lundi, novembre 23, 2009

Revue de presse du lundi 23 novembre 2009


Grève le 24 novembre dans l’éducation - Quels professeurs pour demain ? – “Zappe ton prof” – jeu de main, jeu de vilain -


Grève le 24 novembre dans l’éducation
Plusieurs syndicats enseignants ont appelé à faire grève et à manifester, mardi. Dans la capitale, le cortège partira à 14 h 30 de Port-Royal pour Saint-François-Xavier.
Initialement prévue, par la fédération FSU (rejointe par la Ferc-CGT), pour protester contre le budget de l’éducation nationale (16 000 suppressions de postes en 2010 et 50 000 depuis 5 ans) , la journée de grève devrait comme souvent agréger d’autres mécontentements tels que la réforme de la formation des enseignants ou les inquiétudes sur la réforme du Lycée ainsi que la question de la revalorisation des enseignants et l’amélioration des conditions de travail. Selon les premières estimations, 30 à 40% des enseignants des écoles maternelles et élémentaires seront en grève.
L'Unef (étudiants) , mécontente elle aussi des derniers arbitrages sur la réforme de la formation des enseignants, a de son côté appelé les étudiants à rejoindre les cortèges. L'UNL (lycéens), appelle simplement à des "réunions-débats" sur la réforme et "les lycéens qui le veulent à rejoindre les manifestations" contre les suppressions de postes.

Quels professeurs pour demain ?
C’est le journal La Croix qui fait sa Une sur ce sujet . On a connu ce journal mieux inspiré car pour dessiner le “portrait robot du prof de demain”, l’article principal du dossier commence par une interview de JP Brighelli… qui est plutôt connu pour son discours réactionnaire que pour sa pensée prospective…
Mais l’article ne se limite heureusement pas à ce seul avis et donne une vision contrastée de l’évolution du métier. Pour Patrick Baranger, président de la Conférence des directeurs d’Instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM), il faut non seulement « mettre en scène le savoir, sans sombrer dans la démagogie », mais aussi « mobiliser les sciences sociales et les sciences humaines appliquées ». Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU rêve d’« enseignants moins enfermés dans leur profession» et qui devront « continuer à se former tout au long de la carrière ». « Peu à peu, le professeur devient un médiateur qui organise des savoirs dont il n’est plus l’unique détenteur, puisque les élèves ont de plus en plus accès à l’Internet, y compris au sein de la salle de cours », souligne la journaliste Maryline Baumard (auteur d’un livre sur les nouveaux profs). Pour Jean-Jacques Hazan, président de la FCPE plaide pour plus de pédagogie dans la formation « C’est la condition pour gérer l’hétérogénéité d’une classe. C’est également le moyen de rendre les élèves plus intelligents, plus autonomes et capables de se resservir des connaissances assimilées pour réfléchir. » et il précise « Pour transmettre ces compétences, avoir un master ne suffira pas, il faut de l’expérience en classe, de la pédagogie et une capacité de gestion du dialogue dans la classe. ».
Car c’est là que la question posée par La Croix devient très politique aujourd’hui face à la réforme de la formation qui se met en place. Car celle ci ne va pas dans le sens souhaité par le président de la FCPE et par une grande partie des syndicats enseignants et étudiants.
Luc Chatel et Valérie Pécresse viennent en effet de décider que les concours auront lieu durant l'année de master 2, que les épreuves seront davantage axées sur le savoir disciplinaire que sur la pédagogie et que les masters seront plutôt généralistes, pour permettre aux étudiants ayant raté les concours de se reconvertir plus facilement.
La FCPE a d’ailleurs adressé une lettre à Luc Chatel sur ce thème où elle exprime “ les inquiétudes les plus fortes quant à la future formation des enseignants qui doit découler des récents arbitrages ministériels. La FCPE est convaincue qu’une formation professionnelle au métier d’enseignant comprenant une période par alternance est un élément déterminant dans la réussite des élèves. La réduction de cette formation professionnalisante, telle qu’elle est aujourd’hui prévue, ne peut correspondre aux défis de l’Ecole pour la réussite de tous ”. Et la FCPE, comme bien d’autres, relève l'écart entre la réforme du lycée qui parle d’accompagnement et d’interdisciplinarité et celle de la formation qui conduit à un repli disciplinaire.
A signaler que Le Café Pédagogique du jour fait une bonne synthèse de la situation actuelle sur ce sujet.


”Zappe ton prof”
Quels élèves pour demain ?
On espère que ce qui est relaté par Le Monde n’est qu’un cas extrême et que, bien que le buzz autour de ce fait d’actualité incite à penser le contraire, il ne constitue pas une tendance lourde de l’évolution du métier.
Le conflit oppose une professeur d’anglais à une classe de Terminale STG. Cette professeur d’anglais souhaitait pouvoir faire ses cours dans de bonnes conditions, et donc adressait des remarques aux lycéens qui utilisaient leurs téléphones et envoyaient des SMS en classe. Après avoir demandé collectivement dans une première lettre au proviseur du lycée un changement de professeur, sans succès, des élèves (anonymes) ont écrit à cette collègue une lettre d'insultes, signée de "la TSTG2" (terminale sciences et technologies de la gestion 2), dans laquelle ils lui demandaient de changer de comportement. "Nous vous conseillons de procéder à un changement d'attitude, et de cesser de faire des remarques à chaque fois que l'on a un téléphone entre les mains car cela est une perte de temps", selon cette lettre dont l'AFP a eu copie. "S'il n'y a aucun effort de changement de votre part, nous n'avons plus que quelques mots à vous dire: allez vous faire enc..!", ajoutaient les lycéens, en se justifiant aussi d'avoir "volé" à leur professeure une clé USB.
L’inspection académique est intervenue aujourd’hui. "J'ai rencontré la classe lundi matin, non pas pour un dialogue avec eux mais pour les sermonner", a dit à l'AFP Philippe Fatras, inspecteur d'académie chargé du second degré à Paris. "Je leur ai dit combien la communauté éducative était solidaire de la professeure, combien leur action était inacceptable, inqualifiable, puérile, lâche et que nous continuons à rechercher les auteurs de ces actions, pour autant que ce soit possible", a-t-il ajouté. Jeudi après-midi, en signe de solidarité avec leur collègue, les enseignants du lycée avaient débrayé. Pour que la loi de la classe ne soit pas celle du rapport de force mais du respect des règles.

Jeu de main, jeu de vilain…
Les règles parlons en aussi dans le sport et c’est aussi de l’éducation. Ouest France a eu la bonne idée d’aller demander à de jeunes enfants comment, ils ressentaient la “main” de Thierry Henry lors du match France-Eire. Simon, 13 ans, était devant sa télé mercredi soir dernier. « Nos éducateurs ne nous en ont pas trop parlé. Chacun a son avis. Le geste n'est franchement pas terrible. Henry est hypocrite quand il demande de rejouer le match. C'est trop facile après coup. » Sur les terrains d’entraînement, le geste de Thierry Henry fait moins jaser que le coup de tête berlinois de Zidane en 2006. « C'est sans commune mesure. À l'époque, nous, les formateurs avions dû évoquer le sujet avec les jeunes, car le geste était marqué du sceau de la violence, c'était anormal »,affirme Michel Marchais, entraîneur des U 14 du FC Nantes. Dans le monde du ballon rond, le vrai coup de main émane des éducateurs. Les sportifs devraient un peu plus réfléchir à l’image qu’ils donnent aux jeunes et un peu moins aux enjeux financiers…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 23/11/09 (certains articles payants)


Grève dans l'Education nationale mardi
30 à 40 % des profs du primaire devraient faire grève, selon les premières estimations du SNUipp. Sont aussi appelés à se mobiliser: enseignants du secondaire et étudiants.
Lire la suite de l’article


Université et école : mobilisation le 24 novembre
La contestation de la politique scolaire et universitaire du gouvernement va t-elle reprendre ? C'est l'espoir de nombreux syndicats (FSU et CGT, SUD) et associations qui organisent une journée de mobilisation demain 24 novembre.
Lire la suite de l’article


Pour les jeunes, «la création d'entreprise est une véritable option»
Alors que se déroule le salon européen de l'éducation, les jeunes affichent leur morosité quant aux perspectives d'emploi. Entretien avec Dominique Restino, à l'origine du Mouvement pour les jeunes étudiants entrepreneurs, qui propose une alternative.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 23/11/09


Grève demain dans les écoles primaires
De 30 à 40% des enseignants des écoles maternelles et élémentaires seront en grève demain, a annoncé lundi le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire, à partir de premières estimations établies dans un tiers des départements.

Lire la suite de l’article


Deux claques pour la loi antifessée
La proposition choc d'Edwige Antier, pédiatre et députée UMP, d'interdire la fessée par la loi a été balayée d'un revers de main par Xavier Bertrand. «Le Figaro Magazine » a interrogé deux grands spécialistes français de l'enfance, le pédiatre Aldo Naouri et le pédopsychiatre Marcel Rufo.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 23/11/09



"L'exposition à la télévision retarde le développement de l'enfant de moins de 3 ans"
L'intégralité du débat avec Serge Tisseron, psychiatre, psychanalyste, auteur du livre "Les Dangers de la télé pour les bébés", vendredi 20 novembre.
Lire la suite de l’article


Opération "zappe ton prof" dans un lycée parisien
C'est parce qu'une enseignante veut faire cours que des élèves d'une classe de terminale technologique du lycée parisien Jean-Lurçat (13e arrondissement) tentent d'en changer. Claudine Lespagnol n'est pas une débutante. A 58 ans, dont huit dans l'établissement, elle n'a plus envie que les lycéens téléphonent ou envoient des SMS pendant ses cours d'anglais. Et ne souhaite plus voir "des filles s'y maquiller, miroir en main, ou s'épiler le sourcil", situation que dénonce une autre enseignante de la même classe.
Lire la suite de l’article


Education : des syndicats d'enseignants appellent à la grève
Le climat dans l'éducation nationale et l'enseignement supérieur, relativement calme depuis la rentrée, s'est tendu, surtout à cause de la réforme de la formation des enseignants, alors que plusieurs syndicats appellent mardi à la grève et à manifester. La FSU, principale organisation de l'éducation, et la FERC-CGT, fédération enseignement de la CGT, ont appelé les personnels "à participer massivement" à la grève. Celle-ci pourrait entraîner la mise en place dans certaines écoles primaires du service minimum d'accueil.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 23/11/09



Dominique Versini « En contradiction absolue avec la Cide »
Pour Dominique Versini, défenseure des enfants, les lois répressives votées en France menacent les principes de la Convention qui entend favoriser l’éducatif et le préventif.
Lire la suite de l’article


Droits de l’enfant. Vingt ans, Ça se fête
Après les états généraux des droits de l’enfant, organisés le week-end dernier à Nantes par le SPF, les initiatives se multiplient  : 
six heures pour les droits de l’enfant et de la famille sans papiers, 
à l’initiative de RESF, le 22 novembre, de 13 à 19 heures, 
au Centquatre (104, rue d’Aubervilliers, Paris 19e) avec des artistes, intellectuels, magistrats, personnalités…
Lire la suite de l’article


Le combat d’Esperanza pour rester à l’école
à Saint-Denis, la jeune enfant rom a vu sa scolarité compromise par un arrêté d’expulsion. Une situation malheureusement banale.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 23/11/09



Ecole primaire : 30 à 40% des enseignants en grève mardi
De 30 à 40% des enseignants des écoles maternelles et élémentaires seront en grève mardi, a annoncé lundi le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire, à partir de premières estimations établies dans un tiers des départements.
Lire la suite de l’article


La réforme de la formation des enseignants suscite à nouveau un tollé
Cette réforme, dite "masterisation" car elle prévoit de recruter les futurs enseignants au niveau master 2 (bac+5), avait été l'un des motifs centraux de la contestation universitaire du printemps et, de ce fait, repoussée d'un an.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 23/11/09



Portrait-robot du professeur de demain
Une journée nationale de grève aura lieu mardi 24 novembre dans les collèges et lycées. La réforme de la formation notamment nourrit le mécontentement. « La Croix » se penche sur les qualités qui seront nécessaires aux futurs enseignants
Lire la suite de l’article


Jean-Jacques Hazan : « Développer la capacité de gestion du dialogue en classe »
PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION DES CONSEILS DE PARENTS D’ÉLÈVES (FCPE)
Lire la suite de l’article


La réforme de la formation des maîtres fait grincer des dents
La réforme de la formation des enseignants ou « mastérisation », qui aligne le cursus des futurs professeurs sur le niveau master (M2), doit entrer en vigueur en 2010
Lire la suite de l’article



Outre-Rhin, le système éducatif est contesté
Parents, élèves et étudiants sont mobilisés en République fédérale pour contrer plusieurs réformes de l’éducation
Lire la suite de l’article


La diminution du nombre d’enseignants entretient le malaise
Depuis 2002, la suppression de nombreux postes d’enseignants ne s’est pas accompagnée de vrais choix sur la redéfinition de leur mission
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 23/11/09



Lycée : de l'économie pour tous les élèves de seconde
Une bonne nouvelle pour les entreprises ? Les derniers arbitrages sur la réforme du lycée, dévoilés hier par le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, vont se traduire par une progression substantielle de l'enseignement de l'économie, du moins en seconde. Dans cette classe, tous les élèves devront choisir deux « enseignements d'exploration » d'une heure et demie par semaine, dont l'un devra obligatoire-
ment être une matière économique : « sciences économiques et sociales », ou « économie appliquée et gestion». Alors que 43 % des élèves de seconde suivent actuellement des cours d'économie, ils seront désormais 100 % selon le ministère. De quoi améliorer, espère Luc Chatel, le piètre niveau de connaissance des Français en la matière. L'autre enseignement d'exploration pourra être choisi parmi huit matières (sciences de l'ingénieur, biotechnologies, méthode et pratique scientifique, littérature et monde contemporain, arts…), en fonction des possibilités des établissements, tandis que la langue vivante 2 sera désormais intégrée au tronc commun.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 23/11/09



La capote à vingt cents à la fac
Il s'agit de l'extension d'une mesure mise en place par Xavier Bertrand en 2006...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 23/11/09



Histoire et identité nationale : Sarkozy va beaucoup trop loin
Par Bernard Girard, Enseignant blogueur

L'instrumentalisation de l'histoire par Sarkozy n'est pas une chose nouvelle : du discours de Dakar à celui du Latran, de la récupération de Jean-Jaurès à celle de Guy Môquet, de l'esclavage aux enfants de la Shoah, le chef de l'état a eu maintes fois l'occasion de montrer, outre sa très grande ignorance du passé, une forte propension à sortir les faits historiques de leur contexte pour les tourner à son profit personnel. Mais avec le discours tenu le 12 novembre à la Chapelle-en-Vercors, il est allé beaucoup plus loin, beaucoup trop loin.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 23/11/09



Ce que pensent les enfants de « la main » d'Henry
La faute de Thierry Henry dans le match France-Irlande n'en finit pas de faire parler. Qu'en pensent les jeunes footballeurs ? Reportage sur deux terrains de l'agglomération nantaise.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 23/11/09



Grève: Les profs se manifestent
Plusieurs syndicats ont appelé à manifester, mardi, contre la réforme de la formation des enseignants. La FSU et la Ferc-CGT prévoient 30 à 40% de professeurs des écoles grévistes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 23/11/09


Poste, Education : tout sur la grève de mardi
Enseignants et postiers se préparent pour la grève de mardi. Selon les premières estimations, 30 à 40% des enseignants des écoles maternelles et élémentaires seront en grève.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 23/11/09


"Les profs ne sont pas des alter mondialistes poussant à la décroissance!"
Luc Chatel prévoit de rendre obligatoire les cours d'économie en classe de seconde dès la rentrée 2010. Nicolas Bordas, Président du Comité Exécutif du Conseil pour la diffusion de la culture économique se réjouit de cette annonce (CODICE).
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 23/11/09


Formation : Parents et enseignants contre la réforme
La FCPE, le Snuipp, le Se-Unsa et le Sgen dénoncent une réforme néfaste pour la réussite des élèves.
Lire la suite de l’article


Qui doit enseigner l'économie ?
Bien loin de calmer les inquiétudes, l'annonce d'un enseignement obligatoire de l'économie en seconde alarme profs de Ses et profs d'éco-gestion.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 23/11/09


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 23/11/09



A Paris, des lycéens opposés à leur professeur sont rappelés à l'ordre
Les élèves d'une terminale technologique du lycée Jean Lurçat à Paris (13ème arrondissement), qui voulaient changer de professeur d'anglais parce qu'elle leur interdisait l'usage des téléphones portables en classe, ont été rappelés à l'ordre lundi par l'inspecteur d'académie.
Lire la suite de l’article


Val-de-Marne: la FCPE dénonce une "atteinte à la laïcité" lors d'un voyage scolaire
La FCPE, première fédération de parents d'élèves, a dénoncé lundi une "atteinte à la laïcité" lors d'un voyage en Angleterre d'une classe de CM2 de Saint-Mandé (Val-de-Marne), hébergée lors de son séjour dans un centre évangéliste à vocation "prosélyte".
Lire la suite de l’article


Ecoles primaires: 30 à 40% des enseignants en grève mardi (syndicat)
De 30 à 40% des enseignants des écoles maternelles et élémentaires seront en grève mardi, a annoncé lundi le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire, à partir de premières estimations établies dans un tiers des départements.
Lire la suite de l’article


Poste/éducation: NPA appelle à "mettre un coup d'arrêt" à la politique de Sarkozy
Le NPA a appelé lundi à "mettre un coup d'arrêt à la politique" de Nicolas Sarkozy contre le service public à l'occasion de la journée de grève et de manifestation prévue mardi à la Poste et dans l'éducation, à laquelle il apporte son soutien.
Lire la suite de l’article


RESF veut que "la loi change" pour les enfants de sans-papiers
Quatre cents personnes, dont des personnalités politiques, artistiques et syndicales, se sont rassemblées dimanche après-midi à Paris à l'initiative de RESF (Réseau éducation sans frontières) qui veut que la "loi change" pour les enfants de familles en situation irrégulière.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.