mardi, mars 09, 2010

Revue de presse du mardi 9 mars 2010


Victor Nowak - Techno – Le lycée en 20 questions + 2…-


Des milliers de Victor Nowak
Vous vous rappelez de Victor Nowak, l’instit joué par Gérard Klein dans une série télévisé. Il se déplaçait sur sa moto dans différents coins de France pour faire des remplacements. Il est fort possible que Luc Chatel ait lui aussi vu et apprécié ce feuilleton. En tout cas, son plan d’urgence pour les remplacements pourrait faire émerger des milliers de petits Victor Nowak se rendant avec leur moto (ou tout autre véhicule) aux quatre coins de France…
Dans un entretien au Parisien mardi 9 mars, le ministre de l'éducation, expose son plan contre les absences non remplacées des enseignants et décrète "la mobilisation générale". "Il faut se mobiliser pour toutes les disciplines, parvenir au remplacement des enseignants, dans le primaire comme dans le secondaire, dans les délais les plus brefs", explique le ministre, relevant "un taux de remplacement", pour les absences de courte durée, qui "n'est que de 19 % dans le second degré".
Il veut ainsi "assouplir le dispositif" avec "la possibilité de faire appel à des remplacements inter-académiques". Autrement dit on élargit la “zone de remplacement”, les petits Victor Nowak vont faire encore plus de kilomètres. Mais ils pourront aussi se faire accompagner par leur frère étudiant et leurs parents retraités . Luc Chatel souhaite en effet aussi que chaque académie se dote, en plus des remplaçants titulaires, d'"un vivier de remplaçants qui pourra être composé soit de jeunes retraités de l'éducation nationale ou d'étudiants en cours de formation ou juste diplômés qui pourront subvenir à des besoins urgents"…
Là où manque de s’étouffer c’est quand il justifie cette mesure. "C'est devant les élèves qu'on apprend le mieux à enseigner!", justifie-t-il. Et de comparer: "Quand vous allez à l'hôpital, le médecin que vous rencontrez est la plupart du temps un étudiant en médecine qui passe une partie de son temps en cours et l'autre face aux malades". Si jamais, je dois me faire opérer par un médecin formé comme le seront les futurs enseignants, achevez moi avant…

On remarquera aussi que ces annonces faites à la veille des régionales et qui ne sont pas toutes neuves (les principales propositions ont déjà été formulées il y a deux mois) ressemblent pas mal à une stratégie du détournement. L'opinion publique commence à bouger sur les vraies questions (suppression de postes et de classes, formation des enseignants ...), on lance une opération de comm’ sur les remplacements des profs absents !
En fait, le Ministre, sur ce dossier est réduit à des expédients. Rappelons que la question des absences est la conséquence la plus visible des suppression de postes. L’administration ne pouvant pas reconnaître la
 nécessité de couvrir les absences des enseignants par des personnels
 qualifiés et formés, elle pare au plus pressé sans aucun souci
 pédagogique et au détriment de la qualité de la formation. En bref, des Victor Nowak, vieux ou pas formés et précaires…

Techno
Après avoir dévoilé la réforme du bac professionnel, Luc Chatel annoncera bientôt celle des voies technologiques. Près d'un lycéen sur deux est concerné.Un article du Figaro tente de faire le point sur cette question.
Le projet présenté à la fin du mois, est une rénovation «rendue nécessaire notamment par la réforme du bac pro, explique-t-on au ministère, puisque la différence entre certaines spécialités des filières technologiques et professionnelles n'était plus lisible». Les séries Sciences et technologies de la gestion et Sciences et technologies de la santé et du social, baptisées STG et ST2S, avaient été rénovées en 2005 et 2007. Restaient les Sciences et technologies industrielles et Sciences et technologies de laboratoire, appelées STI et STL qui regroupent, à elles deux, 17 spécialités. Désormais, ces filières ne devraient plus comporter que 6 spécialités. Le bac technologique devrait donc être plus “transversal”. On devrait mettre davantage l'accent sur les matières générales et sur des compétences technologiques moins appliquées. Une deuxième langue vivante obligatoire, pour permettre les passerelles avec les filières générales, l'accompagnement personnalisé, comme en lycée général, et des cours avec, en binôme, un professeur de langue et un professeur de technologie, pour développer le vocabulaire spécialisé et la pratique professionnelle de la langue : telles sont les innovations de cette réforme. Mais le risque, disent certains enseignants, c’est de rendre l’enseignement trop théorique et de perdre ainsi des élèves fâchés avec l’école et avec l’abstraction. .

Le lycée en 20 questions
Le Monde fournit aussi un long article de synthèse pour présenter la réforme du lycée en 20 questions. De la question “1 Qu'est-ce qu'un enseignement d'exploration ?” à la question “3 Est-ce que le nouveau lycée limitera les redoublements ? ” ou bien la question 10 “Le conseil pédagogique va prendre une place plus importante. Mais qu'est-ce que c'est ? ” ou encore la 11 “On dit que la réforme Chatel augmente l'autonomie des lycées. Qu'est-ce que cela signifie vraiment ?” Tous les sujets sont abordés.
On appréciera aussi la question 16 “ Les sciences économiques et sociales seront-elles encore sociales ?” et la 18 “L'enseignement d'histoire destiné aux scientifiques est-il bradé ?
On aurait pu rajouter cependant quelques questions supplémentaires telles que “ Comment réussir une réforme à moyens constants dans un contexte de pénurie ? ou “Comment concilier une réforme du lycée qui prône le travail en équipe et l’accompagnement personnalisé avec une réforme de la formation qui nie toutes ces dimensions pédagogiques ? ”. On attend là dessus les réponses du ministre…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 09/03/10 (certains articles payants)


Un collège de Clichy-sous-Bois touché par la tuberculose
Trois cas ont été détectés dans l'établissement et il y aurait 30 porteurs potentiels de cette maladie pour laquelle le vaccin n'est plus obligatoire.
Lire la suite de l’article


Expulsion de Najlae Lhimer : Morano arrange l’histoire
Quelques heures avant que Nicolas Sarkozy ne plaide pour un retour de la jeune marocaine expulsée, la secrétaire d'Etat en charge de la famille justifiait sa reconduite à la frontière avec force mauvaise foi
Lire la suite de l’article



---------------------------------------------
Le Figaro du 09/03/10


Le plan Chatel contre l'absentéisme des profs
Le ministre de l'Education nationale entend demander aux recteurs de se mobiliser pour améliorer les remplacements. Quitte à faire appel à des étudiants ou des retraités.
Lire la suite de l’article


Le grand chantier des filières technologiques
Après avoir dévoilé la réforme du bac professionnel, Luc Chatel annoncera bientôt celle des voies technologiques. Près d'un lycéen sur deux est concerné.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 09/03/10



Education nationale : vacataires, contractuels, TZR, comment se passent vos remplacements ?
appel à témoignages
Lire la suite de l’article


Luc Chatel s'attaque au non-remplacement des enseignants
Dans un entretien au Parisien mardi 9 mars, le ministre de l'éducation, Luc Chatel, expose son plan contre les absences non remplacées des enseignants et décrète "la mobilisation générale". "Il faut se mobiliser pour toutes les disciplines, parvenir au remplacement des enseignants, dans le primaire comme dans le secondaire, dans les délais les plus brefs", explique le ministre, relevant "un taux de remplacement", pour les absences de courte durée, qui "n'est que de 19 % dans le second degré".
Lire la suite de l’article


"J'en suis à mon 26e CDD dans l'éducation nationale"
Vacataires, contractuels, TZR (pour titulaire sur zone de remplacement)... Les appellations désignant les professeurs remplaçants renvoient à des statuts différents, mais à une réalité partagée : le sentiment d'être un enseignant "de seconde zone", toujours en "intérim". Alors que le ministre de l'éducation, Luc Chatel, souhaite s'attaquer au problème du non-remplacement dans l'éducation nationale, des professeurs remplaçants témoignent de leur quotidien.
Lire la suite de l’article


"L'enseignement, ça ne s'invente pas"
Télézapping
Lire la suite de l’article


Le nouveau lycée en vingt questions
1 Qu'est-ce qu'un enseignement d'exploration ?
2 L'accompagnement personnalisé est-il destiné à tous ?
3 Est-ce que le nouveau lycée limitera les redoublements ?
4 Pourra-t-on passer d'une 1re ES en terminale S ? Ou d'une terminale S à une terminale L ?
5 Comment vont fonctionner ces stages ?
6 Le baccalauréat 2012 sera-t-il différent du baccalauréat 2010?
7 Quels élèves vont pouvoir bénéficier d'un tutorat ?
8 A quoi sert le référent culturel ?
9 Quel avenir la réforme réserve-t-elle aux langues anciennes ?
10 Le conseil pédagogique va prendre une place plus importante. Mais qu'est-ce que c'est ?
11 On dit que la réforme Chatel augmente l'autonomie des lycées. Qu'est-ce que cela signifie vraiment ?
12 L'enseignement des langues vivantes est-il bouleversé ?
13 A quoi ressemblera cet enseignement en langue étrangère ?
14 Les mathématiques doivent-elles redouter la réforme ?
15 Les sciences de la vie et de la Terre sont-elles menacées ?
16 Les sciences économiques et sociales seront-elles encore sociales ?
17 L'histoire en 2de fait-elle une croix sur l'islam ?
18 L'enseignement d'histoire destiné aux scientifiques est-il bradé ?
20 Que deviennent les classes de 2de spécifiques, les sections internationales et européennes ?Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 09/03/10 (un jour de retard)



Non à la marchandisation de l’éducation nationale
PAR ÉMILIE LECROQ, PCF 93, CANDIDATE AUX ÉLECTIONS RÉGIONALES SUR LA LISTE FRONT DE GAUCHE.

Alors que BNP Paribas a versé, il y a quelques jours, un milliard d’euros à ses traders les plus méritants, le conseil général de la Seine-Saint-Denis signe, avec cette même société, un mécénat. Le but affiché de ce dispositif, Odyssée, est de financer une politique d’insertion et de formations des jeunes Séquano-dionysiens, avec comme objectif immédiat l’envoi de 12 000 collégiens en voyages scolaires sélectionnés par un comité formé d’enseignants, de parents d’élèves, de collégiens et de membres de l’inspection académique, de la Fondation BNP Paribas et de la Fondation de France.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 09/03/10



Chatel : « On va faire appel à des retraités, des étudiants… »
Il avait indiqué il y a quelques mois qu’il voulait « revoir le système » des remplacements des enseignants. Aujourd’hui, le ministre de l’Education décrète « la mobilisation générale ». 

Lire la suite de l’article


Le plan Chatel pour mieux remplacer les profs
Luc Chatel, le ministre de l’Education nationale, décrète aujourd’hui la « mobilisation générale » contre les absences non remplacées des enseignants. Il nous dévoile son plan.
Lire la suite de l’article


Les ex-enseignants pas toujours partants
Afin d’enrichir le vivier des remplaçants de courte durée, le ministre Luc Chatel entend faire appel aux jeunes retraités de l’Education nationale. Au rectorat de Créteil, on sollicite à titre expérimental depuis déjà un an et pour « quelques heures de temps en temps » les aînés « volontaires » ayant cessé leurs activités ces deux dernières années.
Lire la suite de l’article


A Bagnolet, Eric n’est pas instituteur mais il a 25 élèves
La classe de CE 1 A de l’école élémentaire Jules-Ferry à Bagnolet (Seine-Saint-Denis) a été dirigée hier par un instituteur… qui n’en est pas un ! Eric*, 25 ans, baskets et blouson en cuir, est encore étudiant et il n’a reçu aucune formation pour assurer seul un cours à quelque vingt-cinq enfants âgés de 7 ans.
Lire la suite de l’article


La sécurité dans les écoles, c’est leur affaire
Nous avons pu suivre l’équipe mobile de sécurité parisienne, des professeurs, des policiers, qui apportent leurs conseils dans les écoles et peuvent intervenir en cas de crise.
Lire la suite de l’article


Drôle de rentrée au lycée Chérioux de Vitry
Certes, les élèves du lycée Chérioux de Vitry-sur-Seine ont repris les cours hier comme si de rien n’était. Mais les profs, eux, n’ont pas enterré la hache de guerre.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 09/03/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 09/03/10



La marque Sciences po à l'épreuve de la révolution Descoings
Sous l'impulsion de son très médiatique directeur, l'école de la rue Saint-Guillaume, à Paris, est à la pointe de la transformation du paysage universitaire français. Au risque d'y perdre son âme selon certains. Délocalisation, ouverture aux lycéens des zones défavorisées, aux étudiants étrangers, multiplication des masters, que recouvre désormais la « marque » Sciences po ?
Lire la suite de l’article


Comment croiser les savoirs et les compétences
L'université de Rennes 2 a mis en place un système de modules de formation complémentaires qui améliorent l'employabilité des étudiants des filières littéraires
Lire la suite de l’article


Les humanités frappent à la porte des entreprises
Plus de la moitié des étudiants français dans l'enseignement supérieur poursuivent un cursus dans les sciences humaines.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 09/03/10



Luc Chatel dévoile son plan pour pallier les absences non remplacées des enseignants
Il veut notamment faire appel à des étudiants ou des retraités de l'Education nationale...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Rue89 du 09/03/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 09/03/10



Chatel pense à des retraités et des étudiants pour remplacer les profs absents
2,2 millions d'heures de cours non -remplacés ont été totalisées dans l'enseignement secondaire en 2009. Dans le primaire, les remplacements fonctionnent globalement mieux, car ils organisés au niveau départemental et non académique.
Lire la suite de l’article


Pas assez d'étudiants français en Europe
Si une catégorie de Français doit se sentir concernée par l'Europe, ce sont bien les étudiants. Cursus et diplômes européens se sont rapprochés à travers le processus dit de Bologne. En 2008, le programme Erasmus, popularisé par le film L'auberge espagnole, a offert une bourse à 22 500 étudiants français pour suivre des études ou un stage dans une université d'un autre pays de l'Union, les destinations préférées étant l'Espagne, le Royaume-Uni et l'Allemagne.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 09/03/10



Absentéisme: Chatel a un plan
Le ministre de l'Education Luc Chatel a dévoilé mardi dans les colonnes du Parisien son plan de lutte contre l'absentéisme des enseignants. Des jeunes retraités et des étudiants pourraient être sollicités. "C'est devant les élèves qu'on apprend le mieux à enseigner!", argumente-t-il.
Lire la suite de l’article
----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 09/03/10


Des retraités et des étudiants pour remplacer les professeurs absents ?
Le ministre Luc Chatel entend ainsi faciliter les remplacements en cas d'absence de courte durée.
Lire la suite de l’article


50 recours déposés par des parents d'élèves contre Luc Chatel
Ils veulent dénoncer les non-remplacements trop fréquents d'enseignants et réclament "une réparation symbolique d'un euro par jour" d'école non remplacé.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 09/03/10


Des retraités ou des étudiants pour remplacer les enseignants
Des jeunes retraités et des étudiants pourraient être sollicités pour remplacer les enseignants absents, annonce le ministre de l'Education nationale Luc Chatel dans un entretien publié mardi par Le Parisien-Aujourd'hui en France.
Lire la suite de l’article


Comment je suis devenu prof en un jour
Les profs de l'académie de Créteil manifestent ce mardi contre la suppression de postes. Titulaire d'une maîtrise d'anglais, Stéphane a, lui, été propulsé prof d'anglais dans un lycée du Val-de-Marne après avoir postulé sur le site de l'académie de Créteil.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 09/03/10


La réforme du bac pro se heurte à sa diversité estime le Céreq
Généralisée à cette rentrée, la réforme du bac professionnel a fait passer de 4 à 3 ans l'accès au bac professionnel. Une étude du Céreq conteste le bien fondé de cette réforme en montrant "de grandes disparités dans l’appropriation du diplôme d’un secteur professionnel à l’autre... La mise en oeuvre de la réforme ne saurait donc être homogène dans toutes les spécialités".
Lire la suite de l’article


L'Ecole a besoin de collectivités locales fortes
A quelques jours de l'élection des conseils régionaux, le Café revient sur le rôle et la place des collectivités locales dans l'Ecole. C'est d'autant plus nécessaire qu'on assiste à la fois au désengagement de l'Etat, à l'alourdissement des charges transmises aux collectivités locales (communes avec les versements aux écoles privées, régions avec les transferts massifs d'Atos, etc.) et à la remise en question de leurs compétences.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 09/03/10



Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 09/03/10


Rien vu...


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 09/03/10



Une enseignante agressée par un élève pour avoir qualifié Al-Qaïda de terroriste
Un élève de troisième d'un collège ardéchois a été convoqué devant la justice pour avoir aspergé de gaz lacrymogène vendredi son enseignante d'Histoire qui venait d'expliquer qu'Al-Qaïda était une organisation terroriste, a indiqué l'enseignante mardi.
Lire la suite de l’article


Chatel confirme 3 mesures sur le remplacement des enseignants absents à la rentrée
Le ministre de l'Education Luc Chatel a confirmé mardi qu'il allait mettre en place trois mesures pour améliorer, à la rentrée de septembre 2010, le remplacement des enseignants absents, dont le recours à des étudiants ou de jeunes retraités de l'Education nationale.
Lire la suite de l’article


Remplacement des enseignants: 50 recours contre Chatel déposés par des parents
Cinquante recours contre le ministre de l'Education nationale Luc Chatel ont été envoyés mardi par des parents d'élèves de cinq écoles de Pantin (Seine-Saint-Denis) pour protester contre les non-remplacements d'enseignants, selon un porte-parole des parents d'élèves.
Lire la suite de l’article


>>Val-de-Marne: des professeurs se préparaient mardi à occuper leur collège la nuit
Plusieurs professeurs se préparaient mardi en fin de journée à occuper pendant la nuit le collège Henri-Wallon d'Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) pour réclamer davantage de personnels, a appris l'AFP de sources concordantes.
Lire la suite de l’article


Profs absents: nouveau pas vers la précarisation (sénateurs PCF)
Les sénateurs du groupe communiste et du Parti de Gauche (CRC-SPG) ont jugé mardi, dans un communiqué, que les propositions de Luc Chatel pour le remplacement des professeurs absents constituaient "un nouveau pas dans la précarisation de l'enseignement".
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.