système de fichage et de contrôle des opinions et des positions des universitaires» qui s'opposent à la politique de la ministre de l'enseignement supérieur. Le 9 février, il accueillait en ses murs les douze présidents d'universités signataires de l'appel de la Sorbonne exigeant l'arrêt des réformes en cours.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 06/03/09



Compromis sur le statut des enseignants-chercheurs, mais pas de sortie de crise
Un compromis a été trouvé vendredi sur la question du statut des enseignants-chercheurs entre Valérie Pécresse et quatre syndicats mais un désaccord persiste sur la question de la formation des enseignants, empêchant "une sortie de crise" dans les universités.
Lire la suite de l’article


Université: Coordination dénonce une volonté de "division" du gouvernement
La Coordination Nationale des Universités a dénoncé vendredi dans un communiqué des "manoeuvres dilatoires du gouvernement" et "ses stratégies de division" face au mouvement des enseignants-chercheurs, maintenant son mort d'ordre de grève illimitée.
Lire la suite de l’article


Université: pression des manifestants, espoir de sortie de crise des présidents
La mobilisation des enseignants-chercheurs et étudiants a connu un rebond jeudi, alors que les présidents d'université font preuve d'un certain optimisme sur une "sortie de crise", à la veille d'un nouveau round de négociations au ministère de l'Enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article


Université: pas de sortie de crise en l'état, selon trois syndicats qui négocient
Trois syndicats (Sgen-CFDT, Sup-recherche'Unsa, Autonomesup) ayant négocié avec Valérie Pécresse une réécriture du statut des enseignants-chercheurs, ont affirmé vendredi à la presse qu'il n'y aurait pas de sortie de crise possible sans avancée sur le dossier de la formation des enseignants.
Lire la suite de l’article


L'UNL appelle les lycéens à une semaine d'action à partir de lundi
L'Union nationale lycéenne (UNL, première organisation lycéenne) a appelé vendredi à une "semaine d'actions du lundi 9 au vendredi 13 mars dans tous les lycées de France" et à rejoindre notamment l'appel à manifester de l'enseignement supérieur le mercredi 11 mars.
Lire la suite de l’article


Diplôme de Nicolas Sarkozy: la fac de Nanterre dément un de ses professeurs
L'université Paris X-Nanterre a démenti vendredi un de ses professeurs qui a récemment laissé entendre dans un texte que Nicolas Sarkozy pourrait ne pas avoir obtenu son DEA de sciences politiques dans cette université, contrairement à ce qu'affirme son CV officiel.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.