jeudi, octobre 11, 2007

Revue de presse du jeudi 11 octobre 2007

Passé les bornes, y a plus de limites…
Des parents se sont rendus au collège de leur enfant sur convocation, croyaient-ils, du Conseiller principal d'éducation (CPE). Ils en sont repartis les menottes aux poignets.
Libération, comme d’autres journaux, révèle cette affaire scandaleuse qui concerne le collège Utrillo, dans le XVIIIe arrondissement. La principale se dit «très choquée par la méthode utilisée. Il s'agit clairement d'une usurpation d'identité. C'est un problème de déontologie profond, et qui peut tous nous concerner au quotidien.»


Plan “anti-fumette”…

Le gouvernement a décidé de durcir le ton pour les fumeurs de joints pris en flagrant délit, selon «Le Parisien» . Ils devront suivre un stage obligatoire pouvant coûter jusqu’à 450 euros. Les parents devront payer pour leurs enfants mineurs. Cette somme s'ajoute au prix de l'amende fixée par le juge, lors du prononcé du jugement. Elle est toujours fixée au maximum à 3 750 €, par la loi de 1970. Comme le rappelle le site “Rue 89 “ , la mesure a en fait été votée, dans l'indifférence générale, par l'Assemblée au mois de mars, lors de l'examen de la loi sur la délinquance.
D'autres dispositions avaient alors été adoptées par le législateur, comme l'aggravation des sanctions (pour les dépositaires d'une mission de service public, pour les dealers exerçant devant des locaux administratifs...) ou la généralisation de l'injonction thérapeutique. Sur le principe, difficile de s'opposer à ces "stages de sensibilisation aux dangers de l'usage de produits stupéfiants". Mieux vaut, en effet, voir un usager en stage qu'en prison. Seulement voilà, ces stages ne viennent pas remplacer les peines de prison mais s'y ajouter…
Rappelons pour finir que le « joint » s'est largement banalisé. Il compte près de quatre millions de consommateurs, dont 1,2 million d'usagers réguliers et 550 000 usagers quotidiens. Une enquête de l’Observatoire français des drogues et toxicomanies montrait que c’est en moyenne vers 15 ans qu’on fume son premier joint et qu’en 2005 49,5 % des jeunes âgés de 17 ans ont déclaré avoir déjà pris du cannabis au cours de leur vie, 27,9 % au cours des trente derniers jours, 10,8 % de façon régulière et 5,2 % quotidiennement.
Si les stages se généralisent, en plus de stigmatiser fortement les jeunes, cela risque de créer de l’absentéisme dans les classes…
“Monsieur, Kevin il est pas là, il est en stage anti-fumette…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 11/10/07



Stages obligatoires pour les fumeurs de cannabis
Le gouvernement a décidé de durcir le ton pour les fumeurs de joints pris en flagrant délit, selon «Le Parisien». Ils devront suivre un stage payant et obligatoire.
Lire la suite de l’article


«Lexik», le guide pour «capter» la cité
Des jeunes d’Evry ont compilé les expressions des quartiers dans un dictionnaire.
Lire la suite de l’article


Un policier piège des parents d'élève en se faisant passer pour le CPE du collège
Des parents se sont rendus au collège de leur enfant sur convocation, croyaient-ils, du Conseiller principal d'éducation (CPE). Ils en sont repartis les menottes aux poignets.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 11/10/07


Nouvelle fusillade dans un lycée américain
Le tireur, un adolescent de 14 ans, a blessé quatre personnes avant de se suicider.
Lire la suite de l’article


Stages obligatoires pour fumeurs de cannabis
Les usagers arrêtés en flagrant délit devront désormais participer à des stages de prévention pouvant coûter jusqu’à 450 euros.
Lire la suite de l’article


Deux cent mille Français cultivent leur cannabis
La PJ vient de démanteler deux « usines » dotées d'un équipement sophistiqué pour alimenter le trafic de drogue dans le Midi.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 10/10/07 (un jour de retard)



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien du 11/10/07 ( payant)



Au premier souci, les enfants vont chez le psy
Y a-t-il encore des enfants qui n'aient pas vu un psy ? Autrefois tabou, le recours au psy chez les plus jeunes se répand en France. Les consultations publiques sont saturées. Et les praticiens privés, réunis en congrès en ce moment, ne désemplissent pas
Lire la suite de l’article


Des stages obligatoires pour les fumeurs de cannabis interpellés
Contre l'usage du cannabis, le gouvernement durcit le ton. Les usagers arrêtés en flagrant délit devront suivre des stages obligatoires et payants - qui pourront coûter jusqu'à 450 € - où leur seront exposés les dangers des stupéfiants.
Lire la suite de l’article


« Des sanctions rapides et pédagogiques »
ETIENNE APAIRE était conseiller judiciaire de Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur de juin 2002 à octobre 2004. Nommé depuis le 3 septembre dernier en Conseil des ministres à la tête de la Mildt, le Monsieur Drogue du gouvernement nous révèle les priorités de ses actions pour lutter contre l'usage de stupéfiants. A commencer par la généralisation des « stages cannabis ».
Lire la suite de l’article



« On est tous au courant des risques »
TRANQUILLEMENT en train de discuter avec ses copains à la sortie du lycée, Antoine* ne se cache pas et tire sur un joint en pleine rue. « Des stages payants pour les fumeurs de shit ? C'est une bonne idée... pour l'Etat qui va se faire plus d'argent », ironise cet élève de seconde au lycée Balzac (Paris XVII e ).
Lire la suite de l’article


Les parents paieront pour les mineurs
Les parents devront payer pour leurs enfants mineurs. Cette somme s'ajoute au prix de l'amende fixée par le juge, lors du prononcé du jugement. Elle est toujours fixée au maximum à 3 750 €, par la loi de 1970.
Lire la suite de l’article


Ce que dit la loi
Avant. La loi de 1970 prévoit « un an de prison et 3 750 € d'amende au maximum » pour usage de cannabis. En pratique, « les orientations de politique pénale recommandent aux procureurs d'éviter l'incarcération », précise le guide « Drogues et dépendance », réalisé par la Mildt et l'Inpes.
Mais « vendre ou offrir des produits stupéfiants, même en petite quantité, est assimilé à du trafic, passible de cinq ans de prison et 75 000 € d'amende maximum ». 


Maintenant. Ces dispositions pénales restent inchangées. S'ajoute l'obligation d'effectuer un « stage cannabis », payant, pour les usagers.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 11/10/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 11/10/07



«Les fumeurs vont combler le trou de la sécu!»
Les consommateurs de cannabis, une fois interpellés, devront effectuer un stage sur les dangers de cette drogue. Nous avons demandé aux internautes ce qu’ils en pensaient. Globalement, ils sont contre, comme Strict qui dit: «Affligeant! La France est le pays avec le plus grand nombre de consommateurs et avec le moins de tolérance. Au lieu de reconnaître une politique inefficace, M. Apaire enfonce le clou!»
Lire la suite de l’article


L'ado juive n'avait pas été agressée

La collégienne juive de 13 ans ayant porté plainte lundi en affirmant avoir été agressée par trois voleurs du fait de sa religion est revenue hier sur ses déclarations. Elle a avoué s'être “ accidentellement blessée avec un grillage.”
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 11/10/07



Rien vu...


------------------------------------------------
Rue89 du 11/10/07



Les fumeurs de cannabis bientôt en stage de rééducation
Voilà ce qui s'appelle soigner son entrée. Dans son premier entretien à la presse, en l'occurrence au Parisien, Etienne Apaire, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur et tout nouveau président de la Mildt, a annoncé ce jeudi la prochaine mise en place de "stages" payants obligatoires pour les fumeurs de cannabis pris la main dans le sac, sur le modèle de ce qui se fait déjà pour les points de permis de conduire.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 11/10/07



Rien vu...


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 11/10/07



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 11/10/07



Cannabis: Tolérance zéro
Tolérance zéro pour les fumeurs de joints. Le gouvernement a décidé de mettre en place des stages obligatoires et payants pour les contrevenants pris en flagrant délit. Ces sessions de prévention pourront atteindre jusqu'à 450 euros pour deux jours d'information sur les dangers du cannabis. Le gouvernement souhaite ainsi contrer une consommation de stupéfiant en hausse constante dans l'Hexagone.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 12/10/07



La fumette sur la sellette
Revue de presse quotidienne des journaux télévisés de la mi-journée.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 11/10/07


Bientôt un stage obligatoire
pour les fumeurs interpellés
Le gouvernement veut généraliser les stages de sensibilisation payants pour les fumeurs de cannabis interpellés "courant 2008". Ils pourraient coûter jusqu'à 450 euros.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 11/10/07


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 11/10/07



Les parents d'élèves éliront vendredi et samedi leurs représentants
Les élections annuelles des représentants des parents d'élèves dans les écoles, collèges et lycées publics, qui se dérouleront vendredi et samedi, devraient souffrir cette année encore d'une médiocre participation faute d'une organisation homogène sur le territoire.
Lire la suite de l’article


Journée Guy Môquet: organisation très variable selon les lycées
L'organisation de la "commémoration du souvenir" du résistant Guy Môquet dans les lycées le 22 octobre, parfois objet de vifs débats au sein des équipes éducatives, s'annonce variée selon les établissements, selon plusieurs sources interrogées par l'AFP.
Lire la suite de l’article


Rassemblement vendredi en soutien à un enfant de sans-papiers interpellés
Un rassemblement en soutien à un garçon de sept ans, enfant de sans-papiers de nationalité serbe interpellé fin septembre à l'école qu'il fréquente à Montauban, sera organisé vendredi soir devant la préfecture du Tarn-et-Garonne, a-t-on appris jeudi auprès du Réseau Education sans frontières.
Lire la suite de l’article


Plombs tirés sur le personnel d'un collège à Trappes, l'auteur en garde à vue
Un surveillant et le proviseur adjoint du collège Courbet à Trappes (Yvelines) ont été la cible jeudi matin de tirs d'une arme à air comprimé qui a légèrement blessé à la cuisse le proviseur adjoint et dont l'auteur a été placé en garde à vue, a-t-on appris jeudi de source policière.
Lire la suite de l’article


Des députés UMP veulent la création d'un "chèque santé étudiant"
Une proposition de loi visant à mettre en place un "chèque santé étudiant" de 40 euros pour aider les étudiants à acquérir une "complémentaire santé", a été déposée à l'Assemblée nationale, a annoncé jeudi le député UMP Richard Mallié, initiateur du texte.
Lire la suite de l’article


Le SNUipp-FSU dénonce une "volonté d'intimidation" contre les militants RESF
Le SNuipp-FSU, principal syndicat du primaire, a dénoncé jeudi la "volonté d'intimidation" dont sont victimes les "militants syndicaux et associatifs" du Réseau éducation sans frontière (RESF) pour leurs actions en faveur des familles sans-papiers.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.