mercredi, novembre 05, 2008

Revue de presse du mercredi 5 novembre 2008

Yes, we can !
Aujourd'hui j'aimerais être à New York pour vivre, dans cette ville que j'aime tant, ce moment historique et partager la joie des new yorkais et des américains. J'ai habité à NYc et j'y ai vécu le 11 septembre, ce drame m'a marqué à jamais. Je ne pourrais oublier la douleur et aussi la solidarité et l'énergie des habitants de cette ville à ce moment. J'ai vu aussi le monde détester les USA.
Aujourd'hui, comme l'a si bien dit Obama, les USA redonnent du rêve et redeviennent the "land of opportunities". Je crois que ce 4 novembre est un de ces jours que l'on n'oubliera pas.
"Yes we can !". Avec ce slogan, je pense aujourd'hui à mes lycéens français de banlieue. Ces jeunes de diverses origines ethniques se sentent stigmatisés, découragés et ont du mal à croire en eux et en leurs chances. J'espère que ce slogan et le modèle qui est proposé va leur faire redresser la tête.

Le Sénat en remet une couche” (Libération)... Pour le dire autrement : le débat sur la scolarisation des 3 ans est relancé.
Comme nous l'annoncions déjà, il y a deux jours, un rapport de deux sénateurs se prononce en faveur d'une solution alternative à la scolarisation précoce et propose de créer un «jardin d'éveil» à la place de la maternelle pour les tout-petits. Comme le note Libération , les sénateurs ne cachent pas que le «jardin d'éveil» est notamment inspiré des conclusions d'un rapport de la députée UMP Michèle Tabarot, influencées par la Révision générale des politiques publiques (RGPP), politique de réforme de l'Etat et de réduction de ses dépenses. Dans le projet sénatorial, le financement, reste assez flou pour le moment. Il pourrait être assuré de façon tripartite par les communes, les Caisses d'allocations familiales et par une «participation modeste» des parents. Le quotidien donne aussi la parole aux partisans et aux adversaires de la scolarisation des 2-3 ans. Pour Rémy Guillieux, président «éducation jeunesse» à l'Union nationale des associations familiales ,“L'école à 2 ans ne compense pas les déficits sociaux ”. En revanche, pour David Proult, adjoint au maire PCF de Seine-Saint-Denis , “Dans les classes populaires, ça aide à combler un manque”. En tout cas, au delà du débat pédagogique, on voit bien qu'il s'agit là d'une mesure d'économie marquée par un désengagement de l'État.

L'Assemblé a adopté mardi les crédits de la mission enseignement scolaire pour 2009, le premier poste de dépenses du budget de l'Etat avec 60 milliards d'euros, grâce aux voix de la majorité UMP face à l'opposition qui déplore la suppression de 13.500 postes. On peut lire dans la presse quelques déclarations de Xavier Darcos à l'occasion de ce débat au Parlement. “Faire croire que la réussite du système éducatif reposerait simplement, sans aucune autre mutation, sur une accumulation de dispositifs et de postes, c'est mentir” at-il déclaré. Evoquant le "malaise" des enseignants, le ministre a estimé: "Le système éducatif n'est pas fait pour les enseignants, il est fait pour les élèves et pour la famille"
Pendant l'examen du budget, plusieurs centaines d'enseignants et de psychologues des Réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased) ont manifesté devant l'Assemblée. "Non, nous ne supprimons aucun poste de maîtres spécialisés. Pour une partie d'entre eux -3000 sur un peu plus de 11000- nous les réaffectons dans des classes où nous avons besoin d'eux", a réaffirmé le ministre, plaidant, c'est nouveau et c'est un premier recul, pour "une expérimentation" d'un an.
Sur le site de la pétition en ligne Sauvons les Rased, qui a recueilli près de 100 000 signatures, on parle bien de "3000 postes supprimés". " La brutalité de cette décision vient souligner la contradiction d'une politique ministérielle qui prétend faire de la lutte contre l'échec scolaire une 'priorité'. La mise en place des deux heures d''aide personnalisée' ne peut se substituer au travail effectué dans le cadre des Réseaux d'Aides, qui ont été créés pour répondre aux besoins particuliers des élèves en difficulté", est-il indiqué sur le site.

Terminons cette chronique par un cadeau à tous les profs d'anglais en ce jour d'élections américaines. C'est le discours que Barack Obama prononça le 18 mars 2008 à Philadelphie sur la race et la religion . Je donne le lien aussi pour la la traduction française de ce même discours .
Ce texte est selon beaucoup de personnes un des plus grands discours de ces cinquante dernières années. Osons le dire, du niveau du “I have a dream”. On y trouve notamment ce passage qui est un des plus beaux.
I am the son of a black man from Kenya and a white woman from Kansas. I was raised with the help of a white grandfather who survived a Depression to serve in Patton's Army during World War II and a white grandmother who worked on a bomber assembly line at Fort Leavenworth while he was overseas. I've gone to some of the best schools in America and lived in one of the world's poorest nations. I am married to a black American who carries within her the blood of slaves and slaveowners - an inheritance we pass on to our two precious daughters. I have brothers, sisters, nieces, nephews, uncles and cousins, of every race and every hue, scattered across three continents, and for as long as I live, I will never forget that in no other country on Earth is my story even possible....
A étudier en classe, à lire à haute voix, à utiliser comme source d'inspiration pour écrire sa propre histoire,... Pour vibrer aussi...
Enjoy... !

Bonne Lecture....
----------------------------------------------
Libération du 04 et 05/11/08


Le Sénat en remet une couche
Un rapport des sénateurs devrait raviver le débat sur la scolarisation dès 2 ans.
Lire la suite de l’article


«L'école à 2 ans ne compense pas les déficits sociaux»
Rémy Guilleux, président «éducation jeunesse» à l'Union nationale des associations familiales, est opposé à l'école à 2 ans.
Lire la suite de l’article


Un «jardin d'éveil» à la place de la maternelle?
Le débat sur la scolarisation des 2-3 ans est relancé. Un rapport du Sénat, rendu public aujourd’hui, propose de créer un «jardin d’éveil» à la place de la maternelle pour les tout-petits.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 04 et 05/11/08


Des jardins d'éveil pour remplacer l'école à 2 ans ?
Un rapport sénatorial préconise la création de jardins d'éveil pour accueillir les enfants de moins de trois ans. Une structure intermédiaire entre la crèche et l'école maternelle.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 04 et 05/11/08


Les réseaux d'aide aux élèves en difficulté au coeur du conflit avec Xavier Darcos
Sylvie Hue et Brigitte Thily, toutes deux enseignantes à l'école primaire, travaillent à Paris dans un réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased). Dans le jargon de l'éducation nationale, elles sont "maîtres G", c'est-à-dire rééducatrices, et s'occupent des élèves qui connaissent des difficultés d'adaptation à l'école.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 04 et 05/11/08 (un jour de retard)


Le créationnisme de A à Z
Mon père n’est pas un singe ? Histoire du créationnisme, de Cédric Grimoult, Éditions Ellipses, 2008, 288 pages, 18 euros.
Lire la suite de l’article


« Maman, quand est-ce qu’on va avoir des papiers ?
La jeune mère dénoncée par une employée municipale du 5e arrondissement de Paris était convoquée hier au commissariat. Elle en est ressortie libre.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 04 et 05/11/08



Le sénat prône des jardins d'éveil pour les 2-3 ans
Les enfants âgés de deux à trois ans devraient être accueillis dans des «jardins d'éveil», un «nouveau service public» à créer qui serait une «structure innovante à mi-chemin entre la crèche et l'école», propose un rapport du Sénat rendu public mardi. 

Lire la suite de l’article


Nouvelle campagne choc en direction des jeunes
VINCENT rappelle inlassablement qu’il rêve de marcher de nouveau. Après deux ans de coma, Jorick, cloué lui aussi dans un fauteuil roulant, lance, face à la caméra, cet avertissement : « Evite de faire des roues arrière, évite de faire le con. » Paralysé du côté droit et aphasique, Mamadou murmure ces quelques mots lourds de sens sur le drame qui a bouleversé son existence : « Roule tout doucement… tout doucement.
Lire la suite de l’article


Quand Olivier préfère s’appeler Saïd
Ils ne veulent plus de leur prénom français : une quinzaine de personnes, la plupart d’origine étrangère, ont fait une demande de changement de prénom au tribunal de Melun (Seine-et-Marne) . Un phénomène inhabituel .
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 04 et 05/11/08


Françoise Dolto a su révéler la grandeur de l’enfant
Parce qu'elle a su écouter l'inconscient de l'enfant, vingt ans après sa mort ses convictions continuent d'influencer le monde de l'éducation
Lire la suite de l’article


L'école pour les moins de trois ans ne fait pas l'humanité
Un rapport sénatorial présenté ce matin préconise la création de structures intermédiaires entre la crèche et une école maternelle peu adaptée aux besoins des tout-petits
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 04 et 05/11/08



Adoption du budget Education, le premier de l'Etat, sur fond d'inquiètude
L'Assemblé a adopté mardi les crédits de la mission enseignement scolaire pour 2009, le premier poste de dépenses du budget de l'Etat avec 60 milliards d'euros, grâce aux voix de la majorité UMP face à l'opposition qui déplore la suppression de 13.500 postes.
Lire la suite de l’article


Une étude préconise un nouveau systéme de prêts étudiants 

Selon une étude inédite de l'Edhec, l'Etat dépense 60 % de plus pour un diplômé issu de milieu favorisé que pour un étudiant de milieu populaire.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 04 et 05/11/08


Le budget de l'école 2009 contesté, mais voté
Un hémicycle désert, mais des centaines de manifestants devant les portes de l'Assemblée Nationale. Malgré les protestations de l¹opposition et des enseignants du primaire, le budget de l'enseignement scolaire pour 2009 a été voté ce mardi.
Lire la suite de l’article


Des «jardins d'éveil» à la place de l'école pour les enfants de 2 à 3 ans
Un nouveau rapport sénatorial relance le débat sur la scolarisation des enfants de deux à trois ans. A la place, ils devraient être accueillis dans des «jardins d'éveil», un «nouveau service public» qui serait une «structure innovante à mi-chemin entre la crèche et l'école», propose ce rapport rendu public ce mardi.
Ce «lieu d'éducation et d'éveil», qui «précèderait l'entrée à l'école maternelle, s'inscrirait dans le cadre de la politique familiale comme un nouveau service public», écrivent les sénateurs UMP Monique Papon (Loire-Atlantique) et Pierre Martin (Somme) au nom du groupe de travail sur «la scolarisation des jeunes enfants».
Lire la suite de l’article


«Ma fille a été scolarisée à deux ans et je ne le regrette pas»
Un nouveau rapport sénatorial relance le débat sur la scolarisation des enfants de deux à trois ans. A la place, ils devraient être accueillis dans des «jardins d'éveil», un «nouveau service public» qui serait une «structure innovante à mi-chemin entre la crèche et l'école», propose ce rapport rendu public ce mardi. Nous vous avons demandé ce que vous en pensiez:
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 04 et 05/11/08



Disparition du DUT : non à la fin de l'ascenseur social
Ce texte nous a été soumis par une internaute de Rue89, enseignante dans le supérieur. Il a été signé d'un pseudo collectif, Aude Strescuti, par plusieurs profs en IUT qui protestent contre "la disparition à court terme des IUT et des DUT" à cause du dispositif LRU. En contactant Rue89, cette internaute faisait valoir que le DUT est "l'un des derniers diplômes jouant un rôle d'ascenseur social, notamment en province et en banlieue".
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 04 et 05/11/08



Qu'avons-nous compris de Françoise Dolto ?
Depuis deux générations, les préceptes de cette pionnière de la psychanalyse ont imprégné l'éducation des enfantsdans les familles françaises. Mais, pour les 100 ans de sa naissance, les critiques fusent.
Lire la suite de l’article


« Des jardins d'éveil plutôt que l'école à 2 ans »
C'est la conclusion d'un rapport publié, aujourd'hui, par trois sénateurs. En pleine polémique après les propos du ministre de l'Éducation...
Lire la suite de l’article


« Les enseignants sont devenus des fusibles »
De la maternelle au lycée, les réformes se succèdent. Pourtant, la crise scolaire persiste.L'analyse de Dominique Ottavi, qui enseigne à l'université de Caen.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 04 et 05/11/08



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 04 et 05/11/08


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 04 et 05/11/08


Education: budget voté, enseignants spécialisés inquiets
Le budget consacré à l'enseignement scolaire en 2009 -60 milliards d'euros- a été adopté ce mardi par les députés, tandis que manifestaient devant l'Assemblée des enseignants spécialisés et des psychologues scolaires, qui dénoncent la suppression par Xavier Darcos de 3000 postes. Une décision qui risque, selon eux, d'accentuer l'échec scolaire.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 04 et 05/11/08



Education: création d'une "agence nationale du remplacement" des enseignants
Xavier Darcos, ministre de l'Education nationale, a présenté mercredi en Conseil des ministres un projet d'"Agence nationale du remplacement" des enseignants.
Lire la suite de l’article


Les critiques contre l'école à 2 ans sont plus financières que scientifiques (syndicats)
Les critiques contre la scolarisation à deux ans contenues dans un rapport du Sénat publié mardi sont surtout guidées par des "objectifs financiers" d'économies et ne s'appuient pas sur des études scientifiques, ont estimé mercredi les deux principaux syndicats du primaire.
Lire la suite de l’article


Nadine Morano favorable à la création de "jardins d'éveil" pour les 2-3 ans
La secrétaire d'Etat chargée de la Famille Nadine Morano a soutenu mercredi la proposition de développer des jardins d'éveil pour les enfants de 2 à 3 ans, formulée dans un rapport sénatorial rendu public mardi.
Lire la suite de l’article


Le créole enseigné dans deux lycées franciliens depuis la rentrée
Une expérimentation sur l'enseignement du créole a été lancée depuis la rentrée scolaire dans deux lycées de la région parisienne, Paul Eluard à Saint-Denis et Léon Blum à Créteil, a annoncé mercredi le délégué interministériel Patrick Karam.
Lire la suite de l’article


En France, 4.000 bourses Erasmus ne trouvent pas preneurs (Pécresse)
Quelque 4.000 bourses Erasmus, destinées aux étudiants français partant pour un ou deux semestres dans une université européenne, n'ont pas été délivrées en 2008, faute de candidats, a indiqué mardi la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.