mardi, novembre 25, 2008

Revue de presse du mardi 25 novembre 2008

Ca change pour le privé
Depuis une loi de 2004, les règles du financement des écoles primaires sous contrat avaient changé. Elles obligent aujourd’hui les villes de résidence des élèves à participer au financement de leur scolarité lorsqu'ils fréquentent une école privée située dans une autre commune. Ce qui avait soulevé de très nombreuses protestations, et pas seulement à gauche. Pour Jacques Pélissard, président de l'Association des maires de France, interviewé par Le Figaro « Quand une ville investit dans des infrastructures pour développer son école publique, on peut comprendre qu'elle ne souhaite pas payer doublement pour des élèves qui vont dans l'école privée de la commune d'à côté».
Une proposition de loi qui modifie les règles, soutenue par le gouvernement et adoptée par la commission des affaires culturelles du Sénat, sera examinée le 10 décembre. Elle entend substituer à l'article 89 de la loi de 2004, un texte qui dit clairement que toute commune qui offre l'accueil nécessaire n'est pas tenue de payer pour un enfant scolarisé dans le privé en dehors de la commune.

Signalons un article assez nuancé et complet sur les RASED dans le Nouvel Obs.
La pétition en ligne pour défendre les Rased a déjà recueilli 140 000 signatures. 
Certes, les réseaux d'aides sont perfectibles. On leur reproche ici ou là d'être trop lourds, trop lents, pas assez présents auprès des élèves. Un directeur d'école d'Evry (Essonne), fort de 27 ans d'expérience, parle de «saupoudrage». Il regrette que cette aide se fasse en dehors de la classe. «Je n'ai jamais vu des enfants transformés par l'action des Rased», conclut-il.
 Mais de là à les supprimer… Les suggestions d’amélioration ne manquent pas. «Pourquoi ne pas supprimer les 80 millions d'euros de crédits d'impôt consentis à ceux qui offrent du soutien scolaire à leurs enfants et les réinjecter dans les réseaux d'aides ?», faisait valoir par exemple Sandrine Mazetier, député socialiste de Paris, le 4 novembre dernier à l'Assemblée nationale. Cette mesure, en plus d'être équitable, permettrait enfin d'offrir à l'école ce que réclament les syndicats enseignants depuis des années : un professeur supplémentaire spécialisé dans chaque établissement. Comme cela se fait dans les pays du nord de l'Europe, ceux que le ministre de l'Education prend si souvent comme modèle….

Le principal syndicat de primaire, le SNUipp-FSU de la section parisienne, a appelé les enseignants des écoles parisiennes à "faire grève" jeudi afin "d'organiser un comité d'accueil à Xavier Darcos" qui doit inaugurer ce jour-là le Salon de l'Education porte de Versailles.
Mais s’y rendra t-il ? On apprend dans L’Express en effet qu’il n’ira déjà pas au congrès des maires qui se tient au même endroit et en même temps. Il craint de se faire huer par les élus locaux , à cause du service minimum à l'école...

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 25/11/08


Education: appel à manifester le mercredi 10 décembre
Cette journée d'action, «sans appel à la grève», est organisée par un collectif réunissant les principaux syndicats de profs, lycéens et parents d'élèves.
Lire la suite de l’article


Plan campus : Bordeaux «ne répond pas aux critères du cahier des charges»
Retoqué. Bordeaux va devoir revoir sa copie. Si parmi les projets lauréats du plan Campus, deux (Lyon et Strasbourg) sont jugés «opérationnels», quatre autres sites (Bordeaux, Toulouse, Montpellier et Grenoble) devront, eux, encore retravailler leur proposition. C’est en tout cas ce qu’a affirmé hier le ministère de l'Enseignement supérieur au terme des délibérations du comité de sélection, qui a commencé à examiner la semaine dernière le détail des dossiers des six premiers sites sélectionnés en mai pour bénéficier du fond de rénovation immobilière.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 25/11/08


Non-lieu pour les neuf maires n'ayant pas appliqué le service minimum
Le préfet de Meurthe-et-Moselle protestait contre la décision des édiles de ne pas mettre en place le service minimum d'accueil dans leurs communes lors de la grève du 20 novembre.
Lire la suite de l’article


Les parents inquiets pour le financement de l'école privée
La réforme en cours n'obligera plus les maires à payer pour des enfants scolarisés hors de leur commune de résidence.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 25/11/08



Les syndicats de l'éducation manifesteront le 10 décembre
Un collectif réunissant les principaux syndicats de l'éducation – FSU, UNSA-Education, SGEN-CFDT –, les lycéens de l'UNL, les étudiants de l'UNEF et les parents d'élèves de la FCPE notamment a appelé, lundi 24 novembre, à une nouvelle journée de manifestations partout en France, le mercredi 10 décembre, contre les mesures éducatives du gouvernement. Le choix d'un mercredi est "destiné à rassembler des enseignants mais aussi les lycéens, parents d'élèves, étudiants, militants associatifs, citoyens", a déclaré Luc Bérille, le secrétaire général du SE-UNSA. "Il n'y a pas d'appel à la grève ce jour-là", a ajouté Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU.
Lire la suite de l’article


Bon anniversaire, M. Lévi-Strauss !
A long terme, tout penseur célèbre peut être certain de deux choses : de mourir et d'être considéré comme dépassé. Quand le premier événement intervient avant le second, c'est une chance." La boutade de l'anthropologue américain Marshall Sahlins est citée par sa consoeur brésilienne Manuela Carneiro da Cunha, dans le quotidien Folha de Sao Paulo. Elle ajoute : "Claude Lévi-Strauss aura 100 ans le 28 novembre, ce qui lui a donné le temps d'inventer une troisième possibilité : avoir été considéré comme dépassé par quelques-uns, et être redécouvert de son vivant." Un demi-siècle après la publication du premier volume de son recueil d'articles Anthropologie structurale, l'aura de Lévi-Strauss reste en effet intacte.
Lire la suite de l’article


"La garde alternée défavorise les mères"
Sylvie Cadolle, sociologue, maître de conférences à Paris-XII (Créteil), a réalisé une enquête qualitative sur les arrangements financiers et le sentiment d'équité des parents dont les enfants sont en résidence alternée. Elle sera publiée, en 2009, dans le cadre d'une recherche internationale sur les partages au sein du couple coordonnée par Agnès Martial, (ethnologue chargée de recherche au CNRS).
Lire la suite de l’article


Entre le gouvernement et les maires, de nombreux sujets de friction
Les 7 000 élus présents au 91e congrès de l'Association des maires de France (AMF), qui se tient à Paris du mardi 25 au jeudi 27 novembre, attendent de pied ferme le président de la République, qui s'exprimera devant eux jeudi. On pourrait faire une lecture politique de leur mécontentement. Après les municipales de mars 2008, les principales associations d'élus sont à gauche, qu'il s'agisse de l'Association des maires de grandes villes (AMGVF), des villes moyennes (FVMF), des petites villes (APVF) ou des présidents d'intercommunalités (ADCF). Pour autant, l'AMF reste un bastion de la droite, grâce à l'appui de la France rurale. Son président, l'UMP Jacques Pélissard, devrait être facilement réélu mercredi 26 novembre.
[…] Dans l'immédiat, le principal sujet de mécontentement porte sur le service minimum d'accueil (SMA) dans les écoles. A la suite de la grève du 20 novembre, les préfets ont déposé 500 référés devant les tribunaux administratifs contre les maires qui n'appliquent pas le dispositif, avec des astreintes pouvant atteindre 10 000 euros par heure de retard, comme à Brignoles (Var).
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 25/11/08 (un jour de retard)



Libre échanges, les jeunes font le journal
Une cinquantaine de jeunes de tous horizons réalisent intégralement ce week-end le quotidien qui sera en kiosques lundi. Textes, illustrations, photos, retrouvez dans ce numéro exceptionnel le regard d’une génération sur le monde.
Lire la suite de l’article


Ces mesures qui privatisent l’école
BENOÎT PUICHAUD, 23 ANS, ÉTUDIANT EN JOURNALISME, PARIS.

Plusieurs projets de réforme témoignent de la volonté du gouvernement de se désengager du système scolaire. Démonstration.
Lire la suite de l’article


Les RASED en voie de disparition
ANASTASSIA BOGDANOVSKI, 16 ANS, LYCÉENNE, SENS (89).

Inquiets des annonces de suppression de postes, deux maîtres E décryptent le discours ministériel et reviennent sur l’utilité de leur métier.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 25/11/08



Une fillette de 4 ans ébouillantée à la maternelle
«VOILA COMMENT l’école m’a rendu ma fille », s’indigne sa mère. Une bouilloire est tombée sur Noémie, 4 ans, pendant qu’elle faisait la sieste à l’école maternelle Paul-Bert, à Montigny-les-Cormeilles (Val-d’Oise). Un accident confirmé par l’inspection d’académie du Val-d’Oise. Ébouillantée, l’enfant a été brûlée « au deuxième degré sur 10 % de la surface corporelle », constate un certificat établi par l’hôpital Trousseau, à Paris.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 25/11/08



Dans le piège des mariages forcés
Les mères sont les premières à sceller les unions arrangées.Sauf quand d’autres femmes,souvent de la même communauté, arrivent à les en dissuader
Lire la suite de l’article


La grande dépendance des épouses venues de pays étrangers
Qu’ils soient originaires d’autres cultures ou Français « de souche », les hommes sont de plus en plus nombreux à rechercher une épouse à l’étranger, l’espérant plus soumise
Lire la suite de l’article


Des idées de cadeaux pour les enfants
Des jouets, des jeux de société, des livres, des disques, des DVD et quelques jeux vidéo : voici notre sélection de cadeaux de Noël pour les enfants…
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Les échos du 25/11/08




Chic, l'économie intéresse !
Jean Marc Vittori

Jusqu'à la semaine dernière, les geckos étaient exclusivement de gros lézards. Depuis, ils forment aussi une espèce encore plus étrange : il s'agit d'une manifestation qui rapproche l'économie du grand public. Tel était du moins l'objectif des premières journées de l'économie (« jéco » en abrégé) qui se sont déroulées à Lyon de jeudi à samedi. Coup de chance ? La crise financière a sans doute boosté la participation. Depuis trois mois, les Français ont une envie sans précédent de comprendre les mécanismes économiques. En témoignent leurs achats de journaux économiques et financiers en forte hausse, et plus encore leurs questions dès qu'ils rencontrent quelqu'un censé avoir des lumières sur la question. Selon un sondage TNS Sofres présenté en ouverture des journées, trois Français sur quatre estiment qu'on a de plus en plus besoin de connaissance en économie pour réussir dans la vie. Mais deux sur trois s'estiment mal informés.
[…]Au-delà des « jéco », comment répondre à cette soif de connaissance en économie ? Sans doute pas en agissant aussi maladroitement que la Fondation nationale pour l'enseignement et la gestion des entreprises. La Fnege vient en effet d'employer une arme dissuasive, l'octroi aux Français d'une note médiocre (6 sur 20), en leur administrant de surcroît un questionnaire truffé d'erreurs (non, messieurs de la Fnege, les actionnaires n'élisent pas le PDG ! Non, les dividendes ne pèsent pas moins de 5 % des richesses créées par les entreprises, mais 23 % ! Non, les salariés en CDD et en intérim ne font pas moins de 10 % des effectifs des entreprises puisqu'ils en font 10,2 % !).On pourrait bien sûr penser à l'école. Mais il faudra du temps. L'économie n'y a qu'une petite place que le ministère de l'Education nationale veut réduire encore, sur fond de polémique avec les enseignants de la discipline, soupçonnés de gauchir les esprits alors que beaucoup d'entre eux commencent leurs cours en dédiabolisant la mondialisation ou les entreprises. On pourrait aussi penser aux médias. Camarades journalistes, au boulot ! […]
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
20 minutes du 25/11/08



Au lycée Henri-IV, la prépa aux prépas affiche 95 % de réussite
Bilan d'étape réussi, hier, pour la classe préparatoire aux études supérieures (CPES), lancée à titre expérimental à la rentrée 2006 au lycée Henri-IV (5e). Ouverte aux bacheliers boursiers ayant accompli une « bonne scolarité », la filière révèle de bons résultats : « 95 % des étudiants des deux premières promotions sont en classes préparatoires aux grandes écoles, la plupart à Henri-IV », s'est félicité Patrice Corre, le proviseur.
Lire la suite de l’article


Loup y es-tu, trembles-tu ?
La peur est à la mode. C'est même le thème du Salon du livre de jeunesse, qui ouvre ses portes demain à Montreuil. Pourtant, il ne faudrait pas croire que les loups, pour ne citer qu'eux, sont si effrayants. Catherine Leblanc et Roland Garrigue, auteurs du déjà très remarqué Comment ratatiner les monstres, le prouvent avec humour dans Comment ratatiner les loups (P'tit Glénât) qui fera date au pays du petit chaperon rouge.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 25/11/08



Un clip caricatural sur les dangers du Net : la parano selon Morano
Le clip, destiné à "alerter sur les dangers potentiels d’Internet", sera diffusé autour des fêtes de fin d'année sur les chaînes hertziennes et de la TNT, histoire de gâcher l'ambiance. Car quoi de mieux que de distiller ainsi la peur et la parano à tous les étages, comme si, en pleine crise économique et sociale, c'est là que se trouvait le coeur des préoccupations des Français?
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 25/11/08



Mineurs : une dernière chance avant la prison
Cinq centres éducatifs fermés testent un dispositif pour éviter que les jeunes ne replongent dans la délinquance. Des soins psy s'intercalent entre les cours.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 25/11/08



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 25/11/08


Les écoles primaires parisiennes appelées à la grève jeudi
La section parisienne du SNUipp-FSU, principal syndicat de primaire, veut ainsi empêcher "d'organiser un comité d'accueil à Xavier Darcos" qui inaugurera ce jour-là le Salon de l'Education, porte de Versailles.
Lire la suite de l’article


Les maîtres se rebiffent

Les interventions des spécialistes du soutien scolaire seront remplacées par deux heures de travail en classe
Lire la suite de l’article


Xavier Darcos : Père Noël ou Père Fouettard ?
Le succès de la mobilisation du 20 novembre a montré une chose : malgré toute son habileté, Xavier Darcos n’a pas réussi à morceler le front enseignant. Et pourtant, il n’a pas ménagé sa peine. Appliquant le vieil adage « diviser pour régner » avec brio, il s’était employé à distribuer primes et libéralités, mais de façon sélective.

Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 25/11/08


Xavier Darcos craint la colère des maires
Le ministre de l'Education n'ira pas au Congrès des maires. Il a eu peur de se faire huer par les élus locaux, à cause du service minimum à l'école...
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 25/11/08



Education: appel à une journée de manifestations le 10 décembre, sans grève
Un collectif réunissant notamment les principaux syndicats de l'Education, des lycéens, des parents d'élèves a appelé lundi à une journée de manifestations partout en France le mercredi 10 décembre, sans appel à la grève, contre les mesures éducatives du gouvernement, ont annoncé des syndicats.
Lire la suite de l’article


Classe prépa spéciale à Henri IV: 95% des élèves poursuivent en classe prépa
Quatre-vingt quinze pour cent des élèves des deux premières promotions de la classe préparatoire spéciale pour jeunes de milieux défavorisés du lycée Henri IV, à Paris, poursuivent leurs études dans une classe préparatoire aux grandes écoles, selon un bilan présenté lundi.
Lire la suite de l’article


Journée d'actions dans la recherche et l'enseignement supérieur jeudi
Les personnels de la recherche, de l'enseignement supérieur et les étudiants sont appelés par une intersyndicale à une journée d'actions jeudi pour demander "l'arrêt du démantèlement du système français de recherche" et "une réelle augmentation du budget".
Lire la suite de l’article


Journée de mobilisation mardi dans les IUT inquiets de leur avenir
Les responsables des 116 instituts universitaires de technologies (IUT) appellent à une journée nationale d'action, sans cours, mardi pour exprimer leur inquiétude sur leur avenir dans le cadre de la loi sur l'autonomie des universités, a annoncé l'Unpiut (présidents d'IUT).
Lire la suite de l’article


Aides à l'éducation de base : la France et l'Allemagne épinglés
L'aide des pays développés à l'éducation bat de l'aile, en particulier la part de ces financements consacrée à la scolarisation de base. Plus préoccupant encore, certains grands pays donateurs, dont la France, "détournent" une bonne partie de cette aide destinée à la scolarisation pour attirer de jeunes étrangers qui viennent étudier sur leur territoire.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.