mercredi, septembre 15, 2010

Revue de presse du mercredi 15 septembre 2010

Injustifiable – l’ascenseur social recule – des gendarmes pour compter les grévistes -



Injustifiable
C'est absolument injustifiable. La mesure a été prise pour des raisons exclusivement budgétaires, et ses conséquences sont très graves, car être enseignant, c'est un métier, un métier qui s'apprend. Il ne suffit pas, comme autrefois sans doute, de bien connaître sa discipline pour faire un bon professeur.”. Qui parle ainsi ? Bernard Toulemonde, ancien inspecteur général, ancien Recteur, ancien directeur de l’enseignement scolaire. Il parle ainsi de la formation des nouveaux enseignants en cette rentrée dans un chat sur le Monde.fr . Certes, Bernard Toulemonde est à la retraite, mais cela montre bien combien le malaise est grand aussi dans l’encadrement de l’Éducation Nationale. Il ne mâche pas ses mots.
Sur la défiscalisation des cours privés comme Acadomia par exemple : “On se demande pourquoi le gouvernement prend une telle mesure. Il vaudrait mieux que l'école elle-même soit son propre recours. C'est-à-dire que ce soit l'école elle-même qui dispense des "cours particuliers" aux élèves en difficulté. ”. Il n’hésite pas non plus à se déclarer favorable à plus d’autonomie des établissements mais au service de l’innovation : “Oui, il faut conserver espoir, dit-ilcar il y a à l'éducation nationale des trésors d'intelligence et de savoir-faire. Et il est souhaitable de laisser les établissements expérimenter, utiliser des marges d'autonomie pour pouvoir mieux répondre aux besoins propres de leurs élèves.

L’ascenseur social recule…
Le succès au bac se joue dès le primaire
C’est Le Figaro qui donne ce titre à un article en s’appuyant sur une note de la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) comparant le parcours de deux générations d'élèves entrés en sixième, les uns en 1989, les autres en 1995. L’incidence du retard accumulé au cours de la scolarité primaire sur l’orientation de l’élève et sur l’obtention finale du baccalau- réat est importante. Seul un quart des élèves ayant redoublé une fois dans l’enseigne- ment primaire obtiennent le baccalauréat. Le constat est encore plus marquant pour les élèves ayant accumulé plus de un an de retard à l’entrée en sixième : seulement 13 % d’entre eux deviennent bacheliers.
Mais au delà de cette affirmation, c’est surtout le constat d’un maintien voire d’une aggravation des inégalités qui saute aux yeux. Les chances d’obtenir le baccalauréat restent très liées à l'âge et aux acquis scolaires à l’entrée en sixième : seuls 25 % des élèves entrés au collège avec un an de retard sont devenus bacheliers. 
Les disparités sociales de réussite demeurent assez fortes ; un enfant d’ouvrier non qualifié a deux fois moins de chances de devenir bachelier qu’un enfant de cadre ou d’enseignant. À niveau et retard scolaires comparables, les disparités de réussite selon le milieu social, le sexe ou les caractéristiques familiales sont très importantes et elles s’aggravent. un élève dont le père est enseignant a 14 fois plus de chances relatives d’obtenir le baccalauréat que celui dont le père est ouvrier non qualifié dans le panel 1995, contre seulement 9 fois dans le panel 1989.
Si un peu plus de personnes obtiennent le bac, c’est grâce notamment au développement des bacs pro. La proportion de ceux qui obtiennent un bac général (L, ES, S) reste constante. Mais tout le monde n’obtient pas le même bac et celui-ci est fortement déterminé par l’origine sociale. On voit aussi dans cette étude, décidemment très intéressante que la réussite est aussi plus faible pour les élèves issus de l’immigration (même si l’étude établit des différences selon les origines). Par ailleurs, la situation familiale joue aussi un rôle : les élèves vivant en famille monoparentale ou recomposée ont une probabilité plus faible de terminer leurs études secondaires avec le baccalauréat que ceux qui vivent avec leurs deux parents.
Vous avez dit “égalité des chances” ?

Des gendarmes pour compter les grévistes
Dans la charmante ville d’Auvers sur Oise (Val d’Oise) les enseignant(e)s y font l’objet de toutes les attentions…
Mardi 7 septembre, ce sont des gendarmes de la brigade d'Auvers-sur-Oise qui se sont présentés dans les écoles élémentaires de la commune pour relever le nombre de grévistes. La directrice de l'école Les Aulnaies à Auvers, raconte :« Deux jeunes gendarmes sont arrivés dans la matinée. Ils n'avaient pas l'air très à l'aise, ils m'ont demandé le nombre de grévistes. J'ai été prise de court et j'ai répondu “aucun”. Mais j'ai refusé d'indiquer qui faisait grève parmi le personnel municipal. ». La même scène se rejoue dans trois autres communes de ce départementnous dit Rue 89 . Une pratique, sinon illégale, en tout cas non prévue par la loi, qui scandalise syndicats et élus de gauche. Jean-Pierre Béquet, maire socialiste d'Auvers-sur-Oise, a adressé le jour même un courrier à Brice Hortefeux, le ministre de l'Intérieur, afin de l'informer « d'un événement tout à fait anormal dans sa commune » et de sa « désapprobation sur ce type de méthodes». Ce même courrier a été adressé au préfet du Val-d'Oise et à l'inspecteur d'académie. Il est difficile de croire que les gendarmes aient pris cette initiative sans avoir reçu de consigne…
Dans cette cité prisée par les peintres, tout cela ne fait pas très joli dans le tableau…

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 15/09/10 (certains articles payants)


Les enfants du baby-boom débarquent dans le secondaire
Les effectifs d’élèves dans le secondaire vont augmenter de manière substantielle au cours des prochaines années, avec l’arrivée de la génération du baby-boom du début des années 2000, souligne une étude de la Depp (Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance), du ministère de l’Education. 39 200 élèves supplémentaires étaient attendus dans le second degré lors de cette rentrée et 61 900 en 2011. Les collèges seront particulièrement touchés l’an prochain avec 35 300 élèves en plus, contre 16 100 cette année. Pour des raisons démographiques, le primaire est moins concerné, avec 14 000 inscrits supplémentaires cette année et 1 500 en 2011. Mais les 3 à 5 ans seront très nombreux. Du coup, la chute de la scolarisation des 2 ans va se poursuivre. Les syndicats, qui protestent contre les suppressions de postes - 16 000 cette année et autant en 2011 -, attendaient ces chiffres. Pour eux, c’est la qualité du service public qui est en jeu.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 15/09/10



Le succès au bac se joue dès le primaire
Une étude du ministère compare le parcours de deux générations d'élèves entrés en sixième en 1989 et en 1995.
Lire la suite de l’article


Un adolescent sur trois a déjà connu une ivresse alcoolique
Une relation sexuelle sur trois aurait lieu sous les effets de l'alcool.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 15/09/10



L'absence de formation des jeunes enseignants est "absolument injustifiable"
l'intégralité du débat avec Bernard Toulemonde, inspecteur général honoraire de l’éducation nationale
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 15/09/10



29 enfants privés d’école à Saint Gratien (95)
Nous avons été contactés par des familles hébergées à la Résidence IDFI à St Gratien Val d’Oise, où 29 enfants de 3 à 14 ans n’ont pas été scolarisés à la rentrée 2010.
Lire la suite de l’article


Une puce dans les vêtements d’enfants d’une crèche parisienne !
Une crèche parisienne a été choisie pour expérimenter, l’an prochain, 
un système de surveillance électronique des enfants. La société 
Liberta (sic) propose d’habiller les enfants avec un vêtement équipé d’une puce électronique qui avertira le personnel de la crèche et les parents, notamment en cas de fugue. L’information, révélée par le Parisien, a fait réagir la Mairie de Paris, laquelle a déclaré qu’un tel projet « purement privé » 
ne concerne pas les crèches municipales, ni les crèches associatives financées par la Ville. La Mairie rappelle l’évaluation régulière de la sécurité dans 
les établissements par les services de la PMI, sécurité qui « repose 
sur la présence constante et l’attention soutenue des professionnels qualifiés 
et sur l’information directe des parents en cas de difficulté ».
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 15/09/10



93 : Un plan de 700 millions pour les collèges
Six nouveaux établissements vont être construits en cinq ans, 15 autres seront rénovés ou reconstruits, afin de faire face à un afflux de 1 000 collégiens supplémentaires par an.
Lire la suite de l’article


Choisy le Roi : Les Roms heureux de rentrer à l’école
Hier matin, sept enfants roms hébergés dans le gymnase ont pris pour la première fois le chemin de l’école. Leurs familles seront très bientôt logées en caravanes.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
France Soir du 15/09/10



Immigration et délinquance - "C'est le bal des hypocrites"
Dans son livre « Le Déni des cultures », le sociologue Hugues Lagrange explique pourquoi, selon lui, le facteur « culturel » des adolescents d'origine sahélienne doit être pris en compte dans les problèmes d'immigration et d'intégration qu'ils rencontrent en banlieue parisienne.
Lire la suite de l’article


Immigration, échec scolaire et délinquance - Un sociologue brise les tabous
Hugues Lagrange a constaté, en banlieue parisienne, une plus grande part d'échecs scolaires et de faits de délinquances chez les adolescents d'origine africaine sahélienne. Il prend ainsi à contre-courant les études sociologiques déjà menées.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 15/09/10



La nounou et nous
Assistante maternelle agréée accueillant l’enfant chez elle ou garde à domicile, la « nounou » occupe une place importante dans la famille
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 15/09/10



Un instituteur va être jugé pour détention d'images pédopornographiques
Un instituteur de 52 ans "bien noté" par sa hiérarchie a été placé mardi en détention provisoire et sera jugé le 13 octobre à Meaux pour détention de plus de 15.000 images à caractère pédopornographique.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 15/09/10



Rythme scolaire: des matinées plus longues et des semaines plus étalées?
C'est ce que préconise une chronobiologiste...
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Rue89 du 15/09/10



Val-d'Oise : des gendarmes fliquent les instits en grève
Mardi 7 septembre, des gendarmes de la brigade d'Auvers-sur-Oise se présentent dans quatre écoles élémentaires de la commune d'Auvers-sur-Oise (Val-d'Oise). C'est jour de grève nationale, et les pandores viennent relever le nombre d'enseignants grévistes.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 15/09/10



À Nantes, les détenus aiment « aller au lycée »
Des détenus de la France entière demandent à être incarcérés à Nantes. Ils peuvent y apprendre un métier,et décrocher un CAP de maçon, menuisier, mécanicien, plâtrier, électricien... Ils se familiarisent aussi avec la discipline, les règles de vie. Cela les aide à trouver un travailà la sortie. Certains ont même réussià créer leur entreprise.
Lire la suite de l’article


Le crack en orthographe ne lit pas de romans
Des champions, il en existe dans toutes les disciplines. Mais, en orthographe, c'est quand même une espèce rare. Guillaume Terrien, 30 ans, n'est pas un ingénieur comme les autres. Ce Grenoblois, originaire du Fuilet, une petite commune du Maine-et-Loire, passe son temps à potasser la linguistique. À courir les championnats d'orthographe, dans le monde entier. À remporter des titres, à tour de bras.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 15/09/10



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 15/09/10


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 15/09/10


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 15/09/10


Chatel ouvre la consultation sur le temps scolaire
Mardi 14 septembre 2010, Luc Chatel a ouvert la consultation nationale sur les rythmes scolaires devant le comité de pilotage de la Conférence nationale sur les rythmes scolaires. Il a fixé le calendrier de la réforme : propositions à la mi-janvier 2011 et remise d'un rapport d'orientation en mai 2011. Un délai qui permettrait des changements à la rentrée 2012, après les présidentielles.
Lire la suite de l’article


Temps scolaire : Qu'est-ce qui fait courir Chatel ?
Attention ! Danger ! Le sujet est brûlant ! La question de la réforme des rythmes scolaires est susceptible de faire descendre le monde de l'école dans la rue et de balayer plus d'un ministre. Pourtant Luc Chatel semble vouloir conduire la consultation jusqu'au bout. Qu'est ce qui peut motiver une telle prise de risque ?
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 15/09/10


Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 15/09/10


Votre avis sur les rythmes scolaires intéresse Luc Chatel
Les élèves ont-ils trop de vacances l’été ? Ont-ils trop de cours la semaine ? Faut-il augmenter le temps à la maison ? Les rythmes scolaires sont au cœur de l’actualité à la rentrée 2010. Pour les faire évoluer, Luc Chatel, le ministre de l’Éducation nationale, a lancé une consultation nationale sur le sujet mardi 14 septembre 2010. « Sans tabous », insiste-t-il. 

Lire la suite de l’article


Attractivité de l’université : derrière les chiffres
Les universités attirent-elles plus d’étudiants dans leurs licences cette année ? La ministre de l’Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a fait de l’attractivité retrouvée de l’université le leitmotiv de sa conférence de presse du 13 septembre, en arguant que les lycéens ont davantage choisi une licence en premier choix sur le portail Admission post-bac. Vont-ils vraiment se retrouver sur les bancs de la fac ?
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 15/09/10



La sénatrice PS Michèle André attachée à la mixité scolaire
Le pré­si­dente PS de la délé­ga­tion du Sénat aux droits des femmes, Michèle André, a rap­pelé mer­credi son "atta­che­ment" à la mixité sociale et mis en garde, dans un com­mu­ni­qué, "contre cer­taines ten­ta­tions" de la remettre en cause.
Lire la suite de l’article


Evaluations en CE1 et CM2: le mode de notation va être revu (syndicat)
Le mode de nota­tion, dit "codage", des évalua­tions de CE1 et CM2, consi­déré comme trop binaire par les syn­di­cats, va être revu, a assuré mardi le secré­taire géné­ral du SNUipp-FSU Sébastien Sihr, à l'issue d'un entre­tien des syn­di­cats de la FSU avec le ministre Luc Chatel.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.