jeudi, avril 30, 2009

Revue de presse du jeudi 30 avril 2009

Non tenue des examens ? – Mois de Mai chargé – les diplômes du Vatican

Non tenue des examens ?
La 9ème coordination nationale des universités, réunie mercredi 29 avril à l'université Paris IV-Sorbonne, a appelé les enseignants-chercheurs et les personnels non-enseignants à "ne pas organiser les examens et ce jusqu'à satisfaction de [ses] revendications ". Cet appel, intitulé "Nous ne tiendrons pas les examens !" a été voté par les représentants de 73 établissements universitaires.
"C'est bien dommage d'en arriver là, ça fend le coeur d'avoir à voter une telle motion, mais on en arrive à un point où on doit appeler à la non tenue des examens. La balle est dans le camp des deux ministres maintenant", a ajouté la porte parole de la coordination.
Dans sa plateforme de revendications, la Coordination demande entre autres le "retrait du projet de réforme de la formation des enseignants des premier et second degrés", et "le retrait du décret sur le statut des enseignants-chercheurs" publié au Journal officiel samedi dernier. Rappelons que tous les syndicats bien que cherchant à faire encore évoluer les deux projets ne sont pas sur cette logique d’ “année blanche”
Cet appel à ne pas tenir les examens a fait réagir Valérie Pécresse. La ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, a répondu sur France 2 à la CNU : "les examens se tiendront dans de bonnes conditions" . Et elle a jugé l'initiative "irresponsable". Et la ministre d'en appeler "à la responsabilité éminente des présidents d'université" et "des doyens" car "c'est à eux d'organiser les examens. S'il y a des défections ils peuvent faire appel à d'autres enseignants".
Du côté des étudiants, il y a une opposition à cette forme d’action. « Nous sommes pour l'aménagement des calendriers des examens au cas par cas », répond de son côté Jean-Baptiste Prévost de l'Unef, fortement opposé, « dans l'intérêt des étudiants », à l'option de l'annulation des examens.

Calendrier
Signalons que la coordination a aussi décidé de journées de mobilisation et d’actions en mai. Une journée nationale de manifestation à Paris et dans 5 ou 6 grandes villes est prévue "soit le 12 mai, en convergence avec le monde de la Santé, soit le 15 mai avec tout le monde de l'Education", a précisé la porte parole. Le 7 mai, a été décidé le principe de manifestations "locales". Les 14 et 15 mai seront des "journées d'actions pour lutter contre la précarité" et soutenir les "laboratoires +morts+ (en grève)". En outre, les universitaires iront "à la rencontre des collègues des écoles, collèges et lycées", notamment pour les informer sur la réforme de la formation et du recrutement des professeurs. Fin mai, une "marche des obstinés" se rendra de Chartres à Paris. Et le 4 juin sera organisée une "Academic Pride" (marche des fiertés scientifiques), dans des modalités encore à définir.Dans le calendrier de ce mois de mai très revendicatif, on notera aussi que le collectif « Une école, notre avenir » qui rassemble vingt-cinq organisations dont les principaux syndicats, prévoit aussi une semaine d’actions contre les suppressions de postes dans la semaine du 11 au 19 mai.
Sans compter les éventuelles actions interprofessionnelles à la suite du 1er mai…

Les diplômes du Vatican
Dans l’actualité éducative, il faut aussi signaler cette tribune de Caroline Fourest dans le journal Le Monde. La pasionaria laïque revient sur la publication des décrets d’application de l’accord signé en catimini entre la France et le Vatican le 18 décembre 2008. Cet accord prévoit la "reconnaissance mutuelle des diplômes de l'enseignement supérieur délivré sous l'autorité compétente de l'une des parties". Or cette "reconnaissance" ne vaut pas seulement pour les matières théologiques mais aussi profanes. Autrement dit, le baccalauréat ou d'éventuels masters.
Pour Caroline Fourest cela “ revient non seulement à casser le monopole des diplômes qu'avait l'Etat depuis 1880, mais aussi l'esprit de l'article 2 de la loi de 1905”. Et elle pousse sa logique au bout : “Justement au moment où l'Etat annonce vouloir supprimer les IUFM, brader les concours, et remplacer leur formation par un master que pourrait préparer n'importe quel établissement privé. Comme ça, en plus de délivrer le baccalauréat, le Vatican pourra ouvrir des masters destinés directement aux futurs enseignants.
Et elle paraphrase le chanoine de Latran (un certain Nicolas Sarkozy) en titrant son papier “Quand le prêtre formera l’instituteur…

Comme le 1er mai est un jour férié et chômé, il n’y aura pas de revue de presse vendredi 1er mai. Non mais !
Le chroniqueur envisage de faire un petit peu de marche dans Paris…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 30/04/09


Pécresse: «Les examens se tiendront dans de bonnes conditions»
La ministre de l'Enseignement supérieur a fermement condamné jeudi matin la Coordination nationale des universités qui appelle au boycott des examens jusqu'à la satisfaction des revendications.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 30/04/09


Ces parents écartelés
entre travail et famille
Les salariés acceptent de moins en moins la faible implication de leurs employeurs dans le clavaire de la garde d'enfants. Seules 2 % des sociétés offrent des places en crèche.
Lire la suite de l’article


Un appel à ne pas organiser les examens dans les universités
Une coordination de syndicats, représentant 73 établissements d'enseignements supérieurs, veulent accentuer la pression sur la ministre Valérie Pécresse en annonçant la poursuite de la grève.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 30/04/09



Universités : la coordination nationale appelle à "ne pas tenir les examens "
La 9ème coordination nationale des universités, réunie mercredi 29 avril à l'université Paris IV-Sorbonne, a appelé les enseignants-chercheurs et les personnels non-enseignants à "ne pas organiser les examens et ce jusqu'à satisfaction de [ses] revendications ". Cet appel, intitulé "Nous ne tiendrons pas les examens !" a été voté par les représentants de 73 établissements universitaires.
Cet appel a fait réagir Valérie Pécresse. La ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, a répondu sur France 2 à la coordination nationale des universités : "les examens se tiendront dans de bonnes conditions" a-t-elle soutenu, jugeant l'initiative "irresponsable". Et la ministre d'en appeler "à la responsabilité éminente des présidents d'université" et "des doyens" car "c'est à eux d'organiser les examens. S'il y a des défections ils peuvent faire appel à d'autres enseignants".
Lire la suite de l’article


Les retardataires à l'agrégation déposent un recours au Conseil d'Etat
Les candidats retardataires à l'agrégation au centre d'Arcueil (Val-de-Marne), le 2 avril, en raison d'une panne de la SNCF, ont déposé, jeudi 30 avril, un recours au Conseil d'Etat "contre la décision du ministre Xavier Darcos de ne pas réorganiser les épreuves", a annoncé l'un d'eux à l'AFP.
Lire la suite de l’article


Quand le prêtre formera l'instituteur, par Caroline Fourest
On assiste à un assaut sans précédent pour tenter d'affaiblir l'enseignement républicain et laïque au profit de l'enseignement privé et confessionnel. En principe, la République "ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte". En coulisse, tout est fait pour torpiller l'esprit de cette loi dès qu'il s'agit d'éducation nationale.
[…] L'affaire est plus grave qu'il n'y paraît. Les décrets de cet accord - signé en catimini entre la France et le Vatican le 18 décembre 2008 - viennent de tomber. Ils prévoient la "reconnaissance mutuelle des diplômes de l'enseignement supérieur délivré sous l'autorité compétente de l'une des parties". Or cette "reconnaissance" ne vaut pas seulement pour les matières théologiques mais aussi profanes. Autrement dit, le baccalauréat ou d'éventuels masters.
L'accord feint d'appliquer une directive européenne (le processus de Bologne), pensée pour reconnaître les diplômes étrangers, mais il change de nature à partir du moment où il est signé avec le Vatican, pour "reconnaître" des diplômes délivrés sur le sol français par des établissements de l'Eglise. Ce qui revient non seulement à casser le monopole des diplômes qu'avait l'Etat depuis 1880, mais aussi l'esprit de l'article 2 de la loi de 1905.
Lire la suite de l’article


Jack Lang : "Je ne peux renier mes combats de toujours"
La gauche a accompli un énorme travail de transformation. Contrairement à tous les propos de café du commerce colportés par certains milieux politiques et journalistiques, le système éducatif français, certes imparfait, est l'un des meilleurs. Le plan Darcos est un plan d'appauvrissement : réduction des horaires, des programmes, de l'encadrement, de la formation des maîtres. On n'a pas le droit de jouer ainsi avec l'avenir des enfants.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 30/04/09 (un jour de retard)



Un « tous ensemble » hôpital-université inédit
Mobilisation exemplaire, hier, avec la convergence du mouvement hospitalier, massif, et celle des enseignants-chercheurs.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 30/04/09



Morano : «Nous allons mieux informer les couples qui se marient»
Elle arrive à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), au siège de notre journal, dans une berline aux vitres teintées, précédée par un officier de sécurité zélé qui veut repérer les lieux et s’assurer qu’il n’y a aucun danger… Nadine Morano, pourtant, n’a pas le profil d’une ministre à surprotéger. Dans un élégant tailleur blanc, bronzée et plutôt détendue, c’est elle qui met à l’aise tout le monde, serre les mains, a un bon mot pour chacun. A un journaliste qui s’excuse de la grisaille des locaux, la secrétaire d’Etat fait remarquer que son ministère situé avenue de Ségur n’a rien d’un palace non plus. Et elle attaque. Intarissable. Il n’y aura pas trop de trois heures pour faire le tour de son bilan, un an après sa nomination à la Famille, et de ses projets.
Avec un Blackberry, un iPhone et un portable à portée de main sur la table, en femme qui garde toujours un oeil sur sa famille (trois enfants), sa région (la Lorraine) et son ministère…

Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 30/04/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos du 30/04/09



La coordination des universités appelle à ne pas organiser les examens
Malgré une mobilisation enseignante et étudiante en fort recul mardi (4.000 à 15.000 manifestants), la coordination nationale des universités a durci le ton hier en votant « la poursuite de la grève » et en appelant les personnels « à ne pas organiser les examens jusqu'à la satisfaction de ses revendications ». « C'est dommage d'en arriver là, mais la balle est dans le camp des deux ministres », ont expliqué les porte-parole. Un propos qui tranche avec les récents appels à la reprise des cours lancés par la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, les présidents d'universités et plusieurs syndicats (CFDT, Fage).
Lire la suite de l’article


Les pays européens veulent envoyer 20 % de leurs étudiants à l'étranger
Réunis hier à Louvain, en Belgique, pour dresser le bilan de l'harmonisation des diplômes, les représentants de 46 Etats européens se sont fixé un objectif de 20 % d'étudiants à l'étranger d'ici à 2020.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 30/04/09



La Coordination des universités appelle à «ne pas organiser les examens»
Le tout pour le tout. Alors que tous les étudiants devraient avoir repris le chemin des cours lundi, la Coordination nationale des universités, réunie ce mercredi à l'université Paris IV, a appelé les enseignants-chercheurs et les personnels administratifs «à ne pas organiser la tenue des examens jusqu'à la satisfaction de ses revendications», a annoncé à l'AFP Sarah Hatchuel, professeur d'anglais à l'université du Havre et l'une des porte-parole de la CNU.
Lire la suite de l’article


épreuve de force ou baroud d'honneur ?
La décision risque de faire frissonner plus d'un étudiant. La Coordination nationale des universités (CNU), réunie hier pour la neuvième fois à l'université Paris-IV, a appelé les enseignants-chercheurs et les personnels administratifs à « ne pas organiser la tenue des examens jusqu'à la satisfaction de ses revendications ». Ils demandent, entre autres, le retrait du décret sur le statut des enseignants-chercheurs et le rétablissement des postes supprimés en 2009.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 30/04/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 30/04/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 30/04/09



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 30/04/09


Universités : Valérie Pécresse tacle la Coordination
La ministre de l'Enseignement supérieur juge "irresponsable" l'appel de la Coordination nationale des universités à ne pas organiser les examens.
Lire la suite de l’article


Universités : appel à "ne pas organiser les examens"
L'appel émane de la Coordination nationale des universités qui demandent aux enseignants-chercheurs de ne pas céder "jusqu'à la satisfaction de ses revendications"
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 30/04/09


Les retardataires à l'agreg' au tribunal
A la suite d'une panne à la SNCF, des candidats à l'agrégation n'avaient pas pu passer leur examen. Ils vont déposer un recours devant le Conseil d'Etat et réclament la tenue d'une nouvelle épreuve. Le gouvernement se refuse, pour l'instant, à cette éventualité.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 30/04/09


Morano confirme les jardins d'éveil
"Qui vous parle de tuer l’école maternelle ? Le gouvernement y est viscéralement attaché !" Dans un entretien accordé au Parisien le 29 avril, Nadine Morano revient sur les jardins d'éveil.
Lire la suite de l’article


Universités : La coordination nationale choisit l'année blanche
"Le mouvement du monde de l’enseignement supérieur et de la recherche n’est ni minoritaire, ni près de s’arrêter" affirme la coordination nationale des universités. Elle revendique 51 universités en grève, 44 bloquées. La coordination appelle à n epas organiser les examens du second semestre. "Nous refusons d’évaluer les enseignements qui soit n’ont pas été dispensés (dans 30 universités en piquet de grève aucun cours ne s’est tenu au second semestre), ou bien qui ont été dispensés dans des conditions de grève ne permettant pas un accès équitable des étudiants à ces contenus".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 30/04/09


Les tricheurs
Par claude lelièvre

A dix ans d’intervalle, deux ministres de l’Education nationale (et deux seulement) se sont employés à ‘’verrouiller’’ les statistiques produites dans le cadre de leur ministère : Claude Allègre et Xavier Darcos.
Le journal " L’Expansion " ( qui n’est pas connu pour être un organe d’opposition au pouvoir actuel, loin s’en faut ) vient de publier un article au titre éloquent : " Les chiffres qui dérangent le ministère de l’Education nationale ".
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 30/04/09



Appel à ne pas organiser les examens universitaires: réactions de la CPU, l'Unef et la Fage
Voici les réactions de la Conférence des présidents d'universités (CPU) et des organisations étudiantes Unef et Fage à l'appel de la coordination nationale des universités de ne pas organiser les examens.
Lire la suite de l’article


Mme Pécresse: "les examens se tiendront dans de bonnes conditions"
Valérie Pécresse, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, a affirmé jeudi sur France 2 que "les examens se tiendront dans de bonnes conditions", en réponse à l'appel de la Coordination universitaire qu'elle juge "irresponsable".
Lire la suite de l’article


La Coordination des universités appelle à "ne pas organiser les examens"
La Coordination nationale des universités, réunie mercredi à l'université Paris IV, a appelé les enseignants-chercheurs et les personnels administratifs "à ne pas organiser la tenue des examens jusqu'à la satisfaction de ses revendications", a annoncé à l'AFP une porte-parole.
Lire la suite de l’article


Université de Toulon: "suspicions de corruption", mais "localisée"
Les premières investigations sur un trafic présumé de diplômes à grande échelle à l'université de Toulon au bénéfice d'étudiants chinois montrent "de fortes suspicions de corruption", mais "localisée" à cette université, a affirmé jeudi le ministère de l'Enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article


Retardataires à l'agrégation: un recours a été déposé en Conseil d'Etat
Les candidats retardataires à l'agrégation au centre d'Arcueil (Val-de-Marne) le 2 avril en raison d'une panne de la SNCF ont déposé jeudi un recours au Conseil d'Etat "contre la décision du ministre Xavier Darcos de ne pas réorganiser les épreuves", a annoncé l'un d'eux à l'AFP.
Lire la suite de l’article


Coordination nationale des universités: appel à des journées d'actions en mai-juin
La coordination nationale des universités, réunie mercredi à l'université Paris-IV, a appelé à plusieurs journées de manifestations ou d'actions en mai et juin pour protester contre les réformes dans l'Enseignement, a affirmé à l'AFP une participante à cette coordination.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

mercredi, avril 29, 2009

Revue de presse du mercredi 29 avril 2009


Didactique - Comment faire aimer les sciences ? - Les chiffres qui dérangent le ministre...-

«Je cherche à améliorer la compréhension des phénomènes physiques par les élèves. L'appropriation des concepts de la physique est parfois parasitée par des raisonnements de sens commun que l'esprit se forge plus ou moins spontanément pour expliquer le monde qui nous entoure. Ces schémas de pensée, incompatibles avec le savoir scientifique que l'école doit transmettre, constituent un frein à l'apprentissage. J'identifie ces difficultés puis j'élabore des séquences d'enseignement spécifiques pour tenter de les surmonter. » Dans Libération, on parle didactique, et plus précisément didactique des sciences . Cécile de Hosson est chercheuse dans ce domaine et la démarche qu'elle décrit pour l'enseignement de la physique peut être applicable à bien d'autres champs de connaissance. Faire émerger les représentations, identifier les blocages est indispensable pour pouvoir les surmonter. “Faire avec pour aller contre” selon la belle formule d'André Giordan, est une étape importante dans l'apprentissage et montre bien que l'enseignement ne peut être réduit à une simple et directe transmission des connaissances. Cela suppose une stratégie pour donner du sens aux apprentissages et amener les élèves vers l'envie d'apprendre.
Comment faire aimer les sciences ?”, c'est justement la question que pose l'éditorial du Café Pédagogique qui rend compte de la publication par l'OCDE, le 28 avril, du rapport Top of the class basé sur l'enquête PISA 2006. Ce rapport (Top of the Class) analyse les vœux des élèves les plus performants. Il montre que leur nombre varie sensiblement d'un pays à un autre : si la moyenne de l'OCDE se situe à 9% des élèves, leur nombre double en Finlande et Nouvelle Zélande. Mais parmi ces très bons élèves en sciences de l'OCDE, près d'un sur deux (40%) ne souhaite pas avoir un métier scientifique et 45% se refusent à des études scientifiques. Ce gâchis inquiète tous les pays qui souffrent du manque de scientifiques. Si la France est moins touchée par ce refus, d'autres chiffres de cette enquête inquiètent. Ainsi en France plus qu'ailleurs dans l'OCDE, l'origine ethnique joue un rôle important dans la sélection des meilleurs. L'enquête révèle aussi un taux très important d'écoles ou il y n'y a aucun bon élève, autrement dit les écarts sociaux entre écoles sont particulièrement forts. Donc, si en France relativement peu de jeunes bons élèves refusent une orientation scientifique, cela tient d'abord à la sélection sociale opérée.
L'enjeu devient alors celui de l'ouverture des études scientifiques à la mixité.

Les notes secretes de la DEPP
L'Expansion publie « les chiffres qui dérangent le ministre de l'éducation nationale ». En effet, la publication d'une vingtaine de notes d'informations de la DEPP (Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance) est en attente du visa du ministère de l'Education nationale, parfois depuis 2008. Le magazine économique en publie la liste. Sa lecture est très instructive.
On y voit par exemple que le traditionnel point sur les prévisions d'effectifs de la rentrée scolaire 2008 n'est jamais sorti. Peut-être parce que les chiffres ne collaient pas avec le discours du ministre, qui justifiait les suppressions de postes d'enseignants par la diminution du nombre d'élèves...

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 29/04/09


La coordination des universités se réunit demain à la Sorbonne
Après la manifestation parisienne de cet après-midi, les universitaires préparent une coordination nationale demain, à la Sorbonne. A l’instransigeance gouvernementale ont répondu plusieurs votes sur la poursuite de la grève des cours, essentiellement dans les universités de Sciences humaines et sociales de la région parisienne.
Lire la suite de l’article


Situation toujours tendue sur le campus de Rennes 2
L’université de Rennes 2 parviendra t-elle à tenir le programme de rattrapage de quatre semaines qu'elle s'est fixé? Après une première semaine cahotique, la situation est toujours incertaine même si une bonne partie des cours se déroule vaille que vaille.
Lire la suite de l’article


«Comment expliquer la physique aux élèves?»
Cécile de Hossonest chercheuse au laboratoire André-Revuz, recherches en didactiques des mathématiques et des sciences physiques de l’université Paris-Diderot.
Lire la suite de l’article


La pensée éparpillée par la Toile
Selon le journaliste Nicholas Carr, l’usage intensif d’Internet modifierait nos comportements de travail intellectuel et dégraderait nos capacités cognitives.
Lire la suite de l’article


«La démocratie du privé perturbe le collectif»
Invité de «Libération», Marcel Gauchet dresse le bilan de deux années de sarkozysme. Et réagit à l’actualité tout au long de ce numéro spécial.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 29/04/09


Un site Internet chinois vend de faux diplômes français
L'université de Toulon révèle l'existence d'offres de faux masters et de fausses licences sur la Toile.
Lire la suite de l’article


Facs : Pécresse dénonce le silence du PS sur les blocages
Face aux perturbations dans les établissements ces derniers mois, la ministre de l'Enseignement supérieur a estimé dimanche, lors du « Grand Jury » RTL-Le Figaro-LCI, que «le temps est compté pour sauver l'année».
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 29/04/09



20 % des étudiants européens devront passer une période à l'étranger d'ici à 2020
Les contingents les plus importants sont venus de France, mobilisation hexagonale oblige, et d'Espagne. Mais Turin, Hambourg, Berlin sont représentés de même que l'Angleterre, l'Ecosse et le Danemark. "Entre 5 et 40 personnes par pays", résume un étudiant français que le modèle danois (études gratuites assorties d'une rétribution versée aux étudiants) fait rêver.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 29/04/09 (un jour de retard)



Hôpitaux, Universités. Deux réformes, une logique : la rentabilité
Mobilisation. Désengagement de l’État, suppression d’emplois, menace sur les statuts… Les réformes de l’hôpital et de l’université répondent à un même objectif : la privatisation. Aujourd’hui, enseignants-chercheurs et personnels hospitaliers manifestent ensemble contre cette casse du service public.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 29/04/09



Facs : peu de manifestants mais toujours des blocages
Enseignants-chercheurs, étudiants et chercheurs, appelés à manifester mardi contre les réformes dans l'Enseignement, ont faiblement mobilisé mais un quart des universités restaient perturbées, treize semaines après le début du mouvement.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 29/04/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos du 29/04/09



Les enseignants-chercheurs se joignent au mouvement aujourd'hui
Les vacances ne sont pas encore terminées mais, déjà, les enseignants-chercheurs battent le rappel. Une intersyndicale - FSU, CGT, Solidaires, Sauvons l'université, Sauvons la recherche, Unef - appelle aujourd'hui professeurs et étudiants à manifester contre les réformes universitaires, quelques jours après la publication du décret sur les enseignants-chercheurs qui a, selon eux, « fait monter la colère ». A Paris, les syndicats ont prévu de rejoindre les médecins avec lesquels ils disent avoir des « inquiétudes communes ».
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 29/04/09



Une mobilisation riche d'enseignements
La « ronde des obstinés » tourne nuit et jour place de l'Hôtel-de-Ville à Paris depuis le 23 mars. En tout, cela fait trois mois que des milliers d'enseignants-chercheurs, de personnels non-enseignats se battent avec une imagination sans cesse renouvelée contre les réformes qui secouent l'université. Quelques présidents de fac ont pris goût aux banderoles. Les vacances d'hiver, puis de printemps, n'ont pas troué les rangs comme prévu. 20 Minutes fait le point.
Lire la suite de l’article


Mardi, c'est manif' chez les médecins et les universitaires
Ils sont appelés à protester contre les réformes gouvernementales dans l'enseignement supérieur et dans la santé...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 29/04/09



Comment la Sorbonne a bradé son nom au Moyen-Orient
Paris-IV Sorbonne ayant cédé à Abu Dhabi l'exclusivité du nom dans la région, Paris I-Panthéon Sorbonne ne peut plus s'y implanter.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 29/04/09



Qu'apprends-je des Que sais-je ?
La vénérable encyclopédie de poche s'offre une nouvelle présentation.Sans rien changer à cet esprit de sérieux qui fait sa force.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 29/04/09



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 29/04/09


Etrange mic mac autour de la Sorbonne à Abu Dhabi
C’est un lobbyiste proche d’Olivier Dassault, Pascal Renouard de Vallière, qui a monté l’opération d’implantation de Paris-4 Sorbonne à Abu Dhabi ( Emirats Arabes Unis), signée par Gilles de Robien, à l'époque ministre de l'Education Nationale, en 2006. Pour cette opération qui lui a demandé, dit-il, « deux ans de travail », il avait négocié une commission de 2 millions de $, que devait lui payer les Emirats. Mais il ne l’a jamais touchée. D’après lui, c’est le Quai d’Orsay qui s’y oppose. Mais l’affaire se complique du fait que, pour justifier ces honoraires, le protocole d’implantation de la Sorbonne à Abu Dhabi, qui a été rédigé en anglais, contient une clause d’exclusivité pour le Moyen Orient au profit de « The Sorbonne university ».
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 29/04/09


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 29/04/09


La formation tout au long de la vie en Actes
Peut-on réguler la mondialisation de l’éducation ? Le Comité mondial pour l’éducation et la formation tout au long de la vie (CMEF) réunissait le 28 avril à Paris son assemblée générale pour communiquer ses propositions. Sept mois après le 1er Forum mondial de l’éducation et la formation tout au long de la vie, les 28 et 29 octobre 2008, le Comité fait avancer avec rapidité et efficacité son projet de réflexion mondiale sur les offres éducatives.
Lire la suite de l’article


Comment faire aimer les sciences ?
Sur quels leviers appuyer pour développer le goût des sciences ? La publication par l'OCDE, le 28 avril, du rapport Top of the class, vient enrichir un débat déjà ancien.
Lire la suite de l’article


Les lycéens ont des droits
C'est ce que proclame Phosphore dans son numéro de mai 2009. Le magazine interroge l'école sur des points précis : les cours d'ECJS permettent-ils d'apprendre la démocratie ? La surveillance des lycéens est-elle excessive ? Il propose 8 fiches pratiques concrètes qui expliquent aux lycéens quels sont leurs droits : publier un blog, afficher ses opinions, faire grève…
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 29/04/09


Egalité des chances: un discours, et après?
Le plan pour l'égalité des chances, «c'est comme Potemkine: le décor est hyper-beau mais derrière, il n'y a rien!» Colère du directeur de Sciences-Po Lille, Pierre Mathiot, jeudi 23 avril, à la veille d'un déplacement de Nicolas Sarkozy à Jouy-le-Moutier (Val-d'Oise), en banlieue parisienne sur le thème de l'emploi des jeunes. Depuis 18 mois, son Institut d'études politiques (IEP) a mis sur pied un programme de formation pour aider les lycéens du Nord-Pas-de-Calais à intégrer Sciences-Po. Environ 350 élèves dans soixante lycées de la région suivent actuellement le «programme d'étude intégrée» (PEI) élaboré par Sciences-Po Lille. En 2008, 20% d'entre eux ont réussi le concours d'entrée des IEP. Et pourtant cette formation pilote n'a reçu aucune subvention de l'Etat malgré les demandes de ses initiateurs. «Il y a beaucoup d'effets d'annonce, On nous demande d'être innovant et de prendre des risques mais il n'y a pas un kopeck!», se désole Pierre Mathiot.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 29/04/09



La Coordination nationale des universités vote la poursuite de la grève
La coordination nationale des universités, réunie mercredi à l'université Paris IV, a voté "la poursuite de la grève dans les universités et les laboratoires", pour "s'opposer aux réformes du gouvernement", et a assuré que le mouvement n'était pas "près de s'arrêter".
Lire la suite de l’article


Sciences: 80 projets de lycéens européens en concours à Paris à la rentrée
La France organisera le concours européen des jeunes scientifiques (EUCYS), du 11 au 16 septembre au Palais de la découverte à Paris, pour la première fois en vingt ans d'existence de l'évènement.
Lire la suite de l’article


Des manifestants pénètrent dans la cour du ministère de la Recherche
Une vingtaine de manifestants du mouvement "Sauvons la recherche" ont forcé mercredi matin les grilles du ministère de la Recherche (5ème arrondissement) pour s'installer dans la cour, a annoncé à l'AFP Alain Trautmann, membre du collectif.
Lire la suite de l’article


Morano veut créer 8.000 places en jardin d'éveil et mieux informer sur le mariage (presse)
La secrétaire d'Etat à la famille, Nadine Morano, a annoncé que 8.000 places en jardin d'éveil seraient créées d'ici à 2012, et souhaite une meilleure information pour les futurs mariés, dans un entretien à Aujourd'hui en France daté de mercredi.
Lire la suite de l’article


Retardataires à l'agrégation: recours en Conseil d'Etat jeudi
Les candidats retardataires à l'agrégation au centre d'Arcueil (Val-de-Marne) le 2 avril en raison d'une panne de la SNCF vont déposer un recours jeudi en Conseil d'Etat "contre la décision du ministre Xavier Darcos de ne pas réorganiser les épreuves, a annoncé l'un d'eux à l'AFP. "Nous allons déposer jeudi un recours en Conseil d'Etat contre la décision du ministre Xavier Darcos de ne pas réorganiser l'agrégation du 2 avril pour les épreuves concernées (lettre modernes, histoire, anglais, espagnol et allemand)", a affirmé l'un des retardataires, Laurent Zimmermann, porte-parole d'un collectif regroupant quelque 65 retardataires.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

mardi, avril 28, 2009

Revue de presse du mardi 28 avril 2009

Convergence ? – La cagoule c’est tendance – l’internat pour se désintoxiquer de Facebook ? -

"Hôpital, université, même combat"
Ce titre se retrouve dans plusieurs journaux aujourd’hui. Il y avait en effet deux manifestations aujourd’hui. Les deux cortèges des personnels hospitaliers et des enseignants chercheurs, qui défilaient à Paris. Les deux banderoles "Pour la qualité et l'égalité d'accès aux soins, défendons l'hôpital public contre la suppression d'emplois et contre l'hôpital-entreprise" et "Recherche enseignement supérieur pour la défense du service public" étaient placées en tête du cortège commun, tandis que les manifestants défilaient vers le Sénat aux cris de "Résistance !" et "Sauvons le service public". On rapporte aussi qu’on a vu beaucoup de personnes cagoulées dans ce défilé qui criaient "La cagoule, c'est cool!" et "Tu veux ma photo?"
Après la manifestation parisienne les universitaires préparent une coordination nationale demain, à la Sorbonne. A l’intransigeance gouvernementale ont répondu plusieurs votes sur la poursuite de la grève des cours, essentiellement dans les universités de Sciences humaines et sociales de la région parisienne.. En fait les situations les plus disparates sont observables aujourd'hui dans les facs : reprise des cours ici, grèves là, blocages ailleurs, vote électronique (à Montpellier III) pour vérifier la légitimité du blocage, cours "hors les murs"…
Et, bien sûr, une grande amertume qui règne toujours...

De plus en plus de parents mettent leurs enfants en pension pour les sevrer de l'ordinateur, affirme un article du Figaro qui reprend l’information évoquée hier sur les effets de Facebook sur les notes des élèves. Il y a sûrement un peu de sensationnalisme dans cet article mais il permet de lire aussi quelques réflexions intéressantes.
«Malgré les règles qu'ils essaient de fixer à la maison, les parents n'arrivent plus à contrôler la situation, observe un professeur des collèges à Lyon. Non seulement l'ordinateur empiète sur le temps scolaire, mais il altère aussi la qualité de vie familiale. À bout, ils n'hésitent plus à recourir à l'internat.»
La démission des parents ne doit pas être l'argument principal, pour le psychanalyste Michaël Stora. «L'internat ne peut être choisi dans l'idée de transférer son autorité parentale défaillante vers une compétence extérieure , affirme-t-il. C'est une fausse solution qui conduit tout droit à l'échec. Les parents, qui ont aujourd'hui un besoin éperdu d'être aimés par leurs enfants, doivent réinvestir leur autorité et cessent de culpabiliser à l'idée de l'exercer. Ils confondent autorité et exigence, or les enfants ne sont pas débiles, ils savent faire la différence.»

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 28/04/09


Université: rentrée de grève pour les étudiants
A Paris 8 Saint-Denis, le mouvement des chercheurs continue, avec le soutien de nombre d'étudiants. Pour les évaluations, c'est le système D qui prime.
Lire la suite de l’article


Paris-8, Paris-3 et Nanterre ont revoté la grève
Le gouvernement, malgré ses espoirs, n'en a pas fini avec les universitaires. Cet après-midi, la grève a été revotée à l'Université Paris-8, jusqu'à la semaine prochaine. Comme à La Sorbonne nouvelle (Paris-3, Censier). Le mouvement continue dans plusieurs universités parisiennes et de province
Lire la suite de l’article


Dans les facs, la protestation échappe au train-train
Occupations, barrages, les modes d’action varient d’une université à l’autre.
Lire la suite de l’article


Une salariée licenciée pour avoir utilisé Facebook à domicile
Elle avait pris un congé maladie et a eu la malheur de mettre à jour son profil sur le réseau social.
Lire la suite de l’article


La coordination des universités se réunit demain à la Sorbonne
Après la manifestation parisienne de cet après-midi, les universitaires préparent une coordination nationale demain, à la Sorbonne. A l’instransigeance gouvernementale ont répondu plusieurs votes sur la poursuite de la grève des cours, essentiellement dans les universités de Sciences humaines et sociales de la région parisienne.
Lire la suite de l’article


La Jeunesse ouvrière chrétienne à l'école des loisirs
Forts d’une vaste enquête réalisée durant trois mois auprès de 7.433 jeunes âgés de 13 à 30 ans, les militants de la jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) s’apprêtent à débattre de la place accordée, par cette tranche d’âge, à la culture et aux loisirs.
Lire la suite de l’article


Hérouville-Saint-Clair coupe le wifi à l'école
La municipalité (Modem) de cette ville nouvelle de 24.000 habitants située dans l'agglomération de Caen (Calvados) entend «appliquer le principe de précaution».
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 28/04/09


Les fans de Facebook auraient de moins bonnes notes
Selon une étude américaine, les étudiants peu motivés seraient encore plus enclins que les autres à se laisser séduire par cette source de distraction inépuisable.
Lire la suite de l’article


Ces familles qui préfèrent l'internat à Internet
De plus en plus de parents mettent leurs enfants en pension pour les sevrer de l'ordinateur.
Lire la suite de l’article


Les étudiants européens incités à plus de mobilité
D'ici à 2020, 20 % des diplômés devront avoir effectué une partie de leurs études à l'étranger.
Lire la suite de l’article


Rien vu...
En complément du sondage madame Figaro-CSA sur les 15-24 ans, nous avons promené notre micro à la sortie d’un lycée parisien. A quelques heures du bac français blanc pour certains, filles et garçons évoquent leur avenir, le pouvoir d’achat ou la révolution numérique.
Lire la suite de l’article


15-24 ans l’anti-”Bof génération”
blasés ? Pas du tout. Selon notre sondage exclusif madame Figaro-CSA les jeunes sont hypermotivés ! Au moment où martin hirsch, haut-commissaire à la jeunesse, affine ses propositions pour l’emploi, nous avons voulu leur donner la parole. Face à la crise, ils sont bien plus optimistes qu’on ne l’imaginait.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 28/04/09



"Hôpital, université, même combat"
Port-Folio
Lire la suite de l’article


Journée de mobilisation conjointe dans les universités et les hôpitaux
Le monde universitaire, les médecins et autres personnels des hôpitaux sont appelés à une journée d'action, mardi 28 avril, afin de protester contre les réformes gouvernementales dans l'enseignement supérieur et la santé.
Lire la suite de l’article


A Lyon-II, la levée du blocage est votée dans le bruit des pétards et l'odeur des lacrymos
La présidence de l'université Lumière Lyon-II a communiqué, lundi 27 avril dans la soirée, les résultats de la consultation à bulletin secret organisée le même jour sur la poursuite ou non du blocage. A la question "Etes-vous favorable à la levée du blocage ?", 4 240 personnes (étudiants, enseignants et personnels administratifs), soit 14,90 % des inscrits, se sont exprimées, et le "oui" a remporté 80,77 % des suffrages. Mais les incidents violents de l'après-midi sur le campus dit "des quais" ont entraîné la fermeture administrative de l'université pour une période indéterminée.
Lire la suite de l’article


Les solutions pour financer ses études de commerce
Qui peut s'offrir une école de commerce ? Les frais de scolarité ont de quoi décourager les familles aux revenus moyens ou modestes. A HEC, numéro un dans les classements, la scolarité ne coûte pas moins de 33 700 € pour trois ans (tarifs 2009).
Lire la suite de l’article


"Depuis deux ans, il y a beaucoup de paroles de promesses, mais pas vraiment d'actes"
Patrick Lozès, président du Conseil représentatif des associations noires (CRAN) demande un projet de loi autorisant les enquêtes sur le ressenti d'appartenance et la création d'une "agence entreprendre et employer dans la diversité".
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 28/04/09 (un jour de retard)



SANTÉ UNIVERSITÉSHôpitaux, Universités. Deux réformes, une logique : la rentabilité
Mobilisation. Désengagement de l’État, suppression d’emplois, menace sur les statuts… Les réformes de l’hôpital et de l’université répondent à un même objectif : la privatisation. Aujourd’hui, enseignants-chercheurs et personnels hospitaliers manifestent ensemble contre cette casse du service public.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 28/04/09



Bataille pour le français chez Axa
Des négociations vont débuter mardi chez l'assureur Axa sur l'emploi de la langue française, ce que réclamaient les syndicats depuis plusieurs mois pour garantir un «droit au français». 

Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 28/04/09



Hérouville-Saint-Clair va couper le Wifi dans les écoles
La municipalité Modem d'Hérouville-Saint-Clair a annoncé lundi 27 avril qu'elle allait couper le Wifi (internet sans fil) dans les écoles d'ici à la fin de l'année, quatre jours après le lancement du "Grenelle des ondes" à Paris.
Lire la suite de l’article


Y a-t-il une pédagogie jésuite ?
Au moment où les membres des établissements scolaires sous tutelle de la Compagnie de Jésus se réorganisent et se rassemblent, enquête sur leurs spécificités
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 28/04/09



Relancer l'ascenseur social
Dossier
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 28/04/09



L'Indemnisation des stages pas suffisante
Dans la foulée des annonces présidentielles pour l'emploi des jeunes vendredi, le comité des stages s'est réuni hier. Les membres du gouvernement Valérie Pécresse (Enseignement supérieur), Eric Woerth (Budget), André Santini (Fonction publique) et Martin Hirsch (Jeunesse) ont confirmé que les jeunes effectuant un stage de plus de deux mois seront obligatoirement indemnisés à hauteur de 30 % du Smic, soit 311 euros net, qu'ils travaillent en entreprise ou dans la fonction publique. Jusque-là, la rétribution minimum des stages n'était obligatoire que pour les stages de plus de 3 mois, et en entreprise seulement. Pour Génération précaire, cette annonce est une « reculade ». Ils espéraient bien plus, comme l'interdiction des stages hors cursus par exemple. Quant à l'Asmi, l'Association des stagiaires du ministère de l'Intérieur, elle voulait que soit limitée à six mois la durée d'un stage, « pour ne pas confondre stage et emploi ». Peine perdue.
Lire la suite de l’article


Mardi, c'est manif' chez les médecins et les universitaires
Ils sont appelés à protester contre les réformes gouvernementales dans l'enseignement supérieur et dans la santé...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 28/04/09



Affrontements entre police, vigiles et étudiants à Lyon 2
Après douze semaines de mouvement contre les réformes Pécresse et Darcos, les étudiants, enseignants et personnels de Lyon 2 étaient appelés, ce lundi, à voter pour ou contre le blocage de leur université, qui dure depuis le 4 mars.
Lire la suite de l’article


Le président Sarkozy et le sacrifice de la jeunesse
Par Marylise Lebranchu, Députée du Finistère

Que dira-t-on à toute cette génération de jeunes qui ne trouveront aucun débouché professionnel après leurs longues années d'études ? Comme d'habitude : « Apprentissage », comme si cette formation importante n'était que soupape de sécurité. Ou encore : « premier contrat, après un stage gratuit de deux mois ». C'est ce qu'a proposé Sarkozy. Ce n'est pas sérieux.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Ouest-France du 28/04/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 28/04/09



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 28/04/09


Universités : l'incroyable optimisme de Marcel Gauchet
Le jubilatoire Marcel Gauchet est très sollicité, ces temps-ci. Peut-être parce que sa lucidité souvent joyeuse, jamais désespérée, est aussi une invitation à l'action. Aujourd'hui, le philosophe est l'invité spécial de Libération . Il donne un longue et passionnante interview, et il intervient dans chaque page d'actualité. Le contexte : les situations les plus disparates sont observables aujourd'hui dans les facs : reprise des cours ici, grèves là, blocages ailleurs, vote électronique (à Montpellier III) pour vérifier la légitimité du blocage, cours "hors les murs" donnés par les profs dans des cafés... Mais les mesures contestées sont quand même publiées au JO, on ne voit pas la sortie de crise et l'amertume semble règner.
Lire la suite de l’article


Universités et hôpitaux : les manifestations se rejoignent
Les cortèges des enseignants chercheurs et des personnels hospitaliers se sont retrouvés à Port-Royal à Paris. Les manifestants sont 32.000 au total, selon les syndicats.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
L’Express.fr du 28/04/09


Les dix pièges à éviter sur Facebook
Vous ne voulez pas que votre patron découvre les dernières photos de votre anniversaire bien arrosé? Vous en avez marre d'être inondé des mises à jour des histoires de coeur de votre petite cousine? Voici quelques astuces pour éviter de trébucher sur les pièges de Facebook...
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 28/04/09


L'école menacée par la pandémie grippale ?
L'école française est-elle préparée au risque d'une pandémie grippale ? Alors que l'Organisation mondiale de la santé vient de réévaluer le risque pandémique en passant au stade 4, celui qui précède directement la pandémie, la probabilité d'une pandémie mondiale de la grippe porcine ne peut pas être écartée. Dans cette perspective quelles mesures sont prévues par le ministère ? Quels conseils donner aux enseignants ?
Lire la suite de l’article


L’apprentissage : l’illusion de la panacée universelle
Vendredi 24, Nicolas Sarkozy présentait son plan pour l’emploi des jeunes depuis le campus Véolia. Le lieu illustrait le propos puisque l’un et l’autre se centrent sur la formation par alternance. Pour le président de la République, l’amélioration de l’insertion professionnelle des jeunes passe par l’apprentissage, selon lui « 70 % des jeunes qui passent par ce cursus trouvent un emploi ». Mais le lieu choisi n’est pas exactement représentatif de ce qu’est en France l’alternance.
Lire la suite de l’article


Polémiques autour du nouveau programme de maths de seconde
L’annonce de la suppression de 13500 postes au Ministère de l’Education Nationale se traduit forcément sur le terrain. Principalement visées, les missions hors de la classe sentent le vent du boulet puisque 50% d’entre elles, assurées par des mises à disposition, verraient les heures qui leur sont affectées rapatriées par les rectorats vers des activités de face à face. Parmi elles, l’éducation à l’image et aux médias est particulièrement menacée, dans les CDDP comme au Clémi.
Lire la suite de l’article


L’éducation aux médias menacée par l’austérité
L’annonce de la suppression de 13500 postes au Ministère de l’Education Nationale se traduit forcément sur le terrain. Principalement visées, les missions hors de la classe sentent le vent du boulet puisque 50% d’entre elles, assurées par des mises à disposition, verraient les heures qui leur sont affectées rapatriées par les rectorats vers des activités de face à face. Parmi elles, l’éducation à l’image et aux médias est particulièrement menacée, dans les CDDP comme au Clémi.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 28/04/09


Lycée professionnel: une réforme en catimini pour 710.000 élèves
Pendant que Richard Descoings consulte les lycéens de France en vue d'une réforme déjà repoussée d’un an, une autre réforme majeure, celle de la voie professionnelle, entrera elle en application dès la rentrée 2009. Quelque 710.000 élèves, soit plus d’un tiers des lycéens français, sont concernés.
Lire la suite de l’article


Universitaires, chercheurs et hospitaliers, tous ensemble dans les rues de Paris
Université de Jussieu, à Paris, mardi 28 avril, midi. Le cortège des universitaires et chercheurs tarde à s'ébranler.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 28/04/09



Universités: faible mobilisation dans la rue, un quart des facs perturbées
Enseignants-chercheurs, étudiants et chercheurs, appelés à manifester mardi contre les réformes dans l'Enseignement, ont faiblement mobilisé mais un quart des universités restaient perturbées, treize semaines après le début du mouvement.
Lire la suite de l’article


Les appels à débloquer l'université de Caen se multiplient
Les appels à débloquer l'université de Caen se sont multipliés mardi mais la plupart des bâtiments restaient bloqués dans l'attente d'une assemblée générale des étudiants jeudi.
Lire la suite de l’article


Un surveillant de lycée arrêté pour détention d'images pédopornographiques
Un surveillant de lycée de Savoie a été interpellé après la découverte dans son ordinateur de centaines d'images et vidéos pornographiques mettant en scène des mineures, dont certaines qu'il convainquait de se dévêtir via internet, a-t-on appris mardi de source judiciaire.
Lire la suite de l’article


Les campus de l'université Lyon 2 fermé au lendemain d'échauffourées
La présidence de l'université Lyon 2 a décidé de fermer mardi ses deux campus, et ce jusqu'à nouvel ordre, au lendemain d'échauffourées lors d'un vote des étudiants sur une levée du blocage de l'université.
Lire la suite de l’article


Intrusion violente au lycée de Gagny: les 11 jeunes interpellés relâchés
Les onze jeunes gens, dont six mineurs, placés en garde à vue lundi pour leur participation présumée à l'expédition punitive menée le 10 mars dans un lycée de Gagny (Seine-Saint-Denis), ont été remis en liberté lundi soir, a-t-on appris mardi de source policière.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

lundi, avril 27, 2009

Revue de presse du lundi 27 avril 2009

Amertume universitaire - désobéisseurs - menaces sur l'éducation aux médias - Nein ! - Facebook mauvais pour les notes...

Amertume et confusion dans les universités.
Le décret sur le statut des enseignants chercheurs qui a agité les facs pendant seize semaines a été adopté (certes modifié) en catimini et publié au JO du 25 avril. Même si les cours ont repris dans plusieurs universités, l'amertume règne encore dans le monde universitaire et la tension est loin d'être retombée.
La ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse a reconnu dimanche 26 avril qu'il faudrait "décaler les examens de quelques semaines dans certaines universités", en raison des fortes perturbations liées au mouvement social de ces derniers mois, et alors qu'une nouvelle journée de manifestations est prévue mardi.
Le JDD (Journal du Dimanche) s'est procuré une liste des facs (20 sur 83) qui ne pourront tenir le calendrier. En règle générale, les universités reporteront les épreuves de mai à juin, voire début juillet. Mais dans six universités (Amiens, Besançon, Bordeau III, Lorient, Montpellier III et Toulon), selon le JDD , les épreuves de rattrapage, qui normalement ont lieu en juin seront fixées en septembre. Comme le souligne le blog EducObs, on imagine les situations cornéliennes pour les étudiants qui ont trouvé un job d'été, un stage, prévu un voyage...

Désobéir ?
"Au lieu d'engager le dialogue dans un esprit constructif, les inspections académiques s'enferment dans une répression disproportionnée visant à faire rentrer dans le rang les enseignants qui, en conscience, refusent d'appliquer les dispositifs et les programmes pédagogiques qui remettent en cause le sens profond de leur mission". En lutte depuis des mois contre les nouveaux programmes du primaire et l'accompagnement scolaire, les "désobéisseurs" appellent, le mercredi 6 mai enseignants, syndicats et parents à participer à une 3ème Journée de la désobéissance dans l'éducation . Elle devrait être marquée par la 3 000ème lettre de désobéissance.


L'éducation aux médias en danger.
Un article de Médiapart, signé de notre amie Odile Chenevez nous alerte sur la situation du du CLEMI (Centre de liaison de l'enseignement et des Média d'information et en particulier des équipes académiques. Alors qu'on vient de célébrer les 20 ans de la semaine de la presse, un grand nombre de ces équipes académiques du Clemi voient leurs moyens diminuer. Des équipes parmi les plus actives sont réduites à presque néant
Dans le même temps, l'Europe demande à ses états membres de faire un bilan sur l'éducation aux médias, plusieurs rapports demandent en France que cette éducation soit développée. Rappelons aussi que c'est une mission fondamentale de l'école inscrite dans le socle commun des connaissances et des compétences comme le rappelle le ministre de l'Education nationale dans sa circulaire présentant la semaine de la presse.
Mais l'éducation nationale n'en est pas à une contradiction près...

Laïcité à l'Allemande.
Les Berlinois ont rejeté dimanche lors d'un référendum local une revalorisation des cours de religion dans les écoles de la capitale allemande, qui continueront donc à organiser des leçons d'"éthique" obligatoires pour tous les élèves, quelles que soient leurs origines. C'est ce qu'on peut lire dans une dépêche AFP reprise par Les Échos
Ce débat complexe ne portait pas sur la place de la foi dans l'espace public - l'Allemagne ne connaît pas la notion de laïcité - mais plutôt sur la manière de transmettre des valeurs dans une ville multiculturelle et de moins en moins religieuse, notamment dans l'ancien Berlin-Est. Après un sanglant crime dit "d'honneur" au sein de la communauté turque, qui avait ému tout le pays, la mairie avait imposé en 2006 un cours d'éthique obligatoire pour tous, avec l'idée affichée de rassembler dans une même classe les élèves de toutes origines et de toutes confessions. Soutenue par des partis politiques de droite, par les Eglises catholiques et protestantes, par la communauté juive et par une partie de la communauté musulmane, l'association "Pro Reli", à l'origine de ce scrutin, souhaitait remplacer ces cours d'éthique par la possibilité de cours de religion (c'est d'ailleurs ce qui se fait dans d'autres Landër). "Un cours d'éthique obligatoire, imposé par l'Etat, démontre un manque de tolérance", affirmaient-ils. Les berlinois ont répondu « Nein »

Facebook n'est pas bon pour les études.
Selon une étude de l'université de l'Ohio, rapportée par 20 minutes la corrélation est avérée entre le temps passé sur "FB" et des notes moyennes. "Il y a une déconnexion entre l'affirmation des étudiants selon lesquels le fait de passer du temps sur Facebook n'a aucun impact sur leurs études et nos conclusions qui montrent que leurs notes sont plus basses et qu'ils passent moins de temps à leurs études", note Aryn Karpinski, post-doctorant en sciences de l'éducation à co-auteur de l'étude. Ce qu'il faut retenir tient en peu chiffres. Les étudiants qui sont sur Facebook (plus fréquents dans les sciences dures qu'en sciences sociales, bizarrement) consacrent en moyenne 11 à 15 heures par semaine aux études hors cours, contre 1 à 5 heures pour les Facebookers. Evidement, les notes s'en ressentent, quoique de façon non proportionnelle.
Y aura t-il un effet Facebook sur la productivité de l'auteur de cette revue de presse ?

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 27/04/09


Valérie Pécresse accuse le PS et le NPA
Devant le risque d'une relance de la contestation, Valérie Pécresse utilise un argument policitien pour le moins usé : c'est la faute de la gauche, et singulièrement des troskystes du NPA. C'est sur RTL, hier, que la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche s'est livrée à ces attaques.
Lire la suite de l’article


La terreur des bloqueurs
Virginie Roussel, journaliste et chargée de cours à l'université Paris III

Les grévistes qui bloquent l’université de Paris-III éliminent-ils les étudiants les plus fragiles et les plus précaires – ceux qui nous servent au McDo – en les dissuadant de poursuivre leurs études ? Oui !
Mettent-ils en danger les étudiants étrangers qui doivent justifier de leur scolarité pour obtenir le renouvellement de leur carte de séjour à la préfecture de police, sans quoi ils risquent de se retrouver sans papiers? Encore oui.
Mais comment s’y prennent-ils au juste, ces bloqueurs, pour réussir le torpillage exemplaire de Paris-III ? Voici le mode d’emploi.
Lire la suite de l’article


Intrusion violente au lycée de Gagny: 11 jeunes en garde à vue
Onze jeunes gens de 15 à 20 ans ont été placés en garde à vue lundi pour leur participation présumée à l’expédition punitive menée le 10 mars dans un lycée de Gagny en Seine-Saint-Denis.

Lire la suite de l’article


L’université doit-elle jouer la concurrence ?
La crise universitaire n’en finit pas de durer. Comment l’expliquer, alors que tout le monde s’accorde à reconnaître que l’avenir d’un pays passe par la qualité de son enseignement. La réforme de l’enseignement supérieur apparaît à tous indispensable, mais, dès qu’il s’agit de passer à l’acte, les protagonistes se crispent. La peur d’une université à deux vitesses pèse.
Alors, quelles réformes faut-il entreprendre ? L’autonomie favorisera-t-elle la démocratisation du système, ou au contraire, faut-il maintenir sa centralisation afin de mieux assurer l’égalité des chances ? L’excellence implique-t-elle la concurrence ? Et qu’en pensent les étudiants, les premiers concernés ? Pour sonder cette interrogation, France Culture et Libération à l’initiative de l’association «Les controverses du progrès» ont demandé à Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et à Jean-Baptiste Prévost, président de l’Unef de «disputer» le sujet, puis de répondre aux interventions critiques de Simone Harari, Elisabeth Huppert, Jean Peyrelevade et Agnès Touraine.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 27/04/09


Rétention de notes : des sanctions envisagées à Lille
Après douze semaines de perturbations, le président menace de saisir le conseil de discipline.
Lire la suite de l’article


Les grèves accentuent
la désaffection pour les facs
Les universités perturbées par les récentes contestations sont moins demandées par les étudiants.
Lire la suite de l’article


Les secrets de la mémoire
Quels sont les mécanismes de la mémoire ? Comment les souvenirs s'impriment-ils dans le cerveau ? Où sont-ils stockés ? Quels circuits empruntent-ils pour ressurgir à tout moment ? La mémoire n'a pas révélé tous ses secrets, mais les études effectuées permettent de mieux la connaître, pour mieux l'entretenir et la préserver.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 27/04/09



A Caen, l'université craint d'être sacrifiée par l'Etat, dans l'indifférence générale
A première vue, l'université de Caen est fermée à double tour. A l'intérieur, une barricade de tables et de chaises interdit le passage. A l'extérieur, la direction a mis le verrou, pour des raisons de sécurité. La situation semble donc bloquée, mais c'est un trompe-l'oeil. Depuis le 2 février, quand a démarré sur le campus le mouvement contre les réformes Pécresse, le savoir a continué à couler comme une fonction vitale. L'enseignement prend des voies détournées : cours du soir ou amphis en plein air. Le lieu fonctionne par à-coups, selon l'humeur des assemblées générales qui, tantôt durcissent le ton contre les décrets maudits, tantôt votent la libération des locaux pour ne pas obérer les examens.
Lire la suite de l’article


Le péril jeune, par Gérard Courtois
Après les références révolutionnaires agitées ces dernières semaines, voici venu le temps de l'évocation - ou plutôt de l'invocation - du joli mois de mai qui approche. Et l'on ne coupera pas à la question rituelle depuis quarante ans, à chaque secousse de la société française : un "mai 2009" est-il possible ?
La question a quelque chose d'absurde. Mai 68 était une crise de croissance exubérante. Le printemps 2009 exprime une crise de confiance anxieuse. A l'époque, la France s'ennuyait de la férule bougonne d'un vieux général. Aujourd'hui, elle s'inquiète d'une crise mondiale dont son bouillonnant président ne parvient pas à la convaincre qu'elle pourra sortir sans graves dégâts. Rien de commun, donc. Sauf une réalité immuable : l'impuissance de ce pays à répondre aux attentes et aux inquiétudes de sa jeunesse.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 27/04/09 (un jour de retard)



Les jeunes des banlieues au ban de l'emploi
Le chômage submerge les jeunes des cités. Depuis quelques mois, la situation s’aggrave. Le désespoir gagne du terrain. Le feu couve. Analyse : le plan Hirsch apporte-t-il une réponse ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 27/04/09



Surmonter le stress des concours
La période des épreuves d’entrée dans les grandes écoles débute aujourd’hui. Un temps de stress pour les candidats, qu’il est possible de maîtriser, assure le psychiatre Patrice Huerre.
Lire la suite de l’article


Violences au lycée de Gagny: 11 jeunes en garde à vue
Onze jeunes gens de 15 à 20 ans ont été placés en garde à vue lundi pour leur participation présumée à l'expédition punitive menée le 10 mars dans un lycée de Gagny, en Seine-Saint-Denis. Dix ont été interpellés à 6 heures à leur domicile, à la cité des Dhalias à Gagny, le onzième s'est présenté à la police qui le recherchait. Aucun n'a reconnu sa participation, a précisé une source judiciaire.


Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 27/04/09



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos du 27/04/09



Emploi des jeunes : Nicolas Sarkozy appelle les entreprises à la rescousse
Nicolas Sarkozy a appelé vendredi les entreprises à être « exemplaires » en termes d'embauche des jeunes. L'Etat consacrera 1,3 milliard pour les soutenir mais attend des engagements chiffrés en contrepartie. Le Medef « approuve sans réserve ».
Lire la suite de l’article


Pécresse veut « sauver l'année universitaire », la grogne persiste
« Le temps est compté », il faut que la « communauté universitaire se mobilise pour sauver l'année universitaire », a lancé hier Valérie Pécresse, la ministre de l'Enseignement supérieur, qui était invitée du Grand Jury RTL-LCI-« Le Figaro ».
Lire la suite de l’article


Intrusion violente au lycée de Gagny: 11 jeunes en garde à vue
Onze jeunes gens de 15 à 20 ans ont été placés en garde à vue lundi pour leur participation présumée à l'expédition punitive menée le 10 mars dans un lycée de Gagny (Seine-Saint-Denis), a-t-on appris de source policière
Lire la suite de l’article


Référendum à Berlin: l'"éthique" restera obligatoire pour tous à l'école
Les Berlinois ont rejeté dimanche lors d'un référendum local une revalorisation des cours de religion dans les écoles de la capitale allemande, qui continueront donc à organiser des leçons d'"éthique" obligatoires pour tous les élèves, quelles que soient leurs origines. 51,3% des votants ont rejeté une réforme qui prévoyait que les élèves aient le choix entre ce cours d'éthique et un cours portant sur la religion de leur choix, selon des résultats définitifs communiqués à 19h00 GMT.
Lire la suite de l’article


L'Unef affiche sa détermination offensive face au gouvernement
L'Unef, première organisation étudiante, a mis en garde dimanche le gouvernement contre son "attitude fermée et agressive" à l'égard d'une jeunesse déterminée à "être à l'offensive dans les prochains mois", au terme de son 81e congrès à Marseille.
"Ce congrès adresse un avertissement, une mise en garde au gouvernement", a déclaré Jean-Baptiste Prévost, reconduit pour deux ans à la présidence du syndicat.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 27/04/09



Facebook coté cancres
Facebook n'est pas le meilleur stimulant pour les études. Selon une étude américaine, la corrélation est avérée entre le temps passé sur "FB" et des notes moyennes.
Lire la suite de l’article


Jeunes cherchent travail, autonomie et un peu d'espoir
Alors que Nicolas Sarkozy annonce son plan pour l'emploi des jeunes ce vendredi, «20 Minutes» a interrogé de jeunes diplômés...
Lire la suite de l’article


Sarkozy annonce 1,3 milliard d'euros pour l'emploi et la formation des jeunes
Le chef de l'Etat a détaillé à Jouy-le-Moutier son «plan d'urgence»...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 27/04/09



Les jeunes sont pauvres, mais la France aide… leurs parents
Bien que la plupart des 18-25 ans soient en situation précaire, les aides de l'Etat concernent leurs parents.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 27/04/09



Une ville normande supprime le Wi-Fi dans ses écoles
Inquiétée par les dangers des ondes électromagnétiques, la Ville d'Hérouville-Saint-Clair a décidé d'appliquer un principe de précaution vis-à-vis des antennes-relais.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 27/04/09



La liste des facs où les examens sont reportés
En déclarant mercredi que dans certaines universités, "les examens ne pourront pas se tenir à la date prévue", François Fillon a mis dans l'embarras le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, qui estime que la mobilisation va faiblissant. Mais le Premier ministre a juste levé le voile sur une réalité. Débuté il y a plus de quatre mois, le conflit qui touche des dizaines de facs devait avoir comme première conséquence un inévitable report du calendrier.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 27/04/09



Universités : Pécresse confirme que des examens vont être décalés

"Nous ne braderons pas les diplômes, (...) s'il faut retarder les examens de quelques semaines, nous le ferons", a déclaré la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse.
Lire la suite de l’article


Fin d'année chaotique pour certains étudiants
Fin d'année cahôtique pour certains étudiants. ça y est. Le décret sur le statut des enseignants chercheurs qui a enflammé les facs pendant seize semaines a été publié au JO du 25 avril. Même si plusieurs concessions ont été faites aux universitaires hostiles à ce statut, meêm si les cours ont repris , l'amertume règne encore dans le monde universitaire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 27/04/09


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 27/04/09


Une enquête de l'Unaïsse dénonce "le désintérêt" envers les accompagnants scolaires et les élèves handicapés
Association de parents d'enfants handicapés, l'Unaïsse connaît bien les accompagnants scolaires. Alors que le ministère a publié une circulaire appelant les recteurs à faire bénéficier les accompagnants de la VAE (validation des acquis de l'expérience), l'Unaïsse a sollicité un millier d'accompagnants pour savoir ce qu'il en était sur le terrain.
Lire la suite de l’article


La question du rythme scolaire
"On ne peut ignorer les données des différentes recherches dès lors qu’on se propose d’aménager le temps scolaire dans la journée, la semaine et l’année" écrivait dans le Café pédagogique, il y a plusieurs mois, Hubert Montagner. Cet avis n'a pas été écouté par Xavier Darcos qui a alourdi la journée scolaire des écoliers français, déjà les plus longues du monde, en supprimant les cours du samedi matin et en instituant un temps d'accompagnement scolaire de 2 heures hebdomadaires.
Lire la suite de l’article


Stages d'anglais : à quoi ça sert ?
Au lycée général et technologique Jean-Pierre Vernant de Sèvres (92), Xavier Darcos est allé le 23 avril rencontrer quelques-uns des élèves qui suivent, par petits groupes, les stages gratuits d’anglais proposés pendant ces vacances de printemps. Car, à raison de 5 heures par jour, pendant 3 jours, c’est bien d’une immersion linguistique, même courte, dont il s’agit pour les élèves.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 27/04/09


L'éducation aux médias est en danger
Alors que nous venons de célébrer les 20 ans de la semaine de la presse, un grand nombre d'équipes académiques du Clemi voient leurs moyens diminuer. Les quelques moyens humains dont disposaient ces équipes dans le domaine de l'éducation aux médias sont écornées dans beaucoup d'endroits, voire totalement supprimées. Des équipes parmi les plus actives sont réduites à presque néant. Lorsqu'une mission nationale déjà minuscule est encore entamée, elle risque tout simplement de perdre tout impact. Et ceci se produit au moment même où l'Inspection générale publie un rapport qui souligne la nécessité et même l'urgence de développer l'action du Clemi.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 27/04/09



Universités: Pécresse condamne "le silence assourdissant" du PS
La ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a dénoncé dimanche "le silence assourdissant et irresponsable du parti socialiste" à propos des mouvements de grève dans certaines universités.
Lire la suite de l’article


Réunion de 46 pays d'Europe pour faire le bilan du "processus de Bologne"
Les représentants de 46 pays se réunissent mardi et mercredi à Louvain-la-Neuve (Belgique) pour dresser le bilan de l'harmonisation européenne des études supérieures, dit "processus de Bologne", et relancer à l'horizon 2020 une mobilité universitaire qui peine à décoller.
Lire la suite de l’article


Etudes supérieures en Europe: le "processus de Bologne"
Le processus de Bologne, lancé en 1999 par 29 pays européens, vise à construire un Espace européen de l'enseignement supérieur (EEES) en harmonisant les cursus universitaires afin de faciliter la reconnaissance des diplômes en Europe et la mobilité étudiante et enseignante.
Lire la suite de l’article


Mesures Sarkozy pour les jeunes: réactions de la Confédération étudiante et du Snuep-FSU
La Confédération étudiante a mis en garde contre l'alternance comme "solution centrale au problème de l'emploi des jeunes", tandis que le Snuep-FSU (enseignement professionnel) a jugé que les mesures de Sarkozy présentées vendredi pour les jeunes était "peu imaginatives".
Lire la suite de l’article


Chômage des jeunes : Sarkozy pare au plus pressé, mais pas de rupture
Le chef de l'Etat, en décidant un transfert massif d'argent public vers les employeurs formant des 16-25 ans en alternance, a misé sur un dispositif éprouvé et a paré au plus pressé, sans rompre avec une politique de l'emploi fondée principalement sur la baisse du coût du travail.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.