mardi, mai 03, 2011

Revue de presse du mardi 3 mai 2011

Déception - Fonctionnaires -


Déception
Déception. C’est le sentiment assez répandu dans la presse et le monde éducatif après les assises sur le harcèlement à l’école. Les mesures annoncées semblent bien timides. Et ceux qui espéraient des annonces sur la formation des enseignants, jugée largement insuffisante depuis la réforme, sont restés sur leur faim.
Parmi les mesures, on évoque un développement des enquêtes de victimation. Un guide sur le harcèlement va être distribué dans les écoles. Une campagne d’information va être lancée cet automne sur un site internet. Et un numéro de téléphone d’urgence sera ouvert pour les victimes. Les chefs d’établissement vont être sensibilisés lors de séances de formation. Les élèves qui auront été convaincus de harcèlement contre des camarades sur Facebook verront leur compte fermé en vertu d'un partenariat entre le ministre de l'éducation nationale et le réseau social a également annoncé, ce mardi 3 mai, le ministre Luc Chatel.
Et puis ? c’est tout. Tout en annonçant un renforcement de la formation des personnels sur ces questions, le ministre n'a pas suivi la proposition de M. Debarbieux de réunir une "conférence nationale sur la formation initiale des enseignants" et de créer un "haut conseil à la formation". Il a en revanche approuvé le développement des sanctions-réparations (équivalent scolaire des travaux d'intérêt général). Comme le souligne Luc Cédelle, dans Le Monde Sur fond de poursuite des suppressions de postes d'enseignants, le risque est grand que ces assises soient perçues comme relevant surtout de la communication ”. D’autant plus que les propos de Luc Chatel, qui botte en touche et renvoie la question de la formation vers Valérie Pécresse, sa collègue de l’enseignement supérieur, renforce ce sentiment. Le ministre sec affirme que "l'enjeu ne relève pas de la question des postes" mais "de l'engagement de chacun, d'une mobilisation générale et fédérée, d'une vigilance et d'une écoute constante, d'une détermination affichée à faire respecter les règles de l'établissement d'une éthique professionnelle de tous les instants".


Fonctionnaires
Contrairement à ce qu'ils croient eux-mêmes, les fonctionnaires n'ont pas une mauvaise image auprès des Français qui les jugent majoritairement "honnêtes", "compétents" et "au service du public", selon un sondage TNS Sofres pour le syndicat FSU, publié mardi 3 mai. Selon cette enquête, les fonctionnaires sont "honnêtes" pour 75% des personnes interrogées, "compétents" (69%), "au service du public" (67%) et "ont le sens du service" (64%). Ils sont également perçus comme "à l'écoute" (63%), "accessibles" (59%) et "disponibles" (54%).
"En ces temps difficiles, c'est un jugement qui redonne de la fierté et du baume au cœur", estime Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU, premier syndicat de la fonction publique d'Etat. Le sondage va à l'encontre de ce que pensent les fonctionnaires eux-mêmes, une précédente enquête, réalisée en décembre par l'Ifop, montrant que 76% d'entre eux sont persuadés que les Français ne les aiment pas.
Toujours d’après ce même sondage, plus d'un Français sur deux (51%) juge que l'Etat est un employeur qui "traite mal" ses salariés, seuls 39% estimant le contraire et 10% étant sans opinion. 66% des personnes interrogées estiment en outre que l'Etat ne leur donne pas les moyens suffisants pour bien remplir leurs missions. En ce qui concerne la règle de non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, dont le principe a récemment été réaffirmé par le gouvernement, les Français s'y montrent hostiles, 71% estimant qu'il s'agit d'une "mauvaise chose".

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 03/05/11(certains articles payants)


Luc Chatel peu violent contre le harcèlement
Le ministre a pris hier des mesures basiques. Et n’a pas pipé mot sur la formation des enseignants.
Lire la suite de l’article


Les candidats à l'Ena manquent de couleurs
De bons élèves, bosseurs, capables de résumer des dossiers et de construire des plans, mais souvent ternes et terriblement conformistes: c'est le portrait que dresse la présidente du jury du concours 2010 à l'ENA des candidats qu'elle a vu défiler. De futurs hauts fonctionnaires prêts à se fondre dans un moule mais bien moins à innover ou à se démarquer.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 03/05/11



La France scrute le harcèlement à l'école
Le ministre a conscience que le phénomène progresse. Désormais, la lutte contre ce fléau va passer par des expérimentations de formation et de médiation.
Lire la suite de l’article


Une formation pour détecter le harcèlement à l'école
Le ministre de l'Éducation nationale participe ce matin aux Assises nationales sur le harcèlement scolaire.
Lire la suite de l’article


Les candidats à l'ENA jugés trop conformistes
Le rapport de la présidente du jury du concours de l'Ecole nationale d'administration (ENA) en 2010 détonne par sa franchise sur les candidats au concours d'entrée.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 03/05/11



Harcèlement à l'école : "Ça reste gravé dans ma mémoire, je n'aurai jamais de bons souvenirs d'enfance"
C'était il y a six ans. Elève de quatrième d'un collège très calme de la banlieue de Rouen, Sébastien bégayait un peu. Ce fut assez pour tout déclencher.
Lire la suite de l’article


Harcèlement scolaire sur Facebook : comptes fermés pour les élèves coupables
Les élèves qui auront été convaincus de harcèlement contre des camarades sur Facebook verront leur compte fermé en vertu d'un partenariat entre le ministre de l'éducation nationale et le réseau social, annoncé, mardi 3 mai, par le ministre Luc Chatel.
Lire la suite de l’article


Guerre des lycées dans les Pyrénées-Orientales
En 1999, les 7 500 habitants de la ville de Céret, une des sous-préfectures des Pyrénées-Orientales, ont perdu leur maternité. En 2010, c'est le tribunal qui a fermé ses portes. La menace qui pèse aujourd'hui sur le lycée inquiète d'autant plus que, de l'avis du maire, Alain Torrent, "la disparition de l'établissement serait un coup fatal à la vitalité de la région".Un projet de lycée est pourtant prévu à Argelès-sur-Mer, à une vingtaine de kilomètres, à compter de 2014. Il pourra accueillir jusqu'à 1 700 élèves, répartis entre des sections professionnelles hôtellerie-tourisme et des classes d'enseignement général préparant aux bacs classiques. Si les sections professionnelles élargissent l'offre de formation, et sont "nécessaires au développement économique de la région", selon Jacques Cresta, vice-président du Languedoc-Roussillon, les classes de lycée général, elles, entrent en concurrence directe avec celles du lycée de Céret.
Lire la suite de l’article


Mal fagotés, conformistes... le portrait au vitriol des candidats au concours de l'ENA
Les élèves qui sont entrés à l'Ecole nationale d'administration (ENA) cette année sont "80 très bons futurs hauts fonctionnaires de l'Etat". Heureusement que Michèle Pappalardo le précise. Car, dans son rapport sur le concours 2010, la présidente du jury de l'ENA n'est pas tendre avec les candidats.
Lire la suite de l’article


Les Français jugent leurs fonctionnaires "honnêtes" et "compétents"
Contrairement à ce qu'ils croient, les fonctionnaires n'ont pas une mauvaise image auprès des Français, qui les jugent majoritairement "honnêtes", "compétents" et "au service du public", selon un sondage TNS Sofres pour le syndicat FSU, publié mardi 3 mai.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 03/05/11



Le 3 mai à Cergy (95) : Mobilisation enseignants-parents contre les suppressions de postes (SNUipp)
Mardi 3 mai, des parents et des enseignants de plusieurs établissements du 1er et du 2nd degrés de l'agglomération de Cergy-Pontoise se mobilisent contre les suppressions de postes dans l'éducation nationale, comme à Argenteuil et à Garges.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 03/05/11



Education : deux jours pour sortir le harcèlement du silence
Les élèves, qui, s’ils ne sont plus en vacances, s’échangeront coups de pieds et noms d’oiseaux dans les cours de récréation auront aujourd’hui et demain les oreilles qui sifflent. Pendant deux jours, dans le cadre plus policé du prestigieux lycée Louis Legrand, à Paris les plus éminents spécialistes,- éducateurs et psychiatres - du harcèlement scolaire tiennent en effet colloque, pour évoquer ensemble leur cas.
Lire la suite de l’article


95 La grogne monte à l’école
Grève aujourd’hui dans les établissements scolaires de Cergy-Pontoise, Argenteuil et Garges. Parents et profs se mobilisent contre le manque de moyens.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 03/05/11



Harcèlement scolaire : Les solutions de Luc Chatel
Le ministre de l'Education nationale a annoncé une série de solutions pour lutter contre les violences entre élèves, lors de l'ouverture des Assises nationales sur le harcèlement scolaire, ce lundi.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel lance la chasse aux brimades répétées
Le harcèlement n’est plus « tabou » à l’école. Le ministre de l’Education riposte face au phénomène.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 03/05/11



Le gouvernement lance plusieurs actions contre le harcèlement à l’école
Luc Chatel, le ministre de l’éducation nationale, a annoncé lundi 2 mai la mise en place de plusieurs outils, dont un guide pour les équipes éducatives et un numéro d’appel unique à destination des victimes et de leurs parents pour lutter contre le harcèlement scolaire.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 03/05/11



Les candidats à l'ENA jugés peu courageux et trop conformistes par le jury
Les candidats au concours d'entrée de l'Ecole nationale d'administration (ENA) en 2010 n'ont guère brillé par leur originalité, selon un bilan sévère de la présidente du jury, Michèle Pappalardo, qui déplore un manque de "courage" et trop de "conformisme".
Lire la suite de l’article


Les fonctionnaires "honnêtes" et "compétents" pour une majorité de Français
Contrairement à ce qu'ils croient eux-mêmes, les fonctionnaires n'ont pas une mauvaise image auprès des Français qui les jugent majoritairement "honnêtes", "compétents" et "au service du public", selon un sondage TNS Sofres pour le syndicat FSU, publié mardi.
Lire la suite de l’article


Chatel lance un plan de sensibilisation contre le harcèlement scolaire
En ouverture hier des assises nationales contre le harcèlement à l'école - un phénomène qui touche plus d'un élève sur dix dans le primaire -, le ministre de l'Education a proposé des mesures de sensibilisation au problème, via, notamment, le lancement d'une campagne nationale à l'automne sur Internet, un numéro d'appel unique pour les victimes et des expérimentations sur des programmes de lutte contre le harcèlement. Un plan qui a déçu les syndicats sur le volet formation.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 03/05/11



Harcèlement scolaire: «Les parents ne doivent pas encourager l'enfant à se défendre»
Nicole Catheline, pédopsychiatre et psychanalyste, explique comment réagir dans ce type de situation...
Lire la suite de l’article


Chatel veut fermer les comptes Facebook des élèves auteurs de harcèlement
Le ministre a annoncé un partenariat avec le réseau social...
Lire la suite de l’article


les violences scolaires dans le viseur
Luc Chatel a annoncé une batterie d'outils pour lutter contre le harcèlement scolaire
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 03/05/11



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 03/05/11



Un plan de lutte contre le harcèlement à l'école
Un tabou tombe : parents et enseignants sont invités à agir pour aider les enfants souffre-douleur.Sans oublier les auteurs de ces violences.
Lire la suite de l’article


Harcèlement entre élèves sur Facebook. Luc Chatel va sévir
Les élèves qui auront été convaincus de harcèlement contre des camarades sur Facebook verront leur compte fermé. C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Education Luc Chatel, qui a ajouté qu’il avait conclu un partenariat avec le réseau social.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 03/05/11



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 03/05/11


Les fonctionnaires sont honnêtes et compétents, selon les Français
Contrairement à ce qu'ils croient, les agents de la fonction publique ont une bonne image, révèle un sondage TNS Sofres pour le syndicat FSU.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 03/05/11


Dans quel contexte se tiennent les assises sur le harcèlement à l’école? (Blog L’instit’humeurs)
Comme prévu, en ouverture des assises nationales sur le harcèlement à l’école, le ministre de l’Education nationale Luc Chatel a annoncé ce lundi 2 mai les premières mesures qu’il compte mettre en place contre le harcèlement, s’appuyant sur le rapport de préconisations d’Eric Debarbieux suite à l’étude préliminaire menée en élémentaire auprès de 12 000 élèves de CE2, CM1, CM2 et dont les conclusions ont été rendues il y a quelques semaines. Mais au fait, dans quel contexte se déroulent ces assises ?
Lire la suite de l’article


Avez-vous une bonne image des fonctionnaires?
Contrairement à l'idée reçue, les Français trouvent les fonctionnaires "honnêtes", "compétents", "disponibles". Et vous, quelle image avez vous d'eux?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 03/05/11


Assises nationales : La lutte contre le harcèlement, une nouvelle priorité ?
« Si déjà nous sortons d’ici avec un consensus politique sur le chantier à ouvrir, à long terme, pour que l’Ecole prenne en charge ce phénomène et que les politiques aident les acteurs de l’Education à pouvoir le faire, alors nous aurons franchi une étape déterminante », martèle E. Debarbieux en ouverture des Assises nationales sur le harcèlement à l'Ecole, le 2 mai 2011. Durant deux jours, hauts fonctionnaires du ministère et inspecteurs sont invités à écouter et à travailler avec les experts réunis par Eric Debarbieux.
Lire la suite de l’article


Harcèlement : paradoxes
Comme le signale Luc Cédelle dans le papier que le Monde y consacre ce mardi, le pouvoir politique peut-il demander à la communauté éducative de prendre au sérieux le harcèlement des élèves, violence inacceptable, et botter en touche quand E. Debarbieux lui demande de prendre au sérieux les moyens de la formation et du travail collectif dans les établissements ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 03/05/11


Par quel bout allonger la scolarité obligatoire ? par Sébastien Rome
L'air du temps est à la rallonge. Le PS affirme clairement une préférence pour l'allongement de la scolarité obligatoire par les deux bouts : abaissement de 6 ans à 3 ans et prolongement de 16 à 18 ans. Mais c'est peut être prendre le problème par les mauvais bouts...Et si on allongeait la scolarité par le milieu !
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 03/05/11



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 03/05/11


Les propositions d’Eric Debarbieux pour lutter contre le harcèlement à l’école
Dans un rapport commandé par Luc Chatel, Eric Debarbieux, chercheur à l’université Bordeaux Segalen et spécialiste de la violence à l'école, publie une synthèse des études effectuées sur le harcèlement au primaire et au collège, assortie d’une quinzaine de propositions. Ce rapport ouvrira les Assises nationales sur le harcèlement à l’école initiées par Luc Chatel, qui auront lieu au lycée Louis Le Grand à Paris les 2 et 3 mai 2011.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 03/05/11



Harcèlement scolaire sur Facebook: comptes fermés pour les élèves coupables
Les élèves qui auront été convaincus de harcèlement contre des camarades sur Facebook, verront leur compte clôturé en vertu d'un partenariat entre le ministre de l'Education nationale et le réseau social annoncé mardi par le ministre Luc Chatel.
Lire la suite de l’article


Le collège expérimental qui bannit les notes et mélange les âges
Ouvert suite à la création du Conseil national de l'innovation pour la réussite scolaire, le collège expérimental Anne Frank, au Mans, ne note aucun de ses élèves et les laisse choisir leur programme, afin de permettre aux collégiens de retrouver le goût de l'école et le plaisir d'apprendre. Zoom sur ce collège à la pédagogie innovante qui fête ses 10 ans cette année.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.