mercredi, mars 11, 2009

Revue de presse du mercredi 11 mars 2009


De la maternelle à l’université. Un malaise persistant. Les dessous de la masterisation. Gagny et Winnenden. Darcos à la place de Dati ?

Plusieurs milliers de personnes ont à nouveau défilé mercredi à Paris et en province, dans le cadre de la sixième journée d'action nationale du mouvement universitaire, entamé le 2 février. A Paris, (entre 8.000 personnes selon la police et 25.000 selon les organisateurs), le cortège est parti, sous un beau soleil, peu avant 15 heures de la Place de la République, en direction de Nation, derrière une banderole de tête sur laquelle on pouvait lire : «Ensemble de la maternelle à l'enseignement supérieur et à la recherche, pour la défense du service public». Tous les personnels «de la maternelle à l'université» étaient conviés à manifester partout en France à l'appel de la coordination nationale des universités, d'une intersyndicale de l'enseignement supérieur et de la recherche, et de la coordination étudiante.
En outre, les blocages se multiplient dans les IUFM, les universités et les IUT. On peut affirmer aussi que le mouvement est marqué par une certaine exaspération et une radicalisation.
Ouest France propose un article de synthèse sur ce que le journal régional appelle le Malaise persistant dans le monde de l'éducation”. Comme il l’écrit : “ telles les poupées russes, les sujets de mécontentements ressurgissent, notamment l'épineuse question de la formation des futurs enseignants du primaire et du secondaire. Xavier Darcos, le ministre de l'Éducation nationale, revient ainsi en première ligne.Le ministre, qui a déjà reculé sur le lycée, affiche sa fermeté : pas de négociation.
En fait, rappelons le encore, le véritable enjeu est l'emploi public. L’Éducation nationale économise ainsi l’année de formation rémunérée à plein-temps, soit de 500 à 700 millions d'euros ou près de 12 000 postes. Mais le temps presse pour que cette réforme entre en vigueur à la rentrée 2009. D’où la radicalisation et l’exaspération évoquée plus haut et aussi les coups tordus et les manœuvres en coulisses…
Toujours sur l’explication des motifs du mouvement social actuel, je dois signaler une tribune parue dans L’Humanité qui avait échappé à ma vigilance. Une rencontre dans la manifestation parisienne me permet de réparer cet oubli. Enseigner est un métier qui s’apprend et se choisit affirment avec force Claire Pontais et Gisèle Jean, toutes deux membres de la FSU. Elles rappellent que leurs syndicats (SNEP et SNESup) –FSU) demandent une amélioration de la formation initiale et continue des enseignants, en intégrant mieux la formation professionnelle à la formation universitaire tout au long du cursus. Dès les années de licence, il faut proposer aux étudiants de faire des stages, de construire des connaissances didactiques sur leur(s) disciplines(s), de s’interroger sur le système éducatif, sur la façon dont les élèves s’approprient les savoirs, etc. Il faut ensuite une entrée progressive dans le métier avec un accompagnement par des formateurs formés à cette fonction. Elles critiquent le projet gouvernemental qui “sous couvert d’universitarisation, et en s’appuyant sur la LRU, il tente de supprimer les « écoles d’enseignants » que sont les IUFM au profit d’un « compagnonnage » très limité” et demandent le maintien d’ “une structure de type IUFM forte et une véritable revalorisation de ce métier à haute responsabilité sociale

Aujourd’hui, un massacre a eu lieu dans un collège de Winnenden au nord-est de Stuttgart. Mardi, un groupe d’une vingtaine de jeunes cagoulés et armés de barres de fer et de couteaux ont pénétré dans le lycée professionnel Jean Baptiste Clément à Gagny. Bilan : quatre blessés légers, une dizaine d’élèves choqués et six jeunes assaillants interpellés après quelques minutes d’une rare violence .
Pour Philippe Guittet, secrétaire général du SNPDEN, le principal syndicat de chefs d’établissement, “On vient certainement de franchir un palier avec cette intrusion, mais ce type de phénomènes demeure exceptionnel. Il faut relativiser les choses. Les affrontements entre bandes ont généralement lieu à l’extérieur des lycées ou des collèges”. Il préconise d’“oeuvrer au quotidien avec la police notamment à travers un travail de prévention des phénomènes de bandes mais aussi du racket ou des conduites addictives”. Xavier Darcos assure quant à lui que «ce n’est pas une violence de l’école, mais une violence qui vient à l’école».
Ce type d’incident pose aussi le problème de la sécurisation des établissements : caméras vidéo, clôtures de protection, système de détection de présence : la perspective ne réjouit personne et surtout elle risque d’emmener les écoles vers une ghettoïsation encore plus forte dans certains quartiers. L’expérience a été tentée aux Etats-Unis. Elle n’a rien réglé et n’empêche pas ces drames.

C’est la deuxième livraison du Monde de l’éducation inséré maintenant dans Le Monde daté du premier mercredi du mois. Cette fois ci, le supplément s’intéresse aux étudiants et plus particulièrement à leurs revenus. Il montre que l’autonomie étudiante est loin d’être réalisée malgré les promesses.

Darcos à la place de Dati ?
C’est une indiscrétion lue dans L’Express mais qui commence de plus en plus à circuler.
Le conseiller à l'Elysée pour les questions de justice, Patrick Ouart serait allé, dans la plus grande discrétion, rendre visite à Xavier Darcos à la fin de novembre 2008. Très écouté par le chef de l'Etat, cet ancien magistrat souhaitait confier au ministre de l'Education nationale qu'il était son candidat pour remplacer, au poste de garde des Sceaux, Rachida Dati. Xavier Darcos ne fait pas mystère, depuis longtemps, de son désir d'abandonner ses fonctions Rue de Grenelle, à l'occasion d'un prochain remaniement...
Mais qui pour remplacer Darcos ? (le siège éjectable est inclus…)

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 11/03/09


A Gagny, 12 personnes en garde à vue après l'attaque d'un lycée
Une vingtaine de personnes cagoulées et armées de barres de fer, bâtons et couteaux ont pénétré mardi matin dans un lycée professionnel de Gagny, en Seine-Saint-Denis.
Lire la suite de l’article


Ecole : service maximum contre service minimum
Mieux vaut deux fois qu'une. Avant une nouvelle journée de mobilisation dans l'éducation et l'enseignement supérieur aujourd'hui, des actions tous azimuts ont été menées dès hier dans les écoles. Dans le Rhône, entre 200 et 300 établissements (selon les organisateurs) ont suivi l'appel de la coordination nationale des collectifs d'enseignants et de parents pour la défense du service public d'éducation.
Lire la suite de l’article


De la maternelle au supérieur, cap sur la coordination des luttes
Premier forum commun, et première manif unitaire. Aujourd’hui, le mouvement des enseignants bordelais et girondins se globalise. Toute la matinée, des débats d’information publique intitulés «Education et recherche en danger» sont organisés à l’université Bordeaux 3 bloquée depuis lundi, avec des interventions sur tous les niveaux d’enseignements et un élargissement aux «perspectives transversales». Puis cet après-midi à 16 heures, l’ensemble de la communauté éducative appelle à la jonction des troupes devant le rectorat, pour le défilé d’un cortège commun. «Il devenait urgent de mettre en avant le fait que l’école est attaquée de toutes parts, et pour cela, il nous est apparu nécessaire de faire converger les luttes pour défendre globalement le service public d’éducation», résume Emilie Mullier, membre actif du tout jeune collectif «Sauvons l’éducation 33».
Lire la suite de l’article


Chercheurs et étudiants trouvent de nouveaux modes d’action
Loin de s’essouffler, le mouvement mobilise toujours contre le projet de loi.
Lire la suite de l’article


Fusillade dans un collège allemand: 16 morts
Le drame s’est produit dans la petite ville de Winnenden, au nord-est de Stuttgart. Le suspect, un ancien élève du collège âgé de 17 ans, a été tué par la police.
Lire la suite de l’article


Gagny, Winnenden, écoles cibles
La fragilité des écoles devrait bientôt faire l'objet d'une mention dans la difficile science de la polémologie (science des fortifications). À quelques heures d'intervalle, deux écoles, l'une en France à Gagny et l'autre à Winnenden en Allemagne, ont été attaquées par des individus fortement armés.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 11/03/09


Lycée attaqué à Gagny : 
13 jeunes en garde à vue
Treize personnes ont été interpellées après l'attaque mardi d'un lycée professionnel de Seine-Saint-Denis par des jeunes cagoulés et armés. Une expédition punitive qui a fait douze blessés parmi les élèves.
Lire la suite de l’article


Les blocages se poursuivent dans les facs
Le mouvement de grogne se poursuit dans les universités. Une quarantaine d'entre elles sont en grève ou bloquées totalement ou partiellement et une trentaine fonctionnent normalement. Mardi matin, l'université de Toulouse II-Le Mirail a été fermée «jusqu'à nouvel ordre» après avoir été le théâtre, la veille, d'incidents graves. Une centaine d'étudiants ont occupé des locaux administratifs.
Lire la suite de l’article


De la réforme en temps
de crise
La chronique d'Alain-Gérard Slama .

Après l'ajournement de la réforme du lycée, puis celui de la réforme régionale, le grand débat qui domine la sortie de ce glacial hiver est de savoir si l'aggravation de la crise est compatible avec la poursuite des réformes. Après une première phase d'ardente obligation, pendant laquelle les fondements culturels, institutionnels, juridiques de la République ont pu paraître ébranlés, voici, semble-t-il, revenir l'accalmie ; c'est en effet que la réponse à la question de l'opportunité des réformes en temps de crise est d'une simplicité largement vérifiée par l'expérience : dans les périodes d'inquiétude devant l'avenir, les réformes d'ordre économique et financier sont les plus nécessaires. La perspective d'une reprise en 2010, que le président de la BCE, Jean-Claude Trichet, vient d'ouvrir lundi dernier à Bâle témoigne que les efforts engagés dans ce sens n'ont pas été inutiles.
En revanche, les réformes qui touchent aux structures de la so­ciété et qui risquent de brouiller encore plus les repères sont, par définition, celles qui exigent le plus de prudence. […]
Deux parmi les meilleurs sociologues du système éducatif français, Christian Baudelot et Roger Establet, montrent, dans un précieux petit livre (1), que les contre-performances de notre école dans les classements internationaux - qu'il ne faut pas, au surplus, exagérer - ne résultent pas d'une infériorité dans la qualité des formations, mais précisément de ce que la crise de la cohésion nationale rejaillit sur l'école, qui en répercute les effets désintégrateurs sur les jeunes les plus défavorisés. Que n'en concluent-ils à l'urgence de revenir aux fondamentaux de la méritocratie républicaine, au lieu d'en condamner « l'élitisme » ! Plus la République doute de son modèle, plus son système d'intégration fonctionne mal, et plus elle trouve de raisons de le condamner. Notre école reste une des meilleures du monde. Ce qui lui manque, par rapport aux autres, c'est, selon la formule de Langevin, « l'entraînement à l'ac­tion ». Les autres pays y parviennent mieux, non certes parce qu'ils ont de meilleures élites, mais parce qu'ils ont confiance en eux-mêmes.
(1) « L'Élitisme républicain. L'école française à l'épreuve des comparaisons internationales », de Christian Baudelot et Roger Establet, collection « La République des lettres », Seuil (à paraître le 12 mars).
Lire la suite de l’article


Nouvelle mobilisation
du monde universitaire
Plusieurs milliers de personnes, essentiellement des étudiants, ont à nouveau défilé mercredi à Paris et dans plusieurs villes de province. Il s'agit de la sixième journée d'action nationale du mouvement universitaire.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 11/03/09



Fusillade en Allemagne : le suspect tué abattu par la police
Tim K., l'adolescent de 17 ans à l'origine de la fusillade qui a fait au moins 16 morts dans un collège de Winnenden, près de Stuttgart, mercredi 11 mars, a été abattu par la police, selon le ministère de l'intérieur. L'adolescent, vêtu de noir, est entré dans l'établissement vers 9 h 30 et a ouvert le feu, tuant neuf élèves de 14 et 15 ans et trois enseignants. La police a démenti les informations selon lesquelles une dix-septième personne serait décédée de ses blessures à l'hôpital.
Lire la suite de l’article


Autonomie étudiante : on est loin du compte
C'est un élu de gauche en colère. Dans une lettre envoyée fin février au haut-commissaire à la jeunesse, Martin Hirsch, Hervé Féron, député socialiste de Meurthe-et-Moselle, s'insurge notamment que des députés UMP "s'approprient" en matière de politique pour la jeunesse "les propositions qui sont celles de la gauche depuis longtemps". Dans une tribune publiée dans Le Monde du 11 février, douze députés UMP défendent en effet l'idée d'"un contrat d'autonomie" pour les jeunes de 18 à 24 ans, afin de répondre à leur "angoisse générationnelle".
Lire la suite de l’article


Les adultes doivent " fixer les limites " de la consommation d'alcool des mineurs
Le docteur Jean-Pierre Benoît est médecin psychiatre à la Maison des adolescents de l'hôpital Cochin, structure spécialisée dans les troubles du comportement des mineurs.

Lire la suite de l’article


Le mouvement universitaire dans la rue
Plusieurs milliers de personnes ont défilé, mercredi 11 mars, à Paris et en province, à l'occasion de la sixième journée de manifestations du mouvement universitaire, entamé le 2 février.
Lire la suite de l’article


Photographie du monde étudiant
Avec près de 5 milliards d'euros d'aides, l'Etat investit de manière substantielle dans la vie étudiante. Ces aides se composent pour moitié entre des aides directes (bourses, aide au logement) et indirectes (oeuvres universitaires, compensation d'exonération des droits d'inscriptions, demi-part fiscale, versements aux régimes sociaux, etc.).
Lire la suite de l’article


Malgré la crise, les étudiants restent confiants dans l'avenir
Crises économique et universitaire n'y font rien. Contrairement aux jeunes dans leur ensemble, les étudiants gardent le moral et une foi indéboulonnable en l'avenir.
Lire la suite de l’article


Italie : sans moyens suffisants, les étudiants sont bloqués à la "casa"
A la terrasse de la cafétéria de La Sapienza, la plus grande université italienne, à Rome, Federico plaisante avec ses amis sur sa qualité d'unique "fuori sede" du groupe.
Lire la suite de l’article


Riche comme un étudiant nordique
Etudiant depuis trois ans à l'université d'Aarhus en histoire des idées européennes, Troels Bo Knudsen, 23 ans, est l'un de ces jeunes Danois dont le quotidien peut faire rêver de nombreux Français. Grâce à l'argent de l'Etat, il peut partager un appartement de trois pièces avec sa copine également étudiante. Ensemble, ils payent un loyer de 740 euros. Durant leurs études, ils ont droit à six ans de subvention à raison de 651 euros par mois (334 euros s'ils habitaient chez leurs parents). "Même s'il faut payer des impôts dessus, cela reste généreux."
Lire la suite de l’article


Paroles d'étudiants
Témoignages
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 11/03/09 (un jour de retard)



La Sorbonne bloquée
Partout en France, des manifestations ont eu lieu hier contre la réforme Pécresse.
Lire la suite de l’article


Des BIATOSS dans la communauté universitaire
Laurence Giavarini, Maîtresse de conférences en littérature française à l’université de Bourgogne, porte-parole de Sauvons l’université.
Lire la suite de l’article


Enseigner est un métier qui s’apprend et se choisit
PAR CLAIRE PONTAIS (DU SNEP-FSU) ET GISÈLE JEAN (DU SNESUP-FSU), PROFESSEURES EN INSTITUT UNIVERSITAIRE DE FORMATION DES MAÎTRES (IUFM).

Parce qu’enseigner est un métier qui s’apprend et se choisit en connaissance de cause, la FSU, première fédération de la fonction publique, demande une amélioration de la formation initiale et continue des enseignants, en intégrant mieux la formation professionnelle à la formation universitaire tout au long du cursus. Dès les années de licence, il faut proposer aux étudiants de faire des stages, de construire des connaissances didactiques sur leur(s) disciplines(s), de s’interroger sur le système éducatif, sur la façon dont les élèves s’approprient les savoirs, etc. Il faut ensuite une entrée progressive dans le métier avec un accompagnement par des formateurs formés à cette fonction. Cela passe par un développement de la recherche en éducation qui devrait être intégrée dans les enseignements. Aujourd’hui elle est le parent pauvre de l’université, insuffisamment articulée à la formation professionnelle initiale et continue.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 11/03/09



Une bande armée sème la panique au sein d’un lycée
Cagoulés, armés, des jeunes ont débarqué dans un lycée de Seine-Saint-Denis. Bilan : quatre élèves légèrement blessés et une dizaine choqués.
Lire la suite de l’article


Lycée de Gagny : douze jeunes en garde à vue
La police a annoncé avoir interpellé six jeunes mardi soir à Gagny, après l'attaque du lycée Jean-Baptiste Clément, qui a fait douze blessés. Au total, douze personnes sont donc en garde à vue mercredi matin à la suite de ces violences perpetrées mardi matin par un groupe armé et cagoulé dans l'enceinte de cet établissement professionnel.
Lire la suite de l’article


«On vient certainement de franchir un palier»
PHILIPPE GUITTET, du Syndicat national des personnels de direction de l’Education nationale

Philippe Guittet, secrétaire général du principal syndicat des chefs d’établissement, préconise notamment un travail quotidien avec la police.
Lire la suite de l’article


Fusillade dans un collège en Allemagne : dix morts
Au moins dix personnes ont été tuées mercredi matin - huit écoliers et deux adultes - lors d'une fusillade dans un collège technique près de Stuttgart (sud ouest de l'Allemagne). Il y aurait également plusieurs blessés, selon les télévisions allemandes.
Lire la suite de l’article


Japon : comment pister ses enfants jusqu'à l'école
Une société de sécurité japonaise a annoncé lundi qu'elle allait étendre jusqu'aux maisons son service de suivi des enfants sur le chemin de l'école grâce à leur carte à puce de train. «Nous voulons renforcer la sécurité pour répondre à la demande des parents», inquiets pour leurs enfants, a expliqué Tokyu Security, affiliée à la compagnie ferroviaire Tokyu.
Lire la suite de l’article


Sarkozy va recevoir des profs de Gagny
Nicolas Sarkozy recevra ce mercredi à 19 heures les représentants de la communauté éducative de Gagny (Seine-Saint-Denis) après l'expédition punitive menée mardi dans un lycée par une bande cagoulée. Le ministre de l'Education Xavier Darcos l'a annoncé dans l'après-midi à l'Assemblée nationale dans les questions au gouvernement.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 11/03/09



Intrusion violente dans un lycée de Gagny : six jeunes en garde à vue
Six jeunes ont été interpellés mardi soir 10 mars à Gagny , portant à 12 le nombre de jeunes hommes toujours en garde à vue mercredi matin après l'attaque par des personnes cagoulées et armées d'un lycée professionnel de Gagny qui a fait douze blessés
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 11/03/09



Sarkozy reçoit des chercheurs
Désir de prendre le pouls d'une contestation universitaire qui s'éternise ? Souci de calmer le jeu après son discours - très contesté - du 22 janvier, qui avait mis le feu aux poudres dans les laboratoires ? Alors qu'une nouvelle journée d'action est prévue aujourd'hui dans les campus et les écoles, Nicolas Sarkozy devrait recevoir à l'Elysée des chercheurs à déjeuner en compagnie de sa ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse. En dépit de gestes successifs (gel de suppressions de postes, réécriture totale du décret sur les enseignants-chercheurs), le gouvernement n'est pas parvenu à ramener le calme chez les universitaires, et le mouvement paraît en voie de radicalisation. Hier, une quarantaine d'universités (sur 70) étaient encore bloquées ou perturbées. A Toulouse, l'université a dû être fermée après les dégâts suscités par l'invasion d'une centaine d'étudiants au sein de locaux administratifs.
Lire la suite de l’article


Manifestations dans l'Education au lendemain d'une journée d'actions
Rassemblements devant les rectorats, occupations d'écoles, assemblées générales dans les universités, plusieurs actions tous azimuts ont eu lieu mardi dans l'Education pour protester contre les réformes en cours, la veille d'une journée de manifestations.
Lire la suite de l’article


EDUCATION : OBAMA PRÔNE LA RÉMUNÉRATION DES PROFS AU MÉRITE
article payant…

« Avoir en 2020 le plus grand nombre de diplômés au monde », telle est l'ambition qu'a affiché hier Barack Obama.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 11/03/09



Fusillade dans une école en Allemagne: au moins dix morts, le tireur a été arrêté
Le meurtrier pourrait être un ancien écolier de 17 ans connu des services de police et dont les parents étaient en possession légale d'une arme...
Lire la suite de l’article


Intrusion violente au lycée de Gagny (Seine-Saint-Denis): une «rivalité amoureuse» à la source
Sept nouvelles personnes ont été interpellées mardi soir à Gagny après l'attaque par des personnes cagoulées et armées d'un lycée professionnel de la ville, ce qui portent à 12 le nombre de jeunes en garde à vue...
Lire la suite de l’article


Intrusion dans un lycée: Nicolas Sarkozy recevra la communauté éducative de Gagny
Au total, treize jeunes sont actuellement en garde à vue...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 11/03/09



Rien vu...



------------------------------------------------
Ouest-France du 11/03/09



Lycée attaqué par une bande à Gagny : 12 jeunes en garde à vue
Les agresseurs voulaient régler leurs comptes avec un groupe rival. Bilan : douze blessés, en banlieue parisienne.
Lire la suite de l’article


Malaise persistant dans le monde de l'éducation
Sixième semaine de mobilisation. De nouvelles manifestations sont prévues aujourd'hui.Le gouvernement peine à trouver la sortie de crise.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 11/03/09



Allemagne: Fusillade au collège
Selon la télévision allemande, dix personnes ont été tuées - huit élèves et deux adultes - lors d'une fusillade mercredi matin dans un collège technique de Winnenden, près de Stuttgart. Selon les premiers éléments disponibles, une personne en tenue de combat s'est introduite dans l'établissement scolaire avant de tirer au hasard. L'homme a ensuite pris la fuite.
Lire la suite de l’article


Santé: Les jeunes privés d'alcool
Roselyne Bachelot continue d'oeuvrer tous azimuts pour la santé publique. Après l'annonce de la fin des open bars, les députés ont voté lundi soir l'interdiction de la vente d'alcool et de tabac au moins de 18 ans, contre 16 ans auparavant. L'Assemblée nationale a aussi mis fin à un vide juridique en autorisant la publicité pour l'alcool sur internet. D'autres mesures ont également été adoptées. Revue de détails.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 11/03/09


Dix morts lors d'une fusillade dans une école de Winnenden
Selon les télévisions allemandes, un premier suspect aurait été interpellé par la police.
Lire la suite de l’article


Agression dans un lycée : douze jeunes en garde à vue
L'intrusion dans un lycée professionnel de Seine-Saint-Denis d'une vingtaine de personnes cagoulées et armées qui ont blessé douze élèves serait due à une rivalité amoureuse et à une rivalité de bandes.
Lire la suite de l’article


Des milliers de manifestants contre les réformes dans l'Education
A Paris, Toulouse, Rennes, Marseille... plusieurs milliers de personnes ont défilé contre les réformes de Xavier Darcos et de Valérie Pécresse.
Lire la suite de l’article


Université : des chercheurs démissionnent pour protester

Les enseignants-chercheurs de l'université de Provence (Aix-Marseille I) ont décidé de démissionner de leurs fonctions administratives pour "protester contre la politique et l'attitude du gouvernement".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 11/03/09


Fusillade en Allemagne: 16 morts, le suspect abattu
Le jeune homme de 17 ans qui a fait irruption dans un établissement scolaire de Stuttgart, en Allemagne, avant de tuer 16 personnes, serait mort lors d'un échange de coups de feu avec la police.
Lire la suite de l’article


Darcos à la place de Dati?
Conseiller à l'Elysée pour les questions de justice, Patrick Ouart est allé, dans la plus grande discrétion, rendre visite à Xavier Darcos à la fin de novembre 2008. Très écouté par le chef de l'Etat, cet ancien magistrat souhaitait confier au ministre de l'Education nationale qu'il était son candidat pour remplacer, au poste de garde des Sceaux, Rachida Dati, avec qui il a des relations houleuses. Depuis cette visite, le départ de l'actuelle locataire de la Place Vendôme est devenu une certitude: elle quittera ses fonctions à l'occasion des élections européennes du 7 juin. Xavier Darcos ne fait pas mystère, depuis longtemps, de son désir d'abandonner ses fonctions Rue de Grenelle, à l'occasion d'un prochain remaniement...
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 11/03/09


La manif refait l'unité le 11 mars
C'est une large intersyndicale alliant les syndicats FSU, le Sgen Cfdt, la Cgt, Solidaires, les coordinations universités, étudiantes et l'Unef qui appellent à manifester le 11 mars. Des cortèges devraient parcourir plus de 20 villes (Bordeaux, Caen, Le Havre, Le Mans, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Paris, Rennes, Rouen, Strasbourg, Toulouse etc.).
Lire la suite de l’article


Qui est concerné par le métier enseignant ?
Olivier Masson, secteur Education de la Ligue de l’enseignement

Au début de l’automne dernier - le 4 octobre - ont eu lieu des Etats-Généraux de la formation des enseignants. Des formateurs venus de toute la France, la quasi-totalité des syndicats enseignants sont réunis à Créteil. L’écho médiatique est alors très faible. La crise universitaire que le pays connait à la veille du printemps finit par susciter de l’intérêt pour cette question. Les observateurs pointent bien sûr la confusion qui s’est installée aussi bien dans les Universités et les IUFM qu’entre les deux ministères concernés. Le report du dépôt des maquettes de master au 31 mars cache mal le fait que les délais ne pourront finalement pas être tenus, notamment pour les formateurs et les étudiants. La Conférence des Présidents d’Université s’est d’ailleurs unanimement prononcée en ce sens. Ce cafouillage porte à la fois la marque de la précipitation gouvernementale et l’expression d’une volonté de passage en force.
On doit surtout admettre que le débat sur le métier enseignant est essentiellement politique et doit être – enfin - porté par la société toute entière et non réservé à quelques experts à partir d'une logique de table rase. Quelles sont les missions des enseignants ? Quels savoirs et quelles expériences doivent-ils acquérir dans leur parcours initial de formation pour se préparer au métier ? Ces questions fondamentales sont au cœur de la professionnalité des enseignants et de leur attachement au service public. […]
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 11/03/09


Des évaluations démoralisantes
Du 19 au 23 janvier 2009, cette enseignante de CM2 dans une école du XXème arrondissement de Paris, a fait passé les nouvelles évaluations nationales à ses élèves. À contrecœur et avec la visite d’un inspecteur de l’éducation nationale puis d'un inspecteur stagiaire. Voici son témoignage qu’elle nous a envoyé par courriel (elle tient à rester anonyme). Les résultats globaux de ces évaluations très contestées devraient être connus fin février.
Lire la suite de l’article


Universités: les socialistes mal à l'aise face à une contestation grandissante
Un grand mouvement du monde de l'éducation contre la politique de Valérie Pécresse et Xavier Darcos va-t-il prendre corps mercredi 11 mars? C'est ce qu'espèrent l'intersyndicale et les associations qui appellent à manifester «de la maternelle à l'enseignement supérieur et la recherche».[…] A quelques centaines de mètres du pont de la Concorde, que fait le parti socialiste? Après presque deux mois de crise ouverte avec le gouvernement – l'un des plus longs conflits dans l'enseignement supérieur – le premier parti de l'opposition reste discret. Il est quasiment absent du débat public, hormis sa présence aux manifestations et des questions d'actualité posées aux ministres par les députés.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 11/03/09



Universités: 8.000 à 25.000 manifestants à Paris
Entre 8.000 personnes selon la police et 25.000 selon les organisateurs, surtout des étudiants et des enseignants-chercheurs, ont défilé mercredi à Paris contre les réformes dans l'université, pour la sixième journée de manifestations du mouvement entamé début février.
Lire la suite de l’article


Regain d'intensité des rixes entre bandes, selon policiers et magistrats
Rixes dans les gares ou dans les cités HLM, intrusion dans un lycée à Gagny: les affrontements entre bandes connaissent un regain d'intensité, sans toutefois s'inscrire dans un climat laissant présager un retour des émeutes urbaines, estiment policiers et magistrats.
Lire la suite de l’article


Fusillade: Darcos "solidaire" de la communauté éducative allemande
Le ministre de l'Education, Xavier Darcos, s'est dit "solidaire de la communauté éducative endeuillée" après après la fusillade meurtrière au collège de Winnenden (sud-ouest de l'Allemagne) qui a fait 16 morts mercredi.
Lire la suite de l’article


Les sujets de mécontentement dans l'Education (REPÈRES)
Voici les principaux sujets de conflit dans l'Education et dans l'Enseignement supérieur. La réforme de la formation des premier et second degrés est désormais celle qui cristallise le plus la colère.
Lire la suite de l’article


Formation des enseignants: Darcos discute des modalités de la réforme
Le ministère de l'Education discute avec certains acteurs du monde éducatif du "temps d'activité" du jeune enseignant et de la "nature de l'offre de formation continue" qui lui sera proposée dans le cadre de la réforme de la formation, a-t-il affirmé mercredi à l'AFP.
Lire la suite de l’article


Violences entre bandes au lycée de Beaumont: 4 jeunes déférés au parquet
Quatre mineurs placés en garde à vue mardi à la suite des violences survenues vendredi devant le lycée Evariste Galois de Beaumont-sur-Oise ont été déférés mercredi devant le parquet de Pontoise en vue d'une probable mise en examen, a-t-on appris de source judiciaire.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.