jeudi, janvier 06, 2011

Revue de presse du jeudi 6 janvier 2011

Voeux - L’École française et les inégalités – Le Canada et l’égalité des chances – malédiction - Expressis verbis -

Voeux
Avec un peu de retard dû à un début d’année marquée par la grippe, voici le retour de cette revue de presse “éducation”. Je profite de cette occasion pour souhaiter à tous mes lecteurs la santé et l’énergie combative pour affronter cette année que je souhaite bonne, malgré tout… Je forme aussi le vœu (pieux ?) que les questions d’éducation et le débat sur l’École aient toute leur place dans les médias en évitant les caricatures et les anathèmes.

L’École française et les inégalités
Parmi les vœux que je formulais l’année dernière, il y avait celui que le débat sur le système éducatif prenne en compte les résultats de l’enquête PISA. Malheureusement, nous constations très vite que le PISA-Choc n’aurait pas lieu. Un petit espoir en ce début d’année avec cette enquête parue dans Le Monde du 4 janvier 2011 (pages 10-11) avec pour titre “Pourquoi l'école française ne corrige-t-elle pas les inégalités ?” [disponible sur le site du Monde. uniquement pour les abonnés].
Luc Cédelle revient sur une des conclusions importantes de l’enquête de l’OCDE en rappelant que le système scolaire Français a pour caractéristique de voir les écarts se creuser entre les plus forts et les plus faibles . Et l'impact du milieu socio-économique y est plus déterminant qu'ailleurs. Dans les pays de l'OCDE, le score d'un élève appartenant au 1/7e le plus favorisé de la population dépasse de 38 points celui d'un élève de milieu social moyen, ce qui équivaut à environ une année de scolarisation. En France, cet écart dépasse 50 points. Les statisticiens de PISA ont même élaboré des "indicateurs de variance" permettant d'apprécier la corrélation entre la situation sociale des élèves et leurs performances scolaires. D’après ces calculs, ce chiffre atteindrait 28 % en France, ce qui place le pays au 8e rang mondial de l'inégalité, selon ces critères.
Cela pose bien sûr la question de l’efficacité des politiques compensatoires (ZEP puis “ambition réussite”, aujourd’hui “Clair”) et conduit plusieurs analystes comme Jean-Yves Rochex à juger que “ l'objectif d'améliorer les conditions de la réussite scolaire pour tous a été abandonné
Hormis un article de synthèse revenant sur les données PISA, le dossier du Monde propose une interview de Tarek Bestandji, l'un des 17 premiers élèves entrés, en 2001, à l'Institut d'études politiques de Paris - Sciences Po - dans le cadre des "conventions ZEP" . Le regard que porte ce jeune homme de 27 ans sur le système scolaire est sans complaisance “Ça fait deux siècles qu'on a aboli les privilèges, et on se retrouve avec un système où les gens justifient que les élèves boursiers seraient moins bons que les étudiants aisés. Cela me rappelle la période prérévolutionnaire.. ” et il ajoute “Le système dual français grandes écoles-universités, cela ne fait pas très égalité républicaine ! Même si j'en ai profité".”. Outre, cette interview, on trouvera aussi dans ce dossier des témoignages d’enseignants qui racontent comment ils prennent en compte dans leur pratique sur le terrain, la lutte contre les inégalités. Parmi ces enseignants interrogés, figure l’auteur de cette revue de presse. Les quelques phrases rassemblées dans ce court texte ne rendent évidemment pas compte de toute l’interview en amont mais rappellent cependant que la lutte contre les inégalités doit être un souci constant de l’action des enseignants et qu’elle nous oblige à questionner tout ce qui est implicite pour rendre notre pédagogie la plus explicite possible et la plus différenciée possible pour ne pas exclure. L’échec scolaire ne doit pas être la maladie nosocomiale de l’École…

Le Canada et l’égalité des chances
Après la Finlande, le Canada ? Selon la dernière étude du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), les enfants issus de l'immigration réussissent au Canada tout aussi bien que les petits Canadiens de naissance, et ce dès qu'ils ont passé trois ans dans le système scolaire de leur pays d'adoption. La même chose est vraie pour les élèves issus des milieux socio-économiques les moins favorisés. Le Monde rappelle ainsi quele Canada est, avec la Finlande, le Japon et la Corée, l'un des pays qui présente le plus haut niveau d'égalité des chances
Un rapport des sénateurs Français s’intéresse aux “bonnes pratiques” de ce pays nous dit le Figaro Alors qu’une enquête récente menée en France et en Allemagne affirme que selon les personnes interrogées l’intégration des immigrés musulmans serait un échec, le Sénat s’intéresse notamment aux moyens mis en œuvre au Canada pour favoriser l’intégration. Les sénateurs se sont particulièrement intéressés à la centaine d'«écoles modèles» de l'Ontario lancées en 2005. Le programme a été créé après la prise de conscience des difficultés des enfants issus de milieux défavorisés et l’instauration de mesures ciblées. Ces écoles comportent des garderies à partir de trois ans et proposent beaucoup de programmes pour les familles, concernant notamment la nourriture et les exercices physiques, la mise à disposition de livres pour l'instruction des parents, l'apprentissage de l'anglais pour parents et enfants. Par ailleurs, les parents peuvent être associés à la prise de certaines décisions. La réussite de ces écoles repose aussi sur un démarrage rapide du soutien scolaire lorsqu'une difficulté est identifiée, la forte implication des professeurs, des rencontres régulières entre enseignants et parents et une approche globale où la santé n’est pas oubliée. Le traitement gratuit des problèmes de vue et d'ouïe des enfants est ainsi devenu prioritaire. Il a en effet été constaté que 40% des élèves de ces écoles en souffraient, en raison notamment de déséquilibres alimentaires.

La malédiction du mois de décembre
ou l’histoire d’un buzz qui sent le réchauffé…
On le sait, la presse est quelquefois paresseuse et cède volontiers à la tentation du copiage ou de la citation. A la suite d’un article paru dans le Monde évoquant une enquête d’un jeune chercheur , tous les journaux (papier mais aussi radio et télévisés) ont commenté cette information selon laquelle les enfants nés à la fin de l’année auraient plus de probabilités de redoubler et au final d’être moins payés dans leur vie professionnelle. Cela montre d’ailleurs assez bien la rigidité du système scolaire français et en particulier l’échec dans la mise en œuvre d’une réelle politique des cycles. Mais ce n’est pas le fond que l’on commentera ici mais plutôt la forme et en particulier le fonctionnement des médias. En dehors du phénomène de mimétisme des médias que nous évoquions, cela illustre aussi la “mémoire courte” de ces médias et le curieux cheminement de l’information qui conduit au buzz. Car cette enquête d’un jeune chercheur de la London School of Economics aujourd’hui au CNRS et à l’école d’économie de Paris, Julien Grenet , on la trouvait déjà évoquée dans un n° des Échos du 11 septembre 2009 que je chroniquais dans ma revue de presse de ce même jour.
Pourquoi un tel décalage ? Pourquoi à l’époque cette analyse n’avait-elle pas rencontré son public et suscité le “buzz” (pardon, le “ramdam”…) qu’elle a généré durant ces vacances scolaires ? Voilà un beau sujet d’éducation aux médias.

Expressis verbis
j’écoute mais j’tiens pas compte ”, On s'demande c'est à quoi ça leur a servi toutes ces années (d'études) pour avoir autant de mauvais sens, Si y en a que ça les démange d'augmenter les impôts… sans oublier le fameux Casse toi pauv’con. Ce relâchement syntaxique et lexical n’a pas agacé que des enseignants soucieux de l’exemple donné par le plus haut sommet de l’État mais aussi un député PS, François Loncle qui, pour être sur d’obtenir (réglementairement) une réponse a posé une question écrite sur ce sujet à Luc Chatel (publiée au journal officiel en février 2010). Constatant que Nicolas Sarkozy "maltraite" la langue française, allant parfois jusqu'à employer des "formulations vulgaires",M. Loncle demandait au ministre de "prendre toutes les dispositions nécessaires pour permettre au président de la République de s'exprimer au niveau de dignité et de correction qu'exige sa fonction".
"Le président de la République parle clair et vrai, refusant un style amphigourique et les circonvolutions syntaxiques qui perdent l'auditeur et le citoyen", a répondu début décembre M. Chatel à M. Loncle, dans une lettre révélée lundi par Mediapart et reprise par tous les journaux. "Ses paroles relèvent de la spontanéité et, au contraire d'un calcul, sont le signe d'une grande sincérité", écrit le ministre, qui salue "de grandes qualités rhétoriques, telle que la force expressive, la conviction, l'à-propos, la repartie ou la puissance d'évocation".
Réponse "aimable, intelligente et travaillée", estime M. Loncle. Mais "cela ne tient pas la route" selon le député, car "dans cette attitude qui consiste à malmener la langue française, la grammaire, la syntaxe, les accords, etc., il y a un manque de culture et d'éducation qui le caractérise et aussi une stratégie qui s'apparente au populisme".
Mais en partisan convaincu du principe d’éducabilité qui nous montre que chacun peut progresser, on notera tout de même les notables progrès accomplis lors de l'interview télévisée de novembre, qui nous a valu un double usage présidentiel de l'imparfait du subjonctif et de la locution latine.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 06/01/11 (certains articles payants)


Collégiens aux idées Net
Après avoir sensibilisé les élèves du primaire fin 2010, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) explique maintenant aux collégiens comment protéger leur vie privée sur Internet.
Lire la suite de l’article


Justin Bieber et les «fraîcheurs»
«La mèche sur les yeux, c’est pour ressembler à Justin Bieber, un chanteur pour filles un peu nunuches, explique Arthur, en troisième à Courbevoie (Hauts-de-Seine). Alors des Justin Bieber, il y en a partout. Mais ceux qui font plein d’effets avec leurs cheveux, comme s’il y avait du vent dedans, c’est souvent dans les collèges bourgeois qu’on les voit»,poursuit notre expert capillaire. Lui préfère se sculpter une petite crête avec du gel. Pas envie qu’un prof lui dise : «Arrête de faire ton L’Oréal Paris.» Visiblement, la façon de se coiffer renseigne beaucoup sur soi. Arthur : «Vus du 93, ceux qui ont une mèche passent pour des bouffons. Et vus de Neuilly, pour des fraîcheurs.». Des fraîcheurs ? «Oui, on les appelle comme ça parce qu’ils disent tout le temps "Ah, c’est frais !"», décode Jennifer, en première ES aux portes de Paris.
Lire la suite de l’article


Zy’Va, l’aide aux devoirs à rude école
Comme des milliers d’autres, l’association sise à Nanterre est confrontée à la fonte des subventions.
Lire la suite de l’article


Moins d'enseignants à la rentrée: toutes les académies trinquent
Le ministère de l'Education nationale vient de finaliser la répartition par académie des 16.000 suppressions de postes d'enseignants prévus au budget 2011.
Lire la suite de l’article


Sarkozy ne parle pas mal, il «refuse le style amphigourique»
Un député PS s'était très officiellement ému des fautes de langage du Président dans une question écrite au ministre de l'Education Luc Chatel. Lequel a bien été obligé de répondre.
Lire la suite de l’article


«Nicolas Sarkozy parle aussi mal que Georges Marchais»
Jean Véronis, linguiste, analyse le parler du président de la République
Lire la suite de l’article


L’école s’agrippe à la petite semaine
A Lyon, où les quatre jours sont adoptés depuis vingt ans, parents et enseignants sont réticents à une journée supplémentaire de classe, qui vient d’être préconisée par des parlementaires.
Lire la suite de l’article


Classement Pisa : quand nous aimons tester l’éducation
Par NATHALIE MONS Maître de conférences en sociologie à l’université de Paris-Est

L’information s’est diffusée de façon foudroyante sur Internet, mardi 7 décembre. Deux heures après la conférence de presse organisée par l’OCDE pour présenter Pisa - l’enquête internationale sur les acquis des élèves de 15 ans -, plus de 150 articles de langue française présentaient ce palmarès mondial des systèmes éducatifs sur le réseau. Dans la foulée, l’information était reprise au JT des chaînes de télévision et dans les titres de la grande presse. Qu’est-ce qui explique le succès médiatique planétaire de cet outil de comparaison international des systèmes éducatifs ? Est-ce la nouveauté de ce benchmarking éducatif, comme disent les spécialistes, qui séduit médias, politiques et opinions publiques ? Non, les évaluations internationales des élèves existent depuis un demi-siècle. Dès la fin des années 50, des chercheurs s’étaient réunis sous l’égide de l’Unesco pour développer le premier test international de comparaison des acquis des élèves, laboratoire mondial géant qui devait permettre de mieux comprendre les apprentissages scolaires. Finalement, le lancement du satellite Spoutnik par les Soviétiques en 1957 permit à l’ancêtre de Pisa de trouver un financement américain. Doublés par les Soviétiques dans la course à l’espace, les Etats-Unis traversaient alors une crise de confiance aiguë dans la qualité de leur éducation, notamment scientifique. Ces tests internationaux ont donc toujours présenté deux visages : un instrument scientifique qui vise à mieux comprendre les apprentissages des élèves et un benchmark de politique nationale et de compétition internationale.
Lire la suite de l’article


Attentions, sortie d’école
Garde. A Paris, après la classe, l’association Môm’Artre s’occupe de 250 écoliers, souvent issus de familles monoparentales.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 06/01/11



Les lycéens se préparent à choisir leur avenir
Dans quinze jours s'ouvrira sur Internet la procédure d'inscription dans le supérieur.
Lire la suite de l’article


Un internat de respiration pour les élèves décrocheurs
En Ille-et-Vilaine, seize adolescents en difficulté sont pris en charge.
Lire la suite de l’article


Le Sénat s'intéresse aux «écoles modèles» du Canada
La réussite des enfants d'immigrés ou d'origine modeste est mise en avant par les parlementaires français.
Lire la suite de l’article


Les internats de réinsertion trouvent leur rythme
Onze établissements de réinsertion scolaire fonctionnent désormais, tentant de faire oublier les incidents des premiers jours.
Lire la suite de l’article


90 % des universités en gestion autonome
Après deux premières vagues en 2009 et 2010, 22 nouveaux établissements accèdent à une plus grande indépendance.
Lire la suite de l’article


Jacqueline de Romilly : «Tout est question d'éducation»
Première femme à avoir enseigné au Collège de France, Jacqueline de Romilly, de l'Académie française, spécialiste de la Grèce antique, s'est éteinte à 97 ans, samedi dernier, à l'hôpital Am broise-Paré de Boulogne -Billancourt. Elle nous avait reçus avant de se briser le col du fémur, et que ne l'emporte la faiblesse du grand âge. Entretien inédit.
Lire la suite de l’article


Naître en décembre peut être un handicap
A cause d'un manque de maturité, les enfants nés en fin d'année redoublent plus que leurs camarades nés en janvier, révèle une étude. Un retard qui persiste toute la vie : de l'orientation scolaire aux diplômes jusqu'au salaire.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 06/01/11



Amphigouri par Franck Nouchi
quel est l'homme politique qui a réussi à caser le mot "amphigourique" dans une déclaration ? Vous séchez ?
Lire la suite de l’article


Pourquoi l'école française ne corrige-t-elle pas les inégalités ? (édition abonnés)
L'école française ne parvient pas à compenser les inégalités scolaires qui, pour l'essentiel, se recoupent avec les inégalités d'origine sociale. C'est cette réalité crue, déjà connue à travers de multiples études menées au niveau national, qui émerge cette fois de l'enquête internationale "Programme international pour le suivi des acquis des élèves" (PISA), la quatrième du genre, publiée le 7 décembre 2010 par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).
Lire la suite de l’article


"Le système français ne fait pas très égalité républicaine !" (édition abonnés)
Tarek Bestandji, 27 ans, fait partie des premiers "bébés Descoings". Il fut l'un des 17 premiers élèves entrés, en 2001, à l'Institut d'études politiques de Paris - Sciences Po - dans le cadre des "conventions ZEP" lancées par le directeur de l'établissement, Richard Descoings.
Lire la suite de l’article


Témoignages(édition abonnés)
Ils sont quatre à intervenir, à des titres divers, sur le terrain, là où se joue la lutte contre les inégalités.
Lire la suite de l’article


Le Canada, élève modèle de l'intégration (édition abonnés)
L'école Parkdale, campée dans l'un des quartiers les plus pauvres de Toronto, n'est pas un cas à part. Selon la dernière étude du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), les enfants issus de l'immigration réussissent au Canada tout aussi bien que les petits Canadiens de naissance, et ce dès qu'ils ont passé trois ans dans le système scolaire de leur pays d'adoption. La même chose est vraie pour les élèves issus des milieux socio-économiques les moins favorisés.
Lire la suite de l’article


A Grenoble, le lycée Emmanuel-Mounier refuse d'être peu à peu vidé de ses élèves (édition abonnés)
Les "Mounier" ne désarment pas. L'année 2011 a même commencé par une assemblée générale de ces opposants à la fermeture de leur lycée. Lundi 3 janvier, le collectif de soutien au lycée grenoblois Emmanuel-Mounier a fait le point sur les négociations menées avant les fêtes de fin d'année avec les représentants du président (PS) de la région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne.
Lire la suite de l’article


Shoah : l'enseignante de Nancy réintégrée, mais sanctionnée
Catherine Pederzoli, l'enseignante nancéienne qui avait été suspendue en septembre notamment pour avoir consacré trop de temps à l'enseignement de la Shoah, a été réintégrée mais dans une nouvelle affectation, a annoncé lundi 3 janvier le rectorat de Nancy-Metz.
Lire la suite de l’article


L'Alsace fait sa loi quand Paris l'oublie
Beate S. est autrichienne. Simone R. allemande. Elles enseignent toutes deux, en Alsace, dans des classes bilingues franco-allemandes de l'association ABCM Zweisprachigkeit (Association pour le bilinguisme en classe maternelle). ABCM est sous contrat avec l'Etat. Beate a sept ans d'expérience et Simone treize, dont six dans l'école publique. Elles ont demandé, en 2007, à être intégrées en tant que "maîtres contractuels de l'enseignement privé", ce qui ferait d'elles des agents non titulaires de droit public, comme les enseignants du privé sous contrat.
Lire la suite de l’article


Anorexie : "J'ai l'impression que les choses commencent à changer"
Nathalie Maciel, qui a raconté dans un livre, La Balance du vide (Dorval éditions, 2007), dix ans de sa lutte contre l'anorexie, réagit à la mort d'Isabelle Caro, le jeune mannequin qui avait exposé son corps dans une campagne de sensibilisation aux méfaits de cette maladie.
Lire la suite de l’article


Des concours spécifiques pour les contractuels de la fonction publique
Dans un entretien à paraître jeudi 30 décembre dans Les Echos, le secrétaire d'Etat à la fonction publique, Georges Tron, annonce la création de concours spécifiques aux agents non titulaires en CDI de la fonction publique, alors qu'un projet de loi est attendu au premier trimestre.
Lire la suite de l’article


L'école et le collège, principales victimes des réductions de postes
A la rentrée 2011, les effectifs enseignants vont fondre dans toutes les académies métropolitaines. Collèges et écoles vont subir les 16 000 suppressions de postes prévues au budget 2011. Depuis 2007, 66 000 postes ont disparu.
Lire la suite de l’article


Les enfants nés en fin d'année ont une scolarité plus difficile
Ils sont sagittaires ou capricornes, mais là n'est pas leur problème. C'est de n'avoir pas su attendre l'an neuf dont souffrent les natifs de décembre. Julien Grenet, chercheur en économie au CNRS et à l'Ecole d'économie de Paris, a mis à jour le fait qu'un natif de la fin de l'année gagne toute sa vie active 1,5% de moins que s'il était né en janvier. Soit un manque à gagner de 12 000 euros sur une carrière complète de 42 années au salaire médian de 1580 euros net mensuels.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 06/01/11



Pour une majorité d'Allemands et de Français, les musulmans sont "mal intégrés"
Pour environ 40% des Français et des Allemands, l'islam représente "plutôt une menace", selon un sondage réalisé par l'Ifop pour Le Monde et publié mardi par le quotidien. Selon ce même sondage, 68% des Français et 75% des Allemands estiment que les musulmans ne sont pas bien intégrés dans leur société.
Lire la suite de l’article


Admis au concours, jetés par la fac
Certaines universités refusent d’intégrer en master 2 des anciens élèves des IUFM.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 06/01/11



PUTEAUX : Le collège en grève réclame des surveillants
Les cours devraient se faire rares demain au collège Maréchal-Leclerc de Puteaux. Une majorité d’enseignants, soutenus par les parents vont cesser le travail.
Lire la suite de l’article


Vitry-sur-Seine : encore une agression violente au lycée Chérioux
Un élève de 17 ans a été blessé au visage par un cutter hier à midi. Une nouvelle agression après celle qui avait poussé les enseignants à arrêter les cours deux semaines l’an dernier.
Lire la suite de l’article


YERRES : Coups de feu devant le lycée
Sept jeunes ont été arrêtés hier après de violentes rixes entre bandes survenues lundi et mardi.Certains étaient armés de flash-balls et de fusils à pompe.
Lire la suite de l’article


Savigny sur Orge : A la maternelle, c’est entrée ou dessert
Ils ont bien à manger dans leur assiette, mais en moindre quantité. Depuis lundi, les élèves de maternelle de Savigny-sur-Orge expérimentent une nouvelle formule de restauration scolaire, dite à quatre composants, au lieu de cinq jusqu’ici. En plus d’un plat principal, d’un accompagnement et d’un fromage, les élèves n’ont plus systématiquement une entrée et un dessert, mais l’un ou l’autre selon les repas.
Lire la suite de l’article


Le cirque empêche la rentrée des lycéens
Le chapiteau et ses fauves se sont installés illégalement sur le terrain de sport du lycée de Bezons. La région a saisi le tribunal administratif.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 06/01/11



Aquitaine - Les cantines des lycées à prix unique
Le conseil régional vient d’en finir avec les tarifs différenciés pour les repas des lycéens dans les établissements dont il est propriétaire. Une initiative qui vise à une plus grande équité sociale et territoriale.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 06/01/11



L’école plus dure pour les natifs de décembre
Un chercheur a montré l’impact du mois de naissance sur l’ensemble du parcours scolaire et l’incapacité du système éducatif à le prendre en compte
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 06/01/11



Shoah: l'enseignante de Nancy réintégrée, mais dans une nouvelle affectation
Catherine Pederzoli, l'enseignante nancéienne de confession juive qui avait été suspendue en septembre dernier notamment pour avoir consacré trop de temps à l'enseignement de la Shoah, a été réintégrée mais dans une nouvelle affectation, a-t-on appris lundi du rectorat de Nancy-Metz
Lire la suite de l’article


7 interpellations après des coups de feu devant un lycée de Yerres
Sept jeunes gens, dont deux mineurs, ont été interpellés mercredi à Yerres et Brunoy (Essonne) pour leur participation présumée, lundi et mardi, à des bagarres lors desquelles des coups de feu ont été tirés devant un lycée, a-t-on appris de sources concordantes.
Lire la suite de l’article


Chatel défend le style de langage de Sarkozy dénoncé par un député PS
Le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, a défendu mercrdi le style oral de Nicolas Sarkozy qui, selon lui, "parle clair et vrai" en réponse à un député PS dénonçant les "fautes de langage" du chef de l'Etat qui "s'apparente au populisme".
Lire la suite de l’article


De Jack Bauer à Kant, les séries télé inspirent les intellectuels
Séminaires, journées d'études, colloques et même cours, les séries télévisées inspirent de plus en plus universitaires et intellectuels qui y trouvent matière à réflexion et les exploitent pour aborder des thèmes philosophiques.
Lire la suite de l’article


Les universités dans la course aux campus d'excellence
Les premiers lauréats seront sélectionnés en juillet prochain. Seize candidats aux initiatives d'excellence, ces futurs campus à vocation mondiale, devraient rendre leur projet vendredi.
Lire la suite de l’article


Suppressions de postes dans l'éducation : le PS se joint à la mobilisation du 22 janvier
Le Parti socialiste soutient l'appel à la journée de mobilisation prévue le 22 janvier pour protester contre la nouvelle réduction de postes dans l'Education nationale, qu'il juge « insoutenable ».
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 06/01/11


Elèves de terminale: le portail Admission Post-Bac va être "amélioré"
Le portail internet "Admission Post-Bac", qui permet aux élèves de terminale de s'inscrire dans l'enseignement supérieur, va être "amélioré" cette année en matière d'informations sur les débouchés des diplômes, a affirmé jeudi la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse.
Lire la suite de l’article


Enfants d'immigrés: discrimination à l'embauche, salaires inférieurs
Les Français ayant au moins un parent immigré originaire du Maghreb ont des taux d'emploi inférieurs de 18 points et des salaires 13% moins importants de ceux dont les deux parents sont français de naissance, selon une étude de l'Insee publiée jeudi.
Lire la suite de l’article


Emploi: le lieu de résidence, écueil de plus pour les jeunes de banlieue
La discrimination par le lieu de résidence, qui frappe des jeunes de banlieue en quête d'emploi, est un phénomène reconnu par des associations et des élus, mais absent du code pénal, difficile à quantifier et à prouver en justice.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 06/01/11



Professeur vacataire, je coûte une misère à la fac française
Je suis chargé de TD vacataire en langues étrangères appliquées (LEA) à l'université de Paris IV-Clignancourt, et avant cela chargé de TD en droit à l'université de Paris I. J'ai été embauché pour donner des cours d'anglais à des élèves de première et deuxième année d'université (étant moi-même actuellement en train de finir ma thèse en littérature américaine). Pas une fois on n'a testé mon niveau d'anglais à l'écrit ou à l'oral, et je n'ai jamais passé d'entretien d'embauche – l'envoi de mon CV et d'un « mail de motivation » a suffi dans les deux cas. Ma supérieure à Paris I m'avait confié que je remplaçais une chargée de TD dont on avait « découvert » au bout d'un an qu'en guise de cours, elle apprenait des chansons en anglais à ses étudiants. Il n'y a donc aucune garantie ou presque, du côté des élèves, d'avoir à faire à des enseignants compétents ; cela peut leur coûter un an d'études à apprendre n'importe quoi.
Lire la suite de l’article


Disparition de Romilly : tous les hellénistes n'ont pas 97 ans ! Par Elsa Biguet, Professeur de Lettres classiques
J'ai 25 ans, je suis professeur stagiaire de lettres classiques en lycée, fraîche émoulue de l'agrégation, dans un petit établissement où le grec a été supprimé à la rentrée mais où, par chance, le latin subsiste. Le 18 décembre, Jacqueline de Romilly, helléniste et grande passionnée de l'Antiquité, est partie, mettant, une dernière fois peut-être, le grec sur le devant de la scène médiatique. Mais qui parle de la disparition progressive et programmée des sections de grec et de latin dans les collèges et les lycées ?
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 06/01/11



Les lycéens de seconde explorent leur avenir
Point fort de la réforme du lycée lancée en septembre dernier : les élèves expérimentent plusieurs matières avant de choisir leur orientation. À Dinan (Côtes-d'Armor), deux classes découvrent les sciences.
Lire la suite de l’article


Un Français sur dix a mal à son calcul
Ce mal appelé « innumérisme » est au calcul ce que l'illettrisme est à la lecture. Michel Vigier, professeur de maths a cherché, dans l'histoire des chiffres, les racines de nos difficultés à compter. Il propose des remèdes pour décoller, une bonne fois pour toutes, l'étiquette « nul en maths ».
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 06/01/11



La FSU s'indigne d'être exclue des vœux
Non invitée à la cérémonie des vœux aux forces vives de la Nation par Nicolas Sarkozy qui a lieu jeudi après-midi, la secrétaire générale de la FSU (Fédération Syndicale Unitaire) Bernadette Groison, déclare au JDD.fr "ne pas comprendre" la décision du Président et regrette un mauvais "signe" envoyé en ce début d'année.
Lire la suite de l’article


Les chantiers sociaux du gouvernement pour 2011
Rythmes scolaires: s’attaquer aux grandes vacances
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 06/01/11


Sarkozy ou comment on cause
Le site Mediapart vient de mettre en ligne une lettre de Luc Chatel, ministre de l'Education, qui défend le «style» Sarkozy en matière de langue française. Edifiant

Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 06/01/11


Carla mouille sa blouse pour des enseignantes
A quoi a-t-elle été sensible? A l’injuste destinée de ces épouses que le travail éloigne de leur mari? A la brimade infligée à ces enseignantes « professionnellement brillantes » que l’on empêche d’exercer dans les meilleures conditions ? A la crasse indifférence de la machine administrative, qui gère d’abord des fonctionnaires-numéros ?
Lire la suite de l’article


16 000 postes supprimés dans l'Education à la rentrée 2011
Les académies de Lille et Nancy-Metz seront particulièrement touchées par les coupes budgétaires.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 06/01/11


Maternelle : "Trop d'école tue l'école"
L'école maternelle est-elle en danger ? La suppression des moyens accordés à l'Ageem (Association générale des enseignants des écoles maternelles n'est pas un signe encourageant. L'Ageem s'interroge sur la scolarisation rampante d'une école qui a développé un équilibre subtil permettant la socialisation des tout petits. Pour Lucile Barberis, présidente de l'Ageem, "trop d'école tue l'école".
Lire la suite de l’article


Peut-on faire évoluer les évaluations de CM2 ?
A quelques jours des évaluations de CM2 il apparaît que la formule imposée par Xavier Darcos restera en vigueur cette année malgré la "protestation" du Snuipp. Pourquoi est-il si difficile de faire bouger un évaluation rejetée par de nombreux enseignants ?
Lire la suite de l’article


Des jeux sérieux pour apprendre le métier d'enseignant
Selon Education Week, plusieurs écoles de formation d'enseignants américaines utilisent des jeux sérieux pour former les futurs profs.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 06/01/11


Chatel défend le mauvais français de Sarkozy
«J'écoute, mais j'tiens pas compte»: c'est ainsi que le Président parle. François Loncle, député PS, ne supportait plus ces «formulations vulgaires». Il a posé une question écrite au ministre de l'Education. Luc Chatel a bien été obligé de répondre.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 06/01/11



Les élus français sont trop vieux
Dans quelques semaines, il devrait être possible d'être élu Président ou député à 18 ans. Une réforme symbolique mais qui repose la question de l'âge moyen des élus français.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 06/01/11


Le portail sur l'alternance ? "Nullissime" selon Michel Abhervé
« Nous avions analysé ce portail [sur l'alternance] lors de sa mise en place en mai et juin derniers. Il était tentant de voir si en fin d’année, ce portail s’était amélioré », écrit Michel Abhervé sur son blog. Résultat ? « Le test est clair : rien n’a changé et ce portail est toujours aussi inutile»
Lire la suite de l’article


Deux nouveaux blogueurs EducPros
Bienvenue aux deux nouveaux blogueurs qui viennent enrichir les débats en ce début d'année 2011 sur EducPros ! Une blogueuse tout d'abord : Christine Vaufrey, rédactrice en chef du site Thot Cursus, et un blogueur, Philippe Jamet, directeur de l’école des Mines de Saint-Etienne. Présentation.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 06/01/11



François Portzer, nouveau président du Snalc-Csen
François Portzer a été élu mercredi nouveau président du syndicat enseignant Snalc-Csen, en remplacement de Bernard Kuntz, démissionnaire, a annoncé le syndicat dans un communiqué.
Lire la suite de l’article


Ike Antkare : le chercheur renommé… qui n'existe pas
Sur la toile, Ike Antkare figure parmi les dix premiers chercheurs en science informatique. Pourtant ce chercheur n'existe pas ! Son créateur, l'enseignant-chercheur Cyril Labbé, démontre ainsi les limites de l'évaluation « quantitative » basée sur la mesure du nombre de citations.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.