mercredi, octobre 22, 2008

Revue de presse du mercredi 22 octobre 2008

"Nous sommes revenus à quelque chose de plus raisonnable que dans des moments d'imagination excessive."
C’est Xavier Darcos qui parle ainsi. . Pour être plus direct, on peut même se demander si une réforme a bien eu lieu… Parce qu'on retrouve des enseignements fondamentaux, des profils marqués (la 2nde est de moins en moins "indéterminée"), du soutien (un peu plus mais qui risque de se perdre dans les sables de l’inertie tout comme le tutorat ou l’aide individualisée avant) . En bref, ça ressemble beaucoup à aujourd'hui....
Je dois être un peu parano, mais après avoir lu lu le discours prononcé aujourd'hui par M. Darcos, je me demande vraiment si le seul changement, dans son "nouveau lycée républicain", ce n'est pas la fin programmée des SES et leur dilution dans un "domaine", les "sciences de la société". C’est d’ailleurs aussi ce que pense Laurence Albert dans Les Échos . Cette bonne connaisseuse du système éducatif constate : “l'architecture globale de la seconde n'évoluera guère : les enseignements obligatoires (mathématiques, français, langues vivantes, histoire-géographie, sciences, sport) demeureront annuels et constitueront un « socle commun » incontournable de 21 heures (23 auparavant). Exception faite de l'économie, les lobbys disciplinaires devraient donc y trouver leur compte, de même que les deux grands syndicats partisans du « savoir » (le SNALC et le SNES), qui faisaient pression pour que l'horaire hebdomadaire des élèves ne soit pas réduit à 27 heures ”.La journaliste se demande ensuite si le succès de la mobilisation enseignante de dimanche a changé la donne ? Selon la Rue de Grenelle, la réforme avait été ficelée avant. En revanche, sans doute conscient du climat social tendu, le ministre a multiplié hier les propos rassurants. Aux lycéens, il a assuré que son projet « n'implique pas » de réforme du baccalauréat. Aux enseignants, il a promis qu'il n'y aurait ni annualisation du temps de travail, ni disparition de la voie technologique, ni même de suppressions de postes liées à la réforme. Il est certain aussi que les délais que s’est imposé Xavier Darcos rendaient très hasardeuse une réforme importante menée dans la précipitation.
On se demande aussi ce que ressent JP de Gaudemar après avoir vu “ses” propositions autant désavouées. On a surtout envie de dire : “Tout ça pour ça…

Ma petite maman chérie, mon tout petit frère adoré, mon petit papa aimé, Je vais mourir !”.
Guy Môquet, vous vous souvenez ? Il y a un an la polémique était vive. Nicolas Sarkozy avait décidé que tous les élèves de lycée lisent cette lettre d’un jeune résistant communiste fusillé le 22 octobre. Le Monde se demande, un an après, dans combien de classes la lettre a t-elle été lue ? . Fondue dans la "Semaine de l'Europe à l'école", la lecture de la lettre n'est de toute façon plus obligatoire, mais "laissée à la liberté des chefs d'établissement" selon la circulaire publiée cette année. Les professeurs peuvent même choisir une autre lettre, puisque celle de Guy Môquet est proposée au milieu d'un corpus de neuf textes, tous écrits par des résistants européens exécutés par les nazis. Pour Thierry Cadart, du Sgen-CFDT. "Le gouvernement a sagement renoncé à la grande cérémonie nationale et compassionnelle, c'est tant mieux."

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 22/10/08


Vente d'alcool : Bachelot éloigne les jeunes
Dans la réforme proposée aujourd'hui par la ministre de la Santé, concernant l'hôpital et la santé, plusieurs mesures visent «les conduites d’alcoolisation massives». Revue de détail.
Lire la suite de l’article


Alcool: «Les jeunes boivent dès douze ans»
La ministre de la Santé Roselyne Bachelot lance aujourd'hui son plan pour lutter contre l'alcoolisation des jeunes. Un phénomène croissant que Patrick Fouilland, médecin spécialisé en alcoologie, décrypte pour Libération.fr.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 22/10/08


Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 22/10/08



La justice demande à Delanoë d'appliquer le service minimum à l'école
La justice a suspendu, mercredi 22 octobre, la décision du maire (PS) de Paris, Bertrand Delanoë, de ne plus appliquer la loi sur le service minimum d'accueil des enfants à l'école en cas de grève. "La décision du maire de la ville de Paris (...) de ne plus appliquer, pour des raisons de sécurité, la loi du service minimum d'accueil des enfants à l'école lors des prochaines grèves d'enseignants est suspendue", a ordonné le juge des référés du tribunal administratif de Paris.
Lire la suite de l’article


De nombreux lycées font l'impasse sur la lecture de la lettre de Guy Môquet
Dans combien de classes la lettre de Guy Môquet a-t-elle été lue mercredi 22 octobre ? Difficile à dire tant cette mesure semble aujourd'hui oubliée, un an après la controverse autour de cette proposition de Nicolas Sarkozy.
Lire la suite de l’article


Réforme du lycée : M. Darcos opte pour la voie "raisonnable"
Le schéma de la nouvelle classe de seconde, pour la rentrée 2009, présenté mardi 21 octobre par Xavier Darcos, témoigne d'une prudence que résume ainsi le ministre de l'éducation : "Nous sommes revenus à quelque chose de plus raisonnable que dans des moments d'imagination excessive."
Lire la suite de l’article


Le projet de réforme
sur le site du ministère
Lire la suite de l’article


Les pères en mal d'autorité
Alex et Adèle, la petite quarantaine, parents de deux garçons, sont un couple moderne. Le partage des tâches ne semble pas poser problème. Lui ne rechigne pas à faire la cuisine, s'occuper des enfants, donner le bain et adore câliner. Elle n'hésite pas à monter des étagères sans avoir besoin d'attendre son aide.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 22/10/08 (un jour de retard)



Défilé fourni contre l’école Darcos
Éducation . Quelque 80 000 personnes ont manifesté hier à Paris pour défendre ce service public, mis à mal par les attaques répétées du gouvernement. Une première étape ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 22/10/08



Ecoles: le service minimum imposé à Delanoë
La justice a suspendu mercredi la décision du maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë, de ne plus appliquer la loi sur le service minimum d'accueil (SMA) des enfants à l'école en cas de grève. 

Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 22/10/08



Quatre ou cinq générations dans une même famille
Entre arrière-grands-parents et arrière-petits-enfants, de nouvelles relations sont à créer, de nouveaux rôles à inventer
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos du 22/10/08



Lycée : moins de réformes que prévu

Le ministre de l'Education nationale a présenté une réforme de la classe de seconde de facture classique et d'ampleur limitée. Il cherche à rassurer après la mobilisation plutôt réussie de dimanche.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 22/10/08



Une nouvelle seconde à la carte
Pour le ministre de l'Education Nationale, « les élèves sont acteurs de leur savoir ». Autonomie et personnalisation, voilà les maîtres mots de la réforme de la seconde présentée hier par Xavier Darcos. « Exclusivement pensée sur des restrictions budgétaires », selon plusieurs syndicats, elle entrera en vigueur dès la rentrée prochaine, la nouvelle première n'étant que pour 2010 et la terminale pour 2011. Et le bac ? «On ne le réforme pas.»
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 22/10/08



Faut-il condamner un prof amoureux de son élève ?
Jusqu'où un(e) prof attiré(e) par un(e) de ses élèves doit-il (ne pas) aller? Et quand l'élève elle-même se définit comme « totalement consentante » ? Le tribunal correctionnel de Guingamp, dans les Côtes d'Armor, a relaxé un enseignant de 43 ans accusé d'« atteinte sexuelle sans contraite » sur une mineure de plus de 15 ans.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 22/10/08



Les pays riches ont davantage d'enfants pauvres
Dans les pays développés, les riches sont plus riches, les pauvres plus pauvres, surtout les enfants. Ce n'est pas une fatalité, dit un rapport publié hier.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 22/10/08



Bachelot veut dessoûler les jeunes
Avant 18 ans, plus possible d'acheter de l'alcool. Cette proposition est l'une des mesures phares du projet de loi de modernisation du système de santé présenté ce mercredi par Roselyne Bachelot. Alors que les comportements à risque se multiplient chez les mineurs, cette interdiction n'est pas ou peu contestée. Mais son efficacité reste incertaine.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 22/10/08


La commémoration du résistant Guy Môquet se fait discrète
Loin de la polémique de l'an passé, la lecture dans les classes de lycées de la lettre du jeune résistant passe inaperçue, fondue parmi les initiatives de la "Semaine de l'Europe à l'école". "Le gouvernement a sagement renoncé à la grande cérémonie nationale et compassionnelle, c'est tant mieux", commente le syndicat d'enseignants Sgen-CFDT.
Lire la suite de l’article


Darcos présente la nouvelle classe de seconde, première étape de la réforme du lycée
L'année de seconde nouvelle formule, qui verra le jour à la rentrée 2009, prévoit une année divisée en deux semestres, entrecoupée d'une semaine "de bilan et d'orientation". Le ministre de l'Education a également rappelé qu'il n'y aurait ni réforme du bac ni suppressions de postes au lycée à la rentrée prochaine.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 22/10/08


Rased: les inspecteurs de l'éducation nationale s'opposent à sa réforme
Dans une lettre ouverte à Xavier Darcos, le syndicat de l'inspection de l'Education nationale s'élève contre la réforme des Rased annoncée par le ministre. Ils demandent une réflexion concertée avec celui-ci avant toute modification de ces réseaux d'aides spécialisés aux élèves en difficulté.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 22/10/08



Postes supprimés : interpellations des parlementaires du 17 au 21 novembre
Vingt-et-une organisations à l'origine de l'appel à la manifestation de dimanche dernier pour défendre l'Education ont décidé mercredi de "poursuivre l'action" en interpellant, du 17 au 21 novembre, les parlementaires sur les suppressions de postes prévues dans le budget 2009, a-t-on appris auprès de syndicats enseignants.
Lire la suite de l’article


Future classe de seconde: loin d'être une ambitieuse réforme selon la FCPE
La FCPE, principale fédération de parents d'élèves du public, a estimé que la réorganisation de la classe de seconde était loin d'être "la grande et ambitieuse réforme annoncée pour le lycée", dans un communiqué mercredi.
Lire la suite de l’article


Guy Môquet: Darcos au Mont Valérien pour une cérémonie au ton européen
Le ministre de l'Education Xavier Darcos a rendu hommage aux jeunes résistants européens mercredi matin au Mont Valérien (Hauts-de-Seine), lors d'une cérémonie où ont été lues les lettres d'adieu de Guy Môquet et du résistant allemand Willi Graf.
Lire la suite de l’article


Lycée: Bayrou (MoDem) contre "la logique du zapping" en seconde
Le président du MoDem, François Bayrou, s'est dit mercredi "en désaccord fondamental avec la réforme de la classe de seconde" dénonçant une "logique du zapping".
Lire la suite de l’article


Service minimum dans les écoles: la justice suspend la décision de Delanoë
La justice a ordonné mercredi à Bertrand Delanoë d'appliquer la loi sur le service minimum d'accueil (SMA) à l'école en cas de grève à Paris.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.