jeudi, octobre 23, 2008

Revue de presse du jeudi 23 octobre 2008

Insultes
Après “les criminels contre l'intelligence“ de Xavier Darcos, Nicolas Sarkozy, stigmatise à son tour les manifestants du 19 octobre.
"J'ai un grand respect pour la démocratie, j'ai un grand respect pour le droit de manifester, mais quand j'entends les slogans de manifestations de ces derniers jours d'une petite partie de la Fonction publique d'Etat, je me demande s'ils se rendent compte de la gravité de la crise", a déclaré Nicolas Sarkozy, lors d'un déplacement en Haute-Savoie. "Que des gens viennent de bonne foi nous demander en réponse à la crise d'embaucher davantage de fonctionnaires et davantage d'emplois publics, je me demande s'ils ont bien compris dans quel monde nous vivons", a t-il ajouté
Restons calme et expliquons : le 19 octobre dernier, les 80 000 manifestants (affirmer qu'ils n'étaient que 32 000 est déjà en soi une insulte) ne réclamaient pas “plus de moyens”. Ils demandaient juste que l'on cesse de supprimer des postes et de réduire les moyens. A l'heure où le chômage augmente, ils considèrent qu'il ne faut pas réduire aussi l'emploi public et mettre en péril les associations complémentaires et les emplois qu'ils créent. Comme le disait un article récent : avec le budget actuel il ne s'agit plus de “dégraisser le mammouth”, on attaque l'os et on est en train de le tuer....
Il serait bon qu'on cesse de considérer l'éducation comme une dépense pour la considérer comme un investissement. C'est là que se situe le véritable “crime contre l'intelligence”...

Quelle suite à la manifestation du 19 ?
Les vingt-et-une organisations à l'origine de l'appel à la manifestation ont décidé mercredi de "poursuivre l'action" en interpellant, du 17 au 21 novembre, les parlementaires sur les suppressions de postes prévues dans le budget 2009, a-t-on appris auprès de syndicats enseignants.
Sur le site de ce groupement destiné à devenir permanent, on pourra lire le communiqué définissant la suite de l'action.

La réforme de la classe de seconde prévoit donc trois heures de soutien. Mais elle reste pour l'instant très évasive sur les modalités de cet accompagnement des élèves. La Croix propose une réflexion sur l'accompagnement. On y trouve notamment un reportage sur un lycée de Perpignan qui expérimente des ateliers de soutien durant les congés scolaires. Mais aussi une réflexion plus générale sur les différentes façons d'accompagner les élèves et les enjeux de l'accompagnement.
Comment faire ? Y a t-il une réelle volonté ministérielle ? Un proviseur affirme «Les professeurs sont prêts à travailler autrement, mais ils constatent qu'ils ont des classes de plus en plus chargées, ce qui rend plus difficile le suivi des élève».

Après avoir rappelé qu'aujourd'hui en France comme dans les autres pays la démocratisation de l'école marque le pas et qu'il faut parvenir à lutter contre l'échec scolaire, Éric Charbonnier expert sur les questions d'éducation à l'OCDE ajoute « La vraie question est de savoir si l'on va diminuer le volume des cours pour faire des économies ou pour enseigner autrement. »


On sait le goût de Xavier Darcos pour les médailles.
On apprend sur le blog de Luc Cédelle, le journaliste ”Education“ du journal Le Monde que le Ministre va décorer solennellement vendredi 24 octobre, Marc Le Bris du grade de Chevalier de l'Ordre national du Mérite lors d'un déplacement en Bretagne. Pour ceux qui ignoreraient qui est Marc Le Bris, c'est l'ineffable auteur de “Et vos enfants ne sauront pas lire ni compter” et un des principaux animateurs du collectif conservateur et anti-pédago “sauver les lettres”.
On notera aussi que cette remise de décoration devait se faire très discrètement (c'est raté). Elle n'est pas annoncée dans l'agenda officiel de Xavier Darcos et n'est pas non plus mentionnée dans le communiqué de presse publié le mercredi 22 octobre sur cette visite.
Pourtant, il semble bien que Darcos a choisi son camp depuis longtemps...

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 23/10/08


La justice ordonne à Delanoë d’appliquer le service minimum à l’école
Le tribunal administratif demande au maire de Paris d'appliquer la loi sur le service minimum d'accueil à l'école en cas de grève dans la capitale. Delanoë fait appel, évoquant des problèmes de sécurité.
Lire la suite de l’article


Le développement de la filière bilingue français-breton en perte de vitesse
Avec 12 287 élèves bilingues en Bretagne en 2008, la filière continue de se développer mais avec le taux de progression le plus faible depuis 1981: + 4,66%. Un taux qui pourrait mettre en péril l’avenir du Breton, estime l’Office de la langue bretonne, qui attribue ces chiffres au petit nombre d’ouvertures de nouveaux sites (seulement quatre nouvelles maternelles en 2008 contre huit en 2007) malgré une demande toujours aussi forte .
Lire la suite de l’article


«C’est mon papy qui m’a fait fumer ma première taffe»
Malgré la prévention, le tabagisme progresse chez les jeunes.
Lire la suite de l’article


Un nerd de famille
L’entrée des nouvelles technologies dans le cocon familiale n’entraine pas la fission de la famille nucléaire (couple, marié ou non avec enfant). Au contraire même, les technologies de communications resserrent les liens familiaux. C’est ce que révèle la dernière étude de Pew Internet Project. Un résultat contraire à certaines idées reçues.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 23/10/08


Service d'accueil : Delanoë désavoué par la justice
Saisi lundi par le préfet de Paris, le tribunal administratif de Paris a affirmé mercredi soir l'illégalité de la décision du maire, Bertrand Delanoë, de ne plus assurer le service minimum d'accueil prévu en cas de grève.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 23/10/08



L'alcool devrait être totalement interdit à la vente pour les mineurs début 2009
La ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a indiqué, mercredi 22 octobre, que les dispositions de lutte contre l'alcoolisation des jeunes incluses dans son projet de loi "Hôpital, patients, santé, territoire" avaient vocation à s'appliquer dès l'adoption du texte au Parlement. Proposant une réforme globale du système de santé (Le Monde du 22 octobre), ce projet de loi sera examiné par les deux Assemblées début janvier 2009, sous la procédure de l'urgence.
Lire la suite de l’article


La justice demande à Delanoë d'appliquer le service minimum à l'école
La justice a suspendu, mercredi 22 octobre, la décision du maire (PS) de Paris, Bertrand Delanoë, de ne plus appliquer la loi sur le service minimum d'accueil des enfants à l'école en cas de grève. "La décision du maire de la ville de Paris (...) de ne plus appliquer, pour des raisons de sécurité, la loi du service minimum d'accueil des enfants à l'école lors des prochaines grèves d'enseignants est suspendue", a ordonné le juge des référés du tribunal administratif de Paris.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------
L’Humanité du 23/10/08 (un jour de retard)



900 postes menacés dans la recherche
Les personnels manifestaient hier à Paris contre le démantèlement de l’organisme public.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 23/10/08



Bataille du service minimum : Delanoë fait appel
La bataille du service minimum prend une tournure judiciaire à Paris. La justice a suspendu mercredi la décision du maire socialiste de la capitale Bertrand Delanoë, de ne plus appliquer la loi sur le service minimum d'accueil (SMA) des enfants à l'école en cas de grève. L'adjoint de Bertrand Delanoë en charge des affaires scolaires Pascal Cherki a déclaré ce jeudi que la ville de Paris allait faire appel de cette décision alors qu'un nouveau mouvement de grève est annoncé par une partie du personnel à l'appel du syndicat FO. Il ne devrait cependant pas provoquer trop de perturbations.

Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 23/10/08



Les lycées se préparent à mieux accompagner les élèves
La réforme de la classe de seconde prévoit trois heures de soutien pour les élèves. A Perpignan, un lycée expérimente déjà l’accompagnement pendant les vacances
Lire la suite de l’article


Une nouvelle ère pour le lycée
Points clés de la réforme du lycée présentée mardi 21 octobre : une organisation en semestres, des cours « à la carte » et trois heures de soutien pour tous
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 23/10/08



Les syndicats d'enseignants appellent à une semaine de mobilisation
Les syndicats d'enseignants appellent à une semaine de mobilisation pour défendre l'éducation du 17 au 21 novembre. Objectif : interpeller les parlementaires sur les suppressions de postes prévues au budget 2009.
Lire la suite de l’article


Service minimum dans les écoles : la justice suspend la décision de Bertrand Delanoë

A la veille d'une journée d'action enseignante dans les écoles parisiennes, la justice a ordonné hier au maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë, de suspendre sa décision de ne plus appliquer la loi sur le service minimum d'accueil (SMA) des enfants à l'école en cas de grève.
Lire la suite de l’article


Les éditeurs scolaires jugent le délai trop serré

Les éditeurs scolaires, qui étaient déjà montés au créneau sur la réforme du primaire, ont émis des doutes sur le calendrier du lycée.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 23/10/08



Delanoë en service minimum forcé
Le tribunal administratif de Paris a ordonné, hier, à la Ville de suspendre sa décision de ne plus mettre en oeuvre le service minimum d'accueil (SMA) en cas de grève à l'école. En revanche, le juge n'oblige pas Bertrand Delanoë à organiser le SMA aujourd'hui, pendant le mouvement social des fonctionnaires.
Lire la suite de l’article


Yves Saint Laurent fait école au lycée
Défilé sur mesure, hier, au lycée Paul-Poiret (11e). Pour la première fois, l'établissement spécialisé dans la mode recevait plusieurs employés d'Yves Saint Laurent.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 23/10/08



Un collège peut-il porter le nom d'un écrivain réactionnaire ?
L'écrivain Kléber Haedens aura un collège à son nom à la Garenne-Colombes dans les Hauts-de-Seine (92). Le conseil général, à majorité UMP, a voté pour ce choix de Philippe Juvin, maire UMP de la ville.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 23/10/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 23/10/08



Delanoë devra faire le minimum
La justice a recadré mercredi Bertrand Delanoë sur la question du Service minimum d'accueil (SMA) dans les écoles en cas de grève. Par décision du tribunal administratif de Paris, le maire socialiste devra appliquer la loi. Alors qu'il avait accepté le projet de Xavier Darcos, Bertrand Delanoë avait rallié son camp vendredi dernier, considérant le SMA "inapplicable" pour des raisons de sécurité.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 23/10/08


Service minimum à l'école : Delanoë devra appliquer la loi
Le tribunal administratif de Paris déclare illégale la décision du maire de Paris de ne plus appliquer le service minimum d'accueil dans les écoles les jours de grève. Il lui demande de prendre "toutes les mesures utiles" pour organiser cet accueil lors des prochains mouvements sociaux dans l'Education nationale.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 23/10/08


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 23/10/08



Le Snalc lance un appel au Snes et à FO pour s'opposer à la réforme du lycée
Le Snalc-Csen, syndicat d'enseignants du secondaire, a lancé jeudi un appel au Snes-FSU (syndicat majoritaire des collèges et lycées) et à FO pour bâtir "une opposition déterminée à la réforme du lycée", dans un courrier dont l'AFP a eu copie.
Lire la suite de l’article


Des propos de Sarkozy sur les fonctionnaires suscitent la colère de la FSU
Nicolas Sarkozy a déclaré jeudi que ceux qui ont manifesté dimanche à Paris pour demander des postes dans l'Education "ne se rendaient pas compte de la gravité de la crise", suscitant la colère de la FSU, indignée que le président jette les fonctionnaires "en pâture à l'opinion".
Lire la suite de l’article


Future classe de seconde: loin d'être une ambitieuse réforme selon la FCPE
La FCPE, principale fédération de parents d'élèves du public, a estimé que la réorganisation de la classe de seconde était loin d'être "la grande et ambitieuse réforme annoncée pour le lycée", dans un communiqué mercredi.
Lire la suite de l’article


Trois lycéens en garde à vue dans une affaire d'"happy slapping" à Beaumont
Trois lycéens soupçonnés d'avoir frappé vendredi avec d'autres jeunes, et en filmant la bagarre, un élève du lycée Evariste Galois de Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise), ont été placés mercredi en garde à vue, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.
Lire la suite de l’article


Postes supprimés : interpellations des parlementaires du 17 au 21 novembre
Vingt-et-une organisations à l'origine de l'appel à la manifestation de dimanche dernier pour défendre l'Education ont décidé mercredi de "poursuivre l'action" en interpellant, du 17 au 21 novembre, les parlementaires sur les suppressions de postes prévues dans le budget 2009, a-t-on appris auprès de syndicats enseignants.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.