mercredi, mai 09, 2007

Revue de presse du jeudi 9 mai 2007

Suppression de la carte scolaire, autonomie des établissements, rémunération des enseignants au mérite, encouragement du privé sous contrat à s'implanter dans les zones sensibles : les propositions de réforme avancées dès mercredi 22 février 2006, à l'issue de la convention UMP sur l'éducation, ébranlent les fondements du système éducatif français.
Le Monde propose dans son édition d’aujourd’hui, une synthèse sur ce que veut Nicolas Sarkozy pour le système éducatif.
C’est pourquoi, les syndicats d'enseignants se préparent à "faire face" au nouveau gouvernement nous dit Le Monde. La campagne "a donné lieu à des évocations souvent caricaturales et outrancières de l'école. (...) Si elles devaient se traduire en actes, nous serions de nouveau confrontés à de très graves reculs", souligne Luc Bérille, secrétaire général du SE-UNSA, en prévenant qu'il "fera face". Rappelons aussi que le SNES-FSU, avait annoncé dès le 3 mai, l'organisation, le 23 mai, d'une journée d'action, marquée par une manifestation à Paris, pour "interpeller le nouveau ministre de l'éducation".
Alors que le contexte est au retour en arrière et à une approche réactionnaire de l’école, la tribune de Gilles Moindrot dans Libération est donc un heureux contrepoint. Le responsable du SNUIPP rappelle que, contrairement à la thèse simpliste du déclin qui mythifie l’école d’hier, le bilan est plus nuancé.
les progrès accomplis par l'école ces trente dernières années sont significatifs. […] En lecture, par exemple, les jeunes n'éprouvent pas plus de difficultés que leurs aînés. Au contraire : l'Insee a dénombré 4 % d'illettrés chez les 18-24 ans, mais 14 % chez les 40-54 ans et 19 % chez les 55-65 ans. En lecture, quatre élèves de 6e sur cinq sont capables d'exploiter les informations d'un texte et d'en dégager un sens. En revanche, 15 % sont en difficulté, voire en très grande difficulté pour 3% d'entre eux. Les niveaux de qualification scolaire se sont considérablement élevés : le nombre d'étudiants a été multiplié par 5, on est passé de 15 % de bacheliers à près de 70 %. Pour autant, depuis une dizaine d'années le taux d'accès d'une génération au niveau du baccalauréat ne progresse plus.
Dans le même journal, une autre tribune montre que la politique du tout-répressif n’est pas une réponse à la violence des adolescents.
Mais ces messages de raison peuvent-ils être entendus aujourd’hui dans un tel cilimat de retour en arrière ? A ce sujet, je vous conseille de lire le texte de Philippe Meirieu sur son blog intitulé “Bienvenue en 1967 !

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 09/05/07


La santé des adolescents à lire dans la carte scolaire
D'après une étude, les élèves de ZEP souffrent davantage de surpoids et sont moins suivis médicalement.
Lire la suite de l’article


Leçons de fessée à Montréal
Une formation élaborée avec un psychologue scolaire apprend aux parents à éduquer leurs enfants sans laisser de traces.
Lire la suite de l’article


«17 pays européens ont interdit cette violence»
Olivier Maurel a signé un ouvrage sur la fessée et autres châtiments corporels.
Lire la suite de l’article


Blouse grise, bonnet d'âne : le retour ?
Par Gilles MOINDROT Porte-parole du Snuipp (Syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC).

«Redoubler le cours préparatoire, rétablir l'examen de passage en 6e, concevoir de nouveaux programmes» : ces trois mesures proposées aux candidats à l'élection présidentielle prêteraient à sourire si elles ne figuraient pas, à quelques jours d'une échéance majeure, dans le catalogue d'un singulier attelage qui va d'un ancien ministre auteur des programmes de 1985 à un ex-conseiller ministériel de Gilles de Robien.
La thèse est simple, mille fois ressassée : baisse du niveau à l'université, bac sans valeur, collège en perdition... Et une nouveauté : c'est d'abord la faute à l'école primaire. «L'école est malade. Les performances s'effondrent. L'enseignement explicite, structuré et progressif est interdit.» En trois points, le procès est dressé. Il fait peur. Déboussolés par la gravité des problèmes qui se posent à l'école, les signataires nous proposent un repli vieillot vers le XIXe siècle. Ils mythifient leur enfance, passant sous silence les échecs de cette époque où jamais plus d'un jeune sur deux n'a n'obtenu son certificat d'études primaires.[…]
Il ne sert donc à rien de noircir à dessein la situation de l'école comme le font ses détracteurs. Il ne sert à rien de vouloir rétablir les recettes d'une école inégalitaire qui ne comptait dans une génération que 15 à 20 % d'élèves qui poursuivaient des études longues.
Lire la suite de l’article


Fermer les écoles, ouvrir les prisons ?
Par Bernard Ollivier écrivain, président de l'association Seuil pour la réinsertion de jeunes en grande difficulté Auteur de l'Allumette et la Bombe, éd. Phébus.

La politique du tout-répressif prônée par les candidats n'est pas une réponse à la violence des adolescents.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 09/05/07


Les anti-Sarkozy bloquent Paris I-Tolbiac 

800 étudiants entendent protester contre les réformes universitaires annoncées par le nouveau président de la République durant la campagne.
Lire la suite de l’article


Les jeux de hasard interdits aux moins de dix-huit ans
Le gouvernement a décidé d'interdire aux mineurs tous les jeux de loterie et autres pronostics sportifs commercialisés par La Française des jeux par deux décrets publiés hier au Journal officiel.
Lire la suite de l’article
-------------------------------------------
L’Humanité du 09/05/07 (un jour de retard)



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien du 09/05/07 ( payant)



Faites du shopping à la Sorbonne
La plus célèbre faculté de France, qui fête cette année ses 750 ans, ouvre une boutique au coeur de ses bâtiments du quartier Latin. Une première qui lui permet de rejoindre ses célèbres homologues, comme Harvard ou Oxford
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 09/05/07



Education : assouplir la carte scolaire
Dès la rentrée 2007, Nicolas Sarkozy veut permettre aux collèges de recruter 20 % de leurs effectifs hors secteur, considérant que la rigidité de la carte scolaire ne garantit plus la mixité sociale. Cet objectif doit être éclairé de deux remarques : en zone rurale ou dans les petites villes, l’espacement géographique des collèges suffit à déterminer l’inscription et la question du « choix » de l’établissement ne se pose même pas aux familles.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 09/05/07



Un blocage «pas contre Sarko mais contre ses réformes»
Dans l'amphi N de Tolbiac Paris I Panthéon-Sorbonne, quelques 800 étudiants réunis mercredi midi en assemblée générale ont voté la grève et le blocage du site pour protester contre les réformes universitaires annoncées par Nicolas Sarkozy avant son élection.
Lire la suite de l’article


Violences anti-Sarkozy en baisse, la contestation s'organise dans les facs
Les manifestations et violences déclenchées par l'élection de Nicolas Sarkozy ont diminué mercredi, à la fois en province, où quatre peines de prison ferme ont été prononcées, et à Paris, où une université a voté le blocage.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 09/05/07



Violences anti-Sarkozy en baisse, la contestation s'organise dans les facs
Les manifestations et violences déclenchées par l'élection de Nicolas Sarkozy ont diminué mercredi, à la fois en province, où quatre peines de prison ferme ont été prononcées, et à Paris, où une université a voté le blocage.
Lire la suite de l’article


"La seule personne de Nicolas Sarkozy ne peut pas être une revendication"
David Dobbels, membre du syndicat étudiant UNEF, affirme que le moment n'est pas opportun pour la mobilisation.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 09/05/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 09/05/07



Des étudiants votent la grève, le blocage et l'occupation du site universitaire de Tolbiac
A l'université parisienne de Tolbiac, parfois surnommée "la rouge", les partisans de la méthode dure contre Nicolas Sarkozy l'ont emporté, mercredi 9 mai, en votant la grève et le blocage du site, mais sans obtenir l'adhésion de tous les étudiants. En début de soirée, ils ont voté l'occupation du site, quelques heures après avoir décidé une grève et le blocage des accès, contre la politique de Nicolas Sarkozy. La décision d'occupation a été prise lors d'un vote à main levée dans un amphithéâtre de l'université où des étudiants avaient réuni un "comité de mobilisation", pour décider des modalités pratiques de la grève et du blocage.
Lire la suite de l’article


Nicolas Sarkozy veut libéraliser le système éducatif
Suppression de la carte scolaire, autonomie des établissements, rémunération des enseignants au mérite, encouragement du privé sous contrat à s'implanter dans les zones sensibles : les propositions de réforme avancées, mercredi 22 février 2006, par le président de l'UMP, Nicolas Sarkozy, à l'issue de la convention UMP sur l'éducation, ébranlent les fondements du système éducatif français.
Lire la suite de l’article


Les syndicats d'enseignants se préparent à "faire face" au nouveau gouvernement
Les réactions dans le milieu de l'éducation à l'élection de Nicolas Sarkozy oscillent entre l'inquiétude, l'expectative et la mise en garde. La campagne "a donné lieu à des évocations souvent caricaturales et outrancières de l'école. (...) Si elles devaient se traduire en actes, nous serions de nouveau confrontés à de très graves reculs", souligne Luc Bérille, secrétaire général du SE-UNSA, en prévenant qu'il "fera face".
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 09/05/07


Site de Tolbiac : 800 étudiants votent
la grève et le blocage
Les étudiants protestent contre les réformes universitaires annoncées par le chef de l'Etat pendant la campagne présidentielle.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 09/05/07


Des étudiants parisiens votent la grève à Tolbiac
Quelque 500 étudiants ont voté la grève et bloqué l'accès à l'université Paris I-Tolbiac pour protester contre les réformes prévues par Nicolas Sarkozy
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 09/05/07



Incendies volontaires dans une école et un garage de l'Essonne
Une école maternelle et un garage ont été incendiés volontairement mardi soir à Montgeron et Grigny (Essonne) sans faire de victime et occasionnant quelques dégâts matériels, a-t-on appris auprès des pompiers
Lire la suite de l’article


Surpoids, suivi médical : inégalités sociales entre collégiens de 3ème
Les élèves de 3ème en Zone d'éducation prioritaire (ZEP) ou enfants d'ouvrier souffrent davantage de surpoids et d'obésité et sont moins bien suivis médicalement que les autres collégiens, selon une étude des ministères de l'Education et de la Santé.
Lire la suite de l’article


Violences anti-Sarkozy en baisse, la contestation s'organise dans les facs
Les manifestations et violences déclenchées par l'élection de Nicolas Sarkozy ont diminué mercredi, à la fois en province, où quatre peines de prison ferme ont été prononcées, et à Paris, où une université a voté le blocage.
Lire la suite de l’article


A Tolbiac "la rouge", l'AG vote le blocage contre Sarkozy mais tous ne sont pas d'accord
A l'université parisienne de Tolbiac, parfois surnommée "la rouge", les partisans de la méthode dure contre Nicolas Sarkozy l'ont emporté mercredi en votant la grève et le blocage du site, mais sans obtenir l'adhésion de tous les étudiants, inquiets notamment pour leurs partiels.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.