mardi, octobre 19, 2010

Revue de presse du mardi 19 octobre 2010



Casseurs – Appel(s) pour l’École - mercredi -


Casseurs
Mardi 19 à 9 heures, alors que débutait la journée d'action nationale pour la défense des retraites, 379 lycées étaient perturbés, selon le ministère, 1200 selon les organisations lycéennes. La veille, des violences importantes ont éclaté sur l'ensemble du territoire, allant de dégradations et jets de projectiles sur les forces de l'ordre jusqu'à des situations d'"émeutes urbaines" en banlieue parisienne, selon des termes utilisés par plusieurs responsables Dans Le Monde, c’est le spécialiste des banlieues, Luc Bronner qui signe l’article sur l’évolution des manifestations lycéennes. Il relève qu’à Nanterre, le préfet des Hauts-de-Seine, Patrick Strzoda, a évoqué des "scènes de guérilla urbaine" après les affrontements entre 250 "casseurs" et les forces de l'ordre. Des voitures ont été incendiées, des Abribus détruits, tandis que les policiers et les gendarmes ont répliqué aux jets de projectiles par des tirs de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc. "Nanterre n'a jamais été le théâtre de violences de cette nature", se désole le maire, Patrick Jarry, convaincu que les incidents ont été provoqués par des individus extérieurs aux lycées de sa ville. En Seine-Saint-Denis, l'inspecteur d'académie Daniel Auverlot considère que "Le blocage des lycées n'est plus qu'un prétexte pour des débuts d'émeutes urbaines. Les revendications sur les retraites sont loin, on est sur quelque chose de complètement différent", explique Daniel Auverlot. Invitée d'Europe 1 ce matin, la ministre de la Justice a promis «la fermeté» face aux «casseurs» qui s'infiltrent dans les manifestations lycéennes. Lundi, 290 d'entre eux ont été interpellés, et 231 placés en garde à vue selon le ministère de l'Intérieur. En visite au Mans, où un collège a été détruit dans un incendie vraisemblablement volontaire, le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a toutefois tenu à rappeler qu'il ne fallait pas «faire d'amalgame entre lycéens inquiets et casseurs».
Et cette précision est la bienvenue tant cette situation proche des évènements de novembre-décembre 2005 ajoute de la confusion au mouvement social et complique le jeu. Il prouve en tout cas qu’il n’y a pas “une” jeunesse mais des jeunesses qui coexistent et même s’affrontent.
L'UNL et la Fidl, les deux principales organisations lycéennes, et l'Unef, premier syndicat étudiant, ont annoncé mardi une nouvelle journée nationale d'actions jeudi pour "amplifier la mobilisation" contre la réforme des retraites "de manière pacifique". Espérons que cette manifestation saura éviter les débordements et les provocations qui ne peuvent que nuire à l’ensemble du mouvement et à l’image de la jeunesse qui se mobilise.

Appel(s) pour l’École
On lira aussi avec attention un appel de chercheurs en sciences de l’éducation dans Libération (et aussi dans L’Humanité. Parmi les signataires, on trouve tous les grands noms de ce champ de recherches : Stéphane Beaud, Bernard Charlot, Jean-Yves Rochex, Christian Baudelot, JP Terrail, Agnès Van Zanten et bien d’autres. Cet “appel de chercheurs aux partis de gauche” se situe dans le cadre de l’élaboration des programmes en vue des présidentielles. Ils partent du constat que les propositions faites jusque là ne leur semblent pas à la hauteur de la situation. Celle-ci est marquée, disent-ils par l’“échec scolaire de masse et les inégalités devant l’école”. Et ils appellent “à la conception et à la mise en chantier d’une grande réforme scolaire, retrouvant l’ambition du plan Langevin-Wallon de 1947, en franche rupture avec la logique ségrégative qui domine aujourd’hui notre système éducatif. ” Cette rupture devant, selon eux, s’appuyer sur trois conditions : la remise en cause de la concurrence et de la compétition scolaire, le réexamen des dispositifs pédagogiques actuels et enfin des enseignants plus autonomes et mieux formés pour expérimenter.
Cet appel est à rapprocher d’un autre appel que nous avions évoqué, il y a quelques jours quand La Croix l’avait révélé en avant première . Il s’agit de l’Appel de Bobigny . Ce texte rendu public lors d’une conférence de presse ce mardi 19 octobre est signé par une cinquantaine d’associations et syndicats du monde éducatif. Il veut faire de l’École «la priorité des politiques publiques» autour de 5 objectifs prioritaires définis en commun et de 18 propositions communes ". L’historien de l’éducation, Claude Lelièvre, n’hésite pas à considérer cette initiative comme étant sans “ aucun précédent historique. ”. On peut espérer avec lui que l’ambition de cet appel (comme de celui des chercheurs en sciences de l’éducation) contribue de faire de l’ École une question majeure des prochaines élections présidentielles. Car l’École est l’affaire de tous...


mercredi
Pour finir, sur une note plus futile, signalons le dossier “Parents-Enfants de La Croix. Il est consacré au Mercredi. Jour de repos, en principe, il devient de plus en plus une journée marathon où les parents jouent les taxis : conservatoire, sport, activités culturelles, les mercredis deviennent de plus en plus chargés pour les enfants et leurs…mamans. Car les papas se mobilisent peu pour cette journée particulière. Ce sont les mères de familles qui se mettent le plus souvent à 4/5ème en temps partiel pour se libérer le mercredi. «Le mercredi, c’est surtout une affaire de mamans, confirme Jérôme Ballarin, président de l’Observatoire de la parentalité en entreprise . La plupart des hommes rechignent à prendre leur mercredi. C’est une fracture culturelle. Les pères n’osent pas encore afficher un 4/5 ; certains préfèrent opter, de façon plus discrète, pour un temps partiel annualisé, qui leur permettra par exemple d’augmenter leurs jours de vacances au moment des congés scolaires.»
C’est donc les mamans qui font ce marathon… Mais, peut-on faire du mercredi autre chose qu’une course ? « Ce qui est beau dans le mercredi, avance le sociologue Jean Viard, c’est ce jour de citoyenneté enfantine où l’on peut “faire cité” avec son enfant, c’est-à-dire l’initier à l’espace public, dans l’intimité du quotidien : se promener, aller au cinéma, traverser un jardin, s’arrêter à la bibliothèque, marcher sans avoir peur de l’autre, en lui apprenant la civilité. ». Une parenthèse plus qu’une course…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 19/10/10 (certains articles payants)


Appel de chercheurs aux partis de gauche Par UN COLLECTIF DE CHERCHEURS
De nombreux citoyens sont aujourd’hui convaincus que le changement politique fort auquel ils aspirent n’aura lieu que si la victoire électorale éventuelle de l’opposition se joue sur des perspectives économiques et sociales explicites, cohérentes, novatrices et ambitieuses. L’heure est aux élaborations programmatiques. Nous souhaitons que l’école y tienne la place qu’elle mérite, celle d’une question politique de premier plan, qui vient régulièrement en tête des préoccupations des Français, sondage après sondage. Or il ne nous semble pas que jusqu’à présent les partis de gauche aient avancé en la matière des propositions qui soient à la hauteur de la situation.
Lire la suite de l’article


Des scènes de violence en marge des cortèges de jeunes
Une mobilisation inédite des jeunes mardi contre la réforme des retraites, avec un record de lycées et d’universités perturbés, a été entachée par de nouvelles violences de casseurs.
Lire la suite de l’article


«Bloquer la circulation, c'était pas forcément la meilleure idée»
«C'est le gros, GROS bordel», jubilent deux lycéens, sautant comme des cabris au milieu de la place de la République, à Paris. Il est 9 heures et des poussières ce mardi matin. La place de la République, dans le IIIe arrondissement, gros axe de circulation, est complètement paralysée depuis une bonne heure. 200 élèves, venus principalement du lycée voisin Turgot, bloquent deux avenues avec des poubelles et des palettes de bois.
Lire la suite de l’article


Les syndicats lycéens appellent à une journée d'actions jeudi
L’UNL et la Fidl, les deux principales organisations lycéennes, ont annoncé mardi les lycéens à une nouvelle journée nationale d’actions jeudi, pour «amplifier la mobilisation» contre la réforme des retraites «de manière pacifique».
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 19/10/10


Près de 400 lycées bloqués,
les violences se multiplient
Des scènes de guerilla urbaine ont lieu à Nanterre et à Lyon. Ces incidents ternissent la forte mobilisation des lycéens mardi.
Lire la suite de l’article


Le mouvement lycéen débordé par les casseurs
À Lyon, à Mulhouse et surtout à Nanterre, en région parisienne, le mouvement lycéen est terni par l'action de casseurs qui s'incrustent et vandalisent tout sur leur passage.
Lire la suite de l’article


Le jeune, la citoyenneté et la révolution Par Natacha Polony
C’est entendu, les « casseurs » qui s’attaquent aux forces de police, brûlent les voitures de leurs voisins et pillent des magasins de leur quartier n’ont « rien à voir avec les lycéens » manifestant pacifiquement contre la réforme des retraites. C’est en tout cas la phrase consacrée, que répètent à l’envi les gentils responsables des organisations lycéennes, et ceux qui les ont incités à descendre dans la rue dans l’espoir, plutôt comblé, de faire peur au gouvernement à coup d’émeutes de la jeunesse. Ah, le CPE, la réforme du lycée ! Ah, le fameux exemple grec ! De quoi faire rêver ceux qui ont oublié 2005 ou les rackets violents contre les petits blancs dans les manifestations contre le contrat première embauche, ou ceux qui ne savent pas que les Grecs ont beaucoup de problème, mais pas celui de banlieues reléguées où s’entassent des enfants d’immigrés que personne n’a songé à intégrer.
Lire la suite de l’article


Près de 300 casseurs arrêtés en marge des cortèges lycéens
Les blocages de lycées, qui ont repris lundi, ont donné lieu à des violences et des affrontements entre jeunes et forces de l'ordre dans plusieurs villes de France. Plusieurs policiers ont été légèrement blessés.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 19/10/10



Les responsables de blocus risquent la prison
Les douze raffineries de pétrole de métropole sont touchées par un mouvement de grève et plusieurs sites sont bloqués. Mardi 19 octobre, plusieurs centaines de lycées faisaient également l'objet de blocus... Cette forme de protestation est-elle légale ? "Non, tranche Carine Regenberg, avocate au barreau de Paris. Le principe de la grève n'autorise pas les salariés grévistes à empêcher les non grévistes à se rendre sur leur lieu de travail et à exercer leur activité."
Lire la suite de l’article


Les manifestations de jeunes prennent un tour violent
Le mouvement lycéen risque-t-il de se radicaliser ? Mardi 19 à 9 heures, alors que débutait la journée d'action nationale pour la défense des retraites, 379 lycées étaient perturbés, selon le ministère, 1200 selon les organisations lycéennes. La veille, des violences importantes ont éclaté sur l'ensemble du territoire, allant de dégradations et jets de projectiles sur les forces de l'ordre jusqu'à des situations d'"émeutes urbaines" en banlieue parisienne, selon des termes utilisés par des hauts fonctionnaires.
Lire la suite de l’article


En banlieue, des lycéens motivés pour faire durer le mouvement
Mardi matin, 10 heures, devant le lycée professionnel Paul-Bert de Maison-Alfort (Val-de-Marne). Deux bataillons de policiers, casques, boucliers et matraques à la main, patientent, non loin des portes tenues depuis le début de la matinée par des dizaines d'élèves, qui organisent tous les jours le blocage depuis une semaine.
Lire la suite de l’article


Le blocage des lycées, arme contestataire et contestée
Des lycéens ont raconté au Monde.fr le blocage de leur lycée, leur participation ou leur opposition au mouvement. Pour certains d'entre eux, le blocage est la seule possibilité de faire entendre la voix des jeunes. D'autres contestent sa légitimité, considèrent qu'il s'agit d'une manipulation des syndicats ou des partis politiques, ou encore qu'ils justifient de ne pas aller en cours.
Lire la suite de l’article


Lycéens et étudiants se mobilisent à des rythmes différents
Alors que les lycéens sont mobilisés depuis le 7 octobre contre la réforme des retraites, les étudiants semblent toujours avoir du mal à emboîter le pas. Le nombre de lycées touchés par des blocages ou des tentatives de blocages n’a pas faibli : le ministère de l’éducation nationale a annoncé, mardi matin, que 379 lycées étaient "perturbés à des degrés divers", tandis que la FIDL estime à 1 200 le nombre de lycées "engagés" dans la mobilisation.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 19/10/10



« Les jeunes se mobilisent contre les casseurs d'avenir »
Pierric Annoot, secrétaire général du Mouvement jeunes communistes de France (MJCF): La priorité est bien de faire entrer tous les jeunes dans la bataille est donc de ne pas céder aux tentatives de division de la droite en rassemblant tous les lycéens dans l'action, tout en menant un débat politique de fond.
Lire la suite de l’article


Leila Boubakeur et Pierric Annoot: regard croisés sur la jeunesse dans le mouvement pour les retraites
Leila Boubakeur, présidente de la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL), et Pierric Annoot, secrétaire général du Mouvement jeunes communistes de France (MJCF), s'expriment sur la participation des jeunes au mouvement contre la réforme des retraites.
Lire la suite de l’article


Pour une grande réforme démocratique de l’école
Un appel de 50 chercheurs aux partis de gauche
Lire la suite de l’article


Les universités montent d'un cran
La sixième journée de mobilisation contre la réforme des retraites depuis la rentrée semblait mardi la plus forte des lycéens et étudiants depuis leur irruption dans le mouvement.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 19/10/10



Le Mans : l'émotion des élèves après l'incendie de leur collège
Mardi matin, peu après l'incendie qui a ravagé le collège Val d'Huisne au Mans, les 250 élèves et leurs parents ont été accueillis dans une salle commune, à quelques centaines de mètres de l'établissement dont il ne reste rien, ou presque. Certains collégiens étaient en larmes, d'autres tentaient de trouver des réponses auprès du maire de la ville, Jean-Claude Boulard (PS), et du principal du collège, Alain Galeazzi.
Lire la suite de l’article


Lyon, Nanterre, Argenteuil... encore des violences en marge des défilés
En marge de cette nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites, des violences ont une nouvelle fois éclaté, opposant des petits groupes de casseurs aux forces de l'ordre. A Lyon, les dégradations ont pris une ampleur jusqu'ici inédite, avec le pillage de plusieurs magasins du centre. Comme la veille, des incidents ont eu lieu à Nanterre.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 19/10/10



379 lycées français perturbés
379 lycées français étaient perturbés mardi, jour de mobilisation contre la réforme des retraites. Un record.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 19/10/10



Réforme des retraites : questions autour d'un conflit hors normes
Alors que le débat parlementaire sur la réforme des retraites se poursuit au Sénat, les syndicats ont de nouveau défilé, mardi 19 octobre, dans les rues. « La Croix » analyse les quatre sujets clés dont dépendra l’issue du conflit
Lire la suite de l’article


Mercredi, folle journée !
Spécificité française, le mercredi est devenu le jour des enfants. Une bouffée d’oxygène au milieu de la semaine pour les écoliers, et un enjeu important pour les parents qui organisent, de près ou de loin, l’emploi du temps de leurs bambins. Mais gare à la surcharge !
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 19/10/10



La mobilisation inédite des jeunes entachée par les casseurs
Une mobilisation inédite des jeunes mardi contre la réforme des retraites, avec un record de lycées et d'universités perturbés, a été entachée par de nouvelles violences de casseurs, notamment à Lyon.
Lire la suite de l’article


Emotion après l'incendie vraisemblablement criminel d'un collège au Mans
Un collège du Mans a été complètement détruit dans la nuit de lundi à mardi dans un incendie dont l'origine criminelle ne fait quasiment plus de doute, suscitant l'émotion et l'incompréhension parmi les élèves, les personnels et les habitants du quartier.
Lire la suite de l’article


Education : le virage socialiste par GUILLAUME TABARD
En plein mouvement social, le sujet risque de passer inaperçu. Pourtant, le nouveau projet du PS sur l'éducation traduit une révolution copernicienne sur un sujet emblématique de la gauche.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 19/10/10



La réforme des retraites pénalise-t-elle les jeunes?
Les arguments diffèrent...
Lire la suite de l’article


Forte mobilisation des jeunes contre la réforme des retraites, entachée de débordements
Lyon et Nanterre, principalement, ont été le théâtre de violences...
Lire la suite de l’article


L'éducation a son Appel de Bobigny
20 associations et syndicats du monde éducatif veulent en faire «la priorité des politiques publiques»...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 19/10/10


« Tout le monde a intérêt à entendre les lycéens »
Directrice de recherches en science politique au Cevipof, à Sciences Po, Anne Muxel décrypte pour Rue89 la montée de la mobilisation chez les jeunes en général et chez les lycéens en particulier. Politisation, instrumentalisation, violence, influence… : l'auteure de « Avoir 20 ans en politique » (éd. du Seuil, 2010) balaye les questions que posent cette mobilisation contre la réforme des retraites.
Lire la suite de l’article


Violences, blocages, pénurie : ça ne faiblit pas, ça se corse
Avec 3,5 millions de manifestants selon la CGT, les cortèges n'ont pas faibli pour la 6e journée d'action pour les retraites.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 19/10/10



Incendie du collège au Mans. Des élèves, des enseignants effondrés
Beaucoup d’émotion dès 8 h ce matin, dans la petite salle municipale Edith-Piaf, dans le quartier des Sablons au Mans. Cette nuit, le collège Val d’Huisne a complètement brûlé. Un incendie volontaire. Un drame, pour les élèves, les enseignants et les parents. Ils ne récupéreront rien.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 19/10/10



Grève: Les facs grondent
Bien plus discrets que les lycéens ces derniers jours, les étudiants semblent pourtant bien décidés à prendre leur place dans le mouvement de contestation contre la réforme des retraites. Mardi, jour d'action nationale, une vingtaine d'universités ont voté la grève (voire le blocage) et d'autres pourraient rapidement suivre.
Lire la suite de l’article


Lycéens: Contestation et interpellations
Manifestations spontanées, sit-in devant la Mairie de Paris, les Champs-Elysées bloqués quelques minutes: les lycéens sont partout et sont bien décidés à jouer à fond leur rôle de trublions dans la contestation contre les retraites. Problème, des casseurs ont provoqué des incidents dans leur sillage. Récit d'une journée mouvementée.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 19/10/10


140.000 lycéens ont défilé, selon l'Union nationale lycéenne
Des violences ont éclaté, mardi 19 octobre, en marge des manifestations de lycéens contre la réforme des retraites, sur fond de mobilisation en hausse pour la sixième journée nationale d'action contre le texte. Environ 180.000 jeunes, dont 140.000 lycéens, ont défilé dans toute la France, selon l'Union nationale lycéenne (UNL).
Lire la suite de l’article


Les blocages d'universités se multiplient
Entre six et onze des 83 universités du pays sont bloquées pour protester contre la réforme des retraites, ainsi que certaines fermées administrativement, selon le ministère et les syndicats étudiants.
Lire la suite de l’article


Une jeune fille blessée après une explosion devant un lycée
Une adolescente de 15 ans a été blessée dans une bousculade, après l'explosion d'un scooter causée par un feu de poubelle devant un groupe scolaire du XVe, à Paris, selon le maire de l'arrondissement.
Lire la suite de l’article


Alliot-Marie promet la "fermeté" contre les "casseurs"
"Il n'y a pas le droit de casser", a déclaré la ministre de la Justice, après la multiplication des incidents en marge de la contestation lycéenne.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 19/10/10


Comprendre l'incendie du collège au Mans
Le collège Val d'Huisne a été "entièrement détruit" par un incendie. La piste criminelle, privilégiée par les enquêteurs, n'est pas confirmée.
Lire la suite de l’article


L'incendie du collège au Mans est-il criminel?
Des traces d'"effraction" et d'"engin incendiaire" ont été découvertes sur les lieux du drame.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 19/10/10


La Seine-Saint-Denis lance un vaste Plan Collège
C'est un plan sans précédent qui a été adopté le 17 octobre par le Conseil général de Seine-Saint-Denis. Dans ce département à forte croissance démographique et où l'image de certains établissements s'est effritée, le Conseil général a décidé de consacrer 703 millions sur 5 ans à la construction ou réhabilitation de 21 collèges d'ici 2015. "Nous aurons éliminé 90% de nos points noirs", promet Mathieu Hanotin, vice-président du Conseil général en charge de l'éducation.
Lire la suite de l’article


Génération (s) connectée(s)
Éditorial de Monique Royer

Parents militants, parents engagés ou simplement parents ex-jeunes révoltés, nous ne sommes pas peu fiers, de voir à leur tour nos enfants prendre le chemin de la contestation.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 19/10/10


Appel de Bobigny: vers un grand projet national pour l'enfance et la jeunesse
Quelle place et quels moyens veut-on donner à l'éducation dans notre pays et en Europe ? Quel citoyen veut-on préparer ? Quelle capacité à vivre ensemble dans une société solidaire et plus juste voulons-nous forger ? Quelles connaissances, quels savoirs, quelles compétences et quelles qualifications seront indispensables aux jeunes pour cela ? Quelle place auront-ils dans la construction de leur propre avenir?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 19/10/10



Eric Le Boucher répond aux internautes
Super! Les jeunes manifestent! et L'intérêt des jeunes est que la réforme passe: ces deux articles d'Eric Le Boucher sur les jeunes et la réforme des retraites ont suscité de nombreux commentaires de la part des internautes. Réponse de l'auteur.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 19/10/10


La mobilisation contre la réforme des retraites s'étend aux universités
Alors que quelque 1200 lycées étaient mobilisés selon la Fidl et 379 « perturbés à des degrés divers » selon le ministère de l’Education nationale pour la nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites, certaines universités commencent aussi à rejoindre le mouvement. Traditionnellement très mobilisée, Rennes 2 a été la première université bloquée et fermée dès la semaine dernière. Une coordination nationale des étudiants doit s’y tenir ce week-end alors que la présidence annonce que la fermeture sera effective jusqu’à vendredi inclus.
Lire la suite de l’article


Classement des universités : "colère et découragement" des facs, le billet d'Emmanuel Davidenkoff
Emmanuel Davidenkoff publie sur son blog "le courrier cinglant que le conseil d’administration de Resosup, le réseau qui fédère les observatoires de l’Enseignement supérieur, vient d’adresser à Patrick Hetzel (Dgesip), suite à la publication du « palmarès des universités » dans le Fig Mag".
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 19/10/10



L'UNL, la Fidl et l'Unef appellent à une journée nationale d'actions jeudi
L'UNL et la Fidl, les deux principales organisations lycéennes, et l'Unef, premier syndicat étudiant, ont annoncé mardi une nou­velle journée nationale d'actions jeudi pour "amplifier la mobilisation" contre la réforme des retraites "de manière pacifique".
Lire la suite de l’article


Maud Fontenoy sensibilise les collégiens à la biodiversité marine
Depuis quelques années, la navigatrice Maud Fontenoy, porte-parole de l'UNESCO pour les océans, s'investit en direction des jeunes. Cet automne, elle lance, en partenariat avec l'Education nationale, un programme de sensibilisation des collégiens sur la biodiversité marine.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.