mardi, octobre 12, 2010

Revue de presse du mardi 12 octobre 2010

Entre 1,23 et 3,5 – “Irresponsable” ? - Cyber-action -

Entre 1,23 et 3,5 millions de manifestants
D’abord les chiffres . Entre 1,23 et 3,5 millions de manifestants. Le premier chiffre vient du ministère de l'Intérieur, le second des syndicats. Il s'agit de la plus forte journée de mobilisation depuis le début du mouvement contre le projet de réforme des retraites.
A Paris, 89.000 personnes ont manifesté contre la réforme des retraites, selon le chiffre définitif donné par la préfecture de police, un chiffre en forte hausse par rapport aux 65.000 manifestants comptés le 23 septembre.

Au départ du cortège à 14h30, la préfecture de police comptait 65.000 personnes, un chiffre en hausse par rapport aux 40.000 manifestants estimés le 23 septembre au départ de la marche. 

De leur côté, les syndicats annonçaient 330.000 manifestants à Paris, soit 30.000 manifestants de plus environ que le 23 septembre, selon le comptage de l'intersyndicale.
Après les manifestants, comptons les grévistes. Le taux d'enseignants grévistes s'élèverait à 22,13% selon le ministère de l'Education nationale. Les professeurs des écoles seraient 28,73% à faire grève. Dans le secondaire, ils seraient, toujours selon le ministère, 19,56% dans les collèges et lycées (dont 22,83% en collèges, 17,38% en lycées professionnels et 15,91% dans les lycées généraux et technologiques). Les syndicats de la FSU annoncent quant à eux 48% de grévistes dans le primaire et 45% dans le secondaire.
Et les lycées ? Environ 400 lycées étaient "mobilisés ou bloqués" mardi, selon l'Union nationale lycéenne (UNL), tandis que le ministère de l'Education parlait de 357 établissements touchés, sur les 4.302 en France, dans la mobilisation contre la réforme des retraites. Qu’est-ce qu’un établissement “touché” ? Libération propose un petit reportage devant le Lycée Voltaire qui nous montre que cela peut passer d’abord par un blocage ou quelques interventions en classe avant de rejoindre ensuite la manifestation.
En tout cas, l’information du jour c’est que, lycée par lycée, la mobilisation contre la réforme des retraites gagne du terrain. De nombreux établissements ont rejoint le mouvement mardi pour la première fois depuis le début des journées d'action. A Paris, lycéens et étudiants, étaient nombreux à manifester sous les bannières de l'UNL (Union nationale lycéenne), l'Unef (Union nationale des étudiants de France), la Fidl (Fédération indépendante et démocratique lycéenne), et des Jeunesses communistes, dans un cortège occupant une bonne partie de la rue de Rennes.

Irresponsable ?
Une présence massive des jeunes que Raymond Soubie, le conseiller social de Nicolas Sarkozy, estime paradoxale : cette réforme est «d'abord faite pour eux», a-t-il déclaré dans un entretien au site challenges.fr.. Curieux argument : il affirme dans le même mouvement que la retraite les concerne en effet et en même temps il leur dénie le droit de manifester...
L'entrée des lycées dans le mouvement suscite donc très vivement l'inquiétude gouvernementale. Mardi, devant les députés UMP, François Fillon a jugé «irresponsable» la «tentation de l'extrême gauche et d'une partie du PS» de mettre «des jeunes de 15 ans dans la rue». Un «discours assez classique de la droite», pour qui «dès que la jeunesse se mobilise, elle est manipulée ou irresponsable», selon le porte-parole du PS Benoît Hamon.
« Irresponsable».
A n’en pas douter, c’est un des mots-clés des « « éléments de langage » que les ministres sont censés marteler en réponse au début de mobilisation des jeunes dans le mouvement contre la réforme des retraites» ", écrit Emmanuel Davidenkoff directeur de l’Étudiant, sur son blog. . Il signe là un très bon billet qui dit bien mieux que je n'ai pu le faire dans ma revue de presse d'hier ce que je tentais d'exprimer.
Car selon lui s’il y a “irresponsabilité”, elle est aussi (surtout ?) du côté du gouvernement. Car, note t-il, “le paradoxe de la situation, c’est que les gouvernements successifs sont les premiers à déplorer la faible représentativité de ces mêmes mouvements lorsqu’il s’agit de trouver des interlocuteurs pour négocier une sortie de crise. ” et il poursuit : “Veut-on réellement de mouvements « responsables » et d’une jeunesse qui le serait également ? Alors il faut donner une réalité quotidienne à la démocratie lycéenne et étudiante, permettre aux jeunes de peser sur des choix qui impactent leur vie quotidienne, lâcher une parcelle de pouvoir.” et, selon lui, “Cela continuera tant que les lycées et, dans une moindre mesure, les universités ne s’organiseront pas pour être de véritables lieux d’apprentissage de la démocratie. ”. Et il conclut en rappelant qu’un mouvement social exprime toujours bien plus que le mot d’ordre initial. “Les jeunes ne sont pas fous : ils savent que leurs conditions d’entrée dans la vie active risquent d’être ardues et précaires. Les mouvements de jeunesse ne sont pas fous : privés de marges d’influence au quotidien, ils se rattrapent quand l’actualité sociale ou politique leur en offre la possibilité.

Cyber-action
L’accusation de manipulation porte aussi sur les réseaux sociaux nous dit un article des Échos et un autre du JDD.fr. Dès vendredi, le ministre de l'Education, Luc Chatel, a pointé du doigt les «messages sur les réseaux sociaux appelant les lycéens à bloquer l'établissement et à manifester contre la réforme des retraites». Hier matin, le porte-parole du gouvernement a précisé ses accusations sur France 2 : «Je pense que, oui, il y a des tentatives de déstabilisation, nous le voyons tous les jours via des réseaux sociaux, des tracts anonymes qui émanent de groupuscules, souvent d'extrême gauche». Et il est vrai que ces derniers jours, des groupes d'événements sur Facebook ont fleuri autour du thème « bloquer mon lycée » et des appels à la manifestation sont relayés par les principales organisations, UNL, FIDL, via des comptes Facebook identifiables. Rien de plus normal au XXIeme siècle. A noter que circule aussi beaucoup parmi les jeunes une phrase attribuée au chef de l'Etat citée par Le Canard enchaînéde la semaine dernière : « Tant que les jeunes ne s'en mêlent pas, je maîtrise». Une phrase qui suffit à elle seule à mobiliser et à donner de l’importance au rôle des lycéens .
Faut-il accuser les réseaux sociaux ? Encore une fois ne confondons pas le réseau et les acteurs de ce réseau. ” Les réseaux sociaux sont un outil efficace mais ne sont qu'un outil ”, analyse Victor Colombani, président de l'UNL, qui s'insurge, comme la FIDL, contre les accusations de manipulation. «Elles renforcent notre volonté de mobilisation», affirme Massira Baradji, président de la FIDL.


Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 12/10/10 (certains articles payants)


Lycéens et étudiants prêts à prendre le train en marche
Les jeunes s’inquiètent d’une réforme qui, en prolongeant la durée du travail de leurs parents, fragiliserait encore un peu plus leur insertion.
Lire la suite de l’article


Le scénario qui angoisse l’Elysée
Journée test pour la réforme : Sarkozy fait le pari de l’essoufflement alors que les syndicats anticipent une forte mobilisation et se préparent à la poursuite du mouvement demain.
Lire la suite de l’article


Retraites: le pouvoir veut maintenir les jeunes hors des cortèges
Eric Woerth juge «irresponsables» ceux qui les appellent à grossir les cortèges. Valérie Pécresse leur assure que la réforme est «faite pour eux». Les syndicats de lycéens et d'étudiants leur répondent.
Lire la suite de l’article


Au lycée Voltaire à Paris, «on est beaucoup plus nombreux que la dernière fois»
Il est 7 heures. Il fait froid et il fait encore nuit devant le lycée Voltaire, dans le 20e arrondissement parisien. Une trentaine de lycéens, levés à l'aube, parcourent les rues aux alentours pour en ramener poubelles et barrières. «On est beaucoup plus nombreux que la dernière fois, se réjouit Clémence, élève en seconde et déléguée UNL, le premier syndicat lycéen. Le 23 septembre, on n'était que dix à cette heure-là».
Lire la suite de l’article


Les manifs vues du côté des jeunes
C'est l'un des enjeux de la journée: le nombre de jeunes dans les cortèges. Jusque là, leur présence était plutôt discrète, mais les premières manifestations proprement lycéennes, la semaine dernière, pourraient changer la donne. Selon l'Union nationale lycéenne, 15.000 d'entre eux sont descendus dans la rue jeudi et vendredi. Dans les universités, la participation aux assemblées générales a augmenté un peu partout.
Lire la suite de l’article


Rentrée globale pour l’université en réseau Par GLORIA ORIGGI chercheurs au CNRS, ARIEL COLONOMOS
C’est la rentrée pour l’université globale. La dynamique et prestigieuse New York University (NYU) ouvre ses portes au cœur des Emirats. New York University Abu Dhabi (NYUAD) est née. La première promotion, qui sera diplômée en 2014, est formée de 150 élus parmi 9 000 candidats provenant de 900 lycées du monde entier. Leur sélection a été confiée à l’Institute for International Education qui habituellement gère l’attribution des bourses Fulbright. Sont représentées 39 nationalités, les étudiants sont principalement arabes, chinois et russes. L’université compte un professeur pour huit étudiants. Son ambition est d’être parmi les cinq à dix meilleures universités du classement de Shanghai d’ici dix ans. Elle a été conçue comme un pari : construire l’université du futur comme lieu d’excellence pour les élites cosmopolites à venir. Mais est-ce là radicalement nouveau ?
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 12/10/10


La montée en puissance des lycéens inquiète l'exécutif
Le ministère de l'Éducation nationale et l'Élysée redoutent les blocages et la violence qui accompagnent souvent les mobilisations de jeunes.
Lire la suite de l’article


Des jeunes cadenassent
leurs lycées
VIDÉO - Des milliers de lycéens ont intégré les cortèges de manifestants. Bloquage des lycées, justification de leurs actions : retrouvez les moments forts de leur mobilisation en images.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 12/10/10



Retraites : les syndicats étudiants jouent la pédagogie pour mobiliser
Expliquer pour convaincre : la méthode des syndicats étudiants, qui veulent intégrer largement les universités à la protestation nationale contre la réforme des retraites, a été particulièrement rodée avant la rentrée universitaire. Dans les couloirs des facs, où les affiches appelant aux assemblées générales (AG) ont fleuri sur les murs à côté des nouveaux emplois du temps, l'heure est, de l'avis de tous, à la "pédagogie".
Lire la suite de l’article


Retraites : mobilisation en hausse selon les premiers bilans
Les manifestations organisées mardi 12 octobre ont rassemblé en France près de 3,5 millions de personnes selon la CFDT et la CGT, un record depuis le début du mouvement. Le ministère de l'intérieur recense 1 230 000 de manifestants, contre 997 000 le 23 septembre.
Lire la suite de l’article


Fillon: "irresponsable" qu'une "partie du PS" mette "des jeunes de 15 ans dans la rue"
François Fillon a jugé "irresponsable" mardi la "tentation de l'extrême gauche et d'une partie du PS" de "mettre des jeunes de 15 ans dans la rue" contre la réforme des retraites, selon des participants à la réunion hebdomadaire, à huis clos, des députés UMP à l'Assemblée.
Lire la suite de l’article


Retraites: 400 lycées perturbés selon un syndicat, 357 selon le ministère
Environ 400 lycées étaient "mobilisés ou bloqués" mardi, selon l'Union nationale lycéenne (UNL), premier syndicat lycéen, tandis que le ministère de l'Education parlait de 357 établissements touchés, sur les 4.302 en France, dans la mobilisation contre la réforme des retraites.
Lire la suite de l’article


Réforme des retraites : les jeunes, plus fatalistes que mobilisés
Le collectif "Retraites, une affaire de jeunes" appelle à une contestation nationale mardi, journée de mobilisation contre le projet de réforme des retraites. Mais lycéens et étudiants sont partagés sur la mobilisation.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 12/10/10



Les jeunes se jettent dans la bataille
Sarkozy et ses ministres ont du mouron à se faire. Eux qui redoutaient par-dessus tout de voir la contestation se propager aux jeunes ont pu constater que leur pire cauchemar était en train de se réaliser. De fait, lycéens et étudiants ont rejoint en masse les cortèges en cette journée d’action contre la réforme des retraites. A la mi-journée, l’UNL, première organisation lycéenne, estimait à environ 400 le nombre d’établissements bloqués ou perturbés en France (sur 4302) et évoquait d’ores et déjà une « très grosse journée ». De son côté, l’Unef a appelé, en ce mardi 12 octobre, à une journée « facs mortes » afin de permettre aux étudiants de participer massivement aux manifestations.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 12/10/10



Retraites : des milliers de lycéens manifestent à Paris
Lycée par lycée la mobilisation contre la réforme des retraites gagne du terrain. De nombreux établissements ont rejoint mardi pour la première fois depuis le début des journées d'action, la contestation contre la réforme des retraites. A Paris, rejoints par des étudiants, des milliers de lycéens ont manifesté bruyamment, sous les bannières de l'UNL (Union nationale lycéenne), l'Unef (Union nationale des étudiants de France), la Fidl (Fédération indépendante et démocratique lycéenne), et des Jeunesses communistes, dans un cortège occupant une bonne partie de la rue de Rennes (VIe arrondissement).
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 12/10/10



Retraites - Les lycées perturbés
Le ministère de l'Éducation nationale a annoncé quelque 300 lycées perturbés mardi matin en France par la contestation des lycéens contre la réforme des retraites, les organisations lycéennes en dénombrent davantage, notamment à Paris.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 12/10/10



En Suède, la réforme a bénéficié d’une large concertation sociale
La grande réforme suédoise des retraites conclue en 1994 avait fait l’objet d’un consensus entre le gouvernement et les partis d’opposition et d’un dialogue social engagé dès les années 1980
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 12/10/10



Retraites: entre 1,2 et 3,5 millions de manifestants, un record
Les manifestations organisées mardi en France contre la réforme des retraites, pour la quatrième fois depuis la rentrée, ont rassemblé 1,2 million de personnes selon le gouvernement et 3,5 millions selon les syndicats, un record depuis le début du mouvement.
Lire la suite de l’article


Agiter les lycéens, une aberration par Dominique Seux
C’est un peu un "tic" journalistique de voir des moments essentiels, des rendez-vous déterminants et des tournants décisifs à chaque coin de rue ! Mais il est probable que nous sommes effectivement devant une semaine clef pour les retraites, la dernière peut-être. D’abord parce qu’il y a une accélération dans les deux camps. Le Sénat a voté vendredi le passage à 62 ans, et les syndicats resserrent leur calendrier, avec une journée d’action demain et une autre samedi. Et parce qu’il y a trois éléments nouveaux qui entrent en action à partir de maintenant, que l’on avait ni le mardi 7 septembre, ni le jeudi 23 septembre, ni le samedi 2 octobre. Un : les grèves prévues dans les transports. Deux : le blocage des raffineries. Trois : le rôle joué par les jeunes, les étudiants et surtout les lycéens. Dans ce dernier cas, les syndicats proches du Parti socialiste sonnent le rappel, pour l’instant cela a été limité, mais Facebook peut faire le reste.
Lire la suite de l’article


Retraites: les lycéens se joignent à la mobilisation
Les lycéens, qui ont bloqué de nombreux établissements mardi, ont rejoint de manière spectaculaire la contestation contre la réforme des retraites pour la première fois depuis le début des journées d'action.
Lire la suite de l’article


Lycéens : les réseaux sociaux montrés du doigt
Alors que lycéens et étudiants tenaient hier des assemblées générales, le gouvernement a repris ses accusations de manipulations.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 12/10/10



Grève du 12 octobre: une mobilisation croissante avec l’entrée en scène des étudiants et des lycéens
Grévistes et manifestants sont au rendez-vous lancé par les syndicats...
Lire la suite de l’article


L'UNL annonce 90.000 lycéens dans la rue
L'Union nationale lycéenne annonce non plus 70.000 mais 90.000 lycéens dans les rues contre la réforme des retraites.
Lire la suite de l’article


« La mobilisation va s'amplifier
Jean-BAPTISTE prévost
Président du syndicat étudiant Unef.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 12/10/10



L'une novice, l'autre démotivée : deux profs non-grévistes
Céline vient de débarquer dans l'enseignement et a atterri dans le 93. Véronique a trois enfants et des problèmes d'argent. Elle feront cours ce mardi… si leurs élèves ne vont pas manifester.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 12/10/10



Retraites: les lycéens se joignent à la mobilisation
C'est la nouveauté de la manifestation d'aujourd'hui. De nombreux étudiants et lycéens ont rejoint la contestation contre la réforme des retraites. A 9h30, le ministère avait recensé 299 lycées (sur 4 302 en France) dont le fonctionnement était gêné par des manifestants. 90 établissements étaient bloqués.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 12/10/10



La cyberaction des lycéens
Alors que 299 lycées étaient déjà perturbés mardi matin, le ministère de l'Education nationale s'inquiète de la multiplication des mouvements de blocage spontanés, organisés par le biais des réseaux sociaux. Face aux accusations de manipulations de l'exécutif, les syndicats lycéens répondent que Facebook ou Twitter ne sont que des outils de communication.
Lire la suite de l’article


Retraites: "Les jeunes de 15 ans dans la rue"
En cette nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites, les jeunes entendent bien se faire entendre. Mardi matin, 357 lycées étaient perturbés - dont 90 établissements bloqués – et l'Unef appelait à une journée "facs mortes". Le gouvernement dénonce une instrumentalisation "irresponsable" de la jeunesse.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 12/10/10


Entre 1,23 et 3,5 millions de manifestants : mobilisation "exceptionnelle"
Le premier chiffre vient du ministère de l'Intérieur, le second des syndicats. Il s'agit de la plus forte journée de mobilisation depuis le début du mouvement contre le projet de réforme des retraites.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 12/10/10


Ce qu'il faut retenir de cette grève
Entre 1,2 et 3,5 millions de personnes étaient mobilisées mardi dans toute la France, dont 90 000 lycéens.
Lire la suite de l’article


Retraites: 400 lycées "mobilisés ou bloqués"
La mobilisation contre la réforme des retraites à gagné les lycéens. Aussi bien à Paris qu'en province.
Lire la suite de l’article


Mamère: "Que les jeunes manifestent, c'est cohérent"
Pour protester contre la réforme des retraites, lycéens et étudiants ont rejoint ce mardi les cortèges. Instrumentalisation de la jeunesse pour la majorité, signe de révolte justifié pour l'opposition. Les députés réagissent dans les couloirs de l'Assemblée.
Lire la suite de l’article


"Nous sommes comptables de l'angoisse des jeunes"
La contestation de la réforme des retraites entre dans une nouvelle phase. Lycéens et étudiants commencent à se mobiliser. Les réactions des invités des matinales.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 12/10/10


Dans les cortèges du 12 octobre
Combien de jeunes dans les manifestations du 12 octobre ? La presse s'interroge alors que l'UNL et la FIDL, deux organisations lycéennes, et l'UNEF, syndicat étudiant, ont appelé à manifester. Lundi 11 octobre, une centaine de lycées ont été touchés par des assemblées générales.
Lire la suite de l’article


Stagiaires : Une catastrophe selon le Sgen
Les stagiaires chair à canon de l'éducation nationale ? Le Sgen dénonce les dégâts générés par le manque de formation des enseignants stagiaires. Qu'en sait-on en vérité ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 12/10/10


A Marseille, lycéens et étudiants sont «les premiers concernés»
Pas de raz-de-marée de la jeunesse à Marseille, même si les lycéens étaient très présents dans le cortège. «On joue nos 20 prochaines années», dit l'un d'eux. Encore discrets, les étudiants d'Aix-Marseille croient en une «mobilisation progressive».
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 12/10/10



Peut-on revenir sur la retraite à 62 ans votée au Sénat?
«Après l'Assemblée nationale, le Sénat vient d'adopter le coeur de la réforme des retraites: le report progressif de l'âge de la retraite à 62 ans. Les retraites sont maintenant sauvées!», s'est exclamé vendredi 8 octobre le porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre. Eric Woerth a été tout aussi catégorique: plus la peine de manifester, l'affaire est pliée: «[L'article sur les 62 ans] a été voté à l'Assemblée dans les mêmes termes, donc c'est un article qui est définitif dans le projet de loi.»
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 12/10/10


Retraites : les jeunes ne sont pas fous ! Le billet d'Emmanuel Davidenkoff
"« Irresponsable ». A n’en pas douter, c’est un des mots-clés des « éléments de langage » que les ministres sont censés marteler en réponse au début de mobilisation des jeunes dans le mouvement contre la réforme des retraites", écrit Emmanuel Davidenkoff sur son blog.
Mais "si « irresponsabilité » il y a, elle est à tout le moins partagée avec les gouvernements", estime le directeur de la rédaction de L'Etudiant.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 12/10/10



Rien vu...


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.