vendredi, octobre 09, 2009

Revue de presse du vendredi 9 octobre 2009


- Réforme du lycée : mardi prochain - Hirsch défend la prime à la classe - L’histoire, ça mène à quoi ? -


Réforme du lycée : mardi prochain
Une dépêche AFP nous apprend que c’est Nicolas Sarkozy qui dévoilera mardi matin à l'Elysée la nouvelle mouture du projet gouvernemental de réforme des lycées.
Le chef de l'Etat en dévoilera le contenu à 11h00 en présence du ministre de l'Education Luc Chatel lors d'un discours prononcé devant un parterre de lycéens, recteurs, inspecteurs d'académies et chefs d'établissement, selon son agenda rendu public vendredi.
On peut penser que ce ne seront que les grandes lignes qui seront dévoilées. Les détails devraient être précisés ensuite durant les mois de novembre et décembre pour être présentés au Conseil Supérieur de l’Éducation en janvier

Prime à la classe : Hirsch se fâche
On évoquait hier la conférence de presse donnée par Martin Hirsch et Jean-Michel Blanquer, (recteur de l’académie de Créteil) à propos de la cagnotte anti-absentéisme. Le commissaire à la jeunesse et aux solidarités actives s’exprime aussi dans une tribune dans Le Figaro . Le titre est très explicite : “Le sacrilège, c'est accepter l'échec scolaire”. Il s’y livre à un plaidoyer pour l’expérimentation : “Expérimenter, c'est tester une hypothèse, valider une intuition, amorcer un changement dans des conditions strictes d'évaluation. Expérimenter, c'est particulièrement utile dans un domaine où les comportements sont un facteur clé de réussite ou d'échec. ”. Et il s’en prend aux détracteurs du projet : “Paye-t-on les élèves ? Non. Rémunère-t-on chacun en fonction de sa présence ? Encore non. On permet simplement de motiver toute une classe, de façon collective, en récompensant l'engagement collectif à travers la réduction globale de l'absentéisme. On conditionne le projet à l'implication de tous. Bref, on applique concrètement et positivement la logique de droits et devoirs. ” et, au nom de l’urgence de lutter contre le décrochage, il refuse les “procès en sorcellerie à l'encontre de ceux qui ne se résignent pas à l'échec. ”.

«L’histoire, ça mène à quoi?»
Ce week-end se tiennent les douzièmes rendez-vous de l’Histoire de Blois avec pour thème cette année “Le corps dans tous ses états”. Plusieurs journaux se font l’écho de cette manifestation mais c’est Libération qui en fait le plus en confiant les colonnes du journal à de nombreux historiens.
Dans Libération, une historienne tente de répondre à la question “ L’histoire, ça mène à quoi?”. A travers plusieurs parcours d’anciens étudiants, elle montre que l’étude de la discipline peut se révéler un réel atout dans des métiers a priori inattendus.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 09/10/09 (certains articles payants)


Martin Hirsch défend chèrement sa cagnotte
Il y en a qui adorent les chiffres et les brandissent tels des trophées pour prouver la réussite de leur politique. La ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, est une adepte de l’exercice. D’autres préfèrent les visites dans les écoles et les images télés souriantes mais fuient la polémique, l’essentiel étant de ne pas faire de vagues. C’est le cas de Luc Chatel à l’Education. D’autres enfin répondent aux coups par des coups encore plus forts, afin d’intimider l’adversaire et de faire taire une polémique qui prend des proportions inquiétantes et qui leur échappe. Le haut-commissaire à la Jeunesse (et aux Solidarités actives), Martin Hirsch, est de ceux-là. Pour les responsables gouvernementaux aujourd’hui, la maîtrise de la com est un enjeu aussi important que le fond de leur politique
Lire la suite de l’article


«L’histoire, ça mène à quoi?»
En dehors des débouchés classiques tels que l’enseignement ou la recherche, l’étude de la discipline peut se révéler un réel atout dans des métiers a priori inattendus. Témoignages.
Lire la suite de l’article


une filière de Plus de 45 000 étudiant
À la rentrée 2008, il y avait en France 45 453 étudiants en histoire, soit à peine plus de 3 % des étudiants allant à l’université
Lire la suite de l’article


Le temps long de l'histoire a rendez-vous avec Libé
Libération confie la rédaction du numéro du 9 octobre 2009 aux historiens. Plus d'une vingtaine d’éminents chercheurs et universitaires ont rejoint la rédaction de Libération pour rendre compte mais aussi analyser et mettre en résonance l’actualité du jour avec le temps long de l’histoire. Une façon de réaliser ce croisement des regards du journaliste et de l’historien, afin que l’un et l’autre s’éclairent pour mieux informer le citoyen.
Lire la suite de l’article


Faut-il une «maison de l’histoire de France» ?
Par NICOLAS OFFENSTADT maître de conférence en histoire contemporaine à l’université Paris-I

Les couloirs bruissent de mille rumeurs sur le grand projet culturel de l’ère Sarkozy, «la maison de l’histoire de France» : est-ce vraiment une priorité du Président ? Un beau discours dont on ne sait s’il deviendra réalité ? Et, si les choses avancent, dans quel lieu : Fontainebleau, Vincennes, les Invalides ou ailleurs ? Débats et lobbyings, en appert ou en couvert, ne cessent pas. Il y a peu, le maire de Verdun écrivait encore au ministre de la Culture pour que sa ville ne soit pas oubliée. Les rapports de force politiques et administratifs suscités par le projet ne doivent pas masquer les enjeux de fonds posés par la création, au XXIe siècle, d’un musée d’histoire de France. Ils sont de trois ordres, du moins pour l’instant : celui du format «France», celui du discours qui sous-tend le musée et enfin celui du lieu d’implantation.
Lire la suite de l’article


Blois, rendez-vous de toutes les histoires
ERIC MAGNE Professeur formateur IUFM Centre-Val-de-Loire

On le sait depuis Thucydide et ce n’est pas Lavisse qui nous contredirait, l’Histoire, c’est des batailles et des grands hommes et des dates (à apprendre par cœur, diraient mes élèves). Cette réduction de l’Histoire à sa dimension événementielle est encore largement partagée. Cette édition spéciale de Libération, la troisième du genre, offre l’occasion aux historiens de montrer l’éventail de leurs champs de compétences en se prêtant au jeu de l’éclairage d’une actualité. Ils le font à l’occasion des Rendez-vous de l’histoire de Blois, qui tiennent leur 12e édition jusqu’à dimanche.
En douze ans, ce festival aura pu montrer que l’Histoire est plurielle et que ses domaines d’investigation n’ont cessé de se diversifier et de se renouveler depuis le XXe siècle. Le thème de cette année, «Le corps dans tous ses états», offre l’occasion de parcourir tous ces champs de recherche : de l’histoire politique à celle des genres ou des mentalités.
Lire la suite de l’article


Les historiens de «Libération»
Les participants à ce Libé spécial
Lire la suite de l’article


A 35 ans, Playmobil suit son p’tit bonhomme de chemin
Retour sur l’invention et le succès de ces mythiques figurines en plastique.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 09/10/09


Quand les bandes se déchaînent en plein Paris
Les agressions se multiplient lors d'événements festifs dans la capitale.
Lire la suite de l’article


Frapper et faire peur, «c'est marrant»
«On y va pour ramasser des téléphones, du fric, pour s'amuser.» témoigne un adolescent de 15 ans.
Lire la suite de l’article


Absentéisme : une cagnotte pour motiver les lycéens
Dans l'académie de Créteil, six classes de lycées professionnels verront leur assiduité récompensée par le financement de projets de groupe pouvant aller jusqu'à 10.000 euros par an.
Lire la suite de l’article


Le sacrilège, c'est accepter l'échec scolaire
Le haut-commissaire à la Jeunesse et aux Solidarités actives Martin Hirsch explique que la distribution de primes destinées à encourager l'assiduité en classe reste expérimentale et donc réversible.
Lire la suite de l’article


La riche idée de M. Hirsch
Éditorial d’Yves Thréard

Contre l'immobilisme, «ce mal bien français», le Haut-commissaire à la Jeunesse tente de sauver l'école de Jules Ferry «d'une voie de garage»
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 09/10/09



En 2006, 1,2 million d'enfants mineurs vivaient au sein d'une famille recomposée
Au lendemain du rapport du député Jean Leonetti sur le "statut" des beaux-parents, une étude de l'Insee vient démontrer l'importance des nouvelles configurations familiales (Insee Première n° 1 259). En 2006, en France métropolitaine, 3,3 millions d'enfants ne vivaient plus avec leur père et leur mère : 2,2 millions vivaient au sein d'une famille monoparentale - le plus souvent avec leur mère - et 780 000 avec un beau-parent - le plus souvent un beau-père.
Lire la suite de l’article


Sortons l'enseignement de l’économie de sa "bulle"
Collectifs d’enseignants du supérieur

Aux Etats-Unis, comme en France, une vague de critiques submerge la recherche et l'enseignement en économie. Paul Krugman, Prix Nobel 2008, assure que la macroéconomie est progressivement tombée dans un "âge sombre" : même les théories les plus "farfelues" peuvent, si elles sont "intégrées dans des modèles mathématiques ingénieusement construits", en venir à dominer l'enseignement de cette discipline. De même, pour Patrick Artus, "la macroéconomie, depuis quelques années, est devenue une science formelle sans rapport avec la réalité" (Le Monde du 10 septembre). Quant à Brad DeLong, de l'université de Berkeley, il n'hésite pas à parler de l'"effondrement intellectuel" d'une partie des institutions de l'économie dominante, dont la principale conséquence est qu'une partie des économistes censés fournir des réponses aux questions que pose la crise sont incapables de faire avancer le débat en raison de leur ignorance de l'histoire des faits et de la pensée économique.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 09/10/09



Le statut bancal du beau-parent
Le député Jean Leonetti, chargé d’arrondir les angles du projet de loi de Nadine Morano, a remis hier un texte expurgé au premier ministre.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 09/10/09



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 09/10/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 09/10/09



Les expérimentations se multiplient dans l'Education
En pleine polémique sur la « cagnotte » pour lutter contre l'absentéisme, Martin Hirsch a défendu les expérimentations en cours dans l'enseignement.
Lire la suite de l’article


Le désamour des jeunes pour l'université
PASCAL BINCZAK EST PRESIDENT DE L'UNIVERSITE PARIS-VIII VINCENNES - SAINT-DENIS.

Pour la première fois en temps de crise, le taux d'activité des jeunes a augmenté en France au premier semestre, selon l'Insee. Il se pourrait que les jeunes préfèrent aujourd'hui la « certitude » d'un emploi précaire déqualifié à un emploi pérenne à la hauteur de leur niveau de qualification, demain.
Si cette analyse se confirmait, il s'agirait d'un signe inquiétant, qui en dirait long sur le pessimisme d'une génération qui ne fait plus des diplômes une valeur refuge contre la crise. Les inscriptions en licence, qui sont l'indicateur le plus pertinent pour apprécier l'attractivité des universités, accusent une baisse, comparable à celle de la rentrée précédente, de 2,3 %.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 09/10/09



Christiane Allain: «Interdire, c’est parfois favoriser»
Pour la secrétaire générale de la FCPE (Fédération des conseils de parents d'élèves des écoles publiques), on peut déjà empêcher l'usage des portables à l'école...
Lire la suite de l’article


Enfants en manque d'assistants
Cinq femmes en colère. L'école élémentaire Bara-Cabanis de Lille-Fives a été le théâtre hier d'une rencontre improvisée entre l'Education nationale et cinq mères de famille. Epaulées par plusieurs syndicalistes et adjoints à la mairie de Lille, elles étaient venues dénoncer le manque de moyens pour l'accueil de leurs enfants en situation de handicap.
Lire la suite de l’article


le Mobile, une question d'éducation
Pourquoi faire une loi ? Au lendemain du vote par les sénateurs de l'interdiction de l'utilisation des mobiles dans les écoles primaires et collèges, les associations de parents d'élèves ne cachent pas leur perplexité. « Une loi ne va rien changer, il y a déjà tout ce qu'il faut pour travailler sur le sujet », explique Christiane Allain, secrétaire générale de la FCPE. « Il existe des règlements inté-rieurs dans lesquels on peut mettre ce que l'on veut. Et il y a plein de collèges qui interdisent le portable. Si un incident se reproduit, il peut même être confisqué jusqu'à la fin de l'année scolaire. Et ça marche plutôt pas mal. »
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 09/10/09



De la cagnotte anti-absentéisme dans les écoles
Par Pierre Polard

A la une du « Parisien - Aujourd'hui en France » daté du 2 octobre, on pouvait lire « De l'argent pour les bons élèves ». Pour lutter contre l'absentéisme, « l'académie de Créteil se lance dans l'incitation financière collective » […]D'un point de vue plus global, cette mesure pose la question de l'extension d'une forme de logique « marchande » et individualiste dans un secteur qui en était encore plus ou moins préservé. Même si le recteur s'en défend, il s'agit de considérer que l'absentéisme est le résultat du seul comportement de l'élève, comme si une bonne partie des difficultés rencontrées à l'école ne se nouaient pas en dehors de l'école.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 09/10/09



Lycée : Hirsch défend bec et ongles la « cagnotte »
L'assiduité en cours récompensée par des euros. Le haut-commissaire à la Jeunesse s'offusquedes nombreuses critiques qui dénoncent le test mené dans l'académie de Créteil. Test qu'il finance.
Lire la suite de l’article


Ma vie à la force du poignet mérite une prime
Le mérite pète la forme. Même à l'école on parle maintenant de cagnotte pour le récompenser. Voilà un mot à la mode qui mérite qu'on s'y penche...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 09/10/09



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 09/10/09


Une cagnotte pour les élèves
Denis Olivennes

France Info - Duel du jour - 30 septembre.
Une émission présentée par Nicolas Poincaré du lundi au vendredi (8h40-11h10) sur France Info.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 09/10/09


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 09/10/09


Les parents jugent l'Ecole fourvoyée
Editorial de François Jarraud

Si tous les ans le sondage réalisé par la Peep pour l'Observatoire des parents attire notre attention, cette année ses résultats sont particulièrement graves : il montre des parents sans illusions, voire sans espoirs, sur la politique éducative et sur l'Ecole.
Lire la suite de l’article


Portable à l'école : Luc Chatel réservé
"L'idée de l'interdire pendant les heures de cours me paraissait tout à fait légitime…, je n'avais pas souhaité forcément l'interdire au-delà dans l'établissement scolaire, en tous cas au collège" a déclaré Luc CHatel le 8 octobre sur France 3. Il a manifesté ses réserves sur le vote par le Sénat de l'interdiction d'utiliser le téléphone portable dans les écoles et collèges. "Le monde évolue, le monde change.. et une utilisation pendant la récréation ou à des temps d'intercours, c'est un autre débat" estime le ministre.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 09/10/09


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 09/10/09



Le Sénat "manque de réalisme" sur les portables (chefs d'établissements)
Le principal syndicat des chefs d'établissements, le SNPDEN, a estimé vendredi que l'interdiction par le Sénat de l'usage des téléphones portables par les élèves des écoles et collèges révélait "un manque de réalisme quant aux conditions réelles de fonctionnement des établissements".
Lire la suite de l’article


Demande de réexamen du nom du pôle universitaire "la Sorbonne"
Le recteur de Paris a demandé vendredi aux présidents des universités Paris-2, 4 et 6 de "réexaminer la question de la dénomination" du Pôle d'enseignement supérieur et de recherche (Pres) dont ils viennent de faire voter la création et qu'ils ont baptisé "la Sorbonne".
Lire la suite de l’article


Primes à l'assiduité en lycée pro: Hirsch dénonce un "procès en sorcellerie"
Martin Hirsch a dénoncé jeudi l'existence d'un "procès en sorcellerie" contre le lancement d'une expérimentation de cagnottes collectives dans trois lycées professionnels de l'académie de Créteil destinée à lutter contre l'absentéisme, qui suscite la polémique depuis une semaine.
Lire la suite de l’article


Cagnotte scolaire : réactions de Gauche moderne, du PCF, du NPA et du MJS
Voici des réactions de Gauche moderne, du PCF, du NPA et du MJS à la mise en place de cagnottes pour lutter contre l'absentéisme scolaire.
Lire la suite de l’article


Portables à l'école: le Snalc prône des "espaces dédiés"
Le syndicat d'enseignants Snalc-CSEN s'est dit jeudi satisfait du vote du Sénat la veille interdisant l'usage par les élèves des téléphones portables dans les écoles et collèges, tout en prônant des "espaces dédiés" dans les établissements sous la surveillance d'un adulte.
Lire la suite de l’article


Sarkozy dévoile mardi la nouvelle version de la réforme des lycées
Nicolas Sarkozy dévoilera mardi matin à l'Elysée la nouvelle mouture du projet gouvernemental de réforme des lycées, dont la première version controversée avait été suspendue il y a près d'un an après plusieurs semaines de contestation, a annoncé vendredi l'Elysée.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.