lundi, janvier 31, 2011

Revue de presse du lundi 31 janvier 2011



Plan sciences – Se former ou enseigner ?- École sans notes -


Plan sciences
Le ministre de l'Education nationale a annoncé son "Plan sciences". Il l’a fait officiellement par une conférence de presse ce lundi mais dès dimanche par une interview au JDD.fr et une interview à France Inter ce lundi matin . Le ministre s’appuie sur les résultats de PISA qui montraient un niveau très moyen des petits français en sciences et affirme aussi vouloir s’attaquer à l’innumérisme, qui est l’incapacité à réaliser les calculs de la vie courante. Pour cela, il préconise quinze à vingt minutes de calcul mental en classe par jour. Pour « s’assurer que les automatismes sont bien en place», Luc Chatel, dans dans son interview , préconise aussi la récitation des tables de calcul. Enfin, Luc Chatel veut inscrire au niveau du collège l’enseignement des sciences dans le prolongement de la Main à la pâte, une opération nationale qui incite depuis quinze ans les écoliers français à expérimenter les sciences via des ateliers concrets. Il évoque aussi la formation des enseignants en annonçant des remises à niveau pour les professeurs des écoles majoritairement issus de filières universitaires non-“scientifiques”.
“Retour” au calcul mental (comme si les enseignants ne le pratiquaient pas), récitation des tables de multiplication,… l’annonce de L. Chatel fleure bon la nostalgie d’une école ancienne avec toutefois la mention de la main à la pâte et de l’idée d’un seul enseignant pour 4 disciplines scientifiques pour nuancer. On peut signaler aussi au ministre que ce n'est pas le ”par cœur” qui est évalué par PISA mais bien les compétences des élèves et en particulier leur capacité à résoudre des problèmes en mobilisant leur aptitude à raisonner.
Finalement cette annonce n’est-elle pas un nouveau rideau de fumée pour éviter de parler des suppressions de postes ? Car finalement, les compétences de Luc Chatel en matière de calcul sont limitées : il ne connaît que les soustractions…

Se former ou enseigner ?
Dans les académies où les sessions de formation sont regroupées sur deux semaines, certains chefs d’établissement refusent de laisser partir les profs stagiaires, faute d’avoir quelqu’un pour les remplacer nous dit L’Humanité mais aussi Véronique Soulé de Libération sur son blog . Autre technique utilisée par certains chefs d’établissement jouant sur la culpabilisation : demander à ces stagiaires de remplacer leurs cours “perdus” pendant le temps de formation...!
Pourquoi les enseignants stagiaires répondent-ils à cette injonction ? D’abord parce que le chef d’établissement est leur première autorité hiérarchique à côté de celle de l’inspection par discipline. Mais aussi parce que dans le système actuel de validation, le rapport du chef d'établissement compte pour moitié. L'autre étant le rapport du "tuteur" (Au passage comment peut on être à la fois entraineur et arbitre ?). On voit bien qu’il est dans ces conditions difficile de désobéir à ce qui apparaît comme une injonction.
A quoi doit-on cette situation ? D’abord à une situation très tendue sur le plan du remplacement. La pénurie budgétaire se traduit aussi par un manque de remplaçants. Mais cette position de refus de laisser partir en formation, outre la crainte des protestations des parents, est aussi le résultat d’une directive syndicale provenant du syndicat majoritaire des personnels de direction.
Même si l’on quitte ici le ton de la revue de presse, je me permets de dire ici que cette position est une position imbécile. On y instrumentalise les profs débutants et on ne s'honore pas avec ce type de procédés. Les stagiaires n’ont pas à être culpabilisés alors qu’il sont avant tout des victimes… Rappelons avec force que la formation (du moins ce qu’il en reste et dans les conditions que l’on sait) est non seulement un droit mais une nécessité !

L’École sans notes
Vendredi dernier (28/01), le journal La Croix titrait sur une interrogation “une école sans notes ?”. Le journal de la rue Bayard publiait à cette occasion un dossier sur ce sujet qui a été l’objet d’une large couverture médiatique avec l’appel de l’Afev pour la suppression des notes à l’école élémentaire . Interrogé par La Croix, Eunice Mangado-Lunetta, directrice déléguée de l’AFEV avoue : “On ne pensait pas que cela aurait autant d’écho”. C’est sûrement lié aux signataires de l’appel mais peut-être aussi parce que cette question trouve aujourd’hui un écho dans les pratiques des enseignants et le ressenti des enfants et des parents.
Mais l’article principal du dossier de La Croix est plus mesuré et considère que “l’école sans notes n’est pas pour demain ”. Ce pronostic pessimiste (qui doit être nuancé) est lié au fait que les notes sont devenues un outil de communication jugé à tort ou à raison comme simple et lisible par les parents. Faire évoluer la notation suppose donc un effort de lisibilité pour rendre les systèmes d’évaluation alternative lisible. Et bien sûr, cela renvoie aussi à la formation des enseignants…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 31/01/11(certains articles payants)


Chatel déballe son plan sciences, «une coquille vide» selon les syndicats
A la rentrée, dans 400 collèges classés dans les zones les plus en difficultés, les élèves auront un seul enseignant pour les sciences physiques, la chimie, les Sciences et vie de la terre (SVT) et la technologie, a annoncé lundi le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel.
Lire la suite de l’article


"Je demande à mon cher recteur d'écorner sa prime"...
Patrick Olivier est le directeur de l'école de Bras Creux, sise impasse des pétunias, au Tampon, une ville de 70 000 habitants au sud de la Réunion. Deux jours avant les vacances de Noel, il a appris que sa secrétaire ne serait pas reconduite. Pour participer à l'effort national d'allègement de la dette publique.
Lire la suite de l’article


Saclay, le plateau de la discorde
L’aménagement du site piloté depuis l’Elysée se fait en dépit du bon sens. Au risque de faire capoter le projet de campus ?
Lire la suite de l’article


«Une dynamique qui va clarifier le paysage»
Valérie Pécresse, qui a tenu bon face à la mobilisation des universitaires et a réussi à faire passer la loi sur l’autonomie, défend ses réformes et la restructuration en cours.
Lire la suite de l’article


«On rajoute des strates sans en supprimer»
Isabelle This Saint-Jean, vice-présidente PS du conseil régional d’Ile-de-France
Lire la suite de l’article


Quand l’université se cherche
Pour gagner en compétitivité, le ministère voulait simplifier la carte du supérieur et de la recherche. Le résultat est plutôt confus pour l’instant. Enquête.
Lire la suite de l’article


Expérimentez, mais pour pas trop cher
Le ministre de l’Education, Luc Chatel, adore les expérimentations. Il en lance régulièrement - le dispositif cours le matin, sport l’après-midi, par exemple - et parfois les généralise au bout de trois mois. Aussi, le paradoxe est-il criant : le collège lycée expérimental (CLE) d’Hérouville-Saint-Clair (Calvados), dont plusieurs innovations sont reprises dans la réforme du lycée, risque de ne plus pouvoir fonctionner à la rentrée pour cause d’économies. Dans le cadre de la suppression de 16 000 postes en 2011, il va en perdre 2 sur 34. Ils seront compensés par des heures supplémentaires. Mais au CLE, les enseignants, qui assurent notamment du tutorat et de l’aide personnalisée, font déjà vingt-cinq heures en moyenne par semaine. Ils ne peuvent effectuer ces heures sup. Ou il leur faudrait abandonner l’expérimentation…
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 31/01/11


Bénévolat : les jeunes bousculent les règles du jeu
Pour attirer les jeunes, les associations leur proposent des compensations en échange des actions de bénévolat.
Lire la suite de l’article


Tu seras ingénieure ma fille !
C’est le challenge qu’ont décidé de relever les associations Pasc@line et Elles bougent. En duo, elles lancent une opération nationale de sensibilisation aux questions liées à l'orientation et à l'emploi des jeunes femmes dans le secteur des technologies, traditionnellement perçu comme exclusivement masculin. Seulement 17 % des étudiants dans les filières d’ingénieurs seraient des jeunes femmes. Pour susciter l'intérêt, et pourquoi pas une vocation, le site www.tuserasingenieure.com fournit une mine d’informations sur le sujet. Les deux associations partent annoncer leurs bonnes nouvelles dans les régions en février. Les meilleures ? Ces métiers sont non seulement attractifs, mais l’égalité salariale y est généralement respectée et la rémunération élevée.

Lire la suite de l’article


Grandes peines de petits cœurs
Quand votre bout de chou de quatre ans est rentré le cœur gros comme une pastèque, vous avez d’abord pensé à une querelle avec sa copine Léa. Mais quand il vous a répondu de sa voix fluette que l’amour, c’était fini pour lui, vous avez dû vous rendre à l’évidence en mettant le mot juste : chagrin d’amour.
Lire la suite de l’article


Une adolescente tente de se suicider dans son collège
La jeune fille, âgée de 14 ans, a sauté par la fenêtre du 4e étage de son établissement de Seine-saint-Denis. Elle se trouve dans un état grave.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 31/01/11


L'impensable suicide des enfants
Il y a des drames inconcevables. Le suicide d'un enfant en fait partie. Comment expliquer qu'une fillette de 9 ans, diabétique, puisse avoir décidé de mettre fin à ses jours en se jetant du cinquième étage d'un immeuble, le 17 janvier ? Que dire de la mort par strangulation, le 26 janvier, dans le Jura, de ce garçon de 11 ans décrit par le parquet de Lons-le-Saunier (Jura) comme souffrant d'une "très grande solitude" ? Qu'est-ce qui a poussé, le lendemain, cette adolescente de 14 ans à se jeter du 4e étage de son collège de Vaujours, en Seine-Saint-Denis ?
Lire la suite de l’article


Luc Chatel va présenter son "plan sciences"
Le ministre de l'éducation Luc Chatel va ouvrir sa semaine avec l'annonce de son Plan sciences. Une annonce est prévue lundi 31 janvier pour un plan qui vise plus à redonner le goût des sciences qu'à révolutionner la manière de les enseigner.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel souhaite redonner le goût des sciences et la maîtrise de leurs fondamentaux
Dimanche 23 janvier, il promettait de "réinventer l'apprentissage de l'anglais", mardi 25, il allait bouleverser les rythmes scolaires. Lundi 31, Luc Chatel, ministre de l'éducation, devait annoncer une refonte de l'enseignement des sciences.
Lire la suite de l’article


Engagés, ils font leur service (civique)
Un an après sa création, le service civique tiendra-t-il sa promesse d'être "une machine à fabriquer des citoyens" ? Porté par Martin Hirsch, alors haut-commissaire à la jeunesse, ce dispositif fut adopté par le Parlement en mars 2010. L'idée : raviver le creuset républicain en proposant à tous les jeunes de s'engager plusieurs mois dans le cadre d'activités utiles pour la société.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 31/01/11


Luc Chatel Acquiescer n’est pas signer
Mardi, Luc Chatel déclarait avoir « conclu un accord » avec les représentants des principaux de collège et proviseurs de lycée sur l’attribution d’une prime en fonction de résultats à des « contrats d’objectifs et de performance ». Seulement voilà : « Rien n’a été signé », a révélé hier le SNPDEN, principal syndicat des chefs d’établissement, ainsi que le Sgen-CFDT et indépendance et direction. « Un accord, ce n’est pas forcément un texte signé, s’est justifiée la DRH du ministère. Mais il y a eu un “acquiescement” des trois organisations syndicales. » Avec ou sans hochement de tête ?
Lire la suite de l’article


Se former ou enseigner, il leur faut choisir...
Dans les académies où les sessions de formation sont regroupées sur deux semaines, certains chefs d’établissement refusent de laisser partir les profs stagiaires, faute d’avoir quelqu’un pour les remplacer.
Lire la suite de l’article


Le public saigné au profit du privé
Par Christian Eyschen, secrétaire général de la Fédération Nationale de la Libre Pensée, 
et Pascal-Éric Lalmy, secrétaire national du Parti Radical de Gauche.

L’enseignement public est la première victime de la stratégie de démantèlement de l’État et des services publics au profit des intérêts privés. Au moment où l’école publique est soumise au régime sec, l’enseignement privé se déploie et s’organise avec l’aval du gouvernement. Deux événements sont là pour le confirmer. D’abord il y a la reconnaissance d’utilité publique, par un décret du premier ministre du 18 mars 2008, de la « Fondation pour l’école » mise sur pied en 2007 par Anne Coffinier pour soutenir les établissements privés hors contrat créés dans un esprit « entrepreneurial ». Depuis, elle se définit elle-même comme l’outil le plus performant pour lever des fonds dans des conditions fiscalement avantageuses. En effet, ses donateurs peuvent obtenir jusqu’à 75 % de déduction fiscale. L’État lui apporte donc un soutien important et une reconnaissance de fait. Pourtant, l’action de cette fondation va à l’encontre des principes de l’école républicaine, laïque et gratuite. Jérémie Demay expliquait, par exemple, dans la revue ProChoix d’octobre 2010 que, derrière ces écoles privées hors contrat, on trouvait des congrégations comme la Fraternité Saint-Pie X, ou encore que ladite fondation ne voyait pas d’objection à l’idée de financer l’école du Saint-Projet, à Bordeaux, (dénoncée par les Infiltrés de France 2) si cette institution en faisait la demande.
Lire la suite de l’article


L’illettrisme au travail, un fléau à combattre
Par Thierry Le Paon et Nasser Mansouri-Guilani, Représentants de la CGT au Conseil d’orientation pour l’emploi.

Comment assurer à chacun la maîtrise de l’écriture et de la lecture ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 31/01/11



Comment redonner aux enfants la bosse des maths
Médiocres en maths et en sciences, les élèves français vont devoir se reprendre. Le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, qui présentera son plan demain,met notamment la priorité sur le calcul mental en classe dès le primaire.
Lire la suite de l’article


Chantiers humanitaires au Sénégal pour les lycéens
Des élèves de terminale bac pro du lycée Georges-Brassens à Villeneuve-le-Roi sont partis, hier, pour le Sénégal. Accompagnés de leur professeur d’éco-gestion et du directeur de l’association Vivre ensemble, partenaire de l’opération, les cinq jeunes se rendent pendant quinze jours dans le village de Dembancané pour accomplir des chantiers humanitaires comme la réhabilitation d’une partie du dispensaire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 31/01/11



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 31/01/11



Qu'est-ce que l'«innumérisme» ?
« L’innumérisme est à la maîtrise des nombres, du raisonnement et du calcul ce qu’est l’illettrisme à la maîtrise de la langue », explique le ministère de l’éducation nationale. Ce néologisme aurait été créé par le mathématicien québécois Normand Baillargeon pour définir les personnes qui ne sont « pas capables de mobiliser les notions élémentaires de mathématiques, du calcul et des modes de raisonnement ».
Lire la suite de l’article


Luc Chatel veut « décloisonner » l’enseignement des sciences
Le ministre de l’éducation préconise une approche globale de la physique-chimie, de la biologie et des technologies au collège
Lire la suite de l’article


En France, l’école sans notes n’est pas pour demain
Le débat a été relancé en novembre dernier mais les notes restent l’outil central de l’évaluation. Pourtant contestée et source de polémiques, la notation chiffrée s’accompagne désormais d’une évaluation des compétences des élèves
Lire la suite de l’article


L'évaluation durant le parcours scolaire
Primaire – Collège – Lycée -
Lire la suite de l’article


« Les élèves français manquent de confiance en eux »
Auteur d’un ouvrage très critique sur l’école à la française, Peter Gumbel, journaliste, directeur du centre des Amériques à Sciences-Po Paris et ex-correspondant à Paris pour « Time Magazine », prône une notation permettant de constater les progrès de chaque élève plutôt que de le comparer à ses camarades.
Lire la suite de l’article


A Saint-Louis-de-la-Guillotière, c’en est fini des comparaisons
Pour mieux accompagner ses élèves de sixième et de cinquième, ce collège lyonnais a instauré une évaluation des compétences. Non sans tâtonnements, efforts, et regrets parfois
Lire la suite de l’article


Les enfants sud-coréens, victimes d’un système scolaire qui s’emballe
La Corée du Sud occupe régulièrement les premières places des classements des pays de l’OCDE. Mais cette réussite a un prix
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 31/01/11



Campus en pleins champs, le Plateau de Saclay encore loin du métro ou du tram
Futur pôle d'excellence en pleins champs, le Plateau de Saclay, à 25 km au sud de Paris, est le dernier point de discorde entre l'Etat et la région Ile-de-France qui s'opposent sur la desserte du campus scientifique devant voir le jour d'ici une dizaine d'années.
Lire la suite de l’article


Ecole et collèges: le ministre de l'Education dévoile son "plan sciences"
Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel doit officiellement présenter lundi son "plan sciences" visant à améliorer le niveau des écoliers et collégiens en sciences et en mathématiques.
Lire la suite de l’article


Ecole et collège: Chatel annonce des mesures pour relever le niveau en sciences et en maths
Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel annonce des mesures destinées à améliorer le niveau des écoliers et collégiens en sciences et en mathématiques, dans un entretien au Journal du Dimanche.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 31/01/11



Quand des cadres de La Défense coachent des jeunes en difficulté de Nanterre
Depuis 2007, des cadres du quartier d'affaires de La Défense coachent des jeunes de Nanterre en difficulté, sous l'égide de l'association de parrainage Proxité, qui s'est fixé pour mission de lutter contre l'"hécatombe" scolaire dans les cités.
Lire la suite de l’article


«Plan Sciences»: Luc Chatel veut réconcilier les élèves avec les mathématiques
Le ministre préconise 15 minutes de calcul mental par jour…
Lire la suite de l’article


Luc Chatel prévoit un «plan sciences» à l'école et au collège
Des modules de formation pour les professeurs stagiaires vont être mis en place dès septembre 2011...
Lire la suite de l’article


Luc Chatel veut que les Français fassent plus de calcul mental
Le ministre préconise 15 minutes de calcul mental par jour..
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 31/01/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 31/01/11



600 000 foyers ont choisi d'être « sans télé »
Ils ont préféré l'abstinence : pas de téléviseur à la maison. Pourquoi ? Comment ? Le sociologue angevin Bertrand Bergier a rencontré ces citoyens « pas très cathodiques ».
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 31/01/11



Luc Chatel: "Je veux réapprendre aux élèves à compter"
Le ministre de l'Education nationale dévoile son "Plan sciences". Entre autres: tables de calcul par coeur en primaires, un seul prof en physique-chimie-SVT-technologie au collège... Interview.
Lire la suite de l’article


François Bayrou: "Je me suis mis à bégayer à 7-8 ans"
Les larmes aux yeux, les souvenirs qui remontent… François Bayrou est très ému en sortant de la projection du Discours d’un roi. Il raconte pour le JDD sa bataille contre le bégaiement, son "chemin intérieur" pour "apprivoiser la voix et le moi".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 31/01/11


Ecole et collège: Chatel annonce des mesures pour relever le niveau en sciences et en maths
Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel annonce des mesures destinées à améliorer le niveau des écoliers et collégiens en sciences et en mathématiques, dans un entretien au Journal du Dimanche
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
L’Express.fr du 31/01/11


Emmanuel Zemmour à la tête de l'Unef
"Seul candidat" à la présidence du syndicat étudiant lors du congrès du syndicat, prévu du 7 au 10 avril.
Lire la suite de l’article


Les circuits mode des 13-17 ans
Marques, blogs, boutiques... ils ont un univers bien à eux, qui leur permet d'affirmer leur personnalité sans -trop- se démarquer.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 31/01/11


Chatel lance aujourd'hui un "plan sciences"
Pour lutter contre le faible niveau en maths des écoliers et encourager le goût des sciences, Luc Chatel présente aujourd'hui un "plan sciences" qui concerne l'école, le collège et le lycée. " Ce dispositif a pour objectifs d’améliorer les performances en mathématiques des élèves à l’école primaire, d’entretenir la curiosité et de développer le goût pour les disciplines scientifiques et technologiques au collège et d’encourager les vocations pour les carrières scientifiques et technologiques au lycée". Le "plan sciences" de Luc CHatel doit être présenté lundi 31 janvier, mais le ministre en a déjà révélé l'essentiel dans Le Journal du Dimanche (JDD).
Lire la suite de l’article


Les calculs du plan sciences
Luc Chatel annonce un "plan sciences". Est-il utile ? A-t-il les moyens de le mettre en place ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 31/01/11


Rien vu...


----------------------------------------------
Slate.fr du 31/01/11



Comment les lobbies imposent les rythmes scolaires
La réforme des rythmes scolaires en France est un serpent de mer politique qui dure depuis trente ans. Car aux explications chronobiologiques ont souvent été préférés les arguments industriels et économiques.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 31/01/11


Les moyens de l'Education nationale en débat
« Peut-on faire mieux avec moins ? ». A l’heure des 16 000 suppressions de postes annoncés pour la rentrée 2011, le thème du « rendez-vous de l’éducation » organisé par l’AEF était de circonstance. Ce mercredi 26 janvier quatre tables rondes ont réuni au lycée Louis Le Grand à Paris des acteurs politiques et de l’enseignement pour débattre des conséquences de la réduction des moyens sur la qualité du système éducatif. Echos des débats.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 31/01/11



Sciences: réactions syndicales aux mesures Chatel
Voici les réactions du SNUipp-FSU, du Snes-FSU et du SE-Unsa aux mesures annoncées par Luc Chatel pour susciter l'intérêt des élèves pour les sciences et les mathématiques et améliorer l'enseignement dans ces disciplines.
Lire la suite de l’article


Les suppressions de postes 2011 en primaire, département par département
Seuls neuf départements auront des enseignants en plus dans leurs écoles à la rentrée 2011, les autres connaîtront des suppressions de postes, selon une carte des dotations par départements mise en ligne par le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.