vendredi, novembre 20, 2009

Revue de presse du vendredi 20 novembre 2009


Réforme ou aménagement ? - le 20 novembre 1989… -



Réforme ou aménagement ?
Après les annonces faites hier par Luc Chatel, vient le temps des réactions et de l’analyse.
Si on se risque à une analyse sommaire des propositions qui ont été formulées hier, le premier élément qui apparaît c’est l’apparente modestie de la réforme. On ne touche pas à la structure générale du lycée et en particulier aux filières et aux séries. Rien n’est dit sur la filière technologique et pour ce qui concerne la filière générale, on conserve la structure avec les trois séries L, ES et S. L’objectif annoncé était de remettre en question la hiérarchie des séries et la suprématie de la “S”. Toute la question sera de savoir si ces aménagements le permettront vraiment. On constate en effet que la S reste la série avec le plus d’heures et avec les choix d’options les plus larges. On serait tenté de dire que s’il y a rééquilibrage, il se fait au profit de la L et au détriment de la ES. Mais sans toucher à la S. Alors qu’on évoquait la nécessité de revoir le temps des élèves, on constate que le temps de cours reste important. Seules les deux heures d’accompagnement personnalisé introduisent une nouveauté. Mais sur ce point, les indications ministérielles restent bien floues. Pour que celles ci ne rejoignent pas le cimetière des dispositifs où reposent déjà les modules et autres heures de soutien, il faudra qu’il y ait un vrai travail de définition du périmètre d’action et de formation des enseignants. Ce sera aux équipes de s’emparer de la seule réelle nouveauté de cette réformette.
En ce qui concerne les réactions, on évoquait hier la réaction du SNES, opposé à cette réforme et du SE-UNSA qui juge qu’elle va dans le bon sens.
Dans son communiqué de presse, le Sgen-CFDT promet d’être « particulièrement vigilant sur les conditions de mise en œuvre » de la réforme. Le syndicat, rappelle que “l'accompagnement personnalisé, inscrit dans l'horaire élève et dans le service des enseignants, est une mesure demandée par le Sgen-CFDT”. Ce qui est proposé disent-ils, peut être un levier de changement à condition que les promesses concernant la mise en œuvre et la formation des enseignants soient tenues. Et rajoutent-ils “ il est hors de question que cela se traduise par une augmentation des heures supplémentaires pour les personnels.” La proposition de mettre à disposition des équipes, les heures-professeurs nécessaires aux groupes à effectif réduit peut également être un levier de changement mais à condition que le que le travail soit bien celui des équipes et l'autonomie celle de l'établissement. Sinon, on risque d’aboutir, comme nous le pointions hier, à la guegerre des disciplines et à une gestion de la pénurie
Le SNPDEN principal syndicat des chefs d'établissements, quant à lui, a annoncé vendredi accueillir favorablement la réforme notamment parce qu'elle prévoit une autonomie accrue des lycées."Cette réforme a pour caractéristique de s'appuyer sur la responsabilité des établissements afin que les promesses d'égalité du service public soient une réalité effective", ajoutent les chefs d’établissements.
Pour Antoine Évenou, président de l’union nationale lycéenne (UNL), cette réforme n’est « ni bonne, ni mauvaise ». Ses principaux défauts ? « Elle élude la question de la carte scolaire et des effectifs enseignants », dit-il, sans toutefois appeler à renouveler le mouvement qui, il y a près d’un an, avait conduit à l’abandon de la réforme Darcos.
Verra t-on les lycéens dans la rue ? Y aura t-il une surenchère entre les syndicats lycéens ? Ce sont des questions que se posent les analystes mais aussi les syndicats enseignants alors que la mobilisation chez les profs semble pour l’instant assez attentiste.

le 20 novembre 1989…
Le 20 novembre 1989 était adoptée par l’ONU la Convention internationale des droits de l’enfant. Ratifiée par 192 pays, mais pas par les USA. Aujourd’hui, la loi française devrait faire disparaître la défenseure des enfants, une bien curieuse façon de répondre au Comité des droits de l’enfant des Nations unies qui vient de demander à la France de « renforcer le rôle du défenseur des enfants et de lui allouer les ressources financières et humaines suffisantes».
Comme chaque année, la défenseure remet d’ailleurs aujourd’hui au président de la République son rapport annuel ou elle analyse de manière très critique la politique gouvernementale jugée contraire à l’intérêt de l’enfant. Mineurs placés en rétention, privés du droit à la scolarité, à la santé, aux vacances, répression aveugle contre les jeunes délinquants… Vingt ans après son adoption, la Convention internationale des droits de l’enfant (Cide) est dit-elle, de plus en plus malmenée dans notre pays.. En plus de son rapport annuel, pour fêter les 20 ans de la Convention internationale des droits des enfants, Dominique Versini, la défenseure des enfants a également organisé une grande consultation nationale pour donner la parole aux jeunes. Avec un objectif : comprendre les préoccupations et les attentes des nouvelles générations. De cette enquête est née un rapport, à lire dans L’Express , comprenant 200 propositions de lois qui vont être remises aux membres du parlement et au Président de la République. "Les jeunes ont une analyse très fine de la société qui les entoure. Contrairement aux clichés, ils sont une véritable force de propositions et sont très soucieux de participer à la construction de leur avenir", assure la Défenseure des enfants.
Principal constat: les jeunes veulent qu'on leur fixe des limites. "Nous n'avons pas à faire à une génération révolutionnaire, constate Dominique Versini. La majorité d'entre eux attendent de la famille et de l'école qu'elles les protègent, leur inculquent des valeurs et leur posent des interdits –à condition que ceux-ci soient justifiés et expliqués au préalable".Au cours de ces débats, ces citoyens en herbe ont également manifesté l'envie d' une société plus égalitaire. Le thème de la mixité sociale et culturelle est revenu tel un leitmotiv à chaque réunion. "On n'est pas trop mélangé, on voit toujours les mêmes gens du même milieu. C'est énervant de voir que tout le monde pense pareil", assure un adolescent au cours d’un débat. Et cette revendication de plus d’égalité est, au final, assez rassurante sur l’état d’esprit de la jeunesse.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 20/11/09 (certains articles payants)


Réforme du lycée : ambition dégonflée
Il aura donc fallu un an et demi pour en arriver là : une réforme du lycée qui ressemble plus à une série de mesures qu’à la grande modernisation annoncée. Après bien des péripéties, le ministre de l’Education, Luc
Lire la suite de l’article


Bourses, IUT, locaux : les promesses non tenues du gouvernement
Chose promise, chose (en principe) due. Dans l’enseignement comme partout, le gouvernement a fait moult promesses. Mais il a quelques difficultés à les tenir. Le dixième mois de bourse étudiante par exemple. Le 29 septembre, dans son discours sur la jeunesse,
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 20/11/09


Bonne chance à Carla au Qatar
Des grandes écoles françaises enfin peut-être à Doha. Il faut souhaiter bonne chance à Carla Bruni qui a cherché à promouvoir l’ouverture d’annexes de nos grandes écoles au Qatar lors d'un récent séjour dans ce minuscule émirat du Golfe, qui sait parier sur l’avenir.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 20/11/09



Les droits d'un milliard d'enfants restent bafoués
Adoptée le 20 novembre 1989, ratifiée à ce jour par tous les pays du monde à l'exception des Etats-Unis et de la Somalie, la Convention internationale des droits de l'enfant, en 54 articles, affirme que "tout être humain de moins de 18 ans" doit être considéré comme une personne à part entière, dont l'"érêt supérieurme sur celui des adultes. Vingt ans plus tard, la situation des enfants reste préoccupante, voire catastrophique en de multiples points du globe. Mais on peut affirmer, sans risque d'erreur, qu'elle serait pire si cette Convention n'existait pas.
Lire la suite de l’article


L'enfance victime de l'injustice
A l'occasion des 20 ans de la Convention internationale des droits de l'enfant, Le Monde.fr publie deux points de vue.
Lire la suite de l’article


La persistance des mutilations sexuelles
Comparées aux garçons, les filles ne se contentent pas de constituer la majorité des enfants déscolarisés ; d'avoir un moindre accès aux soins médicaux ; de risquer 2 à 4,5 fois plus qu'eux, à l'adolescence, d'être infectées par le virus du sida en Afrique de l'Est et australe. Elles sont aussi les seules à subir les mutilations génitales féminines, parmi lesquelles l'excision, qui, dans de nombreux pays d'Afrique et du Moyen-Orient, leur garantira de rester pures et chastes jusqu'au mariage.
Lire la suite de l’article


Vers une politique publique de l'égalité des chances
L'Etat confirme une nouvelle fois sa volonté de structurer l'égalité des chances à l'école en politique publique. Le comité interministériel sur ce sujet, lundi 23 novembre, devrait proposer un développement des classes préparatoires technologiques, assigner l'objectif d'un tiers de boursiers dans les grandes écoles, entériner leur exonération de frais d'inscription aux concours, et proposer la création de 20 résidences sociales étudiantes. Des angles d'attaque esquissés par le premier ministre, François Fillon, en déplacement, jeudi 19 novembre, à Reims.
Lire la suite de l’article

"Distribuer des chèques contraception dans les lycées, c'est donner le sentiment que l'école ne fait rien en matière de prévention"
"Distribuer des chèques contraception dans les lycées, c'est donner le sentiment que l'école ne fait rien en matière de prévention", a déclaré, mercredi 18 novembre, au Monde, Luc Chatel, ministre de l'éducation nationale, pour contester le projet de Ségolène Royal, présidente de la région Poitou-Charentes.
Lire la suite de l’article
-------------------------------------------
L’Humanité du 20/11/09



Quand la France bafoue les droits de l'enfant
Mineurs placés en rétention, privés du droit à la scolarité, à la santé, aux vacances, répression aveugle contre les jeunes délinquants… Vingt ans après son adoption, la Convention internationale des droits de l’enfant (Cide) est de plus en plus malmenée dans notre pays.
Lire la suite de l’article


Pour vous, les droits de l'enfant sont-ils menacés ?
QUAND LA FRANCE BAFOUE LES DROITS DE L’ENFANT
Lire la suite de l’article


Trois Manifs contre la réforme du lycée
Quelque 2 000 lycéens ont manifesté hier matin dans les rues de Rouen, Nantes et Rennes, pour dire « non » au projet de réforme du lycée préparé par le ministre de l’Éducation nationale, Luc Chatel. À Rouen, des banderoles proclamaient : «re éducation ne doit pas payer la crise. Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 20/11/09



Réforme du lycée : de l'éco en plus mais moins de maths
Le lycée, par lequel transitent deux jeunes Français sur trois, ne sera plus tout à fait le même à partir de la rentrée prochaine. Malgré une pléiade de nouveautés, le ministre de l’Education, Luc Chatel, a joué la prudence en remodelant en douceur les séries (scientifique, économique et sociale, littéraire) sans les bouleverser, sans modifier le nombre d’heures de cours (autour de 28 heures).
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 20/11/09



Ce qui changera au lycée à partir de l’an prochain
Le ministre Luc Chatel a précisé hier les contours de sa réforme, qui rend notamment obligatoires les cours d’économie et généralise l’accompagnement individualisé
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 20/11/09



Université : faire émerger des campus à vocation mondiale
La commission Juppé-Rocard assume une approche élitiste. Universités, grandes écoles et instituts de recherche sont incités à se rapprocher pour profiter de la manne du grand emprunt.
Lire la suite de l’article


Enfants: le droit d'être protégé contre la violence sexuelle, première priorité des Français
Le droit d'être protégé contre la violence et l'exploitation sexuelle figure comme première priorité des Français, selon un sondage TNS Sofres sur les droits des enfants réalisé pour Unicef France et la Fondation pour l'enfance.
Lire la suite de l’article


Réforme du lycée: Chatel veut faire reculer l'échec en donnant le "droit à l'erreur" sur l'orientation
La réforme du lycée, présentée dans ses détails jeudi par le ministre de l'Education nationale Luc Chatel, veut faire reculer l'échec au lycée et à l'université et donner aux jeunes le "droit à l'erreur" sur leur orientation.
Lire la suite de l’article


Réforme du lycée: des cours d'économie pour tous les élèves de seconde
La réforme du lycée prévoit des cours d'économie pour tous les élèves de seconde et des cours de littérature en langue étrangère pour ceux des filières littéraires, selon l'entourage du ministre de l'Education nationale Luc Chatel qui vient de rendre les derniers arbitrages.
Lire la suite de l’article


Une enquête inédite sur les bandes: 8% de leurs membres les jugent "délinquantes"
Une enquête sur les bandes effectuée auprès d'un échantillon de collégiens français révèle que 8% des jeunes interrogés revendiquent leur appartenance à des "bandes délinquantes", un phénomène minoritaire mais ancré dans le paysage urbain, selon les auteurs.
Lire la suite de l’article


Grippe H1N1: les enfants du primaire pourront se faire vacciner début décembre
Les élèves des écoles maternelles et primaires pourront être vaccinés contre la grippe H1N1 "dans les premiers jours de décembre" en centres de vaccination, a indiqué jeudi la ministre de la santé Roselyne Bachelot.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 20/11/09



Les tout-petits doivent limiter l'usage de la télécommande
« 3, 6, 9, 12 » : pas d'écran avant 3 ans, pas de console de jeux avant 6, pas d'Internet avant 9 ans. A partir de 12 ans seulement, laissez-les seuls. Ce sont les règles conseillés par un pédopsychiatre et un philosophe dans leur livre Faut-il interdire les écrans aux enfants ?, alors que le CSA lance aujourd'hui une campagne pour sensibiliser les parents à l'impact de la télévision sur leur progéniture. « En France, les enfants passent plus de trois heures et demie par jour à regarder la télévision, surfer sur Internet, jouer sur leur console ou envoyer des SMS. Autrement dit, plus de 1 200 h par an », constate le livre des spécialistes. Contre 900 heures sur les bancs de l'école ! L'objectif de ces mises en garde est de rappeler qu'il ne faut pas laisser un enfant seul devant la télé.
Lire la suite de l’article


Réforme du lycée: de l'économie en seconde et un tronc commun en première
Luc Chatel a dévoilé les derniers arbitrages ce jeudi...
Lire la suite de l’article


Bernadette Chirac ne dit pas non à «une bonne fessée»
L'épouse de l'ancien président de la République juge ridicule la proposition d'interdire les châtiments corporels...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 20/11/09



Droits de l'enfant : interdit de fesser, permis d'incarcérer
Le 20 novembre 1989, à travers l'ONU, le monde consacrait les droits de l'enfant dans une Convention Internationale.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 20/11/09



Luc Chatel détaille les nouveautés du futur lycée
Davantage d'économie, de culture et de soutien personnalisé... La réforme sera appliquée en septembre pour les classes de seconde, a annoncé, hier, le ministre de l'Éducation.
Lire la suite de l’article


Grand emprunt : priorité à l'université
Nicolas Sarkozy devrait le confirmer, au début décembre, en affichant les priorités qu'il retientdu rapport Juppé-Rocard.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 20/11/09



Deux millions d'enfants pauvres
Vendredi est célébrée le 20e anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant. Dominique Versini, leur défenseure, insiste sur l'importance de sa tâche.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 20/11/09


"Pass contraception" : l'erreur de Luc Chatel
Le ministre et le rectorat ont invoqué des raisons juridiques pour interdire la distribution par Ségolène Royal des "pass contraception" dans les lycées de Poitou-Charentes. Pourtant, des contraceptifs sont distribués en toute légalité par plusieurs acteurs. Petit tout d'horizon
Lire la suite de l’article


20 ans après, la Convention des droits de l'enfant
Le vingtième anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant est célébré en France sur fond de polémique, alors que le gouvernement veut supprimer le Défenseur des enfants.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 20/11/09


La Défenseure des enfants donne la parole aux jeunes
Ce n'est pas parce qu'on est trop jeune pour obtenir sa carte d'électeur qu'on n'a pas d'avis sur la société. Convaincue par cette idée, Dominique Versini, la défenseure des enfants a fait le tour de France pour donner la parole aux jeunes. De cette consultation sont nées 200 propositions de loi.
Lire la suite de l’article


Radiographie des bandes violentes
Renforcer la lutte contre les gangs : c'est une priorité du ministre de l'Intérieur et l'objet d'une proposition de loi présentée au Parlement. Mais, entre rivalités de cités et criminalité, le phénomène n'est pas toujours facile à cerner.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 20/11/09


Lycée : Chatel confirme sa réforme
Luc CHatel a présenté le 19 novembre les principes de la réforme du lycée général. Peu de modifications par rapport au texte que le Café vous a présenté le 13 novembre si ce n'est la place de l'économie (tous les élèves de seconde devront prendre soit SES soit économie-gestion) et des précisions sur la répartition horaire des disciplines. Un sujet sur lequel planent encore des zones d'ombre.
Lire la suite de l’article


Small is beautiful
Editorial de François Jarraud

Est-ce la dernière ligne droite pour la réforme du lycée ? Est-elle applicable ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 20/11/09


Ce qu'il reste de la réforme du lycée
Un an et demi après le rêve de Nicolas Sarkozy d'un lycéen où chaque élève pourrait « construire un parcours cohérent [...] qui lui ressemble», Luc Chatel a présenté le 19 novembre un nouveau lycée beaucoup moins ambitieux. Comparaison avec le lycée envisagé par le précédent ministre, Xavier Darcos.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 20/11/09



Les chefs d'établissements accueillent favorablement la réforme du lycée
Le principal syndicat des chefs d'établissements, le SNPDEN, a annoncé vendredi accueillir favorablement la réforme du lycée détaillée jeudi par le ministre de l'Education nationale Luc Chatel, notamment parce qu'elle prévoit une autonomie accrue des lycées.
Lire la suite de l’article


Les jeunes demandent dialogue et encadrement, selon une enquête
Un fort besoin de dialogue et d'encadrement et un certain mal-être émergent de la consultation nationale "parole aux jeunes", dont les 200 propositions ont été présentées vendredi à la Sorbonne par Dominique Versini, Défenseure des enfants.
Lire la suite de l’article


Immigration/Droits de l'enfant: le "geste symbolique" d'un directeur d'école
Le directeur d'une école primaire d'Asnières (Hauts-de-Seine) a déclaré vendredi avoir signalé aux autorités et aux services sociaux le cas d'une de ses élèves de 10 ans, dont le père, un Marocain sans-papiers, a été expulsé, et dont la mère risque le même sort.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.