mercredi, mai 23, 2007

Revue de presse du mercredi 23 mai 2007

Rencontres. Négociations ? Abrogation ?
Le ministre de l'Education, Xavier Darcos, a démarré hier sa semaine de rencontres avec les syndicats lors d'une réunion avec la FSU . « Il a été ouvert, cordial, et connaît fort bien la maison » , soulignait hier en sortant du ministère le secrétaire général de la FSU Gérard Aschieri . «Une commission sur le métier d'enseignant va s'ouvrir en juin » , indique ainsi Aschieri, « et aboutira à un "livre vert" ». Mais sur la carte scolaire, l'échange n'a guère été concluant. Même s’il est apparemment d'accord pour maintenir aux collèges les dotations correspondant aux effectifs prévus, même s'ils ont moins d'inscrits. En revanche, il est opposé au redécoupage des secteurs, qui permettrait de mieux mélanger les couches sociales. Apparemment, le raisonnement serait désormais inverse : aux établissements eux-mêmes d'assurer une diversité sociale. Le ministre ne dit pas comment.
De son côté Eric Woerth, ministre de la Fonction publique, rencontrait la FSU lundi. D'après le secrétaire général du syndicat, le ministre a admis que la politique de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux « pouvait poser des problèmes et que cela ne pouvait pas s'appliquer systématiquement partout pareil, notamment pour l'Education ».
Rappelons qu’aujourd’hui se déroulait une journée d’action à l’appel du SNES-FSU rejoint par le SE-UNSA . Cette action vise à rappeler les engagements du candidat Sarkozy pour la suppression des décrets Robien. Or, le nouveau ministre fait traîner en longueur sa prise de position sur ce sujet délicat. Or, il y a urgence, si l’on veut rétablir les postes supprimés à la rentrée 2007.
Là où ce flou est encore plus inquiétant, c’est que le ministre n’est pas, par ailleurs, avare de déclarations. Il a expliqué mercredi sur RMC qu'il souhaitait instaurer "un nouvel état d'esprit" dans une Ecole où "on éteint son portable, on vouvoie et on pose sa casquette".
Toujours, le même procédé déjà à l’œuvre avec De Robien : énoncer des évidences en laissant croire qu’elles ne sont pas respectées, laisser croire implicitement à un déclin de l’école et à une défaillance de l’action des enseignants et penser que ces solutions simplistes et démagogiques (au sens où elles donnent à entendre à l’opinion, ce qu’elle veut entendre) règleront toutes les questions.
Espérons que ce n’est qu’une dérive de la communication ministérielle qui laissera place à de vraies réponses aux urgences évoquées plus haut.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 23/05/07


Xavier Darcos rebat les cartes scolaires
Le ministre a évoqué un «assouplissement» de la sectorisation pour la rentrée 2007.
Lire la suite de l’article


Expériences hexagonales
Plusieurs expériences ont été menées pour assouplir la sectorisation. L'une des plus intéressantes se déroule à Bergerac, en Dordogne. En 1995, la mairie a fermé une école primaire dans une cité ghetto. Les cent trente élèves ont été répartis dans sept établissements de la ville, tous plus favorisés. Chaque matin, trois bus les déposent gratuitement et les ramènent le soir ­ le busing à l'américaine.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 23/05/07


Rien vu...


-------------------------------------------
L’Humanité du 23/05/07 (un jour de retard)



Tentative de subornation des universitaires démissionnaires
Les ministres de l’Enseignement supérieur et de l’Identité nationale font les yeux doux aux membres démissionnaires de la Cité nationale.
Lire la suite de l’article


Rapport : Université : excellence et financements privés
Sur le modèle états-unien, mise en concurrence des universités.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 23/05/07 ( payant)



Sortie au collège très policée pour le ministre
XAVIER DARCOS, le nouveau ministre de l'Education nationale, s'est rendu hier, pour sa première sortie dans un établissement scolaire, au collège André-Malraux, à Asnières (Hauts-de-Seine). Une rencontre très encadrée avec le corps enseignant,...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 23/05/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
20 minutes du 23/05/07



Travaux d'approche dans l'éducation
Le ministre de l'Education, Xavier Darcos, a démarré hier sa semaine de rencontres avec les syndicats lors d'une réunion avec la FSU, au cours de laquelle il a réaffirmé sa volonté de supprimer la carte scolaire. De son côté Eric Woerth, ministre de la Fonction publique, rencontrait la FSU lundi. D'après le secrétaire général du syndicat, le ministre a admis que la politique de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux « pouvait poser des problèmes et que cela ne pouvait pas s'appliquer systématiquement partout pareil, notamment pour l'Education ».
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 23/05/07



Rien vu...


------------------------------------------------
Rue89 du 23/05/07



Rien vu...



------------------------------------------------
Ouest-France du 23/05/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 23/05/07



Service minimum, universités, contrat unique : François Fillon fixe des échéances
C'est "peut-être [la loi] la plus importante" de la législature, a expliqué François Fillon. La loi augmentant l'autonomie des universités sera votée "au mois de juillet" : "Il n'est pas question d'instaurer une sélection à l'entrée de l'université" ni "d'augmenter les droits d'inscription", s'est défendu le premier ministre.
Lire la suite de l’article


Décrets Robien, carte scolaire : Xavier Darcos consulte des syndicats vigilants
Rencontres. Le ministre de l'éducation nationale, Xavier Darcos, a commencé mardi 22 mai à recevoir les syndicats pour une "première prise de contact". La première fédération de l'Education, la FSU, et son secrétaire général Gérard Aschieri, ainsi que son syndicat du second degré le Snes, ont ouvert le bal mardi (écouter le témoignage de M. Aschieri). A suivi le Snalc-CSEN, apolitique mais souvent étiqueté à droite. Mercredi, le ministre doit rencontrer le Sgen-CFDT, puis SNPDEN-Unsa, principal syndicat des chefs d'établissement et enfin le syndicat Indépendance et Direction. Jeudi, M. Darcos recevra la Société des agrégés avant une réunion avec les recteurs. Les rencontres se poursuivront la semaine prochaine avec les autres syndicats.
Lire la suite de l’article


Gérard Aschieri, de la FSU, a eu "une discussion assez ouverte" avec Xavier Darcos
Entretien (interview son) avec Gérard Aschieri, secrétaire général de la FSU, après sa première rencontre avec Xavier Darcos, nouveau ministre de l'éducation nationale
Lire la suite de l’article


La diffusion d'un questionnaire sur la santé des élèves suspendue après la protestation de parents
Avez-vous du plaisir à être ensemble ?" "Lui défendez-vous de jouer avec d'autres enfants ?" "Au cours de votre vie, vous est-il arrivé de vivre une période d'au moins deux semaines pendant laquelle vous vous sentiez constamment triste, déprimé(e), sans espoir ?" Ces questions et bien d'autres, de nombreux parents parisiens les ont découvertes il y a quelques semaines dans le cartable de leur enfant, émanant d'une enquête de la Fondation MGEN (Mutuelle générale de l'éducation nationale).
Lire la suite de l’article


Premiers contacts paisibles entre M. Darcos et les syndicats d'enseignants
Darcos est resté un prof dans l'âme ! Il est facile d'avoir avec lui un langage commun." Au sortir, mardi 22 mai en début de soirée, de sa première entrevue, "franchement cordiale", avec le nouveau ministre de l'éducation, Bernard Kuntz, président du SNALC, ne cachait pas sa bonne humeur. Bien sûr, il faut compter avec la proximité idéologique : représentant environ 10 % des professeurs de collège et de lycée, ce syndicat qui tient à son étiquette "apolitique" est celui qui, en milieu enseignant, compte le plus d'électeurs de Nicolas Sarkozy. Mais quelques heures auparavant, c'est avec la FSU, fédération majoritaire et ancrée à gauche, que M. Darcos avait inauguré sa série de consultations, qui doit se poursuivre jusqu'au mardi 29 mai. Et la FSU n'en est pas non plus ressortie d'humeur belliqueuse. "Personne n'a joué au bras de fer", confiait Frédérique Rollet, cosecrétaire générale du SNES-FSU, syndicat majoritaire dans le second degré.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 23/05/07


Les enseignants mobilisent
contre les décrets Robien
Le Snes-FSU organise une "journée d'action" pour obtenir du nouveau ministre, Xavier Darcos, l'"abrogation" des mesures de son prédécesseur, et notamment l'allongement du temps de travail de certains enseignants.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 23/05/07


François Fillon détaille son programme
Contrat de travail, service minimum, universités: dans un long entretien à Europe 1, le nouveau Premier ministre a affiché sa volonté d'aller vite. Le détail de son programme
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 23/05/07



Décrets Robien: Darcos annoncera sa décision dans "une petite semaine"
Le ministre de l'Education Xavier Darcos a assuré mardi, à l'issue d'une rencontre avec la FSU, fédération majoritaire, qu'il donnerait sa réponse sur le sort qu'il réserve aux décrets Robien quand il aura vu l'ensemble des syndicats, "dans une petite semaine".
Lire la suite de l’article


La loi sur l'autonomie des universités votée dès juillet (Fillon)
La loi augmentant l'autonomie des universités sera votée "au mois de juillet", a déclaré mercredi François Fillon en jugeant que cette réforme était "peut-être la plus importante" de la législature.
Lire la suite de l’article


Le Snalc reçu par Darcos: ne pas faire de la carte scolaire "un casus belli"
Le président du Snalc-CSEN, syndicat des collèges et lycées souvent étiqueté à droite, a déclaré mardi soir après une rencontre avec le ministre de l'Education Xavier Darcos qu'il ne voulait pas faire de la carte scolaire, qui devrait être assouplie puis supprimée, "un casus belli".
Lire la suite de l’article


Le PS soutient le rassemblement pour l'abrogation des décrets Robien
Le Bureau national du Parti socialiste a affirmé mardi son soutien au rassemblement national prévu mercredi pour l'abrogation des décrets Robien qui allongent le temps de travail de certains enseignants, et pour le rétablissement de postes supprimés.
Lire la suite de l’article


Présentation des décrets sur les attributions des ministères
Le Premier ministre François Fillon a présenté mercredi en Conseil des ministres les décrets d'attribution des ministres de l'Education nationale, du Logement et de la Ville, de l'Agriculture et de la Pêche, et de la Culture et de la communication.
Lire la suite de l’article


Darcos veut instaurer "un nouvel état d'esprit" à l'Ecole
Le ministre de l'Education, Xavier Darcos, a expliqué mercredi sur RMC qu'il souhaitait instaurer "un nouvel état d'esprit" dans une Ecole où "on éteint son portable, on vouvoie et on pose sa casquette".
Lire la suite de l’article



-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.