mercredi, mars 26, 2008

Revue de presse en pause...

J’aurais pu profiter de la situation et titrer « revue de presse en grève » car en effet les motifs de mécontentement sont nombreux : suppressions de postes, réformes des programmes du primaire, projets de refonte du lycée, base élèves, offensive tous azimuts des conservateurs,…

Plus simplement, la revue de presse fait une pause pour une durée indéterminée car son rédacteur croule sous le travail et les contraintes de toutes sortes.
Je rappelle que cet exercice quotidien que je m’impose depuis presque cinq ans me prend au moins une heure et demie de mon temps. Je ne dis pas ça pour me plaindre car je ne le ferais pas si je n’y trouvais pas de l’intérêt et même du plaisir. Mais aujourd’hui, la pause s’impose....
La revue de presse reprendra dans quelques jours lorsque la pile “A faire” aura diminué.
D’ici là, lisez des journaux, informez vous, faites votre propre revue de presse !


Pour sourire, voici une photographie que j'aime bien, il s'agit du bureau d'Al Gore, “ex-futur président des Etats-Unis" et Prix Nobel de la Paix






Revue de presse du mercredi 26 mars 2008

«Darcos, t'es tombé sur un os», tel est le slogan des élèves du Lycée Jean Macé à Vitry-sur-Seine. Le Parisien rappelle que la mobilisation s'étend contre les suppressions de postes et fait le point sur la situation dans l’académie de Versailles et sur
celle de Créteil . Libération décrit la situation au lycée Bergson à Paris, L’Humanité rappelle que le Lycée Voltaire, toujours à Paris, est bloqué depuis une semaine.
La colère monte et n’est pas près de s’arrêter…

José laboureur. C’est le nom du professeur de Berlaimont (Nord) qui avait giflé un élève de 6ème. Il vient de refuser soudainement la procédure du « plaider-coupable » qui devait l'amener, demain, devant le tribunal correctionnel d'Avesnes-sur-Helpe. En cas de « plaider-coupable », le prévenu et son avocat négocient dans le bureau du procureur ; après quoi, l'arrangement est soumis au tribunal en séance publique. José Laboureur, qui est poursuivi pour « violence aggravée », veut que son affaire soit jugée en pleine lumière. Soutenu par une pétition qui a recueilli de nombreuses signatures, il affirme vouloir “défendre la corporation des enseignants ” et veut une réponse publique au débat de fond : « Est-on dans le cadre de l'exercice de l'autorité d'enseignant ou face à une infraction pénale ? », comme le résume son avocat. .
Pas sûr que cette stratégie soit forcément la plus pertinente.
« Cette affaire est surtout le signe de l'immense solitude des enseignants et de leur manque de préparation face à ce genre de situation », a souligné Éric Debarbieux, directeur de l'Observatoire international de la violence scolaire, dans Libération de samedi. Ouest France présente un reportage à l’IUFM de Nantes où l’on propose des formations pour apprendre à gérer les conflits. Il s’agit d’études de cas abordées collectivement par les enseignants stagiaires. Même si il n’y a pas de recettes miracles, la formatrice interrogée donne quelques pistes : « Ne pas s'emporter face à un élève qui refuse de s'excuser ou de s'asseoir. Prendre le temps de la réflexion avant de punir. Face à un problème, les premières questions de l'enseignant doivent être : que dit le droit par rapport à ça ? Au nom de quelle valeur je vais prendre une décision ? Quelle réponse pédagogique apporter dans l'intérêt de l'élève ? »
Ce n’est pas inutile de rappeler que nos actes pédagogiques sont porteurs de valeurs…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 26/03/08


Au lycée Bergson, «on se met en quatre pour les élèves, et on nous met des bâtons dans les roues»
Face aux suppressions de postes annoncées pour la rentrée, la mobilisation se poursuit dans les lycées. Exemple à Paris, dans le XIXe arrondissement.
Lire la suite de l’article


Un tribunal pour une claque

L’enseignant qui avait giflé un élève après s’être fait traiter de «connard», en janvier, réclame désormais un procès public, encouragé par la vague d’émotion que son affaire a suscitée.
Lire la suite de l’article


«Je n’habite pas un appartement, j’habite un débarras»
A l’école maternelle, le fils de Baya a dit à la maîtresse qu’il ne voulait plus retourner à «la maison des cafards». Baya a été convoquée. «J’avais honte, mais j’ai expliqué. J’ai dit que je n’habite pas un appartement, j’habite un débarras.»
Lire la suite de l’article


Berlin s’engage sur la voie de l’enseignement de l’islam à l’école
«Joyeuses Pâques.» La formule était sur toutes les lèvres ce week-end, en Allemagne, et même sur le site Internet du ministre de l’Intérieur. Dans un pays où la religion figure au rang des matières enseignées à l’école et où les Eglises bénéficient d’un impôt, la prééminence chrétienne est à peine voilé.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 26/03/08


Le professeur
gifleur veut un vrai procès
Poursuivi pour «violence aggravée» après avoir donné une claque à un élève, il refuse la procédure du plaider-coupable.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 26/03/08 (un jour de retard)



Suppression de postes : Xavier Darcos mis au piquet
La mobilisation s’amplifie contre les milliers de suppressions de postes envisagés à la rentrée 2008. Une nouvelle journée de grève et de manifestation se dessine pour jeudi dans plusieurs académies.
Lire la suite de l’article


L’austérité ne passe pas dans les lycée
Les établissements sont toujours mobilisés contre les suppressions de postes et la diminution des heures d’enseignement. La semaine s’annonce chaude.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 26/03/08 ( payant)



Les lycéens entrent jeudi dans la danse
En marge de la mobilisation des enseignants contre les milliers de suppressions de postes prévues à la rentrée 2008, les lycéens sont appelés à descendre dans la rue jeudi et commencent à donner les signes d'une effervescence toujours redoutée par les gouvernements.
Lire la suite de l’article


La situation dans l'académie de Versailles
Essonne 

L'ambiance risque d'être explosive, cet après-midi, devant l'inspection académique à Evry. Pour la première fois depuis la montée de la grogne dans les lycées, mi-février, une manifestation unitaire y est organisée. Elle est censée regrouper tous les établissements du département qui manifestent contre la DGH (dotation globale horaire).
Lire la suite de l’article


La situation dans l'académie de Créteil
Les syndicats enseignants Snes-FSU, FO et SE-Unsa ont refusé hier de siéger au comité technique paritaire (CTPA), censé étudier les suppressions de postes prévues par le rectorat établissement par établissement. Ils annoncent une journée d'action jeudi devant le ministère. Dans l'académie de Créteil, 858 suppressions de postes, soit 637 équivalents temps plein dans les collèges et lycées, sont annoncées pour la rentrée.

Lire la suite de l’article


La grogne s'étend en Ile-de-France
«Darcos, t'es tombé sur un os», tel est le slogan des élèves du Lycée Jean Macé à Vitry-sur-Seine, exemple, parmi d'autres, d'une mobilisation qui s'étend contre les suppressions de postes.
Lire la suite de l’article


Créteil : rassemblements devant le rectorat contre les suppressions de postes
Plusieurs centaines de personnes, enseignants, lycéens et parents d'élèves, se sont rassemblés mardi devant le rectorat de Créteil et l'inspection académique pour protester contre les suppressions de postes prévues à la rentrée 2008, a constaté une journaliste de l'AFP.
Lire la suite de l’article


Une pétition réclame du bio dans les cantines scolaires
GOUJONNETTES de poulet bio sauce drômoise, tourte à la courge, beignets aux légumes de saison, brochettes de fruits... Dans les trente-six collèges du département de la Drôme, les élèves ont droit chaque jour à un produit issu de l'agriculture biologique. Une exception en France où les menus bio tardent à faire leur apparition dans les cantines scolaires.
Lire la suite de l’article



Un lycée de Drancy de nouveau dégradé
Une cinquantaine de jeunes, parfois encagoulés, ont dégradé de nouveau mardi matin l'entrée et une salle du lycée Delacroix à Drancy (Seine-Saint-Denis), selon le rectorat, lors d'une action contre les suppressions de postes et le bac professionnel en trois ans.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 26/03/08



Les parents trouvent de l'aide au bout du fil
L'anonymat et l'immédiateté de la réponse obtenue font des services téléphoniques un véritable outil d'aide à la fonction parentale
Lire la suite de l’article


Les handicapés réclament le droit de vivre de manière décente
À l'invitation du mouvement « Ni pauvre, ni soumis », créé fin 2007 par 80 associations nationales, plus de 20 000 personnes en situation de handicap, atteintes de maladies invalidantes ou victimes d'accidents du travail, manifesteront samedi à Paris pour ne pas passer « toute leurvie sous le seuil de la pauvreté ». Témoignages
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 26/03/08



Le professeur qui a giflé son élève veut un vrai procès pour se défendre
Le professeur poursuivi pour "violence aggravée" après avoir giflé un élève de 6è, fin janvier à Berlaimont (Nord), veut un vrai procès public pour se défendre, fort de la mobilisation de nombreux enseignants en sa faveur.
Lire la suite de l’article


Lyon : Les lycéens improvisent une mobilisation syndicale
Un effet boule-de-neige plutôt efficace. Partis du lycée Saint-Exupéry à la Croix-Rousse (4e), une vingtaine de lycéens ont tenté de mobiliser les élèves des établissements alentours.
Lire la suite de l’article


Edgar-Poe, le lycée qui remotive les "glandeurs
Quand les policiers de la préfecture ont demandé à voir la directrice du très performant petit Lycée Edgar-Poe, à Paris (Xè), c'est en bouffon du roi --justaucorps, bonnet à pointes-- qu'elle s'est présentée.
Eux venaient discuter barrières de sécurité à installer dans la rue. Mais, c'était Mardi-Gras. Et, pas plus que les 250 élèves et 26 enseignants de cet établissement privé sous contrat avec l'Etat, le Directeur Christian Clinet et sa femme Evelyne ne dérogent à la tradition.
Lire la suite de l’article



Cours troublés dans l'académie de Créteil

Manifs de lycéens, blocages d'établissements, la tension monte dans l'académie de Créteil (qui couvre également le Val-de-Marne et la Seine-et-Marne), mobilisée contre des suppressions de postes à la veille d'une journée de grève des enseignants.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 26/03/08



Ils sont violents dès trois ans
Dans "Enfants bandits ?", Sonia Imloul raconte des anecdotes qui semblent tout droit sorties d’un film d’horreur.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Rue89 du 26/03/08



Et si élèves et professeurs se passaient de notes?
Par Nestor Romero (Ancien enseignant)

[…] La note tue! Tous les enseignants le savent, ou devraient le savoir. Quand l'encre rouge gicle et macule rageusement quelques lignes malhabiles, c'est un visage enfantin ou adolescent qui est griffé, un visage qui vient de se dessiner furtivement à la surface de la feuille en un éphémère halo.[…]
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 26/03/08



Le prof qui a giflé ne se sent pas coupable
Soutenu par 40 000 collègues et des ministres, José Laboureur durcit le ton. Prévu demain, son procès est reporté. Le débat sur l'autorité à l'école, relancé par l'affaire, lui, continue d'enfler.
Lire la suite de l’article


À Nantes, des « cours » pour apprendre à gérer les conflits
La discussion est animée, à l'IUFM. Par groupes, seize élèves de 23-24 ans, professeurs stagiaires 2e année, planchent sur un article de journal. Un jugement de tribunal administratif qui relate l'affaire d'un élève sanctionné par son proviseur après un salut nazi. Les parents avaient contesté la punition : quatre heures de colle, un mercredi matin, mises à profit pour sensibiliser l'élève à la Shoah. L'élève n'étant pas venu à sa punition, la colle s'est transformée en une journée d'exclusion des cours.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 26/03/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 26/03/08



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 26/03/08



Le professeur qui a giflé son élève veut un vrai procès
José Laboureur, le professeur poursuivi pour "violence aggravée" après avoir giflé un élève de sixième, le 28 janvier 2008 dans le Nord, veut une audience publique pour se défendre. M. Laboureur refuse la procédure de plaider-coupable qui devait lui être proposée, jeudi 27 mars, par le procureur d'Avesnes-sur-Helpe.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 26/03/08


Les avocats du professeur poursuivi veulent la relaxe
José Laboureur, le professeur qui avait giflé un élève de 6e fin janvier à Berlaimont (Nord), refuse la procédure de plaider-coupable qui devait avoir lieu jeudi et souhaite une audience publique estimant, entre autres, qu'il est "important de défendre la corporation" des enseignants.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 26/03/08


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 26/03/08



Suppressions de postes dans l'Education: les lycéens entrent jeudi dans la danse
En marge de la mobilisation des enseignants contre les milliers de suppressions de postes prévues à la rentrée 2008, les lycéens sont appelés à descendre dans la rue jeudi et commencent à donner les signes d'une effervescence toujours redoutée par les gouvernements.
Lire la suite de l’article


Huit lycées bloqués en Seine-et-Marne pour protester contre les suppressions de postes
Huit lycées de Seine-et-Marne sur 55 ont été bloqués mardi pour protester une nouvelle fois contre les suppressions de postes qui seront mises en oeuvre à la rentrée prochaine dans le département, a-t-on appris auprès de la police et de professeurs.
Lire la suite de l’article


Bac pro: le syndicat Snetaa-eil lance une enquête auprès des professeurs
Le Snetaa-eil, premier syndicat des professeurs en lycées professionnels, annonce mardi dans un communiqué le lancement d'une enquête sur l'avenir de la voie professionnelle, auprès de 73.000 professeurs concernés par la réforme de la filière professionnelle.
Lire la suite de l’article


Yvelines: 7 occupations nocturnes de lycées et collèges contre la réduction des postes
Des professeurs et des parents d'élèves de l'ouest des Yvelines qui protestent contre la réduction des postes pour la rentrée, devaient occuper sept lycées et collèges durant la nuit de mardi à mercredi, a annoncé mardi la FSU.
Lire la suite de l’article


Plainte d'une enseignante frappée par un élève de 14 ans près de Rouen
Une professeure d'arts plastiques a porté plainte après avoir été insultée et frappée violemment au visage par un élève de 14 ans du collège Jean Zay de Sotteville-lès-Rouen, près de Rouen, a-t-on appris mercredi de source syndicale.
Lire la suite de l’article


Suppressions de postes : 250 lycéens manifestent à Saint-Denis
Environ 250 lycéens ont manifesté mercredi à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) contre les suppressions de postes prévues dans leurs établissements, a constaté une journaliste de l'AFP, tandis qu'à Bobigny et Drancy, l'entrée des élèves de trois lycées a été surveillée par la police.
Lire la suite de l’article


Unsa-Education : le gouvernement pas "à la hauteur des défis" pour l'école
Le secrétaire général de l'Unsa-Education, deuxième fédération de l'Education, Patrick Gonthier, a fustigé mercredi à Bordeaux un "gouvernement pas à la hauteur des défis" actuels, en ouverture du congrès de son organisation.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

mardi, mars 25, 2008

Revue de presse du mardi 25 mars 2008

Ca monte…
Plusieurs journaux insistent sur le mouvement social qui se poursuit dans l’éducation nationale. Comme le rappelle Libération la contestation est très forte notamment en Seine Saint-Denis et combine la colère contre les suppressions de postes et la protestation contre la réforme du Bac Pro. C’est cette situation qui est explosive car on sait que la mobilisation dans les lycées professionnels peut aussi être porteuse de violence.
Et même des "vitrines" de l'expérimentation pédagogique rejoignent la grogne des enseignants comme le dit Le Monde
Ces enseignants, travaillant dans les établissements menant des expérimentations lancées en zone d'éducation prioritaire (ZEP) à la rentrée 2006, à l'initiative de Sciences Po Paris, sont comme le souligne le journal « en principe peu enclins à dramatiser sur la baisse des moyens dans l'éducation »,. Ils s'alarment à leur tour des suppressions de postes dans l'enseignement secondaire. "Si nous acceptons volontiers d'être mis en avant par les institutions et la presse, nous ne souhaitons pas pour autant servir de caution à une politique suicidaire", ont-ils déclaré dans un communiqué diffusé vendredi 21 mars..

La fréquence des ivresses parmi les jeunes âgés de 17 ans a connu "une hausse très nette entre 2003 et 2005", soulignent plusieurs chercheurs dans leBulletin épidémiologique hebdomadaire publié par l'Institut de veille sanitaire et repris par plusieurs de vos journaux. A 17 ans, 49,3 % des jeunes déclarent avoir été ivres au moins une fois au cours de l'année, 26 % au moins trois fois (contre 20 % en 2003), et 9,7 % au moins dix fois (contre 6,4 % en 2003).
La consommation de tabac est, elle, en net recul : à 17 ans, 33 % des jeunes fument régulièrement, contre 41 % en 2000.. La consommation de cannabis, en revanche, reste stable
Dans le journal Métro, le président d’honneur de l’Alliance contre le tabac donne des précisions sur l’impact limité des messages de prévention anti-tabac à destination des jeunes : “La législation et l’interdiction de fumer dans les lieux de convivialité sont aussi un facteur important de la baisse de consommation. En matière de campagne de prévention, les ados ne sont pas sensibles voire rejettent les messages qui leur sont spécifiquement destinés. Ils entendent davantage ceux qui ont une portée globale, et notamment ceux qui mettent en évidence la manière dont les industries du tabac font leur business.
Dans Le Monde, on rappelle que dans la course à l'ivresse, les élèves des grandes écoles de commerce ou d'ingénieurs caracolent en tête : 45,4 % d'entre eux déclarent consommer de l'alcool au moins une fois par semaine. Viennent ensuite les étudiants en sciences humaines et d'écoles spécialisés (architecture, beaux-arts, infirmières...), avec près de 35 %, selon une enquête 2005 de La Mutuelle des étudiants (LMDE).
Longtemps passives devant le phénomène, les directions des grandes écoles prennent désormais le phénomène au sérieux La mort d'un élève à Centrale à l'automne 2005 après une fête trop arrosée a révélé sa gravité.

Dans cette chronique, on aime bien les reportages concrets sur l’éducation et la pédagogie. Ouest France nous offre aujourd’hui un bon reportage sur les “pions” qu’on appelle maintenant “assistant d’éducation”. Ce qui me donne l’occasion de saluer leur travail…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 25/03/08



Les lycées continuent à se mobiliser contre les suppressions de postes
Blocages d'établissements et rassemblements devant les rectorats se poursuivent. Une nouvelle journée d'action des enseignants et de lycéens doit avoir lieu jeudi.
Lire la suite de l’article


On fume moins de cigarettes quand on a 17 ans
Les adolescents tentés par des produits illicites deviendront-ils des consommateurs réguliers ? Le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l’Institut de veille sanitaire (InVS) publié aujourd’hui reprend les résultats de plusieurs études, sur la période 2000-2005, couvrant la primo-adolescence jusqu’au début de l’âge adulte (11-25 ans)
Lire la suite de l’article


Tension aux portes des lycées de Seine-Saint-Denis
La suppression de nombreux postes d’enseignants à la rentrée et la réforme très contestée du bac pro suscitent de sérieux remous en Seine-Saint-Denis. Dans un communiqué, des enseignants des cinq lycées expérimentaux du «93», dont le ministre de l’Education est pourtant si fier, dénoncent «la politique suicidaire» du gouvernement. En fin de semaine, deux de ces établissements ont été le théâtre de descentes violentes de jeunes encapuchonnés, souvent venus de lycées pros en grève.
Lire la suite de l’article


Université, autonomie et pauvreté
PAR PIERRE-YVESGEOFFARD

Ces dernières semaines, deux événements sont venus titiller tous ceux que l’avenir de l’université française préoccupe : le jugement interdisant au site note2be.com de continuer à offrir aux élèves et aux étudiants la possibilité de noter leurs enseignements ; le tollé déclenché par Laurent Batsch, président de Dauphine, lorsqu’il a voulu imposer une augmentation des droits d’inscription. Comme l’a rappelé dans Libé de vendredi la ministre de l’Enseignement supérieur à ceux qui auraient pu penser que les mots ont un sens, la nouvelle «autonomie» des universités ne leur permet pas de s’écarter du tarif nationalement décrété.
Lire la suite de l’article


La fac de Tours, terre d’asile pour ses étudiants sans papiers
Le sort des étudiants sans papiers préoccupe l’université de Tours. L’affaire Aurore Pokossi qui avait failli être expulsée en janvier après avoir été dénoncée par un contrôleur SNCF, et plus récemment le cas de Rouillon Ndabu-Lubaki - étudiant en troisième année de licence d’AES (administration économique et sociale) qui a reçu un avis d’expulsion - ont, semble-t-il, brisé l’omertà sur la question des étudiants sans papiers à l’université François-Rabelais de Tours.
Lire la suite de l’article


Fichage des écoliers : la polémique repart
Le fichier Base Elèves, qui doit se généraliser à la rentrée 2009, continue de susciter des remous. Créé en 2004 pour faciliter la gestion des effectifs dans les écoles maternelles et élémentaires, il a déjà fait l’objet d’une vaste campagne dénonçant les mentions relatives à la nationalité : date d’arrivée en France de l’élève, culture d’origine, langue parlée à la maison… En octobre 2007 le ministère a dû les retirer. Le fichier est aujourd’hui en vigueur dans les écoles de 77 départements.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 25/03/08


Jeunes : moins de tabac 
mais plus de drogues
Selon une étude de l'Institut de veille sanitaire, la consommation de tabac et d'alcool a baissé chez les adolescents et les jeunes adultes, mais 12% d'entre eux ont consommé des produits illicites.
Lire la suite de l’article


Ce test de français trop facile qui évalue les collégiens
L'épreuve proposée au élèves de 3e présente une succession de questions de base.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 25/03/08 (un jour de retard)



Suppression de postes : Xavier Darcos mis au piquet
La mobilisation s’amplifie contre les milliers de suppressions de postes envisagés à la rentrée 2008. Une nouvelle journée de grève et de manifestation se dessine pour jeudi dans plusieurs académies.
Lire la suite de l’article


Haro sur l’éducation au rabais
Hier, la mobilisation se poursuivait chez les lycéens en Île-de-France ou dans la Loire contre les réformes du ministre Xavier Darcos.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 25/03/08 ( payant)



Baisse de la consommation du tabac chez les jeunes
Le tabagisme a été en net recul chez les jeunes et la consommation d'alcool a diminué parmi les 18-25 ans entre 2000 et 2005, selon plusieurs études dont les résultats sont publiés mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l'Institut de veille sanitaire (InVS).
Lire la suite de l’article


Académie de Créteil: les profs en grève jeudi
Plusieurs syndicats d'enseignants de l'académie de Créteil lancent un appel à la grève pour jeudi contre les suppressions de postes.
Lire la suite de l’article


Les lycéens appelés à manifester jeudi
Le syndicat lycéen Fidl a appelé samedi les lycéens franciliens à participer à une nouvelle manifestation, jeudi à Paris, pour protester contre les suppressions de postes d'enseignants prévus pour la rentrée prochaine.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 25/03/08



Phosphore.com donne la parole aux lycéens
Le mensuel de Bayard destiné aux 16-25 ans a décidé d'ouvrir un blog accueillant les journalistes lycéens
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 25/03/08



Les jeunes moins portés sur la clope mais davantage sur l'alcool et les drogues dures

Les 17-25 ans d'aujourd'hui fument moins que ceux d'hier mais boivent plus et se droguent davantage. Selon plusieurs études publiées ce mardi dans le Bulletin de l'Institut de veille sanitaire le tabagisme a été en net recul chez les ados et les 18-25 ans entre 2000 et 2005.
Lire la suite de l’article


Panique au lycée Jean Renoir de Bondy
En marge des manifestations à Créteil contre la suppression de poste d’enseignants, le lycée Jean Renoir a été pris d’assaut par un groupe de lycéens d’une ville voisine.
Lire la suite de l’article



Le prof qui avait giflé un élève ne veut plus plaider coupable

Le professeur qui avait giflé un collégien, le 28 janvier à Berlaimont (Nord), souhaite une audience publique et refuse la procédure de plaider-coupable prévue initialement le 27 mars.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 25/03/08




"La dépendance à la cigarette apparaît très tôt chez les ados"
Gérard Dubois, président d’honneur de l’Alliance contre le tabac
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 25/03/08



L'hommage au dernier poilu vu par une lycéenne pas convaincue
Je suis lycéenne et ma classe a été invitée à assister à la cérémonie d'hommage à Lazare Ponticelli. Beaucoup de choses m'ont choquée et j'ai écrit ce texte en réaction.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------

Pion hier, assistant d'éducation aujourd'hui
Cinq ans après la création de leur statut, les « Asen » exercent un métier qui a évolué. Démonstration dans un collège de Saint-Brieuc.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 25/03/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 25/03/08



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 25/03/08



Des "vitrines" de l'expérimentation pédagogique rejoignent la grogne des enseignants
Des enseignants, en principe peu enclins à dramatiser sur la baisse des moyens dans l'éducation, s'alarment à leur tour des suppressions de postes dans l'enseignement secondaire. "Si nous acceptons volontiers d'être mis en avant par les institutions et la presse, nous ne souhaitons pas pour autant servir de caution à une politique suicidaire", ont déclaré les "équipes des lycées expérimentaux en Seine-Saint-Denis" dans un communiqué diffusé vendredi 21 mars. Il s'agit des expérimentations lancées en zone d'éducation prioritaire (ZEP) à la rentrée 2006, à l'initiative de Sciences Po Paris.
Lire la suite de l’article


Soûleries dans les soirées étudiantes
Dans la course à l'ivresse, les élèves des grandes écoles de commerce ou d'ingénieurs caracolent en tête : 45,4 % d'entre eux déclarent consommer de l'alcool au moins une fois par semaine. Viennent ensuite les étudiants en sciences humaines et d'écoles spécialisés (architecture, beaux-arts, infirmières...), avec près de 35 %, selon une enquête 2005 de La Mutuelle des étudiants (LMDE).
Longtemps passives devant le phénomène, les directions des grandes écoles prennent désormais le phénomène au sérieux. La mort d'un élève à Centrale à l'automne 2005 après une fête trop arrosée a révélé sa gravité.
Lire la suite de l’article


Les jeux sérieux, un marché en expansion
Entraînement à la gestion des conflits internationaux, maîtrise des incendies ou simulation d'entretiens d'embauche... Tiré par la demande des administrations publiques américaines, le marché des "serious games" est en plein essor. L'institut International Data Corp l'évalue à 10,8 milliards de dollars (7 milliards d'euros) pour 2007, comparés aux 27 milliards d'euros de l'industrie traditionnelle du jeu vidéo.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 25/03/08


20.000 étudiants verraient leur bourse baisser
Selon le syndicat Unef, la restriction des critères d'attribution va réduire certaines bourses, qui perdraient 450 à 2.000 euros par an à compter de la rentrée 2008.
Lire la suite de l’article


Les avocats du professeur poursuivi veulent la relaxe
José Laboureur, le professeur qui avait giflé un élève de 6e fin janvier à Berlaimont (Nord), refuse la procédure de plaider-coupable qui devait avoir lieu jeudi et souhaite une audience publique estimant, entre autres, qu'il est "important de défendre la corporation" des enseignants.
Lire la suite de l’article


Selon UNEF, 20000 bourses d'étudiants sont diminuées
Le syndicat étudiant Unef a calculé mardi que 20 000 étudiants bénéficieront d'une bourse d'un montant moindre que l'année dernière, suite aux changements de critères d'attribution du ministère de l'Enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 25/03/08


Les jeunes écrasent la clope
33% des jeunes de 17 ans déclarent fumer quotidiennement, contre 41% en 2000. La consommation d'alcool et de cannabis, en revanche, reste stable.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 25/03/08



Les lycéens de l'UNL lancent une campagne "la réforme du bac, pas sans nous"
L'Union nationale lycéenne (UNL), premier syndicat lycéen, a lancé samedi une "campagne de propositions" pour réformer le lycée et le baccalauréat, a annoncé à l'AFP son secrétaire général, Florian Lecoultre.
Lire la suite de l’article


Académie de Créteil: plusieurs syndicats appellent à la grève jeudi
Plusieurs syndicats d'enseignants, dont le SNES-FSU, principal syndicat des collèges et lycées, de l'académie de Créteil ont lancé lundi un appel à la grève pour la journée de jeudi contre les suppressions de postes.
Lire la suite de l’article


Florian Lecoultre, nouveau président de l'Union nationale lycéenne
Florian Lecoultre a été élu dimanche à Paris président de l'Union nationale lycéenne (UNL), le premier syndicat lycéen, dont il était jusqu'à présent le secrétaire général, a annoncé l'UNL.
Lire la suite de l’article


Les avocats du professeur qui a giflé un collégien veulent plaider sa relaxe
Le professeur qui avait giflé un élève de 6e, fin janvier à Berlaimont (Nord), a indiqué mardi refuser la procédure de plaider-coupable prévue jeudi, souhaitant une audience publique où ses avocats pourront demander sa relaxe pour son "geste malheureux".
Lire la suite de l’article


, les directions des grandes écoles prennent désormais le phénomène au sérieux
La conférence des grandes écoles (CGE) et les bureaux nationaux des élèves en écoles d'ingénieurs ou de commerce ont signé une "charte de bonnes pratiques" contre les comportements addictifs chez les étudiants, notamment l'abus d'alcool, a-t-on appris mardi auprès d'eux.
Lire la suite de l’article


Programmes du primaire: le SNUipp-FSU veut une consultation "sincère et transparente"
Le SNUipp-FSU, majoritaire dans le primaire, demande dans une lettre au ministre de l'Education Xavier Darcos que la consultation actuellement en cours sur les nouveaux programmes soit "sincère et transparente" avec des horaires par disciplines précisés.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

vendredi, mars 21, 2008

Revue de presse du vendredi 21 mars 2008

Un “chat” en travers de la gorge…
Faut-il supprimer 
les écoles maternelles ?
On a déjà vu cette question posée dans un livre récent. écrit par un inspecteur sous pseudonyme. Le Figaro magazine la repose à Alain Bentolila et Jack Lang. On ne peut s’ empêcher de voir dans cette insistance médiatique comme une volonté de mettre cette question à l’agenda. On peut aussi y voir comme un ballon d’essai dans une perspective globale de recherche d’économie…
Ballon que s’empresse de saisir Xavier Darcos dans le chat réalisé jeudi 20 avec le site Le Monde : “ Comment fait-on ailleurs ? puisque nous avons plus d'heures d'enseignement dans le primaire que dans tous les pays comparables. En commençant plus tôt, et en préscolarisant tout le monde à 3 ans. Comment font les pays où l'école commence à 7 ans et qui ont moins d'heures ? Et qui sont devant nous dans tous les classements.
Puisqu’on reparle du chat de Xavier Darcos, on y trouve d’autres réponses inquiétantes. A propos des Rased, le ministre déclare : “ [ils] ont une grande utilité, mais on observera que les deux heures dégagées dans le service des enseignants ont pour but l'aide et le soutien aux élèves en difficulté. ”. Autre déclaration à noter c’est la déclaration qui est faite en réponse à une question sur la généralisation des Sciences économiques et sociales en 2nde : “Dans une certaine mesure, par le biais de diverses disciplines, l'économique et le social sont déjà abordés, notamment en ECJS [éducation civique, juridique et sociale] et en histoire et géographie.”.
Enfin à la rumeur persistante reprise sur de nombreuses listes et blogs de la disparition des concours de recrutement, le ministre répond Les concours ne disparaîtront pas. Mais le président de la République a pris deux engagements : 1) que les professeurs soient recrutés au niveau du mastère ; 2) que le début de leur carrière soit revalorisé. Ces deux exigences conduiront à faire des propositions pour le recrutement à partir de 2009. Mais, je le répète, les concours ne disparaîtront pas. ”.
On peut donc dire que le ministre continue à faire des déclarations et annoncer un échéancier des réformes comme si il n’y avait pas eu de défaite électorale. Il insiste : "Les réformes sont décidées par le gouvernement et votées par la majorité politique. Elles sont faites dans l'intérêt du système éducatif".
Mais FrançoisJarraud dans le Café Pédagogique pose la bonne question : “ Est-il vraiment en situation d'imposer toutes ces réformes ?”.

40 ans…
Signalons l’initiative de Libération qui propose le numéro de ce vendredi sur Mai 68 et réalisé par des étudiants de Nanterre . A noter un article consacréau 22 mars qui est souvent considéré comme le vrai départ de Mai 68. La commémoration commence…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 21/03/08


22 mars, les racines de Mai
1968 dans le monde, le déclic. A la nouvelle fac de Nanterre, le mouvement étudiant lancé au printemps cristallisera les luttes et fournira le terreau de la mobilisation de la jeunesse deux mois plus tard.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 21/03/08


Faut-il supprimer 
les écoles maternelles ?
VIDÉO - «C'est une idée saugrenue !» s'exclame Jack Lang. « Sans doute ! Mais il faut refonder la maternelle comme une école à part entière», réplique le linguiste Alain Bentolila. Un face-à-face à retrouver dans Le Figaro Magazine.
Lire la suite de l’article


«L'école maternelle
creuse les inégalités»
INTERVIEW - «Il faut fermer les écoles maternelles» : dans un pamphlet au titre volontairement provocateur, un inspecteur de l'Education nationale critique sévèrement l'enseignement dispensé aux jeunes enfants.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 21/03/08 (un jour de retard)



. Il y a 100 000 étudiants pauvres en France
Longtemps considérés comme des privilégiés, parce qu’ils entraient dans l’enseignement supérieur, symbole d’une certaine réussite sociale, les étudiants voient leur situation se dégrader sur les campus.
Lire la suite de l’article


Wengo, le site qui prend les jeunes pour des gogo
Il n’aura pas fallu 24 heures au site Wengo pour ricocher sur les poncifs vaseux bordant les jours de grève. Mardi, les profs étaient appelés à cesser le travail pour protester contre les suppressions de postes. Le jour même, Wengo, site de coaching en ligne, proposait les services d’enseignants aux lycéens soucieux de récupérer le retard pris ce jour.
Lire la suite de l’article


Bonnet d’âne pour Darco
Le SNUIPP appelait hier les enseignants à une journée d’action contre les mauvaises orientations du gouvernement.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 21/03/08 ( payant)



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 21/03/08



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 21/03/08



Aldo Naouri: «Quand on donne un ordre à un enfant, on n’explique pas, sinon on tombe dans la justification»
Dans une interview dans «Elle», Aldo Naouri, pédiatre reconnu, conseille aux parents de ne pas trop dire «je t’aime» à leurs enfants et de supprimer doudou, tétine et biberon dès 2 ans et demi, sans explication. Parents et spécialistes jugent certains de ces propos archaïques et inappropriés.
Lire la suite de l’article



Comment appliquer l’autorité parentale aux enfants?

Ne pas baigner un frère et une sœur ensemble au-delà des 4 ans de l’aîné, supprimer tétine et doudou sans explication, stopper le biberon dès 2 ans et demi, ne pas abreuver l’enfant de «je t’aime». Lors d’une interview parue dans «Elle» cette semaine, les recommandations d’Aldo Naouri, pédiatre, ont fait bondir plus d’un parent.
Lire la suite de l’article


Les langues vivantes en live de Londres
A l'école primaire Danton de Montreuil (93), hier après-midi, une classe de CM2, très concentrée, converse en anglais avec Célia. Cette enseignante n'est pas tout à fait parmi eux, seule son image apparaît sur l'écran de projection grâce à un système de visioconférence.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 21/03/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Rue89 du 21/03/08



Education: 11 000 postes en moins! ZEP-peur!
A quoi ressemblera l'école de demain? A une école sans temps pour apprendre, avec moins d'heures, sans aide, sans le temps de penser, avec moins de professeurs, sans enfance…
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 21/03/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 21/03/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 21/03/08



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 21/03/08



Bataille sur le trésor immobilier des universités parisiennes
Jean-Charles Pomerol, le président tout juste réélu de l'université Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie, ne cache pas son irritation. Il estime être empêché de disposer des possibilités offertes par la nouvelle loi sur l'autonomie des universités. "Je n'aurai pas la dévolution immobilière car les énarques de Bercy ne veulent pas lâcher 13 hectares en bord de Seine", estime-t-il.
Lire la suite de l’article


M. Darcos : "la question des postes n'est pas la pierre angulaire de la qualité de l'enseignement"
Invité en "chat", le ministre de l'éducation a précisé qu'"il n'y a aucun projet de fusion ou de refonte des filières du lycée". Il a indiqué que "la réflexion sur les filières du lycée aboutira à moyen terme à une évolution du baccalauréat". M. Darcos rencontre le socialiste Jack Lang jeudi 20 mars, au sujet de l'école primaire.
Lire la suite de l’article


Quatre mois de prison ferme pour avoir frappé un instituteur
Un homme de 32 ans récemment sorti de prison a été condamné, jeudi 20 mars, à Alençon, à quatre mois de prison ferme pour avoir frappé l'instituteur de son fils dans la cour d'une école primaire, a-t-on appris, vendredi 21 mars, de source judiciaire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 21/03/08


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 21/03/08


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 21/03/08



Darcos envisage une "évolution" du bac, refuse l'idée d'une "fusion" des filières
Le ministre de l'Education Xavier Darcos a estimé que son projet de réformer "les filières du lycée" aboutirait "à moyen terme" à "une évolution du baccalauréat" en excluant "tout projet de fusion ou de refonte" de ces filières, jeudi lors d'une discussion sur lemonde.fr.
Lire la suite de l’article


Une intersyndicale des collèges et lycées appelle à "poursuivre les actions"
Une intersyndicale des collèges et lycées, à l'origine d'une journée de grève mardi pour protester contre les suppressions de postes, a appelé vendredi à "poursuivre les actions" et demandé au ministre de l'Education "de les recevoir dans les plus brefs délais".
Lire la suite de l’article


Rassemblement du lycée Voltaire à Paris contre les suppressions de postes
Entre 50 et 150 personnes --enseignants, élèves et parents d'élèves-- du lycée Voltaire de Paris ont manifesté vendredi devant le rectorat, dans le XXe arrondissement, pour protester contre les suppressions de postes prévues pour la rentrée 2008, a-t-on appris de sources concordantes.
Lire la suite de l’article


Le professeur ayant giflé un collégien refuse le plaider-coupable du 27 mars
Le professeur qui avait giflé un collégien, le 28 janvier à Berlaimont (Nord), souhaite une audience publique et refuse la procédure de plaider-coupable prévue initialement le 27 mars, a-t-on appris vendredi auprès de son avocat.
Lire la suite de l’article


Suppressions de postes : plusieurs centaines de manifestants à Créteil
Plusieurs centaines de personnes, enseignants et lycéens, ont manifesté dans le calme vendredi matin devant le rectorat de Créteil, où se devait se tenir le comité technique paritaire académique (CTPA), pour protester contre les suppressions de postes annoncées pour la prochaine rentrée, a constaté une journaliste de l'AFP.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

jeudi, mars 20, 2008

Revue de presse du jeudi 20 mars 2008

Une évolution du bac mais pas de « fusion » des filières
Xavier Darcos, toujours ministre de l’éducation, participait ce jeudi 20 mars à un chat sur le site du journal Le Monde . Il a précisé qu'"il n'y a aucun projet de fusion ou de refonte des filières du lycée". Il a indiqué que "la réflexion sur les filières du lycée aboutira à moyen terme à une évolution du baccalauréat". Sur la question des postes, il reste sur ses positions : “La question du non-renouvellement des enseignants doit être associée à l'observation de la démographie scolaire. Nous avons perdu près de 150 000 élèves les trois dernières années dans le second degré, et le taux d'encadrement professeurs/élèves reste l'un des plus élevés du monde. Je ne crois pas aujourd'hui que la question des postes soit la pierre angulaire de la qualité de l'enseignement. ”. Il y a bien d’autres choses encore (dont notamment des annonces sur les débuts de carrière) dans cette longue conversation avec les internautes. Nous y reviendrons demain. En attendant, c’est à liresur le site du journal Le Monde

A propos de la question des postes et des heures supplémentaires ; une tribune dans Rue89 signée par une professeur de lettres en lycée ZEP détaille les conséquences des réductions budgétaires et donc les raisons de la grève. Elle conclut par ces mots : “ Aujourd’hui, nous nous battons pour continuer à mener nos élèves au baccalauréat, à faire d’eux de futurs travailleurs et de futurs citoyens responsables. Nous voulons que leurs études au lycée les amènent à se représenter cet avenir en se construisant une vraie place dans une société démocratique à réinventer, faute de quoi il n’y aura dans nos quartiers que business, violence et répression.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 20/03/08


Des enseignants bien suivis par les lycéens
Manifestation hier à Paris contre les suppressions massives de postes et la réforme du bac pro.
Lire la suite de l’article


«Libé» à l’école
Libération aura ce matin quatre millions de jeunes lecteurs, du primaire à l’université. Comme chaque année, pour la semaine de la presse à l’école, Libération, avec d’autres journaux, sera envoyé dans les écoles, lycées et facs de France. Près de 12 000 exemplaires de notre quotidien arriveront dans autant d’établissements participants.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 20/03/08


La «flexisécurité» 
pour les fonctionnaires
Un projet de loi prévoit qu'en cas de refus de trois postes correspondant à son profil, un fonctionnaire pourra être privé de salaire.
Lire la suite de l’article


Avez-vous le niveau d'orthographe d'un ingénieur?
A l'occasion de la journée de la Francophonie, l'Ecole Centrale d'Electronique (ECE) a soumis près de trois cents étudiants ingénieurs à la dictée, pour leur redonner goût à la langue française. Auriez-vous réussi l'exercice ?
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 20/03/08 (un jour de retard)



Collèges et lycées : la cure d’austérité ne passe pas
Collèges et lycées étaient en grève, hier, pour protester contre les suppressions de postes. Goussainville redoute le déclin du lycée Romain-Rolland.
Lire la suite de l’article


« Rendez-nous nos profs !
10 000 manifestants à Paris, établissements occupés, rassemblements devant toutes les académies ont marqué la journée de grève.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 20/03/08 ( payant)



Une enseignante interrogée pour l'envoi de messages érotiques à Sarkozy
Une enquête préliminaire a été ouverte à Dunkerque (Nord) sur une enseignante de la région de 39 ans, qui adressait des messages d'amour au président Nicolas Sarkozy dans des enveloppes plutôt menaçantes, a-t-on appris jeudi de sources judiciaires et policières. 

Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 20/03/08



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 20/03/08



Comment appliquer l’autorité parentale aux enfants?
Ne pas baigner un frère et une sœur ensemble au-delà des 4 ans de l’aîné, supprimer tétine et doudou sans explication, stopper le biberon dès 2 ans et demi, ne pas abreuver l’enfant de «je t’aime». Lors d’une interview parue dans «Elle» cette semaine, les recommandations d’Aldo Naouri, pédiatre, en ont fait bondir plus d’un parent.
Lire la suite de l’article


« Le bac paie son image fantasmée »
Interview de l'historien Jean-Pierre Rioux, à l'occasion des 200 ans du célèbre examen.br/>Lire la suite de l’article


L'académie de Créteil au régime sec
Dans le cortège des profs qui défilaient hier entre République et Bastille (11e), des pancartes délivraient inlassablement le même message. Lycée Jean-Rostand, Villepinte, cinq postes supprimés. Lycée Jean-Jaurès, Montreuil, quatre postes. Lycée Paul-Eluard, Saint-Denis, trois postes.... Tous ces établissements ont la particularité d'appartenir à l'académie de Créteil, la deuxième plus touchée de France après celle de Lille.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 20/03/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Rue89 du 20/03/08



En grève pour continuer à faire de nos élèves des citoyens
Par Marie-Paule Costantini (Professeur de lettres en lycée ZEP)

[…] Aujourd’hui, nous nous battons pour continuer à mener nos élèves au baccalauréat, à faire d’eux de futurs travailleurs et de futurs citoyens responsables. Nous voulons que leurs études au lycée les amènent à se représenter cet avenir en se construisant une vraie place dans une société démocratique à réinventer, faute de quoi il n’y aura dans nos quartiers que business, violence et répression."Ouvrez des écoles, vous fermerez des prisons!", écrivait Victor Hugo.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 20/03/08



Rien vu...



------------------------------------------------
Sud-Ouest du 20/03/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 20/03/08



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 20/03/08


M. Darcos : "la question des postes n'est pas la pierre angulaire de la qualité de l'enseignement"
Invité en "chat", le ministre de l'éducation a précisé qu'"il n'y a aucun projet de fusion ou de refonte des filières du lycée". Il a indiqué que "la réflexion sur les filières du lycée aboutira à moyen terme à une évolution du baccalauréat". M. Darcos rencontre le socialiste Jack Lang jeudi 20 mars, au sujet de l'école primaire.
Lire la suite de l’article


Le projet de loi sur la mobilité dans la fonction publique validé sans le soutien des syndicats
Le projet de loi sur la mobilité dans la fonction publique a été adopté par le Conseil supérieur de la fonction publique d'Etat (CSFPE), mardi 18 mars, malgré l'opposition de la majorité des syndicats qui sont représentés dans cette instance de concertation paritaire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 20/03/08


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 20/03/08


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 20/03/08



Darcos envisage une "évolution" du bac, refuse l'idée d'une "fusion" des filières
Le ministre de l'Education Xavier Darcos a estimé que son projet de réformer "les filières du lycée" aboutirait "à moyen terme" à "une évolution du baccalauréat" en excluant "tout projet de fusion ou de refonte" de ces filières, jeudi lors d'une discussion sur lemonde.fr.
Lire la suite de l’article


Darcos: "revalorisation des débuts de carrière" des enseignants en 2009
Le ministre de l'Education Xavier Darcos a assuré jeudi, lors d'un chat sur lemonde.fr, que "dès 2009, on verra apparaître une revalorisation des débuts de carrière" des enseignants, dans le cadre du budget 2009.
Lire la suite de l’article


Marche pour l'éducation dans le Val-de-Marne
Une "marche pour l'éducation" a réuni jeudi de 200 à 300 lycéens, parents et enseignants selon les manifestants, entre Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) et le rectorat de Créteil pour protester contre les suppressions de postes et le bac pro en trois ans.
Lire la suite de l’article


Plus d'un millier de lycéens manifestent contre les suppressions de postes à Paris
Environ 1.100 lycéens et enseignants selon la police, 1.700 selon la Fidl, ont manifesté jeudi après-midi dans le quartier latin à Paris pour protester contre les suppressions de postes d'enseignants prévus pour la rentrée prochaine.
Lire la suite de l’article


Suppression du samedi: la communauté éducative contre la réorganisation du temps scolaire
Le projet de décret concernant l'organisation du temps scolaire, à la suite de la suppression de l'école le samedi matin à la rentrée 2008, a été rejeté jeudi par la majorité de la communauté éducative lors d'un vote, uniquement consultatif, du Conseil supérieur de l'éducation (CSE).
Lire la suite de l’article


Education: les syndicats attendent un "printemps agité" mais partent désunis
S'ils prévoient tous un "printemps agité", après la défaite de la droite aux municipales, en réponse à de nouvelles réformes et restrictions budgétaires, les syndicats de l'Education partent divisés sur la forme et les objectifs de leur contestation de la politique de Xavier Darcos.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

mercredi, mars 19, 2008

Revue de presse du mercredi 19 mars 2008

Entre 24% selon le ministère et 55% (selon le Snes-FSU) des personnels de l'Education, pour la plupart des enseignants, étaient en grève mardi 18 mars dans les collèges et lycées pour protester contre les milliers de suppressions de postes, la réforme de l'enseignement et le rapport Pochard sur la condition enseignante. Si on peut dire que la grève a été bien suivie20 minutes rappelle cependant que si les profs se retrouvent sur le mécontentement, ils ne sont pas tous d’accord sur les motifs ”. Comme l’indique L’Humanité, le recours massif aux heures supplémentaires pour compenser les suppressions de postes a contribué à attiser la colère des personnels de l’éducation. De même tout le monde proteste contre les suppressions de postes. En revanche, il y a débat sur l’évolution du métier d’enseignant et le sort du rapport Pochard
Aujourd’hui mercredi, c’était le tour des professeurs des écoles qui s’étaient mobilisés mercredi, sans faire grève. Rassemblements, conférences de presse, actions ponctuelles, simulation de "classes à l'ancienne" avec blouses grises et bonnets d'ânes... Les actions se sont multipliées dans chaque département, et à cette occasion, les enseignants ont notamment distribué un tract intitulé "lettres aux parents", tiré à un million d'exemplaires. Ils y demandent de "donner à l'école les moyens de la réussite", estimant que celle-ci "mérite mieux que les mauvais choix ministériels (réduction de deux heures de classe, bricolage de stages de rattrapage, disette budgétaire)".

Si vous voyez des élèves s’agiter en classe et réagir comme s’ils entendaient quelque chose et que vous n’entendez rien, vous ne souffrez pas d’hallucinations. Vous êtes victime du “Mosquitotone”.
Le Monde nous apprend que depuis quelques mois, le jeu à la mode dans les collèges consiste à faire bourdonner les oreilles de ses camarades de classe, via le téléphone portable, à l'insu du professeur. A l'âge adulte, le système auditif se détériore et certains sons, perçus par les enfants et les adolescents, ne sont plus captés par leurs aînés. Plusieurs sites fréquentés par les adolescents proposent ainsi, pour environ 1,5 euro, de télécharger la fameuse "sonnerie antivieux", ou "Mosquitotone", de l'anglais mosquito (moustique), dont la fréquence se situe entre 14 000 et 16 000 hertz.
L’ironie de l’histoire, c’est qu’au départ cette sonnerie a été inventée pour être diffusée dans certains halls d'immeubles aux Etats-Unis dans le but d'éviter qu'ils servent de refuge à des jeunes désoeuvrés….

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 00/00/08


Journée d’action dans le primaire
Le Snuipp, syndicat majoritaire du primaire, appelle aujourd’hui à une journée d’action dans les écoles afin d’alerter les parents sur les réformes à venir.
Lire la suite de l’article


Des enseignants bien suivis par les lycéens
Manifestation hier à Paris contre les suppressions massives de postes et la réforme du bac pro
Lire la suite de l’article


«Mieux on travaille, moins on a de moyens»
Mardi, manifestation nationale des enseignants du secondaire. A Paris, témoignage d’un couple de profs des collèges Marie-Curie et Clémenceau du 18e arrondissement. L’un obtient de bons résultats, l’autre non: les deux établissements ont vu leurs moyens diminuer.
Lire la suite de l’article


100% de grévistes au collège Léon Blum de Colomiers
La journée nationale de protestation dans l’Education a un écho radical à Colomiers. Il faut dire que les mesures de restrictions prévues y sont sévères.
Lire la suite de l’article


A Lille, des parents veulent plus de profs
Colère tranquille, mais colère quand même. A Carnot, dans le centre-ville de Lille, c'est collège mort, contre les suppressions de postes. Dans les murs, 25 élèves sur 610, ce matin. A la grille, une poignée de parents, ils distribuent le café et le thé sur le bord du trottoir et racontent : «Des départs à la retraite ne sont pas remplacés, un poste et demi, transformés en heures sup. Ils sont à 27-28 élèves dans certaines classes. Ça va encore augmenter».
Lire la suite de l’article


«A 40 élèves par classe, comment on va faire ?»
Plusieurs milliers d'enseignants de collèges et lycées ont défilé cet après-midi à Paris pour protester contre les suppressions de postes.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 00/00/08


Langue française : une rupture dont on se passerait…
Par Philippe de Saint-Robert , ancien commissaire général de la langue française.

Dans Le Figaro du 26 fé­vrier dernier sont rapportés des propos tenus à Bruxelles par le ministre de l'Enseignement supérieur, Mme Valérie Pé­cresse, d'après qui la France de­vrait… cesser de prétendre bannir l'usage de l'anglais !
Lire la suite de l’article


Un quart des enseignants 
en grève
Pour appuyer la grève contre les restrictions budgétaires et les suppressions de postes, professeurs et élèves sont descendus dans la rue dans plusieurs villes de France mardi.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 00/00/08 (un jour de retard)



Y’a Pasqua être fier
Il ne fait pas bon cafter dans les Hauts-de-Seine. Deux directeurs du pôle universitaire privé Léonard-de- Vinci, aussi connu sous le nom de fac Pasqua - comme Charles, son président -, ont été mis à pieds. Le directeur général du pôle indique qu’ils seront bientôt convoqués pour un entretien préalable de licenciement. Leur faute : avoir fait remonter des critiques sur son fonctionnement auprès de Patrick Devedjian, président du conseil général. Pas bien.
Lire la suite de l’article


Et maintenant les heures sup
Le recours massif aux heures supplémentaires pour compenser les suppressions de postes attise la colère des personnels concernés.
Lire la suite de l’article


Les bac pro dans la rue
Les enseignants et élèves des filières professionnelles devraient, eux aussi, défiler aujourd’hui
Lire la suite de l’article


« Le mammouth va crever en banlieue ! »
Alors que les enseignants manifestent aujourd’hui contre les restrictions budgétaires, reportage dans un lycée de Champigny-sur-Marne, bloqué depuis vendredi.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 00/00/08 ( payant)


Grosse fatigue dans l'Hexagone
En cette fin d'hiver, les Français accusent une fatigue légitime. Les épidémies ont épuisé les organismes, le contexte économique n'est guère réjouissant. Profitez de cette Journée nationale du sommeil pour trouver les clés de la forme au printemps.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 00/00/08



Les enseignants descendent dans la rue
Entre 24% selon le ministère et 55% selon le Snes-FSU des personnels de l'Education, pour la plupart des enseignants, étaient en grève mardi 18 mars dans les collèges et lycées pour protester contre les milliers de suppressions de postes.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 00/00/08



«Le satanisme ne présente aucun danger pour la société»

Olivier Bobineau est docteur en sociologie, membre du groupe d’études Sociétés, religions, laïcités, et maître de conférences à Sciences-Po et à l'Institut catholique de Paris. Alexis Mombelet est doctorant en sociologie, spécialiste de la musique métal. Tous deux ont participé à une enquête sociologique inédite en France sur le satanisme*, paru ce mercredi. 20minutes.fr les a rencontrés.
Lire la suite de l’article


Les profs unis pour la manif, pas sur ses motifs
Ils défilent tous, mais pas forcément pour les mêmes raisons.
Lire la suite de l’article


Des milliers de profs en grève
Les enseignants et personnels des collèges et lycées sont en colère. Pour protester contre les restrictions budgétaires, la réforme de l'enseignement et le rapport Pochard sur la condition enseignante, ils étaient en grève aujourd'hui.
Selon le ministère de l'Education nationale, 24% du personnel auraient pris part au mouvement. Pour le Snes-FSU, en revanche, la mobilisation aurait atteint 55%.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 00/00/08


La vie mouvementée du baccalauréat, 200 ans aujourd'hui
Le baccalauréat, né le 17 mars 1808 par un décret de Napoléon 1er, se déroulait à sa création à l'oral et surtout en grande partie en latin, avant de connaître moult évolutions tout au long de 200 ans d'une histoire mouvementée.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 00/00/08



Créationnisme et homophobie s'invitent au lycée
Le prosélytisme religieux s'invite dans les bibliothèques des lycées. Avec à chaque fois, de beaux et volumineux manuels envoyés gratuitement aux responsables d'établissements scolaires. Dernier exemple en date, "Homme et femme, Il les créa". Une compilation de textes, expédiée aux établissements scolaires le mois dernier. Ce livre, dont le titre rend hommage à un ouvrage de Jean-Paul II, s'élève contre "la propagande pour le mariage et l'adoption homosexuels".
Parmi les auteurs, un certain Christian Vanneste. Député du Nord, ex UMP, exclu de son parti et condamné en justice pour avoir tenu des propos homophobes ("l'homosexualité est une menace pour la survie de l'humanité"). Et Tony Anatrella, prête et psychiatre, membre du conseil pontifical pour la famille, également connu pour ses dérapages verbaux sur l'homosexualité.
[…] En février 2007, un livre avait déjà fait scandale. L'"Atlas de la création" d'Harun Yahya. Un "atlas", autant dire l'appelation stratégique pour avancer masqué et se faire une place au chaud entre deux manuels scolaires, dans le CDI du lycée.
Derrière ses faux-semblants pédagogiques, L' "Atlas de la création" livre une théorie étayée du néocréationnisme musulman. Il a avait été envoyé par milliers aux responsables de collèges et de lycées.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 00/00/08



En Arizona, bientôt des armes sur les campus ?
C'est l'incroyable proposition avancée par une sénatrice pour éviter de nouveaux carnages dans les universités américaines.
Lire la suite de l’article


Grève dans l'Education nationale : un quart des personnels selon le ministère
A l'appel de plusieurs syndicats, dont le Snes-FSU, un quart des personnels de l'Educaiton nationale s'est mis en grève. Avec des manifestations à Paris et dans quelques villes de l'Ouest.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Sud-Ouest du 00/00/08



Contre Darcos, les syndicats prennent date
Grève bien suivie, hier, par professeurs et élèves mobilisés pour protester contre les suppressions de postes
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 00/00/08



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 00/00/08


L'islam devrait rejoindre les autres religions au programme des écoliers allemands
L'introduction d'un cours de religion islamique dans les écoles publiques semble désormais incontournable en Allemagne. Le 13 mars, la Conférence sur l'islam, qui réunit depuis l'automne 2006 une trentaine de représentants des pouvoirs publics allemands et des organisations musulmanes ainsi que des personnalités indépendantes favorables à un islam sécularisé, s'est prononcée en faveur de l'instauration d'un tel enseignement en allemand.
Lire la suite de l’article


La presse écrite à la conquête des jeunes
La 19e semaine de la presse à l'école a débuté lundi 17 mars. A l'heure d'Internet, des blogs et du journalisme "citoyen", la question du lien entre la presse écrite et les jeunes est plus que jamais d'actualité. Depuis des années, les éditeurs constatent une désaffection des jeunes pour le média papier, surtout les quotidiens.
Lire la suite de l’article


Sonneries de portable spéciales ados dans les collèges
Si votre enfant rentre de l'école et vous explique qu'il a raté son contrôle de maths parce que les sonneries de téléphone de ses copains, que seuls les enfants entendent, l'ont empêché de se concentrer sur son travail, il ne vous raconte - peut-être - pas d'histoires.
Depuis quelques mois, le jeu à la mode dans les collèges consiste à faire bourdonner les oreilles de ses camarades de classe, via le téléphone portable, à l'insu du professeur. A l'âge adulte, le système auditif se détériore et certains sons, perçus par les enfants et les adolescents, ne sont plus captés par leurs aînés.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 00/00/08


Rien vu...



----------------------------------------
L’Express.fr du 00/00/08


Mauvais sommeils d'enfants
Apnées nocturnes, insomnies… A l'instar de leurs aînés, de nombreux jeunes dorment mal. Mais leurs troubles sont trop peu pris en charge. Diagnostic à l'occasion de la Journée nationale du sommeil
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 00/00/08



Les professeurs des écoles mobilisés contre "les mauvais choix ministériels"
Des milliers de professeurs des écoles se sont mobilisés mercredi, sans faire grève, pour "s'adresser à l'opinion publique" et la convaincre de la nécessité d'"une autre politique éducative", a-t-on appris auprès du SNUipp-FSU, à l'origine de cette journée d'actions.
Lire la suite de l’article


PS, PCF, LCR soutiennent la mobilisation des élèves et des enseignants
Le Parti socialiste, le PCF et la LCR ont apporté mardi leur soutien à la mobilisation des élèves et des professeurs des collèges et des lycées contre les suppressions de postes.
Lire la suite de l’article


Elèves et enseignants mobilisés contre les suppressions de postes
Elèves et professeurs des collèges et lycées se sont mobilisés mardi pour protester contre les suppressions de postes, avec une grève bien suivie et des manifestations un peu partout en France, sans susciter de réaction du ministre de l'Education Xavier Darcos.
Lire la suite de l’article


L'Alsace teste un programme pilote de lettres de mission pour professeurs
La région Alsace teste un programme pilote de "lettres de mission" encadrant le travail d'enseignants du second degré en leur fixant un contrat d'objectifs à atteindre, a-t-on appris mardi de sources concordantes.
Lire la suite de l’article


Education: le Sgen-CFDT contre la poursuite de réformes très contestées
Le Sgen-CFDT, 3e fédération de l'Education, a appelé mercredi le gouvernement, après la défaite de la droite aux élections, à ne pas "commettre une erreur grave en maintenant et en accentuant" des réformes qui "rencontrent l'opposition de l'ensemble de la communauté éducative".
Lire la suite de l’article


Programmes: inquiétude des profs sur un retour à la "classe à l'ancienne"
Actuellement soumis à concertation, les nouveaux programmes du primaire, symptomatiques selon de nombreux enseignants d'un retour de la "classe à l'ancienne", figuraient en bonne place mercredi dans les revendications des professeurs des écoles appelés à une journée d'actions.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------
 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.