mercredi, mars 24, 2010

Revue de presse du mercredi 24 mars 2010


Xylolalie et promesses - Désobéisseurs - L'école en demande-t-elle trop aux parents ? - Alloc, ne coupez pas…-



Xylolalie et promesses
Au lendemain de la très grosse mobilisation dans l'Education nationale sur la question des retraites et des salaires, Luc Chatel . Le ministre de l'Education nationale a annoncé mercredi matin sur LCI dans un océan de xylolalie une revalorisation des traitements des jeunes enseignants, sans en préciser ni la date ni l'importance.
Le ministre avait ouvert en octobre la négociation sur cette question, proposant une augmentation de "100 euros par mois" au miminum pour les "débuts de carrière", jugée très insuffisante par les syndicats. Selon des statistiques de 2006 publiées en 2008 par l'OCDE, la France se distingue des autres pays de l'OCDE et de l'Union européenne par des salaires des enseignants du primaire et du secondaire clairement plus bas que la moyenne en début et milieu de carrière, mais dans la moyenne en fin de carrière. Selon l’AFP, à titre d'exemple, pour les professeurs des écoles, le salaire net mensuel minimum d'un stagiaire est de 1.386,13 euros et le salaire net maximum après 30 ans de carrière est de 3.109 euros. Pour les professeurs agrégés du secondaire, cette même fourchette va de 1.620,95 à 3.940,43 euros.
Interrogé sur LCI par Christophe Barbier après la journée d'actions de mardi pour savoir s'il allait "freiner" l'objectif de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, M. Chatel a répondu: "le président de la République ne m'a pas demandé de remettre en cause la politique du un sur deux". "Je rappelle qu'elle a aussi un objectif, c'est que la moitié des économies réalisées soit redistribuée aux enseignants, notamment en matière de pouvoir d'achat. Et c'est ce que nous allons faire", a-t-il ajouté.
Un grand spécialiste de ces questions d’éthique, Charles Pasqua affirmait “les promesses n’engagent que ceux qui y croient”. Les enseignants sont-ils prêts à croire Luc Chatel ? On peut en douter.

Désobéisseurs
Libération tout comme d’autres quotidiens s’appuyant sur une dépêche AFP, nous informe qu’un des leaders des «désobéisseurs» qui refusent d’appliquer à la lettre certaines réformes du primaire, Bastien Cazals, directeur d’école dans l’Hérault, a été condamné le 17 mars par le Conseil d’Etat, qui a confirmé un retrait de salaire à son encontre.
En référé, le tribunal administratif de Montpellier avait suspendu une retenue sur salaire de 24 jours , arguant que «les modalités des obligations de service» en matière d’aide personnalisée «n’avaient pas été précisées».Le Conseil d’Etat a lui estimé au contraire que ces obligations avaient bien été «définies» par l’administration à Bastien Cazals.
Ce dernier (qui a aussi perdu sa fonction de directeur d’école) a estimé que la décision du Conseil d'Etat était "politique". "Il fallait essayer de freiner ce mouvement d'enseignants résistants", a-t-il analysé. Le recours sur le fonds devrait être examiné dans les prochains mois par le tribunal administratif de Montpellier, a rappelé Sébastien Cazals qui maintient avoir agi dans le respect des textes officiels et qui estime que c'est l'inspection académique de l'Hérault qui en a fait "une lecture restrictive".
A l’heure où on constate une profonde fatigue et beaucoup de réactivité des enseignants, cette sanction risque de passer pour de l’acharnement. Alors qu’on pouvait jouer l’apaisement avec une certaine indulgence…
Quoi qu’il en soit, les désobéisseurs continuent leur action et leur réflexion. Le Réseau des enseignants du primaire en résistance organise, le samedi 27 mars à Montpellier, un forum pour une école publique, laïque et populaire, « Enfant aujourd'hui, Citoyen demain», afin de réfléchir sur les transformations actuelles de l'école, de débattre de son avenir et de discuter des différentes formes de résistance collective. A cette occasion, Éveline Charmeux signe un texte en forme de manifeste contre la politique éducative actuelle et pour une pédagogie émancipatrice pour “aider l’enfant à se construire citoyen

L'école en demande-t-elle trop aux parents ?
Le dossier du mercredi du journal La Croix pose une question “ L'école en demande-t-elle trop aux parents ? ”. Alors que l’idée de “co-éducation” et de partenariat commence à se diffuser, il reste cependant pas mal de questions en suspens et de méfiance réciproque. Comment se situer dans le travail scolaire, entre le simple soutien moral, la présence attentive ou le véritable coaching comme le préconise une littérature florissante? À l’heure où ils reçoivent les bulletins de notes du deuxième trimestre, de nombreux parents d’élèves se demandent où placer le curseur pour accompagner au mieux leur enfant élève.
La Croix pose la question à des enseignants et bien sûr à des parents.
Une professeure d’anglais attend des parents qu’ils s’impliquent « Lors de la réunion de rentrée, c’est la première chose que je demande aux parents de sixième : écrire, relire, refaire les exercices du livre, les anciens contrôles et, si besoin, vérifier que les nouveaux mots sont inscrits dans un répertoire. Ça n’ennuie pas les parents, au contraire. Ils me disent que cela leur fait revoir leurs bases et qu’ils en profitent.». D’autres enseignants se plaignent de passer une grande partie de leur cours à faire « le travail des parents » autrement dit à régler des problèmes de comportement et de discipline.
Du côté des parents, on s’interroge. “ Il y a dix ans, l’école demandait de ne pas intervenir dans les devoirs du soir, de ne pas leur apprendre la division parce que les méthodes n’étaient pas les mêmes, maintenant elle leur demande d’accompagner. Mais accompagner, qu’est-ce cela veut dire ? Est-ce à la famille de compenser ce que l’école n’a pas les moyens de faire ? ”s’interroge Béatrice Barraud, présidente de l’Apel (Association des parents d’élèves de l’enseignement libre). Est-ce aux familles de compenser ce que l’école n’a pas les moyens de faire ? « On assiste aujourd’hui à une sous-traitance pédagogique aux familles », déplore Jean Jacques Hazan, président de la FCPE (Fédération des conseils de parents d’élèves des écoles publiques). « Or, souligne-t-il, c’est en classe, pas à la maison, que doit se faire la scolarité. Le rôle des parents est de donner aux enfants confiance en eux, c’est un élément clé de la réussite scolaire. Tous les parents ne sont pas pédagogues et n’ont pas les connaissances requises. De plus, un enfant en échec à l’école se sent désormais en échec à la maison, ce qui renforce son sentiment d’être “nul”. ».
Cela renvoie évidemment à la question du poids et de l’efficacité des devoirs et au delà à l’augmentation de la “pression scolaire” qui pèse sur toutes les familles (et donc par ricochet sur les enfants) dans un contexte de crise économique et de dysfonctionnement de l’ascenseur social.

Alloc, ne coupez pas…
Puisqu’on parle des parents et des relations avec l’école. Restons y avec les dernières déclarations de M. Sarkozy. Pour sa première intervention après la lourde défaite de la majorité présidentielle aux élections régionales, il a ressorti les vieilles recettes de la droite. «L'absentéisme scolaire est un fléau», a t-il lancé. Et il a continué sur le registre de la culpabilisation : “La responsabilité des parents doit être engagée. Les sanctions en matière d'allocations familiales doivent être effectives.
Pour ceux qui croient encore que cela peut être utile, 20minutes.fr fait le point sur cette mesure critiquée, démagogique…et inefficace (sauf pour flatter son propre électorat).

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 24/03/10 (certains articles payants)


Le «désobéisseur» Bastien Cazals condamné par le Conseil d'Etat
Un des leaders des «désobéisseurs» qui refusent d’appliquer à la lettre certaines réformes du primaire, Bastien Cazals, directeur d’école dans l’Hérault, a été condamné le 17 mars par le Conseil d’Etat, qui a confirmé un retrait de salaire à son encontre.
Lire la suite de l’article


Un professeur blessé à la barre de fer par une élève à Créteil (police)
Un professeur du collège Albert-Schweitzer de Créteil a été hospitalisé mercredi après avoir été attaqué à la barre de fer par une élève de 15 ans à l'intérieur de l'établissement, a-t-on appris de source policière.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 24/03/10


Génie des maths, il refuse un prix d'un million de dollars
Grigori Perelman, un Russe de 44 ans, a décliné la récompense de l'Institut Clay des Mathématiques pour avoir résolu la conjecture de Poincaré. Depuis quatre ans, il vit reclus dans son petit appartement vétuste de Saint-Pétersbourg.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 24/03/10



Des rythmes scolaires..., par Sandrine Blanchard
Nous y voilà. Moins de deux ans après avoir supprimé le samedi matin à l'école, le ministère de l'éducation nationale demande d'"encourager", à la prochaine rentrée, le mercredi matin travaillé. La réforme des rythmes scolaires en France tourne à la mauvaise blague. Un petit florilège des promesses politiques de tous bords s'impose pour prendre la mesure de cet interminable feuilleton.
Lire la suite de l’article


Montpellier: confirmation de la retenue sur salaire d'un "désobéisseur"
Le Conseil d'Etat a annulé une décision du tribunal administratif de Montpellier qui, en juillet, avait suspendu une retenue de 24 jours sur le salaire de Bastien Cazals, un des leaders des "désobéisseurs" qui refusent d'appliquer à la lettre certaines réformes du primaire.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 24/03/10 (un jour de retard)



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 24/03/10



Luc Chatel promet d'augmenter les jeunes profs
Au lendemain de la très grosse mobilisation dans l'Education nationale sur la question des retraites et des salaires, Luc Chatel caresse les professeurs dans le sens du poil. Le ministre de l'Education nationale a annoncé mercredi matin sur LCI une revalorisation des traitements des jeunes enseignants, sans en préciser ni la date ni l'importance.
Lire la suite de l’article


Créteil : un prof roué de coups, une collégienne arrêtée
Ce midi, une collégienne, exclue temporairement du collège Albert-Schweitzer à Créteil (Val-de-Marne), a été interpellée alors qu'elle venait de s'en prendre violemment à un professeur de cet établissement.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 24/03/10



L'école en demande-t-elle trop aux parents ?
Simple vigilance ou véritable « coaching » ? De nombreux parents d’élèves s’interrogent sur ce que le système scolaire attend d’eux
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 24/03/10



Rien vu...


------------------------------------------------
20 minutes du 24/03/10



Un professeur attaqué à la barre de fer par une élève dans un collège à Créteil
L'agresseur, une jeune fille de 15 ans, s'en est aussi prise à une autre collégienne...
Lire la suite de l’article


La suppression des allocations, une mesure qui existe déjà et qui ne séduit pas
Pour sa première déclaration après la lourde défaite de la droite aux élections régionales, Nicolas Sarkozy a ressorti les vieilles recettes de la droite. Parmi elles, la suspension des allocations familiales pour les parents d'enfants absentéistes. 20minutes.fr fait le point sur cette mesure critiquée…
Lire la suite de l’article


Nicolas Sarkozy: «Vous attendez des résultats, ces résultats, vous les aurez»
POLITIQUE - Le chef de l'Etat a donné son premier discours depuis la défaite de dimanche...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 24/03/10



Violence : que cache la promesse de « fermeté » de Sarkozy ?
Trois jours après la défaite de l'UMP aux régionales, Nicolas Sarkozy a promis « une réaction ferme » face à l'insécurité. Ni délinquance financière, ni grand banditisme ou passages à l'acte sur fond de trafic de stups, dans sa brève intervention de ce mercredi 24 mars, il a au contraire ciblé les transports, les stades et l'école. Précisément là où les médias avaient récemment relayé des incidents.
Authentique mea culpa ? Laurent Mucchielli, sociologue spécialiste de la délinquance, y voit de la gesticulation.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 24/03/10



Un professeur attaqué à la barre de fer par une élève
Un professeur du collège Albert-Schweitzer de Créteil a été attaqué à la barre de fer par une élève de 15 ans à l'intérieur de l'établissement. Admis à l'hôpital, le professeur, âgé de 29 ans, souffre de plusieurs blessures au corps mais son état n'inspire aucune inquiétude.
Lire la suite de l’article


À l'École des mousses, du bleu marine dans les cours
À Brest, la Marine nationale a rouvert l'École des mousses après vingt ansde fermeture,par besoinde personnel qualifié.À la fin du collège, Charlène Thomas,la Brestoise, et Lucas de Cabrol, d'Agen,ont endossé l'uniforme et trouvé leur voie.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 24/03/10



IdF: Des profs agressés
Mercredi, une adolescente du collège Albert-Schweitzer à Créteil (Val-de-Marne) a attaqué un professeur avec une barre de fer et une paire de ciseaux. Un peu plus tôt, on apprenait que les enseignants du lycée de l'Hautil à Jouy-le-Moutier (Val d'Oise) exerçaient leur droit de retrait, après l'intrusion la veille d'une dizaine de jeunes dans l'établissement, qui ont lancé des projectiles sans faire de gros dégâts. David Afroidi, secrétaire départemental au Snes, explique au JDD.fr les difficultés rencontrées par les professeurs dans cet établissement.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 24/03/10


Créteil : un professeur de collège agressé par une élève à la barre de fer
L'auteure de l'attaque, une jeune fille de 15 ans, a été interpellée et placée en garde à vue.

Lire la suite de l’article


Saint-Denis : un collège fermé après une agression
Le personnel, qui exerce son droit de retrait, s'est réuni pour voir comment améliorer la sécurité de l'établissement.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 24/03/10


Orientation scolaire: 70 pistes à suivre
Fac ou prépa, études longues ou courtes, scientifiques ou littéraires... Comment se retrouver dans le labyrinthe des filières et éviter les pièges? Classés en 10 grands thèmes, voici une mine de conseils répertoriés avec les journalistes de L'Etudiant.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 24/03/10


23 Mars : Un succès durable ?
La journée du 23 mars a été marquée par des manifestations nombreuses et un fort taux de grévistes dans l'éducation. Quelle suite les syndicats vont-ils lui donner ?
Lire la suite de l’article


L'incroyable retour du lycée caserne
Éditorial de François Jarraud

"La violence scolaire est un phénomène complexe" a déclaré le 17 mars Luc Chatel. Ce n'est pas l'impression que donnent les instructions de ses services si on juge par les formations à l'autorité qu'ils mettent en place.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 24/03/10


Eduquer, c'est aider l'enfant à se construire citoyen, par Éveline Charmeux
Éveline Charmeux, professeur honoraire IUFM Toulouse, a consacré ses recherches pédagogiques à l'apprentissage de la langue française dans les classes. Elle a pu acquérir la ferme conviction que seul un élève actif dans ses apprentissages peut apprendre. Elle nous propose ici un véritable manifeste, contre la politique éducative actuelle, mais aussi et surtout, pour une école émancipatrice.
Lire la suite de l’article


Un forum pour une école publique, laïque et populaire : « Enfant aujourd'hui, Citoyen demain »
Le Réseau des enseignants du primaire en résistance organise, le samedi 27 mars à Montpellier, un forum pour une école publique, laïque et populaire, « Enfant aujourd'hui, Citoyen demain », afin de réfléchir sur les transformations actuelles de l'école, de débattre de son avenir et de discuter des différentes formes de résistance collective.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 24/03/10


Carte scolaire et discrimination : Affelnet visé par la Halde, le billet d'Emmanuel Davidenkoff
"J’ai toujours pensé qu’aucune réforme de la carte scolaire ne produirait d’effets en matière de mixité sociale tant que subsisterait une concurrence inégale entre deux ordres d’enseignement – le public et le « privé »", écrit Emmanuel Davidenkoff sur son blog Educpros.
Le directeur de la rédaction de L'Etudiant pointe la décision de la Halde concernant le logiciel d’affectation au lycée des collégiens parisiens Affelnet. La haute autorité a considéré que "pénaliser les élèves du “privé” en donnant priorité à ceux du public constitue une « discrimination indirecte » liée aux convictions religieuses".
Lire la suite de l’article


Alain Cazes, chargé de mission FOAD au CNAM : “On a d’abord pensé aux outils, les enseignants sont venus ensuite”
Alain Cazes est une espèce hybride. Universitaire de son état, professeur d’informatique nomade ayant enseigné à Paris 9, Paris 6, Montpellier, au Brésil et à Montréal, il entre au CNAM après son séjour canadien, à la fin des années 1980. Depuis, son champ d’extension est celui de la FOAD (formation ouverte et à distance) dans ce temple de la formation professionnelle. Aujourd’hui chargé de mission sur les studios de cours et consultant pour le Conservatoire, il peut se targuer d’un succès de poids : 18 % des auditeurs du CNAM (soit 18.000) sont inscrits en FOD, contre 2 % dans les universités. Rencontre avec celui qui a fait entrer l’institution bicentenaire dans l’ère de l’enseignement à distance.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 24/03/10



Montpellier: confirmation de la retenue sur salaire d'un "désobéisseur"
Le Conseil d'Etat a annulé une décision du tribunal administratif de Montpellier qui, en juillet, avait suspendu une retenue de 24 jours sur le salaire de Bastien Cazals, un des leaders des "désobéisseurs" qui refusent d'appliquer à la lettre certaines réformes du primaire.
Lire la suite de l’article


Sarkozy promet de lutter contre l'absentéisme scolaire
Nicolas Sarkozy a promis mercredi de lutter contre l'absentéisme scolaire en réclamant des "sanctions effectives" contre les parents comme la suppression des allocations familiales et souhaité que les élèves difficiles soient placés dans des établissements spécialisés.
Lire la suite de l’article


Chatel va bientôt annoncer une revalorisation des jeunes enseignants
Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a affirmé mercredi sur LCI qu'il allait annoncer "dans les prochains jours" une revalorisation des jeunes enseignants, une promesse de 2007 de Nicolas Sarkozy liée à la réforme de la formation des professeurs.
Lire la suite de l’article


Lycéens de terminale: 688.000 préinscrits sur Admission Post-Bac
Plus de 688.000 lycéens se sont préinscrits sur le portail d'Admission Post-bac, dans l'optique de poursuivre leurs études dans l'enseignement supérieur à la rentrée 2010, a indiqué le ministère de l'Enseignement supérieur mercredi dans un communiqué.
Lire la suite de l’article


Val d'Oise: Un lycée fermé après l'intrusion d'une dizaine de personnes
Les enseignants du lycée de l'Hautil à Jouy-le-Moutier (Val d'Oise) ont exercé mercredi leur droit de retrait après l'intrusion la veille d'une dizaine de jeunes dans l'établissement, a-t-on appris de sources concordantes.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.