mercredi, juin 27, 2007

Revue de presse du mercredi 27 juin 2007

Nous allons mettre en place de façon systématique un service d'accompagnement éducatif de 16 h 30 à 18 heures, avec une priorité pour les sixième et cinquième. ”. C’est une des annonces qu’on peut trouver dans interview de Xavier Darcos donnée au journal Le Parisien . Il annonce également que ces heures seront encadrées par des aides éducateurs, des acteurs du monde associatif, des retraités… Et des enseignants, ce qui suppose de payer les professeurs volontaires en heures supplémentaires (bientôt exonérées d’impôt).
Travailler plus…pour gagner plus… Décidemment, ce slogan est décliné dans tous les domaines.

Libération.fr nous informe que la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse a présenté un nouveau texte sur l'autonomie des universités d'où ont disparu les points qui faisaient la quasi-unanimité contre eux.
Selon Le Monde, cette nouvelle version, modifie les trois sujets les plus controversés du texte : le caractère optionnel de la prise d'autonomie financière en matière de ressources humaines et de propriété immobilière, le resserrement des conseils d'administration d'une soixantaine de membres aujourd'hui à une vingtaine (avec une moindre représentation des étudiants) et l'instauration d'une sélection à l'entrée du master (bac + 4).
Les représentants des étudiants et des présidents d'université se disent "rassurés". La FSU et le Sgen-CFDT sont plus réservés.

Dans Le Monde, un dossier sur la “base élèves” Les opposants s'inquiètent de la présence, dans cette ”B E1D ” (Base élèves premier degré) , d'entrées sensibles, comme la nationalité de l'enfant (mention obligatoire), la date d'arrivée en France des parents, la culture d'origine ou la langue parlée à la maison (mentions pour l'instant facultatives). Une centaine de directeurs d'écoles d'Ille-et-Vilaine refusent de rentrer dans cette expérimentation.
le journal du soir propose le témoignage d’une directrice d’école qui risque la "destitution" à la rentrée.

Dans La Croix, un dossier sur Ces femmes qui tracent la voie de l'intégration, c‘est-à-dire les femmes issues de l’immigration rentrées au gouvernement comme Rachida Dati, Rama Yade ou Fadela Amara. Quoi qu’on puisse dire sur la stratégie qui les a amenées à ces postes, et la logique de communication à l’œuvre. Il faut admettre comme le dit une éducatrice dans ce dossier qu’elles constituent « un modèle auquel on peut se raccrocher » , et que cela peut contribuer à motiver certains jeunes à l’école.

Cette revue de presse entame ses derniers jours avant les vacances et un repos bien mérité. Le slogan du rédacteur de cette chronique a été durant toute l’année « travailler beaucoup trop, pour gagner pas assez ! »

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 27/06/07


Universités: un nouveau projet de loi sans les points de blocage
La ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse a présenté un nouveau texte sur l'autonomie des universités d'où ont disparu les points qui faisaient la quasi-unanimité contre eux.
Lire la suite de l’article


«Happy slapping» à Porcheville : le vidéaste condamné à un an de prison
Le lycéen de 20 ans qui avait filmé avec son téléphone portable l’agression d’une enseignante à Porcheville (Yvelines) le 24 avril 2006, a été condamné mercredi à un an de prison, dont six mois ferme par le tribunal correctionnel de Versailles.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 27/06/07


Facs : une nouvelle copie pour lever les doutes
Un texte sera élaboré avant la fin de la semaine pour répondre aux inquiétudes des enseignants et des étudiants.
Lire la suite de l’article


Châteaux, vignobles, fermes... les richesses méconnues des universités
Prestigieux mais coûteux à entretenir, ce patrimoine est souvent hérité de généreux donateurs.
Lire la suite de l’article


Les doyens des facs de médecine et de droit craignent de perdre du pouvoir
Paradoxalement, l'opposition la plus tenace à une réorganisation des universités pourrait venir non pas des universités de sciences humaines, traditionnellement frondeuses, mais des très conservateurs doyens des facultés de santé et de droit. Les conférences des doyens des facultés de santé (médecine, pharmacie, odontologie) et les hôpitaux universitaires s'inquiètent ainsi de « l'apparente absence d'un volet consacré spécifiquement à la santé » dans le projet de loi « de réforme pourtant nécessaire des universités ». Dotés depuis longtemps d'une autonomie importante au sein des universités, les doyens (patrons des différentes disciplines) craignent de perdre une partie de leur pouvoir au profit de présidents d'universités tout puissants. Un article de l'avant-projet prévoit en effet que les doyens ne pourront plus gérer les recettes et dé- penses de leur département que par délégation du président. Le Pr Jean Daucet, Prix Nobel de médecine, s'en est ému dans une lettre à Nicolas Sarkozy.
Lire la suite de l’article


"La maîtresse du président", un mauvais conte malien
Un enseignant et un journaliste condamnés à la prison ferme pour offense au chef de l'État.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 27/06/07 (un jour de retard)



Facs : premier recul sur une réforme baclée
La présentation en Conseil des ministres de la réforme sur l’autonomie des universités est repoussée d’une semaine. Décryptage des points qui fâchent.
Lire la suite de l’article


à Toulouse, la riposte s’organise
Les personnels des trois campus se sont mobilisés, hier, en assemblée générale. Ils manifesteront le 2 juillet contre le projet gouvernemental.
Lire la suite de l’article


Les syndicats satisfaits du report
La communauté universitaire revendique un desserrement du calendrier.
Lire la suite de l’article


Business scolaire
Les enfants scolarisés dès deux ans sont de plus en plus nombreux. Tellement que le monde de l’édition y a vu une juteuse affaire. L’éditeur Hatier a lancé cet été les cahiers Maternelle, toute petite section, alors que, selon les experts, cela ne sert à rien.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 27/06/07 ( payant)



Darcos veut généraliser « l'école après les cours »
Le ministre de l'Education nationale nous dévoile son plan, qui s'appliquera dès la rentrée de septembre dans les établissements difficiles. Chaque élève pourra bénéficier d'études surveillées gratuites de 16 h 30 à 18 heures.
Lire la suite de l’article


A Jean-Macé à Clichy, 200 élèves en bénéficient déjà
Tous les lundis et parfois les mardis, à la fin de cours, Nawed, Cherif, Nassima, Abdelkrim et quatre autres copains de...
Lire la suite de l’article


Nicolas Sarkozy fait des concessions aux étudiants
Les organisations enseignantes et étudiantes ne sont pas reparties bredouilles de l'Elysée. Hier, le président Sarkozy...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 27/06/07



L'examen de la réforme des universités reporté d'une semaine
Le gouvernement affirme vouloir "trouver le bon tempo". Les représentants universitaires espèrent des modifications
Lire la suite de l’article


Ces femmes qui tracent la voie de l'intégration
Dans l'ombre des trois ministres issues de l'immigration, une nouvelle génération de femmes impose sa réussite dans de nombreux secteurs
Lire la suite de l’article


« Un modèle auquel on peut se raccrocher »
Vanessa Pinget est référente au Centre social Malpassé, à Marseille
[…]Je donne des cours de soutien à des collégiens qui ont pour unique référence d’intégration Jamel Debbouze. Tout le monde n’a pas la capacité d’être un artiste, mais tout le monde peut faire de son mieux à l’école.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 27/06/07



Un nouveau texte sur la réforme des universités présenté en fin de semaine
Opération déminage. Nicolas Sarkozy s'est employé à calmer les esprits concernant la réforme sur l’autonomie des universités, en recevant tour à tour à l'Elysée l'ensemble des acteurs de ce dossier sensible. Résultat : un «texte enrichi par le dialogue» pourrait être présenté en fin de semaine, selon Patrick Gonthier, de l'Unsa-Education.
Lire la suite de l’article


Qu'est ce que la réforme sur les universités changerait pour les étudiants?
François Fillon en avait fait la «réforme la plus importante» de la législature. Ce que contient le projet de loi sur l'autonomie des universités, dont l'examen prévu mercredi en Conseil des ministres a été repoussé au 4 juillet en quatre points.
Lire la suite de l’article


Les présidents d'université contents du report de la réforme
Le report de l’examen de la réforme des universités fait des heureux. Tout comme les syndicats étudiants, la Conférence des présidents d’université (CPU) s’est félicitée de cette nouvelle : «Nous allons avoir plus de temps pour préciser nos amendements», a déclaré Michel Lussault, son troisième vice-président.
Lire la suite de l’article


«Les syndicats étudiants sont d’un conservatisme épais»
Jean-Robert Pitte, président de La Sorbonne Paris-IV, juge «globalement satisfaisant» le projet de loi sur l’autonomie des universités. Interview.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 27/06/07



Jugement du lycéen ayant filmé l'agression d'une enseignante
Le tribunal correctionnel de Versailles rend mercredi son jugement dans l'affaire du lycéen âgé de 20 ans contre qui 3 mois de prison ferme ont été requis pour avoir filmé avec son téléphone l'agression d'une enseignante à Porcheville (Yvelines), le 24 avril 2006.
Lire la suite de l’article


Universités: Sarkozy démine et laisse entendre que le texte est "amendable"
Le président de la République s'est appliqué mardi à déminer le dossier des universités, distillant aux personnels et surtout aux étudiants l'idée que le projet de loi était "amendable" sur les principaux points qui fâchent.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 27/06/07



"Le CNRS est déjà très impliqué dans l'enseignement"
Le vent de panique qui a soufflé la semaine dernière au sein du CNRS et de l'INSERM est retombé lorsque le ministère a juré que les chercheurs resteraient "sous l'autorité" de leur directeur. Mais si la question du transfert des chercheurs vers l’Université est "momentanément clarifiée", les syndicats ne sont qu'à moitié rassurés. Interview de Patrick Montfort, chercheur à Montpellier et membre du bureau national du SNCS-FSU (Syndicat national des chercheurs scientifiques).
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 27/06/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 27/06/07



Universités : le gouvernement propose un nouveau texte
Cette nouvelle version, qui devrait être présentée mercredi 4 juillet en conseil des ministres, modifie les trois sujets les plus controversés du texte : le caractère optionnel de la prise d'autonomie financière en matière de ressources humaines et de propriété immobilière, le resserrement des conseils d'administration d'une soixantaine de membres aujourd'hui à une vingtaine (avec une moindre représentation des étudiants) et l'instauration d'une sélection à l'entrée du master (bac + 4).
Lire la suite de l’article


De la sélection à l'université
par Jean Vincens, professeur émérite à l'université des sciences sociales de Toulouse.

Le projet de loi sur les universités ne remet pas en question la liberté d'inscription des bacheliers. Il propose simplement, via la préinscription et l'orientation, un dispositif permettant à l'étudiant d'effectuer un choix plus raisonné. Mais, pour cela, il ne suffit pas de dire à certains bacheliers que, vu la série de leur baccalauréat, leurs chances de réussite dans la filière désirée sont très faibles. Il faut leur proposer d'autres possibilités, soit une véritable mise à niveau, soit l'inscription dans une filière où ils ont de bonnes chances de réussir. Faute de quoi l'orientation ne servira pas à grand-chose.
[…] Aujourd'hui, la situation ne semble pas mûre pour que le risque de sélection à l'entrée du second cycle soit accepté. Dès lors est-il souhaitable de compliquer la mise en oeuvre de la réforme avec ce motif de refus ? Ne vaut-il pas mieux chercher une formule qui rassure pour l'avenir immédiat et amorce les évolutions souhaitables ?
Lire la suite de l’article


Six mois ferme pour le lycéen qui avait filmé l'agression d'une enseignante
Massire Touré, le lycéen qui avait filmé avec son téléphone l'agression d'une enseignante à Porcheville le 24 avril 2006, dans les Yvelines, a été condamné, mercredi 27 juin, à un an de prison, dont six mois avec sursis, et 5 000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Versailles.
Lire la suite de l’article


Le fichier des écoles primaires suscite des inquiétudes avant sa généralisation à la rentrée
Une centaine de directeurs d'écoles d'Ille-et-Vilaine risquent de perdre leur titre en septembre 2007. Motif : ils refusent, par crainte d'atteinte aux libertés individuelles, de remplir un fichier informatique, "base élèves 1er degré" (BE1D), censé suivre le parcours scolaire d'un enfant de la maternelle au CM2. Testé depuis deux ans, il doit être généralisé partout en France à la rentrée.
[…]Les opposants s'inquiètent de la présence, dans BE1D, d'entrées sensibles, comme la nationalité de l'enfant (mention obligatoire), la date d'arrivée en France des parents, la culture d'origine ou la langue parlée à la maison (mentions pour l'instant facultatives). Déjà, fin 2006, le Syndicat national des instituteurs et professeurs d'école (SNUipp), affilié à la FSU, appelait à retirer ces champs litigieux et invitait plus généralement les directeurs à ne pas "entrer dans l'expérimentation" de BE1D.
Lire la suite de l’article


Une directrice d'école maternelle : "Ma mission n'est pas de devenir un auxiliaire de police ou d'état civil"
Témoignage d'une directrice d'école maternelle en Ille-et-Vilaine. Avec une centaine de ses collègues du premier degré de la région de Rennes, elle risque la "destitution" à la rentrée.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 27/06/07


Le nouveau texte sur l'université
corrige les 3 points d'achoppement
Le gouvernement serait revenu, dans la nouvelle version du projet de loi, sur la composition des conseils d'administration, la question de l'autonomie et la sélection à partir de la quatrième année. Les représentants des étudiants et des présidents d'université se disent "rassurés". La FSU et le Sgen-CFDT sont plus réservés.
Lire la suite de l’article


Darcos met en place
des activités après l'école
Dès la rentrée prochaine, les collèges "Ambition réussite" devront organiser des "études dirigées" ainsi que des activités éducatives et sportives. Le ministre de l'Education veut éviter aux élèves de tomber "dans la logique de la rue".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 27/06/07


Universités: une nouvelle copie de compromis
Un nouveau texte sur la réforme des universités a été présenté cet après-midi par la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, aux syndicats d'enseignants et d'étudiants. Il reprend leurs principales
Lire la suite de l’article


Universités: l’autonomie perdue de Valérie Pécresse
Le gouvernement a présenté mercredi aux syndicats un nouvelle version du projet de réforme des universités reprenant leurs principales revendications. Le chef de l’Etat s’est emparé du dossier, alors que le texte présenté par la ministre était contesté. Un coup d’éclat en trois actes.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 27/06/07



Les principaux points du projet de loi sur l'autonomie des universités
La nouvelle version du projet de loi sur l'autonomie des universités, qui sera présentée le 4 juillet par Valérie Pécresse en conseil des ministres, prévoit que toutes les universités acquièrent de nouvelles compétences "dans un délai de cinq ans". Voici les principaux points du projet de loi.
Lire la suite de l’article


Nouveau texte sur la réforme de l'université: "pas un recul", selon l'Elysée
David Martinon, porte-parole de l'Elysée, a affirmé mercredi, sur Public Sénat, que le nouveau projet de loi sur la réforme de l'université, qui corrige les trois points d'achoppement avec la communauté universitaire, ne constituait "pas un recul" mais "une avancée".
Lire la suite de l’article


Jack Lang "approuve" la réforme des universités
L'ancien ministre socialiste Jack Lang "approuve" la réforme des universités, et estime qu'une "opposition digne de ce nom doit être à la fois ferme, combative et en même temps honnête intellectuellement".
Lire la suite de l’article


Le soutien scolaire doit être assuré d'abord par des "professeurs volontaires" (Snalc-CSEN)
Le syndicat enseignant Snalc-CSEN, traditionnellement classé à droite, a demandé mercredi que les études dirigées, que le ministre de l'Education souhaite créer dans les collèges après le temps scolaire, soient proposées "prioritairement" à des "professeurs volontaires".
Lire la suite de l’article


Résultats du bac, gratuits ou payants par portable, consultables en même temps lundi
La consultation gratuite des résultats de tous les baccalauréats sera possible en même temps que la diffusion payante par des entreprises privées, notamment de téléphonie, lundi dans la matinée, a assuré à l'AFP le ministère de l'Education.
Lire la suite de l’article


Pécresse présente un texte amendé à la communauté universitaire rassurée
La ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse a présenté mercredi une nouvelle version du texte sur les universités, amendée des trois points qui faisaient blocage, à une communauté universitaire globalement rassurée mais vigilante après le "psychodrame" des derniers jours.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

1 commentaire:

samantdi a dit…

Bonnes vacances Philippe !

 
Licence Creative Commons
Chronique éducation de Philippe Watrelot est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://philippe-watrelot.blogspot.fr.