jeudi, septembre 17, 2009

Revue de presse du jeudi 17 septembre 2009


Réforme du lycée : où en est-on ? – c’est la rentrée ! – Bon anniversaire les enfants…


Réforme du lycée : où en est-on ?
Le journal Les Échos consacre un article à la réforme du lycée, dont on entendait plus beaucoup parler en ces temps de rentrée et de grippe A. On nous confirme que Luc Chatel doit faire des annonces fin septembre ou début octobre (la date précise n’est pas encore connue). On ne sait pas quelle sera la teneur de cette réforme et si c’en sera bien une “vraie” ou simplement quelques aménagements.
Pour l’auteur de l’article des Échos, on peut cependant discerner les grandes tendances de ce qui sera proposé en s’appuyant sur les expérimentations menées dans 123 lycées depuis le début de l’année scolaire.
Semestrialisation, réaménagement des options, mise en place d'accompagnement individualisé... Autant de mesures qui sont actuellement testées sur le terrain. Tandis que le lycée Louis Liard de Falaise (Calvados) a mis en place un système de tutorat hebdomadaire à destination des élèves en risque de décrochage, le lycée Condorcet de Saint-Quentin propose trois heures d'enseignement supplémentaire en français et en mathématiques aux élèves qui le souhaitent. « Il faut arrêter de penser que tous les élèves ont les mêmes besoins. Nous essayons d'individualiser davantage l'enseignement », souligne Philippe Koszyk, le proviseur. Autre grand chantier, l'orientation, avec l’idée de la réversibilité des choix . Au sein du lycée Condorcet, toujours, les enseignements de détermination - ou options - traditionnellement proposés en seconde pour préparer la future spécialisation (ES, S, L) du lycéen, ont été supprimés. « Leur défaut, c'est qu'ils ne permettent pas à l'élève de se tromper. S'il s'aperçoit, en fin d'année, qu'il n'a pas fait le bon choix, il est déjà trop tard, puisqu'il n'a pas eu l'occasion de découvrir d'autres matières », insiste Philippe Koszyk. A la place, l'établissement a imaginé des « parcours » (sciences et techniques, économie, littérature, sciences...), que l'élève suit durant tout le premier trimestre. En janvier, il a alors l'obligation, durant une semaine à temps plein, de s'inscrire aux cours de l'ensemble des autres parcours.
Est-ce que ces expérimentations préfigurent les annonces de Luc Chatel ? Rien n’est sûr. On peut penser que le gouvernement malheureusement n’ose pas aller dans le sens d’une véritable réforme et se contente de réformes “cosmétiques” selon le mot de Luc Chatel lui même.

Rentrée
C’est la rentrée !
La rentrée universitaire évidemment ou pour être plus précis : la pré-rentrée. Dans de nombreuses universités, sont organisées des journées pour accueillir les nouveaux étudiants et leur donner quelques pistes sur les méthodes de travail. Cela se fait avec plus ou moins de bonheur et d’efficacité selon les facs…

En tout cas, selon les prévisions d'inscriptions en première année collectées, au 11 septembre par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, les universités résistent à la baisse tendancielle du nombre des étudiants. La désertion tant redoutée est donc tout à fait limitée. La ministre, Valérie Pécresse, a confirmé cette tendance, jeudi 17 septembre, lors de sa conférence de presse de rentrée: après une baisse de 10 % depuis cinq ans, le nombre d'inscrits à l'université semble se stabiliser à – 0,5 %, hors instituts universitaires de technologie (IUT).
Dans Le Monde, on donne la parole à une étudiante amère et deux enseignants-chercheurs partagés qui racontent leur rentrée et reviennent à leur manière sur le long conflit de l’an dernier. Avec l’idée que le mouvement n’est pas achevé et peut repartir…

Bon anniversaire les enfants !
Alors que le 20 novembre, se déroulera la Journée des droits de l’enfant et le 20ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, la suppression annoncée du poste de défenseur des enfants, a déclenché, mercredi 16 septembre,
une vague de protestations dans les monde associatif, syndical et politique.
De nombreux syndicats et associations ont souligné le travail accompli par la défenseure des enfants depuis la création du poste en 2000, sous le gouvernement de Lionel Jospin. Un appel solennel et une pétition sont en préparation.
Martin Hirsch, Haut commissaire aux Solidarités actives, a déclaré quant à lui jeudi 17 septembre sur RTL que la fusion des attributions de la Défenseur des enfants dans celles du futur Défenseur des droits avait pour objectif "que les enfants soient mieux défendus avec plus de force" : "Je voudrais remettre les choses au point. On fait cela pour que les enfants soient mieux défendus avec plus de force, plus de poids, plus de droits, plus de pouvoirs", a-t-il dit après la vague de critiques face à cette réforme, présentée la semaine dernière en Conseil des ministres."Jusqu'à présent, le défenseur des enfants ne pouvait pas donner d'ordres à l'administration. S'il y avait un enfant, aux prises avec une administration, un conseil général, l'Etat, qui ne faisait pas valoir ses droits, il ne pouvait pas" intervenir, a-t-il souligné. "Le défenseur des droits pourra le faire, pourra donner l'ordre, en disant 'ça doit cesser tout de suite'", a-t-il ajouté. Est ce que cela convaincra le monde associatif et les syndicats ? Le risque étant que les problèmes spécifiques aux enfants soient désormais dilués dans la vaste thématique de la protection des libertés.




En vrac…
Dans Le Figaro on peut lire “ Professeurs de lettres au bord de la crise de nerfs . Le titre laisse augurer le pire, surtout dans ce journal, mais la journaliste, Marie Estelle Pech analyse avec pertinence la vogue de ces livres catastrophistes d’enseignants désabusés qui font le bonheur de l’édition française. Elle donne même la parole à François Dubet !
Dans Le Monde d’hier, il faut signaler aussi un article, intéressant sur l’ “école à la maison”. On y apprend que ce sont un peu plus de 3000 élèves de 6 à 16 ans qui apprennent ainsi en dehors de l’école avec leurs parents. Ces chiffres ne tiennent pas compte des quelque 10 000 enfants qui sont scolarisés à la maison pour des raisons médicales, de handicap, d'éloignement géographique ou dont les parents sont itinérants, et qui bénéficient gratuitement du CNED. Qui sont ces parents qui font le choix de déscolariser leurs enfants ? "Des familles aux conceptions éducatives très personnelles, ou dont les enfants souffrent de problèmes comme les phobies scolaires, ou encore des parents dont la profession se prête mal aux horaires de l'école", indique un inspecteur d’académie.
On finit avec la bulle médiatique autour du Lycée d’Étampes et la “journée du short déclenchée à la suite d’une application stricte du règlement intérieur par le nouveau chef d’établissement. Les lycéens appellent à une nouvelle journée intitulée « A short day for Kiss” dédiée aux tenues courtes et aux baisers.
Après l’annonce de la suppression du poste de Défenseure des enfants et l’évocation du 20ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, cette polémique semble tout de même un peu dérisoire...

Bonne Lecture...
----------------------------------------------
Libération.fr du 17/09/09


Paie ton bac d’abord
Du soutien scolaire «satisfait ou remboursé».
Lire la suite de l’article


Affaire Maffesoli : démissions au CNU
L'affaire Maffesoli, du nom de Michel Maffesoli, un sociologue célèbre, a éclaté en juin dernier. Elle rebondit avec la démission de 11 membres de la section sociologie du Conseil national des universités (CNU). Leur lettre de démission est reproduite à la fin de cette note.
Lire la suite de l’article

---------------------------------------------
Le Figaro du 17/09/09


Protestations après la suppression du Défenseur des enfants
Le monde associatif, syndical et l'opposition ont vivement protesté mercredi contre la refonte des attributions du Défenseur des enfants dans celles du futur Défenseur des droits.
Lire la suite de l’article


Professeurs de lettres au bord de la crise de nerfs
Ancienne enseignante, Charlotte Charpot décrit une école en perdition dans un témoignage cru.
Lire la suite de l’article


Essonne : jupes et shorts font des remous dans un lycée
Des élèves ont organisé «une journée du short» après que des élèves portant des tenues courtes ont fait l'objet de remarques à la rentrée.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
Le Monde.fr du 17/09/09



Une étudiante, deux enseignants : trois regards sur la rentrée
Une étudiante amère et deux enseignants-chercheurs partagés entre colère sourde et réflexion racontent leur rentrée.
Lire la suite de l’article


Après la contestation du printemps, les étudiants ne désertent pas les universités
C'était la grande inconnue de la rentrée universitaire. Les étudiants seront-ils présents sur les campus après l'imposant mouvement universitaire de ce printemps ? Selon les prévisions d'inscriptions en première année collectées, au 11 septembre, par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, les universités résistent à la baisse tendancielle du nombre des étudiants. La ministre, Valérie Pécresse, a confirmé cette tendance, jeudi 17 septembre, lors de sa conférence de presse de rentrée: après une baisse de 10 % depuis cinq ans, le nombre d'inscrits à l'université semble se stabiliser à – 0,5 %, hors instituts universitaires de technologie (IUT).
Lire la suite de l’article


L'interminable galère des étudiants pour trouver un logement
Une soixantaine d'étudiants font la queue sous la pluie, ce samedi, pour visiter une "studette" rue Jonas, dans le 13e arrondissement de Paris : 10 m2 en rez-de-chaussée avec vue imprenable sur une cour intérieure où l'on range les poubelles, mais "seulement" 400 euros charges comprises, avec le chauffage collectif. "Pas cher, comparé aux offres du marché !", commente Justine, étudiante en histoire, venue de province pour le week-end. Elle est preneuse. Mais elle n'est pas la seule. Elise, étudiante en communication ; Thibault, en première année d'informatique, que ses parents accompagnent ; et Chahir, étudiant égyptien, qui prépare une thèse d'économie, sont tout aussi intéressés.
Lire la suite de l’article


Outre-mer, les candidats aux concours bûchent la nuit
Les 1 700 candidats inscrits au concours d'entrée de l'Ecole nationale de la magistrature (ENM) de Bordeaux auraient-ils accepté d'être convoqués à 2 h 30 pour plancher durant deux heures sur l'épreuve de droit civil, puis d'enchaîner, à 7 heures, sur une dissertation de cinq heures ? Avant de recommencer, deux jours plus tard, cette fois, en droit pénal ? Cet exercice très particulier est celui auquel ont été soumis, le 8 puis le 10 septembre, les sept candidats du centre de Fort-de-France en Martinique, les deux de Basse-Terre en Guadeloupe et l'unique postulant de Cayenne en Guyane.
Lire la suite de l’article


Mon école à la maison
Jeudi 3 septembre, les trois enfants d'Axelle Rousse n'ont pas pris le chemin des écoliers. Ils n'ont pas préparé leur cartable, ne se sont pas inquiétés de savoir si leur maîtresse serait gentille ou sévère. Ils sont restés à la maison, dans le village de Crésantignes (Aube), à une vingtaine de kilomètres de Troyes. Ils font partie des quelque 3 000 élèves français de 6 à 16 ans dont les parents ont choisi l'enseignement en famille.
Lire la suite de l’article


Délicate mise en place de l'histoire des arts au collège et au lycée
L'histoire des arts fait son entrée dans les collèges et les lycées. Voulu dès 2007 par le président de la République, Nicolas Sarkozy, cet enseignement devrait passer par l'étude d'oeuvres d'art, françaises ou étrangères, choisies en lien avec le programme d'histoire. Il s'agit de proposer une conception large des arts qui inclut les arts plastiques, la musique, le théâtre, le cinéma et la vidéo.
Lire la suite de l’article



Vague de protestations après la suppression de la défenseure des enfants
Une suppression envisagée du poste de défenseur des enfants, dont les attributions seraient fondues dans celles du futur défenseur des droits, a déclenché, mercredi 16 septembre, une cascade de protestations dans les monde associatif, syndical et politique.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------
L’Humanité du 17/09/09 (un jour de retard)



Rien vu...


----------------------------------------------------
Le Parisien du 17/09/09



Etampes : la journée du baiser pour contrer l'interdiction du short
La polémique sur la tenue vestimentaire des lycéens d'Etampes ne désenfle pas. En fin de semaine dernière, plus de 200 jeunes étaient venus en cours portant des shorts très courts pour dénoncer le fait que le proviseur de leur lycée (Geoffroy-Saint-Hilaire) avait réprimandé certains élèves pour leur tenue (jean troué, vêtement court, minijupe.
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
La Croix du 17/09/09



Le Vatican désapprouve l’enseignement « neutre » de la religion
Dans une lettre adressée à tous les épiscopats, la Congrégation pour l’éducation catholique précise les principes de l’enseignement de la religion à l’école, notamment dans les établissements d’enseignement catholique
Lire la suite de l’article


L’enseignement catholique tient à proposer la foi
Chaque établissement catholique s’efforce de concilier liberté de conscience des élèves et témoignage de la foi
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Les échos (certains articles payants) du 17/09/09



Réforme du lycée : 123 établissements prennent les devants
La démarche est menée en toute discrétion. Depuis la rentrée scolaire, quelque 123 lycées expérimentent le projet de réforme du lycée de l'ancien ministre de l'Education nationale Xavier Darcos, qui avait pourtant été enterré à l'automne 2008 devant la fronde enseignante et lycéenne. Ceci alors même que l'actuel ministre Luc Chatel doit annoncer, d'ici à la fin du mois de septembre, sa propre réforme, qui sera appliquée dès la rentrée 2010.
Lire la suite de l’article


Coup de folie dans un lycée allemand: trois blessés graves, dont l'agresseur
Un lycéen allemand armé de couteaux, d'une hache et de cocktails molotov, a blessé dix personnes jeudi dont deux grièvement dans son établissement d'Ansbach (sud), avant d'être neutralisé par balles par la police.
Lire la suite de l’article

-------------------------------------------------
20 minutes du 17/09/09



Une lycéenne exclue pour avoir organisé une «journée du short»
Elle entendait protester contre le nouveau règlement en vigueur sur les tenues autorisées dans l'établissement..
Lire la suite de l’article


vacances prolongées
Un retard à l'allumage... et une jolie boulette. Les cours de l'année, du CP au CM2 (en français, histoire-géographie, mathématiques, sciences et technologie, allemand, anglais, chinois et espagnol), devaient être mis en ligne mardi. Pourtant hier, en se connectant sur le site www.academie-en-ligne.fr, seuls les cours des vacances d'été étaient disponibles. Par ailleurs, Xavier Darcos était encore présenté en page d'accueil comme le ministre actuel de l'Education, alors qu'il a été remplacé par Luc Chatel il y a... deux mois et demi. Ennuyeux pour un site présenté comme ambitieux, et placé sous l'égide du ministère.
Lire la suite de l’article


Universités: les grèves du printemps n'ont pas tant refroidi les étudiants
La fac n'est pas si boudée..
Lire la suite de l’article

------------------------------------------------
Rue89 du 17/09/09



Un établissement du supérieur interdit le port du voile
A l'Enim, une école d'ingénieur de Metz, une étudiante est arrivée portant un voile, comme de nombreuses femmes musulmanes. Le directeur lui a demandé de le retirer, elle s'est exécutée sans difficulté. Mais l'affaire ne s'est pas arrêtée là, une affiche est apparue sur les murs de l'école :« L'Enim est une école d'ingénieurs de l'Etat et respecte les valeurs fondamentales de la république Française qui sont : Liberté, Egalité, Fraternité. Dans ce contexte, à l'intérieur de notre école, nous ne pouvons tolérer aucun signe de distinction de religion, de quelle que (sic) nature que ce soit. Dans ces conditions, et en vertu des pouvoirs qui me sont conférés :LE PORT DU VOILE EST INTERDIT DANS L'ECOLE. »Problème : aucun pouvoir n'a été « conféré » aux directeurs d'établissement supérieur concernant les signes religieux portés par des étudiants, qui sont considérés comme majeurs. La loi sur le voile n'interdit son port que dans les
établissements du secondaire.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Ouest-France du 17/09/09



Allemagne : un jeune attaque des lycéens avec des cocktails molotov
Un élève de 19 ans a lancé des cocktails molotov ce jeudi matin dans un lycée à Ansbach (sud de l'Allemagne), en blessant dix personnes, dont trois grièvement.
Lire la suite de l’article


Les enfants privés de Défenseure
L'autorité indépendante chargée de protéger les droits de l'enfant doit disparaître. Stupeur de celle qui en a la charge.
Lire la suite de l’article


Bac raté, cours privés remboursés
Si l'élève échoue à l'examen, la société Acadomia s'engage à redonner l'argent aux parents. Soit 1 770 €.
Lire la suite de l’article


------------------------------------------------
Le Journal du Dimanche du 17/09/09



Défenseur des enfants: L'Education réagit
Le SNUipp-FSU a fait savoir dans une lettre ouverte au président de la République sa "consternation" face à la décision de supprimer l'institution indépendante de défenseur des enfants et appelé "solennellement" Nicolas Sarkozy à "revenir sur cette décision". Les syndicats soulignent qu'ils ne peuvent "accepter une mesure qui marquerait un grave recul en ce domaine".
Lire la suite de l’article


Fac: Continuité pédagogique via internet
La continuité pédagogique sera assurée dans les universités si les cours sont perturbés à cause de l'épidémie de grippe "grâce aux bibliothèques numériques", a déclaré jeudi Valérie Pécresse. "On souhaite que l'internet soit le vecteur majeur de continuité pédagogique en cas de fermeture. Pour l'instant, on n'en est pas là".
Lire la suite de l’article

----------------------------------------
Le Nouvel Obs Permanent du 17/09/09



Le short et la mini-jupe interdits dans un lycée ?

Une élève d'un lycée de l'Essonne a été exclue pour avoir revendiqué son droit à porter des tenues courtes. La Fidl dénonce "l'attitude puritaine de la proviseure".
Lire la suite de l’article


Martin Hirsch pour la création d'un Défenseur des droits
Selon le Haut commissaire aux Solidarité actives, la fusion des attributions de la Défenseur des enfants dans celles du futur Défenseur des droits, très critiquée, a pour objectif "que les enfants soient mieux défendus avec plus de force".

Lire la suite de l’article

----------------------------------------
L’Express.fr du 17/09/09


Polémique autour de la suppression de la Défenseure des enfants
La suppression envisagée du poste de Défenseur des enfants, dont les attributions seraient exercées par un futur "Défenseur des droits", a déclenché une vague de protestations dans les monde associatif, syndical et politique.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Le Café Pédagogique du 17/09/09


Des défenseurs pour le Défenseur des enfants
Levée de boucliers après l'annonce, le 15 septembre, de la suppression du Défenseur des enfants, une institution indépendante qui veille à la défense les droits des mineurs et au respect de la Convention internationale des droits des enfants (CIDE). A la place serait créé un "Défenseur des droits" avec une mission plus générale de respect des lois françaises.
Lire la suite de l’article


La conviction a-t-elle à voir avec l'échec scolaire ?
éditorial de François Jarraud

C'est la question qui est posée aux Etats-Unis par la réussite des écoles du comté de Montgomery dans le Maryland. Face aux difficultés scolaires, de nombreuses écoles américaines ont tendance à renforcer les évaluations et changer les chefs d'établissement. A Montgomery, nous dit Education Week, les élèves les plus faibles ont fortement progressé depuis 2000, le nombre d'afro-américains capables d'aller dans les Colleges a doublé.
Lire la suite de l’article

----------------------------------------------
Médiapart (accès payant) du 17/09/09


La réussite des filles
Par claude lelièvre

A la suite d’une ‘’longue marche’’ séculaire, les filles réussissent mieux que les garçons dans nombre de secteurs scolaires ou universitaires. Mais leur voyage est encore loin d’être terminé. Dans le cadre de la scolarité obligatoire, les filles surclassent indéniablement les garçons. C’est une réalité connue de longue date (et l’écart à leur avantage tend à se creuser encore au fil des années ).
Lire la suite de l’article

-----------------------------------------------------------
Une sélection dans les dépêches du 17/09/09



Conditions réunies pour une rentrée universitaire "sereine", selon Pécresse
Les conditions sont réunies pour que la rentrée universitaire soit "sereine", après le long mouvement de contestation de l'hiver et du printemps, a déclaré jeudi sur France 2 la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse.
Lire la suite de l’article


La FCPE demande de revenir sur la suppression du Défenseur des enfants
La FCPE, première fédération de parents d'élèves, a demandé jeudi dans un communiqué au gouvernement de revenir sur la suppression de la fonction indépendante de Défenseur des enfants.
Lire la suite de l’article


Polémique du short : la Fidl "consternée" par "une attitude puritaine"
L'organisation lycéenne Fidl a dit jeudi être "consternée" par "l'attitude puritaine" de la direction du lycée Saint-Hilaire d'Etampes (Essonne), d'où une élève a été temporairement exclue pour une "manifestation" contre des remarques sur le port de shorts ou de mini-jupes.
Lire la suite de l’article


-----------------------------------------------------------------------



Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.

Aucun commentaire:

 
Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.