jeudi, octobre 07, 2010

Revue de presse du jeudi 7 octobre 2010

Retraites : les jeunes s’en mêlent – L’appel de Bobigny – Les ZEP, c’est fini ? -

Les jeunes s’en mêlent.
Lu dans la célèbre page 2 du Canard Enchaîné cette “confidence” de Sarkozy : “Pour l’instant, le remaniement, ce n’est pas mon problème. Mon problème c’est de faire passer la réforme des retraites, sans qu’il y ait trop de bordel, sans grèves dures, sans que les jeunes se joignent à la contestation. Tant que les jeunes ne s’en mêlent pas, je maîtrise
Sauf que les jeunes s’en mêlent. Plusieurs journaux nous apprennent que des lycéens manifestent contre la réforme des retraites . A Toulouse , plus de deux cents élèves du lycée d'enseignement professionnel Gallieni ont bloqué les abords de leur lycée et accroché une banderole aux grilles du lycée avec ce charmant slogan : “La retraite à 67 ans. Pourquoi pas à 69 tant qu'à se faire baiser”. A Rodez, selon l’Humanité, 2500 lycéens (1500 selon la police) des établissements publics (Foch, Monteil, La Roque) et privés de la ville, ont parcouru le centre-ville. En Basse-Normandie, à Cherbourg, cinq cents lycéens ont défilé selon la police. A Lisieux, trois cents à quatre cents lycéens ont organisé des barrages filtrants à la sortie d'un établissement. A Caen, une manifestation était organisée.
«L’objectif principal, cela reste vraiment le 12 octobre», rappelle à 20minutes.fr Victor Colombani, le nouveau président (qui succède à Antoine Évennou), de l’UNL. La première organisation lycéenne annonce une «amplification du mouvement des lycéens qui refusent de travailler plus longtemps et surtout de chômer plus longtemps».
Si ça continue, Nicolas Sarkozy risque de ne plus “maîtriser

Appel de Bobigny
Seul le journal La Croix en parle et c’est bien dommage. Car on pourrait presque dire que ce texte est sans aucun précédent historique comme le souligne Claude Lelièvre sur son blog. L’“appel de Bobigny” rassemble en effet une cinquantaine d’organisations (et ce n’est pas une mince affaire) qui ont décidé de parler d’une même voix pour réclamer un « grand projet national pour l’enfance et la jeunesse » et avancent dix-huit propositions pour faire de l’éducation la priorité des politiques publiques. Parmi elles, les centrales CGT, CFDT, Unsa et FSU via leurs principaux syndicats enseignants, la FCPE, première fédération de parents d’élèves, les syndicats lycéen et étudiant UNL et UNEF, la quasi-totalité des associations d’éducation populaire, ATD Quart Monde, plusieurs mouvements pédagogiques ou encore les 80 villes du Réseau français des grandes villes éducatrices (qui est à l’initiative de cet appel et des assises qui s’étaient tenues à Bobigny en juin dernier).
Les propositions seront présentées de manière officielle le 19 octobre prochain mais La Croix a pu en prendre connaissance avant et les détaille dans un article. La principale proposition est la mise en œuvre d’une loi de programmation pluriannuelle pour l’enfance et la jeunesse. Alors que l’éducation prioritaire fait l’objet de vives critiques (voir plus bas) , ils demandent aussi une réorientation des moyens «en faveur des territoires et des jeunes subissant aujourd’hui des inégalités et des discriminations», en privilégiant le collège et l’école primaire. L’appel demande aussi qu’on évolue sur la question des rythmes scolaires en allégeant la journée et en mettant en place une alternance de 7 semaines d’école et de 2 semaines complètes de vacances. Cet appel de Bobigny prend bien sûr sa place dans la perspective de 2012.

Les ZEP c’est fini ?
Après la Croix, hier c’est au tour du Monde de s’intéresser à l’éducation prioritaire . Luc Cédelle pose la question “est-ce la fin des ZEP ? ”. Le programme CLAIR cacherait le projet de préparer une réduction drastique du périmètre des ZEP. Il note aussi que bien qu'il soit présenté comme une expérimentation, l'annonce est déjà faite qu'il a vocation à être généralisé ! "Le programme Clair, indique la circulaire, sera étendu à la rentrée 2011, dans le cadre d'un examen de la cohérence des géographies prioritaires existantes, en liaison avec la politique de la ville." Or, souligne le journaliste duMonde les professionnels sont unanimes à juger impossible de tirer avant plusieurs années le bilan d'une telle expérimentation.
Tout cela fait penser à une mort annoncée des ZEP. Nicolas Sarkozy n'avait-il pas fait part, pendant sa campagne électorale, de son intention de "déposer le bilan des ZEP" ?

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 07/10/10 (certains articles payants)


Toulouse : Des lycéens manifestent contre la réforme des retraites
"La retraite à 67 ans. Pourquoi pas à 69 tant qu'à se faire baiser". Leurs professeurs de français apprécieront le sens de la formule. C’était la banderole affiché ce jeudi matin sur les grilles du lycée professionnel technique Galliéni bloqué par plus de 200 élèves.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 07/10/10


Un enseignant condamné pour avoir été l'amant d'une élève
Le tribunal correctionnel du Havre a condamné mercredi à cinq mois de prison avec sursis un enseignant de 39 ans pour avoir entretenu une relation amoureuse avec l'une de ses anciennes élèves, âgée de 15 ans.
Lire la suite de l’article


Lettre aux jeunes professeurs sans formation Par Natacha Polony l
[•••]En hommage, donc, à ces jeunes gens et à ce qu’ils incarnent pour notre république, quelques souvenirs de l’auteur de ces lignes, pour tenter de dire à qui ne le sait pas ce qui se passe dans la classe et dans la tête d’un jeune professeur.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 07/10/10



Des lycéens manifestent contre la réforme des retraites
Plusieurs centaines de lycéens ont manifesté, jeudi 6 octobre, contre la réforme des retraites, dans le Midi-Pyrénées et en Basse-Normandie.
Lire la suite de l’article


Est-ce la fin des ZEP ?
Les contestataires l'affirment d'un jeu de mots facile, mais irrésistible : le programme "Clair", acronyme de "Collèges, lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite", lancé par le ministre de l'éducation, Luc Chatel, cacherait de sombres projets. Sous couvert de réformer l'éducation prioritaire, le gouvernement serait en train de préparer une réduction drastique de son périmètre.
Lire la suite de l’article


Au collège d'Etouvie, à Amiens, quatre préfets des études avec "l'objectif commun de faire progresser les élèves"
Ils sont tous là, les "préfets des études", prévus par le programme "Clair" (Collèges, lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite) : quatre professeurs, trois femmes et un homme, plutôt jeunes et souriants, dans une salle du collège d'Etouvie, à Amiens (Somme). Chacun est le responsable pédagogique et éducatif du niveau de classe (6e, 5e, 4e, 3e) qui lui est confié. Leur établissement, classé zone d'éducation prioritaire (ZEP) depuis l'origine, en 1981, est devenu "ambition réussite" en 2006 et vient d'être sélectionné Clair cette année.
Lire la suite de l’article


Le suivi socio-éducatif des jeunes Roms reste compliqué
Qu'ils soient éducateurs spécialisés, juges ou policiers, les professionnels qui travaillent auprès des mineurs isolés roumains - majoritairement Roms - estiment difficile de leur offrir un suivi socio-éducatif. Là résident en partie les motivations du nouvel accord franco-roumain que doit ratifier l'Assemblée nationale, jeudi 7 octobre, visant à faciliter le renvoi de ces jeunes dans leur pays.
Lire la suite de l’article


L'orthographe à l'université ?
Michel Mathieu-Colas, ancien élève de l'Ecole normale supérieure, maître de conférences honoraire à l'université Paris-XIII.

A l'occasion de la rentrée universitaire, la question de l'orthographe revient sur le devant de la scène. Les établissements d'enseignement supérieur sont de plus en plus nombreux à proposer des cours de "remise à niveau" pour l'ensemble des étudiants, quelle que soit leur discipline. Ayant enseigné l'orthographe pendant de nombreuses années à l'université Paris-XIII – et piloté récemment une opération "Qualité de l'expression" dans le cadre du plan Réussir en licence –, j'ai pu mesurer, tout à la fois, l'aggravation de la situation et la possibilité d'y remédier. Quoi qu'en pensent certains, un tel enseignement a parfaitement sa place à l'université, à condition de développer une pédagogie appropriée.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 07/10/10



Numéro spécial facs jeudi dans l'Humanité
Dans l'Humanité jeudi, un numéro spécial universités. Comment les étudiants voient le monde, les études, les diplômes, leur avenir,...
Lire la suite de l’article


Retraites : 2500 lycéens dans la rue à Rodez
A Rodez depuis ce jeudi matin, 2500 lycéens des établissements publics (Foch, Monteil, La Roque) et privés de la ville, ont parcouru le centre-ville de Rodez. Ils seraient un millier à remonter la rue Béteille en direction de la place d’Armes.
Lire la suite de l’article


Editorial par Maurice Ulrich
Qu’est-ce qu’être étudiant ?

Qu’est-ce qu’être étudiant en France en 2010 ? C’est sans doute avoir des projets plein la tête et une belle rage de vivre. C’est aussi le temps d’apprendre à ramer. La moitié seulement d’entre eux sont intégralement financés par leur famille. Pour les autres, le système D est de rigueur, qui s’appelle « petits boulots ». Nombre d’entreprises savent en jouer. Mais ce n’est pas un jeu. La question du logement est au centre de toutes les rentrées universitaires. Un étudiant vivant chez ses parents ou hébergé aura besoin de 300 euros par mois. Ce sera 700 euros s’il doit payer un logement. Ils sont 60 % dans ce cas. En région parisienne, la note va être à la hauteur du Smic. C’est dire que la question des « petits boulots » n’est pas de confort mais de nécessité et qu’il s’agit, 
dans nombre de cas, du besoin d’un «vrai» boulot.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 07/10/10


Rien vu...


----------------------------------------------------
France Soir du 07/10/10



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 07/10/10



Un projet national pour l’enfance et la jeunesse
Une cinquantaine d’organisations (syndicats, associations, collectivités territoriales) avancent dix-huit propositions pour faire de l’éducation la priorité des politiques publiques
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 07/10/10



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 07/10/10



Les lycéens dans la rue ce jeudi contre la réforme des retraites
Ils sont plusieurs centaines à manifester dans toute la France...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Rue89 du 07/10/10



Le Breton est bon (à l'école)
Au début du XXe siècle, la Bretagne comptait le plus fort taux d'analphabètes en France. Aujourd'hui, l'académie de Rennes et celle de Nantes (sans vouloir rallumer la querelle « Nantes est-elle bretonne ? ») récolte les meilleurs résultats scolaires de France.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 07/10/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 07/10/10



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 07/10/10


Retraites : la mobilisation gagne du terrain chez les jeunes
La mobilisation des lycées et des étudiants contre la réforme des retraites semble prendre de l'ampleur et pourrait bien constituer un tournant du mouvement social.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 07/10/10


Les centres fermés pour délinquants sont-ils efficaces?
La lutte contre la délinquance des jeunes bute sur le manque de moyens des juges et des éducateurs. Résultat: peu d'options entre défaut de sanction et prison.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 07/10/10


La France se trompe-t-elle dans ses opérations ?
Pour Rémi Brissiaud, les programmes de 2008 rendent plus délicat l'apprentissage des opérations arithmétiques.
Lire la suite de l’article


Qui pense que l'Ecole a besoin des parents ?
Luc Chatel présente aujourd'hui la campagne ministérielle pour les élections des représentants des parents d'élèves. Mais l'école française juge-t-elle les parents indispensables ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 07/10/10


L'appel de Bobigny par Claude Lelièvre
C’est fait. Et c’est sans aucun précédent historique. L’appel lancé à Rennes en mars 2009 en vue d’un «grand projet national pour l’enfance et la jeunesse» vient de déboucher sur un texte commun signé par une cinquantaine d’organisations (rédigé à partir des synthèses réalisées aux Assises tenues à Bobigny le 5 juin dernier ).
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 07/10/10



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 07/10/10


Ce que nous disent les classements internationaux : un numéro spécial de la revue du CIEP
La Revue internationale d’éducation de Sèvres du CIEP consacre son numéro de septembre 2010 aux palmarès et classements internationaux en éducation. Du secondaire au supérieur, les contributions d’une dizaine d’experts internationaux puisent leurs exemples en Afrique, en Europe et en Amérique du Nord.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 07/10/10



Soutien scolaire: la DGCCRF dénonce des clauses abusives dans des contrats
Certaines clauses abusives présentes dans des contrats de sociétés de soutien scolaire doivent être retirées, a recommandé jeudi la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), appelant les familles à la "vigilance".
Lire la suite de l’article


Dispositif "Clair": "prenons le temps de l'expérimentation" (Chatel)
Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a demandé jeudi de laisser du "temps" à l'expérimentation et à l'évaluation pour le projet "Clair" qui vise à donner "davantage de marges de manœuvre" aux établissements situés dans les quartiers défavorisés.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.