lundi, février 15, 2010

Revue de presse du lundi 15 février 2010


Réussir l’école numérique - votation - Grogne -



Réussir l’école numérique
C’est ce lundi 15 février que Jean-Michel Fourgous le député (UMP) des Yvelines et maire d'Elancourt, a remis à Luc Chatel son rapport sur la promotion des nouvelles technologies à l'école
L'élu propose dans ce rapport (consultable sur le site du ministère) douze priorités et 70 mesures concrètes pour que la France «rattrape son retard» dans le domaine. Les exemples qu'il donne en préambule de son rapport sont sans appel : quand la France compte 8 ordinateurs pour 100 élèves au primaire, le Royaume-Uni en compte 17. Au secondaire on est à 16 contre 33. Pire encore : on est passé de 16 ordinateurs pour 100 élèves au collège en 2008 à 13 en 2009. Le député évalue la mise en œuvre de son plan à «un milliard d'euros voire au-delà».En janvier, M. Fourgous avait affirmé à l'AFP qu'il entendait suggérer au gouvernement de consacrer une partie des sommes du grand emprunt au financement du numérique à l'école.
Mais il ne s’agit pas de combler un retard sans raison. Pour lui “les Tice (technologies de l'information et de la communication) accroissent la motivation des élèves, leur concentration, leur participation en classe. Ce sont des outils de lutte contre l'ennui à l'école, contre l'absentéisme, et au final contre l'échec scolaire ”. Et aussi le ferment d’une évolution des pratiques "Les Tice facilitent l’évolution de différentes pratiques enseignantes. Les professeurs ne travaillent de manière isolée, mais mutualisent leurs ressources et collaborent pour la préparation de leur cours. Ils sont plus enclins à favoriser l’apprentissage individualisé, actif et collaboratif… Grâce à l’e-portfolio et à l’auto-évaluation, l’évaluation quitte son statut de « sanction ». Le métier d’enseignant évolue et n’est plus cantonné à un rôle d’« acteur » et de « transmetteur de savoirs ”. On le voit, et c’est là une des originalités de ce rapport, plus que sur les équipements, l’accent est mis sur les usages : "La pertinence des différents outils n’est réelle que par les usages qui en sont fait. ” affirme JM Fourgous
Et c’est pour cela que la première recommandation est de former les enseignants à la culture numérique. «Jusque-là, 80% des crédits étaient consacrés aux équipements, 20 % à la formation, nous proposons d'arriver à 50/50», explique Jean-Michel Fourgous. Il plaide en particulier pour que soient formés, «avant fin 2010, 6.000 ambassadeurs du numérique» qui seront chargés de gérer et d'accompagner la nouvelle organisation dans les établissements. Deuxième mesure concrète : «équiper au numérique tous les établissements scolaires». Le rapport préconise d'abord de «connecter en haut débit 100% des établissements scolaires» et de «les équiper de tableaux numériques interactifs». Il propose aussi, entre autre, l'obligation, dès 2011, pour tout manuel scolaire de sortir en double version, papier et numérique Le rapport veut aussi favoriser la création de ressources et d'outils numériques (manuels, jeux vidéo dits sérieux…).
En complément de ce rapport , dont tous les journaux rendent compte, il faut signaler un reportage proposé par Le Monde sur un lycée “Tout numérique” à Villefranche sur Saône et surtout deux dossiers très documentés. br/> Le site d’information Mediapart examine les enjeux et les défis de ce rapport en 5 épisodes en abordant à la fois les enjeux économiques et pédagogiques. Le Café Pédagogique, fondé par des militants de l’usage des TICE retrouve ses fondamentaux avec un dossier où ils expliquent pourquoi, selon eux, ce rapport peut ne pas finir au fond d’un tiroir car il met l’accent sur les pratiques pédagogiques. Mais en montre aussi les limites et pose une très bonne questions “une évolution de cette ampleur nécessite une école en paix. Est-ce envisageable si l’austérité vient chaque année dégrader la situation scolaire ?

Votation
C’est une «votation» que proposent jusqu'à fin mars aux lycéens plusieurs syndicats et mouvements de jeunesse: l' Union nationale lycéenne, la Fédération indépendante et démocratique lycéenne, Jeunesse ouvrière chrétienne, les Jeunes communistes, les Jeunes socialistes, les Jeunes radicaux de gauche et les Jeunes Verts.

«On appelle trois millions de lycéens à s’exprimer sur leur vision de l’éducation», a expliqué ce lundi lors d’une conférence de presse le président de l’UNL, Antoine Evennou, en dénonçant «la politique du gouvernement de casse du service public de l’éducation». «Il s’agit de montrer au ministre de l’Education nationale que la majorité des lycéens refuse sa politique» et qu’il est nécessaire de «changer de cap». La votation est prévue via internet, à l’adresse votationlyceenne.fr, mais aussi dans les lycées généraux, technologiques et professionnels et devrait durer jusqu’à fin mars.
La plupart des organes de presse ne manquent pas de relever que les questions ne sont pas neutres dans leur formulation. Vous préférez «un lycée qui s’adapte uniquement aux besoins du marché… ou un lycée où c’est toi qui choisis ta filière» ? «La concurrence entre lycées ghettos et lycées d’élite… ou une carte scolaire qui garantit l’égalité» ? «Des profs à la sauce Sarko, moins nombreux, moins formés… ou les moyens d’obtenir un diplôme qui permet de s’en sortir» ?
Aux lycéens de répondre.

Grogne
Cette facilité journalistique en a souvent énervé plus d’un, moi y compris. Aujourd’hui c’est un collectif d’enseignants du collège Jean-Pierre Timbaud de Bobigny qui signe une tribune dans Libération. Laissons leur le dernier mot de cette chronique : “ La «grogne des profs», voilà en trois mots comment les médias résument les manifestations des enseignants depuis des années. Cette grogne fait d’eux au pire des cochons teigneux, au mieux des ivrognes mal réveillés à chaque rentrée, avec toujours l’idée implicite d’un mécontentement sans fondement réel. Ce grognement prend toute la place, de sorte qu’aucune des revendications n’atteindra l’opinion publique, résumant tout ce bruit par un : «Les profs, y sont jamais contents ! » En 2010, il est plus que temps d’entendre que les profs ne grognent pas. […]

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 15/02/10 (certains articles payants)


Nouvelle agression sur un lycéen du Val-de-Marne
Un élève de Thiais a été agressé au cutter durant le cours de sport, au moment où les enseignants de l'académie réclament plus de surveillants.
Lire la suite de l’article


Lycée Adolphe-Chérioux : les profs demandent un médiateur
Luc Chatel, le ministre de l'Education, leur répond que ce n'est pas nécessaire. Il oppose aussi une fin de non-recevoir à leur demande d'un débat télévisé.
Lire la suite de l’article


Une votation lycéenne sur la politique de Chatel
Des syndicats lycéens appellent les élèves à «s'exprimer sur leur vision de l'éducation» en répondant jusqu'à fin mars à trois questions-accusations.
Lire la suite de l’article


Profs non remplacés: un parent d’élève dépose plainte contre Chatel
Ce délégué FCPE, père d'une élève scolarisé à Pantin, accuse le ministre de «faute grave d’organisation du service public de l’Education». Il appelle les autres parents à faire de même.
Lire la suite de l’article


Dialogue de sourds à Quimper autour de l’école du Petit-Parc
Depuis un peu plus de deux mois, ils ne désarment pas. Les parents d’élèves de l’école du Petit-Parc, situé dans un quartier périphérique de Quimper, Ergué-Armel, sont bien décidés à défendre bec et ongles leur école. Deux classes maternelles de 53 élèves que la municipalité P.S. de Bernard Poignant veut fermer à la rentrée 2010 pour faire face à la baisse des effectifs dans les écoles publiques de la ville.
Lire la suite de l’article


"Surtout ne dites pas aux parents que vous n'êtes pas profs"...
Anna prépare le concours de professeur des écoles. Juste avant de partir en stage seule face à une classe, elle a reçu cette étrange recommandation de sa prof: "surtout ne dites pas aux parents que vous êtes en formation. Dites plutôt que vous êtes profs titulaires. Les parents pourraient faire des histoires et puis vous serez plus crédibles".
Lire la suite de l’article


Les profs ne grognent pas. Ils savent, depuis Victor Hugo, «qu’ouvrir une école…»
Par DES PROFESSEURS, CPE ET ASSISTANTS D’ÉDUCATION du collège Jean-Pierre-Timbaud de Bobigny (Seine-Saint-Denis)

La «grogne des profs», voilà en trois mots comment les médias résument les manifestations des enseignants depuis des années. Cette grogne fait d’eux au pire des cochons teigneux, au mieux des ivrognes mal réveillés à chaque rentrée, avec toujours l’idée implicite d’un mécontentement sans fondement réel.
Ce grognement prend toute la place, de sorte qu’aucune des revendications n’atteindra l’opinion publique, résumant tout ce bruit par un : «Les profs, y sont jamais contents !»
En 2010, il est plus que temps d’entendre que les profs ne grognent pas.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 15/02/10


Nouvelle agression d'un lycéen
Ces violences ont encore une fois été commises dans un établissement du Val-de-Marne.
Lire la suite de l’article


Une votation lycéenne contre les réformes de Luc Chatel
Sept organisations de jeunesse politisées organisent à partir de lundi et jusqu'à fin mars une consultation citoyenne auprès de 3 millions de lycéens. Objectif : s'opposer aux réformes lancées par le gouvernement.
Lire la suite de l’article


Numérique à l'école :
Chatel veut combler le retard
Le ministre de l'Education a reçu lundi un rapport qui préconise qu'un milliard d'euros soit dépensé pour introduire efficacement l'informatique dans tous les établissements scolaires.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 15/02/10



Un jeune agressé au cutter dans le gymnase de son lycée
Un élève du lycée Guillaume-Apollinaire de Thiais (Val-de-Marne) a été blessé à coups de cutter, lundi 15 février, durant un cours de sport ayant lieu dans un gymnase jouxtant son lycée. Il a été agressé par six personnes qui se sont introduites à l'intérieur du bâtiment ayant un accès direct vers le lycée et un autre sur la rue. Le jeune homme, né en 1992, a été hospitalisé à Paris à l'hôpital Lariboisière (10e arrondissement). Ses jours ne seraient pas en danger, selon la même source.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel rejette l'idée d'un débat télévisé avec les enseignants d'Adolphe-Chérioux
Le ministre de l'éducation nationale, Luc Chatel, a rejeté lundi la proposition des enseignants en colère de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) de les rencontrer lors d'un débat télévisé. Exerçant leur "droit de retrait" depuis le 3 février après l'agression d'un élève, les professeurs du lycée Adolphe-Chérioux poursuivent leur mouvement, n'ayant pas obtenu la création des onze postes de surveillant qu'ils réclament. Ils doivent décider ce lundi en assemblée générale de reprendre ou non les cours.
Lire la suite de l’article


Les douze priorités de la cyber-éducation
Jean-Michel Fourgous, député (UMP) des Yvelines et maire d'Elancourt, remet, lundi 15 février, un rapport sur la promotion des nouvelles technologies à l'école. Commandé par le premier ministre, François Fillon, en août 2009, ce travail vise à développer la culture numérique dans le système scolaire.
Lire la suite de l’article


A Villefranche-sur-Saône, un lycée tout numérique
Chantal Charbonnel est une cyberconcierge. Depuis sa loge, la gardienne du lycée Louis-Armand de Villefranche-sur-Saône (Rhône) donne le la de ce lycée tout informatisé. Un oeil sur chacun de ses écrans, c'est le plus naturellement du monde qu'elle gère en quelques clics l'allumage des lumières de l'établissement de 1 500 élèves, tout en surveillant les entrées et les sorties des sept bâtiments. C'est aussi elle qui active les alarmes, à la fermeture du lycée. Parce que Chantal Charbonnel a apprivoisé ses deux ordinateurs, elle regrette bien de partir à la retraite "au moment où le métier devient intéressant".
Lire la suite de l’article


Le numérique à l'école : le grand oubli du grand emprunt, par Françoise Benhamou
750 millions d'euros pour la numérisation du patrimoine, voilà une belle somme pour se lancer dans des opérations de masse qui permettront l'accès à distance au patrimoine, et qui contribueront à réduire quelque peu l'avance prise par Google sur ce terrain. Seuls des esprits grincheux pourraient le regretter. Plusieurs milliards pour l'université et la recherche, c'est de même un rattrapage heureux et indispensable, qui, s'il est bien réparti, aidera notre pays non seulement à courir dans le peloton de tête des meilleures universités, mais encore, si la totalité n'est pas versée aux seuls pôles d'excellence, à réduire la fracture universitaire qui désespère ceux qu'elle laisse au bord de la route. La culture et l'université sont donc à la fête, mais l'école est peut être l'oubliée de l'affaire. Il est vrai que la moindre mesurette appliquée à l'ensemble des écoles aurait conduit à des dépenses importantes qui auraient réduit d'autant les autres projets sélectionnés. On comptait en effet plus de 6,6 millions d'élèves à la rentrée 2008 dans nos 54 900 écoles du premier degré. Toute décision appliquée à cet ensemble s'avère nécessairement budgétivore.
Lire la suite de l’article


Parler d'homosexualité dès l'école maternelle : une nécessité, par Gaël Pasquier
Depuis 2008, les circulaires de rentrée, qui fixent chaque année les priorités de la politique éducative, rappellent la nécessité de lutter à l'école " contre toutes les violences et toutes les discriminations, notamment l'homophobie ". Pourtant, face à la possible diffusion dans des classes de CM1 et de CM2 d'un court-métrage d'animation parlant d'homosexualité, Le Baiser de la lune, Monsieur Chatel a tenu à préciser les limites de cette mission : elle ne saurait concerner l'école primaire et commencerait au collège pour se poursuivre au lycée. Parler d'homosexualité à l'école maternelle et élémentaire serait selon lui prématuré et relèverait d'une initiative privée que ne saurait cautionner l'éducation nationale. L'actuel ministre se démarque donc des instructions données par son prédécesseur qui englobaient dans ce combat l'ensemble de l'Ecole, avec une majuscule, sans créer de distinction entre les niveaux d'enseignement. Il méconnaît également d'autres textes officiels qui, tels que celui publié au Bulletin officiel du 2 novembre 2000, inscrivaient la lutte contre l'homophobie " à l'école, au collège, et au lycée " dans le cadre de l'éducation à l'égalité des filles et des garçons par l'intermédiaire de la lutte contre les stéréotypes de sexes. Ces injonctions contradictoires nécessitent donc certains rappels[…]
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 15/02/10 (un jour de retard)



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 15/02/10



Lycée : les syndicats lancent une votation contre les réformes Chatel
Sept mouvements de jeunesse, dont les deux premiers syndicats lycéens, l'UNL et la FIDL, organisent jusque fin mars une «votation lycéenne» aux questions très tranchées, conçue pour «montrer» au ministre de l'Education nationale Luc Chatel qu'il doit «changer de cap».
Lire la suite de l’article


Enseignants de Vitry : Chatel veut un «dialogue loin des caméras»
Les enseignants du lycée Adolphe-Chérioux jouent toujours de leur droit de retrait et ne reprennent pas les cours depuis l'agression d'un élève le 2 février dernier. Le débat à la télévision qu'ils réclament au ministre de l'Education n'aura pas lieu.
Lire la suite de l’article


Val-de-Marne : un lycéen agressé au cutter pendant un cours de gym
Un élève de première a été agressé lundi matin, vers 11h50, au lycée Guillaume-Apollinaire de Thiais (Val-de-Marne). Six personnes, les visages masqués par des capuches ou des écharpes, sont entrées dans un gymnase municipal utilisé par l'établissement qui accueille 1 500 élèves.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 15/02/10



La justice des mineurs s’aligne progressivement sur celle des adultes
Alors que l’Assemblée nationale débat mardi 16 février de la fin du huis clos pour les procès de mineurs, les professionnels du droit déplorent que les adolescents soient souvent traités comme des majeurs
Lire la suite de l’article


Maltraités enfants, ils ont repris leur destin en main
Alors que s’ouvrent mardi 16 février, à Paris, les états généraux de l’enfance, deux hommes et une femme qui ont connu, petits, la maltraitance, racontent comment ils s’en sont sortis
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 15/02/10



Surveillants du secondaire : Luc Chatel tente d'éviter la contagion
«Surveillants : pas 1.500, juste 11.» C'est une des banderoles qui ouvraient hier la manifestation d'enseignants et lycéens suite à l'appel à la grève lancé par le syndicat SNES-FSU de l'académie de Créteil et la CGT éducation pour protester, entre autres, contre les dégradations des conditions de travail dans les collèges et lycées. Un slogan qui fait référence à la revendication des personnels du lycée de Vitry-sur-Seine, dans lequel l'agression d'un élève au couteau il y a dix jours a provoqué l'arrêt des cours. Les professeurs demandent depuis le doublement du nombre de surveillants. La proposition, mardi, du ministre de l'Education, Luc Chatel, de 3 surveillants et 6 médiateurs supplémentaires, n'a pas suffi à mettre fin au conflit.
Lire la suite de l’article


Val-de-Marne: un lycéen blessé au cutter pendant un cours de gymnastique
Un élève de 17 ans d'un lycée de Thiais a été blessé à coups de cutter lundi durant un cours d'éducation physique dans un gymnase jouxtant cet établissement du Val-de-Marne, un département qui connaît son troisième incident grave en milieu scolaire depuis le début de l'année.
Lire la suite de l’article


Education : Une "votation lycéenne" pour que Chatel "change de cap"
Sept mouvements de jeunesse, dont les deux premiers syndicats lycéens, UNL et FIDL, organisent jusqu'à fin mars une "votation lycéenne" aux questions très tranchées, conçue pour "montrer" au ministre de l'Education nationale Luc Chatel qu'il doit "changer de cap".
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 15/02/10



Val-de-Marne: Un lycéen agressé à coups de cutter à Thiais
Il a été blessé par quatre à six autres personnes…
Lire la suite de l’article


Enseignants de Vitry: Luc Chatel est prêt au dialogue «mais loin des caméras»
Il souhaite que les syndicats lui fassent des propositions...
Lire la suite de l’article


Une votation citoyenne dans tous les lycées
L'UNL, syndicat lycéen, organise un scrutin pour «montrer au gouvernement qu'il a tort»...
Lire la suite de l’article


La mobilisation contre les réformes continue dans l’académie de Créteil
Des manifestations sont prévues le 16 et 18 février pour exiger le retrait de la réforme des lycées et protester contre la dégradation des conditions de travail…
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 15/02/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 15/02/10



Val-de-Marne : un élève blessé à coups de cutter dans un lycée
Un élève du lycée Guillaume-Apollinaire de Thiais (Val-de-Marne) a été blessé à coups de cutter lundi par six personnes qui se sont introduites à l'intérieur d'un gymnase municipal jouxtant le lycée, durant un cours dispensé par celui-ci, selon l'inspecteur d'académie. Le jeune homme né en 1992, a été agressé durant un cours d'éducation physique.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 15/02/10



Thiais: Un élève agressé
Un lycéen de l'établissement Guillaume-Apollinaire de Thiais (Val-de-Marne) a été pris à parti lundi matin par six agresseurs qui l'ont frappé avec un objet tranchant.
Lire la suite de l’article


Vitry: Chatel loin des caméras
Les enseignants du lycée Adolphe-Chérioux de Vitry-sur-Seine avaient proposé à Luc Chatel de le rencontrer dans le cadre d'un débat télévisé. Mais le ministre de l'Education nationale a rejeté lundi la proposition, préférant un dialogue "loin des caméras".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 15/02/10


Luc Chatel et les enseignants de Vitry : le dialogue de sourds
Le bras de fer entre le ministre de l'Education et les enseignants du lycée Cherioux à Vitry, qui ont cessé de donner cours depuis l'agression d'un de leur élève, se fait désormais par communiqués interposés.
Lire la suite de l’article


Chatel estime qu'il n'y a pas besoin de médiateur à Vitry
De leur côté, les enseignants du lycée Adolphe-Chérioux, en grève depuis 2 semaines, réclament au ministre de l'Education un débat TV et la nomination d'un médiateur indépendant.
Lire la suite de l’article


Un lycéen blessé au cutter dans le Val-de-Marne
Six personnes cagoulées se sont introduites dans un gymnase jouxtant le lycée Guillaume d'Apollinaire de Thiais, avant de s'en prendre à un élève.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 15/02/10


Comment je suis devenu prof en un jour
Les profs de l'académie de Créteil manifestent ce mardi contre la suppression de postes. Titulaire d'une maîtrise d'anglais, Manuel a, lui, été propulsé prof d'anglais dans un lycée du Val-de-Marne après avoir postulé sur le site de l'académie de Créteil.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 15/02/10


Le rapport Fourgous : pour faire entrer l'école dans son siècle
Remis le 15 février, le rapport Fourgous est à la fois un plaidoyer pour l'intégration des TICE dans l'enseignement et un programme de mesures pour faire basculer l'Ecole dans l'ère numérique.
Lire la suite de l’article


Pour le Café : L'Ecole doit réussir son passage au numérique
Pour tous ceux qui soutiennent depuis des années l'intégration des TICE parce qu'elles bousculent l'Ecole et l'obligent à changer, le rapport Fourgous apporte une confirmation officielle de leurs thèses et un motif d'espérer. Cela ne rend pas moins difficile le pilotage du changement. Trois raisons nous semblent militer en faveur de ce rapport.
Lire la suite de l’article


Devoirs : autour d'un double malentendu
"Le bien fondé du travail hors la classe n'est pas évident", écrit Patrick Rayou dans l'ouvrage "Faire ses devoirs" publié par les Presses Universitaires de Rennes.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 15/02/10


L'école à l'ère numérique
Le ministre de l'éducation a annoncé pour le premier trimestre 2010 un grand plan «numérique à l'école». Mediapart en examine les enjeux et les défis en 5 épisodes.
Lire la suite de l’article
----------------------------------------------
ÉducPros du 15/02/10


Augmentation des droits d'inscription : "Les cas spectaculaires de Sciences po et de Dauphine ne doivent pas être l’arbre qui cache la forêt"
L'augmentation des droits d'inscription à l'université ? Philippe de Lara y est favorable.Lire les arguments du maître de conférences en science politique, dont le premier se formule ainsi : "Ce qui est gratuit ne vaut rien", dans son billet intitulé À propos des droits d’inscription.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 15/02/10



Agression d'un lycéen à Thiais: "règlement de comptes intolérable" (Chatel)
Le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, a jugé lundi "intolérable que des règlements de comptes se déroulent pendant le temps scolaire" après l'agression au cutter d'un élève d'un lycée de Thiais (Val-de-Marne).
Lire la suite de l’article


Numérique à l'école: Chatel annoncera un plan pluriannuel d'ici avril
Le ministre de l'Education, Luc Chatel, a annoncé lundi qu'il présenterait pour l'école un "plan numérique pluriannuel très ambitieux" d'ici le mois d'avril, afin que le "numérique soit le quotidien" des élèves.
Lire la suite de l’article


Un rapport édicte 70 mesures pour développer le numérique à l'école
Equiper au numérique tous les établissements scolaires, former massivement les enseignants: un rapport remis lundi au ministre de l'Education Luc Chatel préconise 70 mesures pour que la France "rattrape son retard" dans le domaine du numérique à l'école.
Lire la suite de l’article


Une "votation lycéenne" jusque fin mars, pour que Chatel "change de cap"
Sept mouvements de jeunesse, dont les deux premiers syndicats lycéens, UNL et FIDL, organisent jusque fin mars une "votation lycéenne" aux questions très tranchées, conçue pour "montrer" au ministre de l'Education nationale Luc Chatel qu'il doit "changer de cap".
Lire la suite de l’article


Luc Chatel : "Pas besoin d'un médiateur" à Vitry
Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a estimé lundi qu'"il n'y a pas besoin d'un médiateur" pour régler la crise au lycée Adolphe-Chérioux de Vitry-sur-Seine où les enseignants ont cessé les cours le 3 février après l'agression d'un élève.
Lire la suite de l’article


Remplacement des enseignants: un parent d'élève dépose plainte contre Chatel
Le parent d'une élève scolarisée à Pantin, en Seine-Saint-Denis, a annoncé lundi avoir déposé plainte contre le ministre de l'Education nationale Luc Chatel "pour faute grave d'organisation du service public de l'Education", déplorant "des problèmes de remplacement intenables".
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.