vendredi, septembre 24, 2010

Revue de presse du vendredi 24 septembre 2010


La notation des profs sur Internet (en Californie) et la culture du résultat – Les profs ont répondu “présent” - "L'école, ce cadavre arrogant"-


La notation des profs sur Internet (en Californie) et la culture du résultat
Le Los Angeles Times a lancé un site de notation des 6 000 instituteurs travaillant dans 470 écoles primaires du district scolaire de Los Angeles (Californie), deuxième plus grand district des États-Unis. Tout cela est rendu public sur Internet : il suffit de taper le nom d'un enseignant ou d'une école et, en quelques secondes, apparaît sur l'écran l'évaluation indiquant son «rendement avéré» en termes de succès vis-à-vis de ses élèves.
On se souvient de “notetonprof.com” , un site qui, en France a fait beaucoup de bruit. Ici l’opération est d’une autre ampleur puisqu’elle est lancée par un des plus grands journaux du pays comme nous le rappelle Ouest France qui consacre un article à cette information . L’opération est aussi encouragée par le secrétaire à l’Éducation de l’État de Californie qui considère qu’il est utile de développer et rendre publics ces résultats pour tous les enseignants.
Pour le syndicat des enseignants californiens « Ce n'est pas un outil éducatif, mais une arme, destinée à affaiblir les conditions de travail et, surtout, à restreindre encore plus ce que les élèves doivent apprendre. ». Car la question qui est posée est double : peut-on et doit-on évaluer l’enseignement et l’action du service d’éducation ? Si les enseignants états-uniens ne contestent pas le principe de l’évaluation de l’activité éducative et donc ce que l’on appelle en France la “culture du résultat”, ils remettent en question à la fois les critères utilisés (la réussite à des tests standardisés ) et l’idée d’une évaluation individuelle qui ne tienne pas compte du contexte dans lequel se fait l’action éducative : «Donner une note de valeur à un enseignant en fonction du succès de ses élèves aux tests est vide de sens si on ne prend pas en compte d'autres données, plus économiques et sociales»
Cette obsession de la “culture du résultat”, on la retrouve également en France. Bien souvent, elle néglige là aussi, les déterminants sociaux qui peuvent être à l’œuvre et fait craindre à une partie des enseignants qu’elle conduise à une mise en concurrence des enseignants et des écoles. Le Café Pédagogique dans son Expresso du jour consacre un papier à un rapport des inspections de l’Éducation Nationale sur “la mise en œuvre de la réforme de l'enseignement primaire ”. Mais cette note de synthèse montre surtout comment les évaluations nationales sont appelées à devenir des éléments clés du pilotage de l'école. François Jarraud note que les auteurs soulignent que "la forte opposition (aux évaluations de CE1 et CM2) relevée dans la deuxième note des inspections générales s’est progressivement éteinte", tout en reconnaissant que la Depp a du procéder à un redressement des résultats. Ces évaluations sont présentées comme le levier de transformation de l'école. Le premier rôle de ces évaluations c'est d'évaluer les enseignants. "Des inquiétudes demeurent sur l’évaluation implicite de l’action de l’enseignant au travers de celle des élèves. La notion de mesure de la performance est ambiguë pour certains, contestée dans son principe par d’autres… Les résultats des élèves restent très peu pris en compte dans les rapports d’inspection" des enseignants regrettent les inspecteurs qui considèrent que cela "atténue la responsabilité directe sur les résultats des élèves. Le pilotage pédagogique de proximité devrait contribuer à lever ces réticences".
Serons nous tous demain des profs californiens ? Le chemin est étroit entre le refus de toute incursion et de tout jugement dans sa pratique pédagogique et le pilotage par les résultats. Il est en effet utile que comme toute structure, comme tout agent public, les écoles puissent évaluer leur action pour la réguler et la faire évoluer. Mais les dérives existent et les enseignants doivent être vigilants et rappeler que s’il peut y avoir sous certaines conditions une “obligation de résultat” il ne faut pas oublier aussi qu’il faut y faire correspondre “une obligation de moyens”…


Les profs répondent toujours présents
Suite de la journée d’action de jeudi. Selon les syndicats, près d’un enseignants sur deux a fait grève hier dans l’éducation nationale. Selon les chiffres de la FSU, près de 55% des enseignants ont fait grève dans le primaire et 45% dans le secondaire, contre respectivement 62% et 55% lors de la précédente journée du 7 septembre. De son côté, le ministère de l'Education nationale, qui emploie un autre mode de calcul (dont nous avons déjà parlé), évoquait un total de grévistes de 25,8%. Le SNUipp-FSU a indiqué qu'il avait envoyé une lettre aux sénateurs, qui doivent examiner le projet de réforme à partir du 5 octobre, afin de les alerter du « profond sentiment d'injustice et de colère de la part des enseignants des écoles ».

"L'école, ce cadavre arrogant"
France Soir avait lancé un appel à témoignages sur le thème « Êtes-vous ou étiez-vous heureux à l'école ? »
De nombreux textes sont arrivés dont certains sont assez touchants. On retiendra surtout le témoignage de François, 60 ans qui utilise l’expression “L’école, ce cadavre arrogant”. Il y raconte ses souvenirs d’école et des années après, on sent encore toute la violence subie et contenue dans ce texte. On notera aussi que ce genre de témoignages ferme le bec à tous les déclinologues du "c'était mieux avant"...
Avant ? Ce n’était pas forcément mieux (les souvenirs enjolivent beaucoup le passé…) et c’était même souvent bien plus dur et violent.

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 24/09/10 (certains articles payants)


Rien vu...

---------------------------------------------
Le Figaro du 24/09/10


71 % des collégiens disent s'ennuyer à l'école
Selon une enquête de l'Afev menée auprès de 760 enfants, ceux-ci ont du mal à comprendre ce que l'école attend d'eux.
Lire la suite de l’article


École: Un prof britannique fustige «une machine élitiste»
Peter Gumbel pointe du doigt les réalités du système éducatif français : 15% des élèves entrant en classe de sixième ne savent ni lire ni écrire et 130.000 jeunes quittent chaque année l'école sans diplôme.
Lire la suite de l’article


-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 24/09/10



Grand Paris: six grandes écoles transférées à Saclay à partir de 2011
Très actif en coulisse, mais silencieux en public depuis son discours du 29 avril 2009, Nicolas Sarkozy a fait son retour sur le devant de la scène du "Grand Paris", vendredi 24 septembre. En visite à Saclay (Essonne) dans un centre de recherche sur les nanotechnologies, "Nano Innov", le chef de l'Etat a repris à son compte la promotion de ce chantier présidentiel après le départ anticipé de Christian Blanc, secrétaire d'Etat à la région capitale, victime de "l'affaire des cigares" en juillet. La preuve que le gouvernement est passé "à l'action", a-t-il dit, c'est Saclay. "Ce grand cluster, depuis des décennies, chacun en parle, chacun le souhaite. Aujourd'hui, il devient réalité", s'est félicité le président.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 24/09/10



Les profs répondent toujours présents
Selon les syndicats, près d’un enseignants sur deux a fait grève hier dans l’éducation nationale.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 24/09/10



Rien vu...


----------------------------------------------------
France Soir du 24/09/10



"L'école, ce cadavre arrogant"
Nous avons reçu de très intéressants témoignages suite à notre appel : « Êtes-vous ou étiez-vous heureux à l'école ? » Petite sélection des passages les plus touchants.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 24/09/10



A l’université d’Avignon, c’en est fini des notes couperets
Cette université est la seule à avoir, l’an passé, généralisé en licence le contrôle continu. Une évolution encouragée par le ministère de l’enseignement supérieur, afin de rompre avec l’échec en début de cursus
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 24/09/10



Enseignants en grève: 25,8% selon le ministère, 45 à 55% pour les syndicats
Le taux d'enseignants grévistes s'élève jeudi à 25,8%, selon le ministère de l'Education, les syndicats de la FSU annonçant près de 55% de grévistes dans le primaire et 45% dans le secondaire, des chiffres stables dans le primaire par rapport au 7 septembre et en baisse dans le secondaire
Lire la suite de l’article


Lycéen tué en Martinique: cinq jeunes déférés au parquet de Fort-de-France
Les cinq jeunes, dont des mineurs, placés en garde à vue mercredi à Schoelcher (Martinique) dans l'enquête sur le meurtre la veille d?un lycéen aux abords de son établissement ont été déférés jeudi après midi devant le parquet, a-t-on appris au palais de justice de Fort-de-France.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 24/09/10



Un décret sur les stages ne fait pas l'unanimité chez les étudiants
Rififi chez les stagiaires. Selon le magazine Terra Eco, un décret à la loi de novembre 2009 sur les stages crée le mécontentement parmi les étudiants. Depuis le 1er septembre 2010, date de son application, il interdit en effet les stages «qui ne font pas partie d’un cursus pédagogique».
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 24/09/10



Rien vu...


------------------------------------------------
Ouest-France du 24/09/10



Los Angeles : la notation des profs sur Internet
L'enseignant de votre enfant est-il bon ou médiocre en maths ? En anglais ? En sciences ? À Los Angeles, la réponse se trouve sur le site du plus grand journal de la région.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 24/09/10



Rien vu...


----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 24/09/10


Rien vu...


----------------------------------------
L’Express.fr du 24/09/10


Rien vu...


----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 24/09/10


Des manifestations monstres niées par l'Elysée
Manifestations monstres, fort taux de grévistes, mais un peu en retrait chez les enseignants, la journée d'action du 23 septembre est un succès. Comment en faire une victoire ?
Lire la suite de l’article


Evaluer et conduire. Un rapport de l'Inspection générale montre comment se met en place le pilotage par les résultats
Une "Note de synthèse sur la mise en œuvre de la réforme de l'enseignement primaire" réalisée par l'Inspection générale est rendue publique par le ministère. Elle montre comment les évaluations nationales sont appelées à devenir des éléments clés du pilotage de l'école.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 24/09/10


Rien vu...


----------------------------------------------
ÉducPros du 24/09/10


Simplifier le recrutement des apprentis, le billet de Michel Abhervé
Parmi les objectifs de la nouvelle vague de mesures de la RGPP (révision générale des politiques publiques) figure la simplification du recrutement des apprentis. Une bonne idée, selon Michel Abhervé, mais tout dépend de la manière dont elle va être mise en oeuvre.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 24/09/10



Accompagnement éducatif: la Seine-Saint-Denis recherche des financements
L'inspection d'académie de Seine-Saint-Denis cherche des solutions de financement complémentaires pour faire face aux dépenses en "accompagnement éducatif", a-t-on appris auprès de l'inspecteur.
Lire la suite de l’article


Appel des étudiants de l'Afev à supprimer les notes à l'école élémentaire
L'Association de la fondation étudiante pour la ville (Afev) lance un appel national "à la suppression des notes à l'école élémen­taire" et à terme à "la refonte du système d'évaluation et de notation des élèves", dans un communiqué reçu vendredi.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.