vendredi, septembre 30, 2005

Revue de presse du vendredi 30 septembre 2005

Deux papiers sont à lire dans la presse aujourd’hui.

D’abord le « débat » Brighelli vs Meirieu dans le Figaro Littéraire. Même si il n’est pas entièrement satisfaisant, ce débat a le mérite d’exister et de constituer une réponse aux propos de ce triste sire. Il faut lire aussi la réponse qu’a faite Jean-Michel Zakhartchouk sur le site de VousNousIls.
Dans Le Monde on revient sur le budget de l’Éducation Nationale. Pour ceux qui en doutait encore l’attaque contre les associations est bien confirmée et cela, au nom d’une posture démagogique. M. de Robien a déclaré en effet vouloir appliquer un principe simple : "Un professeur doit être en priorité devant les élèves." Sur 665 000 équivalents-temps plein d'enseignants, la Cour des comptes en avait recensé 32 000 "sans classes et sans activités pédagogiques" pour des raisons diverses, dans un rapport publié en mars. "Nous avons là un potentiel inemployé", a considéré le ministre, qui souhaite que "plusieurs centaines d'enseignants" puissent reprendre en 2006 le chemin des établissements scolaires. Ben voyons ! les militants du CRAP-Cahiers Pédagogiques qui sont Mis à Disposition à mi-temps ne seraient ni devant des élèves ni occupés à des activités pédagogiques ?
Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 30/09/05


La Défense offre une «2e chance» aux jeunes

Le Premier ministre, Dominique de Villepin, inaugure aujourd'hui le premier site «Défense deuxième chance» qui accueillera 250 jeunes à Montry (Seine-et-Marne). Revue de détail de ce nouveau dispositif d'insertion sociale, mis en place par le ministère de la Défense avec des militaires mais qui restera dans un cadre civil.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 30/09/05


L'école rend-elle les enfants idiots ?
Penseur de l'institution scolaire, où il a enseigné à tous les niveaux, de l'école primaire à l'Université, auteur de nombreux ouvrages, dont le dernier, Lettre à un jeune professeur résume sa réflexion sur la formation des enseignants, Philippe Meirieu est, depuis des années, pris pour cible par ceux qui lui reprochent d'avoir légitimé des innovations contestées. Notamment ces techniques interactives qui font de l'élève le «partenaire» du professeur. Face à lui, Jean-Paul Brighelli, ancien militant d'extrême gauche, agrégé de lettres, auteur de manuels de littérature aux éditions Magnard, et aujourd'hui d'un brûlot, La Fabrique à crétins, où il réclame le rétablissement de normes dont l'absence pénalise les élèves les plus démunis. Ils souffrent de n'avoir pas droit à la transmission d'un savoir fondamental, à base de français et d'histoire. Au-delà de leurs désaccords – Philippe Meirieu croit à l'élitisme pour tous, quand Jean-Paul Brighelli affirme qu'il faut revaloriser les apprentissages pour orienter, avant la 3e, ceux qui échouent au collège –, les deux experts tirent le même signal d'alarme : l'école va très mal, et ce n'est pas une réformette qui pansera la plaie.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L'Humanité du 29/09/05



31 élèves et leur maîtresse entassés dans 38 m2
Des classes sont tellement surchargées que l’espace manque. Dans le 20e arrondissement de Paris, les parents se mobilisent.
Lire la suite de l’article


Rouen n’a pas encore dit son dernier mot
Mobilisée depuis trois semaines, l’université a obtenu un million d’euros. Mais elle reste dans l’action et exige plus de garantie pour son avenir.
Lire la suite de l’article


« La société se trouve face à une délinquance de révolte »
Francis Bailleau est sociologue, spécialiste de la délinquance juvénile.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien du 30/09/05 ( payant)



Mais si ! Internet aide les profs
L'ordinateur et Internet ne sont pas des gadgets. Selon la première étude réalisée sur le soutien en ligne, les élèves qui travaillent en classe avec l'enseignant sur des logiciels parascolaires améliorent leurs performances en...
Lire la suite de l’article



« Devant l'écran, les élèves sont moins intimidés »
MOHAMED ZOUDHI, 50 ans, n'a pas que des bons élèves, loin de là, surtout dans la discipline qu'il enseigne au lycée Hénaff de Bagnolet. « Les maths, c'est leur bête noire. Depuis le début de leur scolarité, ils ont les pires difficultés et traînent ça...
Lire la suite de l’article



Bientôt « le Guide du respect » en librairie
C'EST un petit livre noir et rose, qui tient dans la poche arrière d'un jean et dont les quatre-vingts pages vont droit au but. « Le Guide du respect », imaginé et rédigé par le mouvement Ni putes ni soumises, sera vendu 1euro symbolique dès jeudi prochain,...
Lire la suite de l’article



------------------------------------------------
La Croix du 30/09/05



Rien vu...



------------------------------------------------
20 minutes du 30/09/05



Maryse Hédibel «Il y a peu d’alternative après un échec scolaire»

Chercheuse au Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales.
Le CNRS organise jusqu’à demain, à Versailles (Yvelines), un colloque international « Crime et insécurité ».
La rupture avec l’école est-elle synonyme de délinquance ?
Il n’y a pas derrière chaque enfant en rupture scolaire un délinquant en puissance. En revanche, beaucoup de jeunes qui commettent des actes délinquants sont marqués par un échec scolaire. Mais d’autres facteurs sont nécessaires pour basculer dans la délinquance.
Lesquels ?
D’abord la stigmatisation. Etre considéré comme quelqu’un qui ne réussit pas ou ne s’intéresse pas à l’école perturbe la construction identitaire. Ces enfants comprennent vite qu’ils n’obtiendront pas d’appréciation positive des adultes.

Lire la suite de l’article


Libération des parents sans papiers à Pantin
Waël et Firdaous vont pouvoir retrouver leurs parents. Sans papiers, ces derniers étaient détenus au centre de rétention du Mesnil-Amelot (77) et devaient être expulsés aujourd’hui vers l’Algérie. La préfecture de Seine-et-Marne a annoncé leur libération à l’issue d’une manifestation, hier, devant l’école où sont scolarisés les deux enfants, âgés de 3 et 7 ans, à Pantin (93).
Lire la suite de l’article



-------------------------------------------------
Ouest-France du 30/09/05



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 30/09/05



Le ministre de l'éducation nationale précise la répartition des 2 000 suppressions de postes
A peine connu, le budget 2006 de l'éducation nationale a donné lieu à une salve de critiques de la part des syndicats d'enseignants. C'est pourtant un budget en hausse de 5,5 % qu'a présenté le ministre de l'éducation nationale, Gilles de Robien, jeudi 29 septembre. Premier budget de l'Etat, il s'élèvera à 76,7 milliards d'euros (enseignement scolaire, enseignement supérieur et recherche).[…] M. de Robien a rappelé que 3 000 chercheurs et enseignants- chercheurs supplémentaires seront recrutés en 2006, dont 1 900 dans les universités. En revanche, côté enseignement scolaire, Bercy a décidé la suppression de 2 000 emplois.[…] Concernant le service des enseignants, M. de Robien a déclaré vouloir appliquer un principe simple : "Un professeur doit être en priorité devant les élèves." Sur 665 000 équivalents-temps plein d'enseignants, la Cour des comptes en avait recensé 32 000 "sans classes et sans activités pédagogiques" pour des raisons diverses, dans un rapport publié en mars. "Nous avons là un potentiel inemployé", a considéré le ministre, qui souhaite que "plusieurs centaines d'enseignants" puissent reprendre en 2006 le chemin des établissements scolaires.
Lire la suite de l’article


La carte à puce scolaire expérimentée dans six communes de l'Ardèche
Les 31 écoliers de Gluiras, village ardéchois de 400 âmes, seront les premiers à expérimenter "ComCom Go !", une carte à puce individuelle destinée aux 137 enfants des écoles de la communauté de communes des Châtaigniers. Le principe est simple : les écoliers badgent avant d'entrer en classe, pour indiquer leur présence, qui est alors enregistrée sur l'ordinateur de l'école. s 31 écoliers de Gluiras, village ardéchois de 400 âmes, seront les premiers à expérimenter "ComCom Go !", une carte à puce individuelle destinée aux 137 enfants des écoles de la communauté de communes des Châtaigniers. Le principe est simple : les écoliers badgent avant d'entrer en classe, pour indiquer leur présence, qui est alors enregistrée sur l'ordinateur de l'école.
Lire la suite de l’article


A l'Institut catholique de Paris, la crise perdure malgré l'élection d'un nouveau recteur
L'élection de Pierre Cahné, 63 ans, ancien professeur de l'université Paris-IV, comme recteur de l'Institut catholique de Paris (15 000 étudiants), doit être confirmée par la congrégation de l'éducation au Vatican. Mais sa récente désignation par l'assemblée des 37 évêques dits "fondateurs" de la "Catho", ne semble pas devoir mettre un terme à la crise ouverte par la démission, le 14 juin, de Joseph Maïla, exigée par Mgr André Vingt-Trois, archevêque et chancelier de l'Institut catholique de Paris.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Quotidien du 30/09/05


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 30/09/05



M. de Robien justifie son budget, les syndicats protestent
Le ministre de l'Education nationale, Gilles de Robien, a estimé jeudi que son budget, en hausse de 5,5%, montrait que l'Education était "prioritaire dans la politique de la nation", mais les syndicats ont surtout évoqué des "artifices de présentation"."A l'heure où le court terme étend son empire dans de nombreux domaines, nous pouvons être fiers d'investir à long terme dans la seule richesse qui vaille: l'esprit humain et l'imagination créatrice", a déclaré le ministre devant la presse en rappelant "la situation financière de l'Etat tendue".
Lire la suite de l’article


Direction d'écoles: le SE-Unsa appelle au report des conseils d'école
Le Syndicat des enseignants (SE-Unsa) a appelé, vendredi dans un communiqué, à reporter d'octobre à fin novembre, dans toutes les écoles, le premier conseil d'école de l'année scolaire afin de sensibiliser aux revendications des directeurs.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

Pour en savoir plus




Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)


Les dépêches AFP sur lesite Voila.fr



Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation



La maison des enseignants



L’indispensable café pédagogique

4 commentaires:

Depression a dit…

I was looking for a place to submit my new technology article
and stumbled across your blog. I enjoy reading blogs with my coffee in the morning before work. Its fun to see what's up with people around the world.

Anonyme a dit…

Hey, you have a great blog here! I'm definitely going to bookmark you!

I have a christmas gift site/blog. It pretty much covers gift ideas for christmas related stuff.

Come and check it out if you get time :-)

Rob a dit…

Hey,

Very nice blog and some interesting posts. Have a look at my new bit torrent site called - Mininova -

Thanks

Roberto Iza Valdes a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
 
Licence Creative Commons
Chronique éducation de Philippe Watrelot est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://philippe-watrelot.blogspot.fr.