vendredi, octobre 24, 2008

Revue de presse du vendredi 24 octobre 2008

Grève nationale dans les écoles le 20 novembre.
Les trois principaux syndicats enseignants du primaire – SNUipp-FSU, SE-Unsa et Sgen-CFDT – appellent à une grève nationale dans les écoles jeudi 20 novembre, pour dénoncer les dégradations des conditions de travail et les postes supprimés au budget 2009.

Ce mouvement a pour but d'exiger «un véritable dialogue social» et «un autre budget» pour 2009 comportant notamment «l’annulation des fermetures de postes», expliquent les syndicats. 

Ils réclament aussi le maintien des postes de Rased (postes des maîtres des Réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté), dont 3.000 n’aideront plus les écoliers en difficulté comme aujourd’hui mais seront réaffectés devant des classes entières l’an prochain

Selon un pointage du ministère de l'éducation, révélé par Le Monde toutes les écoles élémentaires (maternelles et primaires) auraient mis en place l'aide personnalisée. Déjà 1 million d'élèves, soit 19,3 % de l'effectif total, auraient été pris en charge. Seules quelques écoles boycotteraient ouvertement le dispositif en ne proposant aucune aide. D'autres au contraire, détourneraient la mesure en la proposant à tous les élèves à tour de rôle. La plupart des écoles ont opté pour des formules classiques. Pour 42,5 % des élèves, l'aide personnalisée a lieu à la pause de midi. Pour 32,69 % d'entre eux, elle se fait en fin d'après-midi après la classe, et pour 13 % le matin, avant le début des cours. Ces deux heures sont réparties le plus souvent sur quatre jours à raison de 30 minutes par jour.
En revanche, le créneau du mercredi matin est resté très marginal (4,11% des élèves dans 1100 écoles). Pourtant cette solution serait la moins néfaste pour le rythme de l’enfant. Le journal évoque quelques exemples d’école ayant choisi le mercredi. "Il n'était pas question pour nous de perdre une matinée, car c'est entre 9 h 30 et 11 heures que les enfants sont les plus réceptifs", dit une directrice d’école ayant choisi cette modalité. Il est vrai cependant que cela n’est pas sans inconvénients pratiques pour les enseignants, les élèves et les municipalités. Ce qui explique le faible nombre d’écoles ayant fait ce choix malgré l’intérêt pédagogique.
Difficile de tout concilier…

Non à la réduction des heures à l’école !
Ce n’est pas (seulement) en France que l’on crie cela mais en Italie. Leçons en plein air, assemblées dans les écoles et universités, manifestations… Les protestations des étudiants, enseignants et parents d’élèves contre les mesures du gouvernement devraient culminer le 30 octobre, jour de grève générale. Une manifestation nationale se tiendra dans la capitale et elle s’annonce gigantesque.
C’est La Croix qui nous informe de ce qui se passe chez nos voisins Le décret-loi Gelmini que prépare le gouvernement, devrait réduire les horaires scolaires à vingt-quatre heures par semaine. Les cours commenceront à 8 heures et se termineront à 12 h 30. Les élèves du primaire n’auront plus qu’un enseignant par classe au lieu de 3 pour deux classes, comme cela existe depuis plus de vingt ans. Là aussi les raisons sont essentiellement économiques. Le plan prévoit en effet 7,4 milliards d’euros de moins entre 2009 et 2012, en supprimant 87 400 postes d’enseignants et 45 000 emplois administratifs.
Ca ne vous rappelle rien ?

Pendant les vacances, cette chronique et son chroniqueur vont prendre un rythme moins soutenu.

Bonne Lecture et bonnes vacances à tous...
----------------------------------------------
Libération du 24/10/08


Suicide d’un professeur dans l’Aisne: l’élève reconnaît avoir menti
Le collégien, 15 ans, avait accusé son enseignant de lui avoir donné un coup de poing. Le professeur s'était donné la mort le lendemain de sa garde à vue.
Lire la suite de l’article


Appel à une grève nationale dans les écoles le 20 novembre
Les enseignants du primaire dénoncent la dégradation des conditions de travail et les postes supprimés au budget 2009.
Lire la suite de l’article


«Les citoyens ne veulent plus être pris pour des numéros»
L'historien Pierre Rosanvallon, auteur de «La légitimité démocratique, impartialité, réflexivité, proximité», aux Editions du Seuil, a répondu à vos questions.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 24/10/08


Aisne : le prof s'est suicidé après de fausses accusations
Le collégien qui avait affirmé que l'enseignant lui avait mis un coup de poing a reconnu avoir menti. Il fera l'objet de poursuites judiciaires.
Lire la suite de l’article


Grève nationale dans
les écoles le 20 novembre
Les trois principaux syndicats d'enseignants du primaire ont appelé vendredi à une journée de mobilisation pour dénoncer la politique éducative du gouvernement.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 25/10/08



Les écoles ont casé l'aide aux élèves en difficulté dans la semaine de 4 jours
Malgré une pluie de critiques, le dispositif d'"aide personnalisée" destiné aux élèves en difficulté s'est mis en place dans les écoles tout au long du mois d'octobre. L'organisation de ces deux heures hebdomadaires dégagées par la suppression des cours du samedi matin avait été laissée à la discrétion des écoles et des communes. Celles-ci devaient se mettre d'accord pour les répartir sur une semaine de quatre jours, ou quatre jours et demi avec le mercredi matin.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 23/10/08 (un jour de retard)



Le sens de l’engagement
« Ils nous ont tout repris et ils s’attaquent maintenant à notre mémoire. » Référence à la récupération de Guy Môquet par Nicolas Sarkozy, la remarque revient souvent chez les « anciens » comme ils aiment à s’appeler.
Lire la suite de l’article


Les jeunes résistants, un exemple
C’est dans une clairière ensoleillée et où résonnent au loin des voix d’enfants qu’a débuté la 67e commémoration de la fusillade de Châteaubriant. Les discours qui précèdent la reconstitution historique, axée cette année sur la jeunesse résistante, font rapidement le parallèle entre les jeunes résistants d’autrefois et leurs vis-à-vis contemporains.
Lire la suite de l’article


Total respect pour Guy Môquet
Plus jeune, j’avais entendu parler de Guy Môquet : c’était le nom du gymnase de ma ville ! Vague souvenir d’une leçon apprise à l’école… Un jeune de dix-sept ans, fusillé pendant la Seconde Guerre mondiale.
Lire la suite de l’article
----------------------------------------------------
Le Parisien du 24/10/08



A l’école des enfants surdoués
Il y aurait près de 400 000 élèves précoces en France. Mais être surdoué n’est pas un gage de réussite scolaire. Beaucoup deviennent même des cancres. Comme François, 8 ans, qui revit dans l’école pour enfants précoces ouverte depuis la rentrée à Paris.
Lire la suite de l’article


Le lycéen avait filmé l’agression d’un élève
Cinq lycéens ont été placés en garde à vue après l’agression violente d’un autre élève, filmée par l’un d’eux.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 24/10/08



Les écoles et les universités italiennes en révolte
Leçons en plein air, assemblées dans les écoles et universités, manifestations… Les protestations des étudiants, enseignants et parents d’élèves contre les mesures du gouvernement devraient culminer le 30 octobre, jour de grève générale
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 24/10/08



Appel à une grève nationale dans les écoles le 20 novembre

Les trois principaux syndicats enseignants du primaire dénoncent les dégradations des conditions de travail et les suppressions de postes prévues dans le projet de budget 2009.
Lire la suite de l’article


Une institutrice agressée par une mère d'élève à Pézenas 

Une institutrice d'une école primaire de Pézenas, dans l'Hérault, a été agressée et blessée dans l'établissement, jeudi, par une mère d'élève, l'agression lui valant un arrêt de travail de quatre jours, a-t-on appris vendredi auprès de la gendarmerie.
Lire la suite de l’article


Suicide d'un professeur accusé de violences: l'élève a reconnu avoir menti 

Le collégien de Saint-Michel (Aisne) qui avait affirmé avoir reçu un coup de poing d'un professeur qui s'était suicidé fin septembre après sa garde à vue a reconnu avoir menti et va faire l'objet de poursuites judiciaires, a annoncé vendredi le parquet de Laon.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 24/10/08



Une institutrice «tabassée» par la mère d'une élève
L’institutrice agressée jeudi par la mère d’une de ses élèves a été littéralement «tabassée» selon Paul-Jacques Guyot, inspecteur d’académie de l’Hérault. A l’origine de l’agression: le refus de l’enseignante de cette école de la ville de Pézenas d’autoriser une enfant d’une classe de CE2-CM1 à se rendre aux toilettes à la fin de la récréation du matin.
Lire la suite de l’article


Suicide d'un professeur: l'élève avait menti
Son professeur, qu'il avait accusé de lui avoir donné un coup de poing fin septembre, s'était suicidé après sa garde à vue. Ce vendredi, le collégien de Saint-Michel (Aisne) reconnaît avoir menti.
Lire la suite de l’article


Le primaire en grève le 20 novembre, Sarkozy ne comprend pas
Le 20 novembre, les enseignants du primaire battront une nouvelle fois le pavé. Un préavis de grève a été déposé par trois des principaux syndicats enseignants du primaire: SNUipp-FSU, SE-Unsa et Sgen-CFDT.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 24/10/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 24/10/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 24/10/08



Rien vu...


Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 24/10/08


Le professeur suicidé avait été accusé à tort de violences sur un élève
Le collégien, qui avait accusé son professeur de lui avoir donné un coup de poing, a reconnu avoir menti et va faire l'objet de poursuites judiciaires. L'enseignant mis en cause avait été retrouvé pendu à son domicile.
Lire la suite de l’article


Service minimum à l'école : Delanoë persiste et signe
"Je ne mettrai jamais en danger les gamins de Paris du point de vue de leur sécurité", a affirmé le maire de Paris, pourtant rappelé à l'ordre par la justice, qui lui a ordonné mercredi d'appliquer la loi sur le service minimum d'accueil.
Lire la suite de l’article


Une mère d'élève agresse une institutrice
Elle a fait irruption dans une salle de classe pour frapper la professeure des écoles qui avait interdit à sa fille d'aller aux toilettes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 24/10/08


L'élève a menti, le professeur s'est suicidé
Le collégien de Saint-Michel qui avait accusé de violences un professeur qui s'était suicidé fin septembre après sa garde à vue a reconnu avoir menti. Il va faire l'objet de poursuites judiciaires.
Lire la suite de l’article


Une institutrice agressée par une mère d'élève à Pézenas
Une institutrice de Pézenas, dans l'Hérault, a été agressée et blessée par une mère d'élève, jeudi dans les locaux de l'école primaire.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 24/10/08



Réformes Darcos: plusieurs centaines de manifestants en Ille-et-Vilaine
Plusieurs centaines d'enseignants - 600 selon la police, plus d'un millier selon les syndicats - ont manifesté vendredi contre les réformes en cours dans l'Education nationale en marge d'une visite en Ille-et-Vilaine du ministre Xavier Darcos.
Lire la suite de l’article


L'enseignante poignardée en 2005 à Etampes demande une indemnisation
La demande d'indemnisation de Karen Montet-Toutain, enseignante poignardée en plein cours par un élève le 16 décembre 2005 au lycée Louis-Blériot d'Etampes (Essonne) a été examinée vendredi par le tribunal administratif de Versailles, a annoncé son avocat à l'AFP.
Lire la suite de l’article


7.500 lycéens inscrits pour les stages pendant les congés de la Toussaint
Près de 7.500 lycéens volontaires sont inscrits pour le dispositif de soutien scolaire gratuit prodigué pendant les vacances de la Toussaint dans les 200 lycées les plus en difficulté, a affirmé le ministère de l'Education dans un communiqué vendredi.
Lire la suite de l’article


Le proviseur d'un lycée d'Athis-Mons agressé en marge d'une remise de diplôme
Le proviseur du lycée Marcel-Pagnol d'Athis-Mons (Essonne) a été agressé vendredi après-midi par le petit ami d'une ancienne élève en marge d'une cérémonie de remise des diplômes du baccalauréat, a-t-on appris auprès du rectorat de Versailles.
Lire la suite de l’article


Réforme du lycée: les lycéens de Flers manifestent contre le projet Darcos
Quelque 300 à 400 lycéens, selon la police ou les organisateurs, ont manifesté vendredi à Flers (Orne) contre la réforme du lycée en projet au ministère de l'Education.
Lire la suite de l’article


Service minimum à l'école (SMA): à l'Etat d'assumer, selon les maires ruraux
L'Association des maires ruraux de France (AMRF) a demandé vendredi à l'Etat "d'assumer ses propres responsabilités" dans la mise en oeuvre de la loi sur le service minimum d'accueil (SMA) des enfants à l'école en cas de grève.
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.