jeudi, octobre 14, 2010

Revue de presse du jeudi 14 octobre 2010

Nitroglycérine – Péril jeune et état d’urgence -


Nitroglycérine
Les lycées et les universités de masse sont de la nitroglycérine pour tout gouvernement ” c’est ce que dit entre autres choses le sociologue Louis Chauvel dans un “chat” sur le site du journal le Monde. Il y est interrogé par les internautes sur la place de la jeunesse dans la société française. “En fait, dit-il l'ensemble des analyses comparées montrent que la jeunesse en France est mal lotie. […] En France, il y a tout à la fois beaucoup de jeunes et beaucoup de problèmes subis par les jeunes.
Il détaille ensuite ces difficultés “L'angoisse de la jeunesse, c'est avant tout un taux de chômage énorme, depuis près de trente ans maintenant, […] Le taux de chômage des jeunes en France a commencé à dépasser les 20 % voilà une trentaine d'années, et on n'a rien fait d'autre que de leur promettre une amélioration avec le départ des baby-boomers à la retraite. Ce départ a commencé il y a environ cinq ans maintenant, et en décembre 2009, nous avons atteint le point haut historique de 26 % de chômage pour les jeunes de moins de 25 ans. Le chômage n'est pas le seul problème, les stages à répétition, la précarité de l'emploi, les niveaux de salaire sans cesse plus bas alors même que les niveaux de diplômes se sont beaucoup élevés, et surtout le fait que le prix du travail ne permet plus de se loger décemment. Tout cela mis ensemble donne aux jeunes générations un profond sentiment de déclassement. ”. Pour lui, la situation est effectivement explosive et il la qualifie de “proche d’une période pré-révolutionnaire”. Et il ajoute : “Les seuls grands établissements où l'on trouve beaucoup de monde au même endroit partageant les mêmes conditions d'existence, ce sont l'université et les lycées. Il y a là évidemment une caisse de résonance potentielle pour le lancement de mouvements sociaux qui demeure exceptionnelle.

Péril jeune
Incidents ou politique du pire ?
Comme on le voit, la mobilisation des lycéens pour la défense des retraites ne faiblit pas, au contraire. Quelque 1100 lycées étaient «mobilisés» jeudi soir, soit un établissement sur quatre, selon l'Union nationale lycéenne (UNL) et «plus de 700» seraient bloqués». Le ministère de l'Education estime, lui, à 340 le nombre de lycées «perturbés».
Dégradations, heurts avec les forces de police... les manifestations ont parfois dégénéré le matin en région parisienne, comme en Seine-Saint-Denis à Montreuil, où un jeune a été blessé par un tir de flash-ball, ou dans le Val-d'Oise où 45 personnes ont été interpellés. Mais l'Ile-de-France n'est pas la seule région à être touchée par ces violences, on trouvera dans vos journaux une liste des affrontements nombreux qui se sont produits ce jeudi.
Comment interpréter ces “incidents” ? Il y a plusieurs interprétations. D’abord, on ne peut exclure d’y voir le résultat de provocations et d’une politique du pire destinée à dissuader les jeunes (et leurs parents) de s’engager dans ce mouvement. C’est la thèse que semblait évoquer Dominique Voynet (Sénatrice-Maire de Montreuil où un jeune a été blessé à l’œil) au Sénat face à Éric Woerth . “ J'ai bien compris que vous cherchiez à faire porter à la gauche la responsabilité de troubles que votre aveuglement et votre surdité seuls expliquent (...), que vous êtes en difficulté face à la rue. Mais je vous pose la question: le pouvoir est-il à ce point fébrile qu'il en soit réduit à ce genre de provocation? Que vaut donc un pouvoir politique quand il en est réduit à tirer sur ses enfants? ”. Dans un "Message aux apprentis Che Guevara" (sic), l'UMP-Lycées tente de répondre à ces accusations "Les syndicats et le PS ayant organisé cette révolte 'spontanée' jouent avec le feu et seront coupables des incidents et des blessures qui se produisent régulièrement lors des blocages", prévient la branche lycéenne du parti majoritaire.
Laurence Debril, de L’Express au cœur d’une manifestation parisienne de lycéens note bien la difficulté à contrôler les débordements. Mais si la violence s’exprime, cela tient aussi au caractère très hétérogène de ce qu’on désigne globalement sous le terme de « jeunesse ». On ne peut faire l’impasse tout comme en 2005-2006 au moment des émeutes de banlieue puis du CPE, sur l’irruption de la violence des quartiers dans les manifestations et sur le télescopage de ces deux jeunesses. . Dans un billet sur son blog, Emmanuel Davidenkoff, directeur de l’Étudiant rappelle que depuis 1998, la violence s’invite de manière récurrente dans les mouvements lycéens et “évidemment, le gouvernement n’ignore rien de ces risques, et sa dénonciation de « l’irresponsabilité » de ceux qui appellent les jeunes à manifester exprime la crainte de débordements violents. ”. Et il rappelle que, selon lui, c’est aussi cette crainte d’une violence incontrôlable qui a changé la donne : “ Dit autrement : les violences qui ont contribué à faire reculer le gouvernement sur la réforme du bac en 2005 n’étaient pas forcément celles des lycéens les plus concernés par le texte, de même que celles qui ont émaillé les manifestations contre le CPE en 2006 n’émanaient pas forcément des étudiants. ” Mais cette violence là a aussi un sens politique. Elle est le résultat de la désespérance et de l’exclusion. C’est ce que redit Davidenkoff dans sa conclusion : “Ne pas traiter cette question de l’exclusion de toute une frange de la jeunesse, ne pas évoquer le sort de ceux pour qui le problème n’est pas de travailler jusqu’à 62 ou 65 ans mais pour qui le seul accès à un travail semble improbable, comporte un risque délétère : se réveiller, comme en 2005, dans un pays soumis à l’état d’urgence suite à une nouvelle flambée de violence dans certains quartiers – […] Faudra-t-il, une fois encore, en arriver là pour que la situation de cette jeunesse fasse l’objet d’une attention politique qui dépasse l’annonce de « plans d’urgence » aussi vite élaborés qu’abandonnés ? Ce serait pour le moins… “irresponsable”.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 14/10/10 (certains articles payants)


A Paris, le «grand bazar» aux portes du lycée Voltaire
L’établissement a été brièvement bloqué hier matin.
Lire la suite de l’article


En mars, Darcos avait la solution...
L’ex-ministre conseillait à l’Elysée de hâter le vote de la réforme.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 14/10/10



Lycées : des incidents en marge des manifestations
Jeudi, près de 350 lycées étaient bloqués ou perturbés en France : c'est beaucoup plus que mercredi et à peu près autant que mardi dernier, jour de la grande manifestation. Plusieurs rassemblements ont connu des débordements.
Lire la suite de l’article


«50.000 enfants sont victimes d'une emprise sectaire»
Georges Fenech, président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, alerte les familles.
Lire la suite de l’article


Sectes : ces enfants que se disputent les parents
Lorsqu'un père ou une mère tombe sous l'emprise d'un mouvement sectaire, le juge doit mesurer les risques encourus par leur enfant et organiser sa nouvelle vie.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 14/10/10



"Les lycées et les universités de masse sont de la nitroglycérine pour tout gouvernement"
Dans un chat sur Le Monde.fr, le sociologue Louis Chauvel met en lumière "les paradoxes" de la mobilisation de la jeunesse.
Lire la suite de l’article


Sarkozy annonce une “étape 2 de la modernisation des universités”
Les jeunes sont dans la rue ? Nicolas Sarkozy annonce un plan pour les universités. C’est ce qu’a fait le chef de l’Etat jeudi midi en Gironde, après avoir vanté sa réforme de 2007 qui a conduit 90% des universités à choisir l’autonomie et le plan Campus, qui doit moderniser les conditions d’études des jeunes.
Lire la suite de l’article


Les lycéens de plain-pied dans la mobilisation
Très présents mardi lors de la dernière manifestation contre la réforme des retraites, les lycéens et étudiants n'ont pas faibli dans leur mobilisation. Elle a même augmenté, selon les chiffres diffusés, jeudi 14 octobre, par la police et les syndicats. Selon l'Union nationale lycéenne (UNL), 900 lycées étaient mobilisés à la mi-journée sur les 4 302 du pays, et environ 550 étaient bloqués. Un nombre indéterminé d'universités est également concerné par des perturbations.
Lire la suite de l’article


Les incidents se multiplient en marge des manifestations de lycéens
Alors que l'exécutif s'inquiète d'une mobilisation massive des jeunes contre la réforme des retraites, le ministre de l'éducation, Luc Chatel, en a "appelé" sur RTL "à la responsabilité de chacun". Des affrontements entre jeunes et policiers se sont en effet produits jeudi 14 octobre devant des lycées de la Seine-Saint-Denis, du Val d'Oise, du Val-de-Marne et du Gard.
Lire la suite de l’article


Réforme des retraites : les jeunes, plus fatalistes que mobilisés
Le collectif "Retraites, une affaire de jeunes" appelle à une contestation nationale mardi, journée de mobilisation contre le projet de réforme des retraites. Mais lycéens et étudiants sont partagés sur la mobilisation.
Lire la suite de l’article


Des cartables et des fusils de chasse
Luc Chatel et Jean-Louis Borloo signaient un partenariat le 4 mars dernier avec la Fédération nationale des chasseurs (FNC) pour leur permettre de donner des leçons d'écologie aux collégiens. Les chasseurs entrent à présent dans les écoles avec leur "matériel pédagogique" : un chien de chasse virtuel dénommé Cartouche. Tout un programme.
Lire la suite de l’article


A Paris, des éducateurs de rue au contact quotidien des jeunes des quartiers
Le pas mesuré, l'oeil attentif, Asma, Fleur et Mélanie font leur "tour de rues" comme plusieurs fois par semaine du lundi au samedi, quels que soient le temps ou la saison. La prévention de proximité est leur quotidien. Agées de 22 à 29 ans, elles appartiennent à la quarantaine d'éducateurs de prévention spécialisée - ou éducateurs de rue - employés par la Fondation Jeunesse Feu Vert, créée en 1957 et largement présente à Paris et en Seine-Saint-Denis.
Lire la suite de l’article


Dans la rue, la jeunesse se bat pour son emploi de demain
Voilà que la jeunesse se mêle d'une réforme de vieux. Cette jeunesse qui a tant de mal à se projeter dans l'année suivante se battrait là pour préserver le loisir de ses vieux jours et s'opposer à deux années de vie active de plus ?
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 14/10/10



Pourquoi Nicolas Sarkozy a peur
La France est en mouvement, elle refuse de se laisser imposer les choix du monde du capital sur les retraites. Les premières nouvelles de cette mobilisation montrent que si certains secteurs jouent l’avant garde de ce mouvement, la bataille ne s’y limite pas. La mobilisation du monde du travail pour faire entendre ses exigences se développe dans tous les secteurs économiques et sur tous les territoires du pays, avec une revendication principale qui touche toutes les couches sociales et entraîne plusieurs générations dans ce combat.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 14/10/10




Paris : défilé bon enfant contre la réforme et le Medef
Lycéens et étudiants parisiens ont manifesté jeudi leur colère près du siège du Medef. Vers 16 heures, plusieurs centaines d'élèves, issus notamment de Maurice-Ravel et Hélène-Boucher, s'étaient rassemblés à proximité du Champ-de-Mars, près de l'avenue Bosquet, où se trouve le siège de l'organisation patronale.
Lire la suite de l’article



Lycéens : des manifestations ont dégénéré dans plusieurs villes de France
La mobilisation des lycéens pour la défense des retraites ne faiblit pas, au contraire. Quelque 1100 lycées étaient «mobilisés» jeudi soir, soit un établissement sur quatre, selon l'Union nationale lycéenne (UNL) et «plus de 700» seraient bloqués». Le ministère de l'Education estime, lui, à 340 le nombre de lycées «perturbés».
Lire la suite de l’article


Retraites : l'UNL appelle les lycéens à se mobiliser jeudi
Au lendemain des manifestations contre la réforme des retraites auxquelles ont participé de nombreux jeunes, l'Union nationale lycéenne a appelé mercredi les lycéens à poursuivre la mobilisation jeudi.
Lire la suite de l’article


Branle-bas de combat dans les bahuts
La journée d’aujourd’hui devrait être marquée par des tensions dans les lycées. Des tentatives de blocage ont déjà eu lieu hier contre la réforme des retraites.
Lire la suite de l’article


Deux lycéens devant le juge après l’agression d’Ilan
Deux garçons de 15 ans seront présentés aujourd’hui au juge des enfants. Ils sont soupçonnés d’avoir frappé leur camarade de classe parce qu’il est juif.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 14/10/10



Affrontements et interpellations en marge des manifestations lycéennes
Les manifestations lycéennes, qui se multiplient en France ce jeudi, ont provoqué plusieurs affrontements et interpellations. Un jeune de 16 ans aurait été blessé par un tir de flashball.
Lire la suite de l’article


La mobilisation lycéenne prend de l'ampleur
Des centaines de lycées bloqués, des milliers de manifestants et quelques affrontements entre jeunes et policiers. La mobilisation lycéenne s'amplifie.
Lire la suite de l’article

Transports, éducation, énergie : la tension persiste
La contestation demeure, les raffineries restent fermées mais les grèves dans les services publics et les transports faiblissent.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 14/10/10



Pourquoi les jeunes s’inquiètent de leur avenir
La mobilisation des lycéens contre la réforme des retraites a pris de l’ampleur hier, avec des centaines de lycées bloqués, des milliers de manifestants et des affrontements entre jeunes et policiers en banlieue. Deux nouvelles mobilisations sont prévues demain et mardi. Dans les cortèges, les jeunes expriment plusieurs inquiétudes. Passage en revue
Lire la suite de l’article


Éric Woerth : « Je leur demande de bien réfléchir »
Le ministre du travail veut convaincre que la réforme vise à sauvegarder l’un des systèmes de retraite « les plus généreux du monde »
Lire la suite de l’article



« Je laisse ma fille vivre ses expériences »
Hélène, mère d’une lycéenne en première à Vanves
Lire la suite de l’article


Les syndicats lycéens jouissent d’une indépendance toute relative
Alors que des milliers de lycéens ont manifesté hier encore, zoom sur leurs principaux syndicats et les rapports qu’ils entretiennent avec les formations politiques
Lire la suite de l’article



« Je suis choquée qu’on soit allé les chercher »
Claire, mère d’une lycéenne en terminale à Paris
Lire la suite de l’article


En Grèce, les jeunes protestent avec leurs parents
De nombreux jeunes Grecs rejoignent les manifestations de leurs parents contre l’austérité, et protestent contre le manque de moyens des écoles
Lire la suite de l’article



L’emprise des sectes sur les mineurs difficile à appréhender
La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) publie un Guide de la protection des mineurs contre les dérives sectaires
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 14/10/10



Selon Valls, le PS n'a pas à demander aux jeunes de manifester
Le député socialiste Manuel Valls a appelé jeudi le PS à la "responsabilité", jugeant que "ce n'est pas (son) rôle" de demander aux jeunes de manifester, ni de réclamer un référendum sur la réforme des retraites ce qui revient à "aller au-delà de ce que disent les syndicats".
Lire la suite de l’article


Retraites : regain de mobilisation dans les lycées
La mobilisation contre la réforme des retraites était en augmentation jeudi dans les lycées, près de 10% des établissements ayant débrayé pour participer à des manifestations.Le ministère de l'Education nationale faisait état de 342 lycées perturbés à 09h00 (07h00 GMT) contre 135 la veille
Lire la suite de l’article


"50.000 enfants victimes de dérives sectaires" en France
"Entre 50.000 et 60.000 enfants sont victimes de dérives sectaires en France" qui se traduisent par des "maltraitances physiques ou morales", prévient Georges Fenech, président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes).
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 14/10/10



Plusieurs centaines de lycées perturbés
Raffineries, enseignants, lycéens et employés des transports sont toujours mobilisés...
Lire la suite de l’article


Montreuil: le jeune blessé par un tir de flashball «risque de perdre un oeil»
Il manifestait contre la réforme des retraites...
Lire la suite de l’article


Réforme des retraites: Des incidents en marge des manifestations de lycéens
De graves échauffourées ont éclaté entre jeunes et policiers...
Lire la suite de l’article


Caen: Le père du jeune manifestant victime d'une fracture du crâne va porter plainte
Les syndicats dénoncent une «agression policière»…
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 14/10/10



Vidéo des affrontements entre lycéens et policiers à Montreuil
Un lycéen a été blessé au visage par un tir de flashball lors d'une manifestation pour les retraites. Il risque de perdre un œil.
Lire la suite de l’article


Un prof stagiaire raconte comment il n'a pas été formé
Fraîchement agrégé de mathématiques, Guillaume, 24 ans, vient de faire sa rentrée dans un collège de l'académie de Paris. Conformément à la réforme dite de « masterisation » de l'enseignement, aucune formation n'attend le jeune professeur. Choqué par « l'improvisation totale » de cette rentrée des classes, il nous a raconté le sort réservé cette année aux débutants par l'Education nationale.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 14/10/10



L’université de Rennes 2 fermée « pour raison de sécurité »
La direction de l’université de Rennes 2 vient de décider de fermer la faculté, ce jeudi toute la journée, « pour raison de sécurité ». Ce matin, des étudiants avaient constitué des « piquets de grève » à chaque entrée des bâtiments du campus, suite à l’assemblée générale d’hier après-midi. Le président de l’université, Marc Gontard, a prévu de faire une communication dans la journée. Une nouvelle assemblée générale est prévue à 15 h à Rennes 2, après la manifestation à laquelle ils appellent, avec des lycéens, ce matin à 11 h à la gare. Un appel auquel les syndicats de salariés ne s’étaient pas joints hier.
Lire la suite de l’article


Jeunes délinquants : le ministre prône la prévention
Jean-Marie Bockel, secrétaire d'État à la Justice, boucle son rapport sur la délinquance juvénile. Il prône avant tout la prévention : « Une nouvelle loi n'est pas nécessaire ».
Lire la suite de l’article


Les étudiants lorientais sont-ils nuls en orthographe ?
Ce matin c'était dictée à la fac de Lorient. Apparemment, les étudiants lorientais ne sont pas des champions en orthographe… Pour les aider, l’Université de Bretagne-Sud leur propose « des cours de remédiation orthographique ». Une dictée

Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 14/10/10



Retraites: La violence s'en mêle
La journée d'action contre la réforme des retraites de mardi a été une réussite pour les syndicats. Mais, elle a aussi donné lieu à de nombreux incidents, notamment à Montélimar (Drôme) où la mairie a été saccagée, a annoncé Brice Hortefeux mercredi. La majorité juge "irresponsable" l'appel de Ségolène Royal invitant les jeunes à rejoindre les manifestations.
Lire la suite de l’article


"On reçoit des SMS des socialistes"
Le lycée Buffon, dans le 15e arrondissement de Paris, était l'un des nombreux établissements bloqués ce jeudi par des jeunes mobilisés contre la réforme des retraites. Inquiets pour leur entrée dans le monde du travail, ces lycéens assurent qu'ils agissent de leur propre gré, sans être manipulés par les politiques, même si...
Lire la suite de l’article


Retraites: Les lycées toujours mobilisés
La mobilisation des lycéens ne faiblit pas contre la réforme des retraites. Jeudi matin, 342 établissements étaient perturbés selon le ministère de l'Education nationale, 500 d'après l'Union nationale lycéenne. Et pour son président, Victor Colombani, les chiffres pourraient encore augmenter.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 14/10/10


Retraites : heurts entre jeunes et policiers lors de manifestations
Quarante-cinq personnes ont été interpellées jeudi 14 octobre dans le Val-d'Oise où les forces de l'ordre ont dispersé plusieurs manifestations de lycéens contre la réforme des retraites, a annoncé la préfecture.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 14/10/10


La gauche dénonce la répression des manifs lycéennes
La polémique enfle entre majorité et opposition après les incidents survenus dans plusieurs défilés lycéens.
Lire la suite de l’article


Manifs lycéennes, objectif sécurité
Ce jeudi, un défilé de lycéens s'est improvisé dans les rues de Paris. Une improvisation très contrôlée, afin d'éviter tout débordement. Reportage dans le cortège
Lire la suite de l’article


Pour Rama Yade, les syndicats sont l'ennemi des jeunes
En tournée de promotion de son dernier ouvrage consacré à la jeunesse, la secrétaire d'Etat aux Sports a exhorté les jeunes à manifester contre les défenseurs de la retraite à 60 ans.
Lire la suite de l’article


Des parents font classe à des maternelles faute d'instituteurs
17 enfants de la maternelle Robespierre à Ivry-sur-Seine sont privés d'école depuis le 1er septembre.
Lire la suite de l’article


Diplômes: l’étude de Pécresse
Valérie Pécresse a bouclé une étude qui a demandé trois ans de travail à son ministère et qu’elle rendra publique samedi: quel est le lien réel entre diplôme universitaire et emploi? Il s’est agi de mesurer le taux de CDI parmi les bac + X issus de la fac, et de voir surtout combien d’entre eux sont recrutés comme cadres.

Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 14/10/10


IMNE : Une journée pour rêver l'Ecole du 21ème siècle
Organisé par le ministère de l'éducation nationale, IMNE (Image, Numérique et Education) est une manifestation annuelle qui valorise des ressources pédagogiques numériques repérées par l'institution. Chaque année, c'est le rendez-vous de tous ceux qui s'intéressent aux TICE, qu'il s'agisse d'enseignants, d'éditeurs, de chercheurs ou de cadres de l'éducation. Mercredi 13 octobre, malgré les perturbations dans les transports, ils étaient plus nombreux qu'en 2009 pour découvrir un menu qui promettait d'aller "de nano à giga". C'est bien que, malgré le relativement faible développement des TICE dans le système éducatif français, un intérêt, voire une urgence, sont partagés par de nombreux acteurs du système éducatif.
Lire la suite de l’article


Les chefs d'établissement en première ligne
Interrogé par le Café, Philippe Tournier, secrétaire général du Snpden Unsa, premier syndicat de personnels de direction, montre l'exaspération des chefs d'établissement devant les blocages des lycées et l'absence de remplacements.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 14/10/10


Lycéens, squats: Montreuil sur une poudrière
Deux expulsions de squats et des affrontements violents avec des lycéens en grève: le préfet de Seine-Saint-Denis, Christian Lambert, ancien patron du RAID, a déployé les grands moyens à Montreuil-sous-Bois. Des sans-papiers ont été arrêtés, des personnes délogées et un lycéen blessé au visage par un tir de flashball. Récit d'une journée électrique.
Lire la suite de l’article


L'Elysée face au péril jeune
Des dizaines de milliers de lycéens qui manifestent, la quasi-totalité des raffineries bloquées, des appels à la grève reconductible. Avant deux nouvelles journées d'actions samedi 16 octobre, puis, mardi 19 octobre, le conflit se durcit.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 14/10/10



Bizutage: l'ivresse du rite d'intégration dans les grandes écoles
Le témoignage d'une ancienne élève de l'école de commerce de Nancy.
Lire la suite de l’article


Super! Les jeunes manifestent! Par Eric le Boucher
Mais ils se trompent de combat...
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 14/10/10


Victor Colombani, président de l’UNL : « Nous n’avons pas de mot d’ordre pour les blocages des lycées »
A l'heure où les manifestations de jeunes se multiplient à la suite de la mobilisation contre la réforme des retraites, le président de l’UNL (Union nationale des lycéens) revient sur l’implication de son syndicat en tête des mouvements lycéens.
Lire la suite de l’article


Violence et jeunesse : Etat d'urgence, le billet d'Emmanuel Davidenkoff
« Ne pas traiter cette question de l’exclusion de toute une frange de la jeunesse, ne pas évoquer le sort de ceux pour qui le problème n’est pas de travailler jusqu’à 62 ou 65 ans mais pour qui le seul accès à un travail semble improbable, comporte un risque délétère : se réveiller, comme en 2005, dans un pays soumis à l’état d’urgence suite à une nouvelle flambée de violence dans certains quartiers », estime Emmanuel Davidenkoff.

Le directeur de la rédaction de L'Etudiant revient sur les violences en marge des manifestations du 12 octobre 2010, qui coïncident avec l'arrivée en nombre de jeunes dans les cortèges.

Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 14/10/10



Pécresse dévoile un palmarès des universités pour l'insertion des bac+5
Le pre­mier pal­ma­rès des uni­ver­si­tés fran­çaises pour l'insertion des étudiants est dévoilé par la ministre de l'Enseignement supé­rieur, Valérie Pécresse, dans le Figaro Magazine à paraître samedi, et fait état en moyenne de 91,4% des bac+5 ayant décro­ché un emploi après trente mois.
Lire la suite de l’article


Des professeurs des écoles au collège
Le rec­to­rat de Paris pro­pose à des pro­fes­seurs des écoles d'assurer des rem­pla­ce­ments dans le secondaire.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.