lundi, mars 29, 2010

Revue de presse du lundi 29 mars 2010


“Revalo” ou augmentation ? – LRU deux ans après – Père fouettard – Micro-lycées – Message de service



“Revalo” ou augmentation ?
Début d’une grosse opération de communication autour de la "revalo” des profs.
Luc Chatel a annoncé les grandes lignes d’une revalorisation des traitements des enseignants dans l'émission Le Grand Jury RTL-Le Figaro, où il était invité dimanche 28 mars. Elle se matérialisera par 157 euros net supplémentaires en bas de la feuille de paye des professeurs des écoles et des certifiés qui entrent dans le métier le 1er septembre prochain. Pour les agrégés, le gain sera de 259 euros. Les augmentations toucheront aussi tous ceux qui ont moins de sept ans d’ancienneté. Ces revalorisations représentent un coût total de «196 millions d’euros, soit exactement la moitié des économies réalisées par le non-renouvellement d’un fonctionnaire sur deux partant en retraite», a précisé le ministre de l’Education
Est-ce la revalorisation attendue ou une simple augmentation ? En termes de choix, c’est en fait l'option la plus basse qui a été retenue par le gouvernement et elle ne touche donc qu’un enseignant sur quatre (soit un peu moins de 200 000 enseignants)....si vous avez déjà dépassé le 7ème échelon vous pouvez continuer à espérer... et pour les plus jeunes, le coup de pouce annoncé reste très modeste.
L’accent est mis sur les jeunes car l'augmentation des débuts de carrière a été un des arguments pour "vendre" la mastérisation qui entre en vigueur en septembre. Il s’agit aussi d’attirer plus de jeunes vers les carrières enseignantes. En dehors du fait que cela peut être lu comme une volonté de diviser les profs, quand on voit la forte baisse des inscriptions aux concours d'enseignement, on peut vraiment douter de l'efficacité de ce genre de promesses pour une véritable attractivité du métier . Échanger un salaire légèrement revalorisé contre une entrée dans le métier dégradée, ça ressemble pas mal à la logique du "salaire de la peur"...
Quelles sont les réactions des syndicats ? Gilles Moindrot du SNUipp exprime sa déception : «On espère que le dossier n’est pas bouclé, (…) que davantage d’enseignants seront concernés». « C’est sans surprise, c’est l’hypothèse basse», a également constaté Thierry Cadart, secrétaire général du Sgen-CFDT, en regrettant «qu’il n’y ait pas eu de vraie négociation».

la LRU deux ans après
Deux ans et demi après le vote de la LRU (Loi sur les libertés et responsabilités des universités) et toute la mobilisation qui en a suivi. Libération propose une enquête en forme de bilan . Le 1er janvier 2012, toutes les universités françaises auront acquis leur autonomie. Comment le supérieur vit-il ce changement ? Les opposants ont-ils désarmé ? Lionel Collet, président de la Conférence des présidents d’université explique à Libération que la LRU a apporté de l’autonomie aux universités “ Mais avoir de nouvelles compétences coûte cher. Avec la LRU, nos budgets ont triplé. Il faut des personnels extrêmement compétents dans la gestion que nous n’avions pas toujours. Nous souhaitons que ce transfert de charges ne se fasse pas à moyens humains constants. ”. Du côté des chercheurs, les critiques sont plus vives. Stéphane Tassel, secrétaire général du Snesup, dans une interview , rappelle pourquoi il reste hostile à la loi relative aux libertés et responsabilités des universités. Il dénonce notamment les “pouvoirs exorbitants” des présidents d’université qui peut entrainer des dérives : précarité, entraves aux libertés scientifiques,…

Père Fouettard
Le blog de Véronique Soulé, journaliste de Libération nous permet de revenir sur le discours de Nicolas Sarkozy mercredi dernier. Tous les commentateurs ont considéré que cette allocution était un retour aux “fondamentaux” de Sarkozy et un message à son électorat de droite. Beaucoup de postures sécuritaires et de coups de mentons dans ce discours... Et le domaine de l’éducation n’échappe pas à cette dérive.
Trop longtemps on a toléré que la violence pénètre à l’école, que l’agresseur soit traité avec plus d’égard que la victime,que le mérite ne soit plus récompensé. Eh bien, je m’y engage, il n’y aura plus aucune concession, a affirmé le président . "Trop longtemps nous avons supporté les atteintes à la laïcité, (...), l’irresponsabilité de certains parents qui ne s’occupent pas de l’éducation de leurs enfants.Ce n’est plus supportable.” et il a précisé : "L'absentéisme scolaire est un fléau, a-t-il poursuivi. La responsabilité des parents doit être engagée, les conséquences sur les allocations familiales doivent être effectives. Les jeunes qui ne peuvent pas suivre une scolarité dans un établissement scolaire seront placés dans des établissements spécialisés où ils ne perturberont plus la vie des autres".
Véronique Soulé note que cela augure mal des futurs Etats généraux de la sécurité à l'Ecole, les 7 et 8 avril prochains. Luc Chatel a ainsi nommé à la tête du conseil scientifique Eric Debarbieux, un chercheur respecté qui n'a rien d'un Père Fouettard, plutôt rangé du côté des pédagogues. Comment se positionner alors face au discours présidentiel ?
En ce qui concerne l’absentéisme, on se place sur le registre de la culpabilisation des familles et de l’exclusion des élèves. Luc Chatel a annoncé dimanche au Grand jury RTL-le Figaro-LCI, que le gouvernement envisage de confier aux préfets la responsabilité de suspendre les allocations familiales aux parents d'enfants qui pratiquent l'absentéisme scolaire.
Face à cette escalade sécuritaire (et inefficace nous rappelle La Croix qui consacre un dossier entier à l’absentéisme), on peut reprendre le titre d’un communiqué de la FCPE : “il faut en finir avec les violences politiques !

Que cent micro-lycées s’épanouissent !
Comment pervertir une belle idée ?
Nicolas Sarkozy prévenait, toujours ce mercredi 24 mars, que "les jeunes qui ne peuvent pas suivre une scolarité normale seront placés dans des établissements adaptés où ils ne perturberont plus la vie des autres". La circulaire de rentrée, qui a été publiée le 18 mars, mettait , quant à elle, l'accent sur l'importance de la lutte contre le "décrochage" scolaire, c'est-à-dire l'abandon des études en cours de route, qui n'est pas forcément le résultat de conflits. Le Monde consacre un article aux micro-lycées car la circulaire présente ces structures innovantes (fédérées au sein de la Fespi comme une "solution très appropriée pour les élèves" décrocheurs "en mesure de reprendre des études générales". "A terme, l'objectif visé est d'en compter au moins un par académie", est-il précisé dans ce texte qui organise la rentrée. On ne peut qu’applaudir cette volonté de diffuser le savoir-faire accumulé par ces structures et leurs enseignants à condition que cela soit le résultat de projets d’équipes et non de directives venues d’en haut.
Et on peut aussi s’alarmer avec la Fespi du danger de la confusion lié à la "concomitance" entre cette circulaire et la phrase de M. Sarkozy dans laquelle ils voient une volonté d'exclusion. Comme le résume très bien Luc Cédelle, nos amis, militants de "l'éducabilité pour tous" en ont été scandalisés, et ne veulent pas que leurs expériences servent d'illustration au propos présidentiel.

Message de service
Le Monde change de formule et ces modifications vont avoir des conséquences sur la revue de presse. En dehors de l’apparition d’une nouvelle rubrique intitulée ”contre-enquête” et qui va essayer d’aller au delà des discours et des statistiques opaques, il y a surtout un changement d’équilibre entre le gratuit et le payant. La plupart des articles mis en ligne sur LeMonde.fr deviendront en effet payants et accessibles uniquement à ceux qui accepteront de souscrire à un abonnement. C’est une évolution importante qui risque d’être suivie par d’autres journaux

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 29/03/10 (certains articles payants)


Les jeunes profs seront mieux payés
Un peu moins du quart des enseignants, 20.000 débutants et 170.000 enseignants déjà en fonction, vont bénéficier de mesures de revalorisation salariale à partir du 1er septembre 2010.
Lire la suite de l’article


Big bang
Loi LRU, «plan campus» pour rénover l’immobilier, «grand emprunt» pour la recherche et pour la création de 5 à 10 «campus d’excellence», sans parler des regroupements encouragées au sein des Pres (les pôles de recherche et d’enseignement supérieur) : rarement l’université aura connu autant de réformes qui se succèdent et se superposent. Les présidents enchaînent les réunions pour préparer des projets et participer à des concours où ils pourraient décrocher des fonds supplémentaires. C’est aussi la confusion et la communauté universitaire s’interroge: quel paysage -vastes ensembles unifiés ou universités confédérées?- émergera de ce grand chambardement. VS.
Lire la suite de l’article


Les travaux pratiques dela loi LRU
Le 1er janvier 2012, toutes les universités françaises auront acquis leur autonomie. Comment le supérieur vit-il ce changement ? Les opposants ont-ils désarmé? Enquête.
Lire la suite de l’article


«De la souplesse»
Lionel Collet, président de la Conférence des présidents d’université.
Lire la suite de l’article


«Des entraves aux libertés scientifiques»
Stéphane Tassel, secrétaire général du Snesup.
Lire la suite de l’article


Etats-Unis: les facs prises la main dans la Bourse
Les universités, qui gèrent leurs budgets, ont enregistré des pertes records.
Lire la suite de l’article


Absentéisme scolaire: et si le préfet suspendait les allocs?
Le gouvernement envisage de confier aux préfets la responsabilité de suspendre les allocations familiales aux parents d'enfants qui pratiquent l'absentéisme scolaire, a déclaré le ministre de l'Education, Luc Chatel, dimanche au Grand jury RTL-le Figaro-LCI.
Lire la suite de l’article


Sarkozy en Père Fouettard
Les élèves perturbateurs, c'est à la schlague qu'il faut les remettre au pas. Quant aux parents démissionnaires, on va leur supprimer les allocs ! Après la gifle des régionales, Nicolas Sarkozy s'est saisi du thème de la violence scolaire comme un noyé s'accroche à une embarcation. Avec l'espoir que cela le sauvera et lui ramènera les faveurs de l'électorat.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 29/03/10


Chatel promet d'augmenter les salaires des jeunes profs
Le ministre de l'Education a annoncé dimanche une revalorisation salariale pour environ un quart des professeurs, ainsi que des mesures de gestion de carrière.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 29/03/10



Hausse du salaire des enseignants : "l'argent ne résout pas tout"
En écho aux annonces du ministre de l'éducation nationale sur la revalorisation des salaires des jeunes enseignants, Luc Chatel, des internautes commentent cette augmentation et racontent pourquoi ils ont choisi de devenir professeur, ou pourquoi ils ont renoncé.
Lire la suite de l’article


Salaire des profs : les syndicats dénoncent un "jeu de dupes"
Les syndicats de l'enseignement ont réservé un accueil mitigé aux annonces du ministre de l'éducation, Luc Chatel, sur la revalorisation salariale des professeurs. Le plan présenté par le ministre prévoit qu'un peu moins du quart des enseignants, soit 20 000 débutants et 170 000 professeurs déjà en fonctions, puissent bénéficier d'une hausse de leur salaire à partir du 1er septembre 2010.
Lire la suite de l’article


Chaque académie aura un lycée pour les "décrocheurs"
Nicolas Sarkozy prévenait, mercredi 24 mars, que "les jeunes qui ne peuvent pas suivre une scolarité normale seront placés dans des établissements adaptés où ils ne perturberont plus la vie des autres". La circulaire de rentrée, qui a été publiée le 18 mars, met, quant à elle, l'accent sur l'importance de la lutte contre le "décrochage" scolaire, c'est-à-dire l'abandon des études en cours de route, qui n'est pas forcément le résultat de conflits.
Lire la suite de l’article


Au "ML94", ils renouent avec l'école
Elle s'appelle Océane, elle a 22 ans, un gai sourire, et n'a jamais été une "perturbatrice", sinon de sa propre vie scolaire. Aujourd'hui élève en 1re ES (économique et social) au "ML94", le microlycée de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), elle profite d'une pause pour raconter son parcours. Ici, la pause s'appelle "la référence" : un moment fixe dans l'emploi du temps, où chaque élève fait le point avec un membre de l'équipe qui est son référent.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel augmente le salaire des jeunes enseignants
Je souhaite faire de la revalorisation du métier d'enseignant l'une des priorités de mon quinquennat, parce qu'elle est le corollaire de la rénovation de l'école et de la refondation de notre éducation", avait promis Nicolas Sarkozy, le 4 septembre 2007, dans sa lettre aux éducateurs. Deux ans et demi plus tard, la revalorisation arrive. Elle se matérialisera par 157 euros net supplémentaires en bas de la feuille de paye des professeurs des écoles et des certifiés qui commencent le 1er septembre. Pour les agrégés, le gain sera de 259 euros. Ces augmentations seront ramenées à un bonus de 55 euros dès que les premiers échelons sont franchis.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 29/03/10 (un jour de retard)



La semaine de quatre jours bientôt au piquet ?
Dans une circulaire sur la rentrée 2010, le ministère de l’Éducation prône le retour à une semaine d’école de quatre jours et demi, comprenant le mercredi matin. Les raisons d’un revirement surprise.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 29/03/10



Un prof sur quatre va être augmenté
Un peu moins du quart des enseignants, 20.000 débutants et 170.000 enseignants déjà en fonction, vont bénéficier de mesures de revalorisation salariale à partir du 1er septembre 2010, a déclaré dimanche à l'AFP le ministre de l'Education Luc Chatel.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 29/03/10



Des parents désemparés face à l’absentéisme scolaire
Lors de son allocution après les élections régionales mercredi 24 mars, Nicolas Sarkozy a promis de lutter contre l’absentéisme scolaire en réclamant des « sanctions effectives ». Des parents témoignent de leurs difficultés
Lire la suite de l’article


Jean-Louis Auduc:«Démunis plutôt que démissionnaires»
Jean-Louis Auduc, spécialiste des rapports école-famille, appelle à un meilleur soutien aux parents
Lire la suite de l’article


Grande-Bretagne: Des parents condamnés pour la conduite de leurs enfants
Environ 1 600 parents sont condamnés à suivre des cours parentaux chaque année en Grande-Bretagne, voire à payer des amendes à cause de la conduite de leurs enfants
Lire la suite de l’article


Massira Baradji: Couper les allocations familiales, "une mesurette populiste"
"Couper les allocations familiales constitue une mesurette populiste, qui n’a rien de pédagogique et n’aide pas à comprendre les raisons qui conduisent un élève à sécher les cours. Pendant qu’on sanctionne, on ne se demande pas si le cadre scolaire, avec ses classes surchargées et son manque d’encadrants, est adapté aux besoins des jeunes. L’absentéisme peut, certes, avoir parfois pour cause une éducation défaillante ou de mauvaises fréquentations.
Lire la suite de l’article


Absentéisme et décrochage, en chiffres
On peut parler d’absentéisme lorsqu’un élève ne se rend pas en cours sans justification valable au moins quatre journées et demie par mois. Environ 275 000 jeunes sont concernés chaque année par ce phénomène. En 2008, le taux d’absentéisme atteignait 2,4 % en collège. Il était de 4,4 % en lycée et d’environ 10 % dans les lycées professionnels.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 29/03/10



Salaires des enseignants : les syndicats dénoncent des promesses non tenues
Déçus par les annonces de Luc Chatel sur la revalorisation des salaires des enseignants, les syndicats demandent des négociations sur l'ensemble de la carrière.
Lire la suite de l’article


Carla Bruni lance un programme d'échanges France/USA entre écoles d'art
L'épouse du chef de l'Etat français Carla Bruni-Sarkozy, à la tête d'une fondation qui porte son nom, a lancé lundi à New York un programme d'échanges entre écoles d'art françaises et américaines, financé par des fonds privés.
Lire la suite de l’article


Des enseignants déçus par les augmentations de salaires annoncées par Chatel
Les revalorisations salariales d'une partie des enseignants annoncées par le ministre de l'Education déçoivent une profession qui dit souffrir d'une dégradation des conditions de travail et d'un manque de considération de la société.
Lire la suite de l’article


Chatel met l'accent sur la prévention de l'illettrisme, dès la maternelle
Le ministre de l'Education Luc Chatel a mis l'accent sur la prévention de l'illettrisme dès la maternelle, lors de la présentation de mesures de lutte contre cette "réalité qui n'est pas une fatalité", lundi au Salon du Livre.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 29/03/10



Un lycéen blessé à l'arme blanche à la sortie de son lycée
Un lycéen a été blessé ce lundi matin à la jambe et au bras par trois personnes armées de couteau, devant son établissement à Drancy en Seine-Saint-Denis, selon une source policière.
Lire la suite de l’article


La revalorisation salariale annoncée par Luc Chatel ne convainc pas les enseignants
Cette mesure avait été promise par Nicolas Sarkozy...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 29/03/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 29/03/10



Les « serious games » forment en jouant
Ces « jeux sérieux » arrivent en force sur Internet. C'est le créneau de la société nantaiseSuccubus Interactive.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 29/03/10



Révolution numérique en vue à l'école
Cahiers de textes numériques, haut débit... Pour combler le retard de la France, Luc Chatel va dévoiler son plan avant la fin du mois d'avril.
Lire la suite de l’article


Quand l'iPod décomplexe les élèves
Au collège de Sèvres (Hauts-de-Seine), on utilise au maximum les technologies. Avec enthousiasme ou méfiance, c'est selon.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 29/03/10


Les allocations familiales aux mains des préfets ?
Le gouvernement réfléchit à confier aux préfets la responsabilité de suspendre les allocations familiales aux parents d'enfants qui pratiquent l'absentéisme scolaire.
Lire la suite de l’article


Augmentation des salaires pour un enseignant sur quatre
"157 euros nets par mois pour les professeurs des écoles et les professeurs certifiés", 259 euros pour les agrégés, et 660 euros pour les enseignants déjà en fonction, a annoncé le ministre de l'Education.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 29/03/10


"Il faut raccourcir les vacances d'été"
Alors que Luc Chatel vient d'annoncer l'ouverture d'un chantier sur les rythmes scolaires, la semaine de quatre jours est remise en question. Explications avec Georges Fotinos, ex-inspecteur général, auteur de Aménager le temps scolaire (avec François Testu).
Lire la suite de l’article


L'évolution du rythme scolaire dans le primaire
Les horaires des écoliers ont beaucoup changé depuis le XIXe siècle.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 29/03/10


Luc Chatel annonce la revalorisation des salaires des enseignants débutants
Toute augmentation est-elle forcément une revalorisation ? C'est la question qui est déjà posée alors que Luc Chatel vient de promettre, pour la rentrée 2010, une augmentation pour les enseignants débutants.
Lire la suite de l’article


Comment une revalorisation peut-elle refroidir l'atmosphère ?
Après des années de relations très tendues entre les syndicats et le ministère, l'annonce ministérielle d'une revalorisation salariale aurait du être accueillie avec chaleur par les syndicats. Ce n'est pas le cas et il faut s'interroger sur ce paradoxe.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 29/03/10


Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 29/03/10


Rénovation des bacs STI et STL : des profs dénoncent un souci d’économies
Les motivations affichées par le ministre de l’Education nationale pour rénover les séries STI et STL ne suffisent pas à convaincre l’ensemble des enseignants des filières technologiques Ils étaient une soixantaine à manifester leur désaccord devant le ministère le 24 mars 2010.
Lire la suite de l’article


Mastérisation : aurait-on pu s’y prendre autrement ? Le billet d'Emmanuel Davidenkoff
La communauté enseignante et universitaire aurait-elle dû s'occuper de réformer la formation des enseignants avant que le ministère s’en empare ? La question est posée sur le blog d'Emmanuel Davidenkoff, directeur de la rédaction de l'Etudiant, qui se rappelle des propos de Philippe Meirieu, ancien directeur d'IUFM, dans un billet intitulé La voix de Philippe Meirieu
Lire la suite de l’article


Bernard Dubreuil nommé directeur adjoint du cabinet du ministre de l'Education nationale Luc Chatel
Comme nous l'annoncions dès la semaine dernière, Bernard Dubreuil, recteur de l'académie de Lille, a été nommé directeur adjoint du cabinet du ministre de l'Education nationale, Luc Chatel. Il prend la suite de Tanneguy Larzul à cette fonction, tandis que Marie-Jeanne Philippe lui a succédé au rectorat de l'académie de Lille.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 29/03/10



L'Unef, en baisse, en tête des élections aux Crous
L'Unef, malgré une baisse de son score, arrive en tête des organisations étudiantes à l'issue des élections aux Crous, un scrutin par ailleurs marqué par une hausse du score des listes associatives et un revers du Mét, selon les résultats partiels donnés par le Cnous lundi.
Lire la suite de l’article


Revalorisation annoncée des salaires des enseignants - les syndidats veulent plus
Un peu moins du quart des enseignants, 20.000 débutants et 170.000 enseignants déjà en fonction, vont bénéficier de mesures de revalorisation salariale à partir du 1er septembre 2010, a annoncé dimanche à l'AFP le ministre de l'Education, Luc Chatel.
Lire la suite de l’article


Absentéisme scolaire: les préfets pourraient suspendre les allocations
Le gouvernement envisage de confier aux préfets la responsabilité de suspendre les allocations familiales aux parents d'enfants qui pratiquent l'absentéisme scolaire, a déclaré le ministre de l'Education, Luc Chatel, dimanche au Grand jury RTL-le Figaro-LCI.
Lire la suite de l’article


Toufike Mohamed, nouveau président de la Fidl
Toufike Mohamed, 18 ans, a été élu dimanche président de la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (Fidl), au deuxième jour d'un congrès qui s'est tenu à Lyon, a constaté un journaliste de l'AFP.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel: revalorisation de salaires pour 1 enseignant sur 4 en septembre
Un peu moins du quart des enseignants, 20.000 débutants et 170.000 enseignants déjà en fonction, vont bénéficier de mesures de revalorisation salariale à partir du 1er septembre 2010, a déclaré dimanche à l'AFP le ministre de l'Education Luc Chatel.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.