lundi, mai 07, 2007

Revue de presse du lundi 7 mai 2007

Cinq ans ferme… Très fermes….
Le peuple a choisi de rompre” a déclaré le nouveau président de la République, Nicolas Sarkozy en annoncant vouloir «réhabiliter le travail, l’autorité, la morale, le respect et le mérite». Et on voit bien que ces valeurs peuvent se décliner dans le domaine de l’éducation. Selon les "ministrables" et les commentateurs sur les plateaux de télé, dimanche soir, , les premières lois dans les prochains mois pourraient concerner le service minimum des grèves de services publics ; la réforme de l'ordonnance de 1945 ; les peines-planchers et une loi sur l'éducation.
Une dépêche de l’AFP tente justementde résumer les principales mesures que Nicolas Sarkozy prendrait dans le domaine de l’école. M. Sarkozy avait notamment annoncé l'ouverture de discussions sur le métier d'enseignant - temps de travail, salaires, heures supplémentaires -, enseignants qui devraient en outre voir confirmée leur "liberté pédagogique", leur autorité et leur formation. Il devrait en outre poursuivre la politique de suppression de postes de professeurs en vigueur depuis 2002, dans le cadre du non remplacement d'un départ à la retraite sur deux des fonctionnaires. Autre mesure phare: la suppression de la carte scolaire ( lire les débats Madelin/Dubet et Maurin/Aschiéri dans l’Express) et son remplacement par "une obligation de mixité sociale géographique et scolaire des effectifs qui pèsera sur les établissements".
A noter qu’on trouve aussi une très bonne analyse des enjeux de cette élection pour le milieu éducatif sous la plume de François Jarraud dans le Café Pédagogique . Son éditorial “L’école devant la réaction, le changement ou la continuité” revient sur les promesses du candidat devenu président et surtout sur ses dernières déclarations à propos de Mai 68. Et l’animateur du Café pédagogique de conclure : “La condamnation répétée de Mai 68 semble indiquer que contrairement à ce qu'il a promis par ailleurs le président pourrait ne pas respecter la liberté pédagogique des enseignants. Le discours sur l'autorité inscrit aussi en perspective l'usage de la force et de la violence pour imposer ses solutions. Or si la transformation de l'Ecole est nécessaire, elle ne saurait réussir qu'en y associant les personnels et leurs organisations. ”.
On ne saurait mieux dire.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 07/05/07



A peine arrivé, priorité à dix chantiers
Revue de détail des grandes mesures que Nicolas Sarkozy s'est engagé à appliquer dès son accession à l'Elysée.
Lire la suite de l’article

Sarkozy : «Réhabiliter l'autorité»
. Je veux réhabiliter le travail, l'autorité, la morale, le respect, le mérite. Je veux remettre à l'honneur la nation et l'identité nationale. [...] Le peuple français a choisi le changement. Ce changement, je le mettrai en oeuvre parce que c'est le mandat que j'ai reçu du peuple et parce que la France en a besoin. Mais je le ferai avec tous les Français. Je le ferai dans un esprit d'union et de fraternité
Lire la suite de l’article


Avec Sarkozy, la France serre à droite
Le sixième président de la Ve République a été élu hier avec 53,1 % des suffrages. Près de 40 % des centristes auraient voté pour Royal.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 07/05/07


Les dix premiers jours du président
De mercredi à dimanche, Nicolas Sarkozy s’absentera de Paris pour réfléchir aux premiers pas de sa présidence.
Lire la suite de l’article


"Je serai le président qui donnera à chacun sa chance"
L'intervention de Nicolas Sarkozy place de la Concorde.
Lire la suite de l’article


Le service minimum dans la ligne de mire
Le nouveau président promet «le plein-emploi grâce à la libéralisation du travail».
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 05/05/07 (un jour de retard)



Quand Nicolas Sarkozy manipule l’histoire de France
Le comité de vigilance sur les usages de l’histoire analyse les détournements du candidat de l’UMP.
Lire la suite de l’article


Les « valeurs » de Sarkozy : où est l’imposture ?
Valeurs contre valeurs. Morale contre morale. Voilà comment le candidat de l’UMP a présenté au long de cette campagne l’enjeu de l’élection présidentielle.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien du 07/05/07 ( payant)



Les quinze du futur président
ILS l'ont soutenu dès la première heure, rejoint en cours de route ou dans la dernière ligne droite. Ils viennent du sérail de l'UMP ou de l'ex-RPR. Certains étaient là quand Nicolas Sarkozy traversait le désert, ce sont ses amis, ses proches. D'autres sont de purs « politiques », forcément nécessaires pour lui permettre de construire un gouvernement représentatif du pays.
Lire la suite de l’article

« Le combat d'une vie »
«JE SERAI un président comme Louis de Funès dans le Grand restaurant : servile avec les puissants, ignoble avec les faibles. J'adore. » C'était à la mi-février dans la piscine d'un hôtel chic de la Réunion. Son voyage sur l'île touchait à sa fin et Nicolas Sarkozy était d'humeur rigolarde.
Lire la suite de l’article


Les Français veulent Borloo à Matignon
JEAN-LOUIS BORLOO est le Premier ministre attendu par les Français. Dans notre sondage exclusif réalisé hier soir après la clôture des bureaux de vote, 44 % des personnes interrogées souhaitent que Nicolas Sarkozy le nomme à Matignon. L'actuel ministre de la Cohésion sociale arrive loin devant François Fillon (33 %) le conseiller politique du nouveau président de la République, et Michèle Alliot-Marie (25 %) la ministre de la Défense.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 07/05/07



Une nouvelle ère politique s'ouvre pour la France
En affichant un désir de rénovation idéologique, Nicolas Sarkozy a réussi à vieillir avec une rapidité spectaculaire l'image du chiraquisme
Lire la suite de l’article


Déclaration de Nicolas Sarkozy après sa victoire à la présidentielle
Le président élu Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche 6 mai au soir dans son premier discours que la France serait "du côté des opprimés du monde"
Lire la suite de l’article


Plus de 60% des Français souhaitent voir Bayrou, Hulot et Borloo ministres
François Bayrou, Nicolas Hulot et Jean-Louis Borloo sont les trois personnalités que plus de six Français sur dix souhaitent voir figurer dans le futur gouvernement de Nicolas Sarkozy, selon un sondage CSA-Cisco/Canal+ réalisé et publié dimanche.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 07/05/07



Dossiers et rendez-vous du prochain chef de l'Etat
Côté éducation, les enseignants et leurs syndicats exigent en agitant notamment la menace d'un boycott du bac l'abrogation du décret dit "Robien" qui allonge leur temps de travail et permet aux chefs d'établissement de leur imposer d'enseigner deux matières.
Lire la suite de l’article


Qui dit quoi dans la presse française?
Sur toutes les une de la presse française, on clame la victoire de Nicolas Sarkozy. «France Soir» félicite le candidat UMP d'un «Bravo Sarko». Plus sobre, «Le Parisien» titre «C'est lui» sur une photo de Cécila Sarkozy prenant le visage de son mari dans ses mains.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 07/05/07



Sondage : ce que les Français attendent de leur président
Selon un sondage Opinion Way réalisé dimanche pour Metro, le vote des jeunes électeurs diffère de celui du reste des Français dont une majorité veut un président qui impulse la politique du pays et souhaite une participation de l'UDF au gouvernement
Lire la suite de l’article


En immersion rue Solférino
Metrofrance.com a passé la soirée du 6 mai 2007 aux côtés des militants et sypmpathisants PS. Malgré la désillusion du résultat, l'espoir est toujours là.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 07/05/07



« Le peuple français a choisi la rupture »
Élu avec 53% des voix aux dépens de Ségolène Royal, Nicolas Sarkozy estime que « le peuple français a choisi la rupture et le changement ».
Lire la suite de l’article


Champagne à Concorde, lacrymogènes à Bastille
23 h 45. La place de la Concorde est le rendez-vous ce soir, de tous ceux qui veulent saluer la victoire de Nicolas Sarkozy. 30 000 personnes s'y pressent, beaucoup arrivées avant 20 heures. Le nouveau Président est venu rapidement les saluer. Pendant ce temps, plusieurs manifestations anti-Sarkozy se déroulent dans plusieurs villes, notamment à Rennes et Nantes.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 08/05/07



A 8 et 11 ans, ils sont menacés de fichage génétique pour vol de jouets
Leur père est choqué. Deux frères de 8 et 11 ans pourraient se voir prélever leur ADN par la gendarmerie pour avoir volé deux tamagotchi et deux balles rebondissantes dans un hypermarché du Nord, raconte Le Parisien, samedi 5 mai. Les échantillons seraient conservés dans le fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg).
Lire la suite de l’article


Nicolas Sarkozy a remporté la bataille des valeurs
Le voilà enfin devenu ce qu'il voulait être : président de la République. A 52 ans, Nicolas Sarkozy peut aujourd'hui se remémorer cette confidence que François Mitterrand lui avait faite en 1993 en lui prenant le bras : "Il m'a fallu trente ans pour en arriver là." A l'époque, celui qui n'était encore que le ministre du budget d'Edouard Balladur avait pensé qu'il était possible de faire mieux. En effet, vingt-cinq ans seulement lui auront été nécessaires pour passer de la prise de la mairie de Neuilly (Hauts-de-Seine), en 1983, à la conquête de l'Elysée, concrétisée, dimanche 6 mai, avec 53,06 % des voix face à Ségolène Royal.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 07/05/07


Deux enfants risquent
le fichage génétique
Deux frères de 9 et 11 ans, qui ont volé des jouets, risquent d'être inscrits au fichier des empreintes génétiques. Leurs parents s'y opposent.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 07/05/07


Faut-il supprimer la carte scolaire?
Alain Madelin, député (UMP) d'Ille-et-Vilaine, face à François Dubet, sociologue
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 07/05/07



Pour Nicolas Sarkozy, l'Ecole doit "garantir la réussite de tous les élèves"
L'Ecole de Nicolas Sarkozy doit "garantir la réussite de tous les élèves", être un "lieu de travail, d'autorité et de respect", où les enfants se lèvent à l'entrée du professeur en classe et étudient "les grands textes", mais sans moyens supplémentaires.
Lire la suite de l’article


Des élèves de ZEP de Champigny-sur-Marne exposent au Louvre
Onze classes de la Zone d'Education Prioritaire (ZEP) de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), de la maternelle au collège, exposent dans la mezzanine du musée du Louvre à Paris jusqu'au 9 mai leurs oeuvres sur le thème "Tête-à-tête avec le Louvre".
Lire la suite de l’article


Soutien "plus que jamais" aux parents sans-papiers d'enfants scolarisés
Lundi matin, sitôt passée la présidentielle, des parents d'élèves raccrochent sur la façade d'une école du XIè arrondissement de Paris une grande banderole "Régularisation des sans-papiers: écoles solidaires" que le Conseil Constitutionnel leur avait fait enlever avant le second tour.
Lire la suite de l’article


La rentrée de 7 lycées et collèges parisiens perturbée par des anti-Sarkozy
La rentrée lundi matin a été brièvement perturbée dans sept lycées et collèges parisiens par des manifestants anti-Sarkozy, a-t-on appris auprès du rectorat.
Lire la suite de l’article


L'Unsa-Education espère du nouveau président des "signes de dialogue social"
Patrick Gonthier, secrétaire général de l'Unsa-Education, deuxième fédération du monde éducatif, a souhaité lundi que le nouveau président de la République envoie "des signes de dialogue social" car "la démocratie sera affaiblie si le rôle des partenaires sociaux est volontairement réduit".
Lire la suite de l’article


Le Snalc-CSEN appelle à "changer radicalement de politique éducative"
Le Snalc-CSEN, syndicat des collèges et lycées traditionnellement étiqueté à droite, a appelé lundi Nicolas Sarkozy, après son élections à la présidence de la République, à "changer radicalement la politique éducative de la France".
"Le Snalc-CSEN appelle le nouvel élu à “changer radicalement la politique éducative de la France et à faire de la transmission du savoir une priorité nationale" a déclaré ce syndicat dans un communiqué.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.