jeudi, octobre 02, 2008

Revue de presse du jeudi 2 octobre 2008

Retour sur la Finlande dans La CroixSi la Finlande, est un système scolaire applaudi pour ses performances dans les évaluations internationales, une enquête de l’Unicef montrait aussi que les Finlandais sont les jeunes de l’OCDE qui aiment le moins l’école.
Le journal catholique pointe un certain mal-être dans la jeunesse de ce pays. Les jeunes Finlandais sont souvent livrés à eux-mêmes. Le massacre par un étudiant finlandais de neuf camarades de classe et d'un enseignant, la semaine dernière, crée un choc immense dans le pays, qui s'interroge sur le mal de vivre des jeunes
Une finlandaise témoigne : Ici, les enfants ont beaucoup de temps libre, sans adulte. L’école se termine vers 14 heures, les parents travaillent jusqu’au soir, les enfants restent seuls quatre ou cinq heures chaque jour. Il n’y a pas de dialogue entre parents et enseignants, qui ne se rencontrent presque jamais. Quelque chose va mal dans notre société et cette nouvelle tragédie en est le signal. Les jeunes sont trop seuls, les enfants sont isolés, la Finlande est devenue une société à l’américaine.

Le nouveau dispositif d'évaluation qui doit s'appliquer cette année en français et mathématiques aux élèves de CE1 et CM2 a été présenté ce jeudi à l'ensemble du corps des inspecteurs réunis à Poitiers. Cette évaluation, qui aura lieu cette année scolaire du 19 au 23 janvier en CM2 et du 25 au 30 mai en CE1, répartira les élèves en quatre catégories. Les élèves dont le taux de réussite sera inférieur à 33% seront considérés comme «en grande difficulté scolaire» et seront la cible privilégiée des dispositifs d'aide personnalisée et de stages de remise à niveau. Ceux se situant «entre 33 et 50%» devront faire «l'objet d'une attention particulière», ceux dont le taux de réussite sera compris entre 50 et 66% seront ceux dont les savoirs sont «à consolider» et ceux se situant au-delà de 66% auront une «bonne performance».
On se souvient de la polémique qui était née suite à la volonté de rendre publics les résultats des différentes écoles à ces tests. Ce qui aurait institué un “palmarès” des écoles et abouti à une concurrence entre les écoles. Dans Le Monde , Xavier Darcos déclare “il y aura toujours des gens pour prétendre le contraire, pourtant je n'ai jamais été favorable à la mise en concurrence des écoles et je ne veux absolument pas établir une sorte de marché scolaire”. Marché scolaire, peut être pas mais une culture de la performance, oui. Le ministère entend se servir des résultats, lit-on pour "repérer les marges de progrès, fixer des objectifs locaux et mobiliser les équipes". Il souligne que le plus important pour une école ne sera pas tant les résultats eux-mêmes, largement dépendants de l'environnement social, que leur évolution.

On posait la question il y a quelques temps de l’absence de l’opposition dans les questions d’éducation. On apprend aujourd’hui dans Les Échos que plusieurs chercheurs et experts du système, membres ou proches du PS (André Legrand, Sonia Heinrich, Claude Lelièvre...) ont annoncé la création d'un think-tank dévolu aux débats éducatifs, le « Club Alain-Savary ».

Autre faire part de naissance
un micro-lycée a ouvert, lundi, à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). Intégré à la Fédération des établissements scolaires publics innovants (Fespi), il s'agit du second d'Ile-de-France après celui de Sénart (Seine-et-Marne), en 2000.


Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 02/10/08


«Ce film est aussi une réflexion sur le rôle que l'on joue dans le monde»
Laurent Cantet, le réalisateur de "Entre les murs", Palme d'Or au Festival de Cannes 2008, a répondu aux questions des Libénautes
Lire la suite de l’article


Monsieur, on peut repousser le contrôle? (blog)
Les petites phrases qui me font vieillir un peu plus vite chaque cours.
Lire la suite de l’article


Service minimum à l'école, ça coince encore
L'application de la loi promet d'être chaotique le 7 octobre, journée de grève dans l'Education.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 02/10/08


Former d'abord ceux
qui en ont besoin
À l'heure où les syndicats de salariés et les organisations patronales négocient sur l'avenir de la formation professionnelle, il n'est pas inutile de rappeler quelques vérités sur les vrais bénéficiaires de ce système que Nicolas Sarkozy juge «à bout de souffle». Beaucoup de rapports ont été publiés et plusieurs lois votées depuis 1971, année où Jacques Delors, alors conseiller social du premier ministre Jacques Chaban-Delmas, a institué un nouveau droit pour les salariés : celui d'être formés sur leur temps de travail et tout au long de leur carrière. Alors certes, les choses ont changé en trente-sept ans. Un peu plus de 35 000 salariés en contrat à durée indéterminée bénéficient tous les ans par exemple, d'un «congé individuel de formation» pouvant durer un an. Plus de 166 000 ont encore actionné en 2006 leur «droit individuel à la formation» (crédit annuel de 20 heures de formation), institué à la suite d'un accord interprofessionnel signé en 2003 à l'unanimité.
Certes, la situation a évolué mais il n'en reste pas moins vrai que le système est aujourd'hui fortement inégalitaire, selon que l'on appartient à une entreprise grande ou petite, et ne profite qu'à ceux qui en ont le moins besoin : les mieux formés, les mieux placés dans l'entreprise, les plus jeunes.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 02/10/08


Formation : il faut tout changer, dit la Cour des comptes
Cela tombe à pic. Alors que le patronat et les syndicats ont entamé, mardi 30 septembre, les négociations sur la formation professionnelle, la Cour des comptes a présenté, mercredi, un rapport critiquant "l'inefficacité" du système et appelant à une réforme "urgente".
Lire la suite de l’article


Xavier Darcos écarte la mise en concurrence des écoles
Il n'y aura pas de palmarès des écoles primaires. La réforme de l'évaluation des acquis scolaires des élèves est rendue publique, jeudi 2 octobre, par le ministère. Après la suppression des cours du samedi matin, les nouveaux programmes et les dispositifs de soutien aux élèves en difficulté, c'était le dernier élément encore manquant à la réforme de l'enseignement primaire engagée depuis la rentrée 2007 par le ministre de l'éducation, Xavier Darcos. Contrairement à ce que craignaient les syndicats d'enseignants depuis un an, en se fondant sur certaines déclarations du ministre, la mise en concurrence des écoles les unes avec les autres, par la publication de leurs résultats, semble ainsi écartée.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 02/10/08 (un jour de retard)


Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien du 02/10/08


Et maintenant l’école le mercredi ?
L’école le samedi, c’est fini, depuis cette rentrée. Pour tout le monde. L’uniformisation nationale n’aura pas duré longtemps. Pour des milliers de parents de banlieue parisienne, il va peut-être falloir s’habituer à renoncer à la grasse matinée des enfants… le mercredi, dès la rentrée prochaine ! Un an à peine après la décision ministérielle de supprimer les cours du samedi, l’académie de Créteil s’apprête en effet à expérimenter, à la rentrée 2009, une nouvelle forme de semaine de cinq jours, avec travail le mercredi !

Lire la suite de l’article


«Entre les murs» 1er au box-office
La Palme d'or 2008 «Entre les murs» a attiré près de 450.000 spectateurs la semaine de sa sortie en France, doublant au box-office «Faubourg 36» de Christophe Barratier, pourtant sorti dans 226 salles de plus, selon les chiffres fournis par CBO Box-Office. 

Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 02/10/08



Les jeunes Finlandais sont souvent livrés à eux-mêmes
Le massacre par un étudiant finlandais de neuf camarades de classe et d'un enseignant, la semaine dernière, crée un choc immense dans le pays, qui s'interroge sur le mal de vivre des jeunes
Lire la suite de l’article


Dix ans d'agressions dans des établissements scolaires
Chronologie
Lire la suite de l’article


La Finlande, un système scolaire applaudi
Selon l’enquête Pisa, qui mesure les connaissances des lycéens dans les pays de l’OCDE, la Finlande arrive en tête dans le monde développé pour le niveau de l’enseignement. La dernière enquête, portant sur 2006, classait les élèves finlandais comme les meilleurs en sciences et en mathématiques et les plaçait en deuxième position en compréhension de l’écrit. Pourtant une enquête de l’Unicef révèle que les Finlandais sont les jeunes de l’OCDE qui aiment le moins l’école.
Lire la suite de l’article


En Finlande « Notre société va mal »
Bäibi Parikka, infirmière, mère de deux enfants
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 02/10/08


PS : un think-tank sur les questions d'éducation

Le PS veut reconquérir du terrain dans le domaine - délaissé - de l'éducation. Plusieurs chercheurs et experts du système, membres ou proches du PS (André Legrand, Sonia Heinrich, Claude Lelièvre...) ont annoncé mardi soir la création d'un think-tank dévolu aux débats éducatifs, le « Club Alain-Savary ». « Par lassitude, et parce que les débats sur l'éducation sont rudes, la gauche et les partis politiques ont abandonné le terrain du débat.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 02/10/08


Un micro-lycée pour les élèves en grande difficulté
Raccrocher le wagon et décrocher le bac. Agés de 16 à 25 ans, ils ont quitté l'école en 3e ou au lycée, depuis plus de six mois et se retrouvent aujourd'hui dans une impasse. Les lycées « classiques » les refusent, et les écoles de la deuxième chance sont réservées aux jeunes adultes qui ont décroché depuis au moins deux ans. Pour combler ce vide, un micro-lycée a ouvert, lundi, à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). Intégré à la Fédération des établissements scolaires publics innovants (Fespi), il s'agit du second d'Ile-de-France après celui de Sénart (Seine-et-Marne), en 2000.
Lire la suite de l’article


On en sait plus sur les évaluations des élèves de CE1 et CM2
Le nouveau dispositif d'évaluation qui doit s'appliquer cette année en français et mathématiques aux élèves de CE1 et CM2 a été présenté ce jeudi par les services du ministère de l'Education à l'ensemble du corps des inspecteurs réunis à Poitiers.
Lire la suite de l’article
------------------------------------------------
Rue89 du 02/10/08


Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 02/10/08


L'école, lieu de la diversité
Consacré par la Palme d'or au Festival de Cannes, Entre les murs, le film de Laurent Cantet (fils d'instituteurs), adapté du roman de François Bégaudeau (ex-prof de français), est sur les écrans. Ce film divise les enseignants, mais il a le mérite de nous installer au coeur du collège, lieu qui concentre les caractéristiques et les contradictions de notre société.
Lire la suite de l’article


Face au handicap, l'humour grinçant d'un père
Jean-Louis Fournier, le cinéaste devenu écrivain, a eu deux fils handicapés. Dans un livre drôlement triste, Où on va papa ?, il vide son sac. Et livre à ses deux garçons une poignante déclaration d'amour.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 02/10/08



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 02/10/08


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 02/10/08


Xavier Darcos à l'école de l'autonomie
Depuis 1991, les Etats-Unis ont mis en place un réseau d'écoles publiques, les charters schools (écoles sous contrat) qui évoluent en totale autonomie. Les directeurs décident de leurs budgets, de leurs recrutement, et même, de leurs programmes. Seule importe la réussite des élèves, pour la plupart issus de milieux défavorisés. Xavier Darcos, ministre de l'Education nationale, lors d'un déplacement à New York, a visité à Harlem l'une de ces écoles.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 02/10/08



Le nouveau dispositif d'évaluation en CE1 et CM2 présenté jeudi
Le nouveau dispositif d'évaluation qui doit s'appliquer cette année en français et mathématiques aux élèves de CE1 et CM2 a été présenté jeudi par les services du ministère de l'Education à l'ensemble du corps des inspecteurs réunis à Poitiers, a annoncé le ministère de l'Education.
Lire la suite de l’article


Ecole le mercredi matin: enseignants et parents dénoncent un "forcing" dans le 94
Des syndicats d'enseignants et les parents d'élèves FCPE du Val-de-Marne ont dénoncé jeudi un "forcing" de l'Inspection d'académie pour voir les heures de cours des écoliers réparties sur cinq jours à la rentrée prochaine, avec le mercredi matin travaillé.
Lire la suite de l’article


Recrutement des professeurs: la CPU prône un concours avec épreuves par académie
La Conférence des présidents d'universités (CPU) a proposé, dans le cadre de la réforme de la formation et du recrutement des enseignants, un concours avec des épreuves par académie pour recruter les professeurs de collèges et lycées, ont indiqué ses dirigeants jeudi.
Lire la suite de l’article


L'académie de Créteil teste l'apprentissage de l'anglais sur lecteur MP3
Une expérimentation pour plonger les élèves dans un bain d'anglais en dehors des cours démarre cette semaine dans quatre établissements de l'académie de Créteil, où les élèves peuvent écouter ou regarder sur des lecteurs MP3 des contenus pédagogiques, a annoncé le rectorat.
Lire la suite de l’article


Service minimum à l'école: pas d'accueil à Saint-Nazaire mardi
La mairie de Saint-Nazaire a envoyé jeudi un courrier aux parents d'élèves des écoles publiques de la ville pour les avertir de l'impossibilité de mettre en pratique le service minimum à l'école, mardi, à l'occasion d'un mouvement de grève.
Lire la suite de l’article


Service minimum à l'école: Montreuil n'organisera pas d'accueil mardi
Dominique Voynet, sénatrice-maire (Verts) de Montreuil, première ville de Seine-Saint-Denis, explique jeudi dans un communiqué qu'elle n'organisera pas d'accueil dans les écoles mardi prochain, comme l'exige la loi sur le service minimum, "inapplicable", selon elle.
Lire la suite de l’article


Dans les Hauts-de-Seine, les policiers se rapprochent des collèges
Vingt-quatre policiers vont être affectés cette année auprès des collèges des Hauts-de-Seine pour conseiller les directeurs d'établissements sur la sécurité ou recueillir d'éventuelles plaintes sur place, ont annoncé mercredi la préfecture et l'Inspection d'académie.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.