jeudi, octobre 08, 2009

Revue de presse du jeudi 8 octobre 2009


Prime à la classe – téléphones portables – déclassement, suite - sondage sur les réformes – élèves numériques -



Prime à la classe
La cagnotte contre l’absentéisme continue à faire l’actualité avec un durcissement du ton. Martin Hirsch a dénoncé ce jeudi l'existence d'un "procès en sorcellerie" contre le lancement d'une expérimentation de cagnottes collectives dans trois lycées professionnels de l'académie de Créteil destinée à lutter contre l'absentéisme, qui suscite la polémique depuis une semaine. "Beaucoup de choses ont été dites qui ne relèvent pas de l'honnêteté intellectuelle" et par des "gens qui n'ont jamais mis les pieds dans un lycée professionnel", a déclaré M. Blanquer le Recteur de l’académie de Créteil, qui a évoqué un "cas d'école de carnaval médiatique". Sur son blog, Richard Descoings, quant à lui s’en prend aux “ravages de la bien-pensance”…
S’il est en effet nécessaire de dépasser l’indignation pour aller vers le débat et l’argumentation, on ne peut pas dire que ces déclarations permettent d’aller vers un débat serein…

Peut-on et doit-on interdire les téléphones à l’école et au collège ?
Le Sénat a donc voté, au nom du principe de précaution et dans le cadre du Grenelle de l’environnement, l’interdiction des portables en classe à l’école et au collège. Dans le parcours législatif, il faut encore que cette mesure soit adoptée dans les mêmes termes par l’Assemblée Nationale. Dans 20 minutes, on donne la parole à des élèves. . “…ils pourraient l’autoriser au moins à la récréation et à la cantine parce que ça ne dérange personne à ce moment-là.» déclare une jeune élève qui vient d’obtenir son premier téléphone portable de la part de ses parents. Même avis pour Pierre, également en 4e, qui pense qu’«on est encore plus motivé quand c’est interdit.»
Dans le Café Pédagogique, François Jarraud s’interroge sur l’efficacité d’une telle mesure. Pour lui, le vote des sénateurs crée plus de difficultés qu’il n’en résout. “Le vrai progrès ce n'est pas de s'épuiser à entretenir une guerre perpétuelle et perdue d'avance avec les pratiques sociales des jeunes. Mais de jeter les passerelles éducatives qui permettront à l'Ecole d'intégrer ces pratiques dans des stratégies scolaires.

Déclassement, suite
Louis Chauvel poursuit la réflexion sur le déclassement dans un dialogue avec les internautes . Il n’est pas d’accord avec Eric Maurin qui affirmait hier, dans le même journal, que le déclassement était plus psychologique que réel. Pour lui “en Italie, en Espagne, en Grèce, dans l'ensemble des pays de l'Europe méditerranéenne - dont la France -, les jeunes ont bénéficié d'une très forte croissance des diplômes, mais les emplois correspondants ont connu une croissance beaucoup plus lente. La résultante en Italie, en Espagne, en Grèce, en France également, c'est que beaucoup de diplômés ne peuvent pas trouver des emplois correspondant aux qualifications scolaires qu'ils ont reçues.”. Il se situe ainsi dans la même ligne que Marie Duru-Bellat qui parlait d’ “inflation scolaire” lorsqu’il déclare “ "La valeur des diplômes a très fortement décliné en trente ans"

Sondage sur les réformes dans l’E.N.
Une majorité de parents d'élèves (51%) estime que les réformes engagées par le ministère de l'Education nationale ne vont pas dans l'intérêt des élèves, selon un sondage BVA publié jeudi dans le cadre de l'Observatoire de la Peep, deuxième fédération de parents d'élèves du public.
A la question "globalement, estimez-vous que les réformes engagées par le ministère de l'Education nationale vont dans l'intérêt des élèves", 51% des parents interrogés répondent non, 34% oui, 15% ne se prononcent pas.
Les raisons de ce jugement portent essentiellement sur le manque d'enseignants (20% de citations spontanées), la qualité de l'enseignement (13%) et le fait que les classes soient surchargées (12%).

Les élèves numériques
Un éditorial d’Ouest France, s’intéresse aux Élèves numériques”Pour Jean-Michel Djian, la montée en puissance du Net remet en question le coeur même de l'institution éducative. “En combinant fluidité, interactivité et attraction ludique, ces « industries du divertissement culturel » ont cannibalisé l'école. Du coup, les enseignants (et aussi les parents) peuvent se sentir dépossédés de leur propre légitimité éducative.” écrit-il. Mais plutôt que de rejeter l’internet et d’en faire un épouvantail, l’éditorialiste propose de le “civiliser” : “Ce qui veut dire imaginer de nouvelles formes d'apprentissage et de travail coopératif avec les jeunes générations. Aux nouveaux outils peut correspondre une nouvelle façon d'« apprendre à apprendre », selon la formule de Michel Serres.


Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 08/10/09 (certains articles payants)


Valérie Pécresse gonfle ses résultats
En cette rentrée morose, la plupart des ministres se font plutôt discrets sur leur budget. Sauf Valérie Pécresse qui, enchaînant télés et radios, multiplie les déclarations spectaculaires sur les records atteints par son ministère, priorité des priorités, selon elle, depuis qu’elle a été nommée par Nicolas Sarkozy.
Lire la suite de l’article


«Mon père croit que je suis taré avec mes warhammer»
Au fond d’une boutique siglée «Games workshop» (il s’en crée de plus en plus en France), Grégoire déballe le contenu de son attaché-case : des petits soldats armés de lance-flammes, javelots, mortiers. Ses «warhammer». Des figurines minuscules, mi-médiévales, mi-futuristes qu’il peint, pièces après pièces, depuis des mois.
Lire la suite de l’article


Le temps long de l'histoire a rendez-vous avec Libé
Libération confie la rédaction du numéro du 9 octobre 2009 aux historiens. Plus d'une vingtaine d’éminents chercheurs et universitaires ont rejoint la rédaction de Libération pour rendre compte mais aussi analyser et mettre en résonance l’actualité du jour avec le temps long de l’histoire. Une façon de réaliser ce croisement des regards du journaliste et de l’historien, afin que l’un et l’autre s’éclairent pour mieux informer le citoyen.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 08/10/09


Le Sénat interdit le portable
à l'école et au collège
Adopté par mesure de précaution pour la santé des enfants, le texte devra encore recevoir l'aval des députés.
Lire la suite de l’article


Le principe de précaution prévaut pour les enfants
Depuis des mois, le gouvernement met en garde contre l'utilisation des téléphones mobiles par les enfants.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 08/10/09



M. Leonetti maintient mais édulcore le statut du beau-parent
Il voulait, disait-il, "apaiser les esprits" : en avril, face à la fronde d'une partie de la majorité, le député (UMP) Jean Leonetti avait été chargé de "dédramatiser" le débat sur le statut des beaux-parents. La réforme défendue par la secrétaire d'Etat à la famille, Nadine Morano, avait en effet soulevé une controverse au sein même de la majorité. Soutenus par Christine Boutin, des députés UMP estimaient que ce texte menaçait la famille traditionnelle et ouvrait la voie à une "reconnaissance détournée de l'homoparentalité".
Lire la suite de l’article


"La valeur des diplômes a très fortement décliné en trente ans"
Dans un chat au Monde.fr, mercredi 7 octobre, le sociologue Louis Chauvel estime qu ‘"une grosse moitié de la population française se sent déstabilisée, et ce n'est pas qu'un phénomène psychologique"
Lire la suite de l’article


Interdiction du portable à l'école : "Apprendre à différer le plaisir"
Armelle Nouis, proviseure du lycée Lazare-Ponticelli à Paris, et fermement opposée à la présence des portables en milieu scolaire, considère qu'une loi est un moyen efficace pour lutter contre l'invasion des nouvelles technologies à l'école, qui selon elle "perturbent considérablement l'apprentissage des élèves".
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 08/10/09



Classes contre classe
La « cagnotte » contre l’absentéisme provoque toujours des remous.
Lire la suite de l’article


Lycée : Sarkozy promet la réforme « avant la fin de l’année »
Le chef de l’État a assuré hier qu’il annoncerait « d’ici à la fin de l’année » la réforme des lycées, reportée fin 2008 par le ministre de l’Éducation de l’époque, Xavier Darcos, devant les protestations lycéennes. « Je ne me déroberai pas », a-t-il lancé devant des patrons de petites et moyennes entreprises (PME) à Paris. Fin août, l’actuel ministre de l’Éducation, Luc Chatel, avait déclaré : « Courant septembre, nous aurons construit l’architecture (du) nouveau lycée, qui entrera comme prévu en vigueur à la rentrée 2010. »
Lire la suite de l’article
----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 08/10/09



Le Sénat interdit l'usage des portables à l'école et au collège
Le Sénat a interdit mercredi l'usage des téléphones portables dans les écoles maternelles, primaires et collèges, dans le cadre du projet de loi sur le Grenelle 2 de l'Environnement, par mesure de précaution pour la santé des enfants. En mai dernier, les acteurs du «Grenelle des ondes» ont présenté plusieurs propositions, dont la possible interdiction des téléphones portables dans les écoles primaires, une mesure qui dépend aujourd'hui de chaque établissement.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 08/10/09



Le Sénat interdit l'usage du portable dans écoles et collèges
Le Sénat a interdit mercredi 7 octobre l'usage des téléphones portables dans les écoles maternelles, primaires et collèges, dans le cadre du projet de loi sur le Grenelle 2 de l'environnement, par mesure de précaution pour la santé des enfants
Lire la suite de l’article


La place du beau-parent repensée en fonction de l’intérêt de l’enfant
Le député Jean Leonetti a remis mercredi 7 octobre au premier ministre son rapport sur l’autorité parentale. Celui-ci ne crée pas un statut du beau-parent mais lui reconnaît des droits, qu’il soit hétéro ou homosexuel
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 08/10/09



« La peur du déclassement bride la société française »
Dans un essai à paraître aujourd'hui, le chercheur Eric Maurin pointe l'angoisse du décrochage qui touche notamment les classes moyennes. Une peur favorisée, selon lui, par les réponses politiques, qui tendent à renforcer la protection des salariés.
Lire la suite de l’article


Le métier de lycéen
Editorial de Favilla

Horreur ! L'argent vient polluer l'enceinte sacrée de l'école : on va payer des élèves pour qu'ils assistent aux cours. Trois lycées professionnels de la région parisienne vont définir, dans quelques classes regroupant environ 150 jeunes, des « projets éducatifs » portant essentiellement sur leur assiduité et leur comportement : la contrepartie des efforts constatés sera l'attribution d'une cagnotte collective de 2.000 euros par classe au départ, mais qui pourra atteindre 10.000 euros en fin d'année. Cet argent pourra avoir divers usages - la préparation du permis de conduire, par exemple, ou l'organisation d'un voyage. Les bien-pensants se voilent la face. Les syndicats dénoncent « une société où l'argent est roi » - et, par un réflexe quasi pavlovien, réclament davantage de moyens. Malgré l'avalanche des protestations indignées, on se risquera à prendre la défense de cette initiative insolite.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 08/10/09




Christiane Allain: «Interdire, c’est parfois favoriser»
Pour la secrétaire générale de la FCPE (Fédération des conseils de parents d'élèves des écoles publiques), on peut déjà empêcher l'usage des portables à l'école...
Lire la suite de l’article


L'usage des portables interdit dans les écoles primaires et les collèges
C'est ce que vient de voter le Sénta dans le cadre du projet de loi sur le Grenelle 2 de l'Environnement...
Lire la suite de l’article


L'ENA s'ouvre à la diversité
Yacine, Naïma, Soraya, Christophe, Basma, Dalila, Assiba. Sérieux comme des papes, en costume et tailleur, ils boivent en silence les paroles des ministres, venus hier leur souhaiter bonne chance. Quinze élèves issus de milieux défavorisés - sélectionnés sur dossier puis entretien parmi cent cinquante candidats - intègrent, pour cette rentrée, la toute nouvelle classe préparatoire au concours de l'ENA (Ecole nationale d'administration) à Paris. Après les conventions ZEP Sciences-Po et le programme « Une grande école : pourquoi pas moi ? » de l'Essec, la prestigieuse école française s'ouvre à son tour aux talents de la France d'en bas. Il y a urgence : les visages de la haute administration sont pâlots.
Lire la suite de l’article


Portables à l'école: parole de collégiens
Allo? Je peux pas te parler pour l’instant. Le Sénat a interdit mercredi l’usage des téléphones portables dans les écoles maternelles, primaires et les collèges, dans le cadre du projet de loi sur le Grenelle 2 de l’Environnement, par mesure de précaution pour la santé.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 08/10/09



Pourquoi j'ai soutenu Erwan Redon, enseignant réfractaire
Par jacques jedwab, psychanalyste

Erwan Redon, dont vous aviez lu le témoignage sur Rue89 l'an dernier, a été muté d'office par l'Education nationale le 25 septembre 2009 car il fait partie de ce qu'on a pris l'habitude d'appeler les « enseignants désobéisseurs ».
Hostile à plusieurs réformes impulsées par Xavier Darcos avant l'arrivée de Luc Chatel au ministère, ce prof des écoles marseillais était passé, toute une nuit durant, devant une commission paritaire le 17 septembre. Il avait notamment fait témoigner Jacques Jedwab, psychanalyste. Ce dernier a voulu publier sur Rue89 son éclairage sur cette affaire et le point de vue des profs réfractaires.
Lire la suite de l’article


Portables dans les écoles : une pub téléphonée pour Chatel
Il y a des saillies gouvernementales qui ne débouchent sur rien. Et puis il y a les sorties d'un ministre qui tombent à pic, par exemple la veille du vote d'une loi qui semble sortie de nulle part. Au grand bénéfice du ministre en question, que l'on crédite d'un pouvoir de conviction incroyable sur les parlementaires et d'un grand sens de l'a propos. Ce qui vient de se produire avec l'interdiction des portables à l'école.
Lire la suite de l’article


Comme Assas, Bordeaux rêve de sa fac à deux vitesses
Ce jeudi 8 octobre, les enseignants de droit public de Bordeaux IV décideront s'ils valident la création d'une fillière d'excellence en première année. Des discussions du même cru sont aussi en cours en droit privé. Voilà qui ferait de la fac bordelaise de droit, sciences économiques et gestion (15 000 étudiants) la deuxième université à lancer un « collège de droit », parcours premium pour bons élèves fléchés dès les résultats du bac.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 08/10/09



Un nouveau texte sur la place des beaux-parents
Un député a proposé, hier, une version « allégée » du projet de loi sur leur rôle auprès des enfants. Il fait davantage de place à la médiation familiale.
Lire la suite de l’article


Les élèves numériques
Instituée, il y a plus d'un siècle, pour transmettre un savoir programmé et hiérarchisé, l'école républicaine devra peut-être se contenter bientôt, comme ce fut à l'origine sa mission, d'apprendre à lire (bien), écrire (correctement) et compter (avec modération...). La montée en puissance du Net remet en question le coeur même de l'institution éducative.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 08/10/09



Les portables bannis de l'école?
Le Sénat a voté mercredi l'interdiction des téléphones portables dans les établissements scolaires français, dans le cadre du Grenelle 2 de l'environnement. L'argument du principe de précaution a été retenu.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 08/10/09


Le Sénat interdit l'usage du portable dans les écoles et collèges
Par mesure de précaution pour la santé, le Sénat a également relevé à 14 ans le seuil d'interdiction de la publicité pour les portables à destination des enfants.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 08/10/09


Le Sénat sanctionne le téléphone portable à l'école
Le Sénat a interdit ce mercredi l'usage des téléphones portables dans les écoles par mesure de précaution pour la santé des enfants.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 08/10/09


Le Sénat veut interdire l'usage du téléphone portable à l'école et au collège
Le Sénat a introduit dans la loi Grenelle II sur l'environnement, un article qui interdit l'usage du téléphone portable dans les écoles et collèges. " Le chapitre unique du titre Ier du livre V de la deuxième partie du code de l'éducation est complété par un article L. 511-5 ainsi rédigé : "Art. L. 511-5. - Dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges, l'utilisation par un élève d'un téléphone portable est interdite".
Lire la suite de l’article


Jusqu'où le huis clos ?
A quoi reconnaît-on une mauvaise loi ? Au fait qu'elle n'est pas fondée et qu'elle génère plus de problèmes qu'elle n'en résout. Ces deux critères, le projet de loi sénatorial qui interdit l'usage du téléphone dans les écoles et collèges les remplit parfaitement sans pour autant qu'on en ait terminé avec ses nuisances.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 08/10/09


Réponse de Luc Ferry à mon appel
Par Sébastien Rome

Fin août, je dénonçais la fermeture du poste de CP renforcé dans mon école. Preuve à l'appui, je démontrais l'utilité du dispositif. Cet appel à Luc Ferry dans une lettre ouverte a été entendu par son destinataire. Voici sa lettre.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 08/10/09



Pour une majorité de parents, les réformes pas dans l'intérêt des élèves (sondage)
Une majorité de parents d'élèves (51%) estime que les réformes engagées par le ministère de l'Education nationale ne vont pas dans l'intérêt des élèves, selon un sondage BVA publié jeudi dans le cadre de l'Observatoire de la Peep, deuxième fédération de parents d'élèves du public.
Lire la suite de l’article


Cagnotte: les parents d'élèves du privé opposés à "la prime à la classe"
L'Apel, principale fédération de parents d'élèves de l'enseignement privé sous contrat avec l'Etat, a estimé mercredi dans un communiqué que la "cagnotte" collective expérimentée depuis lundi dans trois lycées professionnels était "une bien triste mesure".
Lire la suite de l’article


Paris 2, 4 et 6 se regroupent au sein du pôle universitaire "la Sorbonne"
Les universités Paris-2 Panthéon-Assas, Paris-4 Sorbonne et Paris-6 Pierre-et-Marie-Curie (UPMC) ont décidé de se regrouper dans le Pôle de recherche et d'enseignement supérieur (Pres) "la Sorbonne", sous forme d'association, a annoncé Paris-2 jeudi dans un communiqué.
Lire la suite de l’article


Primes à l'assiduité en lycée pro: Hirsch dénonce un "procès en sorcellerie"
Martin Hirsch a dénoncé jeudi l'existence d'un "procès en sorcellerie" contre le lancement d'une expérimentation de cagnottes collectives dans trois lycées professionnels de l'académie de Créteil destinée à lutter contre l'absentéisme, qui suscite la polémique depuis une semaine.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.