vendredi, mai 29, 2009

Revue de presse du vendredi 29 mai 2009


Sanctuarisation (suite) - Réforme du lycée : ça se précipite - Les journalistes aiment le bac


Les proviseurs ne veulent pas fouiller les cartables
Le SNPDEN, qui est le principal syndicat des chefs d'établissement , revient aujourd'hui vendredi dans un communiqué sur la décision de Nicolas Sarkozy de “sanctuariser les lycées et collèges. Il considère que la mesure consistant à faire fouiller les sacs est impraticable. Le syndicat redoute que cela ne conduise à "désigner par avance les responsables d'éventuels incidents dramatiques à venir", en particulier "les personnels de direction qui n'auront pas fouillé ou fait fouiller", alors qu'ils ne disposent pas "des ressources humaines nécessaires" pour d'autres missions.
Le Monde revient aussi sur la vidéosurveillance et nous apprend qu'une étude de l'Institut d'aménagement et d'urbanisme de la région Ile de France (IAURIF) éclaire l'impact de la mise en place de cette politique dans les établissements scolaires franciliens. La conclusion est simple : placées à l'entrée des lycées, les caméras n'empêchent pas les intrusions; placées à l'intérieur elles n'empêchent pas les vols.
Dans L'Express, en revanche, le recteur de Créteil
, Jean Michel Blanquer affirme que les mesures proposées par N. Sarkozy sont de bonnes mesures. Pour lui “La plupart des élèves sont demandeurs de sécurité car ils sont les victimes de cette violence. ”. En dehors des fameux (et fumeux) stages de tenue de clase, il propose que dans les établissements se tienne chaque semaine une sorte de conseil de discipline pour traiter les éventuels incidents de la semaine.

Réforme du lycée, ça se précipite
La "remise des travaux" sur la réforme du lycée du directeur de Sciences-Po Paris, Richard Descoings, est finalement prévue dès le mardi 2 juin à 11h00, , selon l'agenda de l'Elysée alors que l'équipe de M. Descoings prévoyait de rendre des "préconisations" le 11 juin.
Ca semble donc se précipiter pour la réforme des lycées après la publication mercredi dernier du rapport de Benoist Apparu (lisible sur le site de l'assemblée nationale)
D'après ce que l'on sait, M. Descoings va concentrer ses propositions sur l'orientation des lycéens, la rénovation de la voie technologique, le rééquilibrage des séries du lycée général (littéraire, économique et social, scientifique) et les langues. Alors que le quotidien Le Monde s'interrogeait en début de semaine sur la possibilité que M. Descoings devienne ministre de l'Education nationale, l'intéressé, qui n'est pas un élu, a déclaré lundi au Bondy Blog : "Il ne faut pas confondre la légitimité que peuvent apporter l'expertise, la connaissance du terrain, la réflexion, et la légitimité que seuls peuvent conférer le combat politique et l'élection. Ce combat-là n'est pas le mien. En plus, dans l'Education nationale, on a deux exemples assez récents : Claude Allègre et Luc Ferry. Ils ont tenu deux ans avant d'être caramélisés".

le Baccalauréat : éternel marronnier
Le bac est dans moins d'un mois et les médias commencent à se mobiliser pour ce ”marronnier”. L'express.fr propose le très classique jeu des pronostics sur les sujets possibles dans les différentes matières.
Plus original, Le Parisien a demandé à un de ses journalistes de repasser le bac. Il raconte sa vie dans un blog. En ce moment, il passe les épreuves d'EPS et il avoue qu' il va faire l'impasse sur les maths. Car, dit-il “J'ai toujours détesté les chiffres, les démonstrations, les x entre parenthèses. Certes, j'ai décroché un bac scientifique C (bac S aujourd'hui) mais c'est parce que j'ai récolté un 7/20 miraculeux à l'épreuve de maths et que j'ai réussi à combler mes défaillances en théorèmes en ayant de bonnes notes en histoire-géo ou en allemand.


Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 29/05/09


Les étudiants de Bordeaux III expérimentent la grève de la faim comme nouveau mode d’action
«Je connais les risques et les dangers d’une grève de la faim mais je suis prêt à aller jusqu’au bout.» David Caunègre a très peur qu’on ne le prenne pas au sérieux alors il clame haut et fort sa détermination. Depuis lundi matin, il ne s’alimente plus et pour que personne ne l’ignore, il arbore sur son tee-shirt un panneau «en grève de la faim».
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 29/05/09


Sarkozy autorise la fouille 
des élèves à l'école
Les proviseurs des établissements scolaires seront désormais habilités à faire ouvrir les cartables des élèves afin d'empêcher l'introduction d'armes au sein de l'école, a annoncé jeudi le chef de l'Etat.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 29/05/09



Les chefs d'établissement s'élèvent contre le droit de fouiller les sacs des élèves
Le principal syndicat des chefs d'établissement, le SNPDEN, a vivement critiqué, vendredi 29 mai dans un communiqué, la décision de Nicolas Sarkozy d'habiliter les personnels de direction à contrôler les cartables des élèves, la jugeant "guère décisive" pour lutter contre l'introduction d'armes en milieu scolaire.
Lire la suite de l’article


Les caméras dans les écoles, une efficacité à démontrer
u mieux inefficace, au pire négatif. A l'heure où le président de la République souhaite faire de la vidéosurveillance "un moyen fondamental de la politique de sécurité", une étude de l'Institut d'aménagement et d'urbanisme de la région Ile de France (IAURIF) éclaire l'impact de la mise en place de cette politique dans les établissements scolaires franciliens. La conclusion est simple : placées à l'entrée des lycées, les caméras n'empêchent pas les intrusions; placées à l'intérieur elles n'empêchent pas les vols.
Lire la suite de l’article


L'opposition critique les propositions de Sarkozy sur l'insécurité
Les mesures annoncées, jeudi 28 mai, par Nicolas Sarkozy pour combattre l'insécurité, notamment dans les établissements scolaires, ont attiré les critiques de l'opposition.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 29/05/09 (un jour de retard)



Sarkozy remet le couvert sécuritaire
Le chef de l’État énonçait, hier, devant des représentants des forces de l’ordre, une série de mesures pour lutter contre les violences.
Lire la suite de l’article


Sécuritaire. Réactions
Bernard Calabuig, porte-parole du réseau École du PCF :
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 29/05/09



Lycéen agressé à Clichy : deux mineurs en gardes à vue
Deux mineurs ont été interpellés et placés en garde à vue jeudi dans l'enquête sur l'agression à coups de marteau d'un lycéen de 18 ans, lundi matin à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine). Le 25 mai, le jeune homme, élève de 1ère technologique au lycée Newton de Clichy et originaire de la commune voisine de Gennevilliers, avait été attaqué vers 7h45 par un groupe de personnes sur le trajet entre son domicile et l'établissement.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 29/05/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 29/05/09



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 29/05/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Rue89 du 29/05/09



Rien vu...



------------------------------------------------
Ouest-France du 29/05/09



Neuf collégiens intoxiqués à cause d'un gâteau dans un collège d'Angers
Ils avaient mangé un gâteau apporté par un élève, à la récréation, ce matin. Neuf jeunes, de 12 à 13 ans, ont été victimes d'une intoxication alimentaire au collège Montaigne, situé à Angers.
Lire la suite de l’article


Universités en grève : le rôle d'Internet
Ce média « souple » a permis d'informer et de fédérer enseignants et étudiants. Sous le regard vigilant du gouvernement.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 29/05/09



Darcos tente de calmer le jeu
Une priorité: calmer la communauté éducative. Face aux tollés qu'ont suscités ses propositions pour "sanctuariser" l'école, Xavier Darcos a reçu, mercredi, les représentants des chefs d'établissements et des parents d'élèves. S'il a tempéré ses ardeurs sécuritaires, le ministre de l'Education nationale a toutefois bien l'intention de remettre de la sérénité dans l'institution scolaire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 29/05/09


François Fillon : "S'il faut mettre des portiques, on le fera"
Interrogé sur les annonces de Nicolas Sarkozy sur la délinquance et la sécurité en milieu scolaire, le Premier ministre estime que le gouvernement ne "renoncera à aucun moyen pour que l'école soit un sanctuaire".
Lire la suite de l’article


Sécurité : Aubry dénonce la "démagogie lénifiante" de Sarkozy
Le président emploie "des mots faussement durs" alors que sa politique a conduit à "un échec en matière de sécurité qui s'associe à l'échec économique et social", déclare la première secrétaire du PS.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
L’Express.fr du 29/05/09


"La plupart des élèves sont demandeurs de sécurité!"
Dans son programme de lutte contre l'insécurité, Nicolas Sarkozy a repris deux idées de son ministre de l'Education: les "fouilles dans les cartables" et les "équipes mobiles". Jean Michel Blanquer, recteur de l'académie de Créteil, revient sur ces deux mesures.
Lire la suite de l’article


Préparez le baccalauréat
Le bac, c'est dans moins d'un mois... Retrouvez les pronostics dans chaque matière grâce à l'analyse des thèmes tombés depuis 2004. Mais attention, pas d'impasse pour autant!
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 29/05/09


La campagne sécuritaire de Sarkozy vise l'Ecole et les jeunes
"L’aggravation du chômage des jeunes risque d’avoir un impact particulièrement néfaste sur les équilibres de notre société en favorisant un sentiment de frustration et d’exclusion chez ceux qui incarnent l’avenir. C’est un drame absolu qui mobilise le Gouvernement". C'est par cette vision que le président de la République a débuté son discours le 28 mai. A quelques jours des élections, il a annoncé des mesures sécuritaires pour les quartiers populaires et surtout pour l'Ecole.
Lire la suite de l’article


Sécuriser en suisse…
Eric Debarbieux, sans doute le meilleur spécialiste français de la violence scolaire, a l'habitude de dire que sur ce sujet il faut à la fois se garder de minimiser les choses, de les nier et de les sur estimer. C'est le privilège de Nicolas Sarkozy et de Xavier Darcos que de réussir à tomber dans ces deux pièges.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 29/05/09


Le ministre des portiques et monsieur Tibéri
Par Arthur Porto

C'est un ministre de l'éducation nationale dont la tâche a été de "vider", en supprimant des postes, les établissements publics d'enseignement. Pendant deux ans il a affaibli la structure d'encadrement, pédagogique et administrative sous couvert de barèmes et sous prétexte d'économies.
Fier de ce choix contribuant au démantèlement des lieux sensés instruire les enfants, le futur du pays, voilà qu'il constate que finalement il y a des violences, une idée lui vient, les portiques et les fouilles.
Comme si sa proposition ne signait pas par là l'échec d'un système qu'il a contribué à fragiliser. L'autorité à l'école devait s'exprimer par son rôle d'enseignement, d'instruction, de construction des générations futures, le plus important investissement pour l'avenir d'un peuple, la formation de sa jeunesse, au lieu de l'affirmer par un dispositif de supermarché ou d'aéroport.
Lire la suite de l’article


Les collectifs «école en danger» poursuivent la guérilla contre Xavier Darcos
Moins de 3% des enseignants ont fait grève le 26 mai mais il est d'autres lieux que le pavé pour résister. Occupation d’école, «Nuits des écoles», opération «Attachons-nous à notre école» dans les maternelles, boycott des évaluations... Derrière ces actions, des collectifs, très présents sur Internet et rassemblant sur un mode nouveau parents et enseignants, se mobilisent au niveau national sous la bannière «école en danger».
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 29/05/09



Les écoles d'Angers hostiles à un abandon de la semaine de 4 jours
Les conseils d'écoles publiques et privées de la ville d'Angers ont voté majoritairement contre tout changement de la semaine de quatre jours instituée depuis la rentrée, a-t-on appris vendredi auprès de la mairie.
Lire la suite de l’article


Les "travaux" de Descoings sur la réforme du lycée remis dès mardi
La "remise des travaux" sur la réforme du lycée du directeur de Sciences-Po Paris, Richard Descoings, est finalement prévue dès le mardi 2 juin à 11h00, selon l'agenda de l'Elysée, alors que l'équipe de M. Descoings prévoyait de rendre des "préconisations" le 11 juin.
Lire la suite de l’article


Rapport Apparu: "pistes intéressantes" pour les chefs d'établissement
Le SNPDEN-Unsa, principal syndicat de chefs d'établissements, a estimé dans un communiqué diffusé vendredi que le rapport du député Benoist Apparu sur la réforme du lycée abordait des "pistes intéressantes".
Lire la suite de l’article


La FCPE tient son 63e Congrès à Saint-Etienne de samedi à lundi
La Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE, première), tiendra de samedi à lundi à Saint-Etienne son 63e congrès, sur le thème "l'évaluation, du point de vue politique, éducatif et éthique", a-t-elle annoncé vendredi.
Lire la suite de l’article


Aschieri (FSU) prône des recrutements d'enseignants à l'université
Le secrétaire général de la FSU, Gérard Aschieri, a plaidé dans le mensuel Acteurs publics de juin pour des recrutements d'enseignants à l'université et insisté sur le caractère "vital" de bonnes conditions de travail pour les enseignants dont "on charge la barque".
Lire la suite de l’article


Lutte contre les violences scolaires: des progrès mais peut mieux faire
Parmi les mesures annoncées par Nicolas Sarkozy pour lutter contre les violences scolaires, "policiers référents" et "équipes mobiles d'agents" vont dans le bon sens mais ne suffiront pas à régler le problème faute de personnel, estiment des acteurs de l'éducation auprès de l'AFP.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.