mardi, janvier 18, 2011

Revue de presse du mardi 18 janvier 2011

Vœux pas y aller… - Clair-obscur – ascenseur bloqué - Innumérisme -


Vœux pas y aller…
La FSU, l'Unsa-Education et le Sgen-CFDT n'assiteront pas aux voeux de Nicolas Sarkozy "au monde de la connaissance et de la culture" qu'il prononcera ce mercredi au Grand Palais à Paris .
"Nous n'irons pas à ces vœux qui sont des vœux sur fond d'hypocrisie au moment où l'on annonce des suppressions de postes", a expliqué le secrétaire génaral de l'Unsa-Education, Patrick Gonthier. “Le boycottage "est certain", a renchéri le secrétaire général du Sgen-CFDT, Thierry Cadart. "Les mesures prises sous la responsabilité du chef de l'Etat sont par leur ampleur et leurs conséquences d'une telle gravité pour la très grande majorité des citoyens et pour l'avenir de notre pays, que la présence de la FSU à ces vœux apparaît impossible", a expliqué Bernadette Groison, sa secrétaire générale. "On vit aujourd'hui une situation exceptionnelle, avec des suppressions de postes, une réforme calamiteuse de la formation des enseignants, un dialogue social qui ne cesse de se dégrader. On entendait répondre par une décision symbolique exceptionnelle", a expliqué le secrétaire général du SNUipp, l'un des syndicats de la FSU.
Rappelons que cette décision n’est pas une première. En janvier 2009, les principaux syndicats avaient déjà boycotté les vœux du chef de l'Etat adressés spécifiquement au monde éducatif à Saint-Lô.
Cette décision va être suivie d'une journée de protestations contre le budget de l’éducation nationale le samedi 22 janvier, à l'appel du monde éducatif (associations, FCPE, syndicats lycéens et étudiants, syndicats de l’éducation)

Un contexte CLAIR-obscur pour l’éducation prioritaire
Sur le site ÉducPros.fr, on lira une interview de Marc Douaire, le président de l’OZP (observatoire des zones prioritaires) . Il se réjouit du rapport publié récemment par le ministère sur l’éducation prioritaire . Ce bilan effectué par la Degesco allait en effet à rebours du discours officiel qui tendait jusque là à remettre en cause l’éducation prioritaire. “"Ce bilan est une bonne nouvelle dans un contexte clair-obscur pour l’éducation prioritaire, dont Nicolas Sarkozy avait même exigé le dépôt de bilan"” nous dit Marc Douaire. Et il précise qu’ “ il est aussi une reconnaissance professionnelle importante du travail des enseignants de l’éducation prioritaire. On ne lit pas ça tous les jours dans un rapport de l’Éducation nationale ! Ce dernier souligne l’effort des équipes qui s’investissent collectivement pour faire réussir les élèves. Il note l’émergence d’une culture professionnelle commune entre enseignants de l’école élémentaire et du collège portée par les enseignants référents, ainsi que l’importance des enseignants supplémentaires, au nombre de quatre par réseau. ”.
Mais cet optimisme est bien vite tempéré par l'annonce du remplacement des RAR, qui visent à améliorer les résultats scolaires, par le programme CLAIR (Collèges et lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite), ciblé sur la lutte contre la délinquance. Pour Marc Douaire, ce dispositif CLAIR est plutôt orienté sur la lutte contre la violence et ses innovations sont discutables. Selon le président de l’OZP “il est censé s’articuler autour de trois axes : l’innovation, l’instauration d’un « préfet des études » et la possibilité pour les chefs d’établissement de recruter leurs équipes pour les stabiliser. L’innovation figure déjà dans la loi Fillon de 2005. Le « préfet des études » n’est qu’une formule, car le conseil pédagogique existe dans les collèges. Et, dans les établissements concernés, il n’y a pas de longue file d’attente de professeurs volontaires. Tout ce que peut faire le chef d’établissement dans la réalité, c’est émettre un avis favorable au maintien des enseignants qui souhaitent rester, ce qui est déjà possible. De plus, le programme CLAIR se concentre sur le collège et le lycée, or l’enquête PISA montre que l’on devrait mettre le paquet sur la maternelle et l’élémentaire. C’est entre 2 et 8 ans que cela se passe. Alors qu’on sait qu’il faut favoriser l’accueil des enfants de 2 ans dans l’éducation prioritaire, ils ne sont que 13 % à être scolarisés en Seine-Saint-Denis.

Ascenseur bloqué
La part d'étudiants issus des classes populaires dans les études supérieures s'est réduite ces quatre dernières années, en particulier dans les filières sélectives, selon des chiffres issus d'une enquête menée par l'Observatoire de la vie étudiante (OVE) . Il ressort de cette enquête que la part des étudiants issus de classes populaires est passée de 35% en 2006 à 31% en 2010 (à populations égales) et que la part de ceux issus de classes supérieures est passée de 32 à 36%.
Dans le détail, la proportion d'enfants d'agriculteurs, d'employés et d'ouvriers est passée de 19% (2010) à 18% (2006) dans les classes préparatoires, de 21 à 20% dans les filières de santé, de 42 à 34% en Institut universitaire de technologie (IUT) et de 53 à 49% dans les Sections de techniciens supérieur (STS). Sur la même période, la part des enfants dont les parents sont cadres ou professions supérieures est passée de 49 à 51% en santé, de 22 à 27% en IUT et de 15 à 17% en STS.
En fait, l’ascenseur social n’est pas bloqué, il recule…

Innumérisme
Hier nous parlions d’illettrisme, aujourd’hui parlons d’innumérisme. On connaissait la “dyscalculie” mais un chercheur, Michel Vigier, (dont nous avons déjà parlé dans cette chronique) a développé ce nouveau concept. Il est interviewé dans Rue89. Selon lui, par « innumérisme », il faut comprendre la situation provisoire d'un élève ou d'une personne, qui a bénéficié d'une éducation « normale », mais qui rencontre des difficultés dans la maîtrise de certains concepts mathématiques. On estime que 47% des élèves du collège ont des lacunes plus ou moins importantes en mathématiques. Et il précise que “contrairement à la dyscalculie qui met en avant l'héritage génétique pour expliquer ces lacunes, l'innumérisme trouve son origine dans les cours de maths tels qu'ils sont donnés dans le primaire.”. Qu’est-ce qui pose problème dans l’enseignement des maths lui demande t-on : “Si beaucoup d'élèves sont bloqués dans ce domaine, c'est parce qu'on ne fait que de l'apprentissage verbal des mathématiques. Les difficultés en maths sont d'ailleurs bien souvent liées à des problèmes de lecture et d'écriture. ” répond t-il. Il préconise le recours à des tableaux mathématiques simples pour bien inculquer les règles de proportionnalité. Voire même utiliser un boulier. “Les gamins fâchés avec le verbal peuvent s'en sortir plus facilement et se faire une représentation mentale des concepts évoqués en cours.”. D’après ce didacticien les résultats sont probants et ne demandent qu’à être généralisés.


Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 18/01/11(certains articles payants)


Les syndicats de l'Education nationale boycottent les vœux de Sarkozy
Les principales fédérations syndicales de l’éducation, la FSU, l’Unsa et le Sgen-CFDT, ont annoncé mardi à l’AFP, leur intention de boycotter les voeux de Nicolas Sarkozy mercredi.
Lire la suite de l’article


Ils disent non aux évaluations
Notes. Depuis hier, les CM2 passent des tests de français et maths. Enseignants et parents craignent un classement des écoles.
Lire la suite de l’article


M’dame, la présidente a copié !
Louise Peltzer, à la tête de l’université de Polynésie, est accusée d’avoir plagié Umberto Eco.
Lire la suite de l’article


Agir pour l’égalité réelle implique le refus de toute démagogie par Jean-Christophe Cambadélis
Débat . Avec la crise, la gauche peut-elle éviter le populisme ?
Lire la suite de l’article


Issa, petit Cadum
Issa, 24 mois, originaire du Val-d’Oise, vient d’entrer dans la légende Cadum en devenant «le» bébé Cadum 2011 ! Un concours organisé par Bébé Cadum et le site Magicmaman.com, en partenariat avec l’association Mécénat chirurgie cardiaque. Véritable institution en France, l’élection du bébé Cadum, dont la première édition remonte à 1925, désigne chaque année un enfant incarnant les valeurs historiques de la marque : innocence, douceur et joie de vivre.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 18/01/11


Protestations annuelles contre les évaluations en CM2
Les tests nationaux font l'objet de critiques depuis leur mise en place en 2009.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 18/01/11



Les principaux syndicats de l'éducation boycotteront les vœux de Sarkozy
Les principales fédérations syndicales de l'éducation, la FSU, l'UNSA et le SGEN-CFDT, ont annoncé mardi 18 janvier leur intention de boycotter les vœux de Nicolas Sarkozy mercredi. "Nous n'irons pas à ces vœux qui sont des vœux sur fond d'hypocrisie au moment où l'on annonce des suppressions de postes", a expliqué le secrétaire général de l'UNSA-Education, Patrick Gonthier.
Lire la suite de l’article


Fonction publique : 100 000 postes supprimés d'ici à 2013
A l'occasion de la présentation de ses vœux à la presse, lundi 17 janvier, le ministre du budget et de la fonction publique, François Baroin, a confirmé que la politique de non-remplacement d'un départ sur deux dans le secteur public se poursuivrait au rythme de 100 000 départs non remplacés en trois ans
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 18/01/11



Évaluation en CM2 : appels au blocage
Entre lundi et vendredi, les 730 000 élèves de CM2 passeront des évaluations en français et mathématiques, contestées pour la troisième année consécutive par les syndicats enseignants et les parents de la FCPE, qui appellent à bloquer la transmission des résultats.
Lire la suite de l’article


La FCPE appelle les parents d'élèves au blocage des évaluations de CM2
La FCPE, première fédération de parents d'élèves, appelle "au blocage" des évaluations de CM2, prévues entre lundi 17 et vendredi 21 janvier, au motif que le ministère de l'Education nationale n'a pas pris en compte les critiques sur leur calendrier et leur notation.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 18/01/11



Cérémonies des voeux : trois syndicats d'enseignants boycottent Sarkozy
Trois autres organisations syndicales ont décidé, après la CGT, de ne pas assister aux traditionnels voeux du chef de l'Etat. Syndicat majoritaire d'enseignants de l'Education nationale, la FSU a annoncé mardi, sur Europe 1, qu'elle n'assisterait pas à la cérémonie de voeux que Nicolas Sarkozy adressera, mercredi, au monde de la connaissance.
Lire la suite de l’article


Evaluations de CM2 sur internet : des enseignants demandent son annulation
Des évaluations de CM2 qui «virent au fiasco». C'est en ces termes que le syndicat enseignant SE-Unsa a condamné la diffusion sur internet des épreuves que les écoliers de CM2 devaient passer cette semaine. Disponibles sur au moins deux sites, le fameux cahier comprenant 100 questions de français et de mathématiques, était téléchargeable sur le site «Evaluator» et sur celui du syndicat d'enseignants SNUipp-FSU de la Meuse.
Lire la suite de l’article


Evaluations CM2 : Chatel affirme que les anomalies seront prises en compte
Luc Chatel, ministre de l’Education nationale a jugé lundi matin «inadmissible» la divulgation sur internet des évaluations de CM2 que plus de 800 000 élèves doivent passer cette semaine. Les 100 questions de français et de mathématiques ont été mises en ligne hier matin par au moins deux sites internet, l’un de parents d’élèves de Haute-Savoie, l’autre d’instituteurs de la Meuse appartenant au syndicat SNUipp. Dans la mesure où des élèves ont pu avoir accès aux exercices avant de plancher, faut-il maintenir ces évaluations? Oui, répond, dans une interview au Parisien-Aujourd’hui en France le ministre, qui n’exclut pas d’engager des poursuites contre les auteurs des fuites.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 18/01/11



Polémique autour des évaluations de CM2
Les élèves de CM2 passent cette semaine des évaluations scolaires critiquées tant sur leur forme que sur leur fond.
Lire la suite de l’article


La FSU et l'UNSA boycottent les vœux de Sarkozy
Deux syndicats de l'Education nationale, la FSU et l'Unsa, n'assisteront pas mercredi aux vœux de Nicolas Sarkozy. Ils entendent dénoncer les suppressions de postes.
Lire la suite de l’article


Des fuites sur Internet sabotent les évaluations de CM2
Luc Chatel dénonce « un comportement irresponsable » et envisage des poursuites.
Lire la suite de l’article


Les évaluations de la discorde
Les évaluations des élèves de CM2 voulues par l'Éducation nationale sèment la discorde dans les écoles.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 18/01/11



Pourquoi les évaluations de CM2 continuent-elles de faire polémique ?
Les 730 000 élèves de CM2 passent cette semaine des tests comprenant 60 questions en français et 40 en mathématiques. Des évaluations contestées par les syndicats (la CGT et SUD, minoritaires, vont jusqu’à appeler à la grève) ainsi que par la FCPE, qui appelle les parents d’élèves à refuser par courrier la transmission des résultats « hors de la classe ». À Paris, des adhérents de cette fédération ont même distribué lundi 17 janvier des versions corrigées des tests, que plusieurs sites Internet ont déjà mis en ligne. La divulgation sur Internet des évaluations de CM2 est « inadmissible » et pourrait faire l’objet de poursuites, a réagi le ministre de l’éducation nationale, Luc Chatel.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 18/01/11



Un mineur tente de s'immoler à Marseille, hospitalisé dans un état grave
Un mineur de 16 ans a tenté, pour une raison inconnue, de s'immoler par le feu dans un établissement scolaire privé du 6e arrondissement de Marseille et a été transporté dans un état grave au service des grands brûlés de l'hôpital de La Conception, a-t-on appris mardi auprès des marins-pompiers.
Lire la suite de l’article


Voeux de Sarkozy à l'Education: les syndicats annoncent leur boycottage
Les principales fédérations syndicales de l'éducation, la FSU, l'Unsa et le Sgen-CFDT, ont annoncé mardi à l'AFP, leur intention de boycotter les voeux de Nicolas Sarkozy mercredi.
Lire la suite de l’article


L'université Lyon-III mobilisée pour l'égalité des chances
Etudiants en butte à des problèmes de fin de mois ou « décrocheurs », lycéens de ZEP qui n'osent franchir la porte de la fac, contexte familial difficile, manque de méthodes de travail... La question de l'égalité des chances ne se pose pas seulement pour les grandes écoles. Les universités, malgré leurs faibles frais de scolarité, sont confrontées aux mêmes difficultés.
Lire la suite de l’article


Le coût des élèves du primaire
article payant
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 18/01/11



Polémique autour d'une tribune sur l'éducation très stricte «à la chinoise»
L'universitaire sino-américaine Amy Chua est à l'origine de la controverse...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 18/01/11



Des sites publient les évaluations de CM2 pour mieux les fausser
Communiqués, boycott et publication des énoncés sur le Web : la guérilla menée par des syndicats d'enseignants et des associations de parents d'élèves se poursuit. En cause : l'évaluation « de fin de cycle » des élèves de CM2, qu'ils jugent néfaste.
Lire la suite de l’article


Innumérisme : si vous êtes nuls en maths, ressortez vos bouliers
« Avoir des problèmes en maths n'a pas grand-chose à voir avec vos gènes. » Si vous espériez mettre vos difficultés en calcul sur le dos de papa ou maman, c'est raté. En tout cas, si l'on suit Michel Vigier.A 63 ans, cet ingénieur devenu professeur de mathématiques dans les années 90, a fait de l'apprentissage des maths son cheval de bataille. Car pour lui, c'est bien dans les salles de cours que réside l'origine des problèmes.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 18/01/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 18/01/11



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 18/01/11


Les syndicats vont boycotter les voeux de Sarkozy à l'Education
Ce "sont des voeux sur fond d'hypocrisie au moment où l'on annonce des suppressions de postes", a expliqué le secrétaire génaral de l'Unsa-Education.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 18/01/11


Boycott des voeux: les syndicats dénoncent un dialogue "bafoué"
Les principaux syndicats de l'éducation ont annoncé ce mardi leur intention de boycotter les voeux du président.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 18/01/11


Les évaluations CM2 coulées sur Internet
La publication sur Internet des évaluations de CM2 vient s'ajouter au refus de ces évaluations par plusieurs syndicats et par la FCPE. Une nouvelle attaque vise l'utilisation par l'éducation nationale du fichier des évaluations. Ces nouveaux coups amènent le Se-Unsa à demander le retrait des évaluations.
Lire la suite de l’article


Le SNES dénonce la "déréglementation" des CLAIR
Le Snes n'accepte pas "la dénaturation de l'éducation prioritaire" que constitue le nouveau dispositif CLAIR.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 18/01/11


Rien vu...


----------------------------------------------
Slate.fr du 18/01/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 18/01/11


Marc Douaire (président de l'Observatoire des zones prioritaires) : « Dans un contexte clair-obscur pour l’éducation prioritaire, l’idéologie se casse les dents sur la réalité »
Où en est l’éducation prioritaire ? Le ministère de l'Education nationale a publié, le 10 janvier 2011, un bilan positif des RAR (Réseaux ambition réussite). Marc Douaire, président de l’OZP (Observatoire des zones prioritaires) se réjouit notamment de la reconnaissance du travail des acteurs dans ce rapport. Une réaction recueillie juste avant l'annonce du remplacement des RAR, qui visent à améliorer les résultats scolaires, par le programme CLAIR (Collèges et lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite), ciblé sur la lutte contre la délinquance...
Lire la suite de l’article


CAPES 2011 : d’incroyables taux de réussite !
Les concours de l’enseignement de la session 2011 ne sont pas encore terminés. Mais sur la base du nombre de présents aux épreuves d’admissibilité et du nombre de postes offerts, il est possible d’anticiper sur les probables taux de réussite. En effet, chaque année, le nombre de postes correspond au nombre d’admis.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 18/01/11



Les étudiants issus de classes populaires moins nombreux qu'il y a 4 ans
La part d'étudiants issus des classes populaires dans les études supérieures s'est réduite ces quatre dernières années, en particulier dans les filières sélectives, selon des chiffres issus d'une enquête menée par l'Observatoire de la vie étudiante (OVE)
Lire la suite de l’article


"Plus de 50% des professeurs de maths utilisent Sésamath"
Sésamath ? Le sésame des maths ? L'association de professeurs de mathématiques qui propose aux enseignants, aux élèves et aux parents, des ressources en ligne de qualité et gratuites, rencontre en tous cas un franc succès. Sébastien Hache, un de ses fondateurs, nous la présente.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.