vendredi, octobre 10, 2008

Revue de presse du vendredi 10 octobre 2008

A marche forcée…
Le ministre de l'Education nationale a décidé jeudi de poursuivre les discussions sur la réforme du lycée, en dépit du départ du Snes-FSU, syndicat d'enseignants majoritaire dans le secondaire. Xavier Darcos a "regretté", dans un communiqué, que ce syndicat "se soit mis hors du champ de la réforme qui doit donner naissance à un nouveau lycée" à un moment "où rien n'est arrêté".
A ce stade, les hypothèses de travail sont une baisse de l'horaire hebdomadaire des élèves de seconde à 27 heures (contre 28 à 30,5 actuellement) et une distinction entre "enseignements généraux", "complémentaires" et "accompagnement éducatif". En seconde, le "tronc commun" des enseignements généraux serait composé du français, des mathématiques, des langues vivantes, de l'histoire et du sport. Enfin les enseignements seraient organisés par "modules" semestriels, à l'image du lycée finlandais pris comme exemple par M. Darcos.
Le Snes se dit en "désaccord profond" sur la baisse des horaires (il prône de ne pas descendre sous 30 heures, accompagnement compris) et pense que certaines disciplines devraient être enseignées sur un an, d'autres sur un semestre. Le Sgen-CFDT, a réagi en disant poursuivre les discussions pour améliorer le lycée , estimant que l'annonce du Snes "se veut comme un élément de blocage" Sur la question horaire, le SGEN rajoute « L'important, ce n'est pas ce qui est dit aux élèves, mais ce qu'ils retiennent ». Le Snalc-Csen, a demandé une "prolongation de la négociation", considérant que "la marche forcée ne peut que prendre un caractère anxiogène" pour les enseignants. Quant à la fédération de parents d'élèves FCPE, elle a "regretté", dans un communiqué, de ne pas être "associée à la réflexion" et a demandé "un report de la réforme à la rentrée 2010-2011".
Quand on regarde dans le détail les communiqués des uns et des autres, on s’aperçoit qu’il n’y a pas forcément de refus d’une réforme mais que tous, ou presque, regrettent le rythme imposé pour la mettre en place. La question du rythme n’est pas anodine car c’est aussi le risque de l’impréparation et du bricolage qui se pose ici. “Le diable est dans les détails” dit-on et ceux-ci peuvent conduire à des effets pervers dénaturant les intentions initiales de la réforme. Puisque Xavier Darcos fait souvent référence au “modèle finlandais”, il faut rappeler que la réforme mise en place en 1994, a été précédée d’une vaste concertation pendant plus d’un an…

C’est lundi qu’on devrait connaître le choix du ministre concernant les concours pour les enseignants et les conseillers principaux d'orientation, recrutés au niveau master (bac + 5) à partir de 2010, dans le cadre de la réforme du recrutement et de la formation des enseignants. Selon le projet du ministère, dont l'AFP a eu copie , les concours vont être organisés en quatre épreuves, deux pour l'admissibilité et deux pour l'admission. "Il est prévu que les épreuves écrites d'admissibilité des nouveaux concours aient lieu à la fin du premier semestre de chaque année universitaire (en deuxième année de master, ndlr) et que les épreuves orales d'admission se passent en juin", selon le document.
Pour être admissibles, les candidats au concours de professeurs des écoles devront passer une épreuve écrite de "français et de culture humaniste" et une de "mathématiques et de culture scientifique et technologique", chacune comptant, selon le projet, coefficient 2.Pour être admis, il leur faudra passer deux épreuves orales : lors de la première ("exercice pédagogique"), le candidat devra tirer au sort un sujet de leçon, qu'il devra préparer et exposer au jury. Cette épreuve sera l'occasion de vérifier les connaissances du candidat "dans le domaine disciplinaire" mais aussi "sa capacité à concevoir et organiser un enseignement ".La dernière épreuve consistera en un entretien avec le jury sur la connaissance concrète du système éducatif ("valeurs" et "exigences du service public", "système éducatif" et ses "institutions") et "son aptitude à exercer le métier".
Là aussi, on notera le temps passé entre l’annonce de Nicolas Sarkozy sur la masterisation (début juin) et cette décision sur les concours. Quatre mois…
A marche forcée, là aussi…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 10/10/08


A Dauphine, les étudiants en finance «pas si inquiets»
La fine fleur des étudiants en finance ne se fait pas trop de souci pour son avenir, même si certains reconnaissent qu'ils devront revoir (un peu) leurs prétentions salariales à la baisse.
Lire la suite de l’article


Réforme du lycée: le Snes-FSU quitte la table des négociations
Le principal syndicat enseignant des collèges et lycées exige le maintien de la spécificité de la voie technologie et refuse une réduction des horaires des lycéens.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 10/10/08


Dati va muscler la justice
des mineurs
La garde des Sceaux souhaite instaurer des procédures plus sévères et plus rapides.
Lire la suite de l’article


La Halde juge la burqa contraire à l'intégration
La Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité estime qu'on ne peut s'intégrer et apprendre le français ainsi dissimulée.
Lire la suite de l’article


Un proviseur mis en examen pour des photos pédopornographiques
Des parents ont signalé aux enquêteurs que ce proviseur d'un lycée catholique de Versailles avait pour habitude de prendre des photos volées des élèves de l'établissement.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde daté du 10/10/08



Rien vu...


-------------------------------------------
L’Humanité du 10/10/08 (un jour de retard)


Inquiétudes autour de la réforme du lycée
Tronc commun, suppression de l’histoire-géo et des maths en première… Le projet de Xavier Darcos, révélé par la presse, suscite la polémique. Le Snes-FSU a annoncé qu’il se retirait de la discussion, exigeant le maintien de la voie technologique et refusant la réduction des horaires des lycéens.
Lire la suite de l’article


Un proviseur roué de coups
Le proviseur d’un lycée à Grenoble ainsi que son adjoint ont été légèrement blessés mardi par des jeunes étrangers à l’établissement. L’un d’eux, entré dans le lycée avec un scooter, a été intercepté par le proviseur, avant que ses copains ne lui viennent en aide en frappant les deux hommes à coups de poing et de pied. Le proviseur et son adjoint vont porter plainte.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 10/10/08



Ce qui attend les lycéens
Moins d’heures de cours, des filières moins rigides, des parcours plus individualisés : ce sont les grands axes de la réforme du lycée que le ministère doit présenter avant la fin du mois. Lancement de l’expérimentation dès septembre 2009.
Lire la suite de l’article


Darcos va poursuivre la réforme du lycée, sans le syndicat majoritaire
Le ministre de l'Education nationale a décidé jeudi de poursuivre les discussions sur la réforme du lycée, en dépit du départ du Snes-FSU, syndicat d'enseignants majoritaire dans le secondaire, et alors qu'un autre syndicat et la FCPE jugent le calendrier de la réforme trop serré.
Lire la suite de l’article


Lycée : la réforme va « trop vite » pour les profs
XAVIER DARCOS a toujours dit qu’il lancerait la réforme du lycée « en octobre ». Mais à mesure que se précisent les pistes envisagées, les enseignants s’inquiètent d’une révolution à marche forcée.
Lire la suite de l’article



« On a beaucoup de cours, mais on en sait plus »
SHEHERAZADE, élève en terminale au lycée Balzac à Paris (XVII e )
Lire la suite de l’article


CALENDRIER DE LA RÉFORME
«TROP RAPIDE », « à marche forcée » : c’est l’une des principales critiques des syndicats qui négocient, depuis des mois, avec le recteur d’Aix-Marseille, Jean-Paul de Gaudemar, nommé pilote de la réforme du lycée, fin mai dernier, par Xavier Darcos.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 10/10/08



Les Français férus d’histoire
Du festival d’histoire de Blois à l’exposition Marie-Antoinette au Grand Palais, des spectacles historiques à l’audiovisuel, de l’édition aux news magazines, l’histoire séduit les Français
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 10/10/08



Bras de fer autour de la réforme du lycée
Le SNES-FSU, principal syndicat du secondaire, a claqué hier la porte des négociations sur la réforme du lycée. Organisations divisées, lobbys offensifs... le jeu se tend alors que le ministère cherche à aller vite. Trois sujets émergent.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 10/10/08



Un proviseur mis en examen à Versailles
Des images à caractère pédopornographique avaient été trouvées sur son ordinateur. Le proviseur du lycée d'enseignement catholique Notre-Dame-du-Grand­Champ, à Versailles (Yve­lines), a été mis en examen le 19 septembre dernier, a révélé hier l'hebdomadaire local Toutes les Nouvelles.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 10/10/08



Rien vu...



------------------------------------------------
Ouest-France du 10/10/08



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 10/10/08



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 10/10/08


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 10/10/08


"Ce que fait Xavier Darcos est catastrophique"
Le ministère de l'Education nationale a beaucoup communiqué, à la rentrée, sur la mise en place d'heures de soutien scolaire dans les écoles primaires... et moins sur les suppressions de postes d'enseignants spécialisés des Réseaux d'aides, qui viennent en aide aux enfants en difficulté. Une décision, confirmée fin septembre, qui fait bondir Bernard Delattre, secrétaire général de l'association Agsas qui regroupe des professionnels de l'éducation.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 10/10/08



Manifestation du 19 octobre dans l'Education soutenue par 47 organisations
Vingt-six nouvelles organisations, dont la Ligue des droits de l'homme, le Mrap, Attac-France, soutiennent l'appel lancé par 21 organisations à une manifestation nationale le 19 octobre à Paris contre "les suppressions de postes", ont annoncé les initiateurs de l'appel vendredi.
Lire la suite de l’article


Les futurs concours des enseignants présentés lundi
Le ministère de l'Education présentera lundi les concours pour les enseignants et les conseillers principaux d'orientation, recrutés au niveau master (bac + 5) à partir de 2010, dans le cadre de la réforme du recrutement et de la formation des enseignants.
Lire la suite de l’article


L'aide personnalisée mise en place dans l'académie de Créteil
L'aide personnalisée de deux heures hebdomadaires pour les élèves du premier degré en difficulté a été mise en place dans l'académie de Créteil (Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis et Seine-et-Marne), a annoncé vendredi le rectorat de Créteil, dans un communiqué.
Lire la suite de l’article


Service minimum à l'école: recours contre des communes du Val-de-Marne
Des recours en référé visant 19 communes ont été engagés par la préfecture du Val-de-Marne pour les contraindre à organiser le service minimum d'accueil dans les écoles à l'occasion de la journée de grève dans l'éducation mardi, a-t-on appris vendredi de source préfectorale.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

1 commentaire:

Les mystères d'internet a dit…

Bonjour,
Je te propose de venir sur:
http://lesmysteresdunet.e-monsite.com/annuaire.html
c'est un annuaire qui regroupe tout les blogs blopspot ou blogger écrit en francais pour avoir plus de facilité a retrouver les membres des blogs similaires. si tu veux participer, enregistre ton site/blog ainsi que tes liens de parrainage car c'est exclusif le premier annuaire qui autorise les liens de parrainage alors a toi de jouer et parles en au tour de toi si tu le souhaites :) ( l'inscription de ton site ou blog est gratuite)

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.