vendredi, mai 27, 2011

Revue de presse du vendredi 27 mai 2011




Prof dating - Pas de moratoire, mais… - Filles et garçons – Histoire de l’art -

Prof dating
Des centaines de personnes se sont rendues hier à Paris à la première journée dédiée aux offres d’enseignants remplaçants.. Pôle emploi a été vite débordé par l’afflux de candidats à des postes de contractuels. Au départ, la procédure passait par un entretien rapide avec un inspecteur mais ensuite on en est venu à recueillir les CV et les candidatures directement sur le trottoir devant le Centre d’information et d’orientation (CIO) qui accueillait cette opération…
En complément des articles des journaux ”papier” qui reviennent sur cette affligeante journée (à lire,notamment, un témoignage dans 20minutes.fr), je renvoie aussi mes lecteurs aux journaux télévisés avec en particulier un reportage de France 3 et un autre de iTélé qui permettent encore mieux de prendre la mesure de ce qui s’est passé.
Un reportage de Libération détaille assez bien la procédure en amont et en aval de cette journée. .Auparavant, Pôle Emploi avait déjà fait une première sélection et retenu 500 dossiers sur les 700 qui ont répondu à l’annonce sur Internet. Des candidats sont aussi venus spontanément. Dans le CIO, les agents de Pôle Emploi «gèrent les flux», répartissent les candidats - un ingénieur vers l’inspecteur de maths, un pharmacien vers celui de sciences… Ensuite 15 inspecteurs reçoivent les candidats quinze minutes chacun. «Ils ont tous ont une grille d’évaluation, ce qui est nouveau», explique à Libérationle directeur des ressources humaines de l’académie de Paris, Benoît Verschaeve. Parmi les exigences : «Une licence ou mieux un master, un diplôme professionnel ou une expérience pour les matières professionnelles [comme électrotechnique ou techniques hospitalières, très «déficitaires»], une bonne maîtrise du français, des capacités à mener un groupe et des connaissances du monde éducatif». Quelques militants syndicaux étaient venus manifester devant cette immense file d’attente avec un message “On manque de remplaçants parfois même dès la rentrée, on recrute de moins en moins de TZR [profs remplaçants titulaires,] et on préfère recourir à des précaires, moins chers mais qui ne sont pas formés.». Ce à quoi répond Isabelle 57 ans, dans la file d’attente : “A la limite, je les comprends: ils protestent contre la précarité. Mais moi, il faut bien que je vive”. Que rajouter de plus ?

Pas de moratoire, mais…
Depuis que l’association des maires de France (AMF) s’est lancée dans la bataille, le dogme du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux est en train de vaciller. Du moins dans le Primaire….
Ainsi dans La Croix, Luc Chatel déclare : «Il faut un traitement différencié en matière de suppression de postes pour l’école primaire»Même s’il refuse parler de “moratoire”, il promet cependant de traiter avec une attention toute particulière la question des fermetures de classes. Il ajoute même je suis maire moi-même et je sais qu’il est toujours difficile de fermer une classe. Mais chaque élu local confronté à des choix budgétaires difficiles peut comprendre la position du gouvernement
L’Association des maires de France a en effet fait pression, et écrit au gouvernement pour lui demander d’épargner l’enseignement primaire. De nombreux maires estiment que les fermetures de classes anéantissent leurs efforts pour redynamiser les territoires. Et en période pré-électorale, ce genre d’arguments semble porter plus que les autres actions des enseignants ou même des parents d’école (on peut penser aussi qu’elles sont complémentaires).
Les enseignants du primaire doivent-ils se réjouir ? Pas forcément. Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUipp, interrogé par Le Café Pédagogique nuance et tempère : “Si le ministre veillera à fermer moins de classes pour étouffer des contestations locales en pleine période pré-électorale, des suppressions auront bien lieu encore dans le primaire. Et ce sont des postes de RASED, de conseillers pédagogiques, de maitres formateurs, de remplaçants, qui risquent d'en faire les frais”. Par ricochet, on peut penser aussi que les suppressions de postes s’intensifient également pour le secondaire (collèges et lycées). Leur cause est moins directement entendue par les élus locaux et même par les parents d’élèves. A moins que la contagion ne gagne… Les échos qui remontent des établissements sur la préparation de la rentrée montrent de très fortes tensions. Il sera très difficile à Luc Chatel de dire sans sourciller que la rentrée se passera sans problèmes….

Filles et garçons à l’école
Un peu d’autopromotion. Sur le site EducPros.fr, on trouvera un écho d’une journée organisée par le CRAP-Cahiers Pédagogiques il y a deux semaines sur le thème Filles et garçons à l’école : comment faire ? en complément d’un dossier des Cahiers Pédagogiques paru en février
«Les questions liées au genre, au sexe nous interrogent sans que l’on n’ait appris à y répondre», avance Cathy Patinet, professeur d’EPS (éducation physique et sportive) depuis trente-quatre ans. Selon elle, les enseignants transmettent la norme malgré eux. Ne serait-ce que par le langage. «Il est commun de dire que les garçons sont plus forts, plus rapides, alors que les filles sont plus organisées, plus méthodiques», illustre-t-elle. « Nous sommes tous sexistes», ajoute Nicole Mosconi, professeur émérite en sciences de l’éducation, à l’université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, « nous avons tous appris l’ordre sexué, le système de domination du groupe masculin sur le groupe féminin, même si cela ne se voit pas forcément dans la relation individuelle», poursuit-elle. La mixité des classes ne suffit pas à garantir l’égalité filles-garçons. Et pourtant les enjeux sont énormes car cela renvoie aussi à la question de l’orientation et au final à la mixité dans le monde du travail.

Festival de l’histoire de l’art
Pour la première fois, l'histoire de l'art fait son festival à Fontainebleau (Seine-et-Marne) de vendredi 27 à dimanche 29 mai. La manifestation, déployée sur quatre sites de la ville dont le Château de Fontainebleau, est gratuite et ne nécessite aucune réservation préalable. Le festival est organisé par le ministère de la Culture, en collaboration avec l'Institut national d'histoire de l'art (INHA). Plus de 300 intervenants sont prévus, pour animer 85 conférences, débats et tables rondes, ainsi qu'un forum de l'histoire de l'art sur les questions d’actualité. Quelques 55 films et documentaires seront diffusés. Un salon du livre et de la revue d’art rassemblera près de 50 éditeurs. Le programme complet est disponible sur le site du festival.
Évidemment, ce festival n’est pas sans lien avec l’introduction depuis 2008 de l’histoire de l’art à l’école, au collège et au lycée. . Cet enseignement fondé sur une approche inter-disciplinaire est accueilli différemment selon les enseignants mais beaucoup y voient un espace de liberté et l’occasion d’aborder des thèmes en s’appuyant sur le croisement des disciplines.
Le premier thème de ce festival est “La Folie”. Seuls ceux qui ont mauvais esprit y verront un rapport avec la situation de l’Éducation Nationale….

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 27/05/11(certains articles payants)


Profs vacataires : Pôle Emploi assume
Des centaines de personnes se sont rendues hier à Paris à la première journée dédiée aux offres d’enseignants remplaçants.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 27/05/11


Un enfant retrouvé pendu dans son école
Jeu qui tourne mal, accident ou suicide : un enfant de 11 ans est actuellement en réanimation à Marseille après avoir été retrouvé pendu par le col de son tee-shirt à un porte-manteau dans un couloir de son école à Arles.

Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 27/05/11



Jean-Jaurès à St-Ouen : chronique d’un collège «calme»
Après le passage à tabac, le mercredi 25 mai d’un adolescent d'une quinzaine d'années agressé devant son collège à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), l’inspecteur d’académie Daniel Auverlot a déclaré que cet établissement, le collège Jean-Jaurès, était « dans l’ensemble, un établissement calme » et que la dernière agression comparable y remontait à trois ans. Les professeurs du collège récusent le qualificatif de « calme » attribué à leur établissement. Accueillant environ 750 élèves en centre-ville et face à la mairie, ce collège a effectivement connu une période très dure il y a trois ans, au terme de laquelle l’équipe avait obtenu un conseiller principal d’éducation (CPE) supplémentaire et des heures de surveillance en plus.
Lire la suite de l’article


Cours le matin, sport l'après-midi : deux fois plus d'écoles concernées à la rentrée
Le dispositif "cours le matin, sport l'après-midi", expérimenté dans quelque 120 collèges et lycées, sera mis en place dans deux fois plus d'établissements en septembre, annonce le ministre de l'éducation nationale, Luc Chatel, dans le quotidien 20 Minutes paru jeudi.
Lire la suite de l’article


Comment parler aux enfants des agressions sexuelles qui font l'actualité?
Chat avec Claude Halmos, psychanalyste et chroniqueuse au "Monde Education"
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 27/05/11



Précarité : un quart des étudiants touché
Selon une enquête de la Mutuelle des étudiants, les conditions de vie des étudiants se dégradent, un quart d'entre eux déclarant rencontrer des difficultés pour "joindre les deux bouts" pour leurs dépenses courantes et pour se soigner.
Lire la suite de l’article


Les jeunes méritent mieux que la précarité
À gauche, comme à droite, les partis politiques proposent des plans d’actions insuffisants pour la jeunesse. Avec l’explosion du chômage depuis la crise économique, les moins de 25 ans sont de plus en plus enlisés dans la précarité.
Lire la suite de l’article


La précarité s'aggrave
Faire un journal en un jour. Voilà ce qui a motivé les élèves d'une classe de BTS économie sociale et familiale, du lycée Henri-Sellier, de Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis. Un challenge auquel la rédaction de l'Humanité a participé et dont nous publions l'essentiel du travail.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 27/05/11



Arles: retrouvé pendu à l'école, l'enfant de 11 ans dans le coma
Un enfant de 11 ans a été retrouvé pendu, jeudi matin, par le col de son tee-shirt à un porte-manteau dans un couloir de son école, à Arles (Bouches-du-Rhône). Il a été héliporté à l'hôpital de la Timone à Marseille, où il a été placé en réanimation, précise l'Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM). Son pronostic vital est engagé.
Lire la suite de l’article


Quand Pôle emploi recrute des profs remplaçants
Environ 200 personnes se pressaient hier boulevard du Montparnasse à la première journée de recrutement organisé par Pôle emploi avec le rectorat de Paris. Un succès à double tranchant.
Lire la suite de l’article


Les apprenties de Sarcelles ont cuisiné pour Matignon
Les quinze femmes qui ont suivi une formation de cuisinière auprès du chef Alain Ducasse ont été reçues, hier, à Matignon. L’opération, saluée par le Premier ministre, sera reconduite.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 27/05/11



Guéant et l'échec scolaire des enfants d'immigrés : Info ou intox ?
Immigration et échec scolaire, les deux variables d'une même équation ? Pour Claude Guéant, pas de doute. Retour sur ce chiffre de « deux tiers des échecs scolaires » attribués aux enfants issus de l'immigration qui fait polémique depuis quelques jours.
Lire la suite de l’article


Supprimer les allocations familiales : Le remède choc
Maéva séchait les cours depuis plusieurs mois. Elle a été convoquée à la mairie avec son père. Depuis, la jeune fille est retournée en cours.
Lire la suite de l’article


Absentéisme : 7.000 élèves sont retournés en cours
La peur de se voir privé d'allocations familiales aurait déjà remis 7.000 jeunes sur le chemin de l'école, selon un bilan provisoire.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 27/05/11


À Fontainebleau, l’histoire de l’art est à la fête
Le premier Festival de l’histoire de l’art se tient entre vendredi 27 et dimanche 29 mai à Fontainebleau (77) avec une pléiade de manifestations gratuites en différents lieux de la ville. Ce nouveau rendez-vous en France, organisé sous l’égide du ministère de la culture, de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) et du château de Fontainebleau, rêve d’égaler le succès des Rendez-vous de l’histoire de Blois.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel: «Il faut un traitement différencié en matière de suppression de postes pour l’école primaire»
Il promet cependant de traiter avec une attention toute particulière la question des fermetures de classes.
Lire la suite de l’article



« Pour un maire, une classe qui ferme, c’est toujours un drame »
Des élus de tous bords se mobilisent pour infléchir la politique éducative du gouvernement, qui prévoit 16 000 nouvelles suppressions de postes à la rentrée.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 27/05/11



Professeurs remplaçants : opération de recrutement via Pôle emploi
Le rectorat de Paris a organisé hier, avec Pôle emploi, une journée de recrutement d'enseignants remplaçants, une opération inédite à laquelle se sont présentées plusieurs centaines de personnes, mais qui est critiquée par des syndicats.
Lire la suite de l’article


Des patrons ouvrent leurs portes aux enseignants
Des chefs d'entreprise ont lancé hier un manifeste adressé aux enseignants pour les inviter à venir découvrir leur activité. La Fondation Croissance Responsable, créée l'an dernier à l'initiative d'anciens dirigeants de l'association Croissance Plus, présentait hier au lycée Turgot, à Paris, devant des élèves venus de plusieurs établissements de la région parisienne, les conclusions de son groupe de travail Comment relancer l'ascenseur social. Elle propose notamment de «faire du contrat d'apprentissage un contrat de formation et non plus un contrat de travail », ainsi que la création d'un mécanisme de microcapital et l'exonération du 1 % logement pour les entreprises qui aident à se loger leurs jeunes salariés en apprentissage ou en alternance.
Lire la suite de l’article


L'histoire de l'art fait son festival du 27 au 29 mai à Fontainebleau
Pour la première fois, l'histoire de l'art fait son festival à Fontainebleau (Seine-et-Marne): de vendredi à dimanche, conférences, débats, tables rondes, concerts et projections inviteront le public à aller à la rencontre des acteurs de cette discipline.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 27/05/11



«Prof dating» à Paris : «Le rectorat ne sait même pas de combien de personnes il a besoin à la rentrée»
Une candidate témoigne pour «20Minutes»...
Lire la suite de l’article


Arles: un écolier retrouvé pendu
L'enfant est hospitalisé dans un état grave...
Lire la suite de l’article


Cours le matin, sport l'après-midi: dispositif doublé mais pas généralisé
En raison de son succès, le nombre de collèges et lycées bénéficiant du dispositif "Cours le matin, Sport l'après-midi" doublera en septembre, a confirmé jeudi à Bordeaux, le ministre de l'Education nationale Luc Chatel, qui exclut cependant toute généralisation de cette expérience
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 27/05/11



Immigration et échec scolaire : Guéant fâché avec les chiffres
Invité sur Europe 1 le 22 mai, le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a abordé le thème de l'échec scolaire des enfants d'immigrés en France sous un jour très personnel. Il s'est laissé allé à une démonstration à l'emporte-pièce, sans étayer ses idées par le détail et moins encore par des données établies.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 27/05/11



Luc Chatel confirme de grosses « coupes » dans l’enseignement à la rentrée
Le ministre de l’Education Luc Chatel confirme, dans un entretien à La Croix de ce vendredi 27 mai, le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux dans le domaine de l’éducation à la rentrée.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 27/05/11



Enfants d'immigrés : Guéant en pleine confusion
Claude Guéant a assuré mercredi devant les députés que deux tiers des enfants d’immigrés quittent le système scolaire sans diplôme. S’il corrige le tir après avoir affirmé dimanche que "les deux tiers des échecs scolaires, c'est l'échec d'enfants d'immigrés", le ministre de l'Intérieur semble toujours se baser sur des chiffres qui n’existent pas.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 27/05/11


Bilan en demi-teinte pour le premier "prof dating"
L'académie de Paris dit vouloir constituer "un vivier" de remplaçants. "Elle se constitue un stock de précaires", dénonce le SNES.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 27/05/11


L'élève de CM2 retrouvé pendu était seul dans le couloir
L'enfant de 11 ans a été retrouvé pendu à un porte-manteau, en arrêt cardiaque. Vendredi matin il était toujours dans le coma. La thèse accidentelle est privilégiée.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 27/05/11


Chatel prêt à fermer moins de classes du primaire que prévu
Le gouvernement va-t-il plier sous la pression des maires ? Luc Chatel va veiller à diminuer les fermetures de classe au primaire. Dans un entretien accordé à La Croix le 27 mai, Luc Chatel explique qu'il ne reviendra pas sur la suppression d'un poste de fonctionnaire sur deux partant en retraite. "Chaque élu local confronté à des choix budgétaires difficiles peut comprendre la position du gouvernement", affirme-t-il, faisant allusion à la demande d'explication de l'Association des maires de France.
Lire la suite de l’article


Doublement du dispositif cours le matin, sport l'après-midi : une expérimentation pour quoi faire ?
A Arcachon le 26 mai, Luc Chatel a annoncé le doublement du dispositif "cours le matin, sport l'après-midi" expérimenté cette année dans 124 collèges et lycées. La mesure rend furieux.... le Snep, syndicat ultra majoritaire des profs d'EPS. Au point que cette mesure semble assez représentative des expérimentations du ministère.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Touteduc (accès payant) du 27/05/11


Que penser des classes à double-niveau: une synthèse des résultats de la recherche (B. Suchaut)
Vaut-il mieux une classe à "plusieurs cours", ou à un seul? Bruno Suchaut (IREDU) propose sur son site une présentation très synthétique des résultats de la recherche, d'où il ressort notamment que celles-ci sont rarement "satisfaisantes sur le plan méthodologique", malgré leur intérêt puisque la constitution ou la fermeture de ces classes sont "souvent la conséquence directe de mesures de politique éducative liées à la fermeture de classes ou à des regroupements d’écoles" et que la question intéresse les enseignants comme les parents.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 27/05/11


Scolarité des enfants d'immigrés: Guéant a tout faux
Les enfants d'immigrés sont-ils responsables pour «deux tiers» de l'échec scolaire en France, comme l'a affirmé dimanche Claude Guéant? Les statistiques les plus officielles disent le contraire.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Slate.fr du 27/05/11



Guéant: intégration, éducation, chiffres et polémiques
Où sont les enfants d’immigrés responsables des deux tiers de l’«échec scolaire» selon Claude Guéant? Plongée dans le monde fascinant de la statistique pas ethnique mais un peu quand même.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 27/05/11


La mixité des classes ne suffit pas à garantir l’égalité filles-garçons
« Filles et garçons à l’école : comment faire ? » Le CRAP-Cahiers pédagogiques a organisé un après-midi de réflexion autour de cette question, mi-mai 2011 à Paris. Enseignants et universitaires ont évoqué à cette occasion le rôle des professeurs dans la reproduction des inégalités entre les filles et les garçons. L’occasion pour une cinquantaine d’acteurs de l’éducation de se pencher sur leurs pratiques et de penser une pédagogie de l’égalité des sexes à l’école.
Lire la suite de l’article


Et si je devenais prof remplaçant ?
Jeudi 26 mai 2011, Pôle emploi vient, pour la première fois, en aide à l’académie de Paris pour sélectionner des enseignants vacataires. La journée est dédiée au recrutement. Il suffit d’avoir au minimum une licence et de se présenter. Je décide de postuler.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
VousNousIls du 27/05/11



L'enfant retrouvé pendu à Arles dans un état "toujours aussi grave" (hôpital)
L'enfant de 11 ans, retrouvé pendu jeudi par le col de son tee-shirt à un porte-manteau dans un couloir de son école à Arles (Bouches-du-Rhône), est "dans un état stationnaire, mais toujours aussi grave", a-t-on appris ven­dredi auprès de l'Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM)
Lire la suite de l’article


Professeurs remplaçants: grande opération de recrutement via Pôle emploi
Le rectorat de Paris a organisé jeudi à Paris, avec Pôle emploi, une journée de recrutement d'enseignants remplaçants, une opération inédite à laquelle se sont présentées plusieurs centaines de personnes, mais qui est critiquée par des syndicats.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.