mercredi, octobre 20, 2010

Revue de presse du mercredi 20 octobre 2010

Deux jeunesses - Les jeunes sont des citoyens comme les autres – Jetés dans le grand bain-


Deux jeunesses
Plusieurs articles dans vos journaux reviennent aujourd’hui à la suite des violences en marge des cortèges sur l’existence de deux “jeunesses”. C’est le cas d’un article du Monde qui observe à Paris et à Lyon “les deux facettes d'une jeunesse mobilisée ”. Luc Bronner, le spécialiste des banlieues (dont il faut lire l’excellentlivre “La loi du ghetto ) note l’apparition inédite de violences dès le début d’un mobilisation. Il explique cette radicalité violente par le cumul de plusieurs facteurs : la ghettoïsation urbaine, ethnique et sociale, l’échec scolaire, les discriminations, rejet des institutions, etc… Il souligne dans cette passionnante interview audio qu’ “ une partie de la jeunesse française se sent totalement en rupture avec le reste de la société”.
Même si leur violence est déplorable, les réduire à des “casseurs” ou des “voyous” évite aux commentateurs et aux hommes politiques de voir que cela exprime aussi un problème majeur et non résolu. Celui d’une société inégalitaire, et qui n’a jamais su ou voulu résoudre le problème des banlieues et des discriminations.


Les jeunes sont des citoyens comme les autres
C’est le titre d’une tribune du sociologue Michel Fize, dans Le Monde. Ce spécialiste de la jeunesse rappelle donc que “La citoyenneté, qui n'est ni la nationalité ni la majorité (civile), n'a pas d'âge, elle appartient à tous, aux lycéens et aux étudiants comme aux salariés (dont certains sont d'ailleurs très jeunes[…]). Le droit de manifester, qui est l'un des droits fondamentaux de notre République, est donc aussi un droit de la jeunesse.”. A 16 ans, dit-il, on sait réfléchir, et “la jeunesse manifeste parce qu'elle a peur, peur du présent, peur de l'avenir, et, à regarder le chômage et la précarité qui la frappent ou l'attendent, elle a bien raison d'avoir peur.
La lecture des statistiques publiées par L’Humanité semblent confirmer ces craintes énoncées par le sociologue. Les comparaisons avec les autres tranches d’âge montrent que les jeunes idoivent composer avec précarité,chômage, difficultés d’insertion,surqualification et sous-rémunération…

Jetés dans le grand bain
Au bout d'un mois, j'ai craqué”.Ce témoignage se trouve sur le site 20minutes.fr A la rentrée, j'étais tout feu tout flamme. Je savais que ce ne serait pas évident de commencer à enseigner sans expérience, mais je pensais que ma passion pour le métier m'aiderait ”, confie Marc, professeur stagiaire d'anglais dans un collège du Val-de-Marne. “J'ai tenu un mois, mais j'ai fini par craquer. Je suis en arrêt maladie depuis une semaine et jusqu'à la fin des vacances de la Toussaint. Il faut dire que j'ai cumulé les difficultés  ”Et c’est vrai qu’il a écopé de quatre niveaux de classe, on imagine la surcharge de travail et la fatigue. “Outre mes dix-huit heures de cours hebdomadaires, je dois aussi suivre une formation une journée par semaine en moyenne. Sans oublier, la préparation des cours et la correction des copies. Du coup, depuis la rentrée, je n'ai plus de vie sociale. Tous les soirs, je travaille jusqu'à au moins 22 h et le week-end, je ne m'accorde qu'une demi-journée de loisirs, pour réussir à tout boucler.”. Et il confie “J'ai peur de ne pas être titularisé
Comment je suis devenu prof en un jour, c’est le récit que nous fait L’Express avec le cas de Stéphane. Ce titulaire d'une maîtrise d'anglais, a été propulsé prof d'anglais dans un lycée du Val-de-Marne en un jour. Son recrutement a consisté en la lecture et le commentaire d’une page du Washington Post, ensuite “ Une fois que tous les candidats sont reçus, l'inspectrice nous fait un condensé des cours de l'IUFM (Institut universitaire de formation des maîtres) en 45 minutes. "Toujours respecter les délais que vous donnez à vos élèves" ou encore "Une copie doit être rendue le jour où vous aviez promis de le faire". Autre conseil: "Ne jamais faire de jeunisme, ne pas s'adapter à leur niveau de langage, ne pas adopter leur vocabulaire." … ”. A la fin de la journée il apprend qu’il est retenu. Il confie son interrogation “Je suis moi-même étonné par ces responsabilités que l'on me donne. Et si j'étais un psychopathe? Comment ont-ils fait pour me faire confiance aussi vite?

Bonne Lecture (en attendant les vacances)...
----------------------------------------------
Libération.fr du 20/10/10 (certains articles payants)


Une France jeune qui se lève tôt
De l’aube à la fin de la manif, entre vote sur le blocage et provocations des casseurs, une journée avec des lycéens de parisiens.
Lire la suite de l’article


«Lycées, raffineries, c’est la même galère»
Victor Colombani . 16 ans, président de l’Union Nationale Lycéenne (UNL)
Lire la suite de l’article


Fils d’immigrés en mal de nation
Une enquête Ined-Insee sur «la diversité des populations en France», indique que si 89% des enfants de naturalisés se sentent français, ils sont 37% à ne pas se sentir reconnus comme tels.
Lire la suite de l’article


Jour de colère dans Lyon
Les étudiants de l'école d'arts appliqués Bellecour ont photographié, dans le cadre d'un workshop dirigé par le photographe Sébastien Erome, les événements violents qui se sont déroulés mardi place Bellecour, en centre-ville de Lyon. Récit en images.
Lire la suite de l’article


La formation des professeurs débutants fait toujours polémique
En pleine contestation sur les retraites, les syndicats d'enseignants ne désarment pas sur le sort des professeurs débutants, au coeur d'une journée de revendications mercredi, tandis que le ministre, Luc Chatel, promet d'améliorer la réforme mise en oeuvre depuis la rentrée.
Lire la suite de l’article


L'université et la recherche en manifestation sur les retraites
J'ai quitté la manifestation parisienne à Port Royal à 17h30 alors que le cortège de la CGT y parvenait tout juste. La manifestation était scindée en deux cortèges différents et un manifestant m'a affirmé que les cheminots CGT avaient ouvert une troisième voie devant le trop grand nombre de manifestants, afin de rallier plus vite les Invalides
Lire la suite de l’article


Déprogrammer l’école
Ça n’est pas que j’y croyais tellement. En fait, je suis à peine surpris. Je viens de lire le programme du Parti Socialiste sur l’éducation. Plus affligeant, j’ai pas trouvé. Je préfère encore l’agressivité anti-profs de Sarkozy, les déclarations bidons de Luc Chatel et les coups de semonce des recteurs de tout bord, dont la docilité n’a d’équivalent que chez certains préfets consciencieux.

Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 20/10/10


Des lycéens des banlieues majoritaires chez les casseurs
Des lycéens et collègiens issus de quartiers «sensibles» viennent se greffer aux cortèges pour harceler les CRS.
Lire la suite de l’article


Retraites : neuf universités perturbées par les étudiants
Ce type d'actions reste minoritaire au regard des précédentes mobilisations étudiantes.
Lire la suite de l’article


Une lycéenne perd l'usage de son oeil
Une lycéenne de 16 ans a perdu l'usage de son oeil gauche après avoir reçu lundi une pierre lancée par un manifestant devant le lycée Gaston Bachelard à Chelles (Seine-et-Marne), a-t-on appris aujourd'hui de source policière. Le certificat médical fait état d'une "perte fonctionnelle de l'oeil gauche" et cette jeune fille "sera de nouveau opérée jeudi", selon cette source.

Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 20/10/10



A Paris et Lyon, les deux facettes d'une jeunesse mobilisée
Mercredi 20 octobre, les lycéens et les étudiants s'étaient donné rendez-vous devant le Sénat. Il s'agissait de se compter en prévision de la journée de mobilisation de jeudi, où un rassemblement à 14 heures est prévu à l'université de Jussieu, dans le centre de Paris.
Lire la suite de l’article


De l'émancipation de la jeunesse
Cyrielle Châtelain, militante, Fanny Dubot, coordinatrice fédérale des Jeunes Verts, Marie Toussaint, secrétaire fédérale des Jeunes Verts

Par votre ouvrage, Lettre à la Jeunesse, et par vos multiples interventions publiques depuis sa parution, vous avez souvent évoqué une société qui ne se préoccupe pas de sa jeunesse. Votre constat, alarmant, s'avère souvent juste. Pour la grande majorité des jeunes, l'avenir rime avec précarité (selon l'OCDE, les jeunes vivent une période de précarité de presque dix ans entre le moment de leur entrée dans la vie active et leur premier emploi stable) ou avec hôpital pour certains d'entre eux (en effet, le taux de cancer chez les jeunes augmente de 1 % par an, en raison notamment de la dégradation de l'environnement). De plus, toutes les politiques menées depuis trente ans pour la jeunesse se sont avérées inefficaces, accroissant souvent davantage les difficultés d'accès des jeunes à l'emploi, au logement ou encore à la santé…
Lire la suite de l’article


Illettrisme, mise au point
Philippe Marchal, président du Syndicat de la presse sociale (SPS)

En parlant autour de moi à des gens cultivés, bien informés, urbains, je suis toujours surpris de la persistance et de la gravité des idées reçues sur l'illettrisme. La conversation s'engage, et au détour de quelques phrases on devine la condescendance un peu paternaliste du lettré pour l'illettré, celui-ci étant toujours ramené au stéréotype de l'immigré analphabète, comme s'il était entendu que tout cela n'était pas un "problème français". Pour nous qui sommes engagés sur le terrain de la lutte contre l'illettrisme depuis plus de quinze ans, il y a de quoi vouloir remettre un peu les idées en place.
Lire la suite de l’article


Les jeunes sont des citoyens comme les autres par Michel Fize, sociologue, délégué national au Mouvement unitaire progressiste (MUP)
La citoyenneté, qui n'est ni la nationalité ni la majorité (civile), n'a pas d'âge, elle appartient à tous, aux lycéens et aux étudiants comme aux salariés (dont certains sont d'ailleurs très jeunes, on les voit clairement aux premiers rangs des cortèges de syndicats de travailleurs). Le droit de manifester, qui est l'un des droits fondamentaux de notre République, est donc aussi un droit de la jeunesse.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 20/10/10



Jeunes : les chiffres-clés d'une vie de galère
En graphiques, comprendre la révolte des jeunes
Lire la suite de l’article


Salariés et jeunes ensemble
« La mobilisation des jeunes aux côtés des salariés témoigne 
du refus de cette réforme qui ne garantit pas leur droit 
à une retraite future. » Les organisations lycéennes et étudiantes, Unef, UNL et FIDL ont rencontré l’intersyndicale CFDT, CFTC, 
CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, Unsa. Ensemble, elles ont fustigé l’attitude du gouvernement face à la mobilisation 
des lycéens et des étudiants.
Lire la suite de l’article


Pour une grande réforme démocratique de l’école
Un appel de 50 chercheurs aux partis de gauche
Lire la suite de l’article


Un collège ravagé par un incendie criminel au Mans
Des traces d'"effraction" et d'"engin incendiaire" ont été découvertes, selon le préfet de la Sarthe, Emmanuel Berthier. L'établissement a été "totalement détruit" dans la nuit de lundi à mardi par un incendie d'origine criminelle qui n'a pas fait de victimes. Alertés peu après minuit, les pompiers sont arrivés sur place moins de vingt minutes plus tard, mais n'ont pu empêcher la propagation des flammes à l'ensemble du bâtiment de type Pailleron.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 20/10/10



Retraites : incidents devant le lycée Joliot-Curie de Nanterre
Les lycéens de la région parisienne se sont joints lundi au mouvement des routiers pour manifester contre la réforme des retraites. Lundi matin, des incidents ont éclaté lundi matin entre forces de l'ordre et jeunes devant le lycée Joliot-Curie de Nanterre, qui était bloqué par des élèves. Environ 300 élèves, toujours en pointe dans les mouvements sociaux, ont empêché les accès au lycée, tandis que les forces de l'ordre s'étaient positionnées derrière les grilles.
Lire la suite de l’article


Des stickers fluo pour mieux voir les écoliers
Pas très discrets, ces stickers rose et jaune fluo en forme de crabe ou de méduse… et c’est justement l’objectif de la Prévention routière, qui distribuait les vignettes réfléchissantes hier à 16 h 30 à la sortie du groupe scolaire Jules-Verne, à Bussy-Saint-Georges. Les Zilum, c’est leur nom, sont distribués gratuitement dans tout le pays par cette association.
Lire la suite de l’article


Des nouveautés à l’université
Elle s’apprête à fêter ses 20 ans et pourtant, l’université de Cergy-Pontoise fait partie des petites dernières. Elle appartient à ce groupe des universités nouvelles d’Ile-de-France et multiplie les initiatives pour s’imposer dans le paysage de l’enseignement supérieur francilien.
Tour d’horizon de ce qui attend le milieu étudiant (18000 élèves, 1600 enseignants et personnels) à l’aube de cette rentrée universitaire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 20/10/10



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 20/10/10



Quelle vision les adolescents ont-ils de l’amour ?
De la pornographie aux divorces, notre société ne renvoie pas à nos enfants une image très positive de la vie de couple. Ils continuent malgré tout à croire au grand amour
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 20/10/10



Retraites: le nombre de lycées perturbés en baisse selon le ministère
Le nombre de lycées "perturbés à des degrés divers" était mercredi à 9h00 de 178, en baisse par rapport aux chiffres recensés depuis une semaine dans le cadre du mouvement lycéen contre la réforme des retraites, selon le ministère de l'Education nationale.
Lire la suite de l’article


Manifs lycéennes: "1.423 casseurs" interpellés en une semaine
Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a assuré mercredi que les forces de l'ordre ne laisseraient "pas les voyous impunis", annonçant que "1.423 casseurs avaient été interpellés en une semaine" en marge des manifestations lycéennes contre la réforme des retraites.
Lire la suite de l’article


La formation des professeurs débutants fait toujours polémique
En pleine contestation sur les retraites, les syndicats d'enseignants ne désarment pas sur le sort des professeurs débutants, au coeur d'une journée de revendications mercredi, tandis que le ministre, Luc Chatel, promet d'améliorer la réforme mise en oeuvre depuis la rentrée.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 20/10/10



Entre 178 et 350 lycées bloqués
D’après le ministère de l’Education, il y a 178 lycées bloqués ce mercredi, soi«4,11% de la totalité des 4.302 lycées», alors que l'Union nationale lycéenne (UNL) revendique 350 lycées bloqués.

Lire la suite de l’article


« Au bout d'un mois, j'ai craqué »
Les professeurs stagiaires peinent à trouver leurs marques
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Rue89 du 20/10/10



Vous êtes nul en langues ? Essayez l'intercompréhension
L'intercompréhension, « c'est comprendre la langue des autres sans forcément être en mesure de la parler, en se basant sur le sens global d'un texte, et pas le détail ». Une nouvelle approche qu'ont expérimenté une trentaine de personnes au cours d'un atelier à la Maison de l'Europe, à Parisorganisé par l'Association pour promouvoir l'intercompréhension (Apic) le 30 septembre.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 20/10/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 20/10/10



Lyon: Qui sont les casseurs?
Le centre-ville de Lyon est sous tension après les scènes de violence qui ont éclaté en marge de la manifestation, mardi. Des actes que les organisateurs attribuent à des éléments extérieurs.
Lire la suite de l’article


Grève: Les facs grondent
Bien plus discrets que les lycéens ces derniers jours, les étudiants semblent pourtant bien décidés à prendre leur place dans le mouvement de contestation contre la réforme des retraites. Mardi, jour d'action nationale, une vingtaine d'universités ont voté la grève (voire le blocage) et d'autres pourraient rapidement suivre.
Lire la suite de l’article


Le Mans: "Tous les enfants pleuraient"
Dans la nuit de lundi à mardi, le collège du Val d'Huisnes, au Mans, a été complètement ravagé par un incendie d'origine criminelle. Jean-Claude Boulard, maire socialiste de la ville, expose la situation au JDD.fr. "J'en ai encore la gorge serrée rien que d'en parler…"
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 20/10/10


Des élèves continuent de bloquer leurs lycées
Le ministère de l'Education a recensé 178 lycées perturbés ce matin un peu partout en France.
Lire la suite de l’article


Un député UMP veut "expulser" les casseurs étrangers
"Nous sommes en face de prédateurs qui n'ont pour objectif que de casser, de piller et d'agresser la population française", accuse Philippe Meunier.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 20/10/10


Comment je suis devenu prof en un jour
Les profs de l'académie de Créteil manifestent ce mardi contre les suppressions de postes. Titulaire d'une maîtrise d'anglais, Stéphane a, lui, été propulsé prof d'anglais dans un lycée du Val-de-Marne après avoir postulé sur le site de l'académie de Créteil.
Lire la suite de l’article


Pourquoi les jeunes se mobilisent
La retraite est loin, mais ils se projettent dans un avenir lourd d'incertitudes. En manifestant, la jeunesse se rappelle à une société dont elle se sent mal aimée.
Lire la suite de l’article


Manifestation: "On n'est pas à l'abri des casseurs"
Le cortège de la manifestation parisienne a quitté la place d'Italie. Les lycéens craignent des débordements.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 20/10/10


L'Appel de Bobigny pour un débat national sur l'éducation
A l'initiative du Réseau des villes éducatrices, avec une quarantaine d'organisations d'enseignants, de parents, d'association périéducatives, de mouvements pédagogiques, de lycéens et d'étudiants, l'Appel de Bobigny veut mettre l'éducation au centre du débat des présidentielles.
Lire la suite de l’article


Après la journée du 19 octobre, comment continuer le mouvement ?
La journée du 19 octobre contre la réforme des retraites a réuni de 1,1 à 3,5 millions de manifestants. Mais le nombre de grévistes est en baisse ce qui interroge les syndicats sur les formes d'action futures.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 20/10/10


Appel de Bobigny: le monde éducatif fait du pied aux politiques
En vue des échéances présidentielles, des organisations du monde éducatif appellent les partis politiques «au grand débat qui a fait défaut lors des dernières élections». Suivez le débat sur Mediapart, dans l'édition participative Appel de Bobigny.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 20/10/10



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 20/10/10


Mobilisation des jeunes : le CPE, contre-épreuve ou contre-exemple ? Le billet de Claude Lelièvre
La mobilisation des lycéens dans les manifestations contre les retraites aujourd'hui est-elle comparable à celle contre le CPE (2006) ? Claude Lelièvre revient sur les débats de l'époque, souvent proches des discussions actuelles : contestation des chiffres, dérapages, manipulation des jeunes selon le gouvernement, etc.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 20/10/10



Manifestation lycéenne en Seine-et-Marne: du sursis pour un jeune majeur
Un jeune majeur a été condamné mardi à deux mois de prison avec sursis et 13 mineurs ont été mis en exa­men par un juge des enfants à Melun, en marge de violences lors d'une manifestation lycéenne lundi à Combs-la-Ville (Seine-et-Marne), a-t-on appris mercredi de source judiciaire.
Lire la suite de l’article


Retraites: 178 (ministère) à 600 lycées mobilisés (syndicat lycéen)
Entre 178 lycées, selon le ministère de l'Education nationale, et 600, selon l'Union nationale lycéenne (UNL), étaient perturbés ou mobilisés mercredi dans le cadre du mouvement contre la réforme des retraites, 350 d'entre eux étant bloqués selon l'UNL.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.