mercredi, novembre 25, 2009

Revue de presse du mercredi 25 novembre 2009


Le pessimisme de la raison et l’optimisme de l’action…- Retour au lycée de la Cagnotte - Opération désintox -



Le pessimisme de la raison et l’optimisme de l’action…
Je reviens, sur une analyse pessimiste et lucide de Luc Cédelle parue hier dans Le Monde. S’il s’appuie sur l’enquête récente de la DEPP sur les conditions de travail et le moral des enseignants du secondaire, son propos dépasse ce cadre initial pour tenter de résumer l’état d’esprit des enseignants. Selon lui, “ l'éducation nationale ne croit plus en rien. Elle ne croit plus aux grands discours mobilisateurs sur son dessein républicain. Dites aux enseignants qu'ils sont le creuset de la nation, les gardiens de la citoyenneté ou les passeurs de la culture : ils se demanderont quel coup fourré se cache sous ces compliments convenus. ”. D’où vient cette désillusion ? A un sentiment de déclassement, à une déploration de la dégradation des conditions de travail. Mais aussi à un individualisme ambiant renforcé par une défiance vis-à-vis du discours syndical.
Là où cette amertume est grave et peut confiner au cynisme y compris chez les plus jeunes c’est lorsque cela signifie aussi que les enseignants ne croient plus “ en l'ambition pédagogique comme moyen de faire reculer l'échec scolaire et réaliser ses objectifs de démocratisation ”. Et il ajoute “ Hormis une frange d'activistes où les jeunes se font rares, l'éducation nationale ne croit pas non plus, ou ne croit plus, en l'ambition pédagogique comme moyen de faire reculer l'échec scolaire et réaliser ses objectifs de démocratisation. ” mais dit-il le “double inversé” (les anti-pédagos) s’il trouve un certain écho ne parvient pas pour autant à construire un discours mobilisateur. Et il conclut sur un bilan plus nuancé :“ beaucoup d'individus et de groupes, dans le monde enseignant, ont encore foi en un idéal. Mais la majorité s'enfonce dans un scepticisme inébranlable et un chacun pour soi qui brise d'avance toute dynamique collective. En roue libre, tournant sur sa lancée, l'éducation nationale reste sans rêve, sans moteur.
Ce constat, malheureusement juste et pertinent, ne doit pas être pour autant comme une invitation au repli sur soi. C’est au contraire un défi à relever lancé à tous les progressistes et militants pédagogiques. On a besoin d’une nouvelle ambition pour l’école…

Retour au lycée de la Cagnotte
Trois mois après le lancement de l’expérience, Véronique Soulé de Libération est retournée au Lycée Alfred-Costes, à Bobigny, où a été lancée le dispositif de la “cagnotte anti-absentéisme”. Les lycéens, eux, n’y croient plus.
Un professeur de l’établissement affirme qu’avant les vacances, lorsque les lycéens rêvaient encore du jackpot, ils assistaient au grand complet à ses cours. Mais ils bavardaient autant qu’avant… Aujourd’hui les absences ont repris. Un autre enseignant ajoute “ Je ne suis pas contre les récompenses, mais pourquoi les monétiser ? On organise déjà des remises de bulletins en fin de trimestre et, en fin d’année, des remises de diplômes où certains parents pleurent. Ça marche bien, surtout pour nos élèves qui n’ont pas l’habitude d’être gratifiés” Mais pour lui, la motivation est à chercher ailleurs “c’est d’abord un problème d’orientation précise t-il. Souvent, les "pros" se retrouvent dans des filières qu’ils ne voulaient pas faute de place dans celles demandées ”.

Opération désintox

Quand la presse remplit cette fonction et exerce son droit de suite, elle est essentielle pour la démocratie.
Voici les faits. Hier mardi à l'Assemblée, lors des questions au gouvernement, en réponse au député nordiste Yves Durand (PS) qui conteste la réforme des Instituts universitaires de formation des maîtres, la ministre de la Recherche et de l'Enseignement supérieur a soutenu que jusqu'ici, «la quasi-totalité des jeunes professeurs qui arrivent en septembre devant les classes n'ont jamais vu aucun élève». Poursuivant son exercice de xylolalie, elle ajoute : “Désormais, avec la réforme ils auront trois fois plus de possibilités de stages». Au même moment, brouhaha, sur les bancs socialistes, le député nordiste, par ailleurs secrétaire national chargé de l'éducation au PS, hoche la tête, fait la moue. On lit sur ses lèvres : «c'est pas vrai». Le même au téléphone, quelques heures plus tard dans le TGV répond à Libération Lille: «Valérie Pécresse ment. Et avec un aplomb considérable».
Et le journal mène une petite enquête qui permet de démontrer très facilement que tous les jeunes enseignants (PE2 ou PLC2) sont un tiers de leur temps devant des élèves en stage en responsabilité. Des gens lâchés devant une classe, en responsabilité, c'est justement ce qui va arriver de plus en plus, explique Sylvie Plane, du Snesup. «Valérie Pécresse joue sur les mots quand elle dit qu'il y aura trois fois plus de stages. Il y avait des stages encadrés, et on va supprimer cet outil là. On crée un statut de stagiaire, avec plus de responsabilités. Il y aura plus de stages, mais moins de stages formateurs. On fait des économies. C'est triste pour les étudiants, et c'est triste pour les élèves».


Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 25/11/09 (certains articles payants)



IUFM : Valérie Pécresse et les élèves invisibles
Soit Valérie Pécresse fait des blagues, soit on parle pas de la même chose. Hier à l'Assemblée, en réponse au député nordiste Yves Durand (PS) qui conteste la réforme des Instituts universitaires de formation des maîtres, la ministre de la Recherche et de l'Enseignement supérieur a soutenu que jusqu'ici, «la quasi-totalité des jeunes professeurs qui arrivent en septembre devant les classes n'ont jamais vu aucun élève». Surprise : ce n'est pas ce qu'on a constaté, à l'IUFM du Nord-Pas-de-Calais, par exemple. Et ce n'est pas non plus ce que disent les jeunes profs. C'est même le contraire.
Lire la suite de l’article


Profs en colère: «On est face à un mur»
Postiers et profs manifestaient ce mardi dans les rues de Paris. Les uns contre le changement de statut de la Poste, les autres contre les suppressions de poste dans l'Education et la réforme de la formation des enseignants. Ambiance.
Lire la suite de l’article


Les contes du lycée cagnotte
Argent contre présence : trois mois après le lancement de l’expérience, les profs d’Alfred-Costes, à Bobigny, sont mal à l’aise. Les lycéens, eux, n’y croient plus.
Lire la suite de l’article


Vingt ans de droits de l’enfant, un anniversaire amer
Par CATHERINE SULTAN juge des enfants, présidente de l'Association française des magistrats de la jeunesse et de la famille.

Le 20 novembre, la convention internationale des droits de l’enfant a fêté ses 20 ans. Pourtant, cet automne, à contre-courant de la vocation de la charte pour l’enfance, s’abat en France une pluie de mesures qui traduisent un sentiment de défiance à l’encontre «d’une classe d’âge dangereuse».
Lire la suite de l’article


Bon pour les enfants, bon pour la société
Par PHILIPPE VUAILLAT ingénieur et scénariste, HORACIO LEJARRAGA président de la Société argentine de pédiatrie

«Le développement des enfants est la richesse des nations.» La phrase, empruntée à Adam Smith, résonne étrangement alors que le développement des enfants est de moins en moins une priorité pour nos gouvernants dont les politiques remettent en question les fondamentaux de solidarité qui ont permis notre richesse collective, le développement au sens large pouvant être compris comme l’évolution des comportements psychomoteurs, du langage, de l’intelligence, de l’apprentissage et de la sociabilité.
Le sujet est rarement traité par les médias et génère d’assez pauvres débats politiques. Et pourtant, quelle meilleure garantie de développement soutenable pour nos sociétés que celui harmonieux de notre descendance ! A l’absence de visibilité de cet enjeu majeur dans le débat public s’ajoute un autre égarement, tout aussi majeur : l’idée selon laquelle seuls les plus faibles et les plus démunis supporteraient les conséquences des manques d’éducation et de soins. Rien de plus faux. Plusieurs recherches épidémiologiques à l’échelle mondiale ont permis d’accumuler un ensemble de connaissances sur lesquelles s’appuie notre propos.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 25/11/09


Venue voilée à l'Assemblée, elle crée une polémique
Depuis qu'une lycéenne est venue écouter les parlementaires vêtue d'un hidjab, des députés UMP réclament une modification du règlement pour interdire le port des signes religieux dans l'enceinte du Palais Bourbon.
Lire la suite de l’article


Grève : faible mobilisation des enseignants
Selon le ministère, le taux de grévistes était de 13,39% dans le primaire et de 12,26% dans le secondaire, à la mi-journée. «Un coup de semonce» quand même, estime la FSU, qui évoque jusqu'à 40% de mobilisation.
Lire la suite de l’article


L'école face à l'épidémie de dyslexie
Dyscalculie, dysorthographie… : l'explosion des troubles de l'apprentissage relève en grande partie d'une médicalisation de l'échec scolaire. Les méthodes de lecture sont parfois mises en cause.
Lire la suite de l’article


Collèges et entreprises: la fin de la défiance
Les options «découverte professionnelle» proposées dans certaines établissements aux élèves peinent toutefois à recruter.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 25/11/09



Des enseignants s'inquiètent pour l'horaire de leurs disciplines
Protestation des professeurs de sciences économiques et sociales (SES), des professeurs d'histoire-géographie, de mathématiques... Pour l'instant, la liste des mécontents s'arrête là.
Ces derniers réagissent à la grille-horaire présentée dans le cadre de la réforme du lycée le 13 novembre par le ministre de l'éducation, Luc Chatel. Mais, dans toutes les matières, les professeurs sont nombreux à trouver des motifs d'inquiétude
Lire la suite de l’article


L'éducation nationale sans rêve ni moteur, par Luc Cédelle
En hausse, stable ou en baisse depuis les précédentes, la participation à la journée nationale d'action du mardi 24 novembre dans l'éducation nationale, à l'appel des syndicats FSU, CGT et SUD, ne changera pas le spleen profond qu'on appelle "malaise enseignant". Selon l'enquête "Enseigner en collège et lycée en 2008", menée auprès d'un échantillon représentatif de 1 200 enseignants et publiée en octobre par le ministère de l'éducation nationale, 67 % d'entre eux affirment le ressentir personnellement. Ils n'étaient que 53 % en 2005. La plupart invoquent un manque de reconnaissance professionnelle.
Lire la suite de l’article


Une enseignante en prison pour avoir eu une aventure avec un mineur
Une enseignante d'éducation religieuse britannique a été condamnée, mercredi 25 novembre, à trente-deux mois de prison par un tribunal de Manchester (Nord-Ouest) pour avoir eu des relations sexuelles avec un garçon de 15 ans qu'elle avait séduit sur Facebook. L'âge de la majorité sexuelle est de seize ans en Angleterre, et de dix-huit ans si le mineur entretient des relations de confiance avec l'auteur du délit.
Lire la suite de l’article


La réforme de la formation des enseignants, conte de fées de M. Chatel et Mme Pécresse, par Jean-Louis Fournel
Beaucoup a été dit sur la très barbare "mastérisation" de la formation des enseignants. Mais il est encore nécessaire de répéter comment cette réforme néfaste n'est liée qu'à un tour de passe-passe laissant croire que la simple suppression d'une année de formation rémunérée (soit 10 000 à 15 000 postes de fonctionnaires économisés chaque année pour le budget de l'Etat) équivaudrait à un prolongement et donc à un progrès qualitatif de la formation.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 25/11/09



Les ados n'ont-ils droit qu'à une littérature édulcorée ?
Pourquoi le roman pour adolescents se heurte-t-il à tant de résistances ? Nous en parlons avec la psychologue et auteure Annie Rolland.
Lire la suite de l’article


Gilles Baillat « Une catastrophe pour l’éducation des enfants »
La conférence des directeurs d’IUFM rejette le projet de réforme proposé par Pécresse et Chatel. Son président, Gilles Baillat, s’explique.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 25/11/09



Grippe A : début des vaccinations dans le secondaire
La campagne de vaccination contre la grippe H1N1, sur une base de volontariat, débute mercredi dans les collèges et lycées pour les 5,3 millions d'élèves du secondaire.
Lire la suite de l’article


La valse des animateurs exaspère les écoles
L’EXASPÉRATION est venue tout récemment des écoles Etienne-Marcel et Dussoubs dans le II e arrondissement. Mais la gêne se retrouve dans une grande partie des écoles parisiennes : le trop grand turnover d’animateurs désorganise le service des cantines et des études du soir. Poussant même certains directeurs, comme dans le II e , à menacer d’exclure des élèves de la cantine, du goûter ou de la garderie
Lire la suite de l’article


Sécurité : le lycée Brassens de Villeneuve le Roi montré en exemple
En déplacement hier au Perreux ,Nicolas Sarkozy a salué les méthodes employées par le lycée Georges-Brassens de Villeneuve-le-Roi pour assurer sa sécurité.
Lire la suite de l’article


L’expo jubilatoire où l’enfant est le héros
Le Salon du livre jeunesse, qui fête ses vingt-cinq ans, s’ouvre aujourd’hui avec « Jubilo ! », 800 m 2 dédiés aux personnages illustres, du Petit Prince à Goldorak.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 25/11/09



La littérature jeunesse a bien changé
Alors que le Salon de Montreuil du livre de jeunesse s’ouvre mercredi 25 novembre, « La Croix » revient sur les trois révolutions qu’ont connues les livres pour enfants depuis vingt-cinq ans
Lire la suite de l’article


L'enfant est souvent le grand oublié des violences conjugales
À l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, « La Croix » a enquêté sur la prise en charge des enfants dans un centre d’accueil, SOS Femmes Dordogne
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 25/11/09



Grèves : les enseignants-chercheurs ne sont plus les fers de lance
Depuis la rentrée, les enseignants-chercheurs voient leur organisation de travail profondément modifiée à la suite à l'application du décret à l'origine des mouvements du printemps dernier. Mais, pour l'heure, les contestations restent isolées.
Lire la suite de l’article


Un mouvement peu suivi
Mi-figue, mi-raisin. L'appel à la grève hier a été relativement peu suivi dans l'enseignement. Les chiffres communiqués à la mi-journée annonçaient une faible mobilisation. Selon le ministère, les taux de grévistes étaient de 13,39 % en primaire et de 12,26 % dans les collèges et les lycées. De son côté, la FSU, premier syndicat de la profession, faisait état respectivement de 20 % à 30 % et 40 % de grévistes.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 25/11/09



Comment agir en amont contre les violences faites aux femmes?
Le regard de la société sur les femmes pourra changer, à force d'éducation dès le plus jeune âge à la parité, et de sensibilisation du public...
Lire la suite de l’article


Le vaccin pour la grippe A dans les collèges et lycées, ça se passe comment?
Alors que la campagne a débuté ce mercredi, 20minutes.fr a donné la parole aux proviseurs...
Lire la suite de l’article


Un instituteur mis en examen pour agressions sexuelles sur six élèves
Il a reconnu avoir pratiqué des attouchements sur des élèves de CP dont il avait la charge...
Lire la suite de l’article


« ce sont des enfants avant d'être des étrangers »
La prise en charge des mineurs étrangers isolés commence tout doucement à évoluer. Un secteur spécialement dédié devrait être bientôt construit dans la zone d'attente de Roissy, notamment pour que ces mineurs, parfois des enfants seuls âgés de moins de 10 ans, soient protégés des adultes. Selon les estimations, l'Europe compte entre cinquante et cent mille mineurs isolés, dont quatre à six mille en France. En 2008, 1116 d'entre eux sont arrivés par voie aérienne, presque tous ayant atterri à Roissy. « Ce sont des enfants avant d'être des étrangers », a rappelé, la semaine dernière, la défenseure des enfants, Dominique Versini.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 25/11/09



Les enseignants faiblement mobilisés face à la masterisation
Entre 12 (dans le primaire selon le ministère) et 40% (dans le secondaire selon les syndicats) des enseignants ont suivi la grève de ce mardi. Principales pommes de discorde : les 16000 suppressions de poste en 2010 et la masterisation de la formation des futurs enseignants.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 25/11/09



Grippe A : le vaccin arrive dans les collèges et lycées
C'est aujourd'hui que débute la campagne de vaccination pour 5,3 millions d'élèves du secondaire. Elle aussi est fondée sur le volontariat.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 25/11/09



Pédophilie: Un instit se confesse
Un instituteur de Saône-et-Loire, a été mis en examen, en septembre, pour agressions sexuelles sur mineurs. Agé de 48 ans, il aurait reconnu avoir pratiqué des attouchements sur six élèves
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 25/11/09


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 25/11/09


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 25/11/09


La division syndicale s'est manifestée le 24 novembre
La Fsu, Sud et la Cgt n'ont pas réussi à mobiliser massivement les enseignants mardi 24 novembre. A mi-journée, le ministère annonçait 13% de grévistes dans le primaire, 15% en collège et 10% en lycée alors que le Snes estimait à 40% le taux de grévistes dans le secondaire. Pour le Snes, le mouvement est "un sérieux avertissement" pour Luc Chatel. "Si le Ministre ne prenait pas en compte l’expression des personnels, le SNES avec la FSU prendrait de nouvelles initiatives d’action pour imposer d’autres choix pour l’Ecole et ses personnels". Mais la division syndicale, qui s'est accentuée avec les prises de position sur la formation des maîtres, a isolé la Fsu.
Lire la suite de l’article


Lycée : La SMF et l'APMEP contre la réforme
"Les grilles horaires présentées ne permettent pas d’envisager un rééquilibrage entre les différentes séries et laissent présager une diminution importante et non justifiée des enseignements scientifiques dans leur ensemble". L’APMEP et la SMF analysent la réforme Chatel "de façon objective" et expriment leurs inquiétudes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 25/11/09


Grève dans le primaire: à quand un bilan du service minimum d'accueil ?
Alors que le ministère avait promis un bilan de ce dispositif (créé en 2008), aucune évaluation n'a encore été rendue. Un chiffre partiel déniché par Mediapart vient cependant illustrer l'échec de cette réforme. Il ne s'agit certes que de la Picardie: mais, dans cette région, 6% seulement des élèves ont été pris en charge !
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 25/11/09



L'UNL demande à Chatel l'ouverture de négociations sur la carte scolaire
L'Union nationale lycéenne (UNL) a demandé mercredi au ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, l'ouverture d'un "chantier de négociations sur la restructuration de la carte scolaire", dans le but de "favoriser la mixité sociale et scolaire".
Lire la suite de l’article


Grippe H1N1: 396 établissements scolaires fermés mercredi à 12H30
Le nombre d'établissements scolaires fermés en raison de la grippe H1N1 a encore augmenté, atteignant 396 mercredi à la mi-journée (contre 315 mardi à la mi-journée) sur un total de quelque 55.000 écoles et 11.000 collèges et lycées.
Lire la suite de l’article


Education : le PS demande un "coup d'arrêt" à la "casse de l'école publique"
Le Parti socialiste qui soutient la mobilisation des personnels de l'Education qui s'est tenue mardi, a demandé qu'un "coup d'arrêt soit porté à la casse de l'école publique" qui "subit de plein fouet les politiques gouvernementales".
Lire la suite de l’article


Instituteur soupçonné de pédophilie en Saône-et-Loire: une douzaine de plaintes
L'enquête sur un instituteur de Chateaurenaud (Saône-et-Loire), mis en examen pour agressions sexuelles sur des élèves, porte sur "une douzaine" de plaintes de parents, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.
Lire la suite de l’article


Formation des enseignants: Sauvons l'université conteste Chatel et Pécresse
Le dernier projet en date de réforme de la formation des enseignants "anéantit la formation pratique", a écrit dans une tribune au Monde daté de jeudi le président de Sauvons l'université! (SLU), Jean-Louis Fournel, en réponse aux ministres Luc Chatel et Valérie Pécresse.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.