mercredi, septembre 01, 2010

Revue de presse du mercredi 1er septembre 2010


Prendre un expresso avec Chatel – la “pire rentrée” ? – Filles et garçons – Chiffres et phrase du jour – revue de presse



Prendre un café avec Chatel
La rentrée, c’est dur pour un ministre de l’Éducation. C’est en effet un des rares moments médiatiques (avec le bac…) où on parle de l’École dans la presse. Luc Chatel, a donc révisé ses “éléments de langage” avant de se lancer dans une tournée des médias et des interviews. Avec notamment une conférence de presse , hier mardi, une interview au magazine L’Étudiant, Le “grand jury” RTL-Le Monde et une interview enfin sur France Inter, ce mercredi matin.
Mais celle que nous retiendrons c’est l’entretien qu’il a accordé à François Jarraud, le rédacteur en chef du Café Pédagogique. Notre collègue lui pose les bonnes questions et s’il lui demande de préciser ses projets, il met aussi en évidence les contradictions du discours et des contraintes qui pèsent sur l’Éducation Nationale.
Le Ministre évoque en particulier l’attention qu’il entend porter à la gestion des ressources humaines et de la carrière des enseignants. Il évoque aussi la réforme du lycée et l’autonomie des établissements qui apparaît bien pour le ministre comme une des évolutions majeures de l’Éducation Nationale. On aborde également les TICE ou encore les rapports avec les collectivités territoriales
Mais, au final, on retrouve aussi, dans cette interview, un Luc Chatel qui essaie d’éviter les sujets qui fâchent. Il justifie ou minimise la réduction des postes et réfute le lien entre résultats scolaires et nombre d’élèves par classe.
En réponse à une question très précise de François Jarraud, le ministre évoque aussi la situation des mouvements pédagogiques (ICEM, GFEN, CRAP) : “Considérant les mouvements que vous évoquez, ils ont été reçus par mes collaborateurs. A partir du moment où on réduit les crédits de 10% ça les touche aussi.”. Qu’on permette au rédacteur de cette chronique de temporairement changer de casquette pour revêtir celle de Président d’une de ces associations (le CRAP-Cahiers Pédagogiques). Et pour signaler que le ministre énonce plusieurs informations fausses en très peu de phrases. D’abord parce que tous les mouvements n’ont pas été reçus. A ma connaissance, le GFEN ne l’est toujours pas et il faut rappeler que les annonces de ces réductions se sont faites par téléphone au début du mois de juillet. Ce n’est que parce qu’il y a eu une mobilisation qu’un rendez vous a été obtenu par le CRAP. Et pour s’entendre confirmer par les collaborateurs du ministre nous ne sommes plus en mesure de vous accompagner sur un des deux postes de détachés . Et cela fait bien plus que 10% ! Même pour l’année 2010 où il n’y a que quatre mois de salaires(de septembre à décembre pour un des deux détachés) qui sont supprimés. Et sans aucune garantie pour l’année 2011. Et quand le ministre affirme “On a adapté en fonction des projets des uns et des autres. […] et en concertation avec les intéressés. ”, cela tient plus de la fiction que de la vérité journalistique. Comment parler de concertation quand on vous annonce au début du mois de juillet (par téléphone !) que vous allez devoir vous passer de ressources importantes à partir de septembre… ? Fin de la parenthèse “président du CRAP” et retour à la revue de presse. Même si débusquer la langue de bois et les fausses informations fait aussi partie de l’exercice journalistique de la revue de presse.

la pire rentrée ?
On évoquait hier le côté rituel de la déploration sur la rentrée scolaire. Chaque année, on entend dire que c’est “la pire rentrée” et du coup, cela rend moins audible les critiques. Mais cela prend cependant plus de poids quand les critiques viennent de toutes parts et notamment de personnes jusque là silencieuses.
Pour Daniel Bloch, ancien recteur d'académie, qui fut directeur des enseignements supérieurs en 1991, interrogé par Le Monde "les mesures d'économie ne doivent pas conduire à de sévères régressions". Qu’un ancien haut responsable de l’Éducation Nationale s’exprime ainsi n’est pas anodin…
Autre critique venant de personnels tenus à un certain devoir de réserve, celle des inspecteurs de l’éducation nationale. Et quand ils s’expriment ce n’est pas sans humour… “Luc Chatel, à force de répéter 'aie confiance', peut postuler à un rôle dans le prochain film", Le Livre pédagogique de la jungle assène ironiquement, lundi 30 août, Patrick Roumagnac, secrétaire général du SIEN-UNSA, syndicat qui regroupe 1 000 des 1 800 inspecteurs de l'éducation nationale (IEN) de l'enseignement primaire et de l'enseignement professionnel. Le responsable syndical déplore les propos lénifiants du ministère. "Les inspecteurs constituent l'interface entre le ministère et le terrain. Il leur est demandé d'éviter les vagues et de faire passer le message que tout va bien. Ce n'est pas le cas. Au contraire, le mécontentement et l'incertitude sont très grands dans les établissements scolaires.".
A propos de la formation des enseignants, qui est un des principaux points noirs de la rentrée, prenez le temps de lire l’enquête de Laurence Debril dans l’Express où elle résume la réforme et les inquiétudes des jeunes enseignants et où elle s’interroge aussi sur les enjeux pour le secteur privé qui pourrait s’intéresser à ce nouveau marché de l’angoisse…

Filles et garçons
Selon une étude de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) parue pendant l’été, la mixité à l'école engendre des inégalités entre garçons et filles. La sociologue à l'origine du rapport, Marie Duru-Bellat, explique au Figaro.fr ce phénomène.. Elle constate que “ les professeurs consacrent en général plus de temps aux garçons. Ils leur donnent davantage la parole qu'aux filles et les laissent ensuite s'exprimer plus longtemps. ”. Les enseignants n’ont en général pas conscience de cette discrimination et a bien sûr des conséquences sur les choix d’orientation : aux filles les études littéraires et aux garçons les études scientifiques. Le fait que les enseignants en attendent plus des garçons dans les matières scientifiques n'est en effet pas sans incidence sur la confiance en soi des élèves. Mais Marie Duru-Bellat ne souhaite pas pour autant, comme certains, un retour à la non-mixité. Elle préconise cependant des “phases de non-mixité brèves au sein de l'emploi du temps des élèves avant de les ramener vers un univers où filles et garçons sont mélangés.

Les chiffres du jour
La rentrée est aussi le prétexte à plusieurs sondages sur l’école et les enseignants. Dans Le Parisien, un sondage Harris-Interactive nous apprend que 82% des personnes interrogées se disent satisfaites de l’enseignement et des programmes délivrés à leurs enfants. Elles sont 73% à être satisfaites de l'implication des profs.
Un autre sondage, paru cette fois ci dans Pèlerin Magazine nuance un peu le propos. Le magazine catholique pose d’abord la question “Qu’est-ce que le prof idéal ?” Pour les personnes interrogées, c’est d’abord un prof attentif (pour 65 % des Français). Ensuite, quelqu’un qui sait instaurer le dialogue (59 %). En troisième position, vient l’autorité (pour 44 %). Un portrait robot qui colle mal aux profs « réels » jugés par ces mêmes sondés. Selon eux, les profs seraient peu ouverts au dialogue, pas assez autoritaires et trop peu attentifs aux élèves en difficulté. En revanche, les Français leur reconnaissent compétence (62 %), disponibilité avec les parents (51 %) et exigence sur le niveau scolaire (41 %).

La phrase du jour.
Maryline Baumard dans un texte d’analyse du journal Le Monde, exhume une phrase de Brice Hortefeux prononcée dans le cœur de l’été : “je trouve qu'on a trop parlé de l'échec de l'école plutôt que de celui de l'élève qui ne travaille pas assez”. Si vous cherchiez une phrase qui résume la pensée de droite sur l’École ainsi qu’un concentré de lieux communs en si peu de mots, ne cherchez plus. Vous l’avez trouvé. C’est cadeau, Merci Brice….

A propos de la revue de presse
Cette revue de presse s’enrichit aujourd’hui d’une nouvelle source d’information puisque France Soir est rajouté à la liste des journaux et sites d’infos traités par la revue de presse.
Si vous appréciez cette revue de presse, n’hésitez pas à la transférer et à la diffuser autour de vous. Je rappelle aussi que l’on peut maintenant la recevoir sous forme d’e-mail en s’inscrivant sur le site des Cahiers Pédagogiques . Faites le savoir !

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 01/09/10 (certains articles payants)


Joyeux pataquès autour de la rentrée des classes de Luc Chatel
Annoncée pour ce jeudi matin, c'est finalement mercredi après-midi que Luc Chatel, ministre de l'Éducation, devrait se déplacer dans deux établissements du Loiret. Ceci, dans la plus parfaite confidentialité, sans micros, ni caméras. François Bonneau, président socialiste de la région Centre, semble vivre cette visite fantôme comme une provocation. Il l’exprime dans un communiqué envoyé aux médias. (Lire la suite...)
Lire la suite de l’article


Une première pour les classes de seconde
La première étape de la réforme du lycée, plutôt consensuelle, entre en application cette année.
Lire la suite de l’article


Des retraités et des étudiants pour remplacer les profs
Le ministère promet de venir à bout du problème des remplacements, cauchemar des parents.
Lire la suite de l’article


Des cours le matin et du sport l’après-midi
Le ministère multiplie les expérimentations et les dérogations, ce qui inquiète les syndicats.
Lire la suite de l’article


Luc Chatel voit la rentrée en rose
Le ministre de l’Education a présenté hier sa vision de l’école idéale, évitant avec soin les sujets controversés.
Lire la suite de l’article


Une prof d'histoire suspendue pour avoir consacré trop de temps à la Shoah
Une professeur d’histoire de Nancy de confession juive a été suspendue quatre mois de ses fonctions pour avoir manqué à ses obligations «de neutralité et de laïcité» dans son enseignement et lors de voyages scolaires dans des anciens camps de concentration, a indiqué mardi son avocate.
Lire la suite de l’article


Des internats pour les meilleurs et pour les pires
Une dizaine d’établissements de réinsertion scolaire vont être créés à la rentrée.
Lire la suite de l’article


Sarkozy a un problème avec la jeunesse Par Jean-Baptiste PREVOST président de l’Unef (Union nationale des étudiants de France)
Le gouvernement a donc reculé. La suppression du cumul entre les aides au logement étudiantes et la demi-part fiscale annoncée au cours de l’été était l’un des éléments phares du plan d’économies du gouvernement. Le président de la République était lui-même monté au créneau le 13 juillet pour défendre une mesure qui privait jeunes et familles de 400 millions d’euros d’aides sociales. Pétitions, blogs, sites internet, promesses de mobilisation : face à un affrontement inévitable à la rentrée, le gouvernement a renoncé, mettant en évidence le malaise de toute une génération sans y apporter aucune réponse.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 01/09/10


«Les profs consacrent souvent plus de temps aux garçons»
Selon une étude de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), la mixité à l'école engendre des inégalités entre garçons et filles. La sociologue à l'origine du rapport, Marie Duru-Bellat, explique au Figaro.fr ce phénomène.
Lire la suite de l’article


Les cinq grands changements de la rentrée scolaire
Une marge de manœuvre commence à être accordée aux établissements.
Lire la suite de l’article


La suspension d'une prof juive d'histoire fait polémique
L'enseignante de 58 ans s'impliquerait trop dans l'organisation de voyages scolaires en Europe de l'Est autour de la Shoah. Un rapport de l'inspection générale estime qu'elle manque à ses devoirs «de réserve, de neutralité et de laïcité».
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr (certains articles payants) du 01/09/10



Daniel Bloch, ancien recteur d'académie
Ecole : "L'hymne au mérite, à l'autonomie et à l'autorité a ses limites"

Pour Daniel Bloch, ancien recteur d'académie, qui fut directeur des enseignements supérieurs en 1991, "les mesures d'économie ne doivent pas conduire à de sévères régressions".
Lire la suite de l’article


Rentrée scolaire, la réussite au compte-gouttes
On s'était habitué à l'idée que l'école avait sa part de responsabilité dans l'échec scolaire des élèves. Que la réduction de cet échec était une des finalités d'une école démocratique. Il va pourtant falloir penser autrement si l'on en croit Brice Hortefeux. Lorsque le ministre de l'intérieur déclare au Monde (daté 22 -23 août), au détour d'un entretien sur la sécurité, "je trouve qu'on a trop parlé de l'échec de l'école plutôt que de celui de l'élève qui ne travaille pas assez", il apporte un éclairage à trois ans de politique éducative. Disant à haute voix ce que d'autres pensent tout bas. Si l'élève est responsable de son mauvais niveau scolaire, à quoi bon consacrer toujours plus de ce précieux argent public pour offrir de meilleures conditions de réussite aux 12 millions d'élèves, quand il suffirait qu'ils passent un peu plus de temps devant leurs manuels ?
Lire la suite de l’article


La colère des inspecteurs de l’éducation nationale
Luc Chatel, à force de répéter 'aie confiance', peut postuler à un rôle dans le prochain film Le Livre pédagogique de la jungle", assène ironiquement, lundi 30 août, Patrick Roumagnac, secrétaire général du SIEN-UNSA, syndicat qui regroupe 1 000 des 1 800 inspecteurs de l'éducation nationale (IEN) de l'enseignement primaire et de l'enseignement professionnel. Le responsable syndical déplore les propos lénifiants du ministère. "Les inspecteurs constituent l'interface entre le ministère et le terrain. Il leur est demandé d'éviter les vagues et de faire passer le message que tout va bien. Ce n'est pas le cas. Au contraire, le mécontentement et l'incertitude sont très grands dans les établissements scolaires."
Lire la suite de l’article


Les enseignants ont fait leur rentrée
Quelque 850 000 enseignants ont effectué mercredi 1er septembre leur rentrée, dont beaucoup de professeurs stagiaires qui n'ont pas encore eu de formation pratique devant une classe, dans un contexte de nouvelles suppressions de postes et de fort mécontentement syndical.

Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 01/09/10



Luc Chatel évite les questions qui fâchent
Lors de sa conférence de presse de rentrée, hier, le ministre de l’Éducation nationale a évoqué à peine les 16  000 suppressions de postes et minimisé le mauvais climat dans les établissements.
Lire la suite de l’article


----------------------------------------------------
Le Parisien (certains articles payants) du 01/09/10



73% des parents satisfaits de l'implication des profs
D’après l’enquête exclusive Harris Interactive, les Français sont plutôt satisfaits de l’enseignement prodigué à leurs enfants. De quoi donner le sourire aux profs qui reprennent ce matin.
Lire la suite de l’article


Chatel :«on ne lâchera pas » les profs stagiaires
Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a démenti mercredi l'idée qu'on allait «lâcher» les professeurs stagiaires sans aucune formation à la rentrée, soulignant qu'ils avaient bénéficié de journées d'accueil et qu'ils seraient encadrés tout au long de l'année par un tuteur.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------------
France Soir du 01/09/10



Rentrée - La déprime des instits du 93
Un jour avant leurs élèves, c’est, ce mercredi, le tour des enseignants de faire leur rentrée. Cas particulier : la Seine-Saint-Denis, où un quart d’entre eux ont demandé leur mutation.
Lire la suite de l’article


Nancy - Une prof suspendue pour avoir emmené ses élèves à Auschwitz
Une professeur d'histoire a été suspendue quatre mois de ses fonctions pour avoir manqué à ses obligations « de neutralité et de laïcité », en organisant des voyages scolaires dans des camps de concentration. Des inspecteurs l'accusent de faire du « lavage de cerveau ».
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
La Croix du 01/09/10



Une enseignante suspendue pour son insistance sur la Shoah
À Nancy, une enseignante d’histoire de confession juive est accusée de manipuler les élèves, sur fond d’inimitiés avec la proviseur du lycée
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 01/09/10



La rentrée scolaire perturbée par des mouvements sociaux « exceptionnels»
L'année scolaire débute jeudi pour quelque 12 millions d'écoliers, collégiens et lycéens. Une rentrée inédite, avec deux grèves prévues dès le début de la semaine prochaine. Les syndicats et le ministre de l'Education s'affrontent, notamment sur les suppressions de postes et la formation des enseignants.
Lire la suite de l’article


Education : trois grands changements introduits cette année
Réforme de la formation des enseignants et du lycée, mi-temps sportif : comme l'a rappelé le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, « cette rentrée 2010 est particulièrement riche » en nouveautés.
Lire la suite de l’article


Pour la CGT, "l'avenir de l'école est en péril"
"L'avenir de l'école est en péril" et "un changement radical de politique est incontournable", a estimé la CGT mercredi, jour de rentrée des quelque 850.000 enseignants dont bon nombre participeront à la journée de grève et de manifestations mardi prochain, selon le syndicat.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
20 minutes du 01/09/10



Les principales nouveautés de la rentrée scolaire 2010
Outre la réforme du lycée, de nombreuses autres mesures entrent en vigueur cette année…
Lire la suite de l’article


Les nouveaux profs passent l'examen de rentrée
La réforme de la formation des enseignants est mise en place ces prochains jours...
Lire la suite de l’article


Une prof suspendue pour avoir trop parlé de la Shoah
L'inspection générale note des «manquements aux obligations de réserve»...
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 01/09/10



Ecoles : comment l'Etat organise le communautarisme
La liberté de créer sa propre école est inscrite dans la loi. Chacun est libre d'en bénéficier. Ce qui est inadmissible, c'est que l'Etat, vous et moi, financions par notre impôt ce genre d'établissements et contribuions à cet éclatement entre groupements divers qui ont toute raison de se multiplier.
Lire la suite de l’article


En Chine, les cours d'éducation sexuelle prônent la chasteté
Des cours d'éducation sexuelle vont être donnés pour la première fois dans les établissements scolaires de onze provinces de Chine. Mais au lieu de renseigner simplement les élèves sur la réalité de la vie sexuelle, ces cours, basés sur un livre publié par une organisation chrétienne des Etats-Unis, leur apprendront la chasteté.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 01/09/10



Chatel attend beaucoup de sa réforme du lycée
C'est la principale nouveauté de cette rentrée et elle concerne les classes de secondes. Avec ce changement, le ministre joue gros. Demain, de la maternelle à la terminale, douze millions d'élèves reprennent les cours.
Lire la suite de l’article


Richard Descoings : 'La réforme du lycée est fragile'
Cette réforme, le directeur de Sciences Po l'a pilotée. « L'accompagnement personnalisé plaira aux élèves et aux familles. » Mais des professeurs s'estimeront lésés dans leur discipline, analyse-t-il.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 01/09/10



Une rentrée pleine de nouveautés
Réforme du lycée, rythmes scolaires, nouvelle cuvée de profs… A la veille de la reprise des cours, dossiers chauds et chantiers se bousculent.
Lire la suite de l’article


Une école fière de son zéro
L’établissement scolaire Saint-Exupéry à Pantin, produira plus d’énergie qu’il n’en consommera.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 01/09/10


Luc Chatel : "On ne lâche pas" les professeurs stagiaires
Les professeurs ont demandé mardi à être reçus par le ministre "dans les plus brefs délais". Luc Chatel n'a pas répondu sur ce point.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 01/09/10


Ce qu'il y a de nouveau en classe de seconde
La réforme du lycée est en route. Première étape pour cette rentrée 2010: la classe de seconde.
Lire la suite de l’article


L'angoissante rentrée des profs sans formation IUFM
Ils sont 15 000 à faire leurs débuts. Avec une nouvelle formation, plus théorique, moins pratique. Déja, le privé leur propose des stages pour combler cette lacune.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 01/09/10


Chatel : "Mieux accompagner les enseignants tout au long de leur carrière"
Climat délétère, rentrée difficile marquée par des manifestations les 6 et 7 septembre mais aussi par la mise en place de réformes, tout pousse à faire le point sur l'Ecole. Le Café l'a fait en publiant le 30 septembre "L'état de l'Ecole", un guide de rentrée qui fait le point et accompagne les enseignants. A l'occasion de la rentrée des enseignants, nous interrogeons Luc Chatel sur ces tensions et les défis de cette rentrée. Cet entretien a eu lieu le 31 août 2010. Luc Chatel est le premier ministre de l'éducation nationale à accorder ainsi du temps au Café pédagogique. Les choses bougeraient-elles rue de Grenelle ?
Lire la suite de l’article


Le chemin de l’école par Monique Royer
Les vacances sont finies. L’heure de la rentrée, le rituel des retrouvailles avec ses collègues, son établissement, s’accompagne d’un petit pincement au cœur, nostalgie des journées de farniente ou bonheur de retrouver son métier, ses élèves.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 01/09/10


Profs débutants : «Le gouvernement nous tire une balle dans le pied»
15.000 enseignants recrutés aux concours de cet été vont se retrouver à temps plein devant des classes à partir de demain, avec pour toute formation pédagogique un «kit de survie» de deux jours. Témoignages des nouveaux profs d'histoire-géo de Créteil.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
ÉducPros du 01/09/10


Formation et carrière des enseignants : Luc Chatel persiste et signe
Luc Chatel a donné sa conférence de presse de rentrée à guichets fermés le 31 août 2010. Les journalistes sont venus en masse pour écouter le ministre de l’Éducation nationale présenter tout ce qui agitera l’année 2010-2011. Pas d'annonces nouvelles mais une année qui s'annonce riche en réformes (du lycée, de la formation des enseignants), en débats (sur les rythmes scolaires) et en expérimentations tous azimuts (dispositif « Cours le matin, sport l’après-midi », programme CLAIR (Collèges et lycées pour l’ambition, l’innovation et la réussite) pour les établissements qui concentrent le plus de difficultés, livret de compétences…).
Lire la suite de l’article


Luc Chatel : "Cela ne me choque pas qu’une famille sans problèmes financiers investisse dans des manuels pour ses enfants"
Début juillet 2010, letudiant.fr vous offrait la possibilité de poser vos questions à Luc Chatel, le ministre de l’Éducation nationale, à l’occasion de la rentrée. En deux mois, nous avons reçu une centaine de messages de lycéens, d’étudiants, de parents d’élèves. Nous en avons sélectionné une vingtaine, représentatifs des thèmes qui suscitent l’interrogation (enseignements d’exploration, rééquilibrage des séries de bac, orientation, rythmes scolaires, manuels…). Nous vous livrons aujourd’hui les réponses du ministre, qui nous a reçus dans son bureau le 30 août.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 01/09/10



Académie de Créteil: 90% des tuteurs pour professeurs débutants recrutés (recteur)
90% des tuteurs char­gés d'accompagner les professeurs débutants dans l'académie de Créteil ont été recrutés en dépit de certaines "défections", a affirmé mercredi le recteur de l'académie William Marois.
Lire la suite de l’article


Deux syndicats du primaire s'alarment de suppressions d'emplois de vie scolaire
Les deux prin­ci­paux syn­di­cats ensei­gnants du pri­maire, le SNUipp-FSU et le SE-Unsa, ont affirmé dans deux com­mu­ni­qués sépa­rés que des emplois de vie sco­laire (EVS) dédiés à l'aide admi­nis­tra­tive auprès des direc­teurs d'écoles allaient êtes sup­pri­més dans cer­tains départements.
Lire la suite de l’article


Aubry (PS) se déclare "inquiète" pour la rentrée scolaire
La pre­mière secré­taire du PS et maire de Lille Martine Aubry s'est décla­rée mer­credi "inquiète" pour la ren­trée sco­laire en rai­son de la baisse des moyens et a cri­ti­qué la poli­tique du gou­ver­ne­ment en matière d'éducation.
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.