vendredi, septembre 28, 2007

Revue de presse du vendredi 28 septembre 2007

Dès la rentrée 2008, partout en France dans les écoles primaires, on ne travaillera plus le samedi matin et, je l’espère, bientôt dans les collèges” Le ministre de l’Education nationale Xavier Darcos a confirmé hier soir sur TF1 l’information qui circulait depuis le début de la semaine. Il est toutefois resté flou sur la nouvelle organisation de la semaine de cours, la question clé qui fait polémique. On trouvera le détail de son intervention dans tous les journaux, Le Parisien en particulier récapitule tout ce qui va changer .
Des voix s’élèvent cependant malgré une opinion plutôt favorable à cette mesure.François Testu, spécialiste des rythmes scolaires, explique à Libération que la priorité est de réformer la journée de classe. il poursuit dans 20 minutes en insistant sur les inégalités sociales : “la libération du temps n'est pas forcément synonyme d'épanouissement, d'éveil et d'intégration. Au contraire ! Elle peut accentuer les différences. Car certains enfants, faute d'encadrement familial, subissent le temps libre.

Les parents sont eux aussi mitigés comme le montre un reportage du Parisien


Toujours à propos de la suppression des cours le samedi, il faut bien préciser que ce sont les élèves qui sont concernés. Pour les enseignants du primaire, c’est plus compliqué.
On peut même discerner une “entourloupe” : pour compenser les 3 heures perdues du samedi, on pourrait leur demander d’assurer les études et autres activités après la classe. Ce que certains font déjà mais de manière payante. Ce serait alors une baisse sensible de leur revenu. Derrière cette décision peut donc se cacher une économie faite sur le dos des enseignants. On voit donc que, comme le relève Rue 89 , supprimer trois heures de cours le samedi matin, dans les écoles primaires puis les collèges, pourrait ainsi permettre d'économiser des postes d'enseignants.

Après Le Monde, c’est Le Figaro qui appelle ses lecteur à faire ses propositions pour sauver l’école. . Comme hier, je ne peux qu’inviter mes lecteurs à s’exprimer sur ce sujet…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 28/09/07


Darcos cherche son rythme
Le ministre confirme la fin de l’école le samedi et réfléchit à d’autres aménagements.
Lire la suite de l’article


«Il faut avant tout alléger la journée»
François Testu, professeur, insiste sur la nécessité de rythmes plus réguliers
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 28/09/07


Le samedi matin supprimé en primaire en 2008
Le ministre de l’Education nationale Xavier Darcos a confirmé la mesure jeudi soir, indiquant que « les trois heures » ainsi libérées « seraient dévouées à ceux qui sont en échec scolaire ».
Lire la suite de l’article


Vos solutions pour sauver l'école !
Faites-nous part de vos expériences, bonnes ou mauvaises, et de vos idées pour remettre l’école sur les rails.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 27/09/07 (un jour de retard)





Les éducateurs prennent le président à la lettre
Quatorze organisations adressent une lettre ouverte à Sarkozy : « Nous voulons une autre politique pour garantir la réussite de tous. »
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 28/09/07 ( payant)


Xavier Darcos rend le samedi aux parents
Le ministre de l'Education l'a confirmé hier soir : dès la rentrée 2008, les écoliers français n'iront plus à l'école le samedi matin. Les heures libérées serviront, le reste de la semaine, à remettre en selle les élèves à la peine.
Lire la suite de l’article


Petite histoire d'un jour flottant
LES JOURS de congés qui jalonnent la semaine des écoliers français n'ont jamais rien dû aux considérations de leurs besoins... en grasses matinées ! Comme le fait observer le très laïc président de la FCPE, Faride Hamana, le but était au départ strictement religieux.
Lire la suite de l’article


Avis très mitigés à l'école Noguères de Paris
LA SUPPRESSION des cours le samedi matin ? A l'école primaire Henri-Noguères à Paris (XIX e arrondissement), les avis recueillis hier auprès des parents comme des enfants à la sortie des classes à 16 h 30 sont très partagés.
Lire la suite de l’article


Bonne nouvelle pour le secteur du tourisme
Les professionnels du tourisme, réunis à Deauville (Calvados), à l'occasion du salon Top Resa, leur rendez-vous annuel, ont le sourire. La perspective d'un samedi libéré chaque week-end est accueillie comme un cadeau de Noël avant l'heure. « C'est une excellente nouvelle pour le business, s'enthousiasme Rachel Picard, directrice générale du siteVoyages-sncf.com.
Lire la suite de l’article



Ce qui va changer à la rentrée 2008
Trois heures de plus par semaine pour les élèves les plus faibles. Abolir le samedi matin « imposé à tous les enfants » revient à libérer l'enseignant de sa classe, sans supprimer les trois heures de son emploi du temps. Le ministre souhaite qu'elles soient « réinvesties » dans un suivi plus personnalisé des élèves en grosse difficulté, pour lutter contre les inégalités
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 28/09/07



Les écoliers n'auront plus cours le samedi matin à la rentrée 2008
Le ministre de l'éducation nationale Xavier Darcos a confirmé jeudi sur TF1 la suppression du samedi matin travaillé à l'école primaire à la rentrée 2008 et espéré "étendre le dispositif au collège" à terme
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 28/09/07



Mais oui, mais oui, samedi, l'école c'est fini
La fin de l'école le samedi matin a sonné. Xavier Darcos, ministre de l'Education nationale, a officiellement annoncé hier sur TF1 que les 3,4 millions d'élèves du primaire n'auront plus à endosser leur cartable le samedi matin, dès la rentrée prochaine. Tout en espérant « étendre le dispositif au collège » à terme.
Lire la suite de l’article


Julia, « super contente », sa maman aussi
Devant l'école de la rue Blanche à Paris, près de la gare Saint-Lazare et des Galeries Lafayette, hier à 11 h 30. Des « nounous » et des mamans attendent leurs enfants pour le déjeuner. Deux mères sont en pleine discussion, elles se racontent les péripéties des écoliers. Quand on évoque la possibilité qu'il n'y ait plus d'école le samedi matin, elles se réjouissent
Lire la suite de l’article


Certains enfants risquent d'être livrés à eux-mêmes
Quelque 80 % de parents satisfaits... Il en reste donc un sur cinq mécontent que son enfant ne puisse bientôt plus aller à l'école le samedi matin ! Qui ?
Lire la suite de l’article


Combien pèse le cartable de votre enfant?
Grille de pesée, règles à respecter pour que la pesée soit homologuée, anonymat de l'élève pesé... la FCPE a tout prévu pour que sa «quinzaine de pesée des cartables» aboutisse à des résultats probants.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 28/09/07



Plus de cours le samedi matin à la rentrée 2008
Les élèves du primaire n'auront plus cours le samedi matin à partir de la rentrée 2008, a annoncé jeudi soir le ministre de l'Education Xavier Darcos qui envisage de ne pas remplacer ces heures, sauf pour les élèves ayant de grandes difficultés scolaires.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 28/09/07



Darcos veut préserver le week-end... à l'inverse de Sarkozy
Le ministre de l'Education vient de sonner le glas de l'école le samedi matin. Objectif affiché par Xavier Darcos, jeudi soir sur TF1: "Il y a une diversité énorme qui ne permet pas aux familles de se retrouver pendant le week-end." Objectif louable, mais qui vient en contradiction frontale avec une promesse du Président.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 28/09/07



L'école du samedi, c'est bel et bien fini !
Dès septembre 2008, tous les écoliers auront droit à leur week-end, a annoncé le ministre de l'Éducation. Les petits Français auront moins de cours.
Lire la suite de l’article


« On appréciera d'avoir un week-end entier »
SAINT-NAZAIRE. - « Je suis plutôt pour l'arrêt de l'école le samedi. Mais comment ça va s'organiser après ? ». Sophy, mère d'une élève de moyenne section de maternelle de l'école Herriot-Boncour, à Saint-Nazaire, avait déjà pris la décision de ne pas emmener sa fille à l'école, ce jour-là : « Je travaille toute la semaine, alors j'aime bien profiter du week-end avec ma petite. » En maternelle, l'attitude de cette jeune maman est tolérée. Mais elle n'aurait pas pu l'adopter si sa fille était en élémentaire.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 28/09/07



Grasse matinée pour tous le samedi
-80% des parents réclamaient la suppression de l'école le samedi. Après 25 ans d'un débat souvent agité, Xavier Darcos a tranché : aucun écolier français n'ira plus, dès 2008, en classe le samedi matin
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 28/09/07



L'école le samedi, c'est fini !
Xavier Darcos a confirmé jeudi soir qu'à partir de la rentrée 2008, les élèves de maternelle et du primaire n'iront plus à l'école le samedi matin. "Afin que les familles puissent se retrouver" s'est justifié le ministre de l'Education, qui, a par ailleurs, annoncé que les trois heures supprimées seraient affectées, dans la semaine, à la remise à niveau des enfants en grande difficulté scolaire.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 29/09/07



La semaine de quatre jours généralisée dans les écoles à la rentrée 2008
Le ministère a tranché. Après avoir annoncé, jeudi 27 septembre, la suppression des classes le samedi à la rentrée 2008, restait à savoir comment serait réorganisée la semaine scolaire des écoliers. Verdict, rendu vendredi par le ministère de l'éducation : dès la rentrée 2008, toutes les écoles primaires feront la semaine de quatre jours.
Lire la suite de l’article


Semaine de quatre jours à l'école : comment vous organisez-vous ?
i vos enfants connaissent déjà la semaine de quatre jours à l'école, qui sera appliquée à toutes les écoles primaires dès la rentrée 2008, racontez-nous ce que cela vous apporte, en quoi cela peut être contraignant ou problématique et comment vous vous organisez. Une sélection de vos témoignages sera publiée sur Le Monde.fr.
Lire la suite de l’article


Le samedi matin, l'école - primaire - est finie
Xavier Darcos a confirmé, jeudi 27 septembre, sur TF1, la suppression des cours du samedi matin à l'école primaire. "Dès la rentrée prochaine, partout en France dans les écoles primaires, on ne travaillera plus le samedi matin, et j'espère qu'ensuite, très vite, nous pourrons étendre le dispositif au collège", a déclaré le ministre de l'éducation.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 28/09/07


Darcos annonce la fin de l'école le samedi
"Dès la rentrée prochaine, partout en France, dans les écoles primaires on ne travaillera plus le samedi matin", a indiqué le ministre de l'Education nationale. Une mesure, dénoncée par la FCPE, qu'il souhaite étendre aux élèves du collège.
Lire la suite de l’article


Revue de presse : La suppression des cours le samedi matin
Les commentaires de la presse, vendredi 28 septembre, sur la suppression des cours le samedi matin pour la rentrée 2008.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
L’Express.fr du 28/09/07


Ecole: fin des cours le samedi matin
Xavier Darcos l'a annoncé jeudi soir: dès 2008, les élèves du primaire n'auront plus classe le samedi matin. Dans la foulée, le ministre de l'Education souhaite étendre ce dispositif au collège
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 28/09/07




Les écoliers n'auront plus cours le samedi matin à la rentrée 2008
Les élèves du primaire n'auront plus cours le samedi matin à partir de la rentrée 2008, a annoncé jeudi soir le ministre de l'Education Xavier Darcos qui envisage de ne pas remplacer ces heures, sauf pour les élèves ayant de grandes difficultés scolaires
Lire la suite de l’article


Un étudiant sur cinq exerce un emploi hypothéquant la réussite de ses études (étude)
Trois étudiants sur quatre exercent au moins un petit job pendant l'année universitaire ou les vacances d'été, mais un sur cinq a un emploi parallèle lourd qui hypothèque la réussite de ses études, selon une étude de l'Observatoire de la vie étudiante (OVE) publiée jeudi.
Lire la suite de l’article


Ni sport-études ni filière pro, le bac option Cirque est surtout un "bac agréable"
Bac Littéraire, option "Arts du cirque": le lycée Marcelin-Berthelot de Châtellerault est le seul établissement en France à proposer cette filière qui n'est ni une formation professionnelle préparant directement à un métier, ni un sport-études, mais avant tout un bac, qui plus est "agréable"
Lire la suite de l’article


Ecole primaire: la mairie de Paris regrette que Darcos "impose, sans débat"
Le ministre de l'Education Xavier Darcos "énonce et impose", "sans débat", l'instauration de la semaine de quatre jours en primaire avec deux heures de cours en moins, a regretté vendredi Eric Ferrand, adjoint (PS) chargé de la vie scolaire à la mairie de Paris.
Lire la suite de l’article


Ecole primaire: Myard (UMP) demande au gouvernement de consulter les maires
Le député UMP Jacques Myard a demandé vendredi au gouvernement de consulter les maires sur les rythmes scolaires et l'instauration de la semaine de quatre jours dans le primaire à la rentrée 2008.
Lire la suite de l’article


Deux enfants, sous le coup d'une expulsion, interdits de cantine
Deux enfants de 5 et 3 ans, sous le coup d'un arrêté de reconduite à la frontière, se sont vu interdire l'accès à la cantine de leur maternelle, le maire UMP de Digoin (Saône-et-Loire) Maxime Castagna ne souhaitant pas "se mettre en travers" de la justice, a-t-on appris vendredi auprès de RESF.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

jeudi, septembre 27, 2007

Revue de presse du jeudi 27 septembre 2007

11 200 suppressions de postes dans le projet de budget 2008 pour l'Éducation nationale.
Tous les journaux reviennent sur le projet de loi de finances et soulignent que l'éducation nationale est le ministère qui perd le plus . Qu'en pense le ministre ?
On peut voir un discours vidéo de Xavier Darcos sur le site du Ministère où il précise ce qu'il pense de ce budget qu'il juge “innovant et ambitieux. ” et où “ nous pourrons mieux utiliser nos moyens”. En fait, la logique à l'œuvre est énoncée de manière très explicite : “l'effort de maîtrise des finances publiques est inséparable de notre volonté de proposer aux enseignants de nouvelles façons d'exercer leur métier. En leur offrant la possibilité de solliciter davantage d'heures supplémentaires, qui seront d'ailleurs défiscalisées et exonérées de charges sociales, en mettant concrètement en œuvre le principe « travailler plus pour gagner plus », nous allons aider les enseignants qui le désirent à accroître leur pouvoir d'achat, tout en réalisant une économie de postes.
Dans ce contexte, la lettre ouverte au président de la République parue hier dans Le Monde prend tout son sens. “Comment avancer avec une politique guidée par la seule réduction des coûts ?” dit le texte. Mais cet appel pour une politique éducative ambitieuse ne peut être réduit à une revendication purement quantitative. Il est aussi la réaffirmation forte d'un idéal d'égalité et de justice sociale et pour cela “l'Ecole doit réussir à se transformer.”...

Cela semble confirmé aujourd'hui. C'est la fin des cours le samedi matin (pour les écoles primaires et maternelles) . "Le ministre [Xavier Darcos] nous a dit qu'il allait supprimer le samedi matin à la rentrée 2008", a déclaré Faride Hamana, président de la FCPE, en marge d'une conférence de presse . Le ministère de l'éducation n'a pas confirmé l'information, mais a indiqué que M. Darcos s'exprimerait sur le sujet jeudi ou vendredi.
Le dispositif de substitution est encore en débat.
Plusieurs options sont possibles. On peut supprimer purement et simplement ces trois heures de classe pour les élèves. On peut aussi transférer ce temps scolaire au mercredi, comme cela se pratique déjà dans de nombreuses écoles. On peut enfin diminuer les vacances scolaires d'été et instaurer une semaine de quatre jours, une pratique qui concerne déjà 1,35 millions d'élèves.Toutefois, cette solution semble ne pas être privilégiée par le ministre.

Le Monde dans un article interactif recueille des témoignages d'enseignants. Il s'agit ici d'illustrer et d'accompagner la réflexion de la commission sur l'évolution du métier d'enseignant. Je suis sûr que tous mes lecteurs ont leur mot à dire sur le sujet...

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 27/09/07


Des ministères pas tous amers
L’Education et la défense qui perdent. La Recherche et la Justice qui gagnent. Revue de détail ministère par ministère des heureux qui disent et des grincheux qui se taisent du premier budget de l’ère Sarkozy.
Education nationale Darcos positive la baisse d’effectifs
«Nous allons faire mieux avec moins»: en présentant hier son budget, le ministre de l’Education, Xavier Darcos, avait le moral. Avec 11 200 suppressions de postes - «des non-renouvellements», précise-t-il -, l’Education nationale est pourtant la plus touchée dans le budget 2008. «Tout cela va se gérer très facilement, il ne s’agit que de 0,8 % de l’ensemble du personnel, un chiffre dérisoire», a-t-il assuré.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 27/09/07



Les cours du samedi en passe d’être supprimés
Les élèves de maternelle et des cours élémentaires pourraient avoir un nouveau rythme de travail. Et ce dès la rentrée 2008.
Lire la suite de l’article



-------------------------------------------
L’Humanité du 26/09/07 (un jour de retard)



Claude Hagège « La langue française est menacée
Examen du protocole de Londres, visant à supprimer l’obligation de traduire les brevets en français. Entretien avec le linguiste Claude Hagège, opposé à sa ratification.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 27/09/07 ( payant)



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 27/09/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 27/09/07



«Il faut sortir les profs de leur bulle»
La semaine dernière, une nouvelle professeur de sciences et vie de la terre (SVT) a demandé à Laurence : «Est-ce qu'il y a vraiment beaucoup de viols à la cité des Bosquets? Beaucoup de tournantes? Parce que je dois parler de sexualité en cours et je me dis qu'il y a peut-être des choses à ne pas dire...» Laurence est assistante sociale au collège Jean-Jaurès de Montfermeil (Seine-Saint-Denis) depuis dix-huit ans. «Et en dix-huit ans, je n'ai entendu parler que d'un seul cas de tournante dans la cité. Bien sûr, il y a beaucoup de problèmes aux Bosquets. Mais les professeurs qui débarquent pensent que c'est Chicago. Ils ont une image fausse, des idées hypernégatives qui les angoissent. Il faut les sortir de leur bulle.» Hier, comme à chaque rentrée scolaire depuis six ans, Laurence a donc emmené les nouveaux profs du collège aux Bosquets. Une initiative « unique » dans le département selon elle, alors que «ça permet de casser les images et les peurs».
Lire la suite de l’article


Plus de cours en maternelles et élémentaires le samedi dès 2008
Le ministre de l'Education Xavier Darcos va supprimer les cours le samedi matin à la rentrée 2008 dans les écoles maternelles et élémentaires, a annoncé jeudi le président de la FCPE (parents d'élèves) Faride Hamana.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 27/09/07




Les écoliers n'auront plus cours le samedi matin à la rentrée 2008
Les élèves du primaire n'auront plus cours le samedi matin à partir de la rentrée 2008, a confié Xavier Darcos à la FCPE (parents d'élèves) sans toutefois indiquer à ce stade quel dispositif de substitution serait retenu, plusieurs options demeurant en débat.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 27/09/07



Rien vu...



------------------------------------------------
Ouest-France du 27/09/07



Rien vu...


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 27/09/07



Moins d'emplois, autant de déficit
Le projet ne réduit que modestement le déficit de l'Etat. Les dépenses sont alourdies par les mesures fiscales déjà adoptées cet été
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 27/09/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 28/09/07



Selon la FCPE, la suppression des cours le samedi matin sera effective à la rentrée 2008
Selon Faride Hamana, le président de la FCPE, la principale association de parents d'élèves de l'enseignement, la suppression des cours le samedi matin est désormais acquise. "Le ministre [Xavier Darcos] nous a dit qu'il allait supprimer le samedi matin à la rentrée 2008", a déclaré M. Hamana en marge d'une conférence de presse, jeudi 27 septembre.
Lire la suite de l’article


Soutien scolaire, les leçons du marché
'“Lécole après l'école" version Nicolas Sarkozy risque-t-elle d'assécher le marché florissant des cours particuliers payants ? Le soutien scolaire gratuit, que le ministère compte mettre en place dès la rentrée des vacances de Toussaint, va en théorie concurrencer les entreprises de leçons à domicile ou à distance. Mais si celles-ci existent, expliquent-elles en substance, c'est parce que l'institution scolaire n'est pas capable d'assurer la réussite de tous les élèves, alors que les familles jouent à fond la carte du consumérisme et de la compétition scolaires.
Lire la suite de l’article


Témoignages d'enseignants : "On nous prend pour des fainéants et des paresseux"
Le premier ministre François Fillon a installé, lundi 24 septembre, la commission sur l'évolution du métier d'enseignant, qui doit réfléchir et faire des propositions, d'ici à la fin de l'année, sur les missions, les carrières, les salaires et la valorisation de cette profession. Vous êtes enseignant, parent d'élève ou élève, pensez-vous, comme le gouvernement, que "le métier continue d'être régi selon des principes et des règles d'autrefois" ?
Lire la suite de l’article


Les carences de la notation menacent la valeur des diplômes universitaires
Inégalités de traitement, fraudes, encouragement à la médiocrité : l'inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche (IGAENR) dresse un constat accablant de l'évaluation des étudiants. Rendue publique mercredi 26 septembre, son enquête intitulée "L'évaluation des étudiants à l'université : point aveugle ou point d'appui ?", a été menée auprès d'étudiants, d'enseignants et de responsables administratifs. Elle remet en question la valeur des diplômes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 27/09/07


Les syndicats de l'Education
fustigent le budget 2008
La FSU, organisation majoritaire, dénonce notamment "des économies de bouts de chandelle par rapport aux cadeaux fiscaux et socialement extrêmement coûteuses".
Lire la suite de l’article


Budget 2008 : moins de déficits,
moins de fonctionnaires
22.921 postes de fonctionnaires ne seront pas remplacés en 2008, soit 221 de plus que le chiffre annoncé. Le projet de loi affiche un déficit à 41,7 milliards d'euros.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 27/09/07


Primaires: l'école bientôt finie le samedi
Xavier Darcos et la FCPE ont confirmé ce jeudi la suppression des cours du samedi matin pour les primaires dès la rentrée 2008. Le dispositif de substitution est encore en débat.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 27/09/07



M. Darcos va supprimer les cours du samedi en primaire en 2008
Le ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos, va supprimer les cours le samedi matin à la rentrée 2008 dans les écoles maternelles et élémentaires, a annoncé jeudi le président de la FCPE (parents d'élèves), Faride Hamana.
Lire la suite de l’article


Bac+4: les jeunes diplômés 2006 ont trouvé plus facilement du travail (APEC)
Les jeunes diplômés 2006 ont plus vite trouvé du travail que la promotion précédente, selon une enquête montrant que 20% des Bac+4 ont néanmoins du mal à se caser et que les diplômés d'université ne font pas jeu égal avec ceux des grandes écoles, sauf dans certaines disciplines.
Lire la suite de l’article


Cinq grandes écoles françaises dans le top 10 d'un classement international
Cinq établissements d'enseignement supérieur français, l'Ecole Polytechnique, HEC, Sciences-Po Paris, l'ENA et les Mines, figurent dans le top 10 d'un nouveau classement international réalisé par l'Ecole des Mines à partir du parcours des PDG des 500 plus grandes entreprises du monde.
Lire la suite de l’article


Les écoliers n'auront plus cours le samedi matin à la rentrée 2008
Les élèves du primaire n'auront plus cours le samedi matin à partir de la rentrée 2008, a confié Xavier Darcos à la FCPE (parents d'élèves) sans toutefois indiquer à ce stade quel dispositif de substitution serait retenu, plusieurs options demeurant en débat.
Lire la suite de l’article


La FCPE organise une "quinzaine de pesée des cartables" du 8 au 20 octobre
La FCPE (parents d'élèves) a annoncé jeudi qu'elle organiserait du 8 au 20 octobre une "quinzaine de pesée des cartables" afin d'alerter l'opinion sur le danger que constitue "pour la santé" des élèves le port de cartables trop lourds.
Lire la suite de l’article
-----------------------------------------------------------------------

mercredi, septembre 26, 2007

Revue de presse du mercredi 26 septembre 2007

Nous voulons une politique éducative ambitieuse faisant avancer notre école publique en mettant au coeur la réussite de tous les jeunes. Nous voulons pour cela d'autres choix, un autre budget, une autre politique.
C’est la conclusion de la Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy publiée en tribune dans Le Monde. Signée par quinze organisations dont les syndicats FSU, SGEN-CFDT, Unsa et FERC-CGT et plusieurs mouvements pédagogiques dont le CRAP-Cahiers Pédagogiques, cette lettre se veut une réponse à la “lettre aux éducateurs“ de Nicolas Sarkozy.

Elle intervient aussi alors que le budget 2008 vient d’être présenté et que les dépenses consacrées à l’éducation diminuent. Seul les budgets de la recherche et de la justice sont en augmentation. Victor Hugo disait « Ouvrez une école, vous fermerez une prison ». Avec le budget 2008 de Nicolas Sarkozy, c’est l’inverse…

Dans Libération, un dossier sur le choix des langues étrangères par les collégiens . On y apprend que si les parents imposent, en général, la première langue vivante, il y a plus de latitude pour le choix de la deuxième. On a déjà dit le rôle qu’à pu jouer le groupe Tokio Hotel dans le regain des inscriptions en allemand en 4ème. Quel plaisir (ou quelle désillusion ?) de comprendre les paroles de Bill Kaulitz…
Mais maintenant, on peut écouter tout sur son Ipod, non seulement des chansons en allemand (ou en anglais) mais aussi des cours d’Histoire-Géo ou de français. On lira dans La Croix, le récit de l’expérimentation du conseil général des Yvelines qui s’apprête à doter huit classes de collèges « ambition réussite » de ce baladeur numérique.
Schrei !

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 26/09/07


Dure rentrée pour l’école catholique
L’enseignement privé se plaint du manque de places, comme le public.
Lire la suite de l’article


Les collégiens tirent les langues
Les raisons du choix d’une langue étrangère ne sont pas vraiment rationnelles.
Lire la suite de l’article


Anglais : 92 % ; russe : 0,06 %
Quelles sont les langues que les collégiens et lycéens apprennent ?
Lire la suite de l’article


Martine La petite fille modèle revient par le Net
Les couvertures des albums de l’héroïne gnangnan des années 50 sont allégrement détournées.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 26/09/07


Quand les petits du primaire se mettent à l'heure anglaise
Depuis la rentrée, tous les élèves de CE1 doivent étudier une langue vivante en classe.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 25/09/07 (un jour de retard)



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien du 26/09/07 ( payant)



L'internat, les parents en redemandent !
PARTIR en pension n'est plus une punition. Fini l'image poussiéreuse et froide à laquelle l'associent encore parfois...
Lire la suite de l’article


« Certains ados le réclament »
STEPHANE CLERGET, pédopsychiatre *
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 26/09/07



Un iPod pour apprendre au collège
Partant du principe que nous vivons à l’ère du collège numérique, le président du conseil général, Pierre Bédier, également député des Yvelines, estime « nécessaire d’aller plus loin en matière de nouvelles technologies associées au nomadisme ».
«Quel que soit leur milieu socioculturel, ces jeunes Yvelinois auront les mêmes moyens pour travailler à l’intérieur et en dehors de leur établissement scolaire», poursuit le député. En effet, les contenus seront téléchargeables sur Internet, à domicile, mais également au centre de documentation et d’information du collège, sur un bureau virtuel à partir du réseau de l’établissement.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 26/09/07



Les profs du privé ouvrent leur carnet
Une radioscopie étonnante. La FEP-CFDT a recueilli de décembre 2006 à juin 2007 les joies, souffrances et attentes de 5 228 des 140 000 profs d'établissements privés sous contrat, via un questionnaire. L'étude, que s'est procurée 20 Minutes, est rendue publique cet après-midi. Pour l'heure, pas de comparatif possible avec les profs du public. Mais « les résultats devraient être sensiblement identiques », selon Bruno Lamour, membre du projet.
Lire la suite de l’article


Six élèves hospitalisés après avoir ingéré de la prétendue cocaïne
Six collégiens de La Celle Saint-Cloud (Yvelines) ont été transportés aux urgences mardi soir pour intoxication après avoir ingéré de la poudre de perchlorate de fer en pensant qu'il s'agissait de cocaïne, a-t-on appris mercredi de source policière.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 26/09/07



Rien vu...


------------------------------------------------
Rue89 du 26/09/07



Lycée du 93 recherche profs désespérément
Le lycée de l’Enna, à Saint-Denis, se prépare à faire grève mercredi. Vendredi dernier, il a déjà débrayé pour de bon. Objet de la mobilisation: 12% de l’équipe enseignante n’avait pas été nommée à la rentrée et, depuis, l'établissement recherche désespérément des enseignants.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 26/09/07



Rien vu...


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 26/09/07



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 26/09/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 27/09/07



Budget 2008 : colère des enseignants, scepticisme des magistrats et policiers
Pour Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, "les 11 200 suppressions de postes dans l'éducation nationale sont graves matériellement et symboliquement".
Lire la suite de l’article


Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy
Améliorer la réussite scolaire de tous les jeunes, il n'y a rien de plus urgent ! Vous semblez découvrir ce que nous n'avons cessé de dénoncer : après des années de progrès constants, de hausse du niveau de formation des jeunes, le système éducatif peine encore à remédier à l'échec scolaire de milliers de jeunes en difficulté.[…]
Aider efficacement les jeunes les plus en difficulté, former les enseignants pour cela, combattre les inégalités sociales et le danger que représenterait l'instauration d'une école à deux vitesses, ouvrir un avenir positif pour tous les jeunes, rien de plus difficile, rien de plus compliqué sans doute, mais rien de plus indispensable pour les jeunes, pour nous, pour l'avenir du pays. C'est pourquoi l'Ecole doit réussir à se transformer.
C'est ce défi-là que doit relever le service public d'éducation, parce qu'il est le seul à pouvoir le faire, pour tous, et pas seulement pour les plus favorisés ou les "méritants". C'est une question d'avenir, c'est un enjeu de démocratie. "Egalité des chances" ou "ambition-réussite", ces grands mots, tout comme les polémiques stériles sur les méthodes d'enseignement, ne peuvent tenir lieu de politique de transformation démocratique de l'école.
[…]Nous voulons une politique éducative ambitieuse faisant avancer notre école publique en mettant au coeur la réussite de tous les jeunes. Nous voulons pour cela d'autres choix, un autre budget, une autre politique.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 26/09/07


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 26/09/07


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 26/09/07



Budget 2008 pour l'Education: une "saignée", selon le Sgen-CFDT
Le Sgen-CFDT a jugé mercredi que le budget 2008 pour l'Education était une "saignée" pour le secteur et a dénoncé une "politique de revalorisation du pouvoir d'achat à coups d'heures supplémentaires".
Lire la suite de l’article


Le linguiste Alain Bentolila chargé d'une mission sur l'école maternelle
Xavier Darcos a confié mardi une mission au linguiste Alain Bentolila sur les "réformes nécessaires à une refondation de l'école maternelle" afin de faire de celle-ci "le premier rempart contres les inégalités sociales", a annoncé le ministère de l'Education.
Lire la suite de l’article


L'association ELA mobilise les écoles pour combattre les leucodystrophies
Une dictée rédigée par le romancier Daniel Pennac sera lue lundi à 10h, dans près de 2.000 écoles primaires, collèges et lycées à travers la France, à l'initiative de l'association ELA, pour sensibiliser à la lutte contre les leucodystrophies.
Lire la suite de l’article


L'enseignement catholique réagit à des critiques sur le financement des écoles privées
Le secrétaire général de l'enseignement catholique, Eric de Labarre, a répondu mardi aux critiques contre un texte sur le financement des écoles privées, soulignant qu'on ne peut "subordonner" la liberté d'enseignement "aux conditions matérielles des collectivités locales".
Lire la suite de l’article


Enseignement scolaire: 11.200 suppressions de postes, les syndicats inquiets
Le projet de budget 2008 confirme la suppression nette de 11.200 postes dans l'enseignement scolaire public et privé, un sacrifice qu'elle peut faire "sans renoncer à ses ambitions", selon Xavier Darcos, une économie "socialement coûteuse" pour les syndicats.
Lire la suite de l’article


Une majorité de parents, d'élèves et de profs pour la suppression du samedi matin (sondage)
80% des parents, 62% des élèves et 59% des enseignants sont "opposés" à ce qu'il y ait classe le samedi matin dans les écoles élémentaires, selon un sondage Opinion Way réalisée pour Le Petit Quotidien et Le nouvel Observateur à paraître jeudi.
Lire la suite de l’article


Université: un rapport dénonce le flou de la notation des étudiants et la valeur des diplômes
Les méthodes d'évaluation des étudiants à l'université sont sévèrement critiquées dans un rapport remis mercredi à la ministre de l'Enseignement supérieur, dans lequel les auteurs s'interrogent sur la valeur des diplômes.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

mardi, septembre 25, 2007

Revue de presse du mardi 25 septembre 2007

Fin des cours le samedi en primaire ?
Le Figaro semble confirmer l’information donnée hier par Libération : la suppression des cours le samedi matin.
Trois possibilités: reporter les cours du samedi au mercredi matin, compenser les heures perdues du samedi en raccourcissant les vacances scolaires pour boucler les programmes, ou bien supprimer purement et simplement le samedi pour passer à la semaine des quatre jours. Ce sont ces deux dernières pistes qui semblent privilégiées par le ministre de l'Éducation, alors que la plupart des associations de parents d'élèves (interview de la présdiente de la PEEP dans Ouest France>) et des spécialistes du rythme scolaire préféreraient le transfert des heures du samedi au mercredi matin.
Toutefois, un sondage du Nouvel Observateur et de Play Bac réalisé auprès de parents, d’enseignants et d’élèves risque de peser dans le débat 80% des parents votent contre. Ce samedi de classe gêne la vie de famille, en particulier quand les parents sont séparés et que l’enfant doit faire la navette entre deux domiciles. 59% des enseignants aussi s’y déclarent opposés, même s’ils ont d’autres arguments. Le climat de travail est meilleur ce jour-là, disent-ils, mais les enfants sont tellement nombreux à manquer que le jeu n’en vaut pas la chandelle.

L’Humanité revient sur le collège unique et interviewe le sociologue Choukri Ben-Ayed qui défend le collège unique dans son principe en ces termes : “Ce n’est pas parce que le collège unique n’existe pas que son idéal n’existe pas. Proposer le collège unique comme modèle implique une ambition : celle de la réussite de tous, inscrite dans la loi. Autrement dit, c’est un idéal au même titre que l’idéal démocratique. Le fait qu’il existe en tant que tel structure les représentations des professionnels. Ils savent qu’ils doivent faire des efforts pour amener tout le monde au niveau supérieur, parce que la nation l’a décidé. Les familles aussi le savent et nourrissent, de fait, un espoir vis-à-vis du collège. Cet objectif met en tension le système, mais positivement. Il force à résister au renoncement et à la logique du déterminisme scolaire précoce. C’est cela, la fonction du collège unique.

Dans Le Parisien, le retour de l’inévitable Alain Bentolia.. Xavier Darcos vient de charger le chercheur de piloter une commission sur l'école maternelle. Le linguiste propose un “programme” pour la maternelle ainsi qu’une formation spécifique des enseignants travaillant sur ce niveau.


Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 25/09/07


Livre : La prof au tableau
Sur plusieurs générations, le parcours des enseignantes. Analyse et témoignages.
Marlaine Cacouault-Bitaud Professeurs... mais femmes. Carrières et vies privées des enseignantes du secondaire au XXe siècle La Découverte, «Textes à l'appui/Genre & sexualité», 322 pp., 24 Euros
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 25/09/07


Bientôt la fin de la classe le samedi matin en primaire
Le ministre de l'Éducation envisage de supprimer cette matinée de cours dès 2008.
Lire la suite de l’article


Davantage d'établissements catholiques en ZEP
Le secrétaire général de l'enseignement catholique veut étendre la présence de ses collèges et lycées dans les zones difficiles.
Lire la suite de l’article


Le collège Saint-Vincent, un succès dans les quartiers populaires de Blois
Implantée en ZUP, cette annexe d'un établissement du centre-ville a dû refuser des inscriptions.
Lire la suite de l’article


Avec le protocole de Londres, le français sera une langue de l'innovation
Par Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 24/09/07 (un jour de retard)



« Le collège unique est un idéal à défendre
Dix-sept organisations appellent à s’opposer à sa liquidation, promise par le ministre Xavier Darcos. Entretien avec le sociologue Choukri Ben-Ayed.
Lire la suite de l’article


Le métier d’enseignant en révisio
François Fillon installe aujourd’hui la « commission sur l’évolution du métier d’enseignant ».
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 25/09/07 ( payant)



Un « vrai » programme pour la maternelle
Le ministre Xavier Darcos vient de charger le chercheur Alain Bentolila de piloter une commission sur l'école maternelle. Pour en finir avec les enfants qui sortent du primaire sans savoir vraiment lire, voici les pistes que propose le linguiste.
Lire la suite de l’article


La formation des maîtres en question
C'EST UNE AUTRE question centrale qu'abordera la commission Bentolila. « La formation des enseignants a abandonné l'école maternelle », constate le linguiste. Au nom de la polyvalence, on forme de la même façon celui qui se trouvera face à des préadolescents et celui qui va faire l'école à des petits de 2-3 ans.
Lire la suite de l’article


Cinq cents petits aidés par des étudiants
CHAQUE MERCREDI, Marie-Eve vient chercher Demba dans un meublé du X e arrondissement, où il vit avec sa maman, qui parle le français mais ne le lit pas. Depuis un an, cette étudiante de 20 ans consacre bénévolement deux heures par semaine au garçon de 5 ans et demi. Direction la bibliothèque.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 25/09/07



Les logiciels de contrôle parental ne font pas l’unanimité
Selon une étude présentée mardi 25 septembre, seuls 39 % des parents ont installé un logiciel destiné à limiter l’accès de leur enfant à Internet
Lire la suite de l’article


Une majorité d’enfants a accès à Internet dès 8 ans
Mardi 25 septembre, le Collectif interassociatif enfance et média (Ciem), qui regroupe d’importantes associations familiales, doit présenter une étude réalisée auprès de ses adhérents sur l’usage des logiciels de contrôle parental. Un questionnaire leur a été envoyé fin 2006, auquel 2 231 personnes ont répondu. Selon cette enquête, 62 % des parents d’enfants de moins de 8 ans leur refusent le libre accès à Internet. Mais de 8 à 12 ans, la tendance s’inverse, et 68 % des parents laissant leurs enfants accéder seuls au Web.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 25/09/07



Un rapport épingle les classes préparatoires

La prépa se ferme. Selon un rapport du Sénat sur la diversité sociale et l'égalité des chances, rendu public aujourd'hui, seul un élève de classe préparatoire sur dix (9 %) vient d'un milieu défavorisé, contre un sur trois (29 %) il y a vingt ans. En hypokhâgne, math sup et prépas HEC, l'élite reproduit de plus en plus l'élite ! Selon le rapport, les responsables de cette panne de l'ascenseur social sont multiples : les profs de collège et de lycée n'informent pas assez leurs ouailles, ceux de prépa infligent des notes « dures et déstabilisantes », l'Etat répartit mal les classes - une quinzaine de départements, notamment ruraux, sont dépourvus de prépas - et les élèves s'autocensurent.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 25/09/07



Une deuxième chance pour trouver sa voie
Ouverte en mars dernier rue de l’Est (XXe), en attendant son transfert vers ses locaux définitifs de la rue d’Aubervilliers (XIXe), l’Ecole de la deuxième chance (E2C) accueille une centaine de stagiaires de 18 à 25 ans qui sont sortis du système scolaire un peu trop tôt.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 25/09/07



Premiers cours et première question: faut-il sourire?
Par Igor Rossi (Professeur certifié stagiaire)

Le moment que j'attendais avec à la fois le plus d'impatience et le plus d'anxiété est enfin arrivé: j'ai donné mes premier cours. On ne peut pas savoir avant ce moment-là ce que c'est qu'être prof.
Bien sûr, on y pense en passant le concours, on y pense tout l'été après avoir été reçu, mais avec des références qui ne sont pas pertinentes: la fac, l'élève que l'on a été, le prof idéal que l'on voudrait être. Or la réalité est bien différente.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 25/09/07



L'école du samedi supprimée ? On y vient
Le gouvernement pourrait appliquer cette mesure dès la rentrée 2008. Pour faire plaisir à tous les parents ? Pas si sûr...
Lire la suite de l’article


Au collège du soir, ça sera danse et rugby
Comme un millier d'autres collèges en France, Max-Jacob, à Quimper, met en placele nouvel accompagnement scolaire du soir. Pas simple
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 25/09/07



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 25/09/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 26/09/07



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 25/09/07


80% des parents sont
contre l'école le samedi
UNE PAGE est tournée : les Français ne veulent plus d’école le samedi. C’est ce que révèle un sondage exclusif du Nouvel Observateur et de Play Bac réalisé du 11 au 18 septembre auprès des parents, des enseignants et des élèves (1). 80% des parents votent contre. Ce samedi de classe gêne la vie de famille, en particulier quand les parents sont séparés et que l’enfant doit faire la navette entre deux domiciles. 59% des enseignants aussi s’y déclarent opposés, même s’ils ont d’autres arguments. Le climat de travail est meilleur ce jour-là, disent-ils, mais les enfants sont tellement nombreux à manquer que le jeu n’en vaut pas la chandelle.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 25/09/07


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 25/09/07



La FSU contre la suppression expérimentale de la notation des fonctionnaires
La FSU a dénoncé mardi dans un communiqué la suppression, à titre expérimental, de la notation des fonctionnaires de l'Etat, qui sera remplacée par des entretiens individuels, "nettement moins objectif qu'une note chiffrée".
Lire la suite de l’article


Les classes préparatoires encore trop élitistes, selon un rapport sénatorial
Elles coûtent très cher à la communauté et reproduisent des élites : les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) peinent à s'ouvrir aux élèves méritants des milieux populaires, selon un rapport sénatorial rendu public mardi.
Lire la suite de l’article


L'enseignement catholique veut installer des antennes dans les zones difficiles
L'enseignement catholique souhaite "installer des antennes dans les zones sensibles", a indiqué mardi son secrétaire général, Eric de Labarre, précisant toutefois que les réductions d'effectifs d'enseignants annoncées pour 2008 contrariait ce projet.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

lundi, septembre 24, 2007

André Gorz

Je suis triste et ému par la mort de quelqu'un que je ne connaissais pas autrement que par ses livres.
André Gorz vient de se suicider avec sa femme, il avait 84 ans. Sa femme était atteinte d'une maladie évolutive et il a voulu partir avec elle.
Le premier livre "intellectuel" et "engagé" que j'ai lu était "Ecologie et Politique", j'étais au lycée, j'avais 15 ans et à l'époque je lisais "La gueule ouverte" et "Le sauvage", journal dans lequel André Gorz écrivait sous un autre pseudo (car Gorz était aussi un pseudo): Michel Bosquet.
Plus tard, j'ai lu Critique de la division du travail, Adieu au prolétariat, Métamorphoses du travail, Misère du présent, richesse du possible ... et tant d'autres.
Sa pensée féconde m'a accompagné jusqu'à aujourd'hui. C'est d'abord un grand intellectuel qui disparaît
Et puis j'ai lu dernièrement Lettres à D, histoire d'un amour, ce livre bouleversant m'a ému aux larmes. Il y témoigne d'un amour extraordinaire pour sa femme : "Tu vas avoir quatre-vingt-deux ans. Tu as rapetissé de six centimètres, tu ne pèses que quarante-cinq kilos et tu es toujours belle, gracieuse et désirable. Cela fait cinquante-huit ans que nous vivons ensemble et je t'aime plus que jamais. Je porte de nouveau au creux de ma poitrine un vide dévorant que seule comble la chaleur de ton corps contre le mien."
On ne peut qu'être ému, triste mais aussi admiratif devant un tel acte d'amour et une telle dignité.
Quelqu'un de bien vient de mourir...

Revue de presse du lundi 24 septembre 2007

La commission "pour l'évolution du métier d'enseignant", a été installée ce lundi 24 septembre par le premier ministre, François Fillon, en présence du ministre de l'éducation. On y trouve treize membres. Le conseiller d'Etat Marcel Pochard, ancien directeur général de l'administration publique de 1993 à 1998, en est le président, Pierre-Yves Duwoye, secrétaire général du ministère de l'éducation en sera le rapporteur général. On y trouve aussi Michel Rocard dont l’annonce de la participation a fait grand bruit, Il s’explique sur sa place au sein de ce groupe de travail dans le Journal du Dimanche , il a aussi profité de la tribune donnée par l’installation de cette commission pour de nouveau émettre de fortes réserves sur la suppression de 11.200 postes à la rentrée 2008.
Les neuf autres membres sont : Antoine Compagnon , professeur au Collège de France ; Christian Forestier , ancien directeur de cabinet de Jack Lang ; les sociologues Agnès Van Zanten , Éric Maurin et Bertrand Hervieu ; Foucault Lestienne , directeur délégué des ressources humaines de La Poste ; Philippe Manière , directeur de l'Institut Montaigne (un think tank de droite) ; Marie-Christine Soroko , déléguée générale de la fédération de la formation professionnelle, et Véronique Chanut , maître de conférences en sciences de gestion à Paris-II.

Avec ce groupe de travail, Xavier Darcos, répond à une promesse de campagne de Nicolas Sarkozy : "Je revaloriserai la carrière et les revenus des enseignants." La réflexion s'attellera à "redéfinir" le travail enseignant. Quatre axes de travail ont été retenus. Le premier porte sur une "typologie des missions enseignantes", le second sur les déroulements de carrière. Le troisième axe est celui des rémunérations et le quatrième la "reconnaissance de la fonction enseignante dans la société moderne". L'idée directrice du travail de la commission est que celui-ci ne saurait rester "réglementé selon des principes qui datent de 1950", a déclaré au Monde M. Darcos..
Les syndicats qui doivent être consultés sont sceptiques. Tout en admettant qu’il faille faire évoluer le statut de 1950, beaucoup pensent que s’il s’agit seulement de «travailler plus pour gagner plus », la négociation qui suivra risque vite de tourner court…

Dans Libération, on nous affirme que Darcos sonne la fin de l’école le samediA moins d’un retournement de dernière minute, le ministre de l’Education Xavier Darcos annoncerait fin octobre la suppression des cours le samedi, dans le cadre de son grand plan sur l’école primaire. Une mesure, prévue pour la rentrée 2008, qui devrait relancer la question de l’inégalité sociale. En effet, si cette mesure peut arranger la vie des parents divorcés, elle est surtout bénéfique pour les classes moyennes et supérieures qui peuvent partir en week-end. 

Gilles Moindrot du SNUIPP, toujours dans Libération, demande aussi au ministère, avant de prendre une décision, ”de mener un vraie étude de fond sur la question des rythmes scolaires, avec une concertation approfondie. Outre la question du samedi, déclare t-il il faudrait aussi s'intéresser à la durée de la journée de classe, souvent trop longue, et qui pourrait être mieux répartie. La réflexion doit donc englober la question des rythmes scolaires dans leur ensemble : journée, semaine, année.
Et si on veut lutter contre les inégalités, Il faut alors s’intéresser aussi aux moyens d'accompagnement des collectivités locales pour la prise en charge des activités péri et extra-scolaires.
Et sans attendre la semaine des quatre jeudis…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 24/09/07


Darcos sonne la fin de l’école le samedi
A partir de la rentrée 2008, la semaine devrait s’arrêter le vendredi en primaire.
Lire la suite de l’article


Ecole le samedi: «Il faut une étude de fond sur les rythmes scolaires»
Le ministre de l'Education propose de supprimer l'école le samedi matin en primaire. Gilles Moindrot, secrétaire général du SNUIPP, le principal syndicat de professeurs des écoles, appelle à une vraie concertation.
Lire la suite de l’article


Métier d’enseignant : la commission démarre
La nouvelle structure doit aider à revaloriser une profession déconsidérée
Lire la suite de l’article


Un nouveau révélateur de clichés
L’Observatoire des discriminations met en ligne un test évaluant les préjugés.
Lire la suite de l’article


Fabien : «paresseux» ou «frivole» ?
L’efficacité du questionnaire se fonde sur la rapidité des réponses.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 24/09/07


La Sorbonne : un banal produit commercial
Par Valéry Rasplus, sociologue, membre du comité de rédaction de la revue « Des lois et des hommes ».

Le 8 octobre 2006, une antenne de la prestigieuse université française la Sorbonne ouvrait ses portes à Abu Dhabi, capitale des Émirats arabes unis.
Ce petit pays de 2,6 millions d'habitants (dont 70 % d'immigrés) avait acheté quelque temps auparavant la célèbre marque « Louvre » pour un peu plus d'un milliard d'euros.
[…] L'unicité, la rareté, de la Sorbonne était à la fois un repère dans l'espace (Paris) et dans le temps (son histoire).
Sa valeur particulière semble s'effacer comme un banal paquet de lessive au milieu de mille autres, indistinct et froid. Et sa valeur marchande reconnue - pédagogique - de se voir, effet pervers, dévaluée, revue à la baisse, commune et insignifiante.
Lire la suite de l’article


En avant les petits maestros
Alors que l’un de nos plus éminents ténors, il signore pavarotti, nous a quittés récemment, c’est avec émotion que nous livrons le fruit de notre enquête en mélomanie. On y découvre qu’une sensibilisation précoce à la musique et à l’opéra constitue un important capital épanouissement, tant pour le bébé que pour l’adulte en devenir.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 24/09/07 (un jour de retard)



Des bourses en plus, mais plus tar
Valérie Pécresse promet une hausse du nombre et du montant des bourses sociales étudiantes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 24/09/07 ( payant)



Ils vous décodent le parler des cités
Evry (Essonne)
Lire la suite de l’article


Le sport, c'est bon pour les ados
MILLE COLLÉGIENS alsaciens ont réussi la gageure d'abandonner jeux vidéo et télé pour souffler et suer dans la joie et...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 24/09/07



La foi au menu des cours Alpha
Lancés à Londres il y a trente ans, les cours Alpha se développent en France. Ils constituent une première annonce de la foi dans un contexte convivial, catholique ou protestant. En Ile-de-France, les paroisses parties prenantes organisent, mercredi 26 septembre, cent dîners de présentation
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 24/09/07



Des jeunes d'Evry publient un "Lexik des cités"
Dix jeunes du quartier du Bois-Sauvage à Evry, des garçons et des filles âgés de 18 à 25 ans, expliquent dans le "Lexik des cités" leurs mots, ceux utilisés par les jeunes dans les banlieues, pour éviter les "quiproquos" entre jeunes et adultes.
Présenté samedi à la fête de l'Essonne à Chamarande, ce livre, qui sortira le 4 octobre, décortique avec beaucoup d'humour 241 mots des cités.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 24/09/07



“Un effort budgétaire très important”
Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur, répond à Metro à l’occasion de la rentrée étudiante.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 24/09/07



L'école accusée de manquer d'esprit d'entreprise
Une association proche du Medef dénonce des manuels orientés à gauche. Les professeurs d'économie réfutent tout parti-pris.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 24/09/07



L'enseignement catholique réaffirme son identité
Le privé revendique de plus en plus ouvertement sa dimension chrétienne. Le débat traverse les écoles, les réunions de parents et certains diocèses.
Lire la suite de l’article


Éditorial : École : fausses idées et vrais problèmes
« Avant, c'était mieux »... par définition. « Baisse du niveau », « inflation des diplômes», échec de la démocratisation : depuis deux ans, les jugements catastrophistes sur l'enseignement en France se succèdent. Un documentaire télévisé comparait, récemment, l'Éducation nationale à un « grand corps malade ».
Eh bien, justement, c'est à voir, dit Éric Maurin dans un livre stimulant, La nouvelle question scolaire (Ouest-France du 13 septembre). Sans prendre systématiquement le contre-pied des idées reçues, il fait, avec rigueur, la lumière sur le sujet.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 24/09/07



Béarn : Tableau noir pour l'école de la République
Pour le syndicat enseignants SE-UNSA, l'avenir de l'école s'annonce sombre dans le département. Le nombre d'élèves par classe augmente et le recrutement des personnels enseignants et non-enseignants est en diminution constante
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 24/09/07



Rocard: "Je n'ai pas la science infuse"
Le très attendu comité sur "la revalorisation du métier d'enseignant", souhaité par Nicolas Sarkozy débute ses travaux ce lundi. Il devra rendre ses conclusions à Noël. Le plus connu de ses membres, l'ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard, en dessine les premiers contours tout en affirmant qu'il ne sera qu'un membre de base contrairement à ce que répète Xavier Darcos...
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 24/09/07



Le "travailler plus, gagner plus" n'effraie pas les professeurs
Les sirènes du "travailler plus pour gagner plus", chères à Nicolas Sarkozy, ne laissent pas insensibles le monde enseignant. La petite musique risque de résonner tout au long des débats de la commission sur l'évolution du métier d'enseignant, installée par François Fillon, lundi 24 septembre.
Lire la suite de l’article


M. Darcos admet qu'"il faudra des crédits" pour revaloriser le métier d'enseignant
La commission "pour l'évolution du métier d'enseignant", qui doit être installée lundi 24 septembre par le premier ministre, François Fillon, en présence du ministre de l'éducation, Xavier Darcos, renoue avec une promesse répétée pendant la campagne présidentielle par Nicolas Sarkozy : "Je revaloriserai la carrière et les revenus des enseignants." La réflexion s'attellera à "redéfinir" le travail enseignant. L'idée directrice est que celui-ci ne saurait rester "réglementé selon des principes qui datent de 1950", a déclaré au Monde M. Darcos.
Lire la suite de l’article


Une étude britannique prône le multilinguisme en affaires
Ernest-Antoine Seillière, le patron des patrons européens, avait provoqué la colère de Jacques Chirac en prenant la parole en anglais, - "la langue des affaires" - devant les chefs d'Etat et de gouvernement réunis à Bruxelles. Le commissaire européen au Multilinguisme, Leonard Orban - il a inauguré ce poste en janvier - aurait-il emboîté le pas à l'ancien président français, qui s'était alors levé pour quitter la salle ? "L'anglais ne suffit pas dans le monde des affaires", estime cet ancien ministre roumain.
[…] Pour M. Orban, les salariés devraient donc maîtriser, pour le plus grand bonheur de leurs employeurs, au moins trois langues : celle de leur pays d'origine, l'anglais bien sûr et un troisième idiome parmi les plus parlés de l'UE - l'allemand, le français, l'espagnol ou l'italien. Sans négliger le russe, l'arabe ou le chinois.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 24/09/07


Les écoliers du primaire n'iraient
plus en classe le samedi
C'est ce qu'affirme le quotidien Libération. Le ministère de l'Education nationale s'est refusé à confirmer.
Lire la suite de l’article


La commission sur le métier
d'enseignant installée lundi
"Travailler plus pour gagner plus ne sera pas le cœur" de la réflexion des membres de la commission, a promis le ministre de l'Education Xavier Darcos.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 24/09/07


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 24/09/07



Les membres de la commission sur le métier enseignant
La commission "sur l'évolution du métier d'enseignant", qui sera installée lundi, sera composée de "personnalités indépendantes et reconnues pour leur contribution au débat public ou leur expertise dans le champ éducatif", a assuré le ministère de l'Education.
Lire la suite de l’article


Ecole: la suppression du samedi matin travaillé "une hypothèse pour la rentrée 2008"
La suppression du samedi matin à l'école primaire est "l'une des hypothèses retenues" par le gouvernement "pour la rentrée 2008", a affirmé lundi à l'AFP le président de la FCPE (parents d'élèves) Faride Hamana, confirmant une information de Libération.
Lire la suite de l’article


François Fillon a installé la commission sur le métier enseignant
François Fillon a installé lundi après-midi la "Commission sur l'évolution du métier d'enseignant", promesse de campagne du président Nicolas Sarkozy, et dans laquelle siège Michel Rocard qui a de nouveau émis des réserves sur la suppression de 11.200 postes dans l'Education. "C'est vrai qu'il y a un problème", a déclaré l'ancien Premier ministre socialiste à sa sortie de Matignon.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

vendredi, septembre 21, 2007

Revue de presse du vendredi 21 septembre 2007

Tomate, foulard, happy slapping... ces jeux dangereux se répandent dans les cours de récréation des écoles. Selon une étude dévoilée par Le Parisien et par d’autres journaux, 12 % des 7-17 ans avouent y avoir un jour participé et un enfant sur quatre déclare y avoir déjà assisté dans la cour de récré (73 %) ou ailleurs (le quartier pour 46 %).Pour autant, ces jeux ne sont pas en pleine recrudescence, et les victimes restent rares. Pas de psychose donc. « Mais il faut que les profs et les parents restent vigilants et prennent conscience que les souffre-douleur reproduisent parfois ce qu'ils ont vécu eux-mêmes. » explique dans 20 minutes Magali Duwelz, présidente de l'association SOS Benjamin, du nom de son fils, retrouvé pendu en 1998 dans la cour d'école. Elle a rappelé également qu'"il n'existait pas de profil type de ces enfants joueurs". "Ce sont des enfants qui recherchent toujours des sensations nouvelles, qui sont timides, influençables, qui veulent braver les interdits".
Cette enquête a en tout cas le mérite d’alerter et d’inciter à la vigilance tous les éducateurs.

On a compris que la stratégie de communication présidentielle est d’occuper le terrain tous les jours mais avec à chaque fois un sujet différent (“Poster une carte postale par jour” disait-on dans l’équipe de campagne du candidat Sarkozy). L’effet de cette stratégie est de ne pas laisser le temps de l’analyse et de la réaction aux citoyens et encore moins aux médias.
Revenons cependant sur le discours du 19 septembre de Nicolas Sarkozy à Nantes à propos de la fonction publique.
« Le rythme de diminution des effectifs de l’éducation nationale sera fonction des progrès réalisés dans la remise à plat des programmes et des rythmes scolaires qui est nécessaire à l’équilibre de nos efforts », déclarait-il dans un discours fleuve où on pouvait entendre aussi ceci à propos des traitements des fonctionnaires : « l’individualisation des rémunérations pour qu’il soit davantage tenu compte du mérite, de l’implication, de l’expérience, des résultats ». Nicolas Sarkozy veut également ouvrir « à tous les fonctionnaires la possibilité de quitter la fonction publique contre un pécule (...) pour en accélérer la transformation et permettre la promotion de ceux qui sont en dessous, et qui vont passer leur carrière à attendre si l’on ne fait rien. Ainsi le fonctionnaire aurait droit, à l’intérieur du service public ou à l’extérieur, à une seconde carrière ». Quant aux nouveaux fonctionnaires, ils pourraient opter pour un statut public ou un statut de droit privé.
On voit ici toutes les implications sur les enseignants d’un tel programme de gouvernement. Le lien avec la remise en cause du collège unique et des séries du bac semble assez évident. Pour ce qui concerne l’individualisation, si on peut éventuellement imaginer la prise en compte du mérite des enseignants, on voit beaucoup plus mal comment l’on peut mesurer les résultats. Autant de points sur lesquels il faudrait s’attarder.
Mais le rythme du “préssédent” ne nous en laisse pas le temps. A moins qu’à la vitesse présidentielle ne corresponde une exaspération tout aussi rapide… et remarquable

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 21/09/07


Pour RESF, «on traite des êtres humains comme des statistiques»
Un rassemblement est prévu à l’appel de RESF à 18h30 devant le 41 boulevard de la villette, à Paris, où une chinoise sans-papiers de 51 ans s’est défenestrée hier en voyant arriver la police.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 21/09/07


Rien vu...


-------------------------------------------
L’Humanité du 20/09/07 (un jour de retard)



Des bourses en plus, mais plus tar
Valérie Pécresse promet une hausse du nombre et du montant des bourses sociales étudiantes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 21/09/07 ( payant)



Jeux dangereux : les petits ne sont pas épargnés
Tomate, foulard, happy slapping... ces jeux dangereux, que l'on croyait réservés aux adolescents, sont légion dans les cours de récréation des écoles. Selon une étude inédite, 12 % des 7-17 ans avouent y avoir un jour participé.
Lire la suite de l’article


Ali veut « briser le silence »
ALI KHELADI ne veut plus que l'on se taise : « Il faut briser le silence et le tabou ! » Formateur aux premiers...
Lire la suite de l’article


« Il n'y a pas de bulle protégée »
ARNAUD, papa de Gianni, 8 ans, victime d'un jeu
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 21/09/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 21/09/07



Plus d'un élève sur dix a déjà participé à un jeu dangereux
L'école, théâtre de la violence enfantine. « Happy slapping », jeu du foulard ou de la tomate (qui consiste à se boucher le nez et à rester en apnée jusqu'à devenir rouge cramoisi) : ces jeux font fureur dans les cours de récré. D'après la première enquête nationale réalisée par TNS Healthcare Sofres*, rendue publique aujourd'hui et que 20 Minutes s'est procurée, un million d'enfants de 7 à 17 ans avoue avoir déjà participé à un jeu dangereux de ce type. Soit plus d'un enfant sur dix (12 %) !
Lire la suite de l’article


Maud Fontenoy au gouvernement?
Bernard Laporte entrera au gouvernement, après la Coupe du monde de rugby, en tant que «secrétaire d'Etat aux Sports», tandis que la navigatrice Maud Fontenoy deviendra «secrétaire d'Etat à la Jeunesse», a indiqué jeudi à l'AFP une source proche du gouvernement.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 21/09/07



Enfants en danger
1 million d’enfants risquent leur vie en jouant à des jeux périlleux
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 21/09/07



Une langue s'éteint tous les quinze jours
L'absence de reconnaissance officielle fragilise une grande partie des 6 000 à 7 000 langages parlés sur la planète.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 21/09/07



Rien vu...


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 21/09/07



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 21/09/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 22/09/07



Le gouvernement prévoit un "débat national" sur la fonction publique
Le gouvernement souhaite enclencher, le 1er octobre, un "grand débat national auquel pourront participer tous les citoyens et qui s'achèvera fin mars 2008", à l'occasion de l'ouverture de la conférence sur les valeurs, missions et métiers de la fonction publique. Selon le document, remis vendredi 21 septembre aux organisations syndicales par le secrétariat d'Etat à la fonction publique, un site Internet sera ouvert, permettant de recueillir "les contributions d'usagers, de fonctionnaires et de tous ceux qui souhaitent participer".
Lire la suite de l’article


Dix-sept organisations de l'éducation appellent à ne pas enterrer le collège unique
Une large intersyndicale de l'éducation, comprenant enseignants, lycéens, parents, étudiants et associations, a demandé au ministre de l'éducation, jeudi 20 septembre, de "sortir de l'ambiguïté des slogans" sur le collège unique et de s'engager à ne pas instaurer de "sélection précoce". Dans une déclaration commune lue au Conseil supérieur de l'éducation, instance représentative et consultative, ces dix-sept organisations ont lancé un "appel pour bâtir le collège pour tous".
Lire la suite de l’article


Un million de jeunes Français ont participé à des jeux dangereux
Un million de jeunes Français, âgés de 7 à 17 ans, auraient participé à un des 90 jeux considérés comme dangereux, du jeu du foulard au happy slapping (fait de filmer une agression à l'aide d'un téléphone portable). Les jeux de strangulation, les plus meurtriers, consistent à freiner l'irrigation sanguine du cerveau en comprimant les carotides dans le but de ressentir des sensations intenses, des visions de type hallucinatoire.
Lire la suite de l’article


Une partie des élus UMP sont réticents face au projet de cantines "bio"
L’annonce a instantanément fait bondir les élus. Jean-Louis Borloo, ministre de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables, a évoqué devant une centaine de parlementaires, conviés à son ministère lundi 17 septembre, la prochaine montée en puissance des produits biologiques dans les cantines.
[…] La mesure est loin de séduire les parlementaires, qui sont souvent des maires. "Comment fait-on ?, interroge Patrick Ollier (UMP, Hauts-de-Seine), président de la commission des affaires économiques, de l'environnement et du territoire de l'Assemblée nationale. J'ai essayé et je me suis retrouvé avec des prix plus élevés de 15 % ou 20 %, l'offre est insuffisante."
Lire la suite de l’article


Rien vu...


Lire la suite de l’article


Rien vu...


Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 21/09/07


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 21/09/07


Gouvernement: Maud Fontenoy à la Jeunesse?
La navigatrice Maud Fontenoy, 30 ans, devrait se voir proposer par Nicolas Sarkozy un secrétariat d’Etat lors du prochain remaniement ministériel, prévu avant les municipales de mars.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 21/09/07



Quinze organisations de l'Education préparent une "lettre ouverte" à Sarkozy
Quinze organisations d'enseignants, parents, lycéens, associations et étudiants ont rédigé une "lettre ouverte" au président Sarkozy, sur le modèle de sa "lettre ouverte aux Educateurs", et la rendront publique la semaine prochaine, a-t-on appris de sources syndicales jeudi. Ces organisations, la FSU, l'Unsa-Education, le Sgen-CFDT, la Ferc-CGT, la Faen, la Fnec-FP, FO, les six fédérations de l'Enseignement, la FCPE (parents), l'Unef et la Cé (étudiants), l'UNL et la Fidl (lycéens), la Ligue de l'enseignement et plusieurs mouvements pédagogiques dont le CRAP Cahiers Pédagogiques, avaient déjà lancé le 30 août un "appel solennel" à Nicolas Sarkozy contre les 11.200 suppressions de postes annoncées au budget 2008.
Lire la suite de l’article


Jeux dangereux: traduction du "mal-être" des enfants, selon une association
Magali Duwelz, présidente de SOS Benjamin, association de parents dont les enfants ont été victimes de jeux dangereux, comme le jeu du foulard, s'est inquiétée vendredi qu'"un million d'enfants" expriment ainsi leur "mal-être".
Lire la suite de l’article


La Confédération syndicale des familles critique la réforme des bourses
La Confédération syndicale des familles (CSF) a critiqué vendredi la réforme du système d'aides sociales aux étudiants annoncée mercredi par la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse, s'inquiétant notamment du "développement des bourses au mérite" au détriment des bourses sur critères sociaux.
Lire la suite de l’article


Pétition contre le financement des écoles privées par les communes
Le collectif pour la promotion et la défense de l'école publique de proximité a lancé vendredi une pétition pour l'abrogation du texte obligeant les communes à contribuer au financement de la scolarisation de ses enfants inscrits dans une école privée d'une commune voisine.
Lire la suite de l’article


Le MJS accuse la droite de se "moquer de la précarité étudiante"
Le Mouvement de la jeunesse socialiste (MJS) a accusé jeudi la droite de se "moquer de la précarité étudiante" après les annonces de la ministre Valérie Pécresse concernant la réforme des bourses étudiantes.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------
 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.