mardi, mai 19, 2009

Revue de presse du mardi 19 mai 2009


Jeunes professeurs - “refonder l'université (suite encore) - SE-UNSA - Lebrac en prison (et peut-être même petit Gibus...) - 1000 + 6 -

Jeunes professeurs
L'Humanité, dans sa série “Le travail dans tous ses états” consacre une enquête aux jeunes professeurs . Et plus particulièrement les jeunes professeurs des écoles débutants. « Il faut enseigner pour comprendre ce que l'on vit. » La phrase revient sans cesse dans la bouche des jeunes profs, souvent étonnés du fossé qui sépare le métier rêvé de la réalité des classes. Selon les statistiques officielles, les enseignants du primaire travaillent en moyenne quarante-deux heures par semaine. Un chiffre qui va bien au-delà pour les débutants, souvent débordés lors des premiers mois d'enseignement. « De septembre à Noël, je me suis régulièrement couchée à 1 heure du matin pour finir mes préparations, confirme Anne. Je n'en pouvais plus. Je me suis finalement astreinte à deux heures de travail maximum chaque soir. Sinon, tu passes ta vie à ça, tu es comme vampirisée par ton boulot et tu ne tiens pas physiquement. ». Autre mauvaise surprise, la fiche de paie de professeur des écoles : 1 280 euros net à l'échelon 1. Un vrai casse-tête pour les profs, notamment en région parisienne. « Avec mes 700 euros de loyer pour un petit deux-pièces à Paris, il ne me reste pas grand-chose », avoue Amélie, notre instit de Bobigny.
L'enquête montre aussi que la politique de Xavier Darcos et du gouvernement a laissé des traces. Anne : «On supprime des postes, on vire les réseaux d'aides, on raccourcit la semaine en densifiant la journée, on répète sans arrêt que notre système scolaire est nul... C'est comme si le gouvernement était là pour nous compliquer la tâche et nous enfoncer au lieu de nous soutenir ! ». Un sondage CSA pour le SNUipp témoigne parfaitement de ce désarroi. En 2001, les enseignants débutants étaient 59 % à estimer qu'ils exerçaient un métier « plutôt dévalorisé aux yeux de la société ». Une proportion qui a bondi à 82 % en 2007...

Refonder l'université : non à la récupération
Les signataires du manifeste pour une refondation de l'université ne veulent pas être récupérés par la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, Valérie Pécresse. Se sentant directement interpellée par ce texte publié dans Le Monde daté du 16 mai, signé par vingt-neuf personnalités éminentes de la recherche, cette dernière a publié dans Le Monde daté mardi 19 mai une réponse qui ne satisfait pas les signataires.
" Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, se réjouit de la convergence du manifeste pour la refondation de l'université avec sa propre politique", a déclaré à l'AFP le professeur Alain Caillé, (un des signataires) en son nom et en ceux d'Olivier Beaud et de François Vatin. "Personne n'est habilité à parler au nom des refondateurs mais, pour dissiper toute équivoque, comptant parmi les initiateurs de ce manifeste, nous croyons pouvoir dire au minimum qu'il n'aurait pas recueilli 3.500 signatures à ce jour si nos collègues s'étaient aperçu de telles convergences", a-t-il ajouté.

Changement de tête au SE-UNSA
Christian Chevalier, 50 ans, a été élu mardi secrétaire général du SE-Unsa, , deuxième syndicat d'enseignants le plus représentatif en primaire, et troisième en collèges et lycées, en remplacement de Luc Bérille, a annoncé le syndicat. Mais on devrait continuer à voir la moustache de Luc Bérille et à apprécier son esprit acéré et son humour dans d'autres responsabilités syndicales...

Lebrac, trois mois de prison
On se souvient de la "Guerre des boutons" écrit par Louis Pergaud, il y a un siècle et qui décrivait les frasques de deux bandes de jeunes de deux villages voisins. L'Humanité consacre un article à un livre de Bertrand Rothé dont l'idée est très bonne. L'auteur propose de revisiter ce roman au regard de la politique sécuritaire actuelle. Il a demandé à des policiers, des juges, des éducateurs, des médecins, qui tous travaillent avec des mineurs, de lire ou de relire le livre et de voir comment ils réagiraient aujourd'hui face à de tels comportements. Un travail méthodique, parfaitement documenté, depuis l'interpellation de Lebrac, (le chef d'une des deux bandes de village) coupable d'avoir mis une raclée à l'Aztec, chef du clan ennemi, jusqu'à sa mise en prison comme si, une fois mise en route,la machine judiciaire ne pouvait plus s'arrêter. Comme si, ayant abdiqué toute mission éducative, le but ultime de l'institution judiciaire était d'enfermer Lebrac et ceux qui lui ressemblent.

En postface, Laurent Bonelli, spécialiste des politiques sécuritaires, montre qu'en un siècle ce n'est pas la violence des jeunes qui s'est accrue ; c'est notre incapacité d'y faire face autrement que par le recours à des institutions toujours plus répressives.

1000 + 6
Cette chronique est le millième billet sur mon blog qui a été ouvert en septembre 2004. Avant l'ouverture du blog et la diffusion ensuite sur le site des Cahiers Pédagogiques , j'avais commencé à faire des revues de presse à destination de la liste de diffusion des adhérents du CRAP. Elles ont commencé à la mi-mai 2003. Cela fait donc six ans que je produit une revue de presse chaque jour ouvrable en période scolaire.
Je n'ai pas compté le nombre d'heures...

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 18/05/09


Examens reportés: des mesures pour aider les étudiants
Les étudiants boursiers concernés par les reports d'examen bénéficieront d’un mois de bourse supplémentaire.
Lire la suite de l’article


Bordeaux 3 joue les prolongations hors les murs
Ca remue encore à la fac. Malgré la reprise des cours votée la semaine dernière, Bordeaux 3 reste mobilisée et entend le faire savoir. Toute la journée, ce mardi, l’université de Lettres et Sciences humaines se délocalise, et s’installe place Pey Berland, devant la mairie, pour une session de cours hors les murs en continu.
Lire la suite de l’article


Examens reportés: des mesures pour aider les étudiants
Les étudiants boursiers concernés par les reports d'examen bénéficieront d’un mois de bourse supplémentaire.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 18/05/09


Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 18/05/09



Universités : les "refondateurs" refusent la récupération politique
Les signataires du manifeste pour une refondation de l'université ne veulent pas être récupérés par la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, Valérie Pécresse. Se sentant directement interpellée par ce texte publié dans Le Monde daté du 16 mai, signé par vingt-neuf personnalités éminentes de la recherche, cette dernière a publié dans Le Monde daté mardi 19 mai une réponse qui ne satisfait pas les signataires.
Lire la suite de l’article


Universités : des mesures sociales pour finir l'année
Les étudiants boursiers qui devront passer leurs examens en juillet ou en septembre du fait du mouvement de contestation des réformes universitaires se verront verser un mois de bourse supplémentaire, a annoncé, lundi 18 mai, Valérie Pécresse aux organisations étudiantes.
Lire la suite de l’article


Grève des universités : reprise des cours à Lille-III
L'université Lille-III, bloquée depuis fin mars, a retrouvé une activité normale mardi 19 mai dans la matinée au lendemain d'un vote des étudiants en faveur de la reprise des cours, a-t-on appris auprès de la présidence de l'université.
Lire la suite de l’article


Nancy-II : fermeture administrative à durée indéterminée
Le président de Nancy-II, François Le Poultier, constatant "l'impossibilité de la reprise des activités pédagogiques sur le campus lettres et sciences humaines", a annoncé mardi 19 mai la fermeture administrative pour une durée indéterminée en raison du blocage persistant de l'université, dans une lettre adressée à tous les personnels et aux étudiants.
Lire la suite de l’article
-------------------------------------------
L’Humanité du 18/05/09 (un jour de retard)



Les jeunes professeurs au coeur du malaise
L’enquête. Lancés dans le grand bain en septembre dernier, les professeurs des écoles débutants ont découvert, ces huit derniers mois, le fossé qui sépare le métier rêvé de la réalité.
Lire la suite de l’article


« On veut des moyens, pas des portiques ! »
Éducation . Le collège, où un élève a poignardé sa prof, refuse les réponses sécuritaires du ministère.
Lire la suite de l’article


Trois mois ferme… ou la Guerre des boutons réinventé
Lebrac, trois mois de prison,
de Bertrand Rothé. Éditions du Seuil, 18 euros. Postface de Laurent Bonelli.
Lire la suite de l’article
----------------------------------------------------
Le Parisien du 18/05/09



Facs : la Sorbonne vote le déblocage
Une assemblée générale d'enseignants-chercheurs, d'étudiants et de personnels administratifs de Paris-IV Sorbonne a voté mardi la reprise des cours à partir de lundi prochain, quelques heures après un vote de déblocage à Paris-III.
Lire la suite de l’article


Facs : Lille-III débloquée, Caen toujours perturbée
Seize semaines après le début de la crise universitaire, une dizaine de facs restent perturbées. A Lille-III cependant, la levée du blocage a été votée et l'activité a repris ce mardi pour les 20.000 étudiants en lettres et sciences humaines.
Lire la suite de l’article


Les facs toujours dans la nasse
Seize semaines après le début de la crise universitaire, une dizaine de facs sont toujours perturbées en dépit des gestes d’apaisement proposés hier par Valérie Pécresse. 

Lire la suite de l’article


Facs bloquées : Pécresse veut aider les boursiers
Valérie Pécresse a présenté lundi plusieurs mesures sociales et pédagogiques destinées à aider les étudiants concernés par un report des examens dû au conflit dans les universités, qui ont dans l'ensemble satisfait les organisations étudiantes.
Lire la suite de l’article


Armes à l'école : le ministre reporte la consultation
Comment empêcher les armes d'entrer à l'école ? Le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos s'apprête à consulter sur cette question les représentants des régions et des départements, des chefs d'établissement et des parents d'élèves. Cette réunion, initialement prévue ce mercredi, a été reportée «pour des raisons d'agenda» au mercredi 27 mai, selon l'entourage du ministre.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 18/05/09



Report des examens : Pécresse annonce des mesures pour les étudiants
Ces mesures sont destinées à "atténuer le plus possible les conséquences du rallongement de l'année universitaire", a dit Valérie Pécresse, alors que le mouvement dans les universités est entré lundi dans sa 16e semaine et qu'une dizaine d'entre elles (sur 83) sont encore perturbées
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 18/05/09



Universités : Pécresse fait un geste sur les examens
Après quatre mois de conflits, Valérie Pécresse tente de renouer les liens avec la communauté universitaire. La ministre de l'Enseignement supérieur a reçu hier les organisations étudiantes pour leur détailler les mesures exceptionnelles qu'elle comptait mettre en oeuvre pour « atténuer le plus possible les conséquences du rallongement de l'année universitaire ».
Lire la suite de l’article


Des "refondateurs" de l'université répliquent à leur tour à Pécresse
Trois des initiateurs du "Manifeste pour refonder l'université française" ont tenu mardi à "dissiper toute équivoque" en se démarquant de la ministre Valérie Pécresse, qui avait répondu à ce manifeste en estimant qu'il contenait des points de "convergence" avec sa politique.
Lire la suite de l’article


Autisme: avis négatif pour des structures expérimentales en Ile-de-France
Le comité régional chargé de donner son avis dans la procédure de création d'établissements médico-sociaux a émis un avis négatif pour l'ouverture en Ile-de-France de structures expérimentales destinées aux autistes, a-t-on appris mardi de sources concordantes.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 18/05/09



Les IUT privilégiés et épargnés... pour l'instant
haque année le nombre d'inscrits dans les instituts universitaires de technologie (IUT) augmente régulièrement
Lire la suite de l’article


L'université boudée par les lycéens
Le gouvernement en a fait son cheval de bataille. A force d'être bloquées, perturbées ou en grève, les universités, pourtant loin d'être toutes agitées, rebuteraient les lycéens soucieux de poursuivre leurs études sereinement. Mythe ou réalité ? La polémique a récemment enflé, après que la Coordination nationale étudiante a accusé le gouvernement de « mentir » à propos de la désaffection des lycéens pour les universités.
Lire la suite de l’article


C'est le moment de choisir son lycée
Le système informatique mis en place l'année dernière a été adapté pour éviter les bugs...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 18/05/09



Violences scolaires : un discours politique qui tourne à vide
Par Bernard Girard , Enseignant blogueur

Que faut-il pour qu'un ministre de l'Education nationale en perdition retrouve une place de choix dans les médias ? Réponse : l'agression d'une enseignante surtout lorsque l'agresseur est très jeune, ce qui est le cas au collège de Fenouillet.
Comme à l'accoutumée, le ministre et plus généralement le gouvernement semblent vouloir tirer parti d'un incident qui, à bien y regarder, devrait plutôt tourner à leur confusion. Le 10 mars 2009, suite à l'intrusion d'une bande au lycée de Gagny, le ministre de l'Education nationale, flanqué de sa collègue de l'Intérieur, avait présenté sa solution miracle : la vidéo-surveillance.
Omettant au passage de signaler que le lycée de Gagny était déjà équipé de caméras. 222 établissements -pas un de plus- ont ainsi été sélectionnés pour être « sanctuarisés », à l'abri des intrusions.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 18/05/09



Fac de Caen. Le blocage reconduit
Vers 13 h, au cours d'une assemblée générale, 894 personnes se sont prononcées pour le blocage de l'université de Caen contre 558 voix contre et 261 abstentions. Le blocage est donc reconduit et des étudiants ont prévu d'aller manifester en ville.
Lire la suite de l’article


La ministre veut que les examens se passent bien
Valérie Pécresse, en charge de l'Enseignement supérieur, annonce des mesures pour faciliter le rattrapagedes cours et le bon déroulement des épreuves. Mais la crise universitaire n'est pas finie.
Lire la suite de l’article


Les évaluations de CE1 sur le Net
Surprise ! Les parents peuvent déjà consulter les exercices alors que les enseignants ne les ont pas encore reçus.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 18/05/09



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 18/05/09


Universités : Pécresse annonce une série de mesures sociales aux étudiants
Tous les étudiants boursiers qui auront des examens en juillet ou septembre, bénéficieront d'un mois de bourse supplémentaire. Ceux résidant en cité universitaire pourront demander une prolongation de leur bail.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 18/05/09


Pécresse aide les étudiants à passer les examens
Alors que plusieurs universités sont encore bloquées par des mouvements de grève contre la loi d'autonomie, la ministre Valérie Pécresse a annoncé lundi 18 mai des mesures destinées à permettre le passage des examens. Insuffisant, estime le principal syndicat, l'Unef.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 18/05/09


Les directeurs d'IUFM jugent le dernier recul ministériel insuffisant
La CDIUFM approuve la dernière mesure Darcos mais demande le rétablissement d'une vraie formation professionnelle pour les nouveaux enseignants. Dans un communiqué diffusé le 18 mai, la Conférence des directeurs d'IUFm (CDIUFM) "se félicite de voir les étudiants lauréats des concours de recrutement d’enseignants en 2010 entrer directement dans la vie professionnelle avec un salaire de fonctionnaire stagiaire".
Lire la suite de l’article


Marché libre et non faussé
M. Sapiès.

Au moment où des centaines de milliers de familles sont sur le point d’inscrire leurs enfants dans l’établissement « de leur choix », du collège à l’Université ou aux « grandes écoles », deux faits illustrent à merveille le lent glissement vers le « marché scolaire ». La plaquette de communication de l’académie de Paris indique que les familles auront soixante-douze heures pour « réussir leur affectation » en inscrivant leurs vœux sur l’application Internet de l’académie. « liberté de choix et souci de justice sociale » affirment sans rire les responsables…
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 18/05/09


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 18/05/09



Sarkozy: en bloquant les universités, on "prive les étudiants d'avenir"
Le président Nicolas Sarkozy a affirmé mardi lors d'un déplacement à Urmatt (Bas-Rhin) qu'en bloquant les universités, "on prive les étudiants d'avenir".
Lire la suite de l’article


Universités: Paris-IV a voté le déblocage, après Paris-III
Une assemblée générale d'enseignants-chercheurs, d'étudiants et de personnels administratifs de Paris-IV Sorbonne a voté mardi la reprise des cours à partir de lundi prochain, alors que Paris-III avait voté un peu plus tôt le déblocage, ont annoncé à l'AFP étudiants et enseignants.
Lire la suite de l’article


Christian Chevalier élu à la tête du syndicat d'enseignants SE-Unsa
Christian Chevalier, 50 ans, a été élu mardi secrétaire général du SE-Unsa, deuxième syndicat d'enseignants le plus représentatif en primaire, et troisième en collèges et lycées, en remplacement de Luc Bérille, a annoncé le syndicat dans un communiqué.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.