vendredi, mars 19, 2010

Revue de presse du vendredi 19 mars 2010



Circulaire de rentrée (suite)- Bataille pour le nom d’un lycée - Semaine de la presse -



Circulaire de rentrée (suite)
Nous évoquions hier dans cette chronique , la circulaire de rentrée 2010. Après la lecture rapide, le café Pédagogique propose de revenir dans le détail de ce texte qui donne les grandes orientations pour l’année à venir. Il pointe notamment un fait important : celui de la remise en cause du dogme de la semaine de 4 jours dans le primaire " Avec le concours des corps d'inspection, les inspecteurs d'académie, directeurs des services départementaux de l'Éducation nationale, soutiendront et accompagneront les projets d'école qui prendront explicitement en compte l'aménagement du temps scolaire pour en améliorer l'efficience, dans le respect des rythmes de l'enfant : semaine de neuf demi-journées, horaires décalés, articulation avec l'accompagnement éducatif, etc." affirme le B.O. Et plus loin, cette orientation est confirmée “l’organisation de la semaine en neuf demi-journées (du lundi au vendredi en incluant le mercredi matin) est encouragée chaque fois qu’elle rencontre l’adhésion.
Au collège la principale nouveauté est la mise en place du livret personnel de compétences. " À la rentrée 2010, tous les établissements disposeront, via leurs serveurs académiques, d'une application numérique, appelée « Livret personnel de compétences », […] Elle permet de renseigner les compétences validées, d'éditer les attestations pour les familles et d'assurer la transmission des données." Par ailleurs la session 2011 du nouveau DNB (Diplôme National du Brevet) verra la prise en compte du socle commun et l'introduction de l'histoire des arts. "Lors du conseil de classe de 3ème trimestre de la classe de troisième, le chef d'établissement valide ou non l'acquisition du socle commun."
Enfin, la circulaire comme nous l’indiquions dès sa parution, développe longuement les différents aspects de la réforme du lycée : enseignement des langues, orientation, accompagnement personnalisé. Sur ce dernier point, une précision est à souligner : "L'accompagnement personnalisé doit bénéficier d'au moins deux heures sur l'enveloppe (soit au minimum quatre heures professeurs), pour éviter les dédoublements traditionnels. À cet égard, le recours accru aux emplois du temps en barrettes s'avère incontournable, pour une mutualisation des ressources".
On pourra lire sur le site ÉducPros.fr la réaction de Roland Hubert, co-secrétaire général du SNES-FSU. Pour lui, “Les objectifs de la circulaire de rentrée sont bons. Mais quand il est question, par exemple, de la manière dont les chefs d’établissements doivent s’approprier la réforme et de la liberté que leur laisse l’enveloppe horaire, en clair, cela veut dire qu’ils doivent se débrouiller. L’affichage est formidable, mais on ne nous donne pas de moyens spécifiques pour les mettre en œuvre.” Et il précise “Pour les heures d’accompagnement personnalisé, on va devoir sacrifier des heures de cours en demi groupe. Et avec des classes de 35, je ne vois pas comment les classes dédoublées, qui compteront encore 17 élèves, pourraient permettre de faire de l’accompagnement personnalisé.”. Le dernier point de son intervention est pour le scandale de la formation “Enfin, ce qui me semble le plus incroyable, c’est d’écrire que la formation des enseignants évolue en profondeur. Alors que les jeunes de première année seront désormais chargés de classe quasiment à temps complet, alors que les stagiaires avaient l’occasion de recevoir une formation.

Bataille pour le nom d’un lycée
Dans Libération, Véronique Soulé nous raconte une histoire pas banale. Il est en effet rare qu’un établissement scolaire change de nom au cours de son existence. On se souvient cependant que cela a été le cas en Septimanie (pardon, en Languedoc-Roussillon…) du fait de la décision de Georges Frèche. Ici, il s’agit du lycée Romain-Rolland d’Argenteuil, (Val-d’Oise). Il faisait partie d’une cité scolaire (regroupant un lycée et un collège) qui a été supprimée. De plus, installé dans des préfabriqués des années 60, il va emménager à la rentrée dans des locaux flambants neufs - une opération de 31 millions d’euros financée par la région Ile-de-France. Et la Région souhaite le rebaptiser. Problème : la mairie et le lycée ne sont pas d’accord. La région, qui a le dernier mot, espère un compromis. Avec un risque : que le lycée ouvre en septembre sans avoir de nom.
La première, la mairie, dirigée par le socialiste Philippe Doucet, a proposé Maurice Audin. Cet enseignant de mathématiques, militant communiste et anticolonialiste, a disparu en 1957, à Alger, après avoir été arrêté par des militaires français. Sa veuve Josette a ensuite été prof de maths au lycée Romain-Rolland durant trente ans. Elle a consacré sa vie à exiger la lumière sur le sort de son mari. «C’est une famille argenteuillaise, et son nom renvoie aux valeurs de fraternité et de vérité», souligne Fabien Bénédic, de la mairie. Mais la communauté éducative n’est pas pour. «Avec tout le respect que j’ai pour Maurice Audin, explique Dominique Guy, prof de maths, cela stigmatiserait le lycée, en renvoyant à l’Algérie. Ce nom conviendrait mieux à un lieu plus neutre, comme une place.»
Au conseil d’administration du lycée d’autres noms sont proposés : Germaine Tillon, Sophie Germain, Olympe de Gouges, Marguerite Duras, etc. Finalement, Emilie du Châtelet (une scientifique amie de Voltaire) l’emporte par 17 voix, sur 24. Mais un lycée de la Région l’a déjà pris. Le conseil municipal se replie alors sur Tillon. Les profs de Romain- Rolland, eux, font signer une pétition dans le lycée pour Emilie du Châtelet, le «vote démocratique» du CA. Blocage. Et le lycée d’Argenteuil risque d’ouvrir à la rentrée sans nom.
Ou peut-être en conservant celui de Romain Rolland qui est quand même l’auteur de cette phrase magnifique (souvent attribuée à tort à Gramsci) qui peut être une devise pour tout militant « Conjuguer le pessimisme de la raison et l’optimisme de l’action”…

Semaine de la presse
Enfin, terminons avec la 21e édition de la "Semaine de la presse et des médias dans l'école" qui se tiendra, du 22 au 27 mars, avec cette année pour thème "Qui fait l'info?".
L'édition 2010 doit réunir 330.000 enseignants et 4,5 millions élèves dans 15.092 établissements scolaires (dont 500 de l'étranger).
Plusieurs initiatives sont à signaler L'Institut national de l'audiovisuel (INA) met pour sa part en ligne un film sur les journaux télévisés intitulé "Le JT, toute une histoire", ainsi que des quizz sur le thème "Qui fait l'info?". L e site de France Télévisions Curiosphere.tv proposera un magazine de décryptage des médias réalisé par des lycéens. Notons également à la suite du documentaire de Christophe Nick “le jeu de la mort”, l'organisation par Philosophie Magazine le 27 mars au Salon du livre d'un débat avec des élèves de terminale sur le thème "La télé nous rend-elle mauvais?".
L’auteur de cette revue de presse, passionné de médias comme on s’en doute, ne peut qu’inciter tous ses collègues à participer à cette semaine de la presse !

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 19/03/10 (certains articles payants)


A Argenteuil, bataille rangée pour le nom d’un lycée
Le choix du nom d’une école est une question sensible. C’est un symbole fort que l’établissement va porter toute sa vie. Il est en effet rare d’en changer - il faut qu’il soit entièrement reconstruit ou qu’il change de statut. C’est ce qui arrive aujourd’hui au lycée
Lire la suite de l’article


Des bibliothèques pour l’AfriqueLes inégalités en termes d’accès à l’éducation et aux bibliothèques sont profondes au niveau mondial. Alors que dans les pays occidentalisés, aller à l’école et lire des livres sont des activités partagées par tous, la réalité est bien différente dans le monde en développement.
Lire la suite de l’article


---------------------------------------------
Le Figaro du 19/03/10


Les entreprises se passionnent pour l'éducation
Le Medef organisait mercredi son 3e forum associant les entrepreneurs, le mondede l'école et l'enseignement supérieur.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 19/03/10



Le musée fantôme
Lancée en grande pompe en 2007, la Cité nationale de l'histoire de l'immigration, à Paris, est désespérément déserte. Pourquoi ?
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 19/03/10 (un jour de retard)



Les profs de l’Est parisien lâchent pas l’affaire
Pour la quatrième fois en un mois et demi, les enseignants des collèges et des lycées de l’académie de Créteil sont appelés à faire grève aujourd’hui et à manifester à Paris, afin d’obtenir des moyens supplémentaires.
Lire la suite de l’article


L’IUFM de Livry-Gargan en grève
Le personnel de l’institut universitaire de formation des maîtres de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis) est en grève depuis mardi afin de protester contre la réforme de la formation des enseignants. L’entrée de l’établissement est bloquée et seuls les élèves en première année peuvent accéder aux locaux. Le blocage doit se poursuivre demain. De son côté, la FCPE a réitéré, hier, son opposition « totale » à la réforme de la formation des maîtres qui mettra, dès septembre prochain, les professeurs stagiaires, tout juste lauréats du concours, à temps complet devant les élèves.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 19/03/10



95 : Plus d’un collégien sur deux mange à la cantine
La réduction des tarifs,mise en place dans les 108 collèges publics du département à la rentrée, a dopé la fréquentation des cantines, où 31 069 collégiens sont inscrits.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 19/03/10



Quelles sont les conséquences de la diminution du temps de sommeil des Français ?
Vendredi 19 mars, 10e Journée nationale du sommeil. Dans les hôpitaux, les centres du sommeil sont de plus en plus sollicités par des personnes venant consulter pour divers troubles : difficultés d’endormissement, insomnies, apnées du sommeil, etc. Mais surtout, les Français ne dorment pas assez, nous explique un spécialiste
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 19/03/10



La formation, pas toujours rentable
Se former est, pour un jeune, le plus rentable des investissements, a-t-on coutume de dire. Il faut peut-être nuancer cette affirmation. Selon une étude que vient de publier l'Edhec, près d'un diplômé sur quatre au niveau bac + 2 ou bac + 3 ne tire en effet aucun profit direct de ses études supérieures. La « business school », qui planche depuis plusieurs mois sur le financement de l'enseignement supérieur, observe notamment que le rendement économique de la formation ne progresse pas forcément avec le nombre d'années d'études : en réalité, il suit plutôt une courbe en U
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 19/03/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Rue89 du 19/03/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 19/03/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 19/03/10



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 19/03/10


Palmarès des universités : vers un automne chaud
Voici sept ans que des chercheurs de l'université de Jiao Tong à Shanghaï défraient la chronique en publiant, chaque automne, un palmarès mondial des universités . On sait que la France n'y place, selon les années, que trois ou quatre institutions dans les 100 premiers : dans l'ordre l'Université Pierre-et-Marie-Curie - UPMC - (alias Paris 6, alias Jussieu, 40 ème en 2009) , l'Université de Paris Sud, alias Orsay ( 43ème), Normale Sup ( 70 ème) et, au-delà de 100eme : Strasbourg 1 Louis Pasteur, Paris 7 Diderot, Grenoble 1 Joseph Fourier, Paris 5 Descartes, et au-delà de 200 ème Lyon 1 Claude Bernard, Polytechnique, ESPCI Paris ( l'école de Charpak et de Gennes)
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 19/03/10


Mon prof sur le Web
De plus en plus d'organismes proposent des cours de soutien via Internet. Comment fonctionnent-ils ? Sont-ils aussi efficaces que des cours traditionnels ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 19/03/10


La circulaire de rentrée infléchit le temps scolaire
Publiée au Bulletin officiel du 18 mars, la circulaire de rentrée se présente comme inscrite "dans la continuité des réformes engagées". Elle offre pourtant quelques nouveautés d'autant plus remarquables qu'elles sont rares : une incitation à modifier le temps scolaire au primaire sur 9 demi journées, un meilleur suivi des décisions d'orientation avec leur restitution locale, un meilleur suivi également des décrocheurs, la généralisation à tous les collèges d'un livret numérique personnel de compétences, la généralisation de l'utilisation du cahier de textes électroniques remise à 2011; au lycée la mise en place des groupes de compétences en langues et de nouveaux problèmes d'emplois du temps en perspective.
Lire la suite de l’article


Quel avenir pour les devoirs ?
A quoi peuvent bien servir les devoirs ? C'est la question dont s'est emparé le Conseil supérieur de l'éducation du Québec. Cet organisme, qui conseille le ministre de l'éducation du Québec, a rendu le 18 mars un "avis" important sur les devoirs à l'école primaire qui pose aussi la question de leur adaptation à la société actuelle.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 19/03/10


Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 19/03/10


PRES, Opé Campus, autonomie ... la restructuration de l'enseignement supérieur vue par Olivier Faron
PRES, plan Campus, loi LRU, grand emprunt… Comment insuffler une cohérence à l’enseignement supérieur français en pleine évolution ?
Lire la réflexion d’Olivier Faron, directeur général de l’ENS de Lyon, sur son blog : Autonomie versus alliance(s).
Lire la suite de l’article


La circulaire de rentrée 2010 est en ligne
La réaction de Roland Hubert, co-secrétaire général du SNES-FSU :
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 19/03/10



Rie Un "apéro géant" à Rennes inquiète les collèges et lycées
Des collèges et lycées ont mis en garde les parents d'élèves contre un "apéro géant" organisé à Rennes via Facebook, à cause du risque d'alcoolisation massive pour les mineurs, a-t-on appris auprès de l'inspection d'académie.
Lire la suite de l’article


Ecoles: le ministère demande d'"encourager" la semaine aménagée avec le mercredi matin
Le ministère de l'Education demande d'"encourager" à la rentrée, dans les écoles primaires, l'organisation de la semaine en neuf demi-journées, en incluant le mercredi matin quand cette mesure "rencontre l'adhésion", dans la circulaire de préparation de la rentrée.
Lire la suite de l’article


La 21ème édition de la Semaine de la presse à l'école débute lundi
La 21e édition de la "Semaine de la presse et des médias dans l'école" se tiendra, du 22 au 27 mars, avec cette année pour thème "Qui fait l'info?".
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------


La démocratie a besoin de la presse.

La presse a besoin de lecteurs pour vivre…

Lisez et achetez des journaux !

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.