vendredi, janvier 07, 2011

Revue de presse du vendredi 7 janvier 2011

Formation : sortir du déni – emploi à vie- reconnaitre ses erreurs -


Formation : sortir du déni
Naaan ! Sans blague. On s’en doutait pas…Un rapport ministériel pointe les «difficultés» et la «fatigue» des enseignants débutants du secondaire.
Les professeurs de collèges et lycées débutants rencontrent donc des «difficultés» depuis la rentrée, selon ce rapport de la direction des ressources humaines (DGRH) du ministère de l'Education nationale, publié ce vendredi par Le Café pédagogique et repris par 20 minutes ou encore par Libération Il montre en revanche qu'en primaire, «le bilan du dispositif de prise en charge» des professeurs des écoles stagiaires (débutants) s'avère «globalement positif» notamment grâce à un facteur conjoncturel: «le premier degré bénéficie cette année d'enseignants en surnuméraire», permettant d'accueillir les stagiaires dans de meilleures conditions.
Rappelons qu’avec la réforme de la formation des enseignants, les 8.604 professeurs débutants du second degré ont, pour la première fois, quasiment tous commencé à plein temps devant classe, l'année en alternance en Institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) ayant été supprimée. Ce rapport a été établi à partir des réponses, reçues début novembre, à des questionnaires envoyés aux académies fin octobre.«Il ressort que ceux-ci [les enseignants débutants] commencent à connaître, en octobre, un état de fatigue. Il leur semble difficile de concilier, dans l'urgence, l'organisation de leurs classes (préparation des cours, gestion de la classe) et leur formation. Les stagiaires estiment manquer de méthodes et du recul nécessaire pour effectuer leur travail et l'apprentissage de leur futur métier», ajoute le rapport. Début novembre, le rapport dénombrait 65 démissions (dont 15 dues à d'autres «opportunités professionnelles»), contre 48 l'année dernière durant la même période chez les professeurs de collèges et lycées. Mais ce chiffre doit être corrigé car des démissions sont survenues après et aussi parce qu’il y a également des arrêts maladie.
L'un des sujets importants de crispation reste le tutorat. La réforme prévoyait que chaque prof stagiaire soit encadré et guidé par un tuteur, enseignant expérimenté de préférence. Ce qu’on lit en filigrane de ce rapport c’est la grande difficulté qu’ont eu les inspecteurs pour trouver des tuteurs pour chacun. Beaucoup d’enseignants, opposés à la réforme ou tout simplement circonspects devant l’organisation pratique, ont refusé cette proposition. On se retrouve donc avec des tuteurs pour plusieurs stagiaires et assez souvent dans des établissements différents. Quand bien même un stagiaire a un tuteur attitré, celui-ci n'a pas non plus forcément beaucoup de temps à lui consacrer. Encore faut-il que les emplois du temps correspondent. L'étude révèle aussi que contrairement aux engagements, 13,5% des stagiaires ont été affectés dans des établissements relevant de l'éducation prioritaire.
Si ce rapport, qui n’était pas destiné à être publié, pouvait stopper la langue de bois du ministère sur ce sujet, ce serait déjà un effet positif. Le discours d’autosatisfaction et le déni de la réalité est en effet intenable à tous les niveaux. On le ressent déjà lorsqu’on confronte le discours public et le discours privé des cadres (chefs d’établissements, inspecteurs,…) qui ont du mal à justifier l’injustifiable. Mais le déni est aussi et surtout néfaste pour la formation elle même. Beaucoup de stagiaires eux mêmes ont du mal, du fait de ce discours officiel, à dire leurs difficultés et avoir une parole libre et ont donc des difficultés à enclencher une réelle dynamique de formation.
Et si, enfin, on prenait le problème à bras le corps avant qu’il ne soit trop tard. Laisser les enseignants dans un tel état de non-formation et de culture du déni est vraiment délétère et dangereux à long terme pour la gestion des “ressources humaines” et pour les élèves eux-mêmes. Sinon, le problème de la formation pourrait-être à terme une sorte de “médiator” pour l’Éducation Nationale…


Emploi à vie
Une nouvelle bombe ? Ou un nouveau ballon d’essai ? Dans une interview à Acteurs publics, Christian Jacob, le nouveau patron des députés UMP à l'Assemblée, souhaite réfléchir sur «l'embauche à vie des fonctionnaires».
Pour favoriser la mobilité, Christian Jacob estime qu'il faudrait envisager «des contrats d'objectifs sur 5 ou 10 ans» qui permettrait de passer du privé au public et inversement. «On doit pouvoir poser ce débat sans crainte», ajoute-t-il.
En dehors de la provocation voulue pour créer le buzz, cette sortie du député UMP devrait être l’occasion de rappeler comme le fait Rue89que la fonction publique offre déjà des statuts plus souples -ou plus précaires, selon les points de vue- que le fameux emploi « à vie ». Ces agents « non titulaires » sont recrutés en CDD ou en CDI, et ne disposent pas de la garantie de l'emploi « à vie » offerte aux fonctionnaires « titulaires ». Ils représentent désormais 16,5% des effectifs de la fonction publique (hors armée), contre 14,4% dix ans plus tôt. Et parmi les administrations, l’Éducation Nationale est une grosse consommatrice d’emplois précaires.

Reconnaitre ses erreurs
Et si reconnaître ses erreurs devenait plus frequent dans l’Éducation Nationale ? Sans revenir sur la formation des enseignants, on finira en contant l’histoire de cet élève de terminale du lycée agricole de Naves (Corrèze), recalé en juillet au baccalauréat qui a finalement obtenu son diplôme après avoir réalisé que le jury s'était trompé en calculant sa moyenne. C'est en novembre que Jérôme 20 ans, élève en terminale sciences et techniques de l'ergonomie et du vivant demande sa grille d'évaluation. En recomptant alors ses points, il se rend compte que sa moyenne n'est pas de 9,92 mais de 10,05, le jury ayant oublié de tenir compte des notes obtenues lors d'un stage. Ce n’est qu’aujourd’hui que l’erreur a été corrigée. Mieux vaut tard…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 07/01/11 (certains articles payants)



Education: le malaise des profs stagiaires reconnu dans un rapport du ministère
Si le dispositif de prise en charge des jeunes profs en primaire est «globalement positif», la situation est plus difficile dans le secondaire.
Lire la suite de l’article


Le jury s'était trompé dans la moyenne, un lycéen obtient son bac en janvier
Un élève de terminale du lycée agricole de Naves (Corrèze), recalé en juillet au baccalauréat, a finalement obtenu son précieux sésame après avoir réalisé que le jury s'était trompé en calculant sa moyenne, a-t-il indiqué à un correspondant de l'AFP.
Lire la suite de l’article


Jacob veut remettre en cause «l'embauche à vie des fonctionnaires»
Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale propose d'«envisager, à l’avenir, des contrats d’objectifs sur cinq ou dix ans».
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 07/01/11


Un rapport officiel sur les difficultés des profs débutants
Fatigue, manque de recul… Les questionnaires renvoyés par les académies montrent les problèmes des jeunes enseignants à gérer leur manque de formation. Soixante-cinq profs stagiaires ont déjà démissionné
Lire la suite de l’article


Les lycéens se préparent à choisir leur avenir
Dans quinze jours s'ouvrira sur Internet la procédure d'inscription dans le supérieur.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 07/01/11



Un rapport ministériel pointe les difficultés des professeurs débutants
Si gérer une classe pour la première fois n'a jamais été de tout repos, l'exercice peut devenir périlleux lorsque l'enseignant n'a pas reçu de formation préalable. Voilà les conclusions d'un rapport de la direction des ressources humaines (DGRH) du ministère de l'éducation nationale, publié vendredi 7 janvier par le site Internet Le Café pédagogique.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 07/01/11



Le Medef s’invite dans les facs
Une convention signée il y a peu avec les présidents d’université lui permet de peser sur la recherche.
Lire la suite de l’article


Universités : les premiers dégâts de l’autonomie
Présentée par le gouvernement comme un remède miracle, l’autonomie est lourde de dangers : cadrage des activités, concurrence faussée entre facultés, gestion entrepreneuriale, influence grandissante des entreprises
Lire la suite de l’article


STÉPHANE TASSEL (SNESUP-FSU) « Pénurie et détournements de fonds»
La loi LRU (libertés et responsabilités des universités), comme le passage aux « responsabilités et compétences élargies », révèle à quel point le gouvernement se défausse de ses responsabilités et pousse la communauté universitaire à gérer la pénurie. Les « marges de manoeuvre » budgétaires autorisées par la loi LRU rendent possible le détournement des ressources du service public à commencer par l’emploi.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 07/01/11



Fonctionnaires : l'embauche à vie sur la sellette
Une nouvelle bombe fait trembler le marché du travail. Dans une interview à Acteurs publics, Christian Jacob, le nouveau patron des députés UMP à l'Assemblée, souhaite réfléchir sur «l'embauche à vie des fonctionnaires».
Lire la suite de l’article


Jacob sur les fonctionnaires : «une attaque contre l'Etat de droit»
Razzy Hammadi, secrétaire national du PS chargé des services publics, a estimé vendredi que les propos de Christian Jacob (UMP) mettant en cause «l'embauche à vie des fonctionnaires», visait à «museler» ces derniers et constituait «une attaque contre l'Etat de droit».
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 07/01/11



C'est prouvé : SMS, Facebook et les emails sont une drogue
Angoisses, chaire de poule... Des étudiants qui se sont volontairement déconnectés d'Internet et de leur téléphone portable pendant 24 heures ont développé des symptomes comparables à ceux d'un manque de drogue.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 07/01/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 07/01/11



Christian Jacob veut débattre de « l'embauche à vie des fonctionnaires »
Le chef de file des députés UMP de l'Assemblée, Christian Jacob (photo AFP) a décidé de brandir lui aussi des idées iconoclastes.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 07/01/11



Un rapport ministériel pointe les «difficultés» et la «fatigue» des enseignants débutants du secondaire
- En revanche, le bilan est «globalement positif» pour les professeurs des écoles...
Lire la suite de l’article


Le jury s'était trompé dans la moyenne, un lycéen obtient son bac en janvier
Un élève de terminale du lycée agricole de Naves (Corrèze), recalé en juillet au baccalauréat, a finalement obtenu son précieux sésame après avoir réalisé que le jury s'était trompé en calculant sa moyenne, a-t-il indiqué à un correspondant de l'AFP.
Lire la suite de l’article



------------------------------------------------
Rue89 du 07/01/11



« Embauche à vie » : Jacob se paie les fonctionnaires
Le député UMP souhaite aménager leur statut. Oubliant que les contrats courts sont déjà courants dans les administrations.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 07/01/11



Dans la Somme, une surveillante rouée de coups par des élèves
Selon une information publiée par le site internet du Courrier Picard, une surveillante d’un collège a été agressée et rouée de coups par des élèves, dans un lycée d’Amiens, dans la Somme.
Lire la suite de l’article


Le jury s'était trompé dans la moyenne, un lycéen obtient son bac en janvier
Un élève de terminale du lycée agricole de Naves (Corrèze), recalé en juillet au baccalauréat, a finalement obtenu son précieux sésame après avoir réalisé que le jury s'était trompé en calculant sa moyenne.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 07/01/11



La FSU s'indigne d'être exclue des vœux
Non invitée à la cérémonie des vœux aux forces vives de la Nation par Nicolas Sarkozy qui a lieu jeudi après-midi, la secrétaire générale de la FSU (Fédération Syndicale Unitaire) Bernadette Groison, déclare au JDD.fr "ne pas comprendre" la décision du Président et regrette un mauvais "signe" envoyé en ce début d'année.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 07/01/11


Jacob, forcé au recul, après avoir émis des réserves sur le statut des fonctionnaires
Le chef de file des députés UMP s'était interrogé sur "la pertinence" de "l'embauche à vie des fonctionnaires". Face aux critiques des syndicats et de l'opposition, il nuance ses propos.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 07/01/11


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 07/01/11


Les stagiaires du second degré sont bien "en difficultés" estime un rapport du ministère
Expert reconnu de la formation des enseignants, Jean-Louis Auduc analyse le rapport sur l'accueil des enseignants stagiaires du second degré. A la différence du premier degré, où les stagiaires ont eu généralement un délai d'adaptation , les enseignants du second degré ont généralement été envoyés directement dans les classes. Et cela génère de nombreuses souffrances.
Lire la suite de l’article


Chatel et la méfiance
S'il était besoin d'illustrer le changement d'atmosphère qui s'installe dans le système éducatif, l'Expresso de ce 7 janvier y suffirait.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 07/01/11


Enseignement supérieur : les Allemands galèrent avant, les Français après
Une étude de l'Insee compare les systèmes éducatifs français et allemands et traque les inégalités dans l'accès au supérieur. Les deux systèmes diffèrent fortement. Mais dans les deux cas, l'origine sociale pèse sur l'accès au supérieur.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 07/01/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 07/01/11


Manuel Tunon de Lara (futur président de l'Université de Bordeaux) : « Le projet de fusion des universités bordelaises doit préserver les spécificités de chacun »
À l’occasion du Salon de l’Etudiant de Bordeaux, EducPros donne la parole aux acteurs de l’enseignement supérieur bordelais. Premier volet avec le président de l’université Victor-Segalen-Bordeaux 2, Manuel Tunon de Lara, qui prendra la tête du PRES Université de Bordeaux à partir du 11 janvier 2011. Il revient sur le dispositif mis en place pour l’Opération campus et la fusion des universités programmée pour 2014. Des enjeux de taille.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 07/01/11



Un rapport ministériel pointe les "difficultés" des professeurs débutants
Les professeurs de collèges et lycées débutants rencontrent des "difficultés" depuis la rentrée, selon un rapport de la direction des ressources humaines (DGRH) du ministère de l'Education nationale, publié vendredi par le site inter­net Le Café pédagogique.
Lire la suite de l’article


Gilles de Robien : « Il ne me déplairait pas de revenir ! »
Ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur du gouvernement de Villepin, de 2005 à 2007, Gilles de Robien a préféré prendre de multiples mesures plutôt que de lancer une grande réforme de plus. Mais il reconnaît mieux comprendre le système aujourd'hui que lorsqu'il était en poste.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.