jeudi, mai 31, 2007

Revue de presse du jeudi 31 mai 2007

Les yeux dans les yeux…
Décharges horaires des profs : l'Élysée prend la barre
Le titre du Figaro est très explicite… et inquiétant. Selon le journal, le chef de l'État veut parler « les yeux dans les yeux » aux syndicats d'enseignants. Nicolas Sarkozy aurait décidé de reprendre lui-même la main sur le dossier et d'organiser une table ronde avec les différents syndicats de l'Éducation nationale en compagnie de Xavier Darcos.
Après avoir consulté les syndicats ces derniers jours, celui-ci avait décidé de rétablir les moyens supprimés par le décret Robien, via des heures supplémentaires délivrées dans les établissements. Il devait par ailleurs annoncer que le métier d'enseignant fera l'objet d'une réflexion globale dans les mois à venir. Mais il a dû remiser son texte, Nicolas Sarkozy ayant donc décidé de « parler les yeux dans les yeux» aux syndicats d'enseignants.
. Doit-on s’inquiéter ou se réjouir de cette volonté présidentielle ?
Ce que souhaite le président de la République, c'est encourager le pouvoir d'achat des enseignants, les pousser à travailler différemment et mieux pour pouvoir mieux gagner leur vie", a déclaré Xavier Darcos. "Or les décrets (Robien) avaient tendance à dire “en faisant la même chose nous allons vous retirer un certain nombre d'avantages et d'heures que vous receviez“, il y a une contradiction par rapport à ce que souhaite le président de la République (...) C'est au président de trancher mais j'ai l'impression qu'on va plutôt vers la reconnaissance du fait que le dispositif décidé préalablement mériterait d'être amendé”, a ajouté le ministre de l'Education au micro de France Inter (dépêche AFP).
Celui-ci, décidemment très actif a aussi donné interview au journal Le Monde où il dit à peu près la même chose.
On notera cependant deux points. Tout d’abord ’affirmation d’une certaine prudence sur la question (cruciale pour les cahiers pédagogiques) des “mis à disposition” : “l faut toutefois être prudent, car cela concerne aussi des services qui concourent à l'action éducative : les associations périphériques de l'école, diverses structures d'aide. Mais il y a une marge de manœuvre importante. Cela mérite d'être examiné.
Ensuite, la volonté de réduire la dépense et de réaliser des “gains de productivité” avec cette déclaration qui va, me semble t-il, susciter beaucoup de commentaires : “Nous avons, dans le second degré, un professeur pour onze élèves. Cela ne signifie pas qu'il y a onze élèves par classe, mais que nous avons un des meilleurs taux d'encadrement des pays de l'OCDE. Notre offre scolaire est considérable, avec une grande diversité d'options. Mais elles sont dispersées dans tous les établissements. Il faut garder la diversité mais mettre fin à l'éparpillement.


On pourra lire aussi un dossier assez complet sur la carte scolaire dans La Croix . Avec bien sûr, le point de vue de l’enseignement privé, mais aussi celui des chefs d’établissements et le point de vue de François Dubet. Le sociologue y affirme que les “les inégalités risquent de s’aggraver” et propose plutôt de redessiner certaines cartes scolaires.
On peut lire aussi dans ce dossier une déclaration du ministre où il se dit favorable à ce que les élèves boursiers choisissent leur établissement
les yeux dans les yeux…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération du 31/05/07


Ne passe pas ton bac d'abord
Par Isabelle Szczepanski professeure-documentaliste au lycée Baggio de Lille

Notre élève marocain n'est pas en danger de mort dans son pays... Cela suffit à l'expulser.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 31/05/07


Décharges horaires des profs : l'Élysée prend la barre
Le chef de l'État veut parler « les yeux dans les yeux » aux syndicats d'enseignants, qui réclament l'abrogation d'un décret allongeant leur temps de travail.
Lire la suite de l’article


Sciences Po Paris débarque au Havre
Le directeur de Sciences Po Paris tisse sa toile à travers la France. Après Nancy, Menton, Dijon et Poitiers, il ouvre au Havre son 5e campus en Province.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 30/05/07 (un jour de retard)



Darcos veut sacrifier la carte scolaire
Le ministre a réaffirmé sa volonté. L’opinion est partagée et les directeurs d’établissement redoutent les conséquences d’une décision qu’il regrette.
Lire la suite de l’article


RESF dénonce « l’acharnement » du gouvernement
Sans-papiers . 200 militants du réseau ont manifesté hier devant une école du 11e arrondissement de Paris.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien du 31/05/07 ( payant)



Les échecs contre... l'échec scolaire
COMMENT MATER l'échec scolaire ? L'académie de Créteil, qui regroupe les élèves de trois départements...
Lire la suite de l’article


Des parents encore inconscients des dangers
LE JEU du foulard... Ils connaissent, bien sûr. Mais ils ne réalisent pas toujours que c'est si dangereux....
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 31/05/07



Carte scolaire, les parents d'élèves réclament des garde-fous
Le débat sur la carte scolaire ne laisse personne indifférent. Beaucoup de familles voudraient pouvoir choisir l'établissement de leurs enfants
Lire la suite de l’article


François Dubet : «Les inégalités risquent de s’aggraver»
« La carte scolaire entérine parfois les inégalités au sein des zones urbaines. Mais il est difficile de la supprimer, il faut bien gérer les flux d’élèves. Si l’on assouplit la sectorisation, en permettant à 10 ou 20 % des élèves d’y échapper, sans réguler offre et demande, les inégalités s’aggraveront entre les collèges jugés les meilleurs et les autres. »
Lire la suite de l’article


Les chefs d'établissements réclament une régulation
Philippe Guittet, secrétaire général du principal syndicat des chefs d’établissement, le SNPDEN-Unsa, se dit contre toute suppression de la carte scolaire qui ne s’accompagnerait pas d’une régulation.
Lire la suite de l’article


L'enseignement catholique ne redoute pas l'assouplissement de la sectorisation
Pour l’enseignement catholique, ce débat peut être l’occasion de réfléchir à sa participation à l’effort de mixité sociale
Lire la suite de l’article


Darcos favorable à ce que les élèves boursiers choisissent leur établissement
"On peut considérer qu'à chaque fois que les élèves boursiers, pour des raisons sociales ou au mérite, demandent un autre établissement, ils puissent l'obtenir", a déclaré le ministre, sans donner plus de précisions. Il s'exprimait dans un reportage diffusé par la chaîne publique.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 31/05/07



Un robot pour surveiller la récréation
Ils ont toujours un oeil dans les couloirs des collèges et ils sont attentifs aux moindres bruits de la récréation, qui sont-ils? Les pions. Une espèce qui pourrait être en voie de disparition... En cause: une invention coréenne. Un établissement scolaire de Séoul va tester un pion-robot pour surveiller les élèves pendant la récréation. Ofro, nom de l'engin, est équipé d'une caméra et d'un microphone, il se déplace à 5km/h.
Lire la suite de l’article
-------------------------------------------------
Métro (Paris) du 31/05/07



Rien vu...


------------------------------------------------
Rue89 du 31/05/07



Petit portrait d'élève de ZEP: Yamina (épisode III)
Par Zacharia Dosseur (Enseignant en ZEP)

Jeudi dernier, Yamina sait que j'arrive une heure avant pour travailler dans ma salle. Les autres élèves sont en cours, elle frappe. "Entrez." Elle s'exécute doucement, s'assoit sur une chaise, MP3 provocateur encore pendouillant autour des oreilles, et elle s'effondre en larmes.La semaine avait bien commencé pour elle. Mais là, effondrement
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 31/05/07



Rien vu...


-------------------------------------------------
Le Monde daté du 01/06/07



Xavier Darcos : "A la rentrée, le nombre de dérogations sera doublé"
C'est une liberté nouvelle que nous voulons donner aux familles. Il faut dédramatiser ce problème. Il est un peu difficile à gérer dans les grandes villes aux quartiers très contrastés, mais ne se pose pas du tout dans le primaire ni dans les zones rurales. J'ai indiqué qu'entre 10% et 20% des élèves ne seront plus soumis à la carte scolaire à la rentrée : cela équivaut à doubler le nombre des dérogations existantes. 10% de plus dans un établissement, c'est quelques dizaines d'élèves, cela ne provoquera pas une grande révolution, ni la pagaille. Nous allons en finir avec l'opacité, les dérogations accordées par relations. Les demandes seront plus favorablement accueillies dès la rentrée. Et si, par ailleurs, des établissements moins demandés perdent quelques élèves, nous maintiendrons leurs moyens pédagogiques. Mais il faut que les familles se rendent compte qu'on ne pourra pas tout accepter d'un coup. Nous allons fixer quelques critères lisibles.
Lire la suite de l’article


Les bacs professionnels méritent des filières d'excellence,
par Jean-Pierre Boisivon

[…]il faut créer des filières d'enseignement supérieur conçues pour accueillir les bacheliers professionnels en valorisant leurs acquis. Ces filières doivent viser à les conduire par des méthodes et des contenus différents aux niveaux licence et master. Comme le système éducatif vit beaucoup de symboles, créons une grande école qui sélectionnera les meilleurs bacheliers professionnels et qui apportera la preuve tangible qu'ils peuvent atteindre un niveau comparable à celui auquel accèdent les meilleurs élèves issus de l'enseignement général. En d'autres termes, que l'on peut atteindre le même niveau d'excellence par des voies différentes et en développant des contenus différents.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 31/05/07


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 31/05/07


Jeu du foulard: un besoin de prévention
Pour la première fois, une enquête Ipsos s'est penchée sur la façon dont les parents perçoivent le jeu du foulard, très répandu dans les établissements scolaires, qui consiste à compresser au maximum la carotide à la recherche de sensations fortes. Les parents sont loin d'avoir conscience du danger
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 31/05/07



Sarkozy recevra parents et profs et devrait "amender" les décrets Robien
Le président Nicolas Sarkozy recevra bientôt les syndicats enseignants et les parents d'élèves, pour discuter notamment des décrets Robien qui devraient être amendés car ils prévoient de faire travailler plus les enseignants sans contrepartie financière, a annoncé jeudi Xavier Darcos, ministre de l'Education.
Lire la suite de l’article


Le président Nicolas Sarkozy s'approprie le dossier sensible de l'Education
Le président de la République Nicolas Sarkozy a décidé de s'emparer du dossier sensible de l'Education en organisant une rencontre le 11 juin avec les syndicats d'enseignants et parents d'élèves qui se sont montrés surpris jeudi d'être subitement invités à l'Elysée.
Lire la suite de l’article


Darcos: "nous allons mettre le paquet" pour les enseignants
Le ministre de l'Education Xavier Darcos promet, dans un entretien au journal le Monde de vendredi, que le gouvernement va "mettre le paquet sur la situation morale et matérielle des enseignants".
Lire la suite de l’article


Autonomie des universités: Pécresse donne méthodologie et calendrier
La ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse a annoncé jeudi à la communauté universitaire, qu'elle a constitué trois groupes de travail qui rendront leur synthèse le 22 juin sur la future loi sur l'autonomie des universités.
Lire la suite de l’article


Les présidents d'université: oui à l'autonomie mais "pas à deux vitesses"
Les présidents d'université ont rappelé jeudi, à l'issue d'une table-ronde avec Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur, que l'autonomie des universités, à laquelle ils sont favorables, ne peut se faire "à deux vitesses".
Lire la suite de l’article


"Jeu du foulard": une association de parents tire la sonnette d'alarme
Le "jeu du foulard", qui consiste à retenir sa respiration ou à serrer le cou jusqu'à perdre connaissance, est une pratique plus répandue qu'on ne l'imagine et entraînerait de nombreux accidents, selon le premier sondage sur ce jeu présenté par une association de parents.
Lire la suite de l’article


Autonomie des universités: les syndicats soucieux de "maintenir le service public"
Les syndicats d'enseignants-chercheurs et de personnels ont prévenu jeudi, après une table-ronde avec Valérie Pécresse, qu'ils resteront "exigeants" sur "le respect des fondements du service public" dans le cadre de la réforme de l'Université et d'abord de leur autonomie.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.