lundi, mai 23, 2011

Revue de presse du lundi 23 mai 2011




Indignation - Innovants – Égalité des chances – Recompositions syndicales – militaires alarmés

Indignation
Commençons d’abord par l’indignation de la semaine avec la. déclaration de Claude Guéant dimanche au Grand rendez-vous Europe 1/Le Parisien . Il y a affirmé : “ Contrairement à ce qu'on dit, l'intégration ne va pas si bien que ça: le quart des étrangers qui ne sont pas d'origine européenne sont au chômage, les deux tiers des échecs scolaires, c'est l'échec d'enfants d'immigrés ”. En dehors du fait qu’on ne sait pas d’où Claude Guéant sort de tels chiffres, ces propos sont surtout dans la poursuite de son flirt avec les thèses du Front National. Les syndicats enseignants, la FCPE et les syndicats lycéens, ont les uns et les autres dénoncé cette nouvelle provocation et cette stigmatisation d’une partie de la population.

Innovants
Poursuivons avec des pensées plus positives.
Vendredi 20 et samedi 21 se tenait à Lyon, le quatrième forum des enseignants innovants organisé par nos confrères du Café Pédagogique en partenariat avec de nombreuses associations et soutenu par le ministère de l’éducation nationale (qui organise cependant ses propres “journées de l’innovationla semaine prochaine).
Luc Cédelle fait dans Le Monde un long compte-rendu de ces journées très riches. Mais c’est évidemment dans le Café Pédagogique qu’on trouvera les informations les plus complètes et notamment un reportage de Monique Royer au titre évocateur “L’école de demain existe, nous l’avons côtoyée la semaine dernière ”. On pourra aussi y trouver le palmarès . Il y a de nombreux prix. Le grand prix du forum des enseignants innovant va au projet Twitter, un réseau social au cycle 3 » . Le grand prix décerné par les enseignants innovants récompense le projet Veni, Vidi, Volui : du latin et du grec dans mon caddie ! et le Grand Prix numérique consacre le projet très innovant de Jean-Paul Moiraud professeur de gestion qui enseigne à Lyon, au lycée Lamartinière-Diderot. Il utilise les « mondes virtuels » (second life par exemple) avec une classe de design dans un cursus de quatre ans après le bac, pour obtenir un diplôme supérieur d'arts appliqués (DSAA) de créateur de mode.
Il y a bien d’autres enseignants récompensés et, plus que les récompenses, c’est la conviction que l’école bouge malgré les contraintes et les attaques qu’il faut retenir.

Égalité des chances ?
La sociologue Agnès Van Zanten travaille, pour un prochain livre à paraître à la rentrée, sur les programmes d' "égalité des chances" dans l'enseignement supérieur. Elle donne une interview à Libération sur ce sujet.
Elle y montre d’abord que ces dispositifs comme par exemple les “conventions éducation prioritaire” créées par Sciences Po ou encore les tutorats de l’ESSEC sont d’abord destinées à élargir la base de recrutement des élites. Elle en tire un bilan mitigé : les choses évoluent lentement et peu d’élèves sont concernés. Pour elle, si on veut accélérer le mouvement, il faut “ faire évoluer les modes de recrutement des grandes écoles en diversifiant les voies d’entrée. C’est déjà le cas, mais de façon limitée. Les écoles sont très attachées au modèle du concours qui a pendant longtemps servi à garantir la qualité des étudiants ainsi que l’équité de la compétition à l’entrée. ”.
Mais au final, dit-elle, “ si l’on veut avoir la meilleure élite possible, il faut que la masse des élèves ait des acquis scolaires solides, ”. Ce qui rejoint ce qu’écrivaient déjà Baudelot et Establet dans L’élitisme républicain (Seuil) en 2009 : “L’élite est bonne quand la masse n’est pas mauvaise”. Et elle montre bien aussi l’ambiguité de ce terme même d’ “égalité des chances”, en apparence séduisant mais qui montre vite les limites de la méritocratie : “ Ce qui est également préoccupant aujourd’hui, c’est que l’on semble vouloir substituer ces politiques d’égalité des chances, par définition sélectives, à des politiques de lutte contre les inégalités, s’adressant à un plus grand nombre d’élèves ayant des difficultés, menées par exemple dans les ZEP. On décline désormais le thème de l’excellence pour quelques-uns plutôt que l’amélioration des résultats d’ensemble.

Recompositions dans le syndicalisme enseignant
C’est le blog des journalistes éducation du Monde qui revient sur cette information passée un peu inaperçue. Bernard Kuntz a annoncé, mardi 17 mai, qu’il quittait le Snalc-CSEN organisation qu’il a présidé de 1997 à novembre 2010 pour rejoindre le syndicat SNFOLC (FO).
L’article se saisit de cette occasion pour revenir sur les nouvelles règles du jeu des élections professionnelles . Avec la loi de rénovation du dialogue social de 2008, la capacité des syndicats à peser dans les négociations dépend beaucoup plus de leur audience électorale. Auparavant, les syndicats jugés “représentatifs par la loi” participaient de fait aux différentes instances. La nouvelle législation fait désormais des résultats aux élections professionnelles l’unique baromètre de la représentativité. Pour qu’un syndicat accède au conseil supérieur de l’éducation ou aux comités techniques paritaires, il lui faudra réunir de 8 à 10 % des voix au scrutin prévu à l’automne prochain.
Comme le remarque le journaliste du Monde, cela conduit à une recomposition du paysage syndical, amenant les organisations à unir leurs forces pour augmenter leur audience. Ainsi, il y a deux ans la CGT, a esquissé un rapprochement avec la FSU. L’UNSA et le SGEN-CFDT ont pour leur part réfléchi à un partenariat plus poussé. Pour le SNALC, l’ancien président Bernard Kuntz prônait un rapprochement avec FO mais il n’a pas été suivi par la majorité de son syndicat qui envisage pour sa part un rassemblement de petites organisation au sein d’une “ Union pour l’école républicaine ”. Ce départ est l’aboutissement de ce désaccord et la preuve que la recomposition syndicale est en marche et va continuer à susciter des tensions.

des militaires alarmés
On avait déjà évoqué cette affaire il y quelques jours (le 9 mai ) lorsque l'information était parue la première fois dans Le Parisien. Dix collégiens venus de l'établissement de réinsertion scolaire (ERS) de Nanterre ont été aux ordres de l'armée pendant une semaine. L'expérimentation s'est révélée un fiasco sur lequel l'armée se garde bien de communiquer...
Un article de Rue89 revient sur cette affaire avec un peu plus de détails. Le principe était celui de l’immersion avec l’idée implicite que l’armée allait permettre de “mater” ces jeunes et de les faire marcher au pas cadencé… Au programme : réveil à 5h30 du matin, garde-à-vous, hymne national, travaux d'intérêt général, apprentissage du code du soldat, parcours d'obstacles, marche à pied… En fait, ce fut une semaine émaillée d'incidents, d'altercations entre les élèves eux-mêmes, entre les élèves et les gradés. Insultes, coups, menaces. « C'était très difficilement gérable »,. reconnait même un gradé dans Le Parisien..
Certains sites d’extrême droite se sont emparés de cette affaire pour conclure au caractère “irrécupérable” de ces jeunes qu’on suppose bronzés (on est pas si loin que cela des propos de Cl. Guéant d’ailleurs). Mais n’est-ce pas plutôt la preuve qu’une éducation sous la contrainte ne peut pas fonctionner et qu’il est difficile d’apporter des réponses simplistes à des situations complexes ?
Tout aussi incongrus que les “radars pédagogiques”, les casernes pédagogiques…


Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 23/05/11(certains articles payants)


Match PS-Pécresse sur l’autonomie des facs
Retour sur le bilan des réformes Sarkozy de l’université
Lire la suite de l’article


Fermetures de classes: «C’est une violence faite à l’école publique»
Au premier abord, on pourrait croire que la maternelle Tourtille, dans le quartier de Belleville (Paris, XXe), fête la fin de l'année. Après avoir traversé un préau barriolé, le visiteur pénètre dans une cour de récré où se dresse une grande table en bois. Là, plusieurs parents d’élèves partagent gâteaux au chocolat et sodas tandis que les enfants slaloment entre leurs jambes. L’ambiance est conviviale mais les mines, pas vraiment réjouies.

Lire la suite de l’article


Les parents d'élèves en colère vont passer la nuit à l'école
Fermetures de classes en pagaille, écoles rurales menacées, enseignants non remplacés... «Chaque jour, les parents constatent sur le terrain les conséquences de la politique budgétaire désastreuse», déplore la FCPE - la première fédération de parents d'élèves - qui organise ce vendredi pour la quatrième année consécutive une «Nuit des écoles».
Lire la suite de l’article


«Le renouvellement des élites peut prendre deux générations»
La chercheuse Agnès Van Zanten étudie les programmes d’égalité des chances dans l’enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article


Diversité : la colle des grandes écoles
L’Essec organise aujourd’hui un colloque sur son programme d’ouverture sociale.
Lire la suite de l’article


Concours de l'agrégation: une boulette historique
Le concours d'agrégation d'histoire 2011 est menacé d'annulation. Pourquoi ? Parce que l'épreuve d'histoire médiévale, passée début avril, est entachée d'un véritable scandale. Un scandale déjà dénoncé sur internet, par des discussions entre étudiants ayant planché en avril.
Lire la suite de l’article


Révisez le bac chimie avec «Breaking Bad»
Parce que regarder la télévision n’a pas pour seul effet d’augmenter notre temps de cerveau disponible à l’égard des publicitaires, parce que les séries télé sont aussi l’occasion d’enregistrer une multitude d’informations plus ou moins utiles, vous pouvez aujourd'hui faire d'une pierre deux coups et réviser votre épreuve de chimie pour le bac ou vous préparer au prochain repas de famille en vous replongeant dans Breaking Bad, dont la quatrième saison débutera sur AMC le 17 juillet prochain.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 23/05/11


Universités : des bibliothèques ouvertes jusqu'à 23h30
Des bibliothèques se mettent aux horaires élargis sur le modèle de celles des universités américaines ou des grandes écoles.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 23/05/11



Quand les enseignants innovent
Le quatrième Forum des enseignants innovants a rassemblé les vendredi 20 et samedi 21 mai 2011 une centaine de participants pour un peu plus de 90 projets présentés. Organisé par le site Internet Le Café pédagogique, soutenu par le ministère de l'éducation nationale et des dizaines d'organisations partenaires, ce Forum réunit des enseignants français du primaire et du secondaire, sélectionnés sur projet.
Lire la suite de l’article


Orientation : y penser dès la première
Afin d’encore améliorer le cheminement d’orientation des élèves, Valérie Pécresse et Luc Chatel, respectivement ministres de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de l’Education nationale, entendent favoriser la mise en œuvre du processus d’orientation admission-postbac dès la première. Je suis allé assister en leur compagnie à une séance d’information sur l’enseignement supérieur au sein du lycée Maurice-Ravel à Paris. Cinq étudiants de l’université Paris Descartes étaient là pour livrer leurs conseils aux étudiants : « Nous les suivons toute l’année et nous avons constaté qu’après avoir été assez passifs au début, ils sont rapidement devenus très actifs dans leurs questionnements ».
Lire la suite de l’article


Mathieu Glayman, un papa dans la lutte des classes
Il reçoit chez lui, dans un pavillon d’Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), au milieu des tours du quartier des Presles. Mathieu Glaymann, papa de deux enfants dont un scolarisé en maternelle à Epinay, accueille Vincent, Sabine, Muriel, Gérard… En tout, une huitaine de parents d’élèves de la FCPE venus préparer la « nuit des écoles ». Cette veillée est organisée ce 20 mai par la fédération pour protester contre les suppressions de postes d’enseignants.
Lire la suite de l’article


Rififi chez les syndicats de l’éducation
C’est un petit évènement dans le monde du syndicalisme enseignant. Bernard Kuntz a annoncé, mardi 17 mai, qu’il quittait le Snalc-CSEN, le 4e syndicat du secondaire en nombre de voix aux dernières élections professionnelles de 2008. Grande figure du Snalc, organisation qu’il a présidé de 1997 à novembre 2010, M. Kuntz a décidé de rejoindre le syndicat SNFOLC (FO), le 5e syndicat représentatif.
Lire la suite de l’article


Redoubler : un mal ou un bien ?
Les derniers conseils de classe approchent et la question du redoublement devient cruciale. Alors que les chefs d’établissement ont instruction de les faire redoubler le moins possible, les élèves français restent encore parmi ceux qui redoublent le plus en Europe. Pour connaître en détail ce que fait chaque pays européen, vous pouvez vous reporter à une étude plus récente menée par la Commission européenne. Mais est-ce forcément une mauvaise chose de redoubler?
Lire la suite de l’article


Orientation : les lettres et les sciences humaines mènent à tout
Principalement ouvertes aux bacheliers L, les licences de lettres et sciences humaines démarrent par une première année généraliste. Les étudiants ont alors accès à un grand nombre de disciplines, en plus de leurs matières fondamentales, ce qui leur permet de vérifier la pertinence de leur choix ou, le cas échéant, de se réorienter dès la fin du 1er semestre. En lettres, deux axes : lettres classiques, avec une dominante de latin et grec, ou lettres modernes, plus tournées vers la linguistique. En sciences humaines, les cursus proposés vont de l'histoire à la philosophie en passant par l'histoire de l'art et archéologie, la géographie, la psychologie ou la sociologie.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 23/05/11



Education : blocage d'un collège en Aveyron
La mobilisation contre les suppressions d'heures de cours prévues à la rentrée ne faiblit pas au collège Paul Ramadier de Decazeville (Aveyron).
Lire la suite de l’article


« On ne nous forcera pas à avaler la soupe »
Classes surchargées, remplaçants sucrés, réseaux d’aide spécialisée exsangues : l’école n’en finit plus de souffrir du régime minceur orchestré par la droite. Le ministre Luc Chatel a subi hier une réunion parents-profs aux allures de ras-le-bol.
Lire la suite de l’article


La révolte des parents d’élèves
La FCPE organise ce soir, partout en France, des « nuits des écoles » pour défendre ce service public.
Lire la suite de l’article


Les effets négatifs de la RGPP
À l’occasion de son récent congrès, l’Association des petites villes de France (APVF) a interrogé 181 maires de communes de 2 500 à 20 000 habitants sur l’impact de la révision générale des politiques publiques (RGPP) ; 84 % d’entre eux dénoncent « l’effet négatif sur l’efficacité » des services publics locaux. Un « cercle vicieux » : fermetures de petits hôpitaux et de maternités, de commissariats et de gendarmeries, de préfectures et sous-préfectures (2 107 postes supprimés en trois ans)… 22% des communes ont dû embaucher des personnels pour compenser les baisses d’effectifs. « Clairement un transfert de charges insidieux de l’État vers les communes », estime l’APVF. Et ceci sans accompagnement de l’État, soulignent 67 % des maires entendus, qui relance l’idée de créer un « bouclier de services publics ».
Lire la suite de l’article


La recette immangeable du gouvernement
Les députés de gauche sont vent debout contre la révision générale des politiques publiques, débattue hier à l’Assemblée nationale.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 23/05/11



Les perles de nos collégiens
C’est fou ce qu’on peut trouver dans les copies d’histoire-géographie des élèves. Un livre, qui sort aujourd’hui, les recense. Tout simplement savoureux.
Lire la suite de l’article


Des écoles tout en beauté
A Bobigny, qui vient de présenter son futur groupe scolaire, comme à Saint-Denis ou à Rosny, les nouvelles écoles sont mises en valeur, au cœur de quartiers rénovés.
Lire la suite de l’article


Rosny demande à Moebius de créer une maternelle
Rosny-sous-Bois rêve aussi d’une belle école et surtout d’une école pas comme les autres. Pour la construction de sa future maternelle dans le quartier de la Mare-Huguet, la mairie a sollicité la collaboration d’une légende de la bande dessinée : Jean Giraud alias Moebius. Elle a signé vendredi l’achat des terrains pour la naissance de ce tout nouveau quartier (à l’emplacement de l’ancienne gare de marchandises, près du centre-ville), et souhaite que l’artiste transpose son univers dans l’établissement scolaire qui devrait voir le jour d’ici deux ans.
Lire la suite de l’article


Questions après la courte disparition d’un écolier
Un garçon de 9 ans affirme avoir été kidnappé à la sortie de son école à Choisy-le-roi, puis retrouvé quelques heures plus tard à Thiais. Treize jours après, l’enquête piétine.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 23/05/11



Rien vu...


------------------------------------------------
La Croix du 23/05/11



Il aide les écoliers à « maîtriser » les écrans
Alors que l’école Notre-Dame de Durtal (Maine-et-Loire) lance à partir de mardi 24 mai l’opération « Dix jours sans écrans », Jérôme Gaillard directeur de l’école Saint-Martin au Mans (Sarthe), classée en ZEP, en tire un premier bilan positif et aide désormais les élèves à utiliser Internet sans danger.
Lire la suite de l’article


Brigitte Prot : « Il faut bouleverser la durée des cours »
Les mutations sociales et le boom des nouvelles technologies ont changé radicalement les rapports des jeunes aux savoirs, mais aussi aux adultes, estime Brigitte Prot, psychopédagogue, enseignante et formatrice. 
L’école n’est plus adaptée à la réalité de ce qu’ils vivent. Et la formation des enseignants encore moins.
Lire la suite de l’article


Apprendre autrement
Pendant quatre semaines, "La Croix" vous propose des enquêtes, des reportages, des repères sur l'éducation et la formation. Des questions centrales dans la perspective de l'élection présidentielle.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 23/05/11



Un petit geste pour la formation en alternance des enseignants
Luc Chatel et Valérie Pécresse ont annoncé la création, à la rentrée prochaine dans 8 académies, de masters « en alternance » pour améliorer la formation des futurs enseignants.
Lire la suite de l’article


Au collège musulman de Toulouse, priorité aux jeunes filles... voilées
Au collège musulman Alif à Toulouse, les jeunes filles voilées sont majoritaires. Elles sont admises en priorité dans cet établissement qui se pose en alternative après l'interdiction du hijab à l'école publique, séduisant de plus en plus de familles.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 23/05/11



Au collège musulman de Toulouse, priorité aux jeunes filles... voilées
Au collège musulman Alif à Toulouse, les jeunes filles voilées sont majoritaires. Elles sont admises en priorité dans cet établissement qui se pose en alternative après l'interdiction du hijab à l'école publique, séduisant de plus en plus de familles.
Lire la suite de l’article


En Isère, une école ouvre les hautes sphères militaires aux élèves défavorisés
Port altier pour la montée des couleurs, la vingtaine d'étudiants issus de milieux défavorisés admis à l'Ecole des pupilles de l'air de Montbonnot (Isère) se calquent sur leurs aînés, espérant intégrer les classes préparatoires aux prestigieuses écoles militaire
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 23/05/11



Des collégiens en stage dans l'armée : retour sur un fiasco
Le stage en immersion à la caserne de Monthléry s'est révélé une expérimentation hasardeuse et à l'idéologie dangereuse.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 23/05/11



Zuckerberg souhaite autoriser les moins de 13 ans à aller sur Facebook
Aujourd’hui, pour s’inscrire sur Facebook, il faut avoir au moins 13 ans. C’est la loi. Mark Zuckerberg, patron et fondateur du réseau social aimerait bien que celle-ci change pour pouvoir accueillir les internautes dès leur plus jeune âge. C’est en tous ce qu’il a indiqué dans une interview notamment relayée par CNN.
Lire la suite de l’article


Voyager avec les enfants est devenu leur métier
Stéphanie et Hugues Bioret. Leurs carnets de voyages en famille plaisaient aux enfants : les quadras niortais ont sauté le pas pour devenir écrivains et éditeurs de guides.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 23/05/11



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 23/05/11


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 23/05/11


Faut-il ouvrir Facebook aux moins de 13 ans?
Mark Zuckerberg, le fondateur du réseau social, assure que son site a une vocation éducative. Pensez-vous qu'il a raison?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 23/05/11


4ème Forum des enseignants innovants : Le latin flirte avec Twitter
Le latin et Twitter récompensés au Forum des enseignants innovants. Les 20 et 21 mai, à Lyon, le Forum des enseignants innovants a réuni une centaine de professeurs du primaire et du secondaire, sélectionnés sur concours. Samedi 21 mai, le Forum a remis 13 prix récompensant les projets les plus méritants. Deux lauréats participeront aux Journées de l'innovation du ministère de l'éducation nationale.
Lire la suite de l’article


L’école de demain existe, nous l’avons côtoyée la semaine dernière
Il est des mots comme des mets, les plus savoureux perdent leur sens à force d’être ressassés. Nous en sommes rassasiés pus écoeurés. A la faim, ils ne veulent plus rien dire. A Lyon, là où les papilles se régalent plus que de raison, des mots que l’on aime à entendre ont repris leur place et leur signification : innovation, communauté, motivation, apprendre, découvrir, élève, tant d’autres encore comme enfance ou s’amuser.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 23/05/11


«Les désorientés»: portrait d'une classe de BEP
Le lycée Eugène-Delacroix à Drancy, en Seine-Saint-Denis. 1.800 élèves, 200 enseignants. Et une classe de BEP sanitaire et sociale. Le documentariste Philippe Troyon l'a suivie durant cinq ans pour comprendre les attentes de ces jeunes adolescents face à leur avenir incertain et les réponses apportées jusqu'à leur entrée dans la vie active par les enseignants, les maîtres de stage, les premiers employeurs. Ce documentaire, que Mediapart accompagnera dans ses projections en France à l'automne prochain, est diffusé mercredi 25 mai sur la chaîne France Ô, à 20h35.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 23/05/11



Ecoutons la révolte des jeunes espagnols
Que nous dit-elle de la situation de la jeunesse européenne?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 23/05/11


Mastérisation : quoi de neuf pour la rentrée ?
La réforme de la formation des maîtres - dite de la mastérisation - que Nicolas Sarkozy voulait revoir (dans ses voeux 2011) évolue à pas comptés. Valérie Pécresse et Luc Chatel ont annoncé la création de masters en alternance pour la rentrée 2011. Le point sur ce qui change... et ce qui ne change pas.
Lire la suite de l’article


Investissements d‘avenir en alternance : les quatre premiers projets lauréats annoncés
Les 4 premiers projets retenus dans le cadre des Investissements d’avenir concernant l'alternance ont été dévoilés le 23 mai 2011. Une enveloppe de 500 millions euros est prévue pour financer la modernisation de l’appareil de formation en alternance, et l’amélioration des conditions d’hébergement des apprentis.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 23/05/11



Des masters en alternance pour améliorer la formation des futurs enseignants
Des masters "en alternance" seront créés à la rentrée pro­chaine pour améliorer la formation des futurs enseignants, a annoncé lundi le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, lors d'une table ronde à l'université de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise).
Lire la suite de l’article


Guéant/Echec scolaire des enfants d'immigrés: indignation du monde éducatif
Des organisations d'enseignants et de parents ont jugé lundi "ignoble", "fantaisiste", "haineuse", ou "indigne" la déclaration de Claude Guéant, ministre de l'Intérieur, selon qui "les deux tiers des échecs scolaires" seraient le fait d'enfants d'immigrés.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.