lundi, novembre 03, 2008

Revue de presse du lundi 3 novembre 2008

Nouvelle attaque contre la maternelle ? La Croix nous apprend qu’un rapport sénatorial présenté ce lundi préconise la création de structures intermédiaires entre la crèche et une école maternelle peu adaptée aux besoins des tout-petits
« La maternelle n’est pas adaptée aux enfants de moins de 3 ans », affirme Monique Papon, sénatrice de Loire-Atlantique, qui a rédigé ce document avec un autre parlementaire de l’UMP, Pierre Martin, élu de la Somme. Parmi les arguments qu’elle avance : un personnel enseignant « insuffisamment formé à l’accueil des tout-petits » ; « l’impossibilité » de respecter leur rythme de sommeil ; des locaux « inadaptés ».
Au contraire pour peu qu’elle intervienne dans de bonnes conditions, une scolarisation précoce produit des effets bénéfiques, affirme Bruno Suchaut, directeur de l’Institut de recherche sur l’éducation (Iredu).« Différentes études, en France et à l’étranger, montrent qu’elle facilite le développement cognitif et l’apprentissage, en tout cas au cours des premières années de l’école élémentaire. Elle permet aussi de réduire les écarts entre enfants issus de milieux sociaux différents. Enfin, elle présente un avantage économique puisque, gratuite dans l’enseignement public, elle encourage les mères à exercer une activité professionnelle », énumère le chercheur.

« Tous unis pour l'école, ne nous volez pas notre avenir.» . Ce sont des milliers d’adultes et de jeunes qui scandaient cela dans la rue. Ca ne vous rappelle rien ?
Et bien, ce n’est pas seulement en France, mais aussi en Italie que des manifestations ont lieu. Les manifestations réclament le retrait de la loi - adoptée mercredi - qui réforme l'enseignement primaire. Les élèves auront moins d'heures de cours par semaine (24 heures contre 29 à 31 actuellement). Quelque 120 000 postes d'instituteurs vont être supprimés. Le budget des écoles élémentaires va être réduit de 7,8 milliards en quatre ans.

Lors d’un récent colloque sur le décrochage scolaire, les spécialistes ont estimé à plus de 130 000 les jeunes sortant chaque année du système scolaire sans qualification, dont 40 000 à la fin de la troisième.Il existe des structures qui prennent en charge les décrocheurs. Libération donne des exemples dans l’Essonne avec des ados de Grigny et de Viry-Châtillon pris en charge par la Mipop (Maison de l’innovation pédagogique et de l’orientation professionnelle), une structure dédiée à la réussite scolaire basée à Viry-Châtillon. Sur les trente-cinq jeunes qui ont suivi les ateliers, vingt ont trouvé une solution au cours du programme : treize ont rejoint des lycées pros - trois pour préparer le bac, les autres des BEP ou des CAP - et sept ont intégré des CFA. Les autres iront en «module d’insertion». Le programme revient à 400 euros par jeune.

Dans Le Figaro, on nous parle “mathématiques et crise financière” L'école française de mathématiques financières est reconnue dans le monde entier. Mais les mathématiciens et leurs modèles ont-ils une responsabilité dans la tourmente actuelle ? Auraient-ils dû alerter l'opinion sur la faillite prévisible du subprime ?
«Certains mathématiciens financiers sont horrifiés de l'utilisation qui est faite de leurs modèles» , répond Stéphane Jaffard, président de la société mathématique de France. A la question posée, il répond “oui, il y a une certaine responsabilité, non pas technique mais morale et, bien sûr, les mathématiciens financiers auraient dû alerter l'opinion. […] Une question déontologique à mon avis importante est de savoir si les mathématiciens actifs dans les applications doivent préférer travailler à enrichir le système banquier, ou plutôt avoir pour ambition des avancées contribuant au bien-être commun.
L’éthique, ça ne se met pas en équation…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 03/11/08



Le fond de la classe au premier rang
Chaque année, 130 000 jeunes sortent du système scolaire sans qualification. Pour éviter un décrochage définitif, des structures les prennent en charge. Exemple dans l’Essonne avec des ados de Grigny et de Viry-Châtillon.
Lire la suite de l’article


Une philosophe broyée par l'université de Brest
Marie-Claude Lorne, philosophe, s’est donné la mort à 39 ans. En 2004, agrégée de l’Université, elle avait soutenu une thèse de philosophie des sciences et bénéficié, durant sa rédaction, de plusieurs subventions internationales. Par la suite, elle a effectué deux séjours postdoctoraux, à Montréal et à l'Institut d'Histoire et de Philosophie des Sciences et des Techniques de Paris (IHPST). Elle a enfin été élue en mai 2007 à un poste de Maître de Conférences à l'Université de Bretagne Occidentale (Brest).
Lire la suite de l’article


Des fonctionnaires bientôt payés au mérite
Une part de leurs salaires serait fixe, liée à la fonction; l'autre serait variable, liée au résultat, selon une information du «Figaro».
Lire la suite de l’article


Revaloriser 100% des carrières du supérieur !
JEAN FABBRI, secrétaire général du Snesup

Les annonces par la presse de dispositifs présentés comme produisant une revalorisation du métier d’enseignants-chercheurs, relaient la vision du ministère de missions morcelées des universitaires. Ces mesures, ni négociées, ni même présentées à l’avance aux organisations syndicales caricaturent l’appréciation du travail des enseignants-chercheurs en la remettant pour l’essentiel entre les mains des présidents d’université. Les choix du ministère ignorent complètement la nécessité de recruter plus et mieux (au lieu des 900 suppressions d’emplois prévues au budget 2009) de nouveaux collègues pour assurer mieux les diverses missions qui leur incombent et qui sont toutes solidaires et d’égale dignité: former au plus près des avancées de la recherche les nouvelles générations, faire progresser nos connaissances, diffuser, valoriser, organiser ces activités.
[…] Valérie Pécresse, en prétendant améliorer l’effort public vers l’enseignement supérieur et à la recherche par des carrières aménagées pour une très petite minorité d’universitaires, affiche une fois de plus son mépris pour les milliers de collègues des universités et de la recherche et pour l’intelligence de nos concitoyens.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 03/11/08


Orientation : une consultation lancée sur Internet
Le «bon» choix d'études reste une préoccupation majeure des jeunes mais aussi de leur famille.
Lire la suite de l’article


Les facs préparent-elles
à un métier ?
Le face-à-face du Figaro Magazine : «L'université n'est plus un ascenseur social, mais un réducteur d'ambitions», déplore Alain Renaut. «Il faut affirmer le lien entre formation et insertion professionnelle», répond Valérie Pécresse.
Lire la suite de l’article


«Il y a un divorce entre enseignement intellectuel et formation morale»
«Le Figaro» publie le discours prononcé mardi sous la coupole de l'Institut de France par Jacqueline de Romilly, dans le cadre de la séance solennelle de rentrée des cinq Académies, consacrée à l'éducation. Alors que l'école est au cœur de l'actualité, la déléguée de l'Académie française, ancienne enseignante, spécialiste de la culture grecque ancienne et écrivain, prend part au débat en exposant sa vision de l'éducation.
Lire la suite de l’article


Le français obligatoire pour les candidats à l'immigration
Voulu par Brice Hortefeux, un nouveau décret impose cette condition dès le pays d'origine pour l'obtention d'un visa.
Lire la suite de l’article


200 000 fonctionnaires bientôt payés au mérite
Les premiers agents de l'État concernés recevront une prime individuelle pouvant atteindre, pour certains, 14 400 euros par an.
Lire la suite de l’article


Crise financière : les mathématiciens se défendent
L'école française de mathématiques financières est reconnue dans le monde entier. Professeurs et chercheurs analysent les causes de la tourmente.
Lire la suite de l’article


«Certains mathématiciens financiers sont horrifiés de l'utilisation qui est faite de leurs modèles»
Stéphane Jaffard, président de la Société mathématique de France et professeur au laboratoire d'analyses et de mathématiques appliquées (université Paris 12)
Lire la suite de l’article


Équations et probabilités au cœur des marchés financiers
Depuis le début des années 1970, des équations d'une complexité extrême règnent en maître sur le monde de la finance, aujourd'hui dans la tourmente.
Lire la suite de l’article


Les produits dérivés :
des assurances sur l'avenir
et des outils de spéculation
Ces instruments financiers, très efficaces pour se prémunir contreles variations des cours ont été construits par des mathématiciens.
Lire la suite de l’article


«Les mathématiciens financiers ne sont pas dans le projet Manhattan en train de fabriquer la bombe d'Hiroshima»
Nicolas Bouleau, professeur de mathématiques et directeur de recherche à l'École nationale des Ponts et Chaussées. Auteur de « Martingales et marchés financiers, éd. Odile Jacob, 1998.
Lire la suite de l’article


«Notre vrai problème
est de retrouver le réel»
Laurent Lafforgue est professeur à l'Institut des hautes études scientifiques (IHES) et récipiendaire de la Médaille Fields 2002.
Lire la suite de l’article


«Un cas exemplaire de déficit de recherche fondamentale»
Jean Pierre Bourguignon, directeur de l'IHES (Institut des hautes études scientifiques) à Bures-sur- Yvette. L'IHES a vu passer dans ses murs sept lauréats de la Médaille Fields, le «nobel des maths».
Lire la suite de l’article


«La finance française ne doit pas laisser passer les chances que la crise comporte pour notre pays»
Antoine Paille, fondateur de la division option de la Société générale fondateur de Commerz Financial Products et PDG de Pattern Recognition Global Trading
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 03/11/08


Lois mémorielles : Pierre Nora demande des éclaircissements à Xavier Darcos
L'historien et académicien Pierre Nora, auquel le ministre de l'éducation avait demandé mercredi 29 octobre son "sentiment" sur "le débat récurrent" relatif au rôle du politique dans l'enseignement de l'histoire, lui a répondu, lundi 3 novembre, en lui demandant des "éclaircissements nets" sur deux points.
Lire la suite de l’article


Camif, la fin d'un monde enseignant
Dans un car parti à l'aube de Niort et roulant à vive allure, dans la nuit, le froid, la pluie, en direction de Paris, des hommes et des femmes vont parler. Ils ont très peu dormi. Leurs mines sont chiffonnées. Ils en rient sans se plaindre. A quoi bon ? Leur monde s'est écroulé.[…]
Au début, bien sûr, tous le racontent, était Edmond Proust, instituteur valeureux, socialiste et franc-maçon qui, après avoir fondé avant la guerre la MAIF (Mutuelle d'assurance des instituteurs de France) et s'être illustré dans la Résistance, décide de créer une coopérative d'achat dans un double but : alimenter un fonds de solidarité pour les mutualistes ayant des accidents avec de non-assurés (l'assurance, alors, n'était pas obligatoire) et permettre aux instituteurs d'équiper, à prix raisonnables, leur maison.
On est en 1947 et ce sont donc des enseignants qui prennent conjointement les rênes de la MAIF et de la Camif. Leur président, Edmond Proust, est bénévole, comme les administrateurs, également instituteurs ; les premiers bureaux sont installés au rez-de-chaussée de sa maison, le premier entrepôt dans le jardin.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 03/11/08 (un jour de retard)


« Il faut sauver les RASED »
Sylvie Rieunier, enseignante spécialisée en réseau d’aide aux élèves en difficulté (RASED), Paris.Présidente de l’Association des rééducateurs de l’éducation nationale de Paris (AREN 75)
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 03/11/08


Des cours d’éducation sexuelle dès 5 ans !
Comme vient de le décider le gouvernement anglais, les élèves d’outre-Manche recevront bientôt des leçons d’éducation sexuelle, et ce dès l’âge de 5 ans. En France, c’est encore loin d’être le cas. Pourtant, les psys approuvent l’idée.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 03/11/08



L'école pour les moins de trois ans ne fait pas l'humanité
Un rapport sénatorial présenté ce matin préconise la création de structures intermédiaires entre la crèche et une école maternelle peu adaptée aux besoins des tout-petits
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 03/11/08


La commission des finances du Sénat conditionne la gratuité de la scolarité à l'étranger au revenu
La commission des finances du Sénat a annoncé lundi avoir plafonné la prise en charge des frais de scolarité des enfants français à l'étranger en fonction du revenu.
Lire la suite de l’article


Enseignement supérieur et recherche : le budget 2009 adopté

A 24,16 milliards d'euros, le budget est en augmentation de 720 millions d'euros sur 2008. Il prévoit le non-renouvellement de 900 postes, dont quelque 250 dans l'enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article


Ecoles : dix clefs pour réussir à l'international
Soucieuses de se développer à l'international, nombre d'institutions peinent pourtant à trouver la bonne démarche. Petit rappel des principes clefs.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 03/11/08



Les ados continuent de trinquer
Alors que le climat est plutôt à la baisse générale de la consommation d'alcool en France, la tendance n'est pas tout à fait la même chez les plus jeunes. Ce qu'on supposait vient d'être confirmé par le très complet « Atlas régional des consommations d'alcool », publié hier par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) et l'Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT).
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 03/11/08



Des programmes d'histoire revus et corrigés par le Parlement ?
Bernard Girard est professeur d'histoire-géographie dans un collège de l'Ouest de la France. Il a déjà publié plusieurs tribunes sur Rue89 et souhaitait réagir à l'idée de Xavier Darcos de faire préparer les programmes d'histoire par le Parlement.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 03/11/08


« Les enseignants sont devenus des fusibles »
De la maternelle au lycée, les réformes se succèdent. Pourtant, la crise scolaire persiste.L'analyse de Dominique Ottavi, qui enseigne à l'université de Caen.
Lire la suite de l’article


Des cours en plus pour les lycéens volontaires
Dans un lycée « ambition réussite » de Redon, des élèves planchent, pendant les vacances, pour combler leurs lacunes ou se perfectionner.
Lire la suite de l’article


Le boom des écoles privées en Allemagne
Un ou deux établissements se créent chaque semaine ! Cet engouement traduitla crise de l'enseignement public.
Lire la suite de l’article


Les écoles en grève, les Italiens dans la rue
Manifestation contre la réforme votée mercredi. Et nouvelle démonstration anti-Berlusconi menée par la gauche qui reprend du poil de la bête.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 03/11/08



Les fonctionnaires au mérite?
Selon Le Figaro, un décret instaurant la rémunération au mérite des fonctionnaires est prêt à être appliqué dès l'année prochaine. Il concerne près de 200.000 agents d'Etat et vise à remplacer "le fouillis d'indemnités et autres bonifications existantes". Les syndicats craignent que l'évaluation de cette part salariale variable soit arbitraire et donne lieu à des inégalités.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 03/11/08


Politique et histoire : Pierre Nora veut des précisions
L'historien, à qui Xavier Darcos avait demandé son sentiment sur "le débat récurrent" relatif au rôle du politique dans l'enseignement de l'histoire, s'interroge notamment sur la mémoire collective et sur l'enseignement.
Lire la suite de l’article


Environ 200.000 fonctionnaires prochainement payés au mérite
Un décret qui devrait paraître en novembre instaurera une prime au mérite pouvant atteindre 14.400 euros par an au maximum pour les postes à forte responsabilité.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 03/11/08


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 03/11/08



Adoption du budget enseignement supérieur et recherche pour 2009
Les députés ont adopté lundi le budget de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, (24,16 milliards d'euros), alors qu'une centaine de chercheurs manifestaient à l'extérieur pour dénoncer "un budget insuffisant" et des baisses d'emplois.
Lire la suite de l’article


La LDH et le syndicat SE-Unsa se félicitent du nouvel arrêté "base élèves"
La Ligue des droits de l'homme (LDH) et le syndicat d'enseignants SE-Unsa se sont félicités lundi de l'arrêté publié samedi au Journal officiel sur la nouvelle version de la "base élèves", alors que ce fichier informatiques sur les élèves du primaire était contesté.
Lire la suite de l’article


Mobilisation pour la défense des postes enseignants spécialisés en "Rased"
"J'ai peur qu'à l'avenir, les enfants en réelle difficulté scolaire soient abandonnés": comme nombre de ses collègues, Sylvie Rieunier, enseignante spécialisée, intervenant en "Rased" à Paris, se mobilisera mardi pour défendre les 3.000 postes qui seront supprimés à la prochaine rentrée.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.